• La Bouche de la Vérité

    Image1

     

    Ce marbre gracieux, appelé « La Bocca della Verita », se dresse dans le Jardin du Luxembourg. Il fut réalisé par le sculpteur Jules Blanchard (1832-1916) vers 1872.

     

    Une jeune femme nue glisse sa main dans la bouche d'un étrange masque, le masque de la Vérité. Selon une légende en vogue dans la Rome antique, on n'en retire sa main intacte que si on ne dissimule aucun mensonge.

     

    Le masque repose sur une colonne décorée d'un miroir et d'une branche de laurier. Emblème solaire dans ce cas, le miroir évoque l'impossibilité de cacher ou de travestir la Vérité de quelque manière que ce soit. Les anciens livres d'iconologie nous apprennent que le laurier « est toujours vert, et que la foudre ne le peut endommager, nous en donnons pour cet effet une Couronne à la Vertu, pour ce qu'il n'est point d'ennemi qui la puisse vaincre, et qu'elle ne craint ni les embrassements, ni les disgrâces, non plus que les autres violences de la Fortune. »

    Iconologie ou explication nouvelle de plusieurs images, emblèmes et autres figures hiéroglyphiques des Vertus, des Vices, des Arts, des Sciences, des Causes naturelles, des Humeurs différentes et des Passions humaines. Tirées des recherches et des figures de César Ripa, moralisées par Jean Baudoin. A Paris, chez Mathieu Guillemot, 1644. P. 196.

     

    Ici, la Vérité et la Vertu se confondent sous une apparence séduisante et une attitude empreinte de sérénité.

    Image2

     

     

     

    La Bocca della Verita

    Il existe à Rome un vieux masque en marbre doté, d'après la croyance populaire, de mystérieux pouvoirs. Datant du 1er siècle après J.-C., il révèle un visage d'homme barbu. Ses yeux, son nez et sa bouche sont creux.

    Image3

     

    Il fut inséré en 1632 dans le mur du porche de l'église Santa Maria in Cosmedin. Cette belle église en briques rouges se situe non loin du Tibre dans la partie Sud de Rome. Elle se dresse sur les vestiges d'un ancien marché: le Forum Boarium.

     

    La fonction initiale du masque n'est pas vraiment établie. Les chercheurs hésitent entre un élément de fontaine, une bouche d'impluvium ou un couvercle d'égout en raison de sa proximité avec le célèbre Cloaca Maxima. Il représentait probablement une divinité aquatique ou fluviale.

     

    Le masque était réputé capable de « détecter » les mensonges et la fourberie. Si un menteur introduisait sa main dans la bouche fatidique, celle-ci lui croquait les doigts!

     

    Lucas Cranach (1472-1553) a transposé ce thème dans la peinture à travers un conte médiéval, en vogue dans les pays du Nord de l'Europe. Un « automate merveilleux » en forme de lion devait punir les épouses infidèles mais une jeune femme rusée fit revêtir à son amant des habits de fou et lui demanda de la toucher devant une foule inquisitrice. Insérant les doigts dans la bouche de la vérité, elle jura en toute tranquillité que personne n'avait posé la main sur elle en dehors de son mari et...du fou!

    Image4

    La Bouche de la Vérité, vers 1525-1530.

    (L'image provient du site du Musée du Luxembourg.)

     

    Ces différentes « bouches » expriment le rapport mystérieux que l'homme entretient avec sa conscience par le biais de l'invisible. Dans le monde antique, des masques et des statues étaient dotés du pouvoir de révéler les secrets. Il existait aussi à Rome, à Venise et à Gênes des « bouches de vérité » ou « bouches de lion » désignées comme « bouches de dénonciation ». Répandues entre le XIVe et le XVIIIe siècles, elles étaient encastrées dans les murs de certains bâtiments, comme au Palais des Doges de Venise.

     

    Image5

     

    Ces « bouches parlantes » ou « bouches secrètes » figuraient aussi sur des fontaines et des bas-reliefs. Représentées en miniature, elles étaient utilisées comme amulettes.

     

    Alors que le vieux masque de Santa Maria in Cosmedin attire chaque jour les visiteurs curieux, le marbre sensuel du Jardin du Luxembourg aimante la douce lumière de l'automne et m'inspire un poème...

     

    La Vérité

    Je suis nue parmi les parures
    Je ne faiblis devant personne
    Je brise toutes les armures
    Je n'ai ni doute ni couronne

    -- --

    Tombe le masque je te vois
    Dans le lac noir où tu te noies
    Les mots fardés sont sans pouvoir
    Quand je découvre mon miroir...

     

    Image6

    Plume4

    « Géographie intime du Parc MonceauAtmosphères d'Automne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    26
    Mensonge
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Qu'est-ce que la Vérité sinon un mensonge déguisé ?

    25
    Prisme
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    La Vérité ? Chacun la sienne...

    24
    Walker in Paris
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Merci d'éclairer mon regard sur ces oeuvres d'Art et leurs symboles

    23
    Troll de Paris
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Continuez

    22
    Pineauquio
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Il n'est pire mensonge que la vérité

    21
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    J'adore cette petite bonne femme

    20
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Elle est trop mignonne cette petite nana

    19
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    Lilirose

    Les photos sont magnifiques, l'article est remarquable. J'ai appris énormément de choses grâce à ton talent, ta plume vive et précise. Félicitations! Bisous à toi.

    18
    Bruno Gorce
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Beau et foisonnant!

    17
    Bernadette S
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Qu'elle est jolie cette petite statue au Luxembourg ! Pas très connue merci pour ton article. Le modèle devait être un sacré brin de fille.

    16
    Nain de jardin paris
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Bonjour,

     

    J'adore ce parc et votre article est génial.

    15
    Tina
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    C'est superbe!

    j'adore ton article

    Tina

    14
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Redécouverte de cet article que j'avais oublié, à tort

    13
    Lundi 24 Septembre 2012 à 23:15
    MylIndo

    Bonsoir Cendrine, tu vois, je continue mon voyage au gré de ton blog et univers passionnant et passionné! Et je découvre encore ta capacité à nous offrir un magnifique poème plein d'amour sur cette vérité nue! Tu as une très belle inspiration créatrice poétique, j'aime beaucoup. As-tu écris beaucoup de poèmes au gré de tes ballades? Merci pour ce magnifique article et belle promenade enchantée dans le jardin du Luxembourg. Passe une agréable soirée, gros bisous

    12
    Lundi 24 Septembre 2012 à 19:57
    Cendrine

    Merci beaucoup Tina!

    11
    Lundi 23 Avril 2012 à 20:07
    Cendrine

    J'ai été aussitôt sous le charme de cette ravissante statue.

    Je n'ai pas glissé ma main dans la bouche du masque mais la fascination était bien présente.

    Merci pour cette très gentille visite. Je te souhaite une belle semaine, pas trop sur les chapeaux de roues, j'espère!

    Bises

    Cendrine

    10
    Lundi 23 Avril 2012 à 19:12
    La serviette sur la

    Quelle est belle cette statue, Je n'Y ai jamais mis ma main, et toi? Encore une fois je découvre et j'aime beaucoup l'histoire de la femme sur le conte médiéval. Tu as le don de nous faire voyager dans le temps et dans nos villes. Merci ma belle. Je te souhaite une excellente semiane.

    9
    Dimanche 25 Mars 2012 à 19:19
    Cendrine

    Bonsoir Martine,

    Comme tu me fais plaisir! Je suis très émue de lire un message comme le tien. Je serais enchantée de découvrir Cergy en ta compagnie et surtout "ton" Cergy! J'en serais honorée!

    Je te souhaite une excellente soirée de dimanche. Bises et encore merci!

    Cendrine

    8
    Samedi 24 Mars 2012 à 07:08
    Martine Eglantine

    Magnifique cette statue que tu nous fais découvrir et j'aime beaucoup le poème qu'il t'a inspiré. Je me réjouis vraiment d'avoir découvert ton blog où j'aime me promener. J'espère pouvoir te faire un jour découvri mon cergy. Bon week-end. Bises

    7
    Samedi 25 Février 2012 à 00:42
    Cendrine

    Merci beaucoup pour votre visite et pour la jolie image! Cendrine

    6
    Samedi 18 Février 2012 à 17:49
    Cendrine

    Merci beaucoup Lilirose pour ta gentillesse et ton enthousiasme! Grosses bises à toi!

    5
    Samedi 18 Février 2012 à 17:48
    Cendrine

    Merci beaucoup!

    4
    Samedi 18 Février 2012 à 17:39
    Cendrine

    Merci beaucoup Bernadette! je suis moi aussi sous le charme de cette ravissante sculpture. Excellent week-end. Cendrine

    3
    Mardi 11 Octobre 2011 à 20:07
    Cendrine

    Merci beaucoup Isa-Marie. Cela me touche et m'encourage. Amitiés. Cendrine

    2
    Mardi 11 Octobre 2011 à 18:34
    Isa-Marie

    Excellent, j'ai appris plein de choses !

    Amicalement

    Isa-Marie

    1
    Dimanche 9 Octobre 2011 à 19:51
    Cendrine

    La Vérité trouve toujours son chemin, en attendant, tout est relatif, on s'arrange avec sa conscience... Très bonne soirée! Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :