• Les clochettes de Mai ( réédition)

    Image01.jpg

     

    Délicates et gracieuses, sensuelles et parfumées, les clochettes de muguet nous invitent à célébrer le renouveau de la nature, entre billets doux et délicieuses fragrances...

     

    Image02.jpg

     

    Je vous adresse mes voeux d'amour, de prospérité et de chance, symbolisés par ces cartes que j'ai collectées au Salon du Livre et des Papiers anciens, à l'Espace Champerret.

     

    Image03.jpg

     

    Le muguet: description et propriétés

    Plante vivace aux noms poétiques (Lis de Mai, Lis des vallées, Clochette des bois, Grelots, Grillets, Amourette, Gazon du Parnasse, Larmes de Notre-Dame...), le muguet se développe dans les bois clairs, sur les chemins dégagés et les pentes rocailleuses. Il se multiplie grâce à son rhizome traçant appelé « griffe » . Il est également cultivé pour ses ravissantes clochettes blanches au parfum enivrant dont le nom dérive de musc et de muscade. Ses fruits, très toxiques et de la grosseur d'un pois, deviennent rouges à maturité, en septembre ou en octobre.

     

    Image04.jpg

    La pharmacopée populaire connaît, depuis des siècles, les propriétés médicinales du muguet et sa richesse en convallatoxine, une substance apparentée à la digitaline qui possède une action sédative sur le coeur. L'infusion de fleurs, sucrée au miel, est toujours utilisée mais, en raison de sa toxicité, les conseils d'un thérapeute sont absolument nécessaires.

    Prisée comme du tabac, la poudre de fleurs, préalablement séchées dans un lieu ombragé, est réputée calmer les migraines d'origine nerveuse, dissiper les vertiges et libérer les sécrétions des voies nasales. Mais souvenez-vous que les propriétés cardiotoniques du muguet ne sont pas à prendre à la légère et que ses jolies baies rouges ne doivent pas être consommées. Il faut également veiller à ce que les enfants n'absorbent pas l'eau dans laquelle le muguet a trempé.

     

    Image05.jpg

     

    Au-delà de ses vertus « guérisseuses », cette petite plante aux clochettes lactescentes, aimée des fées et destinée à « chasser l'hiver », nous fait revivre des moments importants de l'histoire de France...

     

    Image06.jpg

     

    La tradition consistant à offrir du muguet, le premier mai, semble remonter à l'époque de Charles IX (1550-1574). En 1560, alors qu'il visitait la Drôme, le roi reçut un brin de muguet. Séduit par ce présent, il fit distribuer, à partir de 1561, des bouquets odorants aux dames de la Cour. Les seigneurs s'empressèrent de l'imiter en « muguetant », c'est à dire en « faisant les galants »...

     

    Image07.jpg

     

    Les bals du muguet fleurirent, à partir de la Renaissance. Les messieurs arboraient à la boutonnière de jolis brins parfumés.

     

    Image08.jpg

     

    Le premier mai 1895, le muguet fut associé à une romance parisienne. Le chansonnier Félix Mayol (1872-1941), auteur de la chanson « Viens poupoule », offrit, sur le quai de la gare Saint-Lazare, un bouquet de muguet à son amie Jenny Cook.

     

    Image09.jpg

     

    Quand il monta sur les planches du « Concert Parisien », sa jaquette était ornée de clochettes immaculées. Il connut un tel succès que le muguet devint son porte-bonheur attitré.

     

    Image10.jpg

     

    Image11.jpg

     

    Le premier mai 1900, lors de festivités organisées par des couturiers parisiens, les clientes et les ouvrières reçurent des brins de muguet. Les couturières prirent ensuite l'habitude d'offrir, chaque premier mai, du muguet à leurs clientes.

     

    Image12.jpg

     

    Dans le Paris de la Belle Époque, les « fêtes du muguet » se multiplièrent et connurent un succès retentissant, lié à l'élection des « reines de Mai »: de jolies jeunes femmes vêtues de blanc, perçues comme les incarnations de Flore, la déesse du Printemps.

     

    Image13.jpg

    Flore, par Alfons Mucha (1860-1939).

     

    Image14.jpg

    Reines du muguet (Photo Delcampe)

     

    Emblème de reverdie et de féminité, le muguet est aussi, depuis 1921, l'emblème du Rugby Club de Toulon!

     

    Image15.jpg

     

    Image16.jpg

     

    La journée de huit heures et la Fête du Travail

    Les clochettes de muguet sont associées, en dépit de leur douceur et de leur fragilité, à des luttes sociales majeures.

     

    Image17.jpg

     

    Le 1er mai 1884, au IVe congrès de l'American Federation of Labor, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis se donnèrent deux ans pour imposer à leurs employeurs la journée de travail de huit heures.

    Cette idée naquit en Australie où les travailleurs avaient organisé, le 21 avril 1856, une manifestation en faveur de la journée de huit heures. Le succès fut si retentissant qu'il fut décidé de renouveler cette journée d'action tous les ans.

    Le 1er mai 1886, alors qu'une partie des travailleurs venait d'obtenir satisfaction, de nombreux ouvriers, lésés, firent grève pour forcer les patrons à accepter leurs revendications.

    Le 3 mai, à Chicago, trois grévistes de la société McCormick Harvester perdirent la vie au cours d'une manifestation et le lendemain soir, alors qu'une marche de protestation se dispersait à Haymarket Square, une bombe explosa, tuant quinze policiers.

     

    Image18.jpg

    La révolte de Haymarket Square (Chicago, 4 mai 1886).

     

    Trois syndicalistes furent condamnés à la prison à perpétuité et cinq autres trouvèrent la mort par pendaison, le 11 novembre 1886, en dépit du manque de solidité des preuves dont la justice disposait. Ils finirent par être réhabilités.

     

    Image19.jpg

     

    Les derniers mots du condamné August Spies sont lisibles sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago: «Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui.»

     

    Image20.jpg

     

    Trois ans après le drame de Haymarket, le deuxième congrès de la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris, au 42, rue Rochechouart, salle des Fantaisies Parisiennes, dans le contexte de l'Exposition Universelle et de la commémoration du centenaire de la Révolution française.

     

    Image21.jpg

     

    Les ouvriers défilèrent à partir du premier mai 1890, un triangle rouge à la boutonnière pour symboliser le partage de la journée en trois temps (temps de travail, temps de loisir et temps de sommeil).

     

    Image22.jpg

    Le 1er mai, lithographie de Jules Grandjouan (1875-1968) réalisée pour l'Assiette au beurre (1906), une revue illustrée, satirique et libertaire de la Belle Époque.

     

    Image23.jpg

     

    Image24.jpg

     

    Image25.jpg

     

    En 1891, à Fourmies, commune du nord de la France, la manifestation du premier mai s'acheva dans le sang, marquant un tournant essentiel dans l’histoire du mouvement ouvrier. Les forces de l'ordre, équipées des nouveaux fusils Lebel, tirèrent sur la foule. Elles tuèrent dix personnes et firent trente-cinq blessés. Une ouvrière de 18 ans nommée Maria Blondeau reçut une balle dans la tête à bout portant et devint le symbole de cette tragique journée.

     

    Image26.jpg

    La manifestation à Fourmies. (Image Fourmies info/archives.)

     

    Les autres victimes étaient Louise Hublet (vingt ans), Ernestine Diot (17 ans), Félicie Tonnelier (16 ans), Kléber Giloteaux (19 ans), Charles Leroy (20 ans), Emile Ségaux (30 ans), Gustave Pestiaux (14 ans), Emile Cornaille (11 ans) et Camille Latour (46 ans). Je conseille aux personnes intéressées par cette histoire de lire l'excellent ouvrage d'André Pierrard et Jean-Louis Chappat intitulé La fusillade de Fourmies, aux éditions Maxima.

     

    Dans le journal « l’Illustration » du 9 mai 1891, il est écrit: «C'est le fusil Lebel qui vient d'entrer en scène pour la première fois. Il ressort de ce nouveau fait à l'actif de la balle Lebel qu'elle peut très certainement traverser trois ou quatre personnes à la suite les uns des autres et les tuer.» Ce fusil équipera l’armée française jusqu’à la fin de la première guerre mondiale.

     

    Image27.jpg

     

    A la fin de l’année 1891, l'Internationale Socialiste renouvela le « caractère revendicatif et international du 1er mai », en hommage aux « martyrs de Fourmies ». Le 23 avril 1919, le Sénat Français ratifia la journée de 8 heures et le 7 juin 1936, la signature des accords de Matignon par Léon Blum permit d'obtenir « une augmentation des salaires de 7 à 15 %, la reconnaissance du droit syndical dans l’entreprise, l’élection des délégués ouvriers, la création de conventions collectives, la semaine de 40 heures et quinze jours de congés payés ».

     

    Image28.jpg

     

    Dans la Russie de 1920, le 1er mai fut chômé grâce à Lénine et en 1933, Hitler alla plus loin en rendant ce jour emblématique chômé et payé.

     

    Image29.jpg

     

    Le 24 avril 1941, sur les recommandations de René Belin, un ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT, le Maréchal Pétain qualifia le premier mai de « Fête du Travail et de la Concorde Sociale ».

     

    Image30.jpg

     

    En avril 1947, à l'initiative du député socialiste Daniel Mayer et du ministre communiste du Travail, Ambroise Croizat, le 1er Mai devint, dans les entreprises publiques et privées, un jour chômé et payé mais il n'est toujours pas assimilé à une fête légale.

     

    Image31.jpg

     

    Les symboles du premier mai

    En France, les manifestants du 1er mai défilèrent, à partir de 1890, avec le fameux triangle rouge « des trois temps » bien visible à la boutonnière. Ce triangle fut remplacé, en 1892, par une fleur d'aubépine suspendue à un ruban rouge, en l'honneur de Maria Blondeau, la jeune ouvrière de Fourmies, qui avait trouvé la mort en brandissant un bouquet d’aubépine. En 1895, le socialiste Paul Brousse invita, par le biais d'un concours, les travailleuses à choisir une fleur qui représenterait le « Mai » et c'est l’églantine qui fut choisie.

    Cette fleur traditionnelle du nord de la France, liée au souvenir de la Révolution française, fut remplacée par le muguet, en 1907 à Paris. Emblème du printemps francilien, le muguet était accroché à la boutonnière avec un ruban rouge, symbole du sang versé.

     

    Image32.jpg

     

    Après la Première Guerre mondiale, la presse encensa le muguet, aux dépens de la rouge églantine, et en 1941, sous le régime de Vichy, le muguet s'imposa.

     

    Image33.jpg

     

    Image34.jpg

     

    Image35.jpg

     

    La vente du muguet

     

    Image36.jpg

     

    Depuis les années 1930, une tolérance administrative autorise les particuliers à vendre, chaque 1er mai, des brins de muguet sans formalités, ni taxes mais cette tradition populaire se répandit surtout à partir de 1936. Elle semble trouver ses origines à Nantes où monsieur Aimé Delrue (1902-1961), droguiste et président du comité des fêtes de la ville, avait organisé « la Fête du Lait de Mai ».

     

    Image37.jpg

     

    Symbole de renouveau et de fécondité, le lait fraîchement tiré était associé à la blancheur immaculée des clochettes de muguet.

    Depuis 1936, chacun peut vendre du muguet, sans patente, mais il s'agit d'une tolérance que certains arrêtés, en fonction des communes, n'hésitent pas à réglementer.

     

    Image38.jpg

     

    Des larmes de Marie au sang de Saint-Léonard

    On appelle le muguet « larmes de Notre-Dame » car il aurait jailli des pleurs de la Vierge, versés au pied de la croix.

    D'autres légendes l'associent à Saint-Léonard, guerrier émérite et ami du roi Clovis, qui choisit de vivre en ermite au fond des bois. Un jour, sous un bouquet d'arbres sacrés, Léonard se heurta à un dragon contre lequel il reprit les armes. Le combat fut très violent. De chaque goutte de sang perdue par le saint fleurirent des brins de muguet. D'après certaines croyances, on entend parfois, lorsque le vent souffle, le bruit de cette lutte fantastique...

     

    Folklore et traditions

     

    Image39.jpg

     

    Comme toutes les fleurs à clochettes, le muguet est lié au Petit Peuple et aux déesses de l'amour et de la fécondité.

     

    Image40.jpg

    Cicely Mary Barker, Flower Fairies

     

    Avec la campanule, la digitale et le thym sauvage, le muguet est l'une des fleurs préférées des lutins et des fées qui viennent danser, en cercles opalescents, là où s'épanouissent les clochettes parfumées.

     

    Image41.jpg

    Titania, la reine des fées, couronnée de muguet, sous le pinceau aux accents préraphaélites de Sir Frank Bernard Dicksee (1853-1928).

     

    Image42.jpg

     

    D'après une légende allemande, le muguet serait sous la protection d'une Dame Blanche.

     

    Image43.jpg

    Idylle de printemps par George Henry Boughton (1834-1905).

     

    Fleur d'inspiration, le muguet est consacré à Apollon Belenos, dieu des arts et du soleil, qui couvrit en l'honneur des Muses, le Mont Parnasse de muguet, d'où l'appellation « Gazon de Parnasse ».

     

    Image44.jpg

     

    Dans le folklore européen, l'éclosion des fleurs de muguet constitue un signe bénéfique, annonciateur du retour des déesses du printemps. En fonction des croyances, on préfèrera les brins à douze ou à treize clochettes...

     

    Image45.jpg

     

    Dans le Vaudou et la magie des Caraïbes, le muguet est associé à l'invocation des esprits et aux trois planètes de puissance, de protection et de réalisation que sont le Soleil, Vénus et Mercure. Réduit en poudre et brûlé sur des charbons ardents, il est réputé favoriser la concrétisation des affaires matérielles.

     

    Image46.jpg

     Les druidesses faisaient brûler de l'encens de muguet pour accroître leurs capacités de clairvoyance.

     

    Image47.jpg

     

    Dans la tradition populaire, le muguet est considéré comme un porte-bonheur puissant que l'on adresse aux personnes aimées et qu'on laisse sécher pour obtenir la réalisation de ses voeux. Il s'offre après la nuit de Beltane, nuit sacrée pour les Celtes ouvrant les portes de « l'année claire » jusqu'au retour de « l'année sombre » à la période de Samain/Halloween.

     

    Dans des temps très anciens, c'était l'aubépine que l'on offrait pour célébrer le retour de Maïa, la déesse mère du printemps.

     

    Image48.jpg

     

    Si vous souhaitez vous plonger dans les coutumes entourant l'Arbre de Mai et caracoler en compagnie des fées de Beltane, je vous invite à lire mon article intitulé la Magie de Mai...

     

    Image49.jpg

     

    Image50.jpg

     Généreuses clochettes signifiant l'amour, la passion, la fidélité et le bonheur partagé...

     

    Image51.jpg

     … ainsi que le souvenir et la pureté des sentiments...

     

    Image52.jpg

     Clochettes des fées soufflant vers vous mes pensées les plus douces...

     

    Image53.jpg

     

    Joyeux Premier Mai!

     

    Image54.jpg

     

    Bibliographie

    DUBOIS, Pierre: La Grande Encyclopédie des Fées. Hoebeke, 2008.

    DUBOIS-AUBIN, Hélène: L'esprit des fleurs: mythes, légendes et croyances. Le Coudray-Macouard: Cheminements, 2002.

    SEBILLOT, Paul-Yves: Le Folklore de France.

    SIKE, Yvonne de: Fêtes et croyances populaires en Europe. Bordas, 1994.

    VESCOLI, Michaël: Calendrier celtique. Actes Sud, 1996.

    Plume

    « Rose PrintempsUn bel immeuble Art Nouveau signé Georges Malo »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    54
    Lundi 23 Mai 2016 à 16:14
    je te souhaite une belle et douce semaine , ici sous la pluie 
    a demain et prend soin de toi

    53
    Vendredi 13 Mai 2016 à 20:05

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. J'ignore si ça va durer, mais bon ça va mieux car ma soeur m'a enfin répondue, mais bon auparavant j'ai envoyé à nouveau le même sms en lui demandant qu'au moins elle m'explique son attitude, et elle m'a simplement dit qu'elle était repartie dans le sud "ce que je savais déjà" et qu'elle n'avait pas eu le temps d'aller voir son autre frère non plus. Je l'ai remercié pour m'avoir répondue, maintenant j'espère qu'elle m'écrira de temps en temps des sms et qu'elle m'appelera comme elle le faisait il y a  encore quelques jours avant qu'elle agisse comme elle a fait en me laissant repartir chez moi sous la pluie parce qu'elle voulait absolument obéir à sa soeur alors qu'elle aurait pu aller la voir à un autre moment et rester un peu à discuter avec moi. Sa soeur qui est également ma demie-soeur l'appelle toujours pour soit lui pailler de l'argent ou bien des services, alors que moi c'est uniquement pour la voir. J'aimerais mieux penser qu'elle ne fait pas de différence, mais bon elle ont été élevé ensemble, moi je n'ai pas été élevé avec eux et l'autre me déteste, par contre ma soeur que j'aime bien ne m'a jamais fait de vacherie et à toujours été gentille pour moi sans il est vrai chercher à me voir autant que ceux avec qui elle a été élevé, mais bon elle c'est quelqu'un de bien, c'est pourquoi je n'ai pas compris son comportement, mais bon j'espère qu'elle continuera à me parler, je verrais bien par moi-même de toute façon. Je vous remercie pour votre soutien. j'ai cru comprendre en lisant votre commentaire que vous aussi vous avez eu des soucis dans le même style...? J'espère que vous allez bien et que votre maladie vous laisse un peu tranquille par moment. les bons sang de problème de santé, mais bon je ne vais pas me plaindre, car franchement vous êtes plus à plaindre que moi! Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre gentillesse ainsi que pour votre fidèle et sincère amitié.

    52
    Vendredi 13 Mai 2016 à 08:40

    Juste un petit coucou ...

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    51
    Jeudi 12 Mai 2016 à 09:23
    Bonjour Cendrine,
    Un petit coucou de la parisienne. Tu as vu comme le temps a changé depuis dimanche pfffff ! Remarque dans un sens pour mes sorties photos je préfère ce temps, je ne supporte pas les grosses chaleurs, elles me rendent malade.
    Je te souhaite une très bonne journée, je pensezà toi, je t'embrasse Véronique
    50
    Mercredi 11 Mai 2016 à 09:55

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu vas bien en ce moment..

    Il a plu cette nuit e le ciel est bien gris ce matin..

    Bon mercredi, bons baisers

    49
    Mardi 10 Mai 2016 à 20:22

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Tiens comme vous parlez du comportement des gens en général, eh bien voici un exemple du plus terrible: ma demie-soeur avec qui je n'ai pas été élevé et que j'aime beaucoup vient symboliquement de me poignarder dans le dos en quelque sorte, car hier j'ai fais une vingtaine de kilomètres en vélo sous la pluie pour la voir car elle doit repartir avec son ami dans le sud de la France pour leur travail, et figurez-vous qu'il n'y avait même pas cinq minutes que je discutais avec elle qu'elle a reçu un appel de sa soeur qui elle me déteste et qui lui demandait de venir la voir immédiatement, donc ma demie-soeur au lieu de rester avec moi qui venait de faire des kilomètres sous la pluie n'a rien trouvé de mieux que de me dire qu'il fallait qu'elle parte, ensuite elle m'a dit qu'elle viendrait me voir hier soir, mais en fait vers 19 heures elle m'a envoyé un sms pour me dire qu'elle ne passerait pas, et là elle est surement repartie dans le sud ou bien demain matin pour plusieurs mois, en fait son frère et sa sœur du même père et de la même mère sont plus importants que moi ainsi que ses amis, moi qui pourtant l'aime beaucoup eh bien je viens de me rendre compte qu'en fait je n'étais rien, sa gentillesse apparente n'était qu'une façade en quelque sorte, c'est terrible de constater cela après au moins quarante années ou je croyais qu'elle m'aimait bien, je ne comprends pas, je n'ai rien dit de méchant je n'ai rien à me reprocher je suis dans l'incompréhension la plus totale et elle ne réponds plus à mes sms, elle fait comme si je n'existais plus depuis hier. Pour changer de conversation tout en restant en quelque sorte dans le même registre, eh bien oui j'imagine que sur Paris vous n'avez pas de mal à observer des comportements de robots chez les humains dans les transports en commun, plus personne ne se parle, tout le monde se méfie de toute le monde, nous vivons dans une société complètement débile, mais bon vous savez tout ceci n'est pas du au hasard, Dieu lui -même avait annoncé ce genre de comportement dans la période précédant son intervention pour faire en quelque sorte le grand ménage sur la terre, la Bible précise bien que les gens progresseront de plus en plus vers le mal, du moins une grande partie de l'humanité, d'autres au contraire essaieront de se comporter en réels chrétiens aimant leur prochain. Quand vous voyez que dans les familles les gens se détestent les uns les autres, de plus en plus de personnes divorcent et couchent à droite à gauche sans oublier évidement les mœurs dégradé que sont les relations physique entre hommes et entre femmes avec pour couronner le tout le mariage autorisé et légalisé de cette forme de mœurs. Pour faire simple une société qui ne fait plus la différence entre le bien et le mal court indubitablement à sa perte et cela engendre toutes sortes de désordres et de maladies aussi bien physiques que psychologiques. Pour changer de conversation, j'espère que vous allez bien du moins le mieux possible malgré cette saleté de maladie congénitale qui vous pourrie l'existence malheureusement. Je ne vous oublie pas, je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci d'être passé faire un petit coucou sur mon blog et aussi pour votre sincère et fidèle amitié.  

    48
    Mardi 10 Mai 2016 à 19:40

    Bonsoir Cendrine,

    Je suis heureuse que mes articles sur le parc Monceau te plaisent. C'est un parc que j'aime beaucoup. 

    Tu as vu ce sale temps ? C'est démoralisant, il faisait si beau dimanche.
    Prends soin de toi mon amie. Je te souhaite une très bonne soirée, je t'embrasse Véronique

     

    47
    Mardi 10 Mai 2016 à 10:10

      

    Bonjour Cendrine, le soleil est de retour ce matin, il fait 19°..

    Bon mardi, bons baisers

    46
    Lundi 9 Mai 2016 à 21:21

    Coucou ma Cendrine,

    Un petit mot pour te demander de tes nouvelles.

    Comment vas-tu ma belle ????? Toujours fatiguée par tes soucis de santé ? J'espère seulement que tes crises sont plus espacées. Tu as peut-être pu sortir un peu avec Christophe ce week-end, il faisait tellement beau.

    Nous sommes partis 4 jours dans le Morbihan. Il faisait beau aussi. Poux-ronchon avait un logiciel de gestion à livrer. Il l'avait concocté sur ACCESS pour le compte d'une association de Naturistes. Tout ce boulot, il le fait bénévolement. Mais dans notre déplacement il y avait deux jours de formation avec les "culs nus" ! Tu parles d'un bin's. Bien entendu le couple ZAZA est resté "textile" et les deux chiens ont gardé leur fourrure !  Un ambiance sympa et des gens décomplexés. Deux nuitées en pleine nature dans un petit chalet en compagnie des moustiques. Ensuite nous somme descendus sur Lorient, une petite nuit à l'hôtel avec nos deux "médors" et le lendemain, sur le retour, visite approfondie de la vallée du Scorff. Je suis en train de mettre cela en musique sur le blog.

    Nous sommes rentrés dimanche avec la grisaille et depuis ce matin, des averses orageuses. J'ai tout de même réussi à tondre mon terrain qui en avait bien besoin, mais ce soir il était temps de rentrer pour ne pas prendre la sauce.

    Voili, voilou les news.

    Je t'embrasse très fort ma Cendrine et tu passeras le bonjour à Christophe de la part de la copinaute ZAZA. - htttp://zazarambette.fr

    45
    Lundi 9 Mai 2016 à 19:10

    Bonsoir Cendrine,

    Comment vas tu ? Es tu sortie hier ? Il faisait si beau, mais bon je ne sais pas si tu supportes la chaleur. 

    Je te souhaite une très bonne soirée, prends soin de toi, je t'embrasse Véronique

     

    44
    Lundi 9 Mai 2016 à 13:11

    Coucou ma Cendrine, j'ai senti, l’arôme de tes belles clochettes de mai et me voici pour les humer dans ton bel univers. Merci.

    Et oui me voici, nouvel épisode des symptômes de la grippe...
    Je cumule les mandats à ce sujet, pourtant je ne me présente à aucune élection, même pas à miss Rhône Alpes Auvergne lol ! Enfin après tout ça, je reviens avec le sourire et toute mon amitié habituelle. Merci pour ta visite, malgré mon absence involontaire. Toi, comment ça va ? Je te souhaite une bonne semaine, ici grisaille, vent et marre de ce printemps, parti on ne sait où. Prends soin de toi. Lolli

    43
    Lundi 9 Mai 2016 à 09:54

      

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu as passé un bon dimanche..

    Il a plu cette nuit, mais le soleil vient de pointer le bout de son nez..

    Bon lundi, bons baisers

    42
    Dimanche 8 Mai 2016 à 19:45

    Coucou Cendrine! C'est toujours avec ravissement que je pose mes yeux sur ces cartes d'antan! Dommage que la tradition aujourd'hui se soit perdue. Je me souviens enfant, quand ma grand mère en envoyait à ses amies, et aussi pour Pâques et le 1er Avril! J'ai bien reçu ton mail et je t'écrirai demain pour de plus amples nouvelles! gros bisous !!!

    41
    Dimanche 8 Mai 2016 à 17:14

    Chère Cendrine, un joli post sur cette plante aux fleurs délicates et de grande pureté et ce n'est pas étonnant qu'elles symbolisent la séduction et le désir d'un monde meilleur où l'amour tiendrait une grande place,

    car mai c'est aussi un mois de beaucoup de luttes pour plus d'égalité et de justice, ce qui ne va pas sans souffrance et esprit de sacrifice de la part de ceux qui s'engagent dans ce combat,  je t'embrasse et te laisse des voeux de bonne santé et de bonheur :)   Angie

    40
    Philibert
    Dimanche 8 Mai 2016 à 15:59

    Un bon dimanche ensoleillé. Une occasion de sorite peut-être et un article en perspective ?

    39
    Dimanche 8 Mai 2016 à 13:03

    j'ai oublié ce matin d'aller voir le nom de l'artiste de la statue ....

     je t'ai envoyée une lettre , on verra en combien de temps tu l'auras , elle partira d'ici "en vrai " demain matin ....

    bon dimanche

     superbe soleil ici c'est la fête des mères aussi ....

    bisous

     

     
    38
    Gérard
    Dimanche 8 Mai 2016 à 10:33
    Magnifique sujet. J ai particulièrement apprécié le rappel historique qui,hélas est un peu oublié
    Bisous
    Gérard
    37
    Dimanche 8 Mai 2016 à 08:38

      

    Bonjour Cendrine, merci de ton passage sur mon blog... Je te souhaite de passer un bon dimanche.

    GROS BISOUS

    36
    Samedi 7 Mai 2016 à 08:09

    Bonjour Cendrine,

    Super si tu as pu aller jusqu'à Saint-Denis, tu as été visiter la Basilique ? Elle vaut le détour !! 

    Tu as pris des photos alors ? 
    Prends soin de toi Cendrine et passe un très bon samedi. Grosses bises, Véronique

    35
    Samedi 7 Mai 2016 à 05:55

    Je me promène dans ton blog qui sent en ce moment si bon le muguet.

    Bon et doux WEEKEND  Cendrine

    Bisous

    timilo

    34
    Philibert
    Vendredi 6 Mai 2016 à 16:40

    Article très intéressant. Merci de faire partager vos connaissances.yes

    33
    Vendredi 6 Mai 2016 à 15:44

    De petites clochettes dont le parfum se distille tout au long du texte et se fait tenace sur les photos, merci Cendrine!

    32
    Vendredi 6 Mai 2016 à 13:25

    Bonjour

     toujours rien par la poste sauf mes factures , ça c'est jamais en retard :)

    un petit coucou rapide , il fait un temps superbe alors j'oublie pas les amis mais le jardin et les balades d'abord!

     bisous

    31
    Mercredi 4 Mai 2016 à 10:11

      

    Bonjour Cendrine, je te souhaite de passer un bon mercredi...

    Bons baisers

    30
    Mardi 3 Mai 2016 à 18:23

    coucou ma gentille Cendrine, je te souhaité un bon mois de mai et beaucoup de bonheur pour toi et les tiens.

    Merci pour ce billet plein de beauté et bonheur avec tous ces brins de muguet

    J'espère que tu vas à chaque fois meilleur et je t'embrasse très fort

    Rosa

    29
    Mardi 3 Mai 2016 à 09:49

    Bonjour Cendrine,

    Mon petit bonjour du mardi ... Je t'embrasse bien fort, Véronique

    28
    Lundi 2 Mai 2016 à 17:26

    je te souhaite une douce semaine

     ici enfin du soleil! j'avais plein de boulot dehors en retard! et j'ai pas encore fini mais je fais une pause pour un petit coucou chez toi

    les températures restent fraiches quand méme ....

     bisous

    à demain

    27
    Lundi 2 Mai 2016 à 09:51

    Merci pour cet agréable article ! J'aime bien  " les pleurs de Marie ".

    Bon soleil et prenez bien soin de vous.

    26
    Lundi 2 Mai 2016 à 09:12

      

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu as passé un bon 1er Mai...

    Bon lundi, bons baisers

    25
    Lundi 2 Mai 2016 à 08:42
    Bonjour Cendrine,
    Je viens prendre de tes nouvelles et te souhaiter un bon début de semaine.
    Prends soin de toi mon amie ... Je t'embrasse Véronique
    24
    Dimanche 1er Mai 2016 à 22:52
    Coucou Cendrine, je te souhaite un doux et heureux 1er mai, que le soleil et sa douceur t'enveloppent tendrement et que ces jolies clochettes parfumées t'apportent l’enivrement du printemps et des beaux jours! cette année je ne me suis pas fait avoir, ou du mois j'ai été plus intelligente que d'habitude, j'ai acheté 2 pieds de muguet que j'ai planté dans le jardin au lieu de quelques brins qui flétrissent si tôt arrivé dans la maison! Je les ai plantés de suite et je trouve qu'ils ont l'air en bien meilleure santé dans la verdure du jardin. Naty est venu vérifier en bon maître des lieux (dès que je je suis au jardin, il me suit partout), il a bien senti les effluves du muguet, et avec son accord les brins ont été planté dans les règles de l'art! :) Dois-je préciser que l'avons fait entre 2 averses, car ce printemps est capricieux et qu'il faut slalomer entre 2 abats d'eau pour finir par planter quelque chose dans le jardin en se disant que si cela continue, même ce que l'on a planté finira par être submergé par le déluge!!!!!!! bref, je te souhaite un heureux 1er mai, baigné de bonheur et de délicieux parfums de printemps! Je t'embrasse très fort ainsi que christophe, prenez bien soin de vous et à bientôt
    23
    Dimanche 1er Mai 2016 à 19:52

    C'est bien agréable de revoir et relire ce fort bel article, grand merci de l'avoir remis pour nous aujourd'hui.

    Je te souhaite une belle soirée du 1er mai, le bonheur, il faut le souhaiter oui, mais tout le temps, pas seulement en offrant un petit brin de muguet ce jour.

    Je pense bien à toi tu sais, c'est dur la vie quand on est perturbé, souffrant, démoralisé. La vie n'est pas simple. Alors vivons au mieux en profitant des mille petits bonheurs que la vie nous offre.

    Gros gros bisous Cendrine et prends soin de toi avant tout.

    Annick

    22
    Dimanche 1er Mai 2016 à 12:18
    Framboise à  Pornic

    toujours bien complet,

    il y a quand meme des détails qui m'avaient échappés,  en ce qui concerne Lenine et Hitler pour le 1er mai !

    j'ai noté et m'en souviendrai

    bises et excellent 1er mai ma belle, Pornic est sous le soleil

    21
    Dimanche 1er Mai 2016 à 10:56

    je te souhaite un bon dimanche

    "Le premier Mai c'est pas gai,

     

    Je trime a dit le muguet,

     

    Dix fois plus que d'habitude,

     

    Regrettable servitude.

     

    Muguet, sois pas chicaneur,

     

    Car tu donnes du bonheur,

     

    Pas cher à tout un chacun.

     

    Brin d' muguet, tu es quelqu'un."

     

    Discours des fleurs

    Paroles: Georges Brassens

    20
    Dimanche 1er Mai 2016 à 07:09

    Ces temps-ci pour diverses raisons, je suis pris par le temps et je suis de ce fait dans l'incapacité de publier sur tous mes blogs...

    Je continuerai à publier quelques poèmes sur http://zitop.blogspot.fr/  qui m'est plus accessible avec ma connexion smartphone ...
    En espérant que notre amitié continuera sur ce blog- là
    Un petit brin de muguet pour fêter ce 1er Mai

     
    Bon et doux Dimanche Cendrine
    Bisous
    timilo

     

    19
    Dimanche 1er Mai 2016 à 07:07

    Ces temps-ci pour diverses raisons, je suis pris par le temps et je suis de ce fait dans l'incapacité de publier sur tous mes blogs...

    Je continuerai à publier quelques poèmes sur http://zitop.blogspot.fr/  qui m'est plus accessible avec ma connexion smartphone ...
    En espérant que notre amitié continuera sur ce blog- là
    Un petit brin de muguet pour fêter ce 1er Mai

     
    Bon et doux Dimanche mes Ami(e)s
    Bisous
    timilo

     

    18
    Dimanche 1er Mai 2016 à 04:52

    Bonjour Cendrine,

    Un petit coucou de la parisienne pour te souhaiter un BON DIMANCHE 1er MAI. Prends soin de toi. Je t'embrasse bien fort Véronique

                           

    17
    Samedi 30 Avril 2016 à 20:30

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Cela faisait un certain temps que je n'étais pas passé sur votre blog non plus. J'espère que vous allez bien, enfin disons le mieux possible compte tenu de vos soucis de santé. En ce qui me concerne quelques soucis de santé, mais bon je ne vais pas me plaindre car vous êtes nettement plus à plaindre que moi je pense. Très intéressante la photo du carrosse, et plus particulièrement les détails concernant les vêtements que porte les femmes photographiées, car à cette époque au moins les gens avait du goût, il était facile de différencié les femmes des hommes contrairement à notre époque ou les gens s'habillent n'importe comment, ça ne devait pas être marrant tous les jours de vivre à cette époque ancienne car la médecine n'était pas ce qu'elle est maintenant, mais bon les gens je pense se parlait plus que maintenant, car même si l'on dispose de moyen de communication moderne, on remarque aisément que nous vivons dans un monde qui se déshumanise de plus en plus, on a l'impression d'être entouré de robots et non d'êtres humains lorsque l'on circule dans une ville car tout le monde est rivé sur son portable plutôt que de discuter avec les gens qui sont près d'eux, enfin bref...! Bon je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci d'être passé faire un petit coucou sur mon blog ainsi que pour votre sincère et fidèle amitié.

    16
    Samedi 30 Avril 2016 à 17:04
    sophie

    beaucoup de bonheur à toi aussi!

    j'ai aussi quelques cartes anciennes de muguet : je leur trouve beaucoup de charme !

    bon weekend

    bises

    sophie

    15
    Samedi 30 Avril 2016 à 16:12

    Un bel article que j'ai pris plaisir à relire.

    Je te souhaite ainsi qu'à ton gentil mari une bonne fête du remier mais.

    J'espère que ça va pour toi?

    Gros bisous

    Brigitte

    14
    Bonno
    Samedi 30 Avril 2016 à 13:46

    Bonjour, Bel article !

    13
    Samedi 30 Avril 2016 à 11:39

    coucou

     en avril ne te découvre pas d'un fil! et ce fût vrai avec un mois d'avril froid, humide, venteux , enfin bref on l'oublie!

    en mai fait ce qu'il te plait!

    encore a vérifier si le proverbe sera juste mais j'espère!!

    gros bisous

    et a demain .... on croise les doigts avec du soleil!

    12
    Albiréo
    Samedi 30 Avril 2016 à 10:20

    Bonjour Cendrine,

    Merci infiniment pour ce formidable article. C'est toujours un réel bonheur de te lire.

    Je te souhaite à mon tour un très doux premier mai, tout parfumé de muguet.^^

    Bises, bon week-end !!

    11
    Henri de Margaux
    Samedi 30 Avril 2016 à 10:09

    Bonjour Cendrine,

    Quel bonheur un article de toi, tu as fais un travail de recherche

    considérable, nous procurant un plaisir de lecture extraordinaire

    avec une belle variété d'illustrations magnifiques. MERCI !

    Je t'embrasse très amicalement.

    Henri.

    10
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:54

      

    Bonjour Cendrine, merci pour cet article complet sur le muguet et bien illustré..

    Voici quelques brins de muguet qui j'espère te porteront bonheur, et santé..

    Bonne journée, gros bisous chère petite amie.

    9
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:13

    J'espère pour toi et ton époux que tous les jours de l'année, l'amour régnera, ma chère amie.

    Bon week-end !

    Je t'embrasse,

    Tahar

    8
    Samedi 30 Avril 2016 à 08:53

    Coucou Cendrine,

    Merci pour ce beau billet que j'ai adoré. Ta collection de cartes anciennes est magnifique

    Je te souhaite un doux week end et beaucoup de bonheur à tous les deux

    Gros bisous

    7
    Samedi 30 Avril 2016 à 08:21
    Claudine/canelle

    Coucou Cendrine 

    Merci pour cette reedition , je l'avais beaucoup apprécié déjà et de la relie m'a fait beaucoup plaisir 

    J'espère que ta santé  ne  s'est pas aggravée  par d'autres crises ..

    Merci à toi pour ce bel article 

    Bises

    6
    Samedi 30 Avril 2016 à 05:42

    Un très joli billet que je lirai plus tard. Là, je suis au bout de ma vie comme dirait Copinette. La nuit fut longue et la douleur intense. Gros bisous, ma douce, et bon week end sans accroc !

    5
    Samedi 30 Avril 2016 à 03:14

    Coucou Cendrine, ah le muguet de quoi en dire, merci à toi pour l'avoir si bien remis à l'honneur et bon W-E du premier mai déjà.... je t'embrasse, jill

    4
    Vendredi 29 Avril 2016 à 23:16

    Je vais aller me coucher, il est 23 h 15, avec le parfum du muguet et toutes ces jolies petites clochettes en tête.

    Merci Cendrine pour ce fabuleux billet, un vrai plaisir.

    Je te souhaite un bon week-end

    Plein de gros bisous

    Lili

    3
    Vendredi 29 Avril 2016 à 22:53
    Bonjour Cendrine,
    Encore un article complet et bien ficelé et avec de la documentation magnifique. J'aime toutes ces cartes anciennes, on faisait de belles choses dans le temps.
    Comment vas tu ? Est ce que tu sors un peu ?
    Prends soin de toi ma petite Cendrine, je t'embrasse Véronique
    2
    Vendredi 29 Avril 2016 à 22:17

    Coucou ma Cendrine, une réédition que j'ai pris plaisir à relire. Je m'en souvenais, mais pas de toutes les photos.

    J'espère que ta santé se maintient et que tu n'as pas fait de nouvelles crises.

    Et puis il fait tellement froid depuis quelques jours ! Je ne sais pas si le muguet sera fleuri pour dimanche.

    Mardi nous étions sur Roscoff et ensuite sur l'île. Il a fallu chauffer la maison un max, elle n'avait pas été ouverte depuis début février. Je t'assure que nous avons vécu dans une seule pièce à 19°c, quand nous passions dans les autres, nous perdions 6/7°c. Je ne sais pas comment nous n'avons pas attrapé la crève ! Retour en Ille & Vilaine jeudi dernier et avant de prendre le bateau une balade pour dire au revoir à mes cygnes qui couvent en ce moment.

    De gros bisous ma Cendrine  et une excellente soirée en compagnie de ton Christophe. ZAZA

    .

     

    1
    Promeneur75
    Vendredi 29 Avril 2016 à 22:05

    Je vous souhaite un bon premier mai 2016 !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :