• Les Arbres de Paris

    Symboles ancestraux de liberté, de force et de sagesse, les arbres sont aussi considérés comme des sources d'énergie, des êtres féeriques et des avatars de divinités. Depuis des temps immémoriaux, de nombreuses traditions invitent l'Homme à caresser leur écorce, à souffler vœux et prières dans leur feuillage, à méditer sous leur ombrage...

     

    Image1

     

     

    Des arbres « remarquables » s'épanouissent dans les jardins et les bois de Paris. Leurs silhouettes variées enchantent le paysage urbain.

     

    Image2

    Un superbe Marronnier d'Inde avec sa parure d'automne.

     

     

    Image3

    Un bouquet d'arbres majestueux au Jardin du Luxembourg.

     

     

    Image4

    La lumière étincelante révèle la magie de ces corps d'écorce...

    Image5

     

    Image6

     

    Image7

     

    Le Jardin du Luxembourg abrite de magnifiques platanes dont certains ont été plantés vers 1810. Les plus anciens se dressent dans l'allée Delacroix et autour de la Fontaine Médicis où leurs branches feuillues tissent un ciel verdoyant.

     

    Image8

     

    Image9

    Ciel sylvestre

     

    Image10

    Peau d'arbre

     

    Image11

    Ce magnifique Orme de Sibérie trône à proximité de l'Orangerie du Jardin du Luxembourg.

     

    Image12

    L'Orme de Sibérie (zelkova carpinifolia) appartient à la famille des Ulmacées. Originaire du Caucase et d'Iran, il fut introduit en Europe en 1760 et à Paris en 1782. Il possède un tronc massif et de nombreuses branches dressées qui se soudent parfois entre elles. Il est considéré comme un symbole de longévité.

     

     

    Image13

    Ce Ginkgo Biloba « femelle » se métamorphose doucement dans la lumière de l'automne.

     

    Image14

     

    Vénéré dans plusieurs pays, il est appelé « arbre aux quarante écus », « arbre aux mille écus », « noyer du Japon », « fontaine de jouvence », « arbre du ciel » ou encore « fossile vivant » et se caractérise par ses feuilles à deux lobes en forme d'éventail, aux puissantes propriétés antioxydantes.

     

    Originaire de Chine, le ginkgo biloba est un survivant de la flore de l'ère secondaire. Au Printemps, les inflorescences mâles et femelles naissent sur des arbres « séparés ». Les fruits jaunâtres de ce ginkgo femelle ressemblent à des petites mirabelles. Dès qu'ils mûrissent, ils exhalent une odeur nauséabonde mais la beauté de l'arbre l'emporte sur ce désagrément.

     

    Image15

     

     

    Le nom « ginkgo » dérive d'un vieux mot chinois lu en japonais « ginkyō ». En chinois moderne, le ginkgo ou « yinxing » signifie « arbre aux abricots d'argent ». On associe également à cet arbre ancestral les mots chinois « ya-tchio » qui signifie « patte de canard » et « yin-kuo »: « fruit d'argent ». Il revêt en automne une somptueuse parure dorée.

     

    Image16

    Arbre d'or

     

    Image17

     

     

    Image18

    Magnificence

     

    Image19

     

     

    Le majestueux Marronnier d'Inde (aesculus hippocastanum L.), de la famille des Hippocastanacées, est originaire d'Asie Mineure, du Caucase et des Balkans. Un nommé Bachelier, qui revenait du Levant, l'introduisit à Paris en 1615.

     

    Ce grand arbre ornemental peut atteindre 30 m de hauteur et vivre plus de 300 ans. Son écorce brun rougeâtre se fissure et se détache sous forme de petites plaques. Ses fleurs blanches ou roses, mouchetées de rouge, sont généralement groupées en thyrses ou bouquets pyramidaux. Ses grandes feuilles caduques sont dotées de cinq ou sept folioles dentelées. Ses bourgeons pointus, gorgés de résine, apparaissent en automne.

     

    Son fruit se compose d'une capsule à piquants dans laquelle se love le marron d'Inde, une grosse graine lisse et luisante, de couleur brune. Mais le marron n'est pas comestible pour l'homme. C'est la châtaigne qui est utilisée, sous différentes formes, pour régaler les gourmands.

     

    Le marronnier est réputé, depuis fort longtemps, pour ses vertus médicinales. Riches en tanins et en flavonoïdes, son écorce, ses feuilles et ses fleurs agissent de manière bénéfique sur la circulation sanguine et sont préconisées contre la fragilité capillaire, les problèmes de jambes lourdes, les hémorroïdes, les douleurs articulaires et rhumatismales.

    En Turquie, on mélangeait la poudre de marron à l'avoine des chevaux pour soigner leurs problèmes pulmonaires.

    Pendant la période des guerres napoléoniennes, l'écorce de marronnier pulvérisée était utilisée contre les fièvres, en remplacement du quinquina quand il venait à manquer.

    Des études médicales ont montré que certaines substances contenues dans le marronnier pouvaient contribuer à traiter le diabète.

     

    Les usages du marron sont variés. Il permet d'obtenir de la saponine, utilisée pour fabriquer des savons et blanchir le linge.

     

    Dans le folklore européen, le marron est un puissant protecteur contre les cauchemars. Glissé sous l'oreiller, il attire la chance et repousse les créatures de la nuit.

     

    Image20

     

     

     

    Image21

    Arbre chandelier

     

     

    Image22

    Luxuriance

     

    Image23

     

     

    Dans le Jardin du Luxembourg se love aussi un verger, héritier de la tradition horticole des lieux qui appartenaient jadis aux moines Chartreux.

     

    Image24

     

     

     

    Le « plus vieil arbre de Paris » s'épanouit dans le Square Viviani-Montebello qui borde l'église Saint-Julien le Pauvre, face à la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

     

    Image25

     

     

    Cet arbre vénérable, originaire d'Amérique du Nord, est un Robinier faux acacia (robinia pseudoacacia), de la famille des Fabaceae. En raison de son grand âge et de son poids conséquent, une structure en ciment est nécessaire pour le soutenir.

     

    Image26

     

     

    Le naturaliste anglais John Tradescant (1570-1638) offrit des graines de « robinia » à Jean Robin (1550-1629), le directeur du Jardin des Apothicaires.

     

    Image27

     

    Jean Robin le ramena d'Amérique et le planta à Paris en 1602. (Un autre robinier, planté en 1636, se trouve au Jardin des Plantes).

     

    Le tronc du robinier est généralement court. Son écorce crevassée dessine des saillies torsadées en fort relief. Ses branches sinueuses forment une ample couronne feuillue.

     

    Ses feuilles se composent de plusieurs paires de folioles vert jaunâtre. Vers le mois de juin, apparaissent ses fleurs blanches parfumées qui forment des grappes pendantes.

     

    Image28

     

    Il est périodiquement « envahi » par du lierre mais les jeunes pousses de ce « parasite gourmand » sont ôtées chaque année. C'est ce qu'on appelle « la toilette de l'arbre ».

     

    Image29

     

    Image30

     

    Plus.jpg

     

     

    Je voudrais conclure cette promenade en territoire fantastique avec des silhouettes d'arbres particulièrement étranges...

     

    Image31

     

    Le Vieux Platane du Parc Monceau aux branches serpentines.

    Il a déjà stimulé mon inspiration dans un article que vous pouvez retrouver dans ce blog.

     

    Image32

     

    Image33

     

     

    Image34

    Un platane en tenue de camouflage

     

    Image35

    Une créature d'écorce et de conte « maléfique »...

     

    Image35a.jpg

     

    Image37

     

     

     

    Image38

     

    Parfois, alors qu'on ne s'y attend pas, la lumière, le réel et le rêve s'entremêlent. L'arbre devient le messager de mondes cachés qui se révèlent pour nous ensorceler...

     

    Image39

     

    Plume4

    « Atmosphères d'AutomneLa Magie d'Halloween »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    25
    Mercredi 12 Mars 2014 à 07:48

    Bonjour petite fée Cendrine, les arbres commencent à être beaux un peu partout, un bonheur !! Comment vas-tu ce matin ?

    Ouf, mercredi, on a déjà bien grignoté sur la semaine.
    J'espère que tu vas bien ou bien mieux.
    Je pense à tous mes amis encore souffrants ou dans la peine.
    Mon cœur se tourne vers eux, mais vers toi aussi évidemment.

    Comme j'aime apporter du rêve alors je dépose un lien ami
    sur ton bureau, tu vois j'ai le pouvoir de faire ça hi hi !
    Il y a du vrai, il y a du beau, de la vie, et tout ce qui fait sa vie.
    Je t'adore ma Clara, je te remercie pour ton accueil qui je le sais sera chaleureux.

    Bon voyage et entrer sans frapper dans son monde.
    http://claramicalement.apln-blog.fr/2014/03/10/dune-rive-lautre/


    Je te souhaite une merveilleuse journée, n'oublie pas de prendre
    soin de toi. N'oublie pas mon café virtuel, j'y tiens.

    Lolli

    24
    Mardi 4 Mars 2014 à 07:38

    Bonjour ma merveilleuse Cendrine, j'espère que ta santé s'améliore à l'approche du printemps.

    La douceur est par ici, les arbres commencent à
    fleurir, on dirait bien que monsieur printemps,
    frappe à la porte. Quel bonheur de se sortir
    du couloir de l'hiver un peu plus tôt, mais restons
    prudent.
    Si tu habites à l'étranger lol mes bla bla ne te sembles
    pas cohérents hi hi, mais bon c'est tout moi ça.

    En attendant c'est moi qui frappe à la porte de ton petit
    monde pour déposer un nouveau lien ami.
    Merci à toutes les personnes qui ont la gentillesse ou le temps
    de passer dans ces univers avec amitié.
    C'est mon ami Maïté aujourd'hui qui sera à l'honneur, avec son
    monde de douceur, quand on en repart on se se sent bien pour la
    journée.
    http://lepetitmondedemai.eklablog.com/belle-belle-comme-le-jour-a106784614

    Prends soin de toi et merci pour ton article du jour que je
    découvre ou redécouvre.

    Lolli

    23
    Nessa
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    Nessa

    J'adore ces jeux d'ombre et de lumière à travers les feuillages, et cette "pluie" lumineuse... Merci pour ces belles photos !

    22
    La Fée du Littoral
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    La Fée du Littoral

    Que de magnifiques vénérables offrent leur puissance à notre fragilité.L'Homme du XXI°siècle n'oublie-t-il pas trop souvent de les regarder?

    21
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Curieuses images où l'on distingue au delà de l'image l'énergie de l'instant

    20
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    bonne soirée avec ce blog

    19
    bucheron in Paris
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Que d'arbres !

    18
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    Lilirose

    Que d'arbres magnifiques à Paris! Dire qu'on pense tout le temps au béton et au périph.

    Il faut aller voir ces géants d'écorce dont tu parles si bien. Bonne soirée. Bises. 

    17
    Ecureuil
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    J'adore les arbres et votre article fait réver

    16
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Symathique artice qui montre bien combien il y a de verdure dans Paris

    15
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je suis surpris de vos dernières images . On dirait que vous avez réussi à saisir l'énergie entourant ces arbres juste entre chien et loup. Curieux phénomène.

    14
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Le plus vieil arbre de Paris....

    13
    Mardi 26 Février 2013 à 22:55
    pierrot, vagabond po

    Ici Pierrot, vagabond-poète du Québec

    Bravo pour ce magnifique blogue
    au sujet de l'écorce des arbres<et quelles photos, quelle poésie:)))

    Dans le cadre de mon vagabondage poétique
    blogues-musée pertinents mais aléatoires
    pour mon oeuvre littéraire
    pertinente mais aléatoire,

    permettez-moi
    de vous offrir
    une de mes chansons

    L'ECORCE D'UN ARBRE

    couplet 1

    Quand t'as l'corps comme l'écorce d'un arbre
    les mains propres comme des feuilles d'Automne
    les yeux rougis par des rides en gouttes de pluie
    c'est que l'bon dieu t'as accordé, un sursis

    couplet 2

    un sursis pour dire à ma femme
    je rêve d'acheter deux chaises berçantes
    des bonnes couvertes, une chandelle
    du thé de menthe
    pour rapiécer les bouts d'passé
    qui me manquent

    couplet 3

    à soir j'ferme la télévision
    j'ai la coupe stanley à maison
    87 ans cette année j'ai l'goût d'parler
    j'veux d'profiter d'la rémission
    qui m'est donnée

    couplet 4

    c'est sur mon p'tit lit d'hôpital
    que j'ai hurlé quand j'ai eu mal
    que j'ai crié, Doré Doré sors-moé de d'là
    j'ai eu peur de mourir sans toé
    ma femme à moé

    couplet 5

    toute ma vie j'ai dit à mes chums
    qu'ma femme avait marié un beau bonhomme
    à soir ton beau bonhomme
    veut s'confesser
    y veut pu qu'tu t'sentes mal aimée
    mal aimée

    couplet 6

    quand t'as l'corps comme l'écorce d'un arbre
    les mains propres comme des feuilles d'automne
    les yeux rougis, par des rides
    en gouttes de pluie

    c'est que l'bon Dieu
    m'a accordé
    un sursis

    pour dire
    à ma femme
    merci:)))

    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com

    www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

    sur google,
    Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste

    merci
    Pierrot, vagabond poète

    12
    Mercredi 25 Avril 2012 à 22:54
    Cendrine

    C'est tout un monde fantastique qui s'offre à nous avec ces arbres...

    J'attends le soleil avec impatience et mon appareil photo aussi!!!

    Je te remercie et t'envoie un bouquet de bisous! Belle soirée

    Cendrine

    11
    Mercredi 25 Avril 2012 à 22:44
    Cendrine

    Je te remercie, May!

    J'adore ces arbres qui réveillent mon inspiration quand je me love sous leur ombrage...

    Je te souhaite une excellente soirée, gros bisous.

    Cendrine

    10
    Mercredi 25 Avril 2012 à 18:27
    La serviette sur la

    Magnifique toutes ces photos, c'est vrai que certains sont très spéciaux par leur forme. Moi j'aime bien le plus vieux. Maintenant il faut que tu nous les reprenne avec le printemps et si possible le soleil. :-)) Bises et merci pour cette petite ballade.

    9
    Mercredi 25 Avril 2012 à 18:13
    mademoiselle may

    Comme à chaque fois que je lis tes articles, me voilà de nouveau sous le charme. Beaucoup de poésie dans cette promenade au coeur d'un Paris de verdure et de feuillages. Tes photos sont magnifiques et invitent au calme et à la méditation.

    Je te souhaite une belle fin de journée, et t'embrasse bien fort.

    8
    Lundi 16 Avril 2012 à 19:00
    Cendrine

    Bonsoir Line,

    Nous sommes si bien sous les arbres, à contempler leur beauté et à les aimer pour ce qu'ils nous apportent. C'est le propos de ma démarche artistique, attirer l'attention de ceux qui passent, sans rien regarder, devant ces nains ou ces géants d'écorce... Je veux croire que c'est encore possible même si parfois on se pose de sérieuses questions!!!

    Allons donc flâner de concert sous les arbres et nous imprégner de leur force et de leur magie. Merci, Line, pour cette visite adorable qui me donne le sourire et me réjouit le coeur.

    Je te souhaite une très belle soirée et je t'embrasse bien fort.

    Cendrine

    7
    Lundi 16 Avril 2012 à 16:54

    Les arbres nettoient l’air par la consommation de dioxyde de carbone et par la production d’oxygène qui nous est nécessaire pour vivre. Les arbres protègent les ressources d’eau qui sont essentielles à la survie des différentes espèces. Ils protègentégalement les récoltes contre les vents violents. Ils supportent aussi une variété d’animaux et de plantes assurant ainsi un environnement qui est à la fois divers et robuste. Les bienfaits qu'apporte les arbres à l'humanité sont innombrables

      

    Encore un sujet Cendrine qui me passionne

    merci pour la qualité de tes articles et la beauté de tes photos

    gros bisous et belle semaine à toi

    6
    Mercredi 4 Avril 2012 à 00:39
    Cendrine

    Bonsoir Martine,

    J'aime les arbres et ceux de Paris sont fascinants!

    Je te remercie!

    Belle nuit et grosses bises.

    Cendrine

    5
    Mardi 3 Avril 2012 à 06:39
    Martine Eglantine

    Le tronc penché du robinier est magnifique. Le luxembourg un des jardins ou je me promenais avec ma grand mère petite. BIses

    4
    Lundi 27 Février 2012 à 18:43
    Cendrine

    Vous avez l'oeil observateur et vous me flattez! J'ai été très heureuse et surprise du résultat de la photo en effet... Merci beaucoup! Cendrine

    3
    Lundi 13 Février 2012 à 10:06
    Cendrine

    Merci beaucoup Zaza!

    2
    Jeudi 26 Janvier 2012 à 15:52
    Cendrine

    Merci beaucoup Lilirose! A bientôt! Bises. Cendrine

    1
    Jeudi 26 Janvier 2012 à 15:45
    Cendrine

    Merci Ecureuil! A bientôt. Excellente journée. Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :