• Le Tableau du Samedi : Émile Vernon, La Jeune fille au Jardin Fleuri et La Tasse de Thé

     

    Image001.jpg

     

     

    Image002.jpg

     

    En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l'égide de Fardoise et de Lilou.

     

    https://lilousol.wordpress.com/category/tableau-du-samedi

     

    http://entretoilesetpapiers.eklablog.com

     

    Suite du thème proposé pour le samedi 18 et le samedi 25 juillet par Lilou soit « Quelques portraits de femmes portant chapeau... »

     

    https://lilousol.wordpress.com/2020/07/15/le-tableau-du-samedi-semaine-29-le-theme

     

     

    Image003.jpg

    La Jeune fille au Jardin Fleuri, détail 1

     

    J'ai choisi pour ce 25 juillet des beautés douces, rayonnantes, au charme suranné, signées Émile Vernon (1872-1919).

     

    Pendant plusieurs décennies, les peintures d'Émile Vernon ont été considérées avec dédain, qualifiées de mièvres et de trop académiques alors qu'elles étaient l'expression d'une mode fleurie, fraîche et délicieuse, en vigueur aux alentours de 1900.

     

    Douceur et sensibilité se manifestent dans le choix des coloris, la transparence et le mouvement des fines étoffes, la qualité des broderies et des parures, le soin apporté à la description des visages et des chevelures d'où émane une sensualité diffuse.

     

    Image004.jpg

    La Jeune fille au Jardin Fleuri, détail 2

     

    Ces portraits élégants, fort appréciés en Angleterre et aux États-Unis, trouvent enfin leur place dans l'Histoire de l'Art, parmi les créations de la Belle-Époque.

     

    Image005.jpg

    La Jeune fille au Jardin Fleuri, détail 3

     

    Émile Vernon étudia à l'école des Beaux-Arts de Tours où il reçut le premier prix de dessin en 1888. Il devint à Paris l'élève d’Auguste Truphème (1836-1898) et de William Bouguereau (1825-1905), dont les nus féminins, les compositions mythologiques et les décorations murales pour de prestigieux monuments, comme le Grand Théâtre de Bordeaux, suscitèrent autant la critique que l'engouement du public. En 1898, Vernon présenta ses œuvres à l'exposition de l'école des Beaux Arts et des Arts décoratifs de Tours et jusqu'en 1913, il exposa régulièrement au Salon des Artistes Français.

     

    En 1899, il réalisa des peintures pour le théâtre de Nevers et pour celui de Châtellerault (coupole et rideau de scène) sur le thème des Muses.

     

    Ses portraits, ses paysages et ses peintures florales aux couleurs douces et aux atmosphères vaporeuses sont désormais recherchés par les collectionneurs américains, canadiens et japonais. (Sources Larousse, Bénézit: Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, 14 vol. nouvelle édition 1999).

     

    Image006.jpg

     

    Le deuxième tableau que j'ai choisi pour ce samedi est La Tasse de Thé. Les détails et les ornements sont magnifiques, le chapeau me séduit au plus haut point !

     

    Image007.jpg

    La Tasse de Thé détail 1

     

    Avec de ravissantes figures de jeunes femmes élégantes, des portraits d'enfants souvent accompagnés d'animaux et des portraits de son épouse, Émile Vernon sut montrer qu'il était un artiste de qualité, expert en éclairages subtils. Tout au long de sa vie, il se consacra à l'art, aimant draper les courbes séductrices sous des atours d'innocence.

     

    Image008.jpg

    La Tasse de Thé détail 2

     

    En 1915, il se trouva mobilisé dans l’infanterie et en 1916, il fut réformé pour raisons médicales. Il perdit la vie en janvier 1920.

     

    Sur La Chimère écarlate, j'ai choisi une œuvre de François-Martin Kavel (1861-1931), La jeune femme au chapeau souple.

     

    Image009.jpg

     

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2020/07/le-tableau-du-samedi-francois-martin-kavel-la-jeune-femme-au-chapeau-souple.html

     

     

    Image010.jpg

    Une Rose Soleil pour vous...

     

    L'Été poursuit son chemin, chers Aminautes, je vous souhaite de cueillir les charmes de l'instant...

    Plume

    « Le Poème du Mardi : Albert Lozeau, La MessagèreLe Poème du Mardi : Georges Brassens, Les Amoureux des Bancs Publics »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Mardi 28 Juillet à 06:34

    Chaque détail est une merveille 

    Quel talent 

    Magnifiques tableaux 

    Un plaisir des yeux 

    Bisous

    Bonne journée 

    Mardi 28 juillet 2020

    16
    Lundi 27 Juillet à 17:33

    C'est EXQUIS !!

    Bisous ma chère Cendrine

    15
    Lundi 27 Juillet à 11:01
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Merci pour ton gentil commentaire et de penser à Aline. Elle est si courageuse, elle ne se plaint jamais ... 

    Et toi comment vas-tu ? Ce nouveau traitement ? Toi aussi tu es très courageuse, alors j'espère de tout coeur qu'un jour un médecin trouvera enfin un miracle ! faut y croire.

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, je t'embrasse, Véronique

    14
    Lundi 27 Juillet à 09:53

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    il va encore faire chaud aujourd'hui, je vais rester dans la maison avec le ventilo..

    Bonne journée, gros bisous

    13
    Dimanche 26 Juillet à 11:30
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Je viens prendre de tes nouvelles et te souhaiter un très bon dimanche. Prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    12
    Dimanche 26 Juillet à 10:47

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    j'espère que ta santé est bonne en ce moment..

    Bonne journée, gros bisous

    11
    timilo
    Dimanche 26 Juillet à 07:24

    Un peinture que j'apprécie beaucoup, mon regard accroche quand je regarde ce portrait ... Une époque romantique qui m'attire ...

    Tu as mis en évidence , une belle toile ,

    Bon et doux Dimanche Cendrine

    Bisous

    timilo

    10
    Dimanche 26 Juillet à 04:47
    Très distinguées ces dames, avec beaucoup de fraîcheur, de candeur et de douceur! Un cocon de bien être et de beauté.
    9
    Dimanche 26 Juillet à 00:47
    colettedc

    Bonjour Cendrine,

    C'est tout plein de douceur et de délicatesse :

    d'excellents choix de tableaux et en plus,

    cette magnifique rose qui illumine ta 

    jolie présentation ! 

    Bon dimanche,

    Gros bisous

    8
    Samedi 25 Juillet à 18:50

    Un peintre très dans son époque qui aimait peindre avec précision et un grand plaisir ces belles jeunes femmes dans toute leur splendeur. Mais il me semble qu'il représente des femmes telles qu'on les voulait à l'époque, fines, gracieuses. Ah la tête du renard dans la fourrure... elle me donne des frissons. Je ne le connaissais pas non plus.

    7
    Samedi 25 Juillet à 17:16

    J'aime bien tes tableaux du samedi, tu sais tellement bien les choisir. Ces jeunes demoiselles sont très jolies, quel charme. Je suis sensible à ces œuvres si parfaitement réalisées. Chaque détail est d'une précision inouïe.
    Merci Cendrine.
    Je te fais de gros bisous plein de tendresse

    6
    Samedi 25 Juillet à 16:41

    Très représentatif de la Belle Epoque, une grande habileté à représenter les drapés, les chapeaux, les fourrures...Encore un peintre que je ne connaissais pas !

    5
    Samedi 25 Juillet à 13:12
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Comme elles sont jolies ces jeunes femmes. Elles peuvent (ou pouvaient) affronter la vie avec le sourire.

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    4
    Samedi 25 Juillet à 12:37

    Trois magnifiques visages.. avec deux artistes que je  découvre.. Doux wee-end.

    3
    Samedi 25 Juillet à 09:37

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    quelle magnifique peinture.. J'aime beaucoup ce style...

    Merci pour les belles roses que tu as déposées sur mon blog..

    Bonne journée, gros bisous

    2
    Samedi 25 Juillet à 09:23

    Tellement beau ! avec le sourire

    1
    Samedi 25 Juillet à 07:06

    Hello Cendrine

    Tu as choisi trois magnifiques tableaux de jeunes dames. Les trois sont superbes et le choix est difficile. Je choisirai l'élégance du second et la classe qu'il dégage. Mais les 3 visages des jeunes filles sont de toute beauté..

    bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :