• Le danseur dans les arbres (Faune dansant du jardin du Luxembourg)

     

    Image001.jpg

     

    Image002.jpg

     

    Son corps s'anime et se fond, suivant les heures du jour, dans les frondaisons majestueuses du jardin du Luxembourg.

     

    Image003.jpg

     

    Ce bronze daté de 1852, que j'aime à imaginer comme une sorte de gardien des lieux, est une création d'Eugène Louis Lequesne (1815-1887) appelée « Faune dansant ».

     

    Image004.jpg

     

    Divinité champêtre latine, le faune est un avatar de Faunus, le dieu protecteur des bergers et des troupeaux et contrairement au satyre grec, que l'on affuble généralement d'un physique disgracieux, il affiche des traits fins et un corps sensuel et séduisant.

     

    Image005.jpg

     

    Image006.jpg

     

    Reconnaissables à leur queue, leurs petites cornes et leurs sabots de bouc, les faunes sont de grands amateurs de musique et de danse. On leur attribue, à partir d'une conque marine, la création de la trompette.

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Bondissant, léger, facétieux, le faune de Lequesne incarne les joies de la danse et le plaisir de répandre la musique, émanation de l'enthousiasme des dieux. La position de son corps est particulièrement harmonieuse dans le mouvement. Le célèbre romancier et poète Théophile Gautier (1811-1872) écrivit à son sujet : « C'est une œuvre de premier ordre. Son Faune musclé vigoureusement, mais sans exagération, est d'une anatomie irréprochable. »

     

    Image011.jpg

     

    Avec cette œuvre pleine de charme, bien accueillie par le public et les critiques d'art, Lequesne, élève du maître James Pradier (1790-1852) voulut rendre hommage au Faune dansant daté des IIIe ou IIe siècles avant J.-C et découvert à Pompéi en 1830.

     

    Image012.jpg

    Faune de Pompéi, image guidesvoyage.be

     

    Construite à l'époque Samnite (IIIe-IIe siècle avant J.-C), la Maison du Faune est considérée comme l'une des plus imposantes demeure de Pompéi. Propriété d'un négociant en vins (on y a retrouvé une grande quantité d'amphores et d'emblèmes bachiques), elle est dotée d'un riche décor et abrite de magnifiques mosaïques. La plus célèbre de ces mosaïques représente l'étreinte érotique d'une nymphe et d'un faune, personnages traditionnels du cortège dionysiaque.

     

    Image013.jpg

     

    La statue du faune dansant fut exhumée lors des fouilles menées entre 1830 et 1832 par l'archéologue Antonio Bonucciente. Il s'agit d'une œuvre de bronze qui reposait sur un piédestal en marbre à l'extrémité septentrionale de l'impluvium. Elle est conservée au Musée National de Naples.

     

    Image014.jpg

     

    Le personnage du faune est considéré comme un gardien de la sylve où règne la magie des anciens dieux. Puissance bienveillante, il veille sur la fertilité des lieux et favorise l'expansion de la vie.

     

    Créature joyeuse, jouisseuse, aux appétits sexuels débridés, le faune est un être mi-divin, mi-fantastique. Souvent représenté dans la peinture et la sculpture, il inspira aussi les poètes à l'instar de Rimbaud qui écrivit Tête de Faune en 1871.

     

    « Dans la feuillée, écrin vert taché d'or,

    Dans la feuillée incertaine et fleurie

    De fleurs splendides où le baiser dort,

    Vif et crevant l'exquise broderie,

    Un faune effaré montre ses deux yeux

    Et mord les fleurs rouges de ses dents blanches

    Brunie et sanglante ainsi qu'un vin vieux

    Sa lèvre éclate en rires sous les branches.

    Et quand il a fui- tel qu'un écureuil-

    Son rire tremble encore à chaque feuille

    Et l'on voit épeuré par un bouvreuil

    Le Baiser d'or du bois, qui se recueille »

     

    Image015.jpg

     

    Le poète, peintre des sensations, nous invite à entrer dans le monde secret, fascinant, mystérieux de la feuillée, loge de verdure et lieu intermédiaire entre les mondes, espace où la passion amoureuse, librement, peut s'exprimer.

     

    Le faune est l'incarnation de cette passion érotique, de ce pouvoir de communion avec la Nature, flamboyante nature dont la puissance éclate à travers l'évocation parnassienne de la rouge carnation des fleurs.

     

    La poésie parnassienne est associée à un groupe d'artistes aux personnalités emblématiques comme Leconte de Lisle, Catulle Mendès, Théophile Gautier, José Maria de Heredia... Le Parnasse, alchimie littéraire plutôt néo-classique se fonde sur la recherche de l'expression formelle. Censé entrer en concurrence avec la mélodie des sentiments, l'art du Parnasse est fait de constantes évolutions à travers lesquelles l'écriture, rapprochée constamment des arts plastiques, tisse une passerelle entre la plume du poète et le ciseau du sculpteur. Poésie bijou, savamment ciselée, elle n'en est pas moins attirante et reliée, à ses heures, aux énergies du cœur.

     

    Image016.jpg

     

    Dans le monde antique où la Nature était peuplée de divinités, il était d'usage d'accomplir certains rites avant de s'enfoncer dans un bois, de traverser une rivière ou de longer certaines forêts. On accomplissait des libations en versant du vin, du lait, du miel sur la terre ou on déposait des offrandes (morceaux de tissu, gâteaux, flacons remplis d'eau parfumée, mèches de cheveux... dans le creux d'un arbre ou sur la mousse) pour se concilier les faveurs des faunes, des satyres, des muses et des nymphes.

     

    Les femmes demandaient aux nymphes et aux faunes de veiller sur leur fécondité et d'intercéder auprès des dieux pour qu'elles puissent concevoir des enfants en bonne santé. Elles sollicitaient aussi ces personnages « intermédiaires » pour emporter les maladies des personnes aimées.

     

    Image017.jpg

     

    La tradition des arbres à loques, toujours bien portante en France, en Europe et dans différentes parties du monde, peut être rapprochée de ces rituels antiques. Un arbre à loques est un arbre auquel on suspend des bandes de tissu, des rubans, des morceaux de papier et différents objets du quotidien dotés de vertus apotropaïques, -du grec apotropein, qui détourne le malheur et conjure les maléfices-, soit de petits ustensiles de cuisine, des lunettes, des boîtes de médicaments... L'esprit de l'arbre peut être assimilé à un faune protecteur, répondant aux vœux accrochés dans les branches ou glissés dans les anfractuosités de l'écorce. Certains arbres à loques sont appelés « faunes verts ».

     

    Image018.jpg

    Arbre à loques. Image bookofdante.wordpress.com

     

    Image019.jpg

     

    Image020.jpg

     

    En 1902, Eugène Atget (1857-1927) immortalisa le faune dansant, gardien joyeux et voluptueux d'un musée jardin où les statues se font conteuses, sous les grands arbres, nous invitant à les écouter chuchoter et à nous rappeler, intimement, de ces forêts d'antan, labyrinthes profonds...

     

    Image021.jpg

     

    Merci de vos nombreux messages, de votre fidélité. Je pense à vous et vous embrasse bien affectueusement !

    Plume

    « La Bocca della VeritaLes clochettes de mai (Nouvelle édition) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    42
    Lundi 1er Mai à 07:03

    Faux vacanciers, vrais escrocs !

    Je relis...

    Bon et doux 1er Mais cendrine

    Bisous

    timilo

    41
    Dimanche 30 Avril à 21:38

    Photographié sous toutes les coutures , il est des plus appétissants, et tes photos supportent bien la comparaison avec celles d'Atget. J'aime beaucoup ces vertus qu'on lui attribue, ce pouvoir de guérisseur... 

    40
    Dimanche 30 Avril à 18:05

    Accueil

    Bonsoir Cendrine, un petit coucou en revenant de la plage.. Il faisait bon au soleil..

    Bonne fin de journée, bons baisers

    Merci de ta visite et de la jolie image que tu as déposée sur mon blog

    39
    Dimanche 30 Avril à 14:09

    ce matin assez froid comme ces derniers jours mais là on a un beau soleil et c'est presque l'été

    je suis loin d'être en forme mais je vais quand même en profiter

    c'est pas une angine que j'ai , je revois le doc vendredi prochain , mais au final elle ne sais pas , contracture musculaire ...may me dit qu'elle a eu ça du au stress , je me sens si fatiguée ...

    a demain

    Photo animée

    38
    Dimanche 30 Avril à 13:51

    Bonjour Cendrine,

    Pas de sortie pour moi aujourd'hui, hier j'ai trop marché et j'ai mal partout. Je sortirais demain si il fait beau, on verra ... Hier j'ai pris pas mal de photos, mais je suis déçue par mes photos d'oiseaux, faut absolument que je change d'objectif, le 55-300 ne me suffit plus, il me faut plus ... J'espère que tu passes un bon dimanche ma Cendrine. Prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    Rambouillet : Le Myosotis

    37
    Albireo
    Dimanche 30 Avril à 07:15

    Bonjour Cendrine,

    Quel magnifique moment de poésie ! Suivre ce faune gambadant en musique sous les frondaisons après avoir accroché mon foulard à l'arbre à loques est un voyage fascinant. Merci pour cette escapade !

    Bon week-end, bisous

    36
    Dimanche 30 Avril à 06:24

    Le plaisir de relire...

    Bon et doux Weekend Cendrine

    Bisous

    timilo

    35
    Samedi 29 Avril à 21:04

    Bonsoir Cendrine,

    Je viens de rentrer et je passe te souhaiter une bonne soirée ... grosses bises, Véronique

    Rambouillet : Le Myosotis

    34
    Samedi 29 Avril à 14:32

    je te souhaite un beau long we ....

    bisous

    Photo

    33
    Samedi 29 Avril à 09:49

    Accueil

    Bonne journée Cendrine, gros bisous

    32
    Vendredi 28 Avril à 21:58

    Ton magnifique article me rend sans voix ou aphone (pardon !) . Faire un article aussi passionnant à partir d'une statue, si belle soit elle, çà tient de la gageure ! 

    bisous

    bon week end

    31
    Vendredi 28 Avril à 19:44

     BONSOIR 

     quel bel article   , pour nous présenter   cette belle statue  et   un endroit de  Paris  que bien sur  je ne connait pas 

     j 'aime beaucoup  la pose  de ce faune   , et l 'idée  , danse  et musique

     et cette allée  boisée , ou trône cette statue

      ce doit être trés photographier  par les visiteurs 

     

     Merci aussi pour le poéme 

     je te  souhaite une trés belle fin de  journée 

     Kénavo  

    30
    Vendredi 28 Avril à 17:20

    Accueil

    Bonsoir Cendrine, merci pour ce bel article bien détaillé de ce faune dansant..

    Il a fait du soleil toute la journée, il fait encore 16°...

    Bonne soirée, bons baisers

    29
    Vendredi 28 Avril à 17:08

    Bonjour, ma chère amie ! Tu vas bien ?

    La mémoire me fait défaut car, je suis certain d'avoir visité ce beau jardin, jadis,. Je ne m'en souviens plus ! Parce que cela fait bien 36 ans !

    Comme c'est loin ! (sourire)

    Portes-toi bien, toi et ton fidèle époux.

    Je t'embrasse.

    Tahar

    28
    Vendredi 28 Avril à 16:25

    effectivement pas mal le faune ..... je passerais bien une petite heure avec lui lolll

     alors mon mal de gorges empirant cette nuit mais je ne tousse pas medecin ce matin et c'est pas une angine ... c'est une forte contracture musculaire du cou qui a fait gonfler les nerfs et ganglions .... et elle ne sait pas pourquoi donc on verra dans la semaine prochaine , elle préconise du repos mais ça c'est pas possible j'ai deux chiens et 3 km a faire pour aller nourrir des chats tout les jours jusque mardi prochain ....

    autrement dit on verra bien ...

     bisous et belle fin de semaine avril fini avec le froid et l'humidité

    Image du Blog sandy07.centerblog.net

    27
    Vendredi 28 Avril à 14:27

    Bonjour Cendrine,

    Je t'avoue que c'est ma préférée quand je vais au Luxembourg. Il est gai, beau, joyeux comme la jeunesse. Dommage que les pigeons se soulagent dessus, pfffff franchement ces oiseaux abîment tout. 

    Tu sais qu'à Rambouillet il n'y a pas un seul pigeon ? je ne sais pas pourquoi mais c'est appréciable.

    Encore un article bien complet, bien plus complet que le mien. 

    Passe une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    Jardin du Luxembourg : Faune dansant (bronze, 1852) de Eugène Louis LEQUESNE

    26
    Vendredi 28 Avril à 12:43

    Superbes photos de cette gracieuse statue qui met les visiteurs en appétit dès l’entrée du jardin. Sans mauvaises pensées… Elle ne passe pas inaperçue par ses qualités esthétiques, sa nudité jouissive et la joie qui s’en dégage. Rimbaud l’exprime bien.

    Alexandre Cabanel en 1860, peu de temps après la sculpture de Lequesne, a peint une belle toile « Nymphe enlevée par un faune » qui exprime bien la passion érotique.

    Belle journée.

    <style>

    </style>

    25
    Vendredi 28 Avril à 12:32

    Superbes photos de cette gracieuse statue qui met les visiteurs en appétit dès l’entrée du jardin. Sans mauvaises pensées… Elle ne passe pas inaperçue par ses qualités esthétiques, sa nudité jouissive et la joie qui s’en dégage. Rimbaud l’exprime bien.

    Alexandre Cabanel en 1860, peu de temps après la sculpture de Lequesne, a peint une belle toile « Nymphe enlevée par un faune » qui exprime bien la passion érotique.

    Belle journée.

    <style></style>

    24
    Vendredi 28 Avril à 11:43

    Comme toujours chez toi, un très bel article sur cette statue que j'ai vu souvent. :)

    Merci, Cendrine.

    Je suis en retard, mais je te souhaite beaucoup de bonheur en cette nouvelle année pour toi.

    Bises et douce journée.

    23
    Vendredi 28 Avril à 08:50

    Bonjour ma Cendrine, c'est bien agréable de lire l'histoire de ce bel homme smile. Il sait occuper l'espace, se faire beau d'où qu'on le regarde et j'admire beaucoup tes photos aux points de vue très différents, bravo !
    Nous avons aussi notre "Arbre à loques" à Sénarpont dans la Somme

    Je le connais depuis toujours et des personnes viennent l'entretenir. Les années passent et les croyances sont toujours là, ce doit donc être très efficace. En pensée, ne pouvant faire autrement, je noue une jolie "loque" pour deux personnes qui me sont chères, l'une a un joli blog wink2 et l'autre est ma sœur aînée qui, le 5 mai, se fera opérer d'un cancer du sein, un quatrième cancer, et là, à 83 ans, elle est fatiguée de toutes ces opérations, alors ...
    Merci beaucoup de ce bon et bel article, j'aime apprendre l'histoire de l'art, l'histoire tout court avec toi.

    Bonne journée et gros gros bisous

    22
    Vendredi 28 Avril à 08:10

    Ah ! ce Jardin du Luxembourg ! Que vous savez le mettre en valeur, chère Cendrine, grâce à de somptueux gros plans de personnages mythiques et lithiques qui s'y meuvent avec autant d'élégance que les mots et tournures de phrases que vous nous offrez pour leur donner vie ...

     

    Grâce à vous, je sais où, lors d'un prochain séjour à Paris, j'irai flâner et m"instruire le mardi de fermeture du Louvre ...

    21
    Vendredi 28 Avril à 06:26

    Ce Faune est magnifique, on le croirait vivant..

    J'aime bien cette sculpture..

    J'apprends toujours quelque chose quand je viens sur ton blog

    Bon et doux Weekend Cendrine

    Bisous

    timilo

    20
    Vendredi 28 Avril à 05:30

    Quel beau billet mettant danse et musique à l'honneur. Prospérité et fécondité également, assurant le plein épanouissement de l'homme dans ses fonctions créatrices. J'ai toujours imaginé le joueur de flûte entraînant les enfants derrière lui sous les traits d'un faune sinon pourquoi l'aurait-on suivi ! Mais cela c'était mon imagination de gosse. Le faune existe, pour moi, comme les fées, pur, esthète plutôt que paillard, jouisseur, contrairement au satyre. 

    Je te souhaite sa santé et son amour de la vie. Gros bisous ensoleillés.

    19
    Jeudi 27 Avril à 23:21

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Oui je vais mieux, la pommade Diprosome est relativement efficace, mais bon lors du moindre changement de température lorsque je sors de chez moi et qu'il fait froid comme c'est le cas ces jours-ci, eh bien les ports de la peau réagissent et ça me démange. Les bas de contention empêchent quelque peu la peau de se soigner correctement du fait qu'elle respire moins, mais bon lorsque je ne met pas les bas de contention les veines apparentes sont nettement plus importantes et même avec mon traitement anti-coagulant c'est risqué de ne pas les mettre. Je pense que je suis allergique à la Colophane il s'agit d'un pin qui rentre dans la composition de la cire qu'utilise l'esthéticienne qui m'a fait l'épilation des jambes, ce n'est pas de sa faute car elle ne pouvait pas savoir et moi non plus que j'étais allergique à un des composants de la cire épilatoire. Pour la première fois de ma vie je me suis fait faire un soin de massage du dos c'est vraiment agréable, j'y serais bien rester des heures, mais bon le massage dure 25 minutes, et apparemment j'ai eu plus de chance avec l'huile de massage qu'avec la cire car apparemment je ne fais pas de réaction allergique à l'huile de massage ça m'inquiétait un peu! Pour parler de choses nettement moins agréable, oui moi aussi je suis très très inquiet si la fille du borgne accède au pouvoir! Cette femme a un pouvoir de persuasion énorme sur les masses populaire car elle dit ce que les gens veulent entendre, bien évidement elle n'est pas la première à utiliser ce principe pour se faire élire, mais bon elle malheureusement je crains qu'elle ferait vraiment ce qu'elle dit et cela dans les choses les pires comme par exemple laisser mourir des gens qui fuient la guerre dans leur pays en les laissant sans soins. Il y a un juste milieu entre le laxisme complet et laisser faire tout et n'importe quoi et celle consistant à être inhumain en laissant des pauvres gens sans soins. D'autre part contrairement à ce que certains imbéciles prétendent, si elle était au pouvoir on aurait probablement plus d'attentats car il est évident que les extrémistes de tout bord en profiteraient pour semer le chaos dans notre pays comme ils essaient d'ailleurs déjà de le faire malheureusement en essayant de diviser le pays comme le dit une célèbre expression: Diviser pour mieux régner qui est d'ailleurs la devise de leur chef invisible le diable qui les manipule comme il manipule d'ailleurs le reste du monde dans des domaines divers et variés! D'autre part, les retraites et les dépenses sociales comme la santé sont actuellement payés grâce aux emprunts que fait l'Etat, donc si l'Etat français sortait de l’Europe, eh bien personne ne prêterait d'argent à l'Etat et on serait dans la faillite totale. J'ignore si avec monsieur Macron on éviterait une guerre, mais bon ce qui est certain c'est que si cela devait se terminer comme ça on l'aurait nettement plus tard qu'avec la fille du borgne. Ce qui me désole et m'exaspère profondément c'est que dans le village où je suis né et où j'habite cette femme est arrivée en tête lors du premier tour des élections présidentielles, et beaucoup de villages du Maine et Loire pareil, j'ai honte pour ma ville et pour mon département de constater ça, par contre je suis vraiment content de voir qu'Angers et surtout Saumur qui pourtant est une ville que je n'aime pas n'ont pas voté Marine le Pen en premier ce qui est néanmoins une consolation et rassurant. Je ne comprends pas, car dans ma ville à ma connaissance on a aucun arabe et pourtant les habitants en grande majorité ont voté pour cette femme, ça doit être le nuage de la connerie humaine qui a du survolé ma ville...le jour des élections...humour...! Comme je l'ai dit à certaines personnes, je préfère encore avoir un financier à la tête du pays qu'une dictateur, avec la situation actuelle on se croirait revenu en Allemagne dans les années 30, période que je n'ai pas connu mais dont l'histoire nous a donné pourtant une bonne leçon instructive sur ce qui s'est passé ensuite entre 1939 et 1945, mais bon visiblement on dirait que beaucoup de gens n'ont pas de mémoire, enfin on verra bien d'ici quelques jours qui sera élu à la tête du pays, croisons les doigts pour reprendre une expression bien connue! Autrement j'espère que vous allez un peu mieux ou du moins pas trop mal ce qui serait certainement plus conforme à la réalité avec votre bon sang de pathologie. Je vous souhaite une bonne fin de soirée ainsi qu'une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    18
    Jeudi 27 Avril à 21:43

    Cette statue semble représenter un être joyeux et espiègle et son visage à l'air angélique m'étonne ; la queue est le seul côté animal qui fait penser à un dieu plutôt qu'à un homme. Mais comment ne pas suivre cet irrésistible danseur? Merci pour ce nouveau bel article.

    Il est normal que tu n'aies plus mes newsletters; j'ai perdu mon blog (sans doute de ma faute) et j'en ai ouvert un autre. J'ai également changé de compte (Google m'ayant informé d'une activité inhabituelle). J'ai hésité car j'avais peu d'abonnés et le moral bas mais même sans visiteurs ce blog m'aide à surmonter mes récents soucis (de santé).  Mon blog :  http://rojabrode.eklablog.com/

    Je te souhaite une bonne soirée. Bisous

    Jackie

    17
    Jeudi 27 Avril à 21:02

    Merci pour ces superbes photos de ce faune et tout votre article. Je ne connaissais pas l'arbre à loques .Mais je me rappelle avoir vu un arbre avec un creux où on déposait des prières  et différentes choses dans la forêt ardennaise. Je pense que ça doit être un arbre à loques  Bonne soirée

      • Jeudi 27 Avril à 21:05

        Merci à vous pour cette visite et cette appréciation qui me font très plaisir.

        L'arbre dont vous parlez est sûrement un arbre à loques, ces arbres sont restés très importants dans la culture populaire. Il y en a davantage dans certaines régions. J'aurais aimé voir celui auquel vous faites allusion. Encore merci et belle soirée

    16
    Jeudi 27 Avril à 20:30

    C'est magnifique pour ne pas dire divin
    L'élégance dans la danse défie l'air sans fin
    Moment d'anthologie sous ce charme naturel
    Les yeux et le cœur conquis sous ces pas éternels
    BIEN AMICALEMENT A TOI
    VL/Claude

      • Jeudi 27 Avril à 20:56

        Merci pour ce ravissant quatrain, je suis très touchée cher poète!

        Je t'embrasse bien affectueusement, que ta soirée soit belle

    15
    Jeudi 27 Avril à 20:26

    Très jolie sculpture, on a envie de chanter et danser avec ce petit diable.

    Toujours des découvertes intéressantes chez toi Cendrine, merci

    Bonne fin de semaine et du mois d'avril, déjà !

    gros bisous  

      • Jeudi 27 Avril à 20:59

        Un grand merci...smile Tes visites me font toujours très plaisir.

        Il est "entraînant" à souhait! On a envie de caracoler avec lui dans la forêt pleine d'ombre et de lumière.

        Je te fais de gros bisous et oui, le temps file, je me sens toujours "emportée"...yes

    14
    Jeudi 27 Avril à 20:25
    Coucou ma Cendrine. Ce danseur dans les arbres est franchement magnifique et très gracieux dans ses attitudes ! Merci pour ces belles photos et tes explications si riches. C'est toujours un émerveillement que te suivre dans ce genre de sujet. J'aime cet arbre à loques qui me rappelle un lieu à 3 km de chez moi. "LA TOMBE DE LA FILLE" Cette légende qui remonte à la Révolution Française laisse encore des traces... Elle a 18, 19 ans et travaille chez un marchand. Là, les histoires divergent : les Chouans la recherchent ... soit parce qu'elle aurait dénoncé des Royalistes aux Bleus ou bien parce qu'ils veulent faire payer au maître de la jeune fille son attachement à la République. En tout cas, elle résiste... L'histoire se passe en 1795, grande époque d'amour et de fraternité entre les Monarchistes et les Républicains... Comme elle ne répond pas, les soldats l'emmènent alors dans la forêt, lui font subir toutes sortes d'atrocités (je te passe les détails, Amnesty International n'existait pas à l'époque mais ils auraient eu de quoi faire !) et finissent par la pendre par les cheveux... Elle est enterrée au pied du chêne qui la supportait. Très vite des rumeurs évoquent que les malades qui s'y rendent en reviennent guéris... Curieusement ce sont les prêtres réfractaires, qui tentent de faire cesser les croyances en menaçant d'excommunication les "pèlerins" qui s'y rendent... pour des guérisons miraculeuses. (Ce sont quand même les Chouans qui l'ont tuée : il y avait de quoi en faire une martyre rouge !). Mais malgré tout, comme il est écrit dans le rapport de l'époque, tous aristocrates comme patriotes, y vont. La tombe aujourd'hui est toujours visitée. Elle est couverte de fleurs, des vêtements pendent sur un fil ou sur les arbres alentour, des chaussures jonchent le sol, des lettres témoignent de l'attachement à cette sainte. On continue à prier Pataude pour que les enfants marchent (les petits souliers d'enfants en témoignent), mais aussi pour bien d'autres maux ou en espoir de guérisons. Vu le nombre d' ex-voto sur le site, Sainte Pataude a et peut aider de nombreux désespérés. Le maire et les habitants du village continuent à entretenir la tombe, de peur qu'en ne la délaissant, ils ne leur arrivent malheur ! Il faut que j'y retourne pour faire des clichés de ce lieu très spécial, afin de faire un article complet sur cette personnalité de mon coin. De gros bisous ma Cendrine sans oublier ton Christophe.
      • Jeudi 27 Avril à 21:00

        Magnifique cette légende que tu me contes, je suis passionnée par ce genre d'histoires, tu le sais alors j'aimerais beaucoup avoir l'occasion de visiter cet endroit si intense en émotions et en évènements humains et historiques...

        Un grand merci pour ton adorable visite, je te fais d'énormes bisous smile

    13
    Jeudi 27 Avril à 20:21

    Rhoo comme il est beau ♥ tu as su si bien le prendre sous toutes les coutures he blague à part, tes photos sont vraiment très belles et ces différentes prises sont de toutes beauté. J'ai adoré ton billet tu t'en doutes bien wink2 merci beaucoup Cendrine

    Je te souhaite une douce soirée & te fais de gros bisous

     

      • Jeudi 27 Avril à 21:02

        Merci, merci...winktongueje suis sous le charme également, il est si séduisant!

        Une sculpture pleine de vie, de sensualité, d'énergie artistique, un sacré beau faune!

        Plein de gros bisous tendresse wink2

    12
    Jeudi 27 Avril à 20:10

    Bonsoir Cendrine 

    J'avoue que de te lire et de voir tes photos on croirait l'entendre jouer  à tout va ..

    Une musique qui nous fait bien ..

    Merci pour pour ton bel article 

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Jeudi 27 Avril à 20:20

        Merci à toi...

        Sa "musique" est pleine de vie. Il est l'une de mes statues préférées.

        Laissons-nous emporter par cette joyeuse danse, bisous

    11
    Jeudi 27 Avril à 20:10

    Bonsoir Cendrine, ah s'il devait m'arriver de croiser tel homme au coin d'un parc je me demanderais quel asile l'a laissé échapper, nu, dansant et trompetant, wink2 mais il aurait tous mes regards !  L'arbre à loques déjà vu un reportage la-dessus, à chacun son réconfort quand la vie vous est désagréable... comme d'autres vont à Lourdes... Merci à toi, douce soirée de la part de jill, bises

      • Jeudi 27 Avril à 20:18

        Je vais te faire une confidence...wink2 j'ai le béguin pour ce faune dansant!

        Emotion d'historienne de l'art admirant cette séduisante plastique et gourmandise féminine associée... difficile d'avoir les yeux dans sa poche... Nous allons être quelques unes, je pense, à l'admirer avec le sourire...

        On irait bien danser avec lui à la bacchanale de Dionysos!

        De gros bisous complices et ravis, belle soirée

    10
    Promeneur75
    Jeudi 27 Avril à 20:03

    Bonsoir PlumeFée , je ne sais pas si votre article est un commentaire à lui tout seul de cette folle campagne politique. Mais on pourrait à la place de ce faune y voir un homme ( ou une femme encore que ...) en train de souffler dans son instrument pour captiver les foules . ...

    Sinon cette sculpture est fascinante dans ce geste photographié du danseur sur une jambe . Merci pour votre article et bonne soirée.

      • Jeudi 27 Avril à 20:08

        Votre idée me plaît... Un joueur de flûte (de trompette) de Hamelin, cherchant à entraîner les foules à sa suite...

        Quant à la gestuelle du personnage, elle me séduit profondément! L'esprit de la danse est plein de légèreté à travers cette sculpture.

        Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :