• Le Tournesol, symbolique et pouvoir artistique

     

    Image001.jpg

     

    Gracieux et mellifère, le tournesol évoque l'été, la chaleur fertile du soleil et pare les champs d'un voile d'or pulsatile. Appréciant aussi les jardins urbains où il déploie ses belles inflorescences jaune vif, il apparaît comme l'un des motifs floraux les plus prisés des artistes.

     

    Image002.jpg

     

    Originaire d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale, Helianthus annuus appartient à la famille des Astéracées. Il porte des noms poétiques (girasole, grand héliotrope, soleil des jardins, couronne du soleil, graine de perroquet...) et sa floraison est généreuse de juillet à octobre. De manière élégante, si ce « fier soleil » suit la course de l'astre d'or, c'est parce qu'il est soumis à un phénomène d'héliotropisme : sa racine est pivotante et sa tige se courbe en fonction de la position du soleil. Le matin, ses bourgeons « regardent » vers l'est, le soir vers l’ouest et la nuit à nouveau vers l’est. A pleine maturité, quand les graines sont gorgées d'huile précieuse, les fleurs préfèrent rester tournées vers l'est.

     

    La légende du tournesol

     

    Image003.jpg

    Evelyn de Morgan (1855-1919), artiste anglaise préraphaélite, Clytie, 1893.

     

    Clytie, jeune nymphe aquatique, était la maîtresse d'Apollon, le dieu du soleil mais celui-ci jeta son dévolu sur Leucothoé, fille d'Orchamos, roi de Babylone.

    Le coeur brisé, Clytie, dénonça la liaison de Leucothoé et d'Apollon auprès d'Orchamos qui ordonna que Leucothoé soit enterrée vivante. Apollon essaya en vain de sauver sa bien-aimée et lui rendit hommage en versant sur sa sépulture une sorte de manne parfumée d'où naquit l'encens.

    Désespérée par la portée de son acte, Clytie passa ses jours et ses nuits sur un rocher, tournant fixement chaque matin son regard vers le char d'Apollon qui ne voulut jamais la revoir. Figée dans sa douleur, elle fut métamorphosée en tournesol.

     

    Image004.jpg

    Charles de La Fosse (1636-1716), Clytie changée en tournesol, 1688. Versailles, musée national du Château et de Trianon.

     

    En fonction des auteurs et des époques, Clytie et Leucothoé sont sœurs.

     

    "Image005.jpg<em

    Harold F Kells (1904-1986), artiste canadien, Clytie, vers 1934, épreuve à la gélatine argentique, Musée des Beaux-Arts d'Ottawa.

     

    Image006.jpg

    Louis Welden Hawkins (1849-1910), peintre symboliste. Clytie, date inconnue.

     

    Dans le langage des fleurs, le tournesol est considéré comme un symbole de dévouement et d'extrême générosité du cœur. Offrir un tournesol dans un bouquet signifie : « Tu m'éblouis ! », « Je t'offre mon cœur ! », « Tu es mon soleil ! ».

     

    Image007.jpg

     

    Le tournesol est cultivé depuis près de 4000 ans au Mexique. Dans la civilisation Aztèque, il était considéré comme la force vitale du dieu du soleil, Huitzilopochtli. On extrayait du pollen et des pétales un pigment permettant de réaliser des peintures rituelles et lors de cérémonies à caractère solaire, les prêtresses arboraient des colliers faits de pétales de tournesol.

     

    Image008.jpg

    Diego Rivera (1886-1957), peintre muraliste mexicain. Tournesols, 1943.

     

    Image009.jpg

    Diego Rivera, Nu avec des tournesols, 1946.

     

    A partir des graines, on obtenait de l'huile, une farine et une sorte d'onguent réputé aphrodisiaque. Des remèdes à base de tournesol étaient également utilisés pour soigner les piqûres d'insectes et les morsures de serpents.

     

    Les Espagnols l'importèrent en Europe au cours du XVIe siècle.

     

    Image010.jpg

     

    En Chine, le tournesol devint l'un des symboles forts de la propagande maoïste. Mao se présentait comme le soleil dominant son peuple devenu un immense champ de tournesols tourné vers lui.

     

    En 2010, l'artiste chinois dissident Ai Weiwei a réalisé une installation sensorielle composée d'un parterre géant de graines de tournesol en porcelaine, dans l'immense hall de La Tate Modern de Londres. Les visiteurs ont marché sur 100 millions de graines et au bout de deux jours, en raison d'une poussière jugée potentiellement dangereuse, l'installation a dû être fermée. Là n'est pas le plus important. A travers l'exposition de ces graines, l'artiste a souhaité rappeler que les peuples sont trop souvent écrasés par leurs dirigeants et que la liberté d'expression est un bien commun non négociable.

     

    Image011.jpg

    Image 20min.ch

     

    Au Japon, le programme « Fukushima Sunflowers Foster Parent Project » consiste à planter de nombreux tournesols dans les régions touchées par la catastrophe car, d'après différentes études, le tournesol (himawari) peut absorber, en un laps de temps relativement court, d'importantes quantités de radioactivité.

     

    Image012.jpg

    Photo AFP/Kazuhiro Nogi

     

    "Image013.jp<em

     

    Chaque « tête » de tournesol est constituée de fleurettes tubulaires et couronnée de languettes radiales d'un jaune triomphant. L'énergie du soleil active celle de la fleur qui se change en huile gorgée de vitamine E.

     

    Image014.jpg

     

    Image015.jpg

     

    L'huile de tournesol est considérée comme de l'or végétal. Ses vertus sont nombreuses. Gorgée d'acide gras linoléique (Oméga 6), elle agit comme un régulateur du système endocrinien, renforce le système immunitaire et favorise la croissance des cellules. Elle est également utilisée comme biocarburant et après son extraction, on obtient un tourteau destiné à l'alimentation animale.

     

    L'huile de tournesol est pour les pays nordiques et la Russie (grande consommatrice) l'équivalent de l'huile d'olive dans le monde méditerranéen.

     

    A l'instar de l'huile de sésame, de l'huile de coco et d'autres huiles dotées de riches vertus, l'huile de tournesol est utilisée pour purifier la bouche en profondeur et se débarrasser des toxines pouvant altérer la santé des dents et nuire à l'équilibre de l'organisme. Il s'agit de la technique indienne du « oil pulling » dont je suis friande. Suivant des principes ayurvédiques, elle consiste à faire un bain de bouche à l'huile, chaque matin à jeun.

     

    Des substances actives issues de la tige entrent dans la composition de certains produits cosmétiques.

     

    Quant aux graines, délicieuses, elles sont consommées séchées, grillées ou encore germées. Au XVIIe siècle, on les torréfiait pour les utiliser comme substitut du café et du chocolat. Riches en sels minéraux (manganèse, cuivre, phosphore, zinc...), elles sont réputées fluidifier la circulation du sang.

     

    Image016.jpg

     

    Le Tournesol dans les Arts

     

    Image017.jpg

    Aimé des artistes, le tournesol déploie ses longues tiges et ses pétales charnus sur les balcons des immeubles Art Nouveau.

    Un bel immeuble Art Nouveau signé Georges Malo.

     

    On le retrouve fréquemment dans la Peinture et les Arts Décoratifs.

     

    Image018.jpg

    Anton Van Dyck (1599-1641), Autoportrait avec un tournesol, 1632-1633. Collection particulière.

     

    Installé à Londres au début des années 1630, l'artiste flamand devint Premier Peintre du roi Charles Ier d'Angleterre auquel il offrit son profond dévouement, symbolisé par la fleur de tournesol aux pétales d'or.

     

    Image019.jpg

    Van Dyck, Étude pour le portrait de Sir Kenelm Digby (1603-1665), philosophe anglais, 1633.

     

    Image020.jpg

    Pierre Mignard (1612-1695), La marquise Athénaïs de Montespan (1640-1707), 1670.

     

    Madame de Montespan était la maîtresse de Louis XIV depuis 1667. A cet égard, elle fut souvent représentée par Pierre Mignard, Premier Peintre du roi. L'élégant bouquet de fleurs de tournesol évoque ici les faveurs royales dont elle bénéficiait et le rayonnement de sa beauté sur les charmes de la Cour.

     

    Image021.jpg

    Carl Larsson (1853-1919), peintre, illustrateur et dessinateur suédois. La leçon avec les tournesols ou la première leçon, 1903.

     

    Fleur des champs, le tournesol est associé chez Larsson aux joies et aux souvenirs d'enfance. Il représente également la jeunesse du soleil.

     

    Image022.jpg

    Carl Larsson, Dix-huit ans, 1902.

     

    Dans la main de cette jeune fille vêtue de blanc, un brin rêveuse à l'orée de ses dix-huit ans, le tournesol devient un emblème de la fertilité de la terre. Incontournable élément des fêtes de l'été particulièrement célébrées dans le monde nordique.

     

    Image023.jpg

    Carl Larsson, Jeu de cache-cache.

     

    Les Tournesols de Vincent Van Gogh (1853-1890)

     

    Image024.jpg

    Vase avec douze tournesols, Arles, août 1888. Neue Pinakothek, Munich, Allemagne.

     

    Image025.jpg

    Vase avec quinze tournesols, Arles, août 1888. National Gallery, Londres.

     

    Il s'agit d'une suite de sept tableaux décrivant l'évolution des fleurs de tournesol, de l'étape de la floraison à celle du flétrissement. Le premier tableau de cette série a été peint pour Paul Gauguin afin de décorer sa chambre.

     

    Image026.jpg

    Vase avec trois tournesols, Arles, août 1888. Collection privée, États-Unis.

     

    Image027.jpg

    Vase avec quinze tournesols, Arles, janvier 1889. Musée Van Gogh, Amsterdam.

     

    Subtile évocation du temps qui passe et de la vie qui s'écoule...

     

    Image028.jpg

    Vase avec quinze tournesols, Arles, janvier 1889. Musée d'art Sompo, Tokyo.

     

    Le tournesol, tel une clepsydre végétale...

     

    Image029.jpg

    Vase avec douze tournesols, Arles, janvier 1889. Musée d'art de Philadelphie, États-Unis.

     

    Image030.jpg

    Vase avec cinq tournesols, Arles, août 1888. L’œuvre fut détruite le 6 août 1945 au cours d'un bombardement américain sur le Japon.

     

    Image031.jpg

     

    Les tournesols évoquent la formidable créativité de Van Gogh qui loua, en 1888, en Arles, une petite maison dont la façade était peinte en jaune.

     

    Couleur maîtresse, imprégnée de l'or solaire du Midi, le jaune se déploie sous son pinceau vers les oranges et les roux caramélisés et forme un cri primal et coloré, dardé vers l’œil du spectateur.

     

    En 1987, Yasuo Goto, magnat de l'assurance au Japon a fait l'acquisition d'un de ces tableaux pour la somme de 40,8 millions d'euros !!! Cela a inspiré, en 1991, au poète Jean Ferrat (1930-2010) une chanson, Les Tournesols, pleine de colère et d’écœurement face aux sommes indécentes circulant sur le marché de l'art, sachant que nombre d'artistes, à l'instar de Van Gogh, ont vécu dans la misère.

     

    Image032.jpg

    Isaac Lazarus Israels (1865-1934), peintre néerlandais associé à l'Impressionnisme, Femme devant les tournesols de Van Gogh, 1917.

     

    Image033.jpg

    Claude Monet (1840-1926), Bouquet de soleils, 1881.

     

    A l'instar de Van Gogh, Monet aimait énormément les tournesols. A travers eux, sa touche happe la lumière tout en exhalant les couleurs comme autant de parfums.

     

    Image034.jpg

    Gustav Klimt (1862-1918), Le jardin aux tournesols, 1912.

     

    Artiste majeur de la Sécession Viennoise, sorte de cristallisation autrichienne de l'Art Nouveau fondée sur l'égalité entre les arts et luttant contre le Conservatisme, l'Historicisme et l'Éclectisme, Klimt peignait les fleurs comme des notes de musique ou des gemmes colorées.

     

    Image035.jpg

    Klimt, Tournesols

     

    Image036.jpg

    Piet Mondrian (1872-1944), Nature morte avec le tournesol, 1907.

     

    Les sept années qui suivirent virent le passage progressif du maître néerlandais à l'abstraction mais déjà les masses colorées de l’œuvre traduisent la force d'une touche qui fracasse la matière tout en annonçant un vocabulaire de lignes oscillatoires.

     

    Image037.jpg

    Egon Schiele (1890-1910), Tournesols expressionnistes, 1911. Vienne, Belvédère.

     

    Les fleurs, sur le chemin de la mort... Quelques touches de lumière éclatent dans la palette d'ombre où les tournesols égrènent le temps.

     

    Image038.jpg

    Bernard Buffet (1928-1999), Tournesols et melon, 1967.

     

    Densité des lignes d'encre qui rythment l’œuvre... Dans ce maillage, la couleur explose, attisant les feux des tournesols comme autant de blessures de lumière.

     

    Image039.jpg

    Edward Steichen (1879-1973), photographe, peintre et lithographe américain. Le Tournesol, 1920. National Gallery of Art, Washington.

     

    A travers cette vision ultra colorée, hallucinée, l'artiste nous séduit par son énergie ludique tout en explorant la dynamique du combat entre la lumière et les ombres.

     

    Je termine cette promenade solaire en compagnie du Professeur Tryphon Tournesol, né de l'imagination si fertile d'Hergé. Souvenons-nous des publicités des années 1970 pour la margarine Fruit d'Or.

     

    Image040.gif

     

    Merci à tous ceux qui prennent si gentiment de mes nouvelles. Je tâche de garder la tête au-dessus des flots et c'est un combat de chaque instant. Je pense bien fort à vous. Je vous souhaite un très bel été. Gros bisous !

    Plume

    « Anémone du JaponEntre sieste et farniente... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    33
    Dimanche 7 Août 2016 à 16:10

    je te souhaite un doux dimanche ou ce qu'il en reste ...ici on a du ciel gris et un vent bien frais
     bisous et a demain

    32
    Dimanche 7 Août 2016 à 13:03

    merci pour tes comentaires Cendrine, je suis contante que tu aies aimé le poème:) que ces beau tous ces petits soleils que la terre produit, et qu'on peut multiplier par milliers:) quelle richesse que la diversité

    je t'embrasse, passe un delicieux dimanche

    Angie

    31
    Dimanche 7 Août 2016 à 08:54

    Bonjour Cendrine, merci d'être passée sur mon blog...

    Je pense qu'il doit faire bon se reposer dans cet endroit au près de la nature.

    Bon dimanche, gros bisous

    30
    Dimanche 7 Août 2016 à 06:51

    Je suis désolé que tu ne puisses pas accéder correctement à mon blog... 

    J'utilise cette présentation pour optimiser mes anciennes publications , si je ne me trompe pas il y a plus 1300 poèmes... 

    Sinon j'adore le tournesol ... Un article très instructif ...

    J'espère que tu vas bien , d'avoir lu tes commentaires me rassure en partie

    Je prends quelques jours de vacances...

    Bon et doux Dimanche CENDRINE

    A bientôt..

    Bisous 

    timilo

    29
    Samedi 6 Août 2016 à 20:06

    Ma Cendrine, la lecture de cet article consacré aux tournesols est véritablement un moment d'enchantement ensoleillé ! Je n'imaginais qu'il y avait tant à dire à propos de ces fleurs magnifiques et comme toujours j'ai enrichi mes connaissances à la lumière des tiennes ! Que de recherches pour aboutir à ce résultat magnifique et passionnant, et tant mieux si cela te permet de garder, comme tu dis, la tête hors de l'eau... Merci aussi pour tes visites  sur mon blog émaillées de petits mots dont je me délecte avec gourmandise !! Tu sais si bien et avec tant de poésie et de talent, décrire les images de mon jardin , que c'est plutôt toi qui devrait les commenter...  !! Cette idée t'amusera peut-être... Sinon, j'espère  que tu te sens un peu mieux ces derniers temps... avec un nouveau traitement peut-être...  Mais je ne veux pas  me montrer indiscrète, pardon ! Ma chère Cendrine, je te souhaite une bonne fin de semaine avec plein de soleil !  Prends soin de toi, surtout repose-toi,  je pense à toi en toute amitié, n'oublie pas... Bien affectueusement, Shuki

    28
    Samedi 6 Août 2016 à 16:35

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire. Eh bien le médecin dont vous parlez je me demande où il a fait ses études de médecines, car une gastro-entérite ce n'est pas des symptômes comme ceux là! Eh bien ne pas faire de différence entre une gastro ou une fausse couche...c'est plutôt inquiétant d'avoir à faire à un tel médecin! Je vous souhaite une bonne fin de journée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié, et j'espère que vous aurez des nouvelles positives et rassurantes suite à vos examens médicaux. 

    27
    Samedi 6 Août 2016 à 14:57

    coucou je viens de rentrer d'une balade avec les chiens le vent reste froid c'est pas super pour aout ... j'ai fait des photos des chiens et de quelques fleurs que je mettre sur mon blog lundi ... les autres photos toi tu les vois sur g+ :)

     gros gros bisous passe un doux we et prend soin de toi

    ps: pour la camomille j'en prend souvent mais pour le moment je fais une cure de tilleul

    et pour toi ...un dragon

     

    26
    Samedi 6 Août 2016 à 14:49

    Ce long message m'a émerveillé par les connaissances qu'il expose et les recherches qu'il a dû voir entreprises avant d'être publié ! A la partie science succède la partie art, et j'étais bien loin de savoir que tant d'artistes avaient inclus les tournesols dans leurs œuvres... Alors, merci (et j'aime ces fleurs, faudrait-il l'ajouter ?) Chris

    25
    Vendredi 5 Août 2016 à 19:01

     mon petit coucou du soir , ici la journée c'est passée entre un petit bout de ciel bleu et des pluies orageuses avec un ciel noir de fin du monde et ce matin a 7H a peine 10°

    enfin bref j'arréte de parler de météo car c'est juste la cata ...

     là j'ai 3 chiens pour les balades ... :)

    gros bisous

     prend soin de toi et a demain

    24
    Vendredi 5 Août 2016 à 18:55

    Merci pour cette présentation des tournesols, j'ai beaucoup aimé tous les tableaux !

    Prenez bien soin de vous !

    Bizz...

    23
    Vendredi 5 Août 2016 à 10:37

    Bonjour Cendrine, un petit coucou pour te déposer cette image qui t'apportera d'air pur !...

    Bon vendredi, gros bisous

    22
    Jeudi 4 Août 2016 à 18:20

    coucou alors ici la pluie a cessé mais il n'y a pas de soleil juste du vent et un ciel gris et en aout tu sors pas sans une veste!

    ici les fermiers crient au secours car trop de pluie, pas de soleil la récolte de céréales est fichue ..

    vraiment pas de printemps mais pas d'été non plus cette année

    gros bisous et a demain :)

    ou a plus tard sur google+ bizzzz

    21
    Jeudi 4 Août 2016 à 10:54

    super article, très beau et très instructif. Le tournesol est une plante magnifique comme ton article!

    bisous

    gérard

    20
    Jeudi 4 Août 2016 à 09:34

    Bonjour Cendrine, voici la plage où je me suis baignée hier matin, l'eau était à 24°.

    Bon jeudi, gros bisous

    19
    Mercredi 3 Août 2016 à 20:53

    Chere Cendrine, j'ai trouvé cette legende du Brésil que j'ai traduit pour t'offrir ce texte suite à ton beau post que j'ai bien lu avec grand plaisir, car les tournesols sont d'une immense beauté! Angie

     

    Il est dit que dans le ciel existait une petite étoile qui était tellement amoureuse du soleil qu'elle était la première à apparaître  dans le ciel à la fin de l'après-midi, avant que le soleil se soit couché. Et chaque fois que le soleil se couchait, elle pleurait des larmes de pluie.
      
    La lune parlait à la petite étoile et lui disait que c'était pas possible, qu'une étoie est faire pour briller dans la nuit, et pour suivre la lune dans le ciel, et que cet amour démesuré n'avait pas de sens!

    Mais la petite étoile  aimait chaque rayon comme si c' était la seule lumière dans sa vie, elle oubliait même sa propre lumière.
      
    Un jour, elle est allée voir le roi des vents pour lui demander son  aide car elle voulait rester à regarder le soleil, sentir sa chaleur, pour toujours, pour tous les siècles.
      
    Le roi du vent, plein de brises, dit à l'étoile que son rêve était impossible, à moins qu'elle a quitté le ciel et aille vivre sur la terre, n'étant plus une étoile.
      
    La petite étoile n'a pas hésité: elle devint une étoile filante et tomba sur la terre, sous la forme d'une graine.
      
    Le roi des vents a planté cette graine avec beaucoup de tendresse dans un sol três moelleux. Et il arrosa avec les belles pluies de sa vie.
      
    La graine est devenue une plante. Elle a grandi en cherchant a toujours rester proche du soleil. Ses pétales s'ouvraient, en tournant lentement, suivant le soleil le ciel qui tournait. Et eles ont été peints en or, de la couleur du soleil.
      
    Voilà pourquoi les tournesols aujourd'hui explosent leur amour dans de belles pétales jaunes, et inventent de vraies étoiles de fleurs sur la Terre.
      
    La legende dit que lorsque le dernier tournesol disparaître le soleil s'éteindra de tristesse parce que ce n'est pas la plante qui se tournait vers lui. Elle ne faisait que danser, et lui la suivait en la contemplant.  

     

    texte copié du net:

    Dizem que existia no céu uma estrelinha tão apaixonada pelo sol que era a primeira a aparecer de tardinha, no céu, antes que o sol se escondesse. E toda vez que o sol se punha ela chorava lágrimas de chuva.
     
    A lua falava com a estrelinha que assim não podia ser, que estrela nasceu para brilhar de noite, para acompanhar a lua pelo céu, e que não tinha sentido este amor tão desmedido!

    Mas a estrelinha amava cada raio do sol como se fosse a única luz da sua vida, esquecia até a sua própria luzinha.
     
    Um dia ela foi falar com o rei dos ventos para pedir a sua ajuda, pois queria ficar olhando o sol, sentindo o seu calor, eternamente, por todos os séculos.
     
    O rei do vento, cheio de brisas, disse à estrelinha que o seu sonho era impossível, a não ser que ela abandonasse o céu e fosse morar na Terra, deixando de ser estrela.
     
    A estrelinha não pensou duas vezes: virou estrela cadente e caiu na terra, em forma de uma semente.
     
    O rei dos ventos plantou esta sementinha com todo o carinho, numa terra bem macia. E regou com as mais lindas chuvas da sua vida.
     
    A sementinha virou planta. Cresceu sempre procurando ficar perto do sol. As suas pétalas foram se abrindo, girando devagarzinho, seguindo o giro do sol no céu. E, assim, ficaram pintadas de dourado, da cor do sol.
     
    É por isso que os girassóis até hoje explodem o seu amor em lindas pétalas amarelas, inventando verdadeiras estrelas de flores aqui na Terra.
     
    Diz a lenda que quando o ultimo girassol sumir o sol se apagará de tristeza, pois não era a planta que girava para ele. Ela apenas dançava, e ele admirado, a seguia.  

    18
    Mercredi 3 Août 2016 à 20:31

    Bonsoir,

    Merci pour vos commentaire, j'ai bien reçu les deux commentaires. Vous savez ma phlébologue qui pourtant a de grandes qualité humaines s'est planté deux fois en ne détectant pas un caillot, la première fois cela aurait pu me coûter la vie, mais voyant qu'elle pensait que c'était un problème de tendon et non une thrombose, je suis allé le lendemain chez mon médecin généraliste en lui disant qu'il ne fallait pas tenir compte du diagnostic de sa consœur et fort heureusement il m'a cru et m'a fait une injection d'héparine pour me protéger et ensuite je suis allé dans les heures qui ont suivis chez un autre phlébologue avec malheureusement une mentalité de vétérinaire car au lieu de me poser des questions à moi il a appelé mon médecin, mais bon en tout cas lui il a vu immédiatement qu'il s'agissait d'une thrombose et le caillot était rendu au niveau de l'haine, en clair il était temps! Et il y a quelque mois constant des symptômes d'un caillot je suis allé à nouveau voir ma phlébologue car malgré son erreur je l'aime bien et je me dis que personne n'est infaillible, mais bon voilà que là encore elle me dit non non je ne vois rien pas de caillot, alors je la regarde en lui disant: Vous êtes bien sur qu'il n'y a pas de caillot! Donc elle m'a fait changé de position et elle a remis le capteur du doppler sous un autre angle et là elle a vu le caillot et elle m'a dit: Bon maintenant je vous écouterais! Malheureusement tous les médecins sont bien loin d'être aussi humble que cette femme, et vous savez moi je pense que bien que l'on ne le sache pas, eh bien il doit y avoir certainement un nombre important de personnes qui meurent à cause de médecins imbéciles qui n'en font qu'à leur tête pensant toujours avoir raison, et pourtant ils n'ont pas la science infuse, leur savoir il le tiennent de leur prédécesseurs qui les ont enseigné et certains ont probablement oublié que chaque être humain est un être unique et forcément différent tout en étant évidement constitué avec deux bras deux jambes etc...etc...! Votre cas en est un exemple tout comme le mien d'ailleurs, nous sommes né avec une malformation congénitale, un peu plus compliqué pour vous que pour moi, mais bon tout ça pour dire qu'en matière de médecine il existe une multitude de choses bizarre que ce soit anatomiquement ou bien sur le plan biologique, certaines personnes sont allergiques à telle ou telle chose et d'autres non etc...etc...donc les médecins devraient être un peu plus modeste malgré leur savoir, et cela n'ôte en rien le respect que l'on doit avoir pour eux bien sur! J'espère que le traitement dont vous me parlez sera efficace et que cela vous soulagera, mais bon je pense que vous me le direz dans un commentaire! Je devrais montrer votre commentaire à ma phlébologue, cela lui permettrait peut-être de se rendre compte qu'il est important d'écouter ses patients! je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    17
    Mercredi 3 Août 2016 à 15:04

    je passe te faire un petit coucou , c'est pendant les congés que je bosse le plus loll je fais jamais rien comme les autres ...

    pour la météo ... deux jours qu'il pleut non stop même les chiens ne veulent pas sortir ...

    bon après midi gros bisous

     porte toi bien et a demain

    16
    Mercredi 3 Août 2016 à 08:03

    Bonjour Cendrine, j'ai fait la commission à Timilo ce matin... J'espère que tu vas bien.

    Bonne journée, gros bisous

    15
    Mardi 2 Août 2016 à 17:06

    Bonjour Cendeine,

    Quel article magnifique, c'est un véritable cours magistral que tu nous fait sur les origines et l'historique de cette fleur magnifique qu'est le tournesol. Tu as fait là un très gros travail de recherches y compris artistiques, c'est tout simplement fabuleux. les illustrations sont extraordinaires, aussi. pour toi continue avec toujours beaucoup de courage. tes amis sont toujours avec toi.

    Je t'embrasse très amicalement.

    Henri.

    14
    Mardi 2 Août 2016 à 16:50

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. j'ai eu un souci technique, obliger de refaire mon commentaire! Donc je disais que ça va mieux, mon traitement pour les ulcères a été efficace, et en ce qui concerne les intestins j'ai encore des épisodes de diarrhées, mais plus plus de douleurs genre point de côtés, mais je vais quand même faire mon scanner de l'abdomen. C'est gentil de prendre de mes nouvelles et cela bien que ce soit surtout vous qui soyez à plaindre, mais bon j'espère que vous aurez peut-être enfin des choses positives du fait que d'après ce que vous m'avez dit les médecins se sont quand même décidés à daigner vous écoutez. Vous savez certains médecins malheureusement sont orgueilleux, il y a quelques jours lorsque je suis allé voir mon gastro-entérologue et qu'il m'a fait une remarque en me disant que je lui donnais trop de détail par rapport à mes symptômes, je lui ai rétorqué aussitôt que je n'étais pas chez un vétérinaire! En effet si un médecin ne veut pas que son patient lui parle il aurait du faire vétérinaire car les animaux eux ne discutent pas avec leur médecin! il s'est permit aussi de me dire qu'il n'avait pas que ça à faire alors que cela faisait à peine cinq minutes que j'étais dans son bureau! Donc je ne suis pas franchement étonné que vous même vous ayez eu des soucis avec certains de vos médecins qui visiblement n'étaient pas disposé à écouter les informations que vous leur donniez au sujet de votre pathologie...! Que ce soit Paris où la province il y a des médecins stupides partout! Je vous souhaite une bonne soirée et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    13
    Mardi 2 Août 2016 à 15:28

    superbe ton article ! et ici les mésanges adorent les graines au point que quand j'en sème il pousse rarement ce beau tournesol!

    elle délaisse le reste mais les graines de tournesols a peine mise au jardin il n'en reste rien :)

     je te souhaite un bon après midi ...

     ici ... sous ...la pluie!

    bin oui en 2016 le soleil doit être en grève ... on ne sait pas jusque quand , mais il ne fait pas froid ...18°

    enfin pas si chaud pour aout!

    j'arrête de raler loll

     gros bisous et a demain

    12
    Mardi 2 Août 2016 à 08:48

    Bonjour Cendrine, je ne connaissais pas la signification du tournesol dans le langage des fleurs.

    Bon mardi, gros bisous

    11
    Lundi 1er Août 2016 à 17:41

    Tu es bien courageuse de garder la tête hors de l'eau ... je pense très souvent à toi, surtout lorsque j'ai mal quelque part. Je me dis que ce n'est rien du tout comparé à tes souffrances.
    L'été est pour certains difficile à vivre, chaleur, temps lourd, manque de soleil aussi parfois alors que c'est la saison, tout cela ne facilite pas les choses.
    Mais tes tournesols en apportent du soleil. Je suis très étonnée de voir combien cette fleur a su inspirer les artistes.
    Ton article est fort intéressant, un très beau sujet qui parle de l'été et de l'art.

    Prends bien soin de toi et bon courage

    Gros gros bisous

    10
    corinne56
    Lundi 1er Août 2016 à 13:50

    Magnifique est ton exposé sur ces fleurs du soleil que je trouve splendides. En te lisant j'apprends à mieux les connaître. Gros bisous et douce journée Cendrine.

    9
    Lundi 1er Août 2016 à 11:36
    Merci chère Cendrine pour le partage de toutes ces recherches sur le tournesol, une merveilleuse fleur qui représente l'été et le soleil ... et la santé. Je te souhaite un joli mois d'août plein de soleil dans ton cœur. Douces pensées Bisous bisous Lili
    8
    Lundi 1er Août 2016 à 09:22

    Bonjour Cendrine, merci pour ce merveilleux documentaire sur le tournesol..

    Tes illustrations avec les peintures de grands peintres sont magnifiques..

    Tu as du passer beaucoup de temps pour recueillir tous ces documents..

    Bon lundi, gros bisous

    7
    Lundi 1er Août 2016 à 08:38
    ZAZARAMBETTE

    Coucou ma Cendrine,.

    Quel beau billet concernant les tournesols. L'une de mes fleurs préférées, rencontrées au sortir de mon village dans ma campagne bretonne mercredi dernier. Des champs à perte de vue. Je me serais bien arrêtée pour faire une photo mais ma fille au volant ne s'est pas attardée. Dans mon île plus difficile à trouver ... ce sont les agapanthes qui priment !

    La journée sera moins belle que les deux précédentes, une perturbation est annoncée sur les côtes de la Manche. Cet après midi, rendez-vous chez le notaire de Roscoff, et ensuite, je récupère le reste de ma ménagerie et mon Poux-Ronchon. Ma fille HULWENN est repartie hier pour la région parisienne. J'étais tellement cassée que je n'ai fait que dormir toute la journée. Ce matin, toujours mal dans le dos, mais plus d'attaque pour continuer.

    Et toi ma belle, la santé, toujours des misères ????? CHRISTOPHE aura peut-être quelques jours de vacances pour que vous puissiez vous évader.

    Je t'embrasse tendrement ma Cendrine, ZAZA

    6
    Albiréo
    Lundi 1er Août 2016 à 07:29

    Toujours aussi riche et bien documenté ! Un travail remarquable et un immense plaisir à te lire !

    Prends bien soin de toi, gros bisous

    5
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 22:23
    jill bill

    Bonsoir Cendrine, je l'ai connu enfant chez ma grand-mère paternelle, elle en mettait l'été à chaque piquet de lessive et j'étais impressionnée par sa grandeur... dans l'art je connais ceux de Van Gogh et puis l'huile, et le professeur Tournesol bien sûr, BD belge une fois...  mais j'ai encore découvert ce soir, merci à toi, porte-toi le mieux possible et agréable mois d'août, bises de jill

    4
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 21:48
    Claudine/canelle

    Merci  c'est magnifique , tu nous offres toujours de si belles choses 

    Ton article est passionnant et riche de renseignements  

    J'en appends des choses avec toi 

    Merci 

    Prends bien soin de toi Cendrine 

    Gros bisous

    3
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 21:26
    Oh la la quel beau billet et quel travail tu as eu pour le faire. Merci !!!
    J'aime beaucoup regarder les champs de tournesols quand je suis en Provence.
    Bon mois d'août ma gentille Cendrine, prend soin de toi et soigne toi beaucoup. Je ne t'oublie jamais
    Gros bisous
    Rosa
    2
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 21:14

    Ce n'est pas un article que tu livres là c'est un feu d'artifices et j'avoue que j'adore toutes ces lumières qui pétillent et qui sortent de tous ces tableaux magnifiques! Quelle preuve de ta volonté de vivre encore et toujours du mieux possible malgré tout!

    1
    Dimanche 31 Juillet 2016 à 20:52

    Un grand merci pour ce beau travail, chère Cendine. J'aime bien ce genre de documentation scientifique qui est très intéressante car il s'agit de la santé de tout le monde. Oui, l'huile de tournesol est très bénéfique pour la santé. Nous l'utilisons régulièrement dans nos plats en compagnie de  l'huile d'olive. Nous préparons aussi la galette avec ces deux huiles.

    Portes-toi bien ma chère amie.

    Je t'embrasse,

    Tahar

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :