• Atmosphères d'Automne

     

    Image01

     

    Image02

     

    Sous les platanes féeriques

    Drapé dans sa robe de sang

    Flamboyant et fantomatique

    L'automne danse avec le vent

     

    Feuilles d'or mat qui caracolent

    Entre les ombres mélangées

    Passe une rouge farandole

    Au sillage étrange et sucré...

     

    Image03

     

    Beau lampadaire dans le Jardin des Grands Explorateurs (1867)

     

    Image04

     

     

     

    Image05

    Cerfs majestueux, dans la lumière des arbres, au Jardin du Luxembourg.

     

     

    Image06

    Le danseur dans les arbres

     

     

    Alchimie de l'Automne

     

    Le flamboiement des couleurs d'automne survient quand la chlorophylle disparaît. Ce pigment vert domine au printemps et en été mais avec les changements de température et les modifications de la lumière, en automne, sa production ralentit. Entre l'arbre et les feuilles, la communication s'estompe. Une substance qui ressemble à du liège se forme à la base du pétiole de chaque feuille et l'arbre s'isole doucement. La couleur verte s'efface, au profit de pigments plus résistants, les carotènes et les xanthophyllesqui engendrent des couleurs rutilantes, flamboyantes et dorées, jaunes et orangées.

     

    Image07

    Sérénade dans les feuilles rousses

     

    Quand les feuilles sont gorgées de sucres, les somptueuses anthocyanines embrasent le feuillage des érables et la peau des pommes, créent le rouge sombre et bleuté des mûres et des myrtilles, la robe pourpre du raisin...

     

    Image08

     

     

     

    Image09

    Feuilles violettes et champignons de lune

     

    Au Japon, la « chasse aux érables rougeoyants » ou « chasse aux feuilles d'automne » est appelée « Momijigari ». L'érable du Japon offre une palette du jaune au rouge vif et le gingko biloba révèle sa parure dorée.

     

    Image10

     

    « Momiji » vient de « momizu » qui signifie changer de couleur dans le Japon ancien. En automne, le ciel est clair, les journées sont encore chaudes mais les soirées rafraîchissent. Au bord des étangs, le long des routes, dans les jardins de thé, les érables se parent de couleurs spectaculaires.

     

    D'après mon amie Vanessa, qui connaît très bien les arts et les traditions du Japon, "Momiji" désigne spécifiquement les feuilles rouges des érables. Le feuillage jaune/rouge d'automne des arbres en général s'écrit avec les mêmes caractères signifiant "feuilles écarlates" mais se prononce "Kôyô".  

     

     

     

    Image11

     

    Arbre des fées

     

    Image12

     

     

    Image13

     

     

    Image14

     

    Atmosphère mélancolique aux Tuileries

     

    Image15

     

    Fleurs d'automne

     

    Image16

     

     

    Au crépuscule, quand le cri des corneilles s'intensifie, les feuilles brunes et or craquent sous mes pas. J'entre sur le territoire d'une étrange créature appelée l'Ami de Personne.

     

    Image17

     

    Erik Dietman, (1937-2002), le concepteur de cette œuvre émouvante, était un libre penseur suédois qui explora, avec humour et subtilité, des territoires poétiques nichés dans la réalité. Il façonna, pour le Jardin des Tuileries, ce personnage en bronze patiné et en acier galvanisé.

     

    Image18

     

    Depuis 1999, ce solitaire attachant paraît inviter les promeneurs à s'assoir près de lui.

     

    Image19

     

    Monstre débonnaire, lutin des bois, gardien d'un monde énigmatique, il contemple un espace peuplé de chaises vides et de corneilles capricieuses...

     

    Image20

     

     

     

    Image21

     

    Ombres sylvestres

     

    Image22

     

     

     

    Image23 Image24

    Chamarrures

    Image25

     

     

     

    Image26

     

    Les branches des platanes révèlent leur fabuleuse puissance graphique. Les taches de l'écorce tissent une peau de serpent sublimée par les couleurs de l'air...

     

     

    Dans la lumière bleue, à la lisière des contes, le Chat Botté, figure mythique, se dévoile au pied du monument dédié à Charles Perrault...

     

    Image27

    Ce groupe sculpté figure, depuis 1910, au Jardin des Tuileries.

     

     

     

    Image28

     

    Ce petit écureuil appartient au bestiaire de l'automne. Quand paraît sa frimousse il faut en profiter car il est aussi vif que l'éclair. Mais pour quelques biscuits bio fourrés au chocolat il s'immobilise volontiers!

     

    Image29

     

     

     

    Terre de réflexion et de mélancolie, l'automne est aussi un monde luxuriant. La Nature est généreuse. Elle offre les pommes et les poires aux joues rebondies, le raisin voluptueux, les champignons, les noix, les châtaignes au saveurs puissantes...

     

    La terre, les écorces et les feuilles nous émerveillent avec leurs variations colorées.

     

    Image30

     

    Image31

     

    Image32

     

    Image33

     

    Image34

     

     

     

    Les arbres deviennent encore plus mystérieux...

     

    Image36

    Arbre serpent

     

     

    Image37

    Racines fantastiques

     

     

    Image38

    Arbre des légendes

     

     

    L'automne se révèle aussi au numéro 140 de l'avenue de Suffren, dans le 15e arrondissement de Paris. On y découvre une porte magnifique, à la fois sobre et délicatement sculptée.

     

    Image39

     

     

    Les pampres de vigne, les feuilles et les grappes évoquent l'abondance dont la Nature fait preuve avant la venue de l'hiver.

     

    Image40

     

     

    Je me dis en souriant que nous venons peut-être de trouver la demeure du dieu de l'automne mais chut, ce mystérieux personnage préfère sûrement garder l'anonymat!

     

     

    La transformation du raisin en vin relève, à bien des égards, d'une opération « magique ». De « l'œuvre au rouge » à « l'élixir de longue vie des alchimistes », le jus extrait du raisin représente le sang de la terre, « sève » rouge indissociable du pouvoir poétique et mystique de l'automne.

     

    Si le vin, bu en trop grande quantité, suscite l'ébriété, il fut surtout considéré, dans les civilisations anciennes, comme une boisson spirituelle, un intermédiaire entre le monde humain et celui des dieux.

     

    Cadeau du Seigneur de l'Extase, Hermès le Vendangeur, il favorisait le passage à un état d'ivresse sacrée. Le vieil adage « In vino veritas » signifiait que le vin était utilisé pour déceler les mensonges. Boisson initiatique, il permettait la révélation des choses cachées.

     

    Consacré à Osiris dans l'Egypte ancienne et à Dionysos, le « deux fois né », dans la Grèce antique, il était voué par les Celtes au dieu de la mer, Manannan Mac Lir Morfessa, à Morgane la Fée et à la Morrigan, appelée la Grande Reine ou Reine des Fantômes.

     

    Offert en libation sur les tombes, utilisé par les chamanes pour l'invocation des esprits, lié à la richesse matérielle et à la fertilité, il symbolise aussi le sang du Christ versé pour racheter les pêchés de l'humanité.

     

    Nectar universel, il apparaît comme la quintessence des pouvoirs de l'automne qui confronte, à travers ses métamorphoses, les énergies de mort et les forces de fécondité.

     

     

    Image41

     

    Image42

     

    Image43

     

     

    Image44

     

    Plume4

    « La Bouche de la VéritéLes Arbres de Paris »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Un gourmand
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Puisque c'est l'automne, vos petits manélés accompagnés d'un bon chocolat chaud ou d'une grappe de raisin sinon d'un vin chaud feraient un excellent en-cas. Merci pour cette flânerie !

    26
    Ecureuil
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    j'aime beaucoup

    25
    Chat-Rouillé
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    Chat-Rouillé

    J'ai adoré l'ami de personne.Bravo pour les photos.

    24
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Vos petits gâteaux sont bien alléchants !

    23
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    merci

    22
    zozo
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Bien apétissants vos petits gateaux !

    21
    zozo
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    je reste fan de ces petits manélés

    20
    Hermine
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Vraiment magnifique...

    19
    Zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je craque vraiment pour ces petits personnages et vos photos me remplissent de joie

    18
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    C'est chouette

    17
    Man au lait
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Superbes ces petits personnages on dirait ma famille

    16
    Sylvain
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je suis émerveillé par cette vision de Paris que je ne connaissais pas. Je reste sous le charme. Un grand bravo!

    15
    Bernadette S
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Splendides petits gâteaux que je dévorerais bien trempés dans un chocolat chaud!

    14
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    Lilirose

    Sublime atmosphère que tu décris...

    13
    Rose Huan
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Une ode superbe aux beautés de l'automne...

    12
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Généreux article qui se termine sur quelques gourmandises... qui semblent bien vivantes. Ces deux petits personnages figés sur votre photo sont comme les gardiens de votre article.

    11
    Mardi 17 Avril 2012 à 22:48
    Cendrine

    Bonsoir Line,

    Je suis très heureuse que tu voyages ainsi à travers mon blog. C'est un plaisir immense...

    J'aime beaucoup ce personnage étrange et fantasmagorique. Je l'ai repris en photo dans d'autres attitudes. Il donne effectivement envie d'écrire un poème. Tu as bien raison!

    La journée a été très difficile... Je suis sous l'effet des opiacés et j'ai du mal à bien lire ce qui se trouve sur l'écran d'ordinateur. Je n'arrive plus à rédiger mon prochain article alors je vais aller dormir, ou du moins essayer. Je verrai demain si je parviens à continuer ma rédaction.

    En tous cas, merci de ces visites qui me mettent du baume au coeur.

    Gros bisous et merci de penser à tous les deux! C'est réciproque!

    Passe une belle et reposante nuit.

    Cendrine

    10
    Mardi 17 Avril 2012 à 18:53

    Bonsoir Cendrine

     

    tu sais créer une parfaite alchimie entre tes poèmes aux rimes délicates , tes mots et tes superbes photos.

    ton blog est riche et j'adore !... enrichir mon esprit et l'automne est une saison tellement chatoyante et propice aux longues balades 

     

    cette photo à la sculpture de ce solitaire me fait rêver ......... de quoi écrire un poème

     

    bisous et douce soirée à vous deux

     

    temps frais !.... mais chez toi je voyage (rires)

     

     

    9
    Jeudi 22 Mars 2012 à 21:18
    Cendrine

    Je te remercie, Rose!

    8
    Mardi 6 Mars 2012 à 23:00
    Cendrine

    Un très grand merci, Lilirose...

    7
    Dimanche 19 Février 2012 à 20:54
    Cendrine

    Moi aussi, j'en salive d'avance!

    6
    Dimanche 25 Décembre 2011 à 22:04
    Cendrine

    Merci beaucoup Sylvain. Je suis enchantée. Cendrine

    5
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 23:47
    Cendrine

    Petit farceur!

    4
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 23:46
    Cendrine

    Merci

    3
    Samedi 17 Décembre 2011 à 20:44
    Cendrine

    Merci Zaza!

    2
    Samedi 17 Décembre 2011 à 02:01
    Cendrine

    Merci

    1
    Jeudi 13 Octobre 2011 à 19:24
    Cendrine

    Merci Ecureuil pour votre enthousiasme et vos encouragements. Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :