• La Propriété Caillebotte : Notre-Dame du Lierre

     

    Image001.jpg

     

    Elle se dresse, élégante, sous les arbres du parc dont elle constitue l'une des fabriques, petite chapelle aux lignes pures qui fut consacrée en 1864.

     

    Image002.jpg

     

    Elle fut construite pour Alfred Caillebotte, demi-frère de Gustave, qui était prêtre et son nom est emblématique du charme bucolique de l'endroit.

     

    Image003.jpg

     

    Image004.jpg

     

    Quand on s'approche, on imagine un ancien lieu de culte lunaire associé à une déesse mère parée de lierre, le « Gort » de la tradition celtique qui signifie « l'embrassement »  mais il apparaît surtout que la chapelle soit liée à la rivière et que le nom qu'elle porte soit le fruit d'un jeu d'écriture.

     

    A travers son nom, il faut « entendre » Notre-Dame de l'Yerres, rivière dont je vous ai parlé mais pour les personnes qui n'auraient pas lu mon premier article sur la propriété Caillebotte, voici ce que j'avais écrit :

     

    Cette rivière, en partie souterraine sur son cours supérieur, naît en Seine-et-Marne, à Courbon, près de l’étang de Guerlande. Elle « nourrit » les villages de Soignolles-en-Brie et de Brie-Comte-Robert, traverse le département de l’Essonne et rejoint la Seine à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. Sinueuse à son point de départ, elle se nourrit de sources et de rus pour franchir autant de communes rurales que d'espaces très urbanisés. Son principal affluent se nomme Le Réveillon.

     

    Image005.jpg

     Créature de nuages à sa surface...

     

    Image006.jpg

     

    Bijou d'architecture, Notre-Dame du Lierre (ou de l'Yerres) mêle dans sa structure des éléments de style roman comme les baies en plein-cintre et des formes élancées et ciselées de style gothique.

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    J'écrivais plus haut qu'elle avait été construite pour Alfred Caillebotte...

    Petite incursion dans l'histoire de la famille Caillebotte

     

    Image009.jpg

     Rising road (Route ascendante), 1881.

     

    Vous l'avez constaté en vous « promenant » à travers mes articles, Gustave Caillebotte n'était pas un artiste maudit. La réussite de son père, Martial Caillebotte, lui permit d'être un généreux mécène pour les peintres impressionnistes et de pouvoir contribuer à la constitution d'une collection d’œuvres emblématiques de l'Impressionnisme, au-delà de ses propres réalisations.

     

    Grâce à la fortune paternelle, Gustave créa ses tableaux dans un cadre privilégié et l'un de ses frères, nommé Martial comme le père providentiel, put donner libre cours à sa passion pour la photographie.

     

    Image010.jpg

     Martial (1853-1910) et Gustave (1848-1894). Collection particulière.

     

    Issu d’une famille très fortunée de la bourgeoisie du Second Empire, Martial père naquit à Domfront, dans l’Orne, le 8 avril 1799. Négociant en draps, il avait hérité en 1830 de l’affaire familiale qu'il fit prospérer en venant à Paris. Puissant industriel, il fut également juge au Tribunal de Commerce de la Seine et reçut la distinction de Chevalier de la Légion d'Honneur. A travers l’histoire de sa famille, c’est l'histoire de l'élaboration des fortunes dans le Paris haussmannien qui nous est révélée.

     

    Martial Caillebotte père eut plusieurs fils : Alfred (1834-1896), né d'un premier mariage, Max qui mourut à la naissance dans le cadre d'un second mariage et, fruits d'une troisième union : Gustave, le célèbre peintre, Martial qui devint photographe et René qui mourut à l'âge de vingt cinq ans.

     

    Image011.jpg

    Le jeune à la fenêtre, 1876. (Ce portrait rend hommage à René, disparu le 1er novembre 1876. Il est emblématique d'une veine de portraits, fascinants et énigmatiques, présentés de dos).

     

    Alfred fut ordonné prêtre en 1858 et il eut semble-t-il, tout au long de sa vie, de bonnes relations avec ses demi frères. Doté d'une grande spiritualité, il fut vicaire de l'église Saint-Jean-Baptiste de Belleville puis curé de la toute nouvelle église Saint-Georges-de-La-Villette et enfin abbé de la célèbre Notre-Dame-de-Lorette.

     

    La construction de la chapelle Notre-Dame du Lierre était une façon pour son père de « l'inclure » dans l'existence de la famille Caillebotte recomposée.

     

    Image012.jpg

     Photographie de Martial Caillebotte « montrant » Gustave en promenade avec sa chienne Bergère, sur la place du Carrousel. Collection particulière.

     

    Une très belle relation unit Gustave à ses frères et plus particulièrement à Martial auprès de qui il donnait aisément libre cours à son inspiration.

     

    Image013.jpg

     Photo de Martial qui était aussi un remarquable pianiste.

     

    Gustave et Martial aimaient décrire chacun à leur manière les grandes modifications de leur temps et cette entité fascinante qu'était Paris en pleine mutation : les nouveaux squares et les jardins haussmanniens, les immeubles élégants, les infrastructures comme les gares, les ponts, les voies de communication... et bien évidemment les bords de rivières, les charmes secrets de l'eau, les loisirs aquatiques, les voiliers, les régates, le canotage... Ils aimaient aussi présenter leurs proches dans un cadre de vie plus intime.

     

    Image014.jpg

     Un balcon, boulevard Haussmann, 1880.

     

    Image015.jpg

     Les canotiers, 1877.

     

    Le 7 mai 1881, Gustave et Martial firent l'acquisition d'une parcelle au Petit Gennevilliers, au lieu-dit « L'île aux draps », proche du Cercle de voile de Paris, entre les ponts d'Argenteuil et de Colombes et s'y adonnèrent à leurs passions communes : philatélie, horticulture, yachting...

     

    Image016.jpg

     Le bateau jaune, 1891.

     

    En 1887, après le mariage de Martial avec Marie Minoret, mariage célébré par Alfred, Gustave racheta les parts que Martial possédait au Petit-Gennevilliers. Il fit agrandir la propriété et s'y installa définitivement pour y dessiner et construire des bateaux, y jouir des plaisirs de la voile et entretenir une collection florale dans de remarquables serres. Il y mourut hélas, encore jeune, d'une congestion cérébrale, mais ceci est une autre histoire...

     

    Les femmes furent aussi très importantes dans la famille Caillebotte. Il y eut notamment Léonie, sœur d'Alfred, qui mourut quand elle n'était qu'une petite fille et dont le souvenir hanta les jours de Martial Caillebotte père. Il y eut Céleste Daufresne, la matriarche, mère de Gustave, de Martial et de René et Marie Minoret qui eut deux enfants avec Martial : Geneviève et Jean.

     

    Image017.jpg

     

    Quatre femmes à Yerres, à l'ombre des orangers...

     

    Au premier plan dans la jolie robe bleue, on voit Marie Caillebotte, cousine de Gustave, puis dans un effet de perspective, l’artiste a représenté Marie Amanda Chaumont, sa tante, Madame Hue, une amie de la famille et enfin sa mère Céleste Daufresne, près du parterre de pélargoniums.

     

    Image018.jpg

     Une photographie de la famille Caillebotte déjeunant à proximité d'Aix.

     

    Image019.jpg

     

    Contempler la jolie chapelle Notre-Dame du Lierre m'a donné envie de vous parler de cette famille dont les membres furent des témoins privilégiés des évolutions de leur temps.

     

    Je compte publier des articles cet été alors je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour d'autres « aventures » artistiques. En attendant, je vous fais de gros bisous, merci de votre fidélité !

     

    Image020.jpg

     

    J'ajoute ces roses... pour le blogueur Marc de Metz, pour sa famille et ses amis. Marc nous a quittés. J'avais échangé quelques pensées très gentilles avec lui. Nous nous connaissions peu mais j'avais conservé le souvenir d'un homme attentif aux autres et généreux. Je pense à mon amie Annick qui l'appréciait énormément. Je déteste sentir qu'une amie a de la peine...

     

    Lien vers le très bel article hommage qu'Annick lui a consacré...

     http://annick-amiens.eklablog.com/

    Plume

    « La Propriété Caillebotte l'Exèdre et l'Enfant à l'OieRoses et pluie d'été »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    54
    Jeudi 6 Juillet à 17:29
    Véronique S.

    Cendrine , mon Amie ,

    J'ai une passion pour les chapelles et plus elles sont petites et sobres , plus je les aime . Et que dire de ces petites chapelles de campagne que la ruine menace . Leurs pierres me rassurent .

    Celle-ci est toute mignonnette . Elle porte en elle l'âme de ce lieu et de cette famille dont les pas raisonnent encore dans les allées de ce parc pour celles et ceux qui savent les entendre et tu sais tendre l'oreille ma Petite Fée . Il suffit de te lire pour comprendre que chacun de tes mots sont habités par ta passion , celle de nous inviter dans ton si bel univers , univers d'un savoir charmant .

    Il a un joli nom mon guide , elle s'appelle Cendrine .

    Merci pour cette article remarquable

    Je t'embrasse mon amie

    Véronique

    53
    Mercredi 5 Juillet à 00:26

    Merci pour ce très bel article encore une fois si précis.

    J'espère pouvoir me rendre au mois de juillet dans cette propriété Cailebotte, à la faveur d'un séjour à Corbeil-Essonnes.

    Je m'y souviendrai de tes deux textes si documentés et richement illustrés, qui me guideront.

    52
    Mardi 4 Juillet à 14:30

    je te souhaite un bel après-midi et surtout merci pour Picasso ....

    pour les chiens oui bien occupée se sera jusqu'au 5 septembre

    bisous

    Résultat de recherche d'images pour "humour merci"
    51
    Mardi 4 Juillet à 14:07

    magnifique billet,j'espère que tu vas bien Cendrine je te vois plus,,il recommence a faire chaud mais la pluie a fait du bien au jardin,je te souhaite un très bon mardi,bises

    50
    Mardi 4 Juillet à 09:58

    Accueil

    Bonjour Cendrine, il va encore faire chaud aujourd'hui..

    Je te souhaite de passer une bonne journée, gros bisous

    49
    Mardi 4 Juillet à 08:07

    Bonjour Cendrine,

    Le soleil est de retour, il fait déjà chaud ce matin ... Je te souhaite un bon mardi, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    L’image contient peut-être : nourriture

    48
    Lundi 3 Juillet à 14:21

    je te souhaite une belle semaine , ici ce matin beau et chaud , soleil mais là la pluie forte recommence ...

    je pense que l'été on l'a eu , et que là on est deja en automne .... on a eu chaud et là on patauge dans la boue ...

    les fleurs fanent vite ....

    bisous a demain Photo

    avec l'article sur Picasso :)

    47
    Lundi 3 Juillet à 13:37

    Un article qui donne l'eau à la bouche, très vivant, j'apprécie beaucoup d'entrer en voyeuse... dans l'intimité des familles d'artistes! merci Cendrine.

    J'ai peu connu Marc de Metz mais c'est l'un des premiers blogueurs auquel j'ai eu affaire en m'inscrivant sur Overblog en 2009. J'ai donc une pensée pour lui, moi aussi.

    46
    Lundi 3 Juillet à 09:24

    Accueil

    Bonjour Cendrine, la journée s'annonce belle et chaude, il fait déjà 23°.

    Bon lundi, gros bisous

    45
    Lundi 3 Juillet à 08:36

    Bonjour Cendrine,

    Il va faire frais aujourd'hui, une journée qui va nous plaire à toutes les deux !!

    Je te souhaite une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    Aucun texte alternatif disponible.

    44
    Dimanche 2 Juillet à 21:07

    RÊVES AVEC MOI

    Imagines un peu
    Un monde parfait,
    Fermes les yeux
    ... Fais ce souhait
    Rêves avec moi....
    D'un monde meilleur
    Où l'harmonie
    C'est le bonheur
    De jouir de la vie.

    Oublies la misère quotidienne
    Où celle de ton passé,
    Laisses tes pensées aériennes
    S'évader à imaginer
    L'aube d'un printemps
    Du rêve à la réalité
    Voyant l'amour fleurissant
    Aux bourgeons de l'humanité,
    Le désir émergeant
    D'une vie restructurée.

    N'attends pas que je sois parti
    Pour me parler
    En regardant le ciel,
    N'attends pas que je ne sois plus là
    Pour me regarder
    Voler de mes ailes,
    Dis-moi que tu m'aimes
    De mon vivant
    Avant qu'il ne soit trop tard
    Que j'atteigne le néant
    Passant de l'autre bord.

    Je te regarde dormir,
    Désolé, j'ai dû partir,
    Même si je me suis débattu
    Mon heure était venue.

    Tu me chercheras chaque nuit
    Te demandant où je suis,
    Tu me sentiras sans me voir
    Car je veillerai sur toi chaque soir,
    Tu sais, j'aurai aimé rester
    Pour continuer de t'aimer
    Physiquement en cette vie
    Mais je t'attends au paradis


    Photo

    43
    Dimanche 2 Juillet à 19:59

    Bonsoir Cendrine,

    Je suis comme toi ; je préfère enfiler un gilet et une température de 20° C que de crever de chaud avec 37° C !! je déteste les grosses chaleurs et ça depuis que je suis toute petite.

    Mais bon on ne va pas se réjouir longtemps, il paraît que les grosses chaleurs reviennent à partir de mardi : Je cache ma joie !!

    J'espère que ton mal de ventre s'estompe et que tu vas passer une bonne soirée.
    Prends soin de toi, je t'embrasse Véronique

    Rambouillet : Il suffira d'un cygne

    42
    Dimanche 2 Juillet à 19:45

    Accueil

    Bonsoir Cendrine, nous avons passé la journée au restaurant sur la plage

    pour souhaiter l'anniversaire de ma fille qui avait soixante ans aujourd'hui... 

    Merci pour elle, de lui avoir souhaiter..

    Bonne fin de journée, gros bisous

    41
    Samedi 1er Juillet à 17:52

    Bonjour Cendrine
    elle est sobre mais belle
    Depuis plusieurs jours nous avons eu orages sur orages en Bourgogne et trop frais pour la saisonje te souhaite de passer une agréable journée et un bon week-end
    bisous et amitié

      • Dimanche 2 Juillet à 18:28

        Oui, sa sobriété est pleine de beauté, toute fine et puissante aussi sous les arbres qui peuplent ce grand parc...

        Merci de tes gentilles pensées, le temps évolue très vite et nous devons nous adapter, pas facile...

        Bises pleines d'amitié, belle fin de journée

    40
    Samedi 1er Juillet à 17:43

    Bonjour Cendrine,

    Un petit coucou de la parisienne ... Après les trombes d'eau de ce matin, le soleil est de retour. J'espère que tu passes un bon weekend ? Grosses bises, je pense à toi, Véronique

      Rambouillet : Balade au bord de l'eau

      • Dimanche 2 Juillet à 18:28

        Ta photo donne des envies de promenade!!!

        Merci et gros bisous smile

    39
    Samedi 1er Juillet à 16:00

    coucou juillet est là et commence avec la pluie! ça tombe fort depuis hier! on voulait que ça arrose bin là c'est fait!

    toujours 3 chiens ce we donc malgrès la pluie j'ai pas trop de temps :)

    on joue a l'intérieur et mon chat en a marre lolll

    bisous a demain

    Photo

      • Dimanche 2 Juillet à 18:23

        La belle image, merci! smile

        Gros bisous

    38
    Samedi 1er Juillet à 09:14

     

    Passionnante période de l’aventure impressionniste dont fit partie Gustave Caillebotte. Son tableau Rising Road me fait fortement penser à Pissarro. Son legs à l’Etat des peintures de ses amis leur permit d’entrer au Louvre.

    La très connue photographie de Caillebotte avec son chien au Carrousel me rappelle qu’aujourd’hui nous passons en voiture à cet endroit précis.

    En lisant la description de cette riche famille bourgeoise, je pensais à certains romans de Zola dans ses Rougon-Macquart. Le dernier livre de cette immense fresque sociale sous le second empire fut publié en 1893, un avant le décès de Caillebotte.

    Zola appréciait peu la peinture de Caillebotte à ses débuts comme critique, puis il se reprit en 1877 :

    "Enfin, je nommerai M. Caillebotte, un jeune peintre du plus beau courage et qui ne recule pas devant les sujets modernes grandeur nature. Sa Rue de Paris par un temps de pluie montre des passants, surtout un monsieur et une dame au premier plan qui sont d'une belle vérité. Lorsque son talent se sera un peu assoupli encore, M. Caillebotte sera certainement un des plus hardis du groupe".

    Bel article toujours aussi intéressant.

      • Dimanche 2 Juillet à 18:35

        Merci Alain, pour votre commentaire smile

        Oui, les voitures passent là de nos jours et c'est bien dommage... J'imagine toujours le Louvre sans circulation, vaste entité ouverte jusqu'aux Champs-Elysées, territoire offert à la marche, à la rêverie, à la contemplation sans le  brouhaha des véhicules et la hargne éternelle des conducteurs...

        J'aime énormément cette photo, le regard de Martial sur son frère nous dit tant de choses.

        Les romans de Zola...tout un florilège d'instants de vie. J'en ai étudié plusieurs à la fac, j'aime le style de Zola et sa capacité à évoluer, la preuve avec Caillebotte. La modernité sait s'exprimer de nombreuses manières...

        J'ai pensé à vous en publiant cet article, cela semblait évident... vous qui aimez tant les peintres, leur vie, leur capacité à traduire l'émotion dans la peinture.

        Belle fin de journée et merci de vos amicales visites, amitiés croisées...

         

    37
    Vendredi 30 Juin à 19:31

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Eh bien aujourd'hui dans ma région c'était beau temps alterné avec des averses assez importantes, il fait effectivement plus frais. La chaleur qu'il a fait il y a quelques jours ne m'a pas particulièrement affecté, mais bon j'avais quand même allumé mes trois ventilateurs à plein régime dans la journée et la nuit j'avais un ventilateur qui tournait à petite vitesse près de mon lit. J'aime bien la chaleur, mais bon il est évident que ce n'est pas bon pour mon système veineux, mais bon ça va. Oui j'imagine que vous devez être mieux si la température a baissé sur Paris, car avec la chaleur, le bitume qui devait être relativement chaud plus la pollution, eh bien ça ne devait pas franchement être le paradis à Paris durant la canicule c'est évident! Malgré la bonne volonté des médecins et de vous même, je constate d'après ce que vous me dites que c'est toujours aussi infernal au niveau de votre pathologie, mais bon tout ce qu'il est possible de faire vous le faite et c'est bien, en espérant que tout cela un jour sera couronné de succès et que vous serez enfin débarrassé du moins en parti de cette saleté de pathologie orpheline! Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    36
    Vendredi 30 Juin à 16:56
    un petit passage rapide , j'ai le labrador qui est là depuis ce matin ...avec encore les 2 autres petits chiens et ils doivent se défouler je les balades entre les quelques averses qui tombent mais le temps est doux la maitresse des chiens d'en face que je balade tout les midis vient d'adopter un chat , les refuges sont remplis , c'est les congés et ont balancent pas mal d'animaux comme de vulgaires chiffons ... bisous je passe ce we
      • Dimanche 2 Juillet à 18:24

        Lamentable et révoltant constat chaque année, c'est bouleversant et ça se reproduit hélas tous les ans...

        Honte aux gens qui font ça...

        Ce que tu fais toi est plein d'humanité, je t'embrasse

    35
    Vendredi 30 Juin à 10:27

    Accueil

    Bonjour Cendrine, le temps s'est rafraîchit, on respire mieux.

    Bon vendredi, gros bisous

      • Dimanche 2 Juillet à 18:25

        Merci pour tes jolies créations, gros bisous smile

    34
    Vendredi 30 Juin à 08:25

    bonjour  je viens  e lire deux articles pationnant sur la famille  Caillebotte 

     et de voir de belles photos

    je connaissait de nom bien sur  mais  je n avait pas eu l 'occasion d 'en lire  le parcours

     merci beaucoup ..

     je te souhaite  de très bonnes vacances

     kénavo

    33
    Jeudi 29 Juin à 21:35

    Bonsoir ma Cendrine,

    Merci pour tes coms toujours apaisants. Tu es une belle personne.

    Une magnifique histoire que celle de la vie des Caillebotte. Superbe cette chapelle et ce qui m'attire c'est ce charme presque désuet, qui pourtant ne l'est pas. Tu sais nous raconter et on s'imprègne très vite.

    Les peintures sont superbes de réalité. Très belles aussi les photos. Merci pour ce partage d'un autre morceau de Paris.

    Je te souhaite une douce soirée et que ta nuit le soit tout autant.

    Gros bisous.

    Lolli

      • Dimanche 2 Juillet à 18:26

        Merci chère Lolli, c'est extrêmement gentil,

        J'ai été émue par l'histoire de cette famille, des gens d'autrefois, des artistes, des frères qui s'aimaient profondément...

        Toi aussi tu es une belle personne, prends bien soin de toi, gros bisous smile

    32
    Jeudi 29 Juin à 15:21

    je te souhaite un doux après-midi

     

     Photo

    JUIN

     

    J’aime bien le mois de juin

    C’est celui des cerises

    Des longues journées sans fin

    Aux douces soirées exquises

     

    Très tôt dès le matin

    Tous les oiseaux devisent

    Et tard quand la nuit vient

    Certains encore s’avisent

     

    C’est temps des examens

    Où les sérieux révisent

    Et leurs moments malsains

    Des attentes indécises

     

    C’est tendres gazons coussins

    Où la rosée irise

    Les beaux serments divins

    Des amants qui se bisent

     

    Et puis au mois de juin

    On pense à ses valises

    Car très bientôt revient

    L’heure des vacances promises

    31
    Jeudi 29 Juin à 15:05

    Bonjour Cendrine,

    Je reviens lire ton article. Tu as vu la semaine dernière le Parisien a parlé de cette Propriété Caillebotte, tu as vu ?

    Il fait moins chaud aujourd'hui, c'est agréable ... Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    L’image contient peut-être : oiseau, plein air et nature

    30
    Jeudi 29 Juin à 09:25

    Accueil

    Bonjour Cendrine, merci pour la jolie photo de la chapelle que tu m'a déposée hier..

    Il fait moins chaud aujourd'hui... Bonne journée, gros bisous

    29
    Jeudi 29 Juin à 06:07

    Une très jolie chapelle qui interpelle les cieux..

    Et l'histoire d'une grande famille qui s'y rattache...

    J'aime ta façon de raconter Paris...

    Bientôt les vacances 

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

     

    28
    Angie
    Mercredi 28 Juin à 22:38

    Chere Cendrine, on s'est approchés de la vie de cette famille que tu nous présentes après les photos de ce petit monument plein de charme, Une autre époque aussi  pleine de richesse dans l'évolution de notre société,

    on les voit au balcon, j'ai bien aimé les petits chapeaux, le passage du temps, le témoignage des occupations des femmes, mais aussi on a senti la tragédie de la mort des enfants en bas âge, car la medecine ne permettait pas la protection qui existe actuellement, enfin surement aussi beaucoup d'inquietude dans la vie de  ces personnes

    mais on voit aussi qu'ils appréciaient la vie à l'air libre, les jardins, les repas dans le près!

    bisous chère CEndrine,

    avec toute mon amitié

    Angie

    27
    Mercredi 28 Juin à 18:14

    Très intéressant.Merci du voyage aux portes de Paris.

    26
    Mercredi 28 Juin à 12:33

    elle est très belle en effet! mais quand même une statue dedans serait bien .... mais elle et émouvante et pleine de douceur comme ça .....

    et quand tu y est une fée y loge ....:)

    bisous et belle journée , la pluie mais ça fait du bien a la nature .... de toute façon chaleur, pluie , vent ,hiver, été , on râle souvent sur la météo lolll

    a demain

    25
    Mercredi 28 Juin à 11:59

    Passionnant, une mine de renseignements sur la famille Caillebotte.

    J'avais longtemps échangé des coms avec Marc, mais je l'avais "perdu en route" lors d'un changement de plateforme...

    la blogosphère perd un fidèle et talentueux contributeur.

    bonne journée

    24
    Mercredi 28 Juin à 10:39

    Merci ma Cendrine pour ton p'tit mot. Comment ne pas avoir de chagrin, je ne suis pas la seule personne à le pleurer, il connaissait beaucoup de monde, toujours prêt à conseiller, à aider, à motiver surtout. C'était l'ami de tous.
    Ton article me console. Oui, nos blogs sont utiles, on aime s'y balader. J'aime cette promenade estivale dans ce lieu très romantique. Comme c'est beau ! Les tableaux que tu nous présentes sont magnifiques, le tout parfaitement photographié et documenté comme toujours.
    Ton blog est un livre magnifique qui nous apprend beaucoup sur notre belle France. Impossible de rendre cela sur Facebook qui est à la mode du moment mais c'est par lui (avant mes mails) que j'ouvre ta porte ce matin. Vivons avec notre temps n'est-ce-pas ? mais les blogs plaisent toujours autant quand ils sont passionnants comme le tien.

    Gros gros bisous ma Cendrine et à bientôt !

    23
    Mercredi 28 Juin à 10:03

    Une petite chapelle toute simple  mais très belle, un lieu idéal pour le recueillement.

    Des grands Artistes ces deux frères Caillebotte, tous les deux ont su capter et représenter la vie de leur époque.

    Triste nouvelle, je connaissais très peu Marc, je présente mes condoléances à sa famille et ses amis

    Dans deux jours nous sommes en juillet, que le temps passe vite, c'est fou !

    Bisous bisous

    Lili

    22
    Mercredi 28 Juin à 10:01

    Merci Cendrine pour ce magnifique partage 

    C'est toujours un grand plaisir de decouvrir un nouvel article  ici , dans ta maison .. 

    On apprend pleins de choses  passionnantes 

    Tristesse  pour Marc ..notre ami !

    Bises Cendrine

     

    21
    Mercredi 28 Juin à 09:16

    Bonjour Cendrine,

    Elle est bien belle cette chapelle. Un lieu vraiment qui me plait, comment ne pas aimer cet endroit hein ? 

    Les peintures jointes à ton articles sont superbes, et toujours un grand travail de recherches pour notre plus grand plaisir.

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    Rambouillet : Pinson des arbres

      • Dimanche 2 Juillet à 18:22

        Merci beaucoup pour ces "pinsonnantes" pensées wink2

        Gros bisous

    20
    Mercredi 28 Juin à 08:37

    Accueil

    Bonjour Cendrine,

    quel bel article sur la famille Caillebotte, c'est drôle car c'est à l'église Saint-Jean-Baptiste de Belleville que j'ai fait ma communion

    et que mon mariage a été célébré en 1953... 

    Le beau temps continue, il fait toujours aussi chaud.. 

    Bonne journée, gros bisous

      • Dimanche 2 Juillet à 18:22

        Merci de tes gentilles visites, une belle et tendre évocation smile

        Je t'embrasse chère Lucette

    19
    Albireo
    Mercredi 28 Juin à 07:55

    Bonjour Cendrine,

    Une petite église, des vieilles photos, quelques tableaux et ta plume de fée... La magie opère ; on a l'impression que cette famille vit toujours aux alentours de la chapelle...

    Une pensée pour Marc et sa famille, même si je ne le connaissais pas.

    Je t'embrasse

      • Dimanche 2 Juillet à 18:21

        C'est très gentil, touchée par tes mots...

        Les lieux sont imprégnés d'un charme suranné, délicieusement enveloppant comme si ces présences étaient toujours là, en effet...

        Merci pour Marc et les siens

        Gros bisous Albiréo

    18
    Mercredi 28 Juin à 07:09
    feelaure♥

    Coucou Cendrine

    Merci pour ce nouveau billet ♥ J'aime beaucoup les briques roses de la chapelle

    Pensée pour Marc et sa famille même si je ne le connaissais pas personnellement

    Gros orage hier soir et pluie cette nuit, ça a bien rafraichit, du coup on perd 10 degrés ce matin ça va faire du bien

    ¨Prends soin de toi, douce journée & gros bisous

      • Dimanche 2 Juillet à 18:19

        Merci à toi, gros bisous en vous souhaitant une belle soirée de dimanche smile

    17
    Mardi 27 Juin à 20:51

    Si il existait  sur les blogs in prix de la mise en scène
    Tu en aurais le premier prix sans peine
    Je rêve dés que je rentre chez toi
    Pour des dizaines de fois
    Merci de ces instants magiques
    Douce sirène mirifique
    Je t'embrasse affectueusement
    VL/Claude

      • Dimanche 2 Juillet à 18:18

        Merci pour ce ravissant poème! smile

        Très touchée, je t'embrasse aussi bien affectueusement

    16
    Promeneur75
    Mardi 27 Juin à 20:27

    C'est toujours émouvant ces images d'une autre époque!

    L'histoire de cette propriété est un peu comme un film à rebondissements que vous nous narrez au fil de vos articles.

    Quelle famille avec ce frère disparu jeune et les autres frères tant peintre que photographe avaient-ils par leur art voulu immortaliser leur frère ? En tous les cas grâce à vous et à Internet, voici leur histoire révélée .

    Quand je vois cette photo de pique-nique familial je suis sûr que tous les acteurs de la photo seraient étonnés d'être désormais sur le Web... et tout autant sur votre blog.

     

     

      • Dimanche 2 Juillet à 18:17

        Emotion, le maître mot!

        J'ai été émue par l'histoire de cette famille, histoire emblématique des circonvolutions de la vie sous le Second Empire.

        Merci de votre indéfectible fidélité, cher Promeneur 75

    15
    Mardi 27 Juin à 20:25

    Bonsoir Cendrine, tout ce qui est petit est mignon... dit-on, pas besoin de grand édifice pour tomber amoureux/se d'un lieu... charmante cette chapelle toute simple pourtant... merci pour le tout...  Côté aminaute, je ne le connaissais pas, mais le croisais en photo chez Jazzy, même ville, même passion la photographie... lu sur le blog/lien, un AVC qui n'a pas pardonné, pensées jointes pour les siens, qu'il repose en paix... bises de jill

      • Dimanche 2 Juillet à 18:16

        Oui, toute jolie cette petite chapelle, une taille attirante, la spiritualité n'a pas besoin d'immenses édifices pour s'exprimer.

        Pensées pour nos aminautes aimés, jamais oubliés...

        gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :