• Jean de la Fontaine au Ranelagh

    (Promenade au Ranelagh Chapitre Deux)

     

    Image01.jpg

     

    Je vous retrouve avec plaisir au Ranelagh, ce bel espace de verdure à l'anglaise qui prolonge la Chaussée de la Muette et ses immeubles pittoresques, dans le 16e arrondissement de Paris. Si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir le premier chapitre de cette promenade il vous suffit de cliquer ICI ou sur la photo ci-dessous.

     

    Image02.jpg

     

    Image03.jpg

    Je vous avais donné rendez-vous devant le monument dédié à Jean de la Fontaine (1621-1695).

     

    Image04.jpg

    A l'intersection de l'avenue Ingres et de l'avenue du Ranelagh, se dresse une imposante statue du fabuliste, accompagné du corbeau et du renard. Le sculpteur portugais Charles Correia (1930-1988) a conçu cet ensemble en 1983 et les personnages en bronze ont été exécutés par la fonderie italienne Mapelli.

     

    Image05.jpg

     

    Image06.jpg

     

    Image07.jpg

     

    Ce monument remplace un groupe sculpté inauguré, le 26 juillet 1891, à l'initiative du Comité La Fontaine.

     

    Image08.jpg

    Créé en 1884, ce Comité comptait parmi ses membres le poète et académicien Sully Prudhomme (1839-1907), le docteur Pierre Marmottan (1832-1914) qui devint maire du 16e arrondissement, Victor Hugo (1802-1885) et Armand Fallières (1841-1931) qui fut tour à tour ministre de l'Intérieur, de la Justice, de l'Instruction Publique et Président de la République, de 1906 à 1913.

     

    Image09.jpg

     

    Après sept années de travail intensif, l'oeuvre fut financée par une souscription publique, le produit de concerts et d'expositions et diverses subventions de la Ville de Paris. Sculptée en plâtre par Alphonse Achille Dumilâtre (1844-1923), elle fut exécutée en bronze par le fondeur Thiébaut et présentée à l'Exposition Universelle de 1889. Elle fut hélas détruite en 1942 par les allemands.

     

    En vertu d'une loi promulguée par le Gouvernement de Vichy, le 11 octobre 1941, les statues métalliques non ferreuses devaient être fondues, ce qui fit disparaître de nombreuses sculptures dans les jardins et sur les places de Paris.

     

    Image10.jpg

     

    L'oeuvre figure sur une publicité réalisée pour le chocolatier Guérin-Boutron dont l'usine se situait rue du Maroc, aux numéros 23 et 25, dans le 19e arrondissement de Paris. Ce fabricant de fin chocolat aux accents prononcés de vanille possédait deux boutiques dans la capitale, une au numéro 29 du boulevard Poissonnière, la seconde au numéro 28 de la rue Saint-Sulpice. L'image, trouvée sur le site Culture.gouv.fr, appartient à une série de 78 sujets représentant les statues de Paris. Ces images, très prisées des collectionneurs, furent éditées à l'initiative de la maison Guérin-Boutron dont les chocolats reçurent la Médaille d'Or aux Expositions Universelles de 1889 et de 1900.

     

    Avant les chocolats Poulain, qui en firent la célébrité, la Maison Guérin-Boutron joignit à ses tablettes de chocolat des petites images lithographiques représentant des personnages historiques ou relevant de l’imaginaire populaire. Ces images étaient publiées en courtes séries dans le but de fidéliser la clientèle.

     

    Image11.jpg

     

    Le buste de la Fontaine était entouré par une femme ailée, un lion majestueux et différents animaux: un serpent, un renard, un singe, un chat, un corbeau tenant un fromage, des alouettes, deux pigeons...

     

    Les personnages étaient appuyés sur un soubassement semi-circulaire signé Frantz Jourdain (1847-1935).

     

    Image12.jpg

    Frantz Jourdain était le premier architecte de la Samaritaine, le fondateur et le président du Salon d'Automne où furent découverts les Impressionnistes. Le soubassement qu'il a créé existe toujours. Il soutient la nouvelle statue de l'écrivain, penchée vers le corbeau et le renard de la célèbre fable.

     

    Image13.jpg

     

    Image14.jpg

     

    Le Corbeau et le Renard

     

    Maître Corbeau, sur un arbre perché,

    Tenait en son bec un fromage.

    Maître Renard, par l'odeur alléché,

    Lui tint à peu près ce langage :

    « Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.

    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !

    Sans mentir, si votre ramage

    Se rapporte à votre plumage,

    Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. »

    A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;

    Et pour montrer sa belle voix,

    Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.

    Le Renard s'en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,

    Apprenez que tout flatteur

    Vit aux dépens de celui qui l'écoute :

    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. »

    Le Corbeau, honteux et confus,

    Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

     

    Image15.jpg

     

    Image16.jpg

     

    Image17.jpg

     

    Image18.jpg

    Image d'Épinal

     

    Les rencontres et les facéties de ces personnages n'ont cessé d'imprégner nos mémoires et d'inspirer les artistes.

     

    Image19.jpg

     

    François Chauveau (1613-1676), « graveur illustre du roi », réalisa une suite de dessins et de gravures pour le premier recueil des Fables, paru en 1668, chez Barbin. Dédié au fils aîné de Louis XIV, le Dauphin, alors âgé de six ans, il se composait de 124 fables, réparties en 6 livres.

     

    Image20.jpg

    Illustration de Claude Gillot (1673-1722) conservée au musée Condé de Chantilly. (Culture.gouv.fr.)

     

    Image21.jpg

    Illustration de Sébastien Le Clerc (1637-1714) conservée au musée des Beaux-Arts de Rennes.

     

    Image22.jpg

    Illustration de Jean-Baptiste Oudry (1686-1755) pour la prestigieuse édition des Fables choisies de 1755-1759 (Desaint&Saillant-Durand).

     

    Image23.jpg

    Lithographie d'Hippolyte Lecomte (1781-1857) pour l'édition des Fables choisies de 1818.

     

    Image24.jpg

    Illustration de Jean-Jacques Grandville (1803-1847), célèbre caricaturiste de Nancy, pour l'édition des Fables de 1838.

     

    Image25.jpg

    Le Corbeau et le Renard illustrés par Gustave Doré (1832-1883) pour l'édition des Fables de 1867.

     

    Image26.jpg

    Aquarelle d'Auguste Delierre (1829-1891) pour l'édition des Fables de 1883.

     

    Image27.jpg

    Planche en couleurs de Paul-Émile Colin (1867-1949) pour les Imageries réunies de Jarville-Nancy, 1900.

     

    Image28.jpg

    Gravure sur bois de Pierre Jean Jouve (1887-1976), datée de 1929. (Archives Larbor).

     

    Image29.jpg

    Miniature d'Henry Lemarié (1911-1991) qui illustra les Fables de 1961 à 1967.

     

    Image30.jpg

    Illustration de Dagnélie Tjienke (1918-2001) pour l'édition des Fables de 1964.

     

    Image31.jpg

    Illustration d'André Quellier (1925-2010) pour l'édition des Fables de 1991, d'après les dessins gravés de Jean-Baptiste Oudry.

     

    Image32.jpg

    Le corbeau et le renard, peints par Léon Rousseau (1829-1881), sur un panneau vertical ornant le couloir du musée de Château-Thierry, dans l'Aisne, élégant logis du XVIe siècle et maison natale de Jean de la Fontaine...

     

    Image33.jpg

    et revus par Salvador Dali (1904-1989), en pleine fièvre surréaliste.

     

    Ce florilège d'illustrations témoigne de la vitalité des Fables d'où émane une poésie intemporelle, celle de la tradition orale et des narrations devant l'âtre, dans les campagnes d'autrefois.

     

    Image34.jpg

     

    Dictionnaires et encyclopédies s'accordent sur le fait que Jean de la Fontaine est le plus connu des auteurs français du XVIIe siècle. Tout au long de sa vie, il posa sur la société un regard sans concessions, s'interrogea sur les rapports entre le pouvoir et la nature humaine et donna à la fable, genre mineur de la littérature, ses lettres de noblesse. Il n'oublia pas de « plaire » mais il ne perdit jamais de vue que le désir d'instruire motive toute démarche littéraire digne de ce nom.

     

    Image35.gif

    Portrait de Jean de la Fontaine par Hyacinthe Rigaud (1659-1743).

     

    Il naquit le 7 ou le 8 juillet 1621 dans une famille d'« officiers » de la bourgeoisie provinciale. Son père, Charles, conseiller du roi et maître des Eaux et Forêts, épousa Françoise Pidoux, la veuve d'un négociant à Coulommiers.

     

    Touche à tout brillant, il entama des études de rhétorique latine et de droit qu'il interrompit au profit d'un début de noviciat à l'Oratoire mais, faute de vocation, il poursuivit, au bout d'un an et demi, sa formation juridique.

     

    A l'âge de vingt-six ans, il épousa Marie Héricart, la cousine de Jean Racine, âgée de quatorze ans. Elle était ravissante et fine d'esprit, ils s'apprécièrent mais ne réussirent pas à s'accorder.

     

    Image36.jpg

     

    Image37.jpg

    Jules Louis Philippe Coignet (1798-1860), le Chêne et le Roseau, 2e quart du XIXe siècle.

     

    En 1652, la Fontaine fit l'acquisition d'une charge de maître des Eaux et Forêts à Château-Thierry, en Picardie. Cette activité le confronta aux différents aspects du monde rural qu'il décrivit, avec une saveur irrésistible, dans les Fables.

     

    Image38.jpg

     

    Il exerça sa charge pendant une vingtaine d'années avant de s’en dessaisir et de fréquenter assidûment les milieux lettrés. Il se lia avec « les Chevaliers de la Table Ronde », des jeunes gens férus de littérature et de libre pensée.

     

    La cour de Fouquet (1658-1661)

     

    Image39a.gif

     

    En 1658, Nicolas Fouquet (1615-1680), surintendant des Finances et seigneur de Vaux-le-Vicomte, était au faîte de sa puissance. Entouré par une cour d'écrivains, il prit La Fontaine sous sa protection et lui versa une pension.

     

    Image40.jpg

     

    La Fontaine lui dédia un roman mythologique intitulé Adonis (1658) et une oeuvre composite, le Songe de Vaux, dans laquelle il décrit la construction de la somptueuse demeure.

     

    Mais en 1661, Fouquet tomba en disgrâce. Accusé de malversations et de complot contre l'État, il fut emprisonné sur ordre du roi. La Fontaine lui resta fidèle et composa une Élégie aux nymphes de Vaux (1661) et une Ode au roi pour M. Fouquet (1663).

     

    Outre une période d’exil à Limoges, son « amitié » envers l'ancien ministre lui valut, pendant des années, l'inimitié de Louis XIV et la rancune du puissant Colbert. Une expérience amère du « théâtre politique » qui imprègne chacune de ses Fables.

     

    Le salon de Mme de La Sablière (1673-1693)

     

    Image41.jpg

    Marguerite de la Sablière (1636-1693) peinte par Pierre Mignard (1612-1695).

     

    Après une période de flottement, la Fontaine parvint à se placer dans l'entourage des puissantes familles de Conti et de Bouillon et à obtenir un emploi de « gentilhomme » au palais du Luxembourg, au service de la duchesse douairière d’Orléans. Après la mort de celle-ci, il devint, en 1673, le secrétaire et l'ami personnel de Madame de La Sablière qui tenait un salon fréquenté par de brillantes personnalités (médecins, hommes de science, poètes, philosophes...). Une multitude de sensibilités et d'idées nouvelles s'y rencontraient, annonçant le siècle des Lumières.

     

    Les succès littéraires (1664-1687)

     

    Les Contes, les Fables et bien d'autres oeuvres encore...

     

    Image42.jpg

     

    En 1665, la Fontaine publia un premier recueil de Contes et de Nouvelles en vers, oeuvres libertines grâce auxquelles il connut la célébrité mais la gloire vint avec les Fables dont le premier recueil parut en 1668.

     

    Image43.jpg

    (Gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54).

     

    L'année 1668 fut très prolifique puisqu'il fit paraître les six premiers livres des Fables et un nouveau recueil de Contes. Il écrivit aussi les Amours de Psyché et de Cupidon, un roman en prose et en vers qui parut en 1669. Il y décrit une conversation entre quatre amis qui se promènent dans les jardins de Versailles.

     

    Image44.jpg

    Versailles, détail du bassin du Dragon.

     

    La Fontaine oscilla constamment entre inspiration érotique, verve profane issue du « merveilleux païen » et sentiment religieux qu'il exprima dans les Poésies chrétiennes (1671) et le Poème de la captivité de Saint Malc (1673).

     

    Image45.jpg

     

    En 1674, la censure interdit la publication des Nouveaux Contes mais le deuxième recueil des Fables (1678-1679) connut un immense succès.

     

    Image46.jpg

     

    En 1684, après une première élection suspendue au nom du roi (1683), la Fontaine réussit à se faire élire à l’Académie française, à la succession de son ennemi Colbert. Il lut, au moment de sa réception, un Discours-Hommage à Madame de La Sablière.

     

    Image47.jpg

    Pendant la querelle des Anciens et des Modernes, polémique sur les mérites comparés des artistes de l'Antiquité et des artistes de l'époque de Louis XIV, il prit parti pour les Anciens dans l'Épître à Huet (1687).

     

    Image48.jpg

    Gravure de Grandville, aux alentours de 1838.

     

    Dans la dernière période de sa vie, La Fontaine, malade, renia les Contes et prit l'engagement, devant une délégation de l’Académie Française, de ne plus écrire que des oeuvres de piété.

     

    Quand Madame de La Sablière s'éteignit, en 1693, il se réfugia dans la famille du banquier d'Hervart où il rédigea ses dernières fables. Il mourut le 13 avril 1695.

     

    En 1817, son corps fut transporté au cimetière du Père-Lachaise.

     

    Image49.jpg

    Sculpté dans le marbre par Bernard Seurre (1795-1867).

     

    La Fontaine n'a cessé de pratiquer « l'esthétique de la variété », s'opposant ainsi aux volontés littéraires de son époque, propice à la distinction des genres et des styles. Il écrivit des pièces de théâtre, des récits en prose, de la poésie héroïque, élégiaque et galante, des poèmes mondains, des discours en vers et en prose, des textes religieux et même un essai de poésie scientifique (Poème du Quinquina, 1682). Il unit les codes de la narration romanesque, du discours et de l’écriture poétique. Il entremêla les genres, l'héroïque et le galant, les vers et la prose, le baroque et le classique. Il prit position pour les Anciens tout en appréciant la verve novatrice des Modernes. Il maniait l'humour et le sérieux avec autant d'aisance.

     

    Image50.jpg

     

    Il donna libre cours à sa verve libertine dans les Contes qui connurent des parutions régulières tout au long de sa vie: 1665, 1666, 1671, 1674, 1685. Il y prolongea la tradition savoureuse des fabliaux du Moyen-âge et des contes de la Renaissance, dans la lignée de l’Arioste, de Boccace, de Marguerite de Navarre et de Rabelais. Il mit en scène des maris trompés, des nonnes dévergondées et des moines lubriques, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Il prit pour cible les gens pétris de bien-pensance et souligna les contradictions sexuelles des ecclésiastiques, ce qui lui valut autant de lecteurs fidèles que d'ennemis.

     

    En 1674, les Nouveaux Contes furent interdits par le lieutenant de police mais ils circulèrent « sous le manteau ».

     

    Image51.jpg

     

    En 1770, Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), peintre et illustrateur de génie (j'ai pour lui la plus grande admiration et j'ai effectué, en grande partie, des études d'Histoire de l'Art grâce à l'émotion ressentie devant ses créations), entreprit d'illustrer les Contes. Il composa 57 dessins qu'il rehaussa de lavis de bistre. Ces dessins, conservés au musée du Petit-Palais depuis 1934, sont considérés comme des chefs-d'oeuvre dans le domaine de l'illustration.

     

    Image52.jpg

     

    Les Fables ont été pour La Fontaine une remarquable manière « d'adapter » les Anciens: le fabuliste grec Ésope et son alter ego latin Phèdre. La fable était pour les latins un propos, une conversation, bien avant d'être un genre populaire. Elle est très étroitement liée à l'idée de « l'oralité » et nous ramène à l'enfance du langage et de la société, tout en s'appuyant sur l'observation de la nature et des caractères humains.

     

    Image53.jpg

    Manuscrit des Fables d'Ésope (bibliothèque.colmar.fr).

     

    Les apologues d'Ésope, de courts récits dont on tire une instruction morale, connurent un grand succès auprès des écoliers et des orateurs. La Fontaine s'en inspira mais il rénova profondément les formes traditionnelles des contes et des fables en leur insufflant un rythme poétique et en recherchant en toutes circonstances le naturel et la subtilité.

     

    Ainsi, le narrateur occupe une place dominante dans les Fables et la narration en vers libres permet d'interpeller l'esprit du lecteur par des préceptes moraux tout en ciselant un récit riche en rebondissements.

     

    Image54.jpg

    Six feuilles de paravent sur les Fables d'Ésope tissées à la Savonnerie.
    (gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53046177x
    )

     

    Poète de la Nature, la Fontaine représentait celle-ci comme un décor et comme un personnage, nous faisant cheminer volontiers, grâce à la finesse et à l'émotion du langage, à travers ses arcanes mystérieux.

     

    Image55.jpg

    La forêt et le bûcheron, par Gustave Doré (1832-1883).

     

    Image56.jpg

     

    Sa charge de Maître des Eaux et Forêts lui fit prendre conscience de la beauté de la Nature environnante mais aussi des conditions de vie misérables des paysans et des « dégâts écologiques » résultant de l'exploitation des forêts.

     

    Image57.jpg

     

    Image58.jpg

    Il s'insurgea également contre la théorie de René Descartes (1596-1650) exposant que les animaux ne pouvaient qu'être dénués d'âme et de pensée. La Fontaine aimait les animaux et les respectait.

     

    Image59.jpg

     

    Image60.jpg

     

    Image61.jpg

    Dans l'écrin des forêts, dans les campagnes verdoyantes et les champs cultivés, la Fontaine observa à loisir une myriade d'animaux qui devinrent personnages et lui permirent d'exprimer les travers et les ambiguïtés de son époque.

     

    Image62.jpg

    Sa statue se fond, d'élégante manière, dans la lumière changeante qui filtre sous les grands arbres du Ranelagh. Elle nous invite à redécouvrir les mots, les idées et les passions de son âme de fabuliste et à interroger tout autant notre humanité que la société qui nous entoure.

     

    Image63.jpg

    Au rythme des saisons et tout autour du monument, les couleurs du jardin se métamorphosent...

     

    Image64.jpg

     

    Image65.jpg

     

    Image66.jpg

     

    Image67.jpg

     

    Image68.jpg

     

    Image69.jpg

     

    Image70.jpg

     

    Image71.jpg

     

    Image72.jpg

     

    Image73.jpg

     

    Le jardin du Ranelagh a encore bien des histoires à nous conter aussi je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour le troisième chapitre de cette promenade.

     

    Image74.jpg

     

    Image75.jpg

     

    Sources et bibliographie

     

    Ma thèse d'Histoire de l'Art et l'abondante iconographie collectée à la Bibliothèque Nationale pour la circonstance.

     

    Le musée de Château-Thierry qui regorge de documentation.

     

     

    Image76.jpg

     

    Fables choisies de La Fontaine, illustrées par Jean-Baptiste Oudry, peintre animalier du roi et professeur à l'Académie Royale de Peinture, directeur de la manufacture de Beauvais pendant vingt ans. Paris: Desaint&Saillant et Durand, 1755-1759. Édition de référence pour laquelle il fallut 44 graveurs et typographes et cinq années de travail. Elle comporte 275 illustrations en couleurs et 200 motifs floraux dessinés par Jean-Jacques Bachelier.

     

    Image77.jpg

     

    Fables choisies de La Fontaine, ornées de figures de MM. Carle Vernet, Horace Vernet et Hippolyte Lecomte. Paris: Imprimerie Fain, 1818, 2 volumes in-folio oblongs.

     

    Fables illustrées par Marc Chagall (1887-1985). Rééditées en 2010. Une vision contemporaine et singulière de l'oeuvre de la Fontaine.

     

    Image78.jpg

     

    BASSY Alain-Marie: Les Fables de la Fontaine, quatre siècles d'illustration. Cercle de la Librairie, 1986.

     

    LANFRANCHI Jacques: Les statues des grands hommes à Paris. Coeurs de bronze. Têtes de pierre. L'Harmattan, 2004.

     

    Image79.gif

     

    Image80.jpg

    Je souhaite de belles vacances à celles et ceux d'entre vous qui sont ou seront bientôt en goguette et je vous remercie de votre fidélité!

     

    Cendrine

     

    Image81a.gif

    Plume

    « Bienvenue à l'été 2013!Pica Pica! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    118
    mylène
    Samedi 5 Juillet 2014 à 13:05

    bel hommage, superbement illustré et documenté.
    Les Fables sont un régal, mais que dire de toute la poésie de La Fontaine, si excellente !

    https://www.youtube.com/watch?v=eOSCQs3vJYA

    117
    Lionel Correia
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 11:18

    Bonjour,


    Félicitations pour votre travail de documentation et pour vos magnifiques photographies de l'oeuvre de mon frère Charles Correia.


    Concernant mon frère Charles, pouvez-vous rectifier en écrivant "sculpteur Français" car il n'avait qu'un an lorsqu'il est venu en FRANCE avec nos parents et dès sa majorité, il s'est fait naturaliser Français .


    Vous trouverez d'ailleurs son CV sur le site WIKIPEDIA!


    En parlant de ce site, une de mes nièces (donc héritière) vient de me dire qu'ils avaient enlevé la photo de Jean de la Fontaine parce qu'ils n'avaient pas reçu l'accord des 4 ayant-droit???


    Je trouve vos photos magnifiques et j'espère qu'elle ne vous dira pas de les retirer.


    Je souhaite justement, de mon côté, avoir leur autorisation pour mettre sur FLICKR...et ailleurs, bon nombre de mes photos des oeuvres de mon frère, pour que celles-ci soit mieux connues.


    Bonne journée et bonnes photos


     


    Lionel Correia

    116
    Dimanche 11 Août 2013 à 22:10

    Bonsoir Cendrine,

    Merci de nous offrir cette belle promenade au Ranelagh au coeur des jardins luxuriants. Quant aux Fables de Jean de la Fontaine, elles sont toujous inscrites sur mon cahier d'écolière et c'est un plaisir de les redécouvrir sur cette page. Tu me ramènes à mes beaux souvenirs d'enfance gravés dans un coin de mon jardin littéraire. Ce poète engagé était très inspiré par  la nature et les animaux. Ces contes restent un chef -d'oeuvre évoquant son immense talent. Ses histoires littéraires inspirés d'Esope le rendent célèbre. Merci pour ce partage instructif. Son amour pour les fleurs a donné un sens à sa vie. Doté d'une sensiblité à fleur de peau il pare ses écrits de la beauté des fleurs de vie. Je t'embrasse bien fort Cendrine. Douces soirée. Corinne.

     

    115
    Dimanche 11 Août 2013 à 21:01

    Que j'aime venir chez toi,mégarer sans bouger de mon fauteuil... Je suis ravie que ton ordi refonctionne ma douce! Bonne soirée, plein de bisous....

    114
    Vendredi 9 Août 2013 à 15:34

    Bonjour Cendrine, ma chère " Païenne " comme tu te nommes. -Pour rire -

    Tout d'abord, cela fait plaisir de voir toutes ses photos avec de gens en tenue legère ou au naturel avec la chaleur ! Bon j'ai regardé pour le Chamanisme ? Je crois que beaucoup des personnes se rendent compte du bien fait de la nature. De tout ce qu'elle apporte. Pour ce que tu me dis sur ta Maman, j'ai une amie qui est Carmelite et maman de deux grands garçons mariés. Elle peut aller les voir. Pour ce que la dame t'a dit " sorcière " en effet, personne peut ni doit juger l'autre et sur tout au nom de sa religion. Jésus nous a enseigné par sa vie et dans les Evangiles, mais surtout par sa mort en croix par Amour. Que l'on doit s'Aimer les uns aux autres. Et Il a été critiqué car il entrait manger dans les maisons des "pécheurs " Pourquoi cet désir de rencontrer ceux qui ne pensaient comme Lui ? Pour faire Amitié et les Aimer. Pour leur dire, qu'eux aussi étaient IMPORTANT A SES YEUX. Parmi eux il y eut même qui devenirent ses disciples. Les religions n'ont pas arrangé les choses pour l'unité dans l'humanité. Chacun est accroché mordicus à son "bien" Alors que Jésus et son Message est AIMEZ-VOUS LES UNS AUX AUTRES. Combien des personnes de differentes réligions j'ai eu l'occassion de rencontrer.

    Dans le dialogue, on a trouvé des points en commun...plus que ceux qui pouvaient nous séparer.

    Voilà un peu ma réponse chère Cendrine. Et ta santé ? C'est bien toi qui m'a parlé ou à Mamie Lucette ou a moi sur elle. Si c'est toi, sache que nous prions pour toi. Merci de venir dans mon pauvre blog et de dire ce que tu avais dans le coeur. Je t'embrasse et te dis que le Dieu que j'Aime car Il est Amour te Bénisse. nani

                                                     

     

    113
    newrebelle
    Mardi 6 Août 2013 à 17:49
    Merci pour ta visite et ton petit mot .
    112
    maplumefee Profil de maplumefee
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 01:42

    Merci pour vos charmants messages, je suis très touchée, gros bisous

    Cendrine

    111
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 19:53

    Devine ma Cendrine, je suce un bonbon à la menthe la pie qui chante.

    Avec cette chaleur cela refraîchit. Une pisse de moineau cet après midi mais tout de même 35°c à l'ombre. C'est insoutenable. J'espère que la semaine prochaine quand poux ronchon sera en pé-vacances (chômage technique), nous pourrons aller nous balader à la fraîche tous les deux et profiter de sa présence pour que je puisse marcher un peu de façon plus sécurisée.

    J'ai travaillé sur quelques nouvelles et quelques poèmes, mais j'ai du mal a me concentrer.

    Les problèmes relationnels avec ma maman et ma famille sont toujours très présents.

    Maman est sortie de la clinique et se trouve actuellement chez ma soeur à Quintin. Ce n'est pas pour me rassurer, eu égard le comportement du gigolo de ma frangine. J'ai eu des infos de mes deux grandes qui assistaient à la petite fiesta organisée par le cousin, et les conclusions se recoupent. Ma soeur très diminuée ne peut se passer de la présente de ce garçon employé comme aide de vie, et elle en a peur.....!!!!

    Qui vivra verra Cendrine, mais je ne sens pas du tout cette situation batarde.

    De gros ma Plume fée. ZAZA

    110
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 20:46

    Bonsoir Cendrine , je viens te remercier pour ton passage malgré tes problèmes de santé dont j 'ignorais tout

    Prends bien soin de toi ,

    Je t'embrasse très fort

    109
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 19:49

    Bonsoir Cendrine,


    Je passe sur quelques blogs ami(e)s, déposer ma rose, ici, dans ton antre si paisible, je viens me ressourcer  en tes paysages poétiques, si fleuris et si savants en parfums ! Gros bisous ma Cendrine, prenez bien soin de vous deux, je t'envois ma rose avec toute mon affection et son parfum suave ! A bientôt mon amie ! Corinne (Cronin)


    108
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 19:18
    Ami Gégouska

    C'est avec plaisir de je te rejoins dans ce beau parc Ranelag, chargé d'histoire et tu m'attends auprès de la statut d'un de mes auteurs favoris le grand LAFONTAINE fabuliste renommé et aimé...!

    Bonne soirée chère cendrine au plaisr de te revoir bientôt sur mon blog  gros bisous

    107
    bellane-b Profil de bellane-b
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 10:57

    j'aime  beaucoup*

    bisous prend soin de toi avec ses grosses chaleur*

    106
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 10:02

    Bonjour Cendrine, j'espère que la chaleur ne te fatigue pas de trop... Ce matin le temps a changé, le soleil est absent et il y a du vent... Merci d'être passée sur mon blog... Bonne journée, gros bisous

    105
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:49

    Je viens redire bonjour à Monsieur de La Fontaine et surtout à ma chère Cendrine. Je pense beaucoup à toi en ce moment car je te trouve bien silencieuse ... dans ton concon ? à ce que j'ai lu dans ton commentaire (merci beaucoup, j'ai aimé te lire).

    Prends bien soin de toi.

    Passe une bonne journée et je te dis et j'espère à très bientôt

    Gros gros bisous

    Annick

    104
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:12

    Bonjour ma douce Cendrine

    Je viens te souhaiter un jeudi à la hauteur de tes espérances.
    J'ai pressé quelques oranges si tu en veux je t'en offre avec plaisir.
    Le café est prêt aussi, tu peux t'asseoir un petit moment.
    Il fait doux ce matin, j'ai ouvert la fenêtre pour que la fraicheur entre et nous réveille.

    Tu sais, je me disais en arrivant chez toi, que peut-être aujourd'hui c'est ton anniversaire, ou peut-être ta fête, finalement on se connaît mais on ne se connaît pas vraiment complètement...
    Bon anniversaire ou bon fête si c'est le cas et que ta journée soit doublée en bonheur.

    Merci pour ton adorable compagnie, je suis fière de te connaitre.
    Il faut maintenant se quitter jusqu'à demain alors je te laisse mon sourire et te demande de bien prendre soin de toi.

    Lolli

    103
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:10

    un sacré travail de recherche, bravo ! et une belle idée de ballade, merci !

    102
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 09:06

    Qu'el beau billet ma chére Cendrine . Ce jardin et superbe . Tu visite de beau endtoits . Merci de la partagé avec nous ma belle . Ce matin il fait beaucoup moins chaud , je suie moins fatiguée . Bon on a besoins du Soleil . J'en profite le plus possible pour faire une bonne réserve de vitamines . Je vais me mettre en pause pour un bon moment . Je reprendrais mon blog en fin d'étè . Peut être un petit billet pour vous faire un coucou de temps en temps . J'espére ma douce amie que tu vas bien . Je te souhaite un doux week end .

     Je t'embrasse de ma Sologne

    101
    Jeudi 11 Juillet 2013 à 06:32

    Coucou,
    Bel endroit, jolies statues, et bel article complet.
    Merci à toi.
    Biz et bonne journée

    100
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 14:46
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    Plus de nouvelle, je m'inquiète, j'espère que tout va bien ?

    C'est vrai qu'il fait chaud, très chaud, peut-être ne supportes-tu pas la chaleur ... Prends soin de toi mon amie. Je t'embrasse bien fort, Véronique

    99
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 11:56

    bonjour, j'espère que tu vas bien et que n'as pas trop chaud!! on a un soleil radieux, c'est formidable je te souhaite une bonne journée bisous

    98
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 10:10

    Coucou ma Cendrine, je viens te relire, un petit brin de magie et de poésie avant d'aller au travail. Il fait encore bien chaud et les filles comatent, cachées sous la haie de thuyas, tandis qu'Happy a élu domicile dans la baignoire!! Si si!! Ce chat est vraiment un personnage, c'est tout juste s'il nous laisse la place pour prendre notre douche!!! seuls le bruit d'ouverture de la porte du frigo et la chasse aux insectes arrivent à le déloger!! Je te fais de gros bisous ma Cendrine, prends bien soin de toi!

    97
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 10:04

    Un petit coucou en passant pour te souhaiter une bonne journée en espérant que la chaleur ne te fatiguera pas de trop... Bon repos, gros bisous

    96
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 09:15

    Amitiés depuis l'Ile de Ré chère cendrine, je suis sure que l'endroit te plairait et je serais heureuse de te lire un jour, décrivant tes impressions d'ile... Y es tu déjà venue ?

    95
    Mercredi 10 Juillet 2013 à 08:53

    Bonjour douce Cendrine

    J'espère que tu as bien dormi et que ce mercredi va être agréable.
    Un café pour bien commencer et sa douce senteur pour nous réconforter.

    La réponse de la devinette musicale pour ceux qui ont joué :
    **
    La rockeuse de diamants
    Catherine Lara

    **

    Bravo à toi si tu as joué et trouvé... Pas grave pour les autres, il faut continuer vos révisions ^^

    Une citation :
    On se demande parfois si la vie a un sens... et puis l'on rencontre des être qui donnent un sens à la vie.
    (Brassa)

    Merci de donner un sens à mon petit monde.

    Je te souhaite une belle journée, continue à bien te soigner si tu es malade, et si tu as la forme et bien garde la !

    Lolli

    94
    Mardi 9 Juillet 2013 à 20:31

    Excellente soirée ma puce... Bisous!

    93
    Mardi 9 Juillet 2013 à 14:41

    Chère Fée Cendrine, je suis ravi de ta visite et de ton pertinent commentaire qui je l’espère est lu par mes visiteurs, enfin mes visiteuses qui ne comprennent pas toujours bien le fondement exacte d’une telle quête et l’importance déterminante d’Alexandra, dans ce que va devenir à partir de cette pierre posée le devenir de nombreuses femmes et par générations succédées en faire une majorité d’états d’esprits affranchis et certaines de mes  lectrices ne s’aperçoivent, même pas que cet espace de liberté supplémentaire, dont elles jouissent   actuellement dans notre société, c’est bien grâce à des femmes telles qu’Alexandra, même si controverse peut apparaître et quoique si controverse il y a.

    Mais ça fait quand même plaisir, certaine de mes lectrices s’y sont sérieusement intéressées et ont même cherché des livres pour en savoir plus.

    Ici, toujours la surchauffe, c’est du 32/34° en permanence, alors il ne manquait plus que tu ais de la fièvre et heureusement que tu transformes tout cela en humour et dans ton domaine tu es une Alexandra de la pathologie, il va falloir qu’on écrive un livre sur toi pour montrer l’exemple.

    Je prends ma douche et m’en vais de ce pas chez mon Kiné, non sans avoir relu la fable de la Fontaine que tu nous as si gentiment offerte.

    Monique vous fait un gros bisou

    Je te fais un gros bisou

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    92
    Mardi 9 Juillet 2013 à 13:44

    bonjour cendrine
    que de documentation pour s'instruire sur ton blog
    Nous avons encore un superbe soleil encore aujourd’hui
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    janine

    91
    Mardi 9 Juillet 2013 à 08:55

    Bonjour ma douce Cendrine

    Il fait chaud mais surtout lourd et le temps ce détraque, du coup
    ça ne donne plus envie de rêver, alors je me lève et je viens te dire
    que chez toi j'aime la bonne humeur, l'amitié et le beau temps permanent qui y règne.
    Merci pour tes passages au coeur de Lolli, c'est un doux réconfort de t'avoir pour ami (e).

    Tu es peut-être en pause ou en vacances mais je ne t'oublie pas, et toi qui me lis et bien je suis heureuse de te dire que tu es vraiment super de me lire chaque jour et surtout courageux (euse), lol !

    Passe un bon mardi et pour ceux qui veulent jouer, une petite devinette musicale :
    ****
    Je dors avec j'en rêve la nuit
    Ils sont ma Mecque ma seule folie
    Quand j'les vois sous toutes leurs facettes
    Taillés en roses ou en navettes
    J'ai comme un frisson dans le dos
    C'est mon point faible c'est mon crédo
    ****
    Prends soin de toi.

    Lolli

    90
    Lundi 8 Juillet 2013 à 21:29

    Bonsoir Cendrine.

    Mais,c'est fabuleux,les recherches que tu as entrepris,pour nous conter Jean de La Fontaine.

    A commencer par ces magnifiques bronzes ,le poète et ensuite,le corbeau et le renard.

    Celà etre extraordinaire à voir,en vrai.

    Ensuite,les illustrations,peintures,lithographies,sur cette fable,principalement.

    Ce parc est magnifique,des fleurs,des arbres,la végétation,la VIE;

    Jz prends toujours autant de plaisir de te lire.

    Bisous à toi et douce soirée.Aimée

    89
    Lundi 8 Juillet 2013 à 17:36

    Bonjour Chère Cendrine,

    J'ai toujours aimé les fables de Jean de La Fontaine. Mais il semblerait que celle sur le corbeau et le renard ait davantage marqué les esprits... Au point, d'ailleurs, que l'on trouve une sculpture l'évoquant dans cet espace que je découvre grâce à toi.

    Un grand homme, moraliste, dont j'ai souvent pensé qu'il manque à la société actuelle et que les écoles devraient revenir sur ses écrits. Ils nous en apprenaient tant !

    Merci pour ce superbe reportage  étayé grâce à tes connaissances en histoire de l'art.

    Que ta soirée soit douce.

    Prends bien soin de toi et à bientôt.

    Je t'embrasse,

    Cathy.

    88
    Shuki Profil de Shuki
    Lundi 8 Juillet 2013 à 17:20

    Ma chère Cendrine, C'est avec grand plaisir que j'ai lu ton excellent article sur La Fontaine, un auteur que nous aimons tous et qui a su charmer nos années d'écoliers par ses fables naturalistes mais aussi il faut le dire, très moralistes. J'aimais beaucoup pour ma part... Je préfère de loin la nouvelle statue le représentant avec le corbeau et le renard à ses pieds, à l'ancien monument. Il est pourtant regrettable qu'il ait disparu pour des fins de guerre... Merci chère Cendrine, pour cette nouvelle page d'histoire, j'ai beaucoup de plaisir à te lire. Les petits mots illustrés que tu déposes si gentiment chez moi sont aussi très appréciés, en fait j'adore ces cadeaux !! Gros bisous à toi ma petite Fée, passe une belle semaine ensoleillée et à bientôt, Shuki

    87
    Lundi 8 Juillet 2013 à 14:20

    bonjour cendrine
    mon petit coucou du début de semaine
    le soleil est enfin arrivé,moi qui aime tant la chaleur
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    éventail

    86
    Lundi 8 Juillet 2013 à 10:08

    Bonjour Cendrine, le soleil s'est installé sur ma région... quel plaisir de pouvoir s'installer au jardin .. Sous un parasol!... Bonne journée, gros bisous

    85
    Lundi 8 Juillet 2013 à 07:48

    Bonjour ma douce Cendrine

    On dirait presque que l'on tourne en rond, un peu comme la terre quoi...
    On revient toujours à lundi, c'est fou ça ! Sais-tu d'où vient l'appelation des jours de la semaine ?
    Il vient du latin.
    Ce sont en effet les dieux de l'Antiquité romaine qui ont donné leur nom à la plupart d'entre eux.

    Lundi : vient du latin « lunis dies » = « jour de la lune »

    Nous voila donc en harmonie avec la lune, je t'invite donc ce matin à prendre un café au clair de lune lol, en début de semaine il faut bien trouver un peu d'humour pour démarrer.

    J'espère que tu as passé un bon week end et que tu vas bien.

    Le soleil brille, les gens semblent heureux je peux donc repartir l'esprit tranquille. Tu es d'accord ?
    Même si tu n'es pas d'accord je dois partir quand même hi hi, on m'attend un peu plus loin.

    Prends soin de toi et commence bien cette semaine.

    Lolli

    84
    Lundi 8 Juillet 2013 à 06:58
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    Je suis heureuse que tu ai fait cette randonnée, comme ça devait être bien ! tu es bien courageuse, ça je le sais depuis longtemps. Tu a pris des photos ? si oui je suis pressée de les voir.

    Moi aujourd'hui un article qui me tient à coeur sur mon blog : l'impasse Florimont et Georges Brassens. Le mari de ma mère, Serge était un admirateur à 100% de Brassens, on vivait "Brassens" à la maison, c'était son Dieu. Il connaissait sa vie par coeur, ainsi que Jeanne et Marcel "L'auvergnat" ... Il voulait allez voir l'impasse Florimont, il est parti sans l'avoir vu, alors hier j'y suis allée pour lui, c'est en pensant à lui que j'ai fait mon article.

    Je te souhaite une très bonne journée, amitié, gros bisous, Véronique

    83
    Tina L
    Lundi 8 Juillet 2013 à 00:41
    82
    Tina L
    Lundi 8 Juillet 2013 à 00:40

    PS ma belle. Je serais bientôt en vacances, je t'enverrai des gifs mais en attendant je t'envoie ceux-là.Kissous de TINA.

     

     

     

    81
    Tina L
    Lundi 8 Juillet 2013 à 00:35

    Ma douce Cendrine,je reviens lire avec joie ton article et songer à ces moments précieux de mon enfance avec les petites images à collectionner, l'odeur du papier et des livres. Je mémorisais mal les fables de monsieur de la Fontaine mais je l'ai toujours aimé notre fabulliste!!

    Kissous,bonnes vacances ma belle.

    80
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 17:50

    Chere Cendrine je reviens a ton texte que j'ai lu avec beaucoup de plaisir les illustrations sont tres belles et bien sur plein d'informations qui nous font connaitre un peu mieux ce personnage dont les fables ont habille bien des jours de notre enfance

    je ne connaissais pas les contes ou ne me rappelait plus! j'espere que tu vas bien et te souhaite un bon dimanche, ici il fait tres chaud aujourd 'hui alors je reste a l'ombre pour le moment

    gros gros bisous

    Angie

     

    79
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 16:45

    Un très beau texte évoquant le fabuliste dont j'ai visité la maison à Château Thierry, et les multiples manières dont les fables ont été illustrées au cours des siècles sont impressionnantes. La statue du Ranelagh est criante de vie et l'été qui chante dans tes photos donne le sentiment que tu t'adresses à un comtenporain tant le grand homme a su traverser le temps! Grosses bises Cedrine. 

    78
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 13:07

    Très beau site que je découvre et un très beau voyage au coeur de Paris, magnifiquement illustré et argumenté, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Bonne journée et bonne continuation

    77
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 06:18
    barbizone

    Ha, je me souviens de ces fables que nous devions apprendre par coeur..a l'epoque ce n'etait pas de gaiete de coeur, mais adulte on se rend compte de l'extreme justesse du texte..Lafontaine, toujours d'actualite! Ton article est tres complet, un veritable reportage sur ce magnifique jardin que je redecouvre grace a toi. La statue est magnifique, ce renard...j'aimerais le photographier aussi..Bon dimanche chere Cendrine, Sylvie.

    76
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 01:58

    Bonsoir très chère Fée Cendrine

    Beaucoup de fatigue, je vais aller me coucher, mais comme je pensais fort à toi, l'idée m'est venue de te faire un petit coucou  avant d'aller rejoindre Morphée

    Bisous tendre Fée

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    75
    Samedi 6 Juillet 2013 à 22:45

    Bonsoir Cendrine, un si bel endroit pour une promenade,

    je reviendrai relire tout cela en détail, car La Fontaine a été mon "copain d'école"

    alors a bientôt douce nuit pour toi

    Angie

    74
    Samedi 6 Juillet 2013 à 15:03

    bonjour cendrine
    je m'instruis en regardant ton joli blog,merci
    enfin le soleil est de retour
    Je te souhaite de passer un bon week-end ,si possible avec du soleil
    gros bisous

    73
    Samedi 6 Juillet 2013 à 12:24

    Superbe ton article, et puis moi j'aime car tout le monde les connaient et pourtant beaucoup perdrait encore le fromage sous les louanges


    A bientôt

    72
    Samedi 6 Juillet 2013 à 09:48

    Bonjour Cendrine, je te souhaite de passer une bonne journée ensoleillée... Gros bisous

    71
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 21:57

    Bon week end Cendrine , j'aime beaucoup les fables de la Fontaine , merci pour ton

    article trés interessant , bises , Christiane ,

    70
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 19:41
    TititeParisienne*

    Bonsoir Cendrine,

    L'été est là, ça va être un weekend photos, je le sens ! Youpiiiiiiiiiiiiiiii !! mdr !

    Et toi que vas tu faire de beau ?

    Passe une très bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

                  

    69
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 19:37

    Bonsoir Cendrine,


    Je me suis replongée avec délice, dans ces fables de mon enfance, où Jean de la Fontaine, de par son  éloquence, son imaginaire, laissait la "parole aux animaux", ces fables qui puisent dans la nuit des temps, et se retrouvent dans toutes les cultures, car elles faisaient parties de "la tradition orale bien avant l'écriture..." des tablettes provenant de l'ère sumérienne, racontent des histoires de renards flatteurs, de chiens maladroits... Jean de la Fontaine, savaient jongler avec différents styles littéraires, et il était comme tu le dis si bien un poète, mais surtout il aimait la nature et y puisait sa source d'inspiration ! J'aime beaucoup la fable du chêne et du roseau, mais je crois que bien des enfants se souviennent de ses fables, innoubliables comme celles que tu cites ma chère amie, et qui défie le temps comme le disait si bien Molière, non, on n'oublie point tout oeuvre de génie ! Merci d'honorer des illustrateurs de ma chère Ville de Nancy comme Grandville, et ce peintre que j'affectionne tout comme toi, Fragonnard, le peintre de l'Amour ! Qui figure aussi sous bien des mes écrits... Bien des oeuvres littéraires, contes érotiques ont été censurées, des chefs d'oeuvres tant en illustrations et textes de divers auteurs connus (poètes et artistes peintres) dont on retrouve trace cependant et qui sont très recherchées dans les ventes aux enchères... Tu as su évoquer et rendre la noblesse de son oeuvre à travers ton regard et ta plume d'historienne d'Arts, je me suis délectée par tes connaissances toujours très enrichissantes, et le parfum de tes fleurs et roses, merci pour cette belle promenade au Ranelagh, sur les pas de l'illustre Monsieur Jean de la Fontaine, de ses animaux si beaux parleurs...


    Ah si le langage était donné à nos animaux de compagnie, ils en auraient des choses à nous raconter non ? Un simple regard, et ils en disent tant ! Une société, qui devrait laisser bien souvent nos amies les bêtes s'exprimer non ? Gros bisous mon amie, ainsi qu'à Christophe, et ma "cuvée spéciale de roses, en signature personnelle", bel été à vous deux, Corinne (Cronin) bon et doux week-end placé sous le signe du Soleil !


    68
    assoiffé du jardin
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 16:16
    coucou de Paris oÙ il commence à faire bon et chaud. Un gag : vider sa bouteille pleine d'eau tiède en voyant une fontaine parisienne et quelle déconfiture de découvrir que le bouton de la dite fontaine ne marche pas!
    67
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 13:19

    quand une fée prend sa plume....la poésie en devient à  la une....en choisissant lafontaine....ton encre en est pleine.....j'adore cette construction de ton article....toutes les pages en sont magnifiques....de la poésie en images, en photos, en architecture....c'est l'instant bonheur qui perdure...j'aime bien le tableau de mr PICASSO.....sont originalité accroche l'iris des yeux....par ce dessin à mon coeur heureux....tout est littéraire et culturel....c'est la qualité de ton esprit éternel....j'ai visionné cet article plusieurs fois....toujours avec le même plaisir,ls mêmes émois....merci de ce moment précieux....je le garde dans ma tête avec le bonheur au coeur des yeux....merci... j'espére que ta santé soit bonne ....je t'envoi tout le bleu qui règne ici....bonne journée aussi...bisessssssssssssssss
    claude

    66
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 11:14

    coucou cendrine

     j'espère que tu as du soleil

     chez moi toujours couvert mais pas froid

     je te souhaite un bon weekend de gros bisous mon amie

    65
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 10:34

    bisous et belle fin de semaine ce matin nuageux  mais il annonce soleil ce we ....

    porte toi bien et profite du jardin ....

     

     
    heartofapril:

how to live our life … with HIM always
    64
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 10:20

    Bonjour ma douce petite fée Cendrine

    C'est du bonheur de revoir ton magnifique article dédié à un de mes auteurs préférés
    J'espère que tu vas bien et que tu as beau temps, chez nous c'est la re-grisaille,pfff, sur ce ciel plus que tristounet, je te souhaite  une bonne journée avec de gros bisous pour vous deux
    Méline

    En blanc, belle femme - romantique, blanc §

     

    63
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 10:00

    Bonjour ma gentille et douce Cendrine

    Je passe déposer ma devinette Musicale pour bien commencer cette
    journée. Le soleil brille dès le matin waoouh, le bonheur.
     Hé !! tu ne trouves pas ça super ? Tu lis là ? Bon tu dors ce matin hi hi !
    Un petit café tu veux ?  ^^
    Tu as vu tous ces blogs en pause, ils sont tous en vacances, bande de chanceux ces gens là.

    Une petite devinette musicale ?
    ****
    J'me contenterais du fond d'ta bière
    J'en voudrais rien qu'un peu pour dire
    Qu'j'aurais deux minutes de plaisir
    J'en voudrais juste une p'tite affaire
    Juste comme le monde ben ordinaire
    Si j'te promets qu'j 'ferai pas d'histoires
    Vas-tu m'offrir queq'chose à boire
    ****
    A toi de jouer.

    Allez je file et je te souris, pour te donner bon moral.
    Prends soin de toi.

    Lolli

    62
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 09:28

    Merci ma douce Cendrine pour ce billet qui rend un si bel hommage à Jean de La Fontaine. C'est vrai que ses fables si évocatrices ont bercé notre imaginaire d'enfant et réveillé bien souvent notre sens critique. Il savait si justement observer les travers et autres petites infamies de ses semblables...Il y a quelques années, j'ai offert à Papa le recueil de fables illustrées par Gustave Doré, il était ravi, et je le surprend encore entrain de le feuilleter de temps à autre. Je trouve que cette nouvelle statue n'a rien à envier à la précédente, elle est magnifique! merci aussi de me rappeler ces images "Poulain" que ma grand-mère me donnait comme des bons points et que je conservais précieusement tels des trésors dans une petite boite en fer. Souvenirs charmants et chers à mon coeur. Je t'embrasse bien affectueusement ma Cendrine, bises ensoleillées!!

    61
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 08:24

    Bonjour Cendrine, la journée commence comme hier, il faudra attendre 18 heures pour voir le soleil.. Bonne journée, gros bisous

    60
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 05:57

     Tu ne m'a pas dit si je pouvais publier ton petit mot en com'.

    Je te souhaite, tout d'abord, de bonnes vacances. Ces quelques jours de marche ne pourront que vous faire du bien, vous ressourcer et purger votre organisme de tous les poisons de la ville.

    J'ai vagabondé de cette sorte, quelquefois avec ma petite soeur et j'en ai retiré des souvenirs inoubliables de bonheur. Tu vas pouvoir voir de près toutes les beautés environnantes, tout ce qu'on ne peut voir que lorsqu'on chemine. 

    Je me promenerai bien volontiers avec toi fin juillet mais je n'aurai que peu de jours, du 23 au 26 et en août, je ne sais pas encore. Cédric et Valérie n'auront pas besoin de moi mais Sylviane, ma fille s'est déchiré les ligaments de la main droite et j'irai passer quelques jours avec elle puisqu'elle ne peut venir. J'irai aussi certainement en Allemagne chez mon autre fille.

    Tout cela nous mène à la rentrée. Mais restons au mois de juillet qui commence. 

    Ce billet sur Monsieur de la Fontaine est bien intéressant. De nos jours, il est encore lu au moins par les enfants, et c'est un livre, les fables qu'on leur offre volontiers. Ces autres écrits, j'avoue ne les avoir pas lus. 

    Je vous embrasse et vous souhaite une multitude d'instants de plénitude et d'enrichissement !

    59
    maplumefee Profil de maplumefee
    Vendredi 5 Juillet 2013 à 02:32

    Merci beaucoup!

    58
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 21:54

    Bonsoir Cendrine et merci pour ton article trés interessant . Oui l'été arrive avec

    beaucoup de retard cette année , à bientôt , Christiane , 

    57
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 17:08

    J'aime bien la couverture du livre des fables de la fontaine, cela me fait penser un peu à un puzzle en bois que j'avais qu'en j'étais petite sur les fables de la fontaine.

    Gros bisous Chère Cendrine

    56
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 15:53

    Cendrine, ma chère Amie,

    L'Amour et la Folie

      

    Tout est mystère dans l'Amour,
    Ses flèches, son carquois, son flambeau, son enfance:
    Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour
    Que d'épuiser cette science.
    Je ne prétends donc point tout expliquer ici:
    Mon but est seulement de dire, à ma manière,
    Comment l'aveugle que voici
    (C'est un dieu), comment, dis-je, il perdit la lumière;
    Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien
    J'en fais juge un amant, et ne décide rien.
    La Folie et l'Amour jouaient un jour ensemble:
    Celui-ci n'était pas encor privé des yeux.
    Une dispute vint : l'Amour veut qu'on assemble
    Là-dessus le conseil des Dieux;
    L'autre n'eut pas la patience;
    Elle lui donne un coup si furieux,
    Qu'il en perd la clarté des cieux.
    Vénus en demande vengeance.
    Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris:
    Les Dieux en furent étourdis,
    Et Jupiter, et Némésis,
    Et les Juges d'Enfer, enfin toute la bande.
    Elle représenta l'énormité du cas;
    Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas:
    Nulle peine n'était pour ce crime assez grande:
    Le dommage devait être aussi réparé.
    Quand on eut bien considéré
    L'intérêt du public, celui de la partie,
    Le résultat enfin de la suprême cour
    Fut de condamner la Folie
    A servir de guide à l'Amour.

    Jean de la Fontaine .

      

    N'est-ce pas charmant ?

    L'amour sans grain de folie, ne serait pas de l'amour ... Il me semble avoir perdu ce brun de folie qui me rendait insouciante il fut un temps ... Mais il me semble seulement car vois-tu, l'éclat d'un regard en dit long  si la petite étincelle brille toujours alors rien n'est perdu .Le petit grain de folie finira bien par dérider la tristesse .De plus, une chose qui m'horripile est bien de se prendre au sérieux .

    Monsieur de la Fontaine est un disciple de la joie de vivre ... Semer de petits grains de folie au vent .

    Oser s'exprimer en faisant fi des esprits chagrins , la vie est assez triste comme cela quand elle s'y met !

    Dénudons peu à peu notre coeur mais pas trop vite car il risquerait de prendre froid et réservons-nous nos secrets les plus intimes 

    J'ai bien reçu tes mails auxquels j'ai répondu ... Enfin, il me semble . Mes esprits vagabondent ... pas  toujours facile de vivre la tête dans les nuages .

    Quant au farfadet messager, je sens qu'il a fait un petit détour du côté de Marseille ...  Je te fais signe dès qu'il arrivera .

    Mes chats sont enveloppés dans du papier journal ! Ne t'inquiète pas, ils ne vont pas se sauver .Je les ai à l'oeil et de toute manière, il n'y a pas de souris dans mon grenier ... Et dès que ... je te renvoie le farfadet messager  

      

    Merci infiniment de tes mots déposés dans mon univers .Oui, ma Petite Fée, plongeons ensemble ,là où la vie a commencé .Partons à la découverte des secrets les plus fous et tu m'apprendras le langage des sirènes ...

    Je t'embrasse .

    Bien affectueusement .

    Véronique.

     

    <table border="0" cellspacing="6" cellpadding="10" width="500"> <tbody> <tr> <td> <table border="0" cellspacing="4" cellpadding="4"> <tbody> <tr> <td>

    Epitaphe de Mr de la Fontaine
    Faites par luy-même


    Jean de Lafontaine 1621-1695

    </td> </tr> </tbody> </table> </td> </tr> <tr> <td> </td> <td>

    Jean s'en alla comme il était venu,
    Mangeant son fonds après son revenu,
    Croyant le bien chose peu nécessaire.
    Quant à son temps bien sut le dispenser,
    Deux part [il] en fit, dont il soulait passer,
    L'une à dormir, & l'autre à ne rien faire.

    </td> </tr> <tr> <td> </td> <td>
    Contes et nouvelles en vers par Monsieur de La Fontaine
    A Amsterdam chez Pierre Brunel, sur le Dam à la bible d'or, 1709
    </td> </tr> </tbody> </table>

     

     

    55
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 15:06

     bonjour cendrine
    belles photos de notre somptueuse nature
    suite à des petites pannes fréquentes du réseau électrique, je dois à chaque fois me reconnecter et mon internet redémarre de suite ou pas et la connexion est bien lente
    je te souhaite une bonne fin de journée
    à samedi si j’ai moins de problèmes
    gros bisous
    janine

    54
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 11:38
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    Oui ça n'a pas été facile pour ma fille et je pense que ces cinglés n'ont pas encore fini de nous "surprendre", on continue de nous insulter et à raconter des absurdités sur nous. Parfois j'en rigole, mais parfois je craque.

    Et toi comment vas-tu ? A tu fait ton IRM ? avec tout ça je ne sais plus quand tu devais le faire, excuse moi.

    Passe une bonne journée, prends soin de toi, je t'embrasse bien fort, Véronique

     

    53
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:32

    petit coucou , sans pluie mais sans soleil ...et très fatiguée par les palettes pour le moment , mais pas le choix .....

    passe une douce journée

     bisous

    https://sphotos-b.xx.fbcdn.net/hphotos-snc7/481948_480353192018400_982778299_n.jpg

    52
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 09:01

    Bonjour ma douce Cendrine

    Alors là, je suis contente car vous avez été nombreux à jouer à la devinette musicale, et même si pas toujours la bonne réponse, le but est de s'amuser.

    Bravo à toi si tu as trouvé la réponse qui est ;
    ***
    Valses de vienne
    François Feldman
    ***

    J'espère que tu vas bien et que tu as plein de projets pour
    cette journée de jeudi.

    Merci à tous pour vos compliments, gentillesses en tous genres et même participation à mes jeux. Une grande famille que j'apprécie, vous !
    Même virtuelle cette amitié fait chaud au coeur.
    Il est toujours réconfortant de savoir que quelqu'un pense à vous.
    Pour ma part je pense à toi et je suis là pour tendre la main ou l'oreille quand tu en as besoin. J'aime voir les gens heureux et je fais en sorte qu'au plus profond de ton coeur tu le sois.

    Portes-toi bien et n'oublie pas de sourire.
    Avant que je parte dégustons notre café ou ce que tu préfères, pour bien commencer ce jeudi.

    Lolli

    51
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 07:49

    Bonjour Cendrine, le temps est maussade ce matin... Peu importe car je vais voir une amie du blog et nous ne ferons pas attention à la couleur du ciel... L'amitié sera au rendez-vous... Nous nous connaissons depuis plusieurs années, et l'amitié virtuelle s'est transformée en une véritable amitié.... Bonne journée, gros bisous 

    50
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 02:10

    Coucou ma chère Cendrine,

    De retour cette nuit mais je ne peux m"empêcher de vite venir te souhaite un doux repos.

    Ton article fait rêver! Je connais pas mal de ses fables; elles font parties de mon enfance.

    Je vais vite me confier à Morphée. A très bientôt et gros bisous. Merci aussi pur tes visites;)

    49
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 20:34

    Bonjour ma douce petite fée Cendrine
    Je ne sais pas si tu reçois mes coms? je ne reçois pas de nouvelles ?

    M'as-tu répondu ma puce ? Si non, comment vas-tu ma puce ?

    Moi je galère avec les coms

    Bonne soirée ma puce

    Gros bisous à vous deux

    Méline

     

    gifs bonne soirée

     

    48
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 14:36

    Re-Coucou Ma Douce Guide Touristique Préférée !!! Sourire

    Ta Thèse m'a mise à l'aise !!! Sourire Balèze

    Tes moult informations Historiques résonnent en moi comme un doux écho empli de passion onirique !!! Sourire Magique

    Quant à tes merveilleuses photographies, elles ont enchanté ma fameuse Survie !!! Sourire Ravi

    Mr Jean de la Fontaine doit être bien heureux de cet Hommage si Talentueux !!! Sourire Convaincu

    Je m'excuse une fois de plus pour "mes absences", "mes silences", "mes retards"... Mais tu sais que tu es blottie tendrement au creux de mon Coeur malgré "tous les aléas de Ma Vie"... Tu es "Mon Titi Air" de Moi !!! Grâce à Toi, je m'aère l'esprit agréablement et je me remplis le coeur de Bonheur !!! Sourire Comblé

    J'espère que tu vas "pour le mieux"... Que le répit physique t'est aussi doux que l'Amour de ton Cher & Tendre... En tous cas, prends grand soin de Toi Ma Précieuse Amie !!! Sourire Tendresse XXL

    Je te souhaite une très douce aprem' ainsi qu'une excellente semaine sereine !!! Sourire Radieux

    Mille millions de milliards de tonnes de très très tendres Bisoudoux Affectueux

    ***Tincky***

    47
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 14:36

    bonjour cendrine
    la fontaine s'est servi de l'amour des animaux pour observer la mentalité des gens de son époque
    Le soleil est parti et aujourd’hui à nouveau il pleut
    je te souhaite de passer une bonne fin de  journée
    gros bisous

    46
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 11:18

    Personnellement, je préfère, et de loin, l'actuelle statue du fabuliste se penchant vers "son" corbeau et "son" renard que la précédente, bien trop grandiloquente et ne correspondant en rien à son oeuvre ! 

     

    Excellente vacances à vous, Cendrine.

    Et à plus tard ...

    45
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 09:39

    le beau corbeau que voilà!!

     passe une douce journée ici avec de fortes averses depuis cette nuit ...ça arrose le jardin ...

     bisous et a demain ...

     

    44
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 09:37

    Bonjour Cendrine, le temps a changé, il pleut, pas le temps de s'habituer au soleil qu'il est déjà parti.. Bonne journée, gros bisous

    43
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 08:56

    Bonjour Cendrine

    Ce n'est pas une mince affaire ce temps, que de violents orages par endroit, décidemment rien ne dure... J'espère que tout va bien dans ta région.
    Alors pour ceux qui ne sont pas en pause, en vacances ou pas trop fatigués, je propose une petite devinette musicale pour se changer les idées, accompagnée de notre café quotidien.

    A toi de jouer :
    ****
    Du pont des supplices
    Tombent les actrices
    Et dans leurs yeux chromés
    Le destin s'est brouillé

    Au café de Flore
    La faune et la flore
    On allume le monde
    Dans une fumée blonde
    ****
    Je te soouhaite une journée ensoleillée dans le coeur, vu que le ciel pleure.

    Prends soin de toi.

    Lolli

    42
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 01:06

    Impossible d'oublier les "Fables de la Fontaine" apprises dans l'enfance...

    Tu lui rends un superbe hommage à travers cette promenade au Ranelagh.... Merci

    Je vois que tu as fait une Thèse d'Histoire de l'Art.. voilà qui m'aurait plu... mais lorsque j'ai repris mes études il me fallait un travail à mi-temps pour subvenir aux besoins de ma famille, et ce travail je l'ai trouvé chez une Avocate... d'où le choix des études de droit... le bon-sens a prévalu... alors je me rattrape maintenant, depuis que la retraite m'offre le temps de choisir et de me faire plaisir.

    Ton travail de recherche, de mise en page et d'exposé est tout à fait remarquable et instructif... Merci à toi

    Bises

    41
    Mardi 2 Juillet 2013 à 22:00

    Bonsoir ma douce petite fée

    Je viens relire ton article qui m'a vraiment séduite et c'est un plaisir de m'y replonger

    J'espère que tu vas bien ma puce et que tu as pu profiter du soleil, chez nous il a fait un beau soleil et ce soir en rentrant la pluie, c'est désepérant

    Je te souhaite ma douce petite puce une bonne soirée

    Gros bisous à vous deux

    Méline

    32Lyhc5SSJtK.gif

     

    40
    paris-a-nu
    Mardi 2 Juillet 2013 à 16:23

    Bonjour Cendrine,

    Vous avez gagné, nous traverserons Paris et nous irons visiter le jardin du Ranelagh !  le premier article nous avait déjà un peu ébranlé ..... mais nous résistions  ... alors vous nous en concoctez un 2éme et toutes nos résistances tombent !  C'est ce que l'on doit appeler la persuasion ou alors la séduction ?

    en tous cas un grand merci

    grosses bises

    gérard  

    39
    Mardi 2 Juillet 2013 à 14:35

    bonjour cendrine
    c'est toujours avec un immense plaisir que chaque jour je passe sur ton superbe blog
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    janine

    38
    Miss Mary
    Mardi 2 Juillet 2013 à 13:33

    Bonjour Cendrine, merci d'être passée sur mon blog..... Superbe ce billet sur Jean de la Fontaine, je me suis régalée et je t'admire vraiment pour ton travail de recherche, car tu dois y passer un temps fou, mais ça vaut la peine, car tu nous offres un magnifique reportage bien illustré, ce n'est que du bonheur ! bonne journée ensoleillée sur Paris, bisous à bientôt.    "Miss Mary"

    37
    Mardi 2 Juillet 2013 à 12:37

    bonjour, je ne connais pas, et encore heureux qu'il me reste des coins à découvrir à paris!! sacré restif, comme tu dis, c'était un sacré numéro celui là, du coup je vais lire son bouoquin sur paris!!!! je te souhaite une bonne journée bisous

    36
    Mardi 2 Juillet 2013 à 09:57

    Bonjour Cendrine, le soleil brille ce matin, il y a quelques nuages.. Il fait déjà 18°... enfin une journée d'été.. Bonne journée, gros bisous

    35
    Mardi 2 Juillet 2013 à 08:50

    Bonjour Cendrine

    Quelle belle journée hier en ce premier jour de juillet, on se serait cru déjà en vacances...
    As-tu bien profité toi aussi de faire tout ce que tu devais, ou avais envie de faire ?
    On revit et je suis certaine que tu te sens bien ce matin.
    Même si quelques petites douleurs persistent, le moral ne peut qu'aller bien avec ce soleil qui brille un peu partout.

    Je t'invite à boire notre café quotidien, ou ce que tu préfères.
    Une lègère brise nous apporte toute la douceur d'un matin d'été, c'est si agréable de pouvoir rester un petit moment en ta compagnie.

    J'en profite pour te remercier pour tes messages déposés au coeur de Lolli, dès que tu as le temps. Je t'en suis très reconnaissante.

    Je dois te quitter pour ce matin, mais j'ai eu plaisir à rester dans ton bel univers.

    Prends soin de toi et passe un bon mardi tout doux.

    Lolli

    34
    bellane-b Profil de bellane-b
    Mardi 2 Juillet 2013 à 08:24

    un magnifique hommage  **

    et de belles photos comme toujours*

    bisous,prend soin de toi

    33
    Mardi 2 Juillet 2013 à 08:18

    j'aime lire et relire tes beaux articles Cendrine car ils ont des belles illustrations et aussi les mots pour apprendre l'histoire .

    je suis sans mots pour décrire tout que je sens quand je lis tes articles.

    MAGNIFIQUE !!!! 

    merci pour partager avec nous toutes.

    je te souhaite un bel été sur cette belle ville que j'aime fort.

    Gros bisous

    Rosa

    32
    Mardi 2 Juillet 2013 à 07:40

    J'aime beaucoup les fables de la Fontaine. Très belles statues de la Fontaine et du corbeau et du renard. Fable dont j'aime particulièrement la morale.  Ce jardin est merveilleux, je n'aime pas les jardins trop disciplinés à la française. J'admire ta culture.

    Je suis de retour à Cergy pour 3 semaines pour garder ma petite fille à Paris dès demain, lever à l’aube, retour tard le soir. Je ne passerai sur les blogs vous déposer un commentaire que le week-end mais j’aurais le temps de vous lire sur mon smartphone dans les transports en commun (3 heures par jour). Bonne journée et bises Cendrine

    31
    Tina L
    Mardi 2 Juillet 2013 à 01:50

    Merci ma belle pour tes articles si bien réussis,je suis épatée à chaque fois.Je reviendrais lire,kissous de TINA.

    30
    Tina L
    Mardi 2 Juillet 2013 à 01:48

    Chère Cendrine,t'ai-je assez dit combien tu manies la plume avec talent?Tant d'heures de travail pour être aussi précise et nous emporter dans tes mondes car à travers toné vocation de ce grand fabuliste on ressent tes goûts et ton regard sur la vie.

    Des souvenirs pour moi et pour  tes lecteurs avec monsieur corbeau et monsieur renard qui se contemplent. La statue est magnifique dans sa simplicité oserais-je dire et l'encienne était magnifique aussi. Dommage que les allemends l'aient fondue.Merci petite plume fée pour ce remarquable article malgré tes douleurs toujours présentes, le courage est avec toi et la belle écriture aussi.Ta maladie ne te freine pas c'est épatant mais j'essaie d'imaginer combien tu te bats pour rester debout et écrire de si belles choses.Kissous ma douce de ton amie TINA.

    29
    Mardi 2 Juillet 2013 à 01:30

    Très chère Fée Cendrine  

    Un grand merci pour ta venue et de ce commentaire si émouvant  emplit de vérité si tant est si bien que tu as vécu cette situation pernicieuse dans ta prime jeunesse et que malheureusement tu vis encore.

    Tu as su appuyer les points forts du thème et tu viens corroborer l’essentiel à ce que chaque personne nous lisant prenne conscience des facteurs  exponentiels liés plus ou moins extrinsèquement aux nuisances physiques et morales de la maladie en elle-même.

    Tu sais ! Quel changement, ce parc du Ranelagh, quel cure de modernité, mais aussitôt me vient l’idée : et dans cent ans, dans deux cent ans voir plus, qu’en sera-t-il de cette modernité ? Il paraîtra peut-être bien désuet ou aura-t-il disparut ?

    Mais que me passe-t-il par la tête Oh !

    Entre parenthèses, Jean de la Fontaine avec ses deux " amis ", c’est superbement imagé et si concises soient-elles, ces représentations non rien à envier à l’orignal qui fut détruit en 1942 et à l’image du chocolat eut un destin similaire c’est celui de fondre, mais pas sous la dent fort malheureusement (sourire), mais triste réalité de ces homme qui s’ennuient vite s’ils ne manient pas les armes.

    Merci de nous rappeler la fable, je l’ai apprise plusieurs fois par cœur, mais je suis incapable de la réciter et pourtant en la lisant ça me revient aussitôt. J’ai toujours eu des problèmes de mémoire et j’ai dut ramer dur pour mes études. Je t’avoue que je suis obligé de contrôler régulièrement mes mots dans le dictionnaire, pour être sûr de leur signification.

    La Fontaine, longtemps après les lectures du dauphin, a marqué nombre d’esprits Français jusque de nos jours et il faut reconnaître qu’on a beaucoup à retenir de ses  leçons et qu’elles nous viennent régulièrement à la tête, dans les distinguos à faire et à comprendre pour le bien-être de nos directions et initiatives de tous les jours, mais c’est évident, le corbeau et le renard remporte la palme.

    Mais je retiens particulièrement son côté "touche à tout" qui lui confère une personnalité dans toute son entité et peu avar quand il s’agit de dénoncer des vérités sur de multiples plans sociétaux et où on retrouve mêlés entre ses lignes cet attachement lié à la nature et aux animaux.

    J’apprécie également son insurrection contre la théorie de René Descartes qui n’est franchement pas mon philosophe de référence.

    Merci très chère Fée Cendrine pour cet instant passionnant de fortes réalités qui sont encore d’actualité dans notre société contemporaine.

    Bravo pour ton travail, j’en sais un peu plus sur ta thèse et j’imagine le nombre d’heures passées, pour ne parler que d’heures.

    Je t’embrasse non sans te souhaiter une douce nuit

    Un bisou de Monique à vous deux

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

      

    28
    Lundi 1er Juillet 2013 à 22:33

    coucou cendrine

     j'ai crue que tu  était en vacance

     et comme je ne suis pas encore bien j'évite  le pc je me limite a  deux heure par jours

    vue mes vertiges

    la je dois voir un orl  sa peux venir des oreilles on verra  bien

    je te souhaite une bonne nuit de gros bisous

    27
    Lundi 1er Juillet 2013 à 22:10

    Je me suis régalée de ton billet chère Cendrine !

    De même que je me suis régalée de cette statue lorsque je l'aoi découverte l'année dernière et te l'ai signalée en espérant que tu approfondisses le sujet pour nous...

    Amitiés d'Isa-Marie

    26
    Promeneur75
    Lundi 1er Juillet 2013 à 21:52

    Relecture plus attentive ( et surtout plus éveillée) que durant la nuit dernière. Formidable découverte de ce personnage tout en vers que nous avons tous (du moins ma génération) forcément aperçu à l'école. Parfois aussi à la maison dans les livres de fables . Je me souviens d'ailleurs des livres de prix gagnés par mes grand-parents contenant ces histoires. Illustrations magnifiques dans ces folios d'un autre temps. Fables et paraboles qui ont fait rire et rêver tant d'enfants avec ce petit mot de moral ou de philosophie. Messages simples remplis de sagesse qui ont traversé le temps sans se flétrir. Triple lecture que ces fables.  Il y a l'histoire au coeur de la fable, la critique sociale à demi-mot pour dénoncer sous couvert animal les inégalités sociales, la misère ou les moeurs .etc.. et enfin la petite morale.

    Merci de votre article.

    25
    Lundi 1er Juillet 2013 à 20:33

    Merci de cette nouvelle balade a tes cotes ma joliefée... Bonne soirée et douce nuit...

    24
    Lundi 1er Juillet 2013 à 19:55
    Ami Gégouska

    Ma plume, mutine vient se poser sur le renard afin de voler le délicieux fromage qu'il tenait dans son bec.

    Ce parc est magnifique merci pour ce partage gros bisous à bientôt.

    23
    Lundi 1er Juillet 2013 à 18:04

    et voilà, me voici scotchée à ton billet ... tout y est , tous les moindres détails de la vie de notre auteur préféré, j'adorais apprendre ses fables parce qu'on les jouait en classe , je me souviens !

    je sais que j'ai un énorme livre de ses fables mais j'ai eu beau chercher , pas moyen de mettre la main desssus, je voulais juste voir les illustrations et savoir de qui elles étaient !!!  va falloir que je cherche vraiment mieux !!

    je partage avec  grand plaisir ce superbe billet si complet et si intéressant !

    Merci pour tout ce que tu fais .. on apprend beaucoup avec toi et tu te donnes beaucoup de travail pour les faire

    22
    Lundi 1er Juillet 2013 à 17:11
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    Je ne connais pas du tout cette statue, et c'est bien dommage, va falloir que j'aille la voir, avec mes yeux mdr ! comme quoi tu vois je ne connais pas tout à Paris. C'est quel métro ?

    Une sortie à faire en famille ! 

    Oui je suis fière de ma fille, de mes autres enfants aussi, mais Yaël a eu du mérite, car pendant qu'elle passait ses épreuves, une cinglée de notre immeuble l'avait agressé verbalement, et ma fille s'est retrouvé trois fois au commissariat ... au lieu de réviser ! Cette folle accuse ma fille d'avoir poussé sa fille de 3 ans, d'avoir frappé son fils de 8 ans et de l'avoir traité de "sale arabe" ! Cette malade a changé 3 fois sa déposition, changeant à chaque fois les faits, les policiers ont bien vu à qui ils avaient à faire. Plus personne ne nous adresse la parole dans le quartier et les mères de famille appellent leurs enfants sur notre passage. Je crois rêver ! j'ai cru que ma fille allait craquer, mais non elle a passé ses épreuves malgré tout et elle a réussi ! Maintenant, on en sait un peu plus. Cette personne frappe sur ses enfants, ainsi que son dealer de mari, et ils ont eu un signalement auprès des services sociaux, alors ils accusent ma fille ! incroyable ! elle a vers les 44 ou 45 ans et s'habille exactement comme ma fille qui en a 25 et qui est toute menue, c'est d'un ridicule !

    Passe une bonne fin de journée, prends soin de toi, bisous de ton amie de Paris.

                       

    21
    Lundi 1er Juillet 2013 à 16:20

    bonjour Cendrine,beau billet,belles photos,j'espère que tu vas bien,chez nous en gironde il fait très chaud,je te souhaite un très bon lundi,bises

                                                           

    20
    Lundi 1er Juillet 2013 à 14:22
    FéeLaure♥

    Coucou Cendrine,

    C'est encore moi tu as mis ce matin un adorable gif d'un couple d'oiseaux sous un parapluie de fleurs chez Anniclick est ce que tu m'autorises à le récupérer ? je pense que c'est un gif du net mais je préfère te demander avant

    Gros bisous & bon après midi

    19
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:02

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire. Il y a longtemps que je n'étais pas passé sur votre blog, j'ai très souvent la fâcheuse habitude d'attendre que l'on m'écrive en premier, je crois que si tout le monde faisait comme moi les gens ne s'écriraient pas souvent! Ca fait plaisir d'avoir de vos nouvelles, en tout cas votre commentaire est plus rassurant que le précédent ou vous expliquiez que votre santé était vraiment au plus mal. En ce qui me concerne je me suis remis un peu au vélo, mais bon pas tous les jours car maintenant à chaque fois que je fais ne serait-ce qu'une quarantaine de kilomètres en vélo eh bien le lendemain j'ai mal partout et particulièrement aux nerfs ou muscles de la colonne vertébrale, je pense d'une part que c'est le manque d'entraînement et aussi du à mes soucis de santé en particulier du fait que j'ai une densitométrie osseuse qui est toujours limite limite du fait que ma testostérone est artificielle du fait que je n'ai pas les organes me permettant de la fabriquer, "j'ai des prothèses à l'endroit ou les hommes normaux eux ont des testicules qui est l'organe permettant de fabriquer la testostérone. Content que mes photos de jardins vous plaisent. J'avais déjà photographié ce jardin il y a déjà un certain temps, mais bon là j'ai du meilleur matériel photo et de plus j'avais une bonne lumière solaire ce qui n'étais pas le cas à l'époque ou j'avais fait mes précédents clichés et de plus ce n'était pas à la même saison non plus. Je pensais à quelque chose à propos de vos soucis de santé: Avez-vous droit si vous le souhaitez à des cures, car franchement il y a  des personnes qui n'ont quasiment aucunes pathologie et elles y ont droit, donc il serait normal que vous puissiez bénéficiez de cela si ça pouvait au moins vous soulagez un peu temporairement évidement, car malheureusement les cures d'après ce que j'entends ici ou là il paraît que leur efficacité ne dure pas dans le temps. Pour changer de conversation, comme vous parlez de ma région dans votre commentaire, eh bien le Tour de France va passer dans mon département et en plus à quelques kilomètres de chez moi, ce sera le jour ou l'arrivée de l'étape se situera dans la ville de Tours. Vous verrez probablement en vue aérienne  certains des châteaux de la Loire. Autrement chaleur et beau temps actuellement dans mon département, bien que quelques nuages s'amoncèlent un peu et je ne serais pas étonné qu'il fasse de l'orage en fin de journée. Je vous souhaite une bonne fin de journée, et merci pour votre gentillesse et votre sincère et fidèle amitié.

    18
    Lundi 1er Juillet 2013 à 13:01

    bonjour cendrine
    qui ne l'a pas appris en classe cette fable?
    mes sculpture préfèrées sont celles du loup,jai une passion pour cet animal
    Je te souhaite de passer une bonne journée ,sous le soleil aujourd’hui en bourgogne
    gros bisous

    17
    Lundi 1er Juillet 2013 à 12:10

    Cendrine, ma chère Amie,

    Qui n'a jamais reçu à l'école une image représentant une fable de La Fontaine ? Nous avons toutes et tous au fond de notre mémoire le souvenir de cette récompense dont je faisais collection .J'avais un cahier d'écolier et je les collais sur les pages sur l'en-tête desquelles j'inscrivais les mois à l'encre violette ... Il y eut des mois où je fus plus sage que d'autres ... Etant gauchère, mon papa m'avait acheté un stylo plume pour gaucher . Je l'ai toujours d'ailleurs , il a le manche bleu et quant à mon cahier empli de sagesse et d'esprit studieux , il est dans un cartons avec mes souvenirs d'écolières .Mon papa était instituteur .Si tu savais le nombre de livres d'école que j'ai retoruvés lorsqu'il nous a fallu vider le grenier .Je n'ai gardé que les livres de lecture et La Fontaine y avait une place d ROI . Il me semble que le premier prix que j'ai reçu était un livre des Fables de La Fontaine .C'était à la fin de C.P. Nous recevions des prix alors ... C'est un très beau livre illustré et je me souviens que l'osque l'inspecteur de l'académie m'a serré la main, je lui ai tendu tout naturellement la gauche ...  Que de souvenirs ma Petite Fée .

    Nous ne pouvons dissocier La Fontaine de l'enfance .Son oeuvre n'a pris une ride Il nous transmet dans ses fables et ses contes une sagesse humaniste toute fraîche et toute neuve, dont il faut chercher les osurces bien avant le 17ème siècle .La Fontaine s'inspire d'Esope, d'Uorace, de Boccace, de l'Arioste, des fabliaux du Moyen-Âge, entre autre ....Son regard tendre et amusé sur l'existence, son absence de fanatisme, son humour, son pacifisme, son goût des plaisirs qui confine au libertinage dans ses contes frivoles, et sa langue dont la pureté semble nous dévoiler tous les mouvements de sa pensée et nous fait entendre toutes les inflexions de sa voix, nous le rendent singulièrement proche.

    J'aime la statue le représentant .Je préfère de loin celle de C. Correria .Elle lui rend toute l'humilité que ce Grand Homme a eu envers la Nature .

    Ton article est une merveille une fois de plus et je pense que La Fontaine doit se plaire au coeur de cet écrin de verdure préservé .

    Que ce début de semaine te soit serein .

    Je t'embrasse de tout coeur .

    Véro.

    p.s. As-tu reçu mon mail ?

     

    16
    Lundi 1er Juillet 2013 à 11:25

    Bonjour ma douce Petite fée Cendrine

    J'adore ton article "Jean de La Fontaine est un de mes auteurs pré"férés, j'ai toutes ses oeuvres!

    Merci pour toutes ces magnifiques interprétations de la Fable, le Corbeau et le Renard", je m'en souviens encore, j'aime particulièremet l'image d'Epinal, elle est sublime, c'est vrai que cette ville est réputée pour ses images

    Merci ma douce pour ce superbe b illet

    J'espère que tu as passé un bon week-end et que tu vas bien

    Je te souhaite ma puce une bonne journée avec de gros bisous à vous deux

    Méline

     

    "Bonne journée" - Gerberas attirant coccinelle et papillon

    15
    Lundi 1er Juillet 2013 à 11:03
    FéeLaure♥

    Incroyable le temps que tu dois passer pour rédiger tes billets, que de recherches que de passion ! merci de nous les offrir Cendrine

    Les détails sont sublimes et criant de vérité

    Je te souhaite un bon début de mois de juillet, avec l'été enfin là

    Gros bisous

    14
    Lundi 1er Juillet 2013 à 11:01

    Bonjour Cendrine,

    Tu nous offres un magnifique reportage autour de Monsieur de La Fontaine, j'ai toujours apprécié ses fables et je pense qu'il ne manquerait pas, encore de nos jours, de sujets d'inspiration, bien que ses fables  restent intemporelles.

    Très belle journée à toi.

    Bisous.

    Prima

     

    13
    Lundi 1er Juillet 2013 à 10:37

    Un grand merci Cendrine pour ce billet magnifiquement documenté et illustré - tu as du passer un temps fou pour le réaliser.  J'ai passé un agréable moment avec Jean de la Fontaine et Toi et surtout appris bcp de choses

    bonnes vacances à toi aussi et plein de gros bisous

    12
    Lundi 1er Juillet 2013 à 10:30
    gut1

    Ce cher Jean Lafontaine ! c'était un plaisir d'apprendre ses fables par coeur, d'ailleurs beaucoup sont en ma mémoire ! Effectivement celle que tout le monde connait est le corbeau et le renard, et je vois qu'elle a été aussi énormément illustrée c'est curieux ça ... ! Merci Cendrine pour ce beau billet si joliment illustré ! Gros bisous

    11
    Lundi 1er Juillet 2013 à 10:23

    Ah ces fables qu'il fallait retenir par coeur, et avec ma pauvre mémoire, dur dur ! il m'a bien fait souffrir ce Monsieur de La Fontaine . Un bel article et surtout j'admire tes photos. Elles sont incroyablement belles, et je suis là vraiment sincère.

    Fort jolie cette statue de ce poète si particulier. J'aime le voir se pencher pour regarder l'oiseau ...

    Merci beaucoup Cendrine, je suis très heureuse de venir te lire. Merci pour cette nature, ces fleurs.

    Très bon mois de juillet, j'espère que le soleil nous accompagnera cette fois.

    Gros gros bisous d'Annick l'amiénoise

    10
    Lundi 1er Juillet 2013 à 10:11

    Bonjour Cendrine, merci pour ce bel article sur Jean de la Fontine... que de belles illustrations et de textes choisis... Le mois de juillet commence mal : brouillard ce matin, ciel gris et 14°.... Bon lundi, gros bisous

    9
    Lundi 1er Juillet 2013 à 09:50

    bonjour Cendrine , quel grand et bel article sur Notre grand La Fontaine !!!  quel talent  !  merci pour toutes tes recherches  !!!  bonne semaine  A+++  passe un bel été

    8
    Lundi 1er Juillet 2013 à 09:36

    Bonjour Cendrine,

    C'est toujours magnifique et extrêment documenté ! Une belle façon d'entamer l'été !

    Merci pour ce beau partage, belles vacances à  toi.

    Gros bisous

    Albiréo

    7
    Lundi 1er Juillet 2013 à 08:46

    Bonjour ma douce Cendrine

    Nous voici en juillet, il fait bon penser que c'est l'été et les vacances
    toutes proches.
    Que le temps passe vite, et les nuit aussi lol, j'espère que tu as bien dormi et que tu es en forme.
    Il faut commencer le début de ce mois avec le sourire.

    Je t'ai apporté un bon petit déjeuner, si tu veux je reste un petit instant, ainsi je pourrai admirer ton article et ton petit univers, un peu comme la visite d'un grand palais où dorment des trésors.
    Mais promis je ne touche à rien, je me servirai juste de mes yeux. hi hi !

    Il est temps déjà pour moi de repartir, mais j'emporte ton amitié et ton regard, ne sois pas triste, si tout va bien je devrais revenir demain...

    Prends soin de toi et fais ce que tu as envie en ce beau lundi.

    Lolli

    6
    Lundi 1er Juillet 2013 à 08:45

    ce jardin est magnifique et j'ai aimé la balade en ta compagnie!

     

    j'aime également beaucoup Fragonard la lettre d'amour

    et surtout celui là : je m'imagine très bien à la place de cette jeune femme avec un chat plutot qu'un chien bien sur !

    belle journée

    bises

    Sophie

    5
    Lundi 1er Juillet 2013 à 08:19

    Merci Cendrine pour ce très bel article encore !!

    Ta documentation est au top comme d'habitude !!

    Bonne journée à toi Cendrine

    Bises

    4
    Lundi 1er Juillet 2013 à 07:45

    Coucou ma Cendrine,

    Il est magnifique ce jardin du Ranelagh. Le buste de notre fabuliste entouré de son corbeau et de son renard est fabuleux. Cet homme marqué par les idées jansénistes a su se jouer du roi et du pouvoir royal. J'adore ses fables. Les illustrations de ton billet sont de toute beauté. J'adore. Je constate que tu as travaillé sur cet auteur dans ta thèse de l'histoire de l'art et je t'en félicite. Passe un bel été ma douce Cendrine. Je t'embrasse amicalement. Bonne journé en ce 1er juillet qui est bien couvert dans l'ouest de la France.

    3
    Lundi 1er Juillet 2013 à 07:22

    Je suis toujours impressioné par les auteurs qui manient le verbe, comme moi la cuisine (pardon c'est un peu prétentieux....) Mais franchement la série de sculpture sur jean de la fontaine est vabuleuse. J'ai découvert ton site au hasard de mes balades sur la toile, mais je viens de paser un bon moment, merci pour cette détente, a bientôt.

    2
    Lundi 1er Juillet 2013 à 04:12
    jill bill

    Bonjour Cendrine.... Ah que j'aime ce jardin à l'anglaise que je découvre et puis je n'avais jamais cherché à savoir plus de choses sur Jean... intéressantes découvertes là aussi.... Merci pour ton billet de juillet, bien documenté comme toujours..... bel été aussi Cendrine, je t'embrasse... JB

    1
    Promeneur75
    Lundi 1er Juillet 2013 à 02:56

    Très intéressant comme toujours. Bonne nuit !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :