• Le Tableau du Samedi : Sir Edward John Poynter, La Sirène Musicienne, vers 1864

     

    Image001.jpg

     

     

    Image002.jpg

     

    En souvenir de Lady Marianne qui demeure, tendrement, dans nos pensées et maintenant, régi par Fardoise et Lilou.

     

    https://lilousol.wordpress.com/category/tableau-du-samedi

     

    http://entretoilesetpapiers.eklablog.com/

     

    Pour les 21 et 28 novembre, le thème choisi est « La Musique, joie d'écouter ou de jouer d'un instrument ». Les participations sont sur le blog de LilouSoleil... Merci à Fardoise et à Lilou ??

     

    https://lilousol.wordpress.com/

     

    J'ai choisi cette semaine une Sirène jouant de la musique, œuvre de Sir Edward John Poynter (1836-1919), peintre et sculpteur britannique considéré comme un maître en son temps. La Sirène est une beauté qui exerce sur moi, depuis l'enfance, une fascination ardente. Elle est l'un de « mes » personnages fantasmagoriques préférés.

     

    Réputée à la fois douce et vénéneuse, son étreinte suscitait, à l'époque Victorienne, de nombreux fantasmes. On racontait, dans les villes portuaires et pas seulement, des histoires mettant en scène des relations amoureuses torrides entre des jeunes femmes aux pouvoirs de sirènes et des pêcheurs ou des jeunes hommes attrapés par les dites sirènes alors qu'ils nageaient ou se promenaient au bord de l'eau.

     

    Image003.jpg

     

    La Sirène est profondément liée aux énergies de la musique et du chant. Celle que Sir Edward John Poynter (1836-1919) met en scène correspond aux canons esthétiques victoriens de la Beauté, Beauté qui s'enracine dans les grâces idéalisées des mondes antiques et se pare de détails élégants.

     

    Les couleurs du tableau sont des plus remarquables. Les artistes victoriens appréciaient les nuances de pierres fines ou précieuses. Ici, se rencontrent l'aventurine, le saphir et le brun doré de l’œil de tigre, couleurs profondes, au charme mystérieux, réputées stimuler le potentiel artistique, attiser le feu bénéfique de la créativité et « affiner l'intelligence » aux dires de Léonard de Vinci (1452-1519).

     

    Image004.jpg

     

    Fils de l'architecte Ambrose Poynter, John Edward Poynter naquit à Paris et grandit en développant ses aptitudes pour les Arts (Peinture, Sculpture, Mosaïque) et en faisant des études internationales. Il voyagea à Londres puis à Rome où il se passionna pour les sculptures de Michel-Ange et il revint à Paris où il fut admis dans l'atelier du maître Charles Gleyre (1806-1874).

     

    Fort connu et apprécié en son temps, il fut considéré comme un talentueux artiste en matière de peinture d'histoire. Doté de nombreuses récompenses, il occupa des postes prestigieux : Directeur du Royal College of Art de 1875 à 1881, Directeur de la National Gallery de 1894 à 1904, Académicien, Président de la Royal Academy en 1896. Il fut anobli, nommé Chevalier en 1896 et Baronnet en 1902. En 1898, il fut gratifié du Titre Honorifique de Personnalité de l'Université de Cambridge.

     

    Ses œuvres sont visibles dans les plus grands musées et l'une de ses mosaïques pare le grand hall du Palais de Westminster.

     

    Image005.jpg

     

    Il aima peindre l'Antiquité comme un Âge d'Or, un monde idéal peuplé d'élégantes héroïnes aux formes voluptueuses et surtout, il mit en valeur la femme à travers différentes émanations de ses charmes et de ses vertus.

     

    Image006.jpg

     

    Les Sirènes de la mythologie grecque vivaient sur une île située au milieu du détroit de Sicile, entre le territoire d'Aea et les deux célèbres rochers-monstres Charybde et Scylla. Célèbres pour leurs chants mélodieux qui attiraient, de manière irrépressible, les marins, elles étaient représentées souvent en train de jouer d'un instrument de musique (harpe, lyre, flûte...) ou de coiffer leur longue chevelure qui pouvait être « naturelle » ou constellée de corail, de perles, de fleurs aquatiques, de coquillages voire de petits os.

     

    On les disait filles du dieu fleuve Achéloos et en fonction des légendes et des récits, elles avaient pour mère Calliope, Melpomène ou Gaïa.

     

    A l'époque romaine, on les considérait comme des femmes oiseaux que l'on croyait métamorphosées par la déesse Cérès pour ne pas être intervenues pendant l'enlèvement de la jeune déesse Proserpine, fille de Cérès, par Pluton, l'Hadès grec.

     

    Au Moyen-Âge, on leur attribua peu à peu une queue de poisson et elles évoluèrent dans un monde féerique.

     

    Image007.jpg

     

    Le chant de la Sirène est une étendue musicale sauvage, une contrée infinie de fantasmes, une initiation par les sortilèges de l'eau. Ce chant était au départ l'attribut des Sirènes Ailées car les premières Sirènes, comme je l'évoquais ci-dessus, possédaient un corps d'oiseau, des ailes puissantes et un visage de jeune fille.

    Particulièrement fières de la beauté de leurs voix, elles décidèrent un jour de défier les Muses, filles de Mnémosyne, la déesse de la Mémoire et de Zeus, le roi des dieux. Au terme d'un « affrontement » artistique d'une qualité des plus intenses, les Muses furent déclarées victorieuses et elles choisirent de recevoir pour trophée une couronne réalisée avec les plumes des Sirènes.

    Privées de la possibilité de voler, les Sirènes s'installèrent alors sur les côtes tourmentées d'Italie Méridionale et leurs corps se transformèrent. Elles devinrent des femmes poissons et des esprits ambivalents des mouvements de l'eau.

     

    On les retrouve, de par le monde, dans une infinité de légendes et de mythes. Ainsi, nombre de héros ont-ils dû, sur des mers hostiles, affronter les Sirènes et redoubler d'efforts afin de ne pas succomber à la tentation de leurs chants qui les auraient précipités dans les abysses de l'Océan.

     

    Mais les Sirènes, trop souvent décriées à travers une vision patriarcale, sont aussi des Protectrices, des Matriarches que l'on invoque, depuis des temps très anciens, à l'instar de Yemanja ou de Lemanja, déesse afro-brésilienne qui veille sur les communautés de pêcheurs et leur apporte, outre un soutien sur les flots, la réalisation de leurs vœux. Yemanja est représentée soit comme une magnifique femme à la peau noire, soit comme une Sirène que l'on honore en lui offrant des fleurs blanches au cœur doré, des bougies, des petits gâteaux, des pièces de monnaie, des figurines en cire parfumée...

     

    La force nourricière et bienveillante de Yemanja se retrouve dans les célébrations du culte de Notre-Dame des Navigateurs, une Marie des Caraïbes dévolue aux « peuples des eaux ».

     

    Image008.jpg

     

    Sur La Chimère écarlate, j'ai choisi une œuvre du peintre anglais néo-classique John William Godward (1861-1922), intitulée La Joueuse de Tambourin.

     

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2020/11/le-tableau-du-samedi-john-william-godward-la-joueuse-de-tambourin.html

     

    Image009.jpg

     

    « La musique... est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le fluide est au liquide, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes. », Victor Hugo (1802-1885).

     

    « Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. », Romain Rolland (1866-1944).

     

    « La musique est la langue des émotions. », Emmanuel Kant (1724-1804).

     

    « La musique est l'aliment de l'amour ! », William Shakespeare (1564-1616).

     

    Image010.jpg

     

    Je pense bien à vous chers Aminautes, prenez soin de vous, gros bisous !

    Plume

    « Moret-sur-Loing, la Porte de Samois, le Monument à Sisley et Mardi PoésieMoret-sur-Loing, La Maison Raccolet, les Maisons Chabouillé et Mardi Poésie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Lundi 23 Novembre 2020 à 20:00

    Douceur de la muscicienne 

    Lundi 23 novembre 2020

    23
    Lundi 23 Novembre 2020 à 18:12

    Les femmes, sirènes ou pas, sont toujours sublimes dans les tableaux... et là tout particulièrement ! un véritablement enchantement des yeux ! Merci bcp Cendrine

    J'ai bcp apprécié ton billet si riche de connaissances...  Bravo !

    Bisous tendres ainsi qu'à ton mari... Passez une douce soirée

    22
    Lundi 23 Novembre 2020 à 10:36

    La photo du jour

    Bonjour Cendrine,

    j'espère que tu as passé  un bon weekend avec Christophe..

    Je suis contente que les peintures d'aujourd'hui t'aient plu.. Moi j'ai beaucoup aimé les vitraux.

    Bonne journée, gros bisous

    21
    Lundi 23 Novembre 2020 à 02:38

    Une bonne semaine chère Cendrine , 

    Page magnifique avec cette sirène , une véritable déesse  , 

    Prends soin de toi , courage pour la suite 

    Gros bisous

     

    20
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 19:32

    Musique et sirènes sont envoûtantes et enchanteresses et tes mots, tes images pour les illustrer très bien choisis.

    19
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 13:45

                                                                                 Carte d'anniversaire Avanti Piano pour chat.: Amazon.fr: Fournitures de  bureau 

     

    Bonjour Cendrine !

    Une très belle Sirène et ce que j'ai remarqué beaucoup c'est la si belle Lyre que me fais penser à la Grèce. Puis aussi les tambourins. 

    J'espère que comme ici chez toi le soleil commence à pointer malgré le froid sain car au moins on aura une vraie saison. Sauf pour les gens qui dorment dehors ...et en confinement pas évident que les associations soient toutes ouvertes. Je vous souhaite à toi et Christophe un beau dimanche ! Titi et nani

    18
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 11:48
    Véronique

    Cendrine , mon Amie

    1864, 100 ans plus tard , je naissais ... présage ? (sourires) . Alors oui, bien-sûr que oui , je suis une sirène échappée de la toile de E. Poynterhappy . Ah ma petite fée, il est si facile de rêver, de s'évader au travers d'oeuvres aussi féeriques et envoûtantes. J'ai l'impression que cette toile est une marqueterie , que le peintre a détaillé cette sirène et cette lyre avant de les déposer au devant de ce fond marin . Ce tableau est d'un symbolisme fort . Si les êtres féeriques ont marqué la peinture , ils ont aussi marqué de leur passage la musique, qui plus est l'un de leurs arts de prédilection comme tu le précises maintes fois et comme tu as raison de nous remémorer son importance Je pense bien-sûr à la lyre chantante d'Orphée entraînant arbres et bêtes sauvages du désert à ses pieds et le chant des sirènes ... Ah le chant des sirènes, si tu savais comme j'ai pensé à Ulysse lorsque mon regard s'est posé sur l'horizon des îles sous le vent , lorsque le vent, souffle envoûtant de Circé me caressait le visage . Le chant, parole faite musique, est un des véhicules de la magie . Alors, je me laisse bercé par tes mots, la beauté de cette sirène musicienne ... et si je plongeais dans ce monde ...

    Merci pour tes mots si délicieusement et délicatement déposés sur mon chemin de vie où toi et moi aimons tant nous retrouver.

    Je te souhaite ainsi qu'à Christophe un doux et beau dimanche d'un novembre qui peu à peu frisonne sous les pas de la Vieille , envoûtant instant où l'on ressent l'imperceptible changement de saison .

    Je t'embrasse

    Véronique

    Acheter Mur Art Photo Victor Nizovtsev Peinture À Lhuile Fantastique Sirène  Reproduction Imprimée Sur Toile Moderne Salon Chambre Chambre Décor À La  Maison NV41 De 5,18 € Du Fqianggallery | DHgate.Com Victor Nizovtsec

     

     

    17
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 11:16
    FéeLaure

    Elle est magnifique cette sirène ♥ et je lui envie ses magnifiques cheveux ♥ yes tu as vu il y a des ♥♥♥ à l'envers sur son instrument de musique wink2

    Doux dimanche à vous les Amis, prenez soin de vous et reposez-vous bien

    De gros bisous de nous deux

    16
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 10:11

    La photo du jour

    Bonjour Cendrine,

    je te souhaite de passer une bonne journée en compagnie de Christophe..

    Bons baisers

    15
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 09:40

    Séduisante et envoutante sirène bien le style de l'époque.

    Bon dimanche

    14
    timilo
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 07:06

    Une sirène musicienne avec un  magnifique corps de femme, oublié sa nageoire caudale , seul la harpe et sa sonorité fait le lien avec  cette créature des mers

    Magnifique tableau

    Douce journée CENDRINE

    Bisous

    timilo

    13
    Dimanche 22 Novembre 2020 à 06:57

    Magnifiques tableaux !!

    Merci pour ce beau partage yes

    Bon dimanche..

    12
    Samedi 21 Novembre 2020 à 21:11
    colettedc

    Bonsoir Cendrine,

    Ce sont vraiment deux magnifiques tableaux !!!

    Ta présentation est superbe ! Bravo !!!

    Douce soirée,

    Gros bisous

    11
    Samedi 21 Novembre 2020 à 18:52

    C'est vrai qu’il y a une grande subtilité dans cette œuvre, que ce soit dans le modelé, tout autant que dans les couleurs très profondes et chaudes. Et que dire du regard perdu de cette belle sirène. Ah le chant des sirènes, que ne donnerait-on pas pour le connaître et savoir pourquoi il a si souvent fait chavirer cœurs et navires. Merci Cendrine pour ce beau partage.

    10
    Samedi 21 Novembre 2020 à 16:40
    Renée

    Les deux choix sont magnifiques tous comme tes explications si détaillées encore. Milles merci c'est une agréable page...J'espère que tu va du mieux possible te souhaite doux weekend suis rentrée hier soir

    9
    Samedi 21 Novembre 2020 à 15:40

    Une superbe représentation de la sirène . Toujours aussi bien documenté tes billets , j'aime .

    Tu as raison la sirène a de quoi fasciner et les artistes qu'ils soient musiciens , peintres ou sculpteurs se sont beaucoup penchés sur ce personnage .

    Bon samedi 

    Bises 

    8
    Samedi 21 Novembre 2020 à 15:40

    Quelle merveille cette sirène !

    Je t'embrasse ma chère Cendrine

    7
    Samedi 21 Novembre 2020 à 14:38

    Un superbe tableau, belle participation

    Bonne après-midi

    6
    Samedi 21 Novembre 2020 à 14:29

     bonjour 

     quel magnifique tableau , la  pose , l 'espression du modéle , les couleurs 

     tout est beau 

     belle trouvaille 

     bonne journée CENDRINE 

     BISES 

    5
    Samedi 21 Novembre 2020 à 10:52

    Hello Cendrine

    Le tableau est tres beau et dans cette sirène musicienne qui est plutôt la vision d'une jolie mortelle, c'est sa chevelure rousse qui m'attire. Mylène Farmer est sans douter la chanteuse francophone que j'aime le plus. Ses cheveux roux et se fragilité naturelle dégage en elle beaucoup de fantasme chez ses fans... Etrangement, je suis né au bord de mer, mais c'est la montagne et ses légendes qui m'attirent le plus. Le silence de l'eau et ses profondeurs m'ont plus souvent inquiété, voire effrayé, car dans la montagne, la musique est toujours présente, le chant du vent et le souffle des arbres,; le cris de l'aigle et celui du brame du cerf ...la montagne est un grand orchestre musical.  C'est vrai aussi que dans les Alpes Maritimes ont à un pied dans la mer et un pied dans la montagne..... Mais je penche plutôt vers la jolie bergère un peu sorcière que vers la sirène ...

    Je te souhaite un bon week end

    Bizz

    Pat

    4
    Samedi 21 Novembre 2020 à 09:42

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    ce tableau représentant une sirène est vraiment beau..

    Que de détails, de finesse j'aime beaucoup..

    Bonne journée, gros bisous

    3
    Samedi 21 Novembre 2020 à 09:28

    Bonjour Cendrine

    Tant de douceur sur ce tableau 

    Quel bienfait se matin 

    Je rentre de la p'tite balade dans le jardin

    -3° ce matin ça réveille 

    Bisous 

    Bonne fin de semaine

    Vendredi 20 novembre 2020

    2
    Samedi 21 Novembre 2020 à 09:23

    Coucou Cendrine 

    Encore un très beau partage 

    J'aime beaucoup ce tableau , le détail de cet instrument de musique est vraiment parfait !!

    Merci pour toutes les explications 

    Bises et bonne journée

    1
    Samedi 21 Novembre 2020 à 09:19

    Avec sa harpe elle d'autant plus envoûtante !! J'avais vu la belle demoiselle au tambourin, instrument des bohémiennes d'ailleurs !  Merci Cendrine, bises, jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :