• Les Poissons d'Avril (Nouvelle édition)

     

     

    Image001.jpg

     

    Image002.jpg

     

    Plaisanteries, boutades et rencontres espiègles se multiplient, en ce jour qui lâche la bride aux esprits facétieux. Les poissons d'avril, les gourmandises et les déclarations d'amour sont à l'honneur.

     

    Des poissons chargés d'histoire...

     

    Émanation de traditions printanières et de très anciens rites de fertilité, le poisson nous séduit par sa riche symbolique et la délicieuse iconographie qui lui est associée. Il s'inscrit, tel un initiateur, au cœur des festivités qui marquent le renouvellement des forces vives de l'année.

     

    Image003.jpg

     

    Jusqu'au XVIe siècle, le début de l'année variait suivant les diocèses. A Lyon, l'année commençait le jour de Noël; à Vienne, c'était le 25 mars. Dans certaines régions, le jour de Pâques ouvrait les portes du calendrier et dans d'autres provinces, c'était le premier avril.

     

    Le roi Charles IX (1550-1574) décida de résoudre cette « complication » en fixant au premier janvier, dans l'ensemble de la France, le début de l'année civile. Le 9 août 1564, le tout jeune souverain signa, en présence de sa mère, la régente Catherine de Médicis, l'édit de Roussillon qui n'entra en vigueur qu'en 1567.

     

    Image004.jpg

    Portrait de Charles IX, 1561, par François Clouet (1505/15-1572).

     

    « Oyez braves gens, le premier janvier marque une fois pour toutes le début de l’année. »

     

    Image005.jpg

     

    En 1582, la mesure fut étendue à l'ensemble du monde catholique grâce à l'adoption du calendrier grégorien.

     

    Image006.jpg

     

    La tradition du poisson d'avril semble tirer ses origines du fameux édit de Roussillon, car, en souvenir des anciennes célébrations du premier avril, les gens continuèrent d'échanger des cadeaux, de préférence teintés de burlesque.

     

    Image007.jpg

     

    Mais un ouvrage comme le Dictionnaire de Trévoux (1704-1771), synthèse jésuite des dictionnaires français du XVIIe siècle, proposa une autre origine au poisson fatidique. Le Christ aurait été contraint, lors de son jugement, de se rendre d'un tribunal à un autre, sous une profusion de railleries. On aurait donc pris l'habitude de faire courir et de renvoyer, d’un endroit à un autre, le premier avril, les personnes dont on voulait se moquer.

     

    Image008.jpg

     

    De nos jours, les plaisantins accrochent un poisson en papier dans le dos de leurs victimes. Quand la farce est découverte, ils s'écrient « Poisson d'avril »!

     

    Entre amis, entre collègues et dans le cadre familial, les esprits taquins rivalisent de créativité et certains canulars, de plus ou moins grande ampleur, sont organisés dans les médias.

     

    Image009.jpg

     

    Les poissons d'avril dans le monde

     

    Depuis l'an 2000, le premier avril est aussi la Journée Internationale des Livres Comestibles. Cette célébration, conçue par Judith Hoffberg et Béatrice Coron, invite les bibliophiles à réaliser des gourmandises en forme de livre. Les amateurs photographient leurs créations et les publient sur le site du Edible Book Day.

     

    Image010.jpg

     

    Au Brésil, le premier avril est appelé « Jour du Mensonge ». Les enfants créent des poissons colorés avec du tissu et du papier et les adultes rivalisent d'ingéniosité pour élaborer le plus « gros » mensonge.

     

    Au Mexique, la coutume consiste à dérober provisoirement un objet appartenant à un ami. La « victime » recevra des friandises et un message lui révélant qu'il s'est fait piéger.

     

    Aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, le jour des fous d'avril, April Fool's Day, ou All Fool's Day (Jour de tous les fous) apparaît comme une sorte de réminiscence de la Fête des Fous médiévale mais dans une version plus édulcorée.

     

    Image011.jpg

    (Charivari du Roman de Fauvel, miniature du XIVe siècle.)

     

    En Écosse, les farceurs œuvrent jusqu'au 3 avril alors qu'en Espagne et en Amérique Latine, les traditions ludiques du premier avril se déroulent le 28 décembre, Jour des Saints-Innocents. En ce jour qui mêle le souvenir du massacre des enfants de Bethléem âgés de moins de deux ans par le roi Hérode et les festivités associées à l'antique Fête des Fous, les enfants accrochent un petit personnage en papier dans le dos des personnes qu'ils ont choisi de chahuter.

     

    Image012.jpg

     

    Image013.jpg

     

    Dans de nombreux pays, le premier avril est l'occasion de rire, de manière plutôt débonnaire, aux dépens des personnes que l'on apprécie.

     

    Image014.jpg

     

    Les beautés d'avril

     

    Image015.jpg

    Enluminure du mois d'avril issue du manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry, XVe siècle.

     

    Le mois d'avril est une passerelle enchantée entre les deux parties de l'année. La saison sombre s'est éloignée. L'équinoxe de printemps a réveillé le pouvoir des fleurs. Les bourgeons, gorgés de force, cèdent la place aux couleurs les plus vives. La sève pulse sous l'écorce des arbres fruitiers et les animaux se départissent de leur pelage hivernal.

     

    La Nature est en liesse même si avril est un mois capricieux, propice aux giboulées. Cette inconstance météorologique a donné lieu à de nombreux dictons et proverbes:

     

    « Fleurs d'Avril

    Ne tiennent qu'à un fil ».

     

    « Quand Avril en fureur se met

    Pas de pire mois dans l'année! »

     

    Image016.jpg

     

    « Il n'est si gentil mois d'avril

    Qui n'ait son chapeau de grésil. »

     

    « La lune d'avril nouvel ne passe pas sans gel. »

     

    Image017.jpg

     

    « Avril entrant comme un agneau

    S'en retourne comme un taureau. »

     

    « Quand Mars se déguise en été

    Avril met ses habits fourrés. »

     

    « Avril le doux, quand il se fâche, est le pire de tous! »

     

    « Caprices d'Avril font tomber les fleurs et trembler les laboureurs. »

     

    Mais heureusement, rien n'arrête la reverdie... Les beautés parées de lumière affrontent, depuis la nuit des temps, les tempêtes et les fantômes de l'hiver qui parfois les bousculent avec leurs doigts givrés.

     

    Image018.jpg

     

    Sur la roue zodiacale, dansent, à cette période transitoire, des êtres magiques: le poisson, emblème lunaire et matriciel et le bélier, animal solaire, gorgé de force et de virilité.

     

    Image019.jpg

     

    Image020.jpg

     

    Le poisson d'avril, messager de l'amour et du Printemps

     

    Si les canulars associés au premier avril sont toujours bien vivants, l'image du poisson était autrefois utilisée pour exprimer son ardeur amoureuse. Aux alentours de 1900, les cartes illustrées de poissons étaient très répandues. Le messager des forces printanières était accompagné d'angelots, d'enfants, de belles jeunes femmes ou de couples amoureux. Des vers romantiques et facétieux complétaient l'ensemble.

     

    Image021.jpg

     

    Ces cartes s'inscrivent dans la lignée de celles de la Saint-Valentin et du Premier Mai. Les amoureux y déclarent leur flamme avec espièglerie et sensibilité.

     

    Image022.jpg

     

    La vogue des cartes illustrées était l'occasion de célébrer, avec poésie, humour et tendresse, le cycle des saisons et le renouveau printanier.

     

    Image023.jpg

     

    Image024.jpg

     

    Image025.jpg

     

    Cette iconographie au charme suranné est truffée de symboles d'amour et de chance. Le fer à cheval est considéré depuis fort longtemps comme un porte-bonheur, indissociable des rituels amoureux. Des rubans roses ou rouges étaient glissés dans les trous de l'objet avant d'être offerts à la personne désirée. Si le contexte était favorable, ils pouvaient être dissimulés sous son matelas ou son oreiller.

     

    Les jeunes hommes frottaient des petits fers à cheval sur la lettre destinée à l'élue de leur cœur.

     

    Image026.jpg

     

    Protecteur du foyer contre les tempêtes et les forces malveillantes, le fer à cheval était placé, les pointes vers le haut, au-dessus des portes ou des cheminées. Réputé attirer l'amour et la prospérité, il était posé, les nuits de pleine lune, sur le rebord des fenêtres. Il accompagnait aussi les pêcheurs dans leurs activités.

     

    Depuis la plus lointaine antiquité, les roses symbolisent l'amour. Leur douce couleur rose-thé s'harmonise avec les nageoires et la queue des poissons.

     

    Image027.jpg

     

    Image028.jpg

     

    Incarnation des forces printanières, le poisson d'avril met à l'honneur une magie populaire qui offre au monde de l'enfance une place privilégiée.

     

    Image029.jpg

     

    Image030.jpg

     

    Image031.jpg

     

    Le poisson peut être assimilé à la légendaire cigogne, bonne fée qui apporte les nourrissons dans les foyers.

     

    Image032.jpg

     

    Image033.jpg

     

    Les cartes du premier avril étaient aussi agrémentées de messages d'amitié.

     

    Image034.jpg

     

    Image035.jpg

     

    On vendait, dans les boutiques en vogue à la Belle Époque, des poissons en sucre, en chocolat et de jolies boîtes colorées en forme de poisson, remplies de gourmandises. Cette tradition a survécu à travers la « friture » de Pâques, florilège de chocolats en forme de créatures aquatiques.

     

    Image036.jpg

     

    Au cours des repas, on plaçait sur la table des petits objets imitant la nourriture afin d'amuser les convives et des boîtes miniatures en forme de poisson pour y loger quelque chose de précieux.

     

    Image037.jpg

     

    La symbolique du poisson

     

    Le poisson fraye et se love dans les eaux matricielles, les mondes mystérieux et les profondeurs de l'inconscient. Dans les religions anciennes, il était porteur d'un symbolisme lié à l'amour et à la fécondité. Des poissons aux couleurs chatoyantes peuplaient les bassins des temples, les fontaines et les étangs sacrés.

     

    Image038.jpg

     

    Image039.jpg

    Guillaume Rondelet (1507-1566), L'histoire ancienne des poissons, 1558.

     

    Des déesses mères à queue de poisson étaient célébrées au Proche-Orient, à l'instar de la déesse lunaire syrienne Atargatis, représentée avec une queue de sirène.

     

    Image040.jpg

     

    Image041.jpg

    The Mermaid, par le peintre préraphaélite John William Waterhouse (1849-1917).

     

    Les premières sirènes ressemblaient à des Harpies. Leurs ailes d'oiseaux claquaient dans le vent comme les voiles des bateaux. D'après la légende, battues par les Muses dans un concours de chant, elles perdirent leurs plumes, utilisées pour tresser des couronnes.

     

    Image042.jpg

    Ulysse et les Sirènes, 1891, par J.W. Waterhouse.

     

    Image043.jpg

    Ulysse et les sirènes, par le peintre victorien Herbert James Draper (1863-1920).

     

    Le milieu marin a toujours inspiré la fascination et l'effroi. Des auteurs comme Pline l'Ancien (23-79 après J.-C.) le qualifient de « mère des monstres » mais l'eau, si mortifère soit-elle, est habitée par des forces magiques et régénératrices.

     

    Image044.jpg

    The Land Baby, par le peintre préraphaélite John Collier (1850-1934).

     

    Image045.jpg

    Poisson volant, par le peintre victorien Herbert James Draper (1863-1920).

     

    Dans la Grèce ancienne, le poisson était consacré à Aphrodite, la déesse de l'amour et de la beauté, née de l'écume de la mer.

     

    Image046.jpg

    La naissance de Vénus, vers 1485, par Sandro Botticelli (1445-1510).

     

    Dans la Rome antique, le premier avril, les femmes vénéraient la déesse Vénus Verticordia et la Fortune virile. Le poète latin Ovide (43 avant J.C.- 18 après J.-C.) relate que la statue vénusienne, dépouillée de ses bijoux et de ses diverses parures, était baignée et parfumée. Les prêtresses la paraient ensuite de colliers d'or et de roses fraîches.

     

    Image047.jpg

    Vénus Verticordia, 1868, par Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), artiste préraphaélite.

     

    Ce portrait, dont il existe quatre versions, représente Vénus Verticordia, «celle qui change les cœurs», une des nombreuses épiclèses de la déesse de l’Amour. (Une épiclèse est une épithète accolée au nom d'une divinité.)

     

    Image048.jpg

     

    Alexa Wilding, l'un des modèles favoris de Rossetti, prêta ses traits à la déesse, beauté victorienne flamboyante, auréolée de papillons d'or et jaillissant d'un buisson de pivoines et de roses. Elle tient une flèche dans la main droite et une pomme dans la main gauche, fruit de connaissance et de sensualité évoquant le péché originel mais aussi le jugement de Pâris. La flèche est l'attribut de Cupidon, le dieu qui insuffle le désir.

     

    Le premier avril, les femmes romaines se lavaient dans de l'eau vive, énonçaient des vœux de fécondité et portaient des couronnes de myrte vert, arbuste sacré de la déesse. Elles offraient de l'encens à la Fortune Virile, qui devait les aider à dissimuler aux hommes les petits défauts de leur anatomie. Dans les temples, elles savouraient un breuvage mystique, mélange de lait, de miel et de suc de pavot. D'après les anciennes croyances, Vénus avait absorbé cet élixir lors de ses noces avec Vulcain, le dieu du feu et de la forge.

     

    Image049.jpg

    (Allégorie aquatique, place de la Concorde.)

     

    Le poisson, avatar et compagnon des déesses antiques, devint, dès le début de la chrétienté, un symbole du Christ.

     

    Image050.jpg

     

    Signe secret de reconnaissance des premiers chrétiens, le nom grec du Christ, ikhtus, peut être considéré comme un acronyme des mots: Iesos Khristos Théos Huios Sotèr soit « Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur ».

     

    Image051.jpg

     

    Dans les traditions d'avril et de Pâques, il est question de résurrection des forces naturelles et de pêche miraculeuse.

     

    Image052.jpg

    Les pêcheurs, décor du pavement de la basilique d'Aquilée, en Italie.

     

    Sur les murs des Catacombes, les lampes à huile, les poteries et les sarcophages paléochrétiens, le poisson représente le sacrement de l'Eucharistie, communion suprême du Christ avec ses disciples. Il évoque le passage et le cheminement des âmes vers l'au-delà.

     

    Image053.jpg

    Le calice au poisson, dans la Maison aux Poissons, à Ostie (le port de Rome).

     

    Le poisson figure, à côté du pain et du vin, sur la table de la Cène. Les premiers Pères de l'Église qualifiaient les croyants de pisciculi: « petits poissons » et appelaient les fonts baptismaux piscina: « le vivier, l'étang aux poissons ».

     

    Image054.jpg

     

    Gardien des connaissances mystérieuses, guide spirituel, symbole de chance et de fécondité, le poisson est un initiateur, célébré dans toutes les civilisations, en orient comme en occident.

     

    Image055.jpg

     

    En Chine, le poisson (yü) signifie le bonheur et l'abondance. Les mouvements de sa queue et de ses nageoires dans l'eau sont assimilés au plaisir sexuel. (Image extraite de mon article sur la Pagode Loo.)

     

    Image056.jpg

     

    Au Japon, on le considère comme un emblème de courage, de force et d'endurance. (Estampe d'Hiroshige (1797-1858), Mulet gris et camélia.)

     

    Image057.jpg

     

    Il conduit aussi les âmes bienheureuses à travers les mondes aquatiques, vers les Îles Fortunées, et protège l’œuf de la Vie qui fait renaître le Printemps.

     

    Image058.jpg

     

    Dans l'ancienne Égypte, comme Monsieur Richard Lejeune, du blog Egyptomusée me l'avait écrit dans l'un de ses commentaires pleins d'amitié, « le tilapia du Nil était synonyme de renaissance et de régénérescence dans l'éternité post-mortem.

     

    En effet, très soucieux des phénomènes que la nature leur offrait, (les Égyptiens) s'étaient aperçu que cette espèce abritait ses petits dans la gueule juste après la ponte, et ne les recrachait qu'une fois éclos. De sorte que tout propriétaire d'un tombeau souhaitait qu'une scène de pêche fût représentée, peinte ou gravée, aux fins de, magie de l'image, lui permettre de renaître dans l'Au-delà.

     

    (Et ajoutons que) dans la langue égyptienne, le même verbe, "sechet" signifiait à la fois "transpercer le poisson à l'aide du harpon" et "s'accoupler" ».

     

    Image059.jpg

     

    Enracinés dans l'imaginaire collectif, les poissons d'avril sont les messagers des forces de reverdie et les protecteurs des anciennes croyances. Ils confrontent ceux qui en sont les « victimes » à une sorte de rite de passage. Ils frayent dans les eaux magiques, à la croisée des fluides de mort et de vie, et nous invitent à laisser papillonner notre imagination.

     

    Image060.jpg

     

    Sous l'égide de ces fameux poissons, je souhaite donc qu'Avril vous soit particulièrement favorable ! Je vous remercie pour vos charmants messages, je pense bien à vous. Gros bisous !

     

    Image061.jpg

    Plume

    « Les splendeurs de l'Hôtel de BéhagueUn frisson rose... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    41
    Vendredi 7 Avril à 18:09

    Coucou ma Cendrine, les cartes anciennes sont très belles.

    C'est le wek end et il fait beau chez nous, le vent du nord a cessé de souffler.
    J'espère que tout va bien par chez toi.
    Plein de belles pensées pour toi et mon p'tit sourire.
    Prends soin de toi et à la semaine prochaine.
    Lolli

    40
    Vendredi 7 Avril à 12:47

    C’est ce qui s’appelle un poisson mis à toutes les sauces.
    On ne peut faire un article plus complet sur ce 1er avril et les poissons.

    C’est un très gros travail de recherche pour retrouver toutes ces cartes, tableaux, événements historiques, traditions, symboles et proverbes. Ces poissons d’avril vous ont permis de laisser papillonner votre imagination, et la notre par la même occasion.

    Superbe article.

    39
    Vendredi 7 Avril à 09:49

    Accueil

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu vas bien en ce moment..

    Bonne journée, gros bisous

    38
    Vendredi 7 Avril à 09:20

    Bonjour Cendrine,

    Je venais prendre de tes nouvelles ... Prends soin de toi mon amie. Je t'embrasse Véronique

    Résultat de recherche d'images pour "Valensole rue Sainte Catherine"

    37
    Jeudi 6 Avril à 17:40

    Coucou chère Cendrine, je viens de m'attarder dans l'histoire symbolique d'Avril et de son Premier jour que tu nous proposes dans ce billet magnifiquement illustré, documenté. Comme chaque fois, j'aime découvrir ou redécouvrir avec toi la richesse de notre culture et je ne saurai jamais assez te remercier pour ces évocations, ces histoires, ces traditions qui font appel à notre imaginaire. Un grand merci ma Cendrine pour ton érudition et tes recherches que tu partages avec tant de joie et de plaisir avec tous ceux qui t'aiment ! Il y avait beaucoup à dire sur Avril, ce premier mois du printemps saison du renouveau, de la lumière retrouvée, de la nature en pleine effervescence. Par association d'idées, c'est le Ballet du Sacre du Printemps chorégraphié par le merveilleux Maurice Béjart, qui me vient immédiatement à l'esprit... J'ai bien aimé aussi tes recherches sur l'origine du 1er Avril et des blagues qui l'accompagnent, j'ignorais beaucoup de choses sur ce sujet et puis n'est-ce pas "il faut rire avant que le ciel nous tombe sur la tête !" Alors n'hésitons pas... Je te quitte sur cette idée qu'il faut toujours garder un grain de folie en tête pour survivre dans ce monde parfois empreint de noirceur, de dureté ! Je t'embrasse bien affectueusement non sans te remercier  pour le joli commentaire si poétique que tu viens de déposer sur le "monde des étangs", objet de mon dernier article. Prends soin de toi chère petite Fée et passe une belle fin de semaine, Bisous, bisous de Shuki

    36
    Jeudi 6 Avril à 12:22

    Bonjour Cendrine,

    Merci pour ton gentil commentaire, tu sais que tes passages me font bien plaisir.

    Toujours le beau temps, et je viens de rentrer, les arbres sont tous en fleurs, c'est vraiment très joli.

    Passe une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    Image associée

    35
    Jeudi 6 Avril à 10:45

    Coucou!

    alors hier après midi après un long périple car ici les transports en commun faut avoir le temps pour les prendre ... on arrive devant la villa Empain ...et ...et ...elle était fermée!

     elle appartient a une fondation arménienne et pour eux Paques est sacré donc pas d'expo! rien de rien, elle était fermée ... juste on a pu prendre quelques photos de l'exterieur de la piscine et du jardin ...  ensuite le gardien nous a poliment dit de prendre l'air ailleurs ...

    mais bon j'ai pris des photos du quartier qui est celui des ambassades notamment juste a coté celle de la Lybie là j'ai juste pu prendre en photo leur magnolia ....

    et on a vu deux ambassades aux batiments abandonnés!! je superbes maisons qu'on laisse tomber en ruine et après on dit qu'il y a la crise du logement ....

    qu'il m'en donne une a moi de ces maisons! mais bon c'est de la politique et je ne m'en mêle pas ...

    alors demain vous verrez juste des photos du jardin et des environs ...

    bisous doux et belle journée , ici gris humide et froid on repart en hiver

    Photo

    34
    Jeudi 6 Avril à 10:18

    Accueil

    Bonjour Cendrine, c'est par un beau matin ensoleillé que je t'envoie de doux baisers

    33
    Mercredi 5 Avril à 21:44

    Bonsoir ma Cendrine,

    En faisant mes coms cet après midi, je voulais passer te voir, et aucun accès possible sur ton blog.

    C'était peut-être un poisson d'avril ? En tout cas je me suis inquiétée. Je suis contente de trouver ton message et de pouvoir

    y répondre.

    Sais-tu quel poisson je préfère ? Et bien le poisson en chocolat lol !

    Merci pour ce partage c'est un vrai plaisir et comme tu en as le secret tu sais nous y intéresser jusqu'au bout.

    Il y a pas mal de choses que je ne savais pas. Merci.

    Douce nuit et vivement Pâques que je le mange ce poisson hi hi !

    Lolli

     

    32
    Mercredi 5 Avril à 17:37

    Bonsoir ma petite Cendrine,

    Un petit coucou pour prendre de tes nouvelles ... J'espère que tu as pu sortir un peu et photographier les beaux arbres en fleurs. Passe une très bonne soirée, grosses bises, Véronique

       Image associée

    31
    Mercredi 5 Avril à 17:32

    Accueil

    Bonsoir Cendrine, le mois d'avril est commencé, mais je n'est pas vu d'hirondelle...

    Bonne fin de journée, gros bisous

    30
    Mardi 4 Avril à 19:04

    coucou super le dragon en bois mais ici ils sont hors de prix méme sur les brocantes sinon j'en aurais un dans ma chambre!

    par contre la robe a une époque j'ai eu des tenus pas possible a porter en ville loll mais plutôt car il y avait peu de tissus .... pas forcement des forme extravagante ...

    ici je n'ai plus aucune occasion de porter ce genre de vetement ... :)

    je passe te dire bonne soirée

     j'ai eu une journée chargée mais avec un beau soleil , un vent frais mais on est qu'en avril

     demain je vais voir une expo , après je vais encore vous noyer de mes photos !

     bisous a demain

     

    Photo

    29
    Mardi 4 Avril à 10:06

    Accueil

    Bonjour Cendrine, le soleil brille, il fait déjà 18°... Une belle journée qui commence.

    Bon mardi, gros bisous

    28
    Lundi 3 Avril à 15:22

    je te souhaite une belle semaine et aussi un bon mois d'avril,

    après la superbe journée d"hier ce matin on avait du brouillard

    fallait remettre un pull et ce matin le soleil est revenu ...

    en avril ne te découvre pas d'un fil!

    bisous

    photo faite hier à Meise

    Photo

      • Mardi 4 Avril à 12:25

        Magnifiques ces jonquilles gorgées d'or solaire!

        Gros bisous

    27
    Lundi 3 Avril à 09:09

    Accueil

    Bonjour Cendrine, quel magnifique article sur le 1er Avril et agrémenté de belles illustrations..

    Ma main va bien, je peux retirer l'attelle dans la journée...

    Bonne journée, gros bisous

      • Mardi 4 Avril à 12:33

        Je suis ravie pour ta main, c'est une excellente nouvelle, merci de tes gentilles visites.

        Repose toi bien pour récupérer au maximum, je t'embrasse, belle journée smile

    26
    Lundi 3 Avril à 08:40

    merci de nous avoir appris les origines du 1er avril. J'ai toujours aimé faire des blagues même en dehors de cette date .... blagues plus ou moins réussies !   mais c'est pas grave, c'est comme pour les jeux de mots.

    bisosu

    gérard

     

     

      • Mardi 4 Avril à 12:26

        Blagueur... wink2

        Je suis blagueuse aussi, on fait de son mieux pour rire et faire rire! winktongue

        Gros bisous, merci de ta visite

    25
    Lundi 3 Avril à 08:32

    Bonjour Cendrine,

    J'espère que tu as passé un bon weekend. Première semaine d'avril, le temps passe vraiment très vite ... Passe un bon lundi, bises, Véronique

      Image associée

      • Mardi 4 Avril à 12:27

        Oh oui, le temps file... L'année avance à pas de géant...

        Ils sont superbes ces lions, merci pour les jolies photos que tu m'envoies, gros bisous Véronique

    24
    Dimanche 2 Avril à 18:47

    coucou on a eu une belle journée , du monde partout dehors ...

    j'ai refais des photos du jardin botanique la nature ce réveille vite ...

    je te souhaite une belle fin de journée

    ps: je sais que tu manges pas de viande tu peux faire la plupart des recettes avec du poisson :)

    et tu sais d'où ça vient les sirènes? on reste dans l'océan ...:)

     

    23
    Henri de Margaux
    Dimanche 2 Avril à 15:48

    Bonjour Cendrine,

     

    Encore une fois je suis absolument subjugué par la lecture de ton bloc. Sur un sujet comme le « Premier Avril », tu as sue associer par la recherche, les légendes,  l’histoire, la littérature et assortir le tout  de  magnifiques illustrations. C’est vraiment extraordinaire MERCI !

    Je t’embrasse très amicalement.

     

    Henri.

      • Mardi 4 Avril à 12:28

        Un grand MERCI cher Henri, tes mots me touchent profondément, merci pour ton regard de poète sur les choses...

        Je te fais de gros bisous, belle journée

    22
    Dimanche 2 Avril à 09:26

    Je l'avais déjà épinglé lors de sa première "mouture" en 2014, votre article ici augmenté, chère Cendrine, constitue une mine de renseignements absolument incomparable sur un sujet, de prime abord, facétieux.

    Qui dut vous entraîner à fouiller et encore fouiller non seulement au sein d'une littérature immense, éclectique et cosmopolite mais aussi dans un corpus iconographique de premier choix : pour cela aussi, pour ces recherches aujourd'hui si judicieusement exprimées et si bellement mises en page, je vous félicite.

     

    En revanche, ce dont je ne me félicite absolument pas, - car je viens de relire également mon commentaire de 2014 !! -, c'est d'y avoir laissé une épouvantable faute d'accord de participe passé d'un verbe pronominal.

    Merci donc de lire dans mon commentaire du 2 avril 2014, - et, tout en acceptant mes excuses les plus appuyées, de bien vouloir éliminer ce malencontreux "s" à "aperçu" dans le passage que vous en reprenez ci-dessus :

     

    "(les Égyptiens) s'étaient aperçu que cette espèce abritait ses petits dans la gueule juste après la ponte,"

     

    Merci à vous.

    21
    Dimanche 2 Avril à 00:48

    Bonjour Cendrine,

    Je savais que tu allais publier un article sur le "Poisson d'avril" lol ! Un article comme toujours bien complet, j'ai encore appris grâce à toi. 

    Moi aussi tous les ans je collais un poisson d'avril dans le dos de mon père, un matin il est même parti travailler avec un collé dans le dos, se sont ses collègues de bureau qui lui ont dit mdr ! Avec ma mère non, elle ne savait pas rire !!

    Je te souhaite un très bon dimanche, grosses bises, Véronique

       Résultat d’images pour  gifs poisson d'avril

      • Mardi 4 Avril à 12:29

        Ah le coup du poisson accroché dans le dos, mon papa se faisait toujours avoir le pauvre, et on riait, on riait! il pensait y avoir échappé mais non...

        De gros bisous pour toi

    20
    Samedi 1er Avril à 21:44

    Chère Cendrine toujours un plaisir de lire la magie de tes explications !!!

    j'aime beaucoup, je ne connaissais pas tout cela sur les poissons, mais tout est enchantement dans ces croyances et ces rites qui ont traversé les siècles liés aux phénoménes de la nature qui est tout de même notre mère nourricière |

    alors pour te dire que par ici c'est "le jour des mensonges" comme au Brésil, ou plutôt la tradition a du suivre les colons qui ont traversé l'Atlantique car ils ont toutes les fêtes qu'on fait chez nous :) et aident beaucoup à ce qu'elles, les traditions, ne soient pas perdues!

    alors pour ce qui est du 1er Avril, il faut imaginer le mensonge si possible le plus rigolo, mais de façon à ce que les gens croient tout de même, depuis on leur dit que c'est un mensonge d'avril !!!

    je te passe le mensonge emit aujourd'hui sur le site de la police et que plusieurs personnes ont cru et se sont mises à critiquer

    "la police portugaise en partenariat avec les laboratoires X-innovation a mis en fabrication le premier vehicule policier terre/air.Nous sommes donc la première police europeenne qui aura un Aeromobil. Une fois de plus des pioniers de l'innovation. Merci." Avec sur leur Facebook. la photo d'un aeromobil !

    http://www.impala.pt/noticias/portugal-e-o-mundo/mentira-da-psp-1-abril-furor-nas-redes-sociais/

    beaucoup n'ont pas cru, mas d'autres se sont mis à publier des critiques !!!

    enfin toutes ces petites histoires de petits poissons qui jouent sur les plates-bandes de Cupidon, c'est du bonheur pour l'amour et l'amitié :)

    bisous Cendrine,

    je te souhaite un heureux weekend

    Angie

    19
    Promeneur75
    Samedi 1er Avril à 21:20

    Toujours un bel article très documenté et rempli d'images et photos splendides. Quant à vos chocolats ... ils sont très tentants.

    Bonne soirée

      • Mardi 4 Avril à 12:30

        Merci beaucoup cher Promeneur 75, je vous offrirais volontiers des petits chocolats...yes

        A très bientôt!

    18
    Samedi 1er Avril à 19:39
    Le 2 avril c'est l'anniversaire de mes parents !je pense très fort à eux!Le 1er nous restons sur le qui-vive. ...sourire !!Merci pour les explications Cendrine !Bisous !
    17
    Samedi 1er Avril à 18:30
    Féelaure♥

    Coucou Cendrine,

    Je viens de me régaler avec ton billet et j'ai appris plein de choses grâce à toi merci du fond du cœur pour l'amour que tu mets dans tes billets ♥ les images que tu as choisies (et que j'ai pintées wink2 ) sont magnifiques.

    Le poisson est mon signe puisque comme tu le sais je suis de mars, et avril c'est le mois de mon mari puisqu'il est né un 2 avril smile

    Je te souhaite un très beau mois d'avril qu'il t'apporte son lot de petits bonheurs au fil des jours

    Doux week end et plein de bisous

    16
    Albiréo
    Samedi 1er Avril à 17:13

    Les poissons de la baie des Anges se joignent à moi pour te souhaiter un joli mois d'avril qui se découvre, ou pas, d'un fil...

    Gros bisous et merci de nous faire rêver ^^

      • Mardi 4 Avril à 12:32

        Merci à toi chère Albiréo et à ces facétieux poissons de la Baie des Anges! wink2

        Je te souhaite aussi un très joli mois d'avril plein de lumière, de couleurs, de parfums poétiques de Printemps...

    15
    Samedi 1er Avril à 15:51

    Coucou ma Cendrine,

    Un très beau billet sur ce 1er avril magnifiquement expliqué et illustré de très belles cartes postales anciennes.

    Le mois d'avril, le mois du renouveau et des amours, par contre il ne faut pas oublier ce diction : "Avril, ne te découvre pas d'un fil" !  Signe du bélier pour certains (es) et une conception dans le mois de juillet, dans l'insouciance des vacances des juilletistes.

    Dans ma campagne bretonne, ce 1er avril est inauguré par de bons... Il fallait s'y attendre !

    J'espère que tout va bien pour toi en ce moment ma douce amie.

    Bises et bon après midi, sans oublier un petit coucou à ton Christophe !

     

    14
    Samedi 1er Avril à 15:31

    Oh merci Cendrine, j'adore toutes ces cartes postales anciennes. 

    J'aime cette tradition de faire des blagues, j'ai mis ce matin, sur facebook, une photo  de chez moi sous la neige  happy

    Merci aussi pour toutes les explications

    Bon premier week-end d'avril - bisous bisous

    13
    Samedi 1er Avril à 14:45
    un petit coucou pour commencer avril ... et il pleut un temps idéal pour les poissons! et c'est pas une blague! j'espère du beau temps demain bisous et porte toi bien
    12
    Samedi 1er Avril à 13:47

    Bonjour Cendrine 

    Rho ...quel regal de te lire  , tu dois passer un temps fou a faire ces articles si riches en explications et en recherches !!

    Les photos  sont aussi  très belles , bien vues ..

    Merci à toi 

    Tu es devenue ma réference ..MERCI !!

    Bises ma douce

    Prends bien soin de toi 

     

     

    11
    verismo-lagardere
    Samedi 1er Avril à 12:31

    non ce n'est pas un poisson d'avril, je me devais de prendre courage venir gouter à cette féerie poissonneuse dont seule la fée de Paris pouvait nous gratifier....en espérant te trouver en bonne santé, je t'embrasse affectueusement
    vl/claude

    10
    Samedi 1er Avril à 11:58
    jill bill

    Coucou Cendrine, ah nous y sommes au premier avril et qui dit premier avril dit encore poisson même si... gamine plaisir de les faire en papier de cahier de classe à colorier et à coller dans le dos des camarades de classe... de nos jours je ne sais pas si... bref, merci pour le tout et belle journée de la part de jill, bises

      • Samedi 1er Avril à 12:22

        Ah mais il y a toujours des enfants en nous...winktongue

        Je me souviens comment je piégeais mon papa, il se faisait avoir à chaque fois par mes blagues, mes canulars et les poissons que je lui collais dans le dos, il ne voyait rien, on en a ri tant de fois!!!

        Bisous et belle journée pour toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :