• Les Squares paysagers de Sarcelles

    Image01

     

    C'est une promenade aux couleurs de l'amitié que je vous propose aujourd'hui. J'ai sillonné avec CHRIS, (du blog  Au fil des jours et des menus plaisirs), les chemins inattendus de Sarcelles, cité emblématique du Val d'Oise et de la banlieue nord parisienne.

     

    Image02

    Je te remercie, Chris, pour les moments de joie et de complicité que nous avons partagés. Ils sont aussi lumineux que ces fleurs.

     

    Image03

     

    Amis lecteurs, je vous invite à découvrir les balades intimistes de CHRIS dans Paris, ses escapades en Île de France et ses décorations fort réussies mais vous la connaissez peut-être déjà...

     

    Image04

     

    Si vous vous demandez ce que Sarcelles offre en matière de verdure et de patrimoine, mon article vous surprendra sûrement. En dépit de sa réputation négative, le lieu est loin d'être inhospitalier et recèle, dans sa partie la plus ancienne, de véritables petits trésors.

     

    Image05

     

    Sarcelles est mon « chez moi » depuis plus de dix ans mais Paris est mon royaume de rêves et une terre infinie d'exploration. Osciller entre les deux nourrit mon inspiration...

     

    Autrefois, Sarcelles était nichée dans la campagne, au coeur d'un territoire luxuriant, constitué de vignes, de champs, de cultures potagères (choux-fleurs, petits pois) et de vergers (poiriers, pommiers) dont les récoltes étaient acheminées, par voie ferrée, jusqu'à Paris. A la fin du XIXe siècle, on y construisit d'élégants pavillons mais à partir des années cinquante, l'urbanisation galopante donna naissance à de grands ensembles, destinés, de prime abord, à accueillir les rescapés de l'Hiver 54 et les français rapatriés d'Algérie.

     

    Cette « nécessité immobilière » modifia sans concessions le visage des lieux. La bourgade champêtre se métamorphosa en une banlieue tentaculaire peuplée de tours immenses et un terrible mal de vivre, appelé « sarcellite », fit son apparition.

     

    Image06

    (Image trouvée sur le Net)

     

    Cette angoisse mortifère, soulignée avec force détails en mars 1962, naquit dans la première phase du Grand Ensemble. Au milieu des barres de béton, elle suscita une vague de troubles psychologiques et de suicides mais elle s'atténua quand les quartiers furent équipés de commerces, d'écoles, de bureaux de poste, de bibliothèques et d'espaces de loisirs.

     

    Le Canard Enchaîné lui consacra sa une, le 9 février 1966 et le livre Regards et témoignages sur Sarcelles de Claude Mezrahi, publié en 1986, en décrivit les différentes manifestations.

     

    Image07

    Le ciel au crépuscule, contemplé depuis ma fenêtre, au coeur du Grand Ensemble.

     

    Sarcelles est l'union de deux entités: le vieux Sarcelles, dit Sarcelles Village et la ville nouvelle, appelée Sarcelles Lochères.

     

    Image08

    Sarcelles Village

     

    Image09

     

    Sarcelles Lochères fut le premier exemple de « ville neuve », érigée entre 1955 et 1970 à l'initiative de François Bloch-Lainé, président de la Société immobilière de la Caisse des Dépôts et Consignations (SCIC). Il confia la réalisation du projet aux architectes Jacques-Henri Labourdette (1915-2003) et Roger Boileau.

     

    Image10

     

    Image11

     

    Les immeubles de Jacques-Henri Labourdette ont été conçus pour s'adapter aux contraintes d'une ville très dense. Leur écriture architecturale est fondée sur les exigences du rationalisme constructif. Baies vitrées, panneaux de pierre et bandeaux de béton rythment les plus grands bâtiments qui abritent aussi bien des logements que des bureaux et des activités libérales.

     

    Image12

     

    Labourdette est connu pour avoir édifié, en 1960, avec Édouard Albert, la Tour Albert, premier gratte-ciel de Paris. Sa hauteur de 61 mètres suscita une âpre controverse mais son ossature tubulaire en acier était si novatrice pour l'époque que le bâtiment est considéré, aujourd'hui encore, comme un exemple de modernisme.

     

    Image13

    La Tour Albert, 33, rue Croulebarbe, photographiée par Jacques Mossot pour Structurae (Base de données internationale du patrimoine du génie civil).

     

    Image14

     

    Les « Labourdettes » érigées sur le Cours Belsunce, à Marseille, entre 1960 et 1962. Ces trois tours ont obtenu le label « Patrimoine XXe siècle ». (La photo est de Xavier de Jauréguiberry pour Djibnet.)

     

    Image15

     

    J'habite à l'ombre des « Labourdettes » de Sarcelles, dans un immeuble de quatre étages. Comme vous pouvez le constater, la Nature a retrouvé une place importante dans la ville.

     

    Image16

     

    Depuis plusieurs années, des espaces verdoyants, des massifs de fleurs et des arbres vigoureux, qui s'élancent plus haut que certains immeubles, ont adouci l'hydre de béton.

     

    Image17

     

    Sous l'orage, une inquiétante et fascinante poésie...

     

    Image18

     

    Image19

    Le paysage s'est considérablement modifié par rapport à l'époque du « tout béton », comme en témoignent ces séductrices photographiées au pied de mon habitation.

     

    Image20

     

    Quand je longe ces « espaces de respiration » émaillés de roses voluptueuses, je songe aux premiers temps de la ville moderne, à la grisaille omniprésente et je me dis que les lieux ont bien changé.

     

    Image21

     

    Que serions-nous sans ces beautés opulentes, caressées par les larmes du ciel?

     

    Image22

     

    Le patrimoine vert de Sarcelles constitue près de 25% du territoire de la commune (source Mairie) et chaque petite place est agrémentée de compositions florales.

     

    Image23

     

    Cette réécriture végétale et colorée de l'espace urbain est particulièrement appréciée par les riverains.

     

    Image24

    Mon arrêt de bus

     

    Image25

     

    Image26

     

    Rubdbeckias couleur de soleil, pensées et pétunias composent une palette de soie et de lumière.

     

    Image27

     

    Image28

     

    Image29

    Devant la gare...

     

    Image30

    Un petit coin de prairie découvert en cheminant vers Sarcelles Village qui a préservé son authenticité, parmi les squares verdoyants et les monuments classés, à l'instar de l'église et de l'Hôtel de Ville.

     

    Image31

     

    Image32

    Ancienne Place de la Mairie, la Place de la Libération se dresse à l'emplacement de l'ancien cimetière (1730).

     

    Image33

    Ce bel espace ombragé, orné de roses, honore la mémoire du docteur Marius Galvani (1844-1920).

     

    Image34

     

    Image35

     

    Image36

    Le nom de ce médecin au grand coeur est indissociable du combat contre le choléra.

     

    Image37

     

    Marius Galvani naquit à Zante, une île d'Ionie, le 20 novembre 1844. Pendant la guerre de 1870, il s'engagea dans les ambulances volantes des armées de terre et de mer. Diplômé de médecine à Paris en 1874, il s'établit à Sarcelles, en 1875, et devint conseiller municipal. Pendant l'épidémie de choléra de 1892, il soigna sans relâche les malades sarcellois et reçut la Légion d'honneur.

     

    Le monument fut érigé grâce à des fonds collectés auprès des anciens malades, en 1938, et inauguré en 1946.

     

    Image38

    Les lieux avant l'aménagement du square. De récentes campagnes de fouille ont révélé qu'il s'agissait du premier établissement humain à Sarcelles.

     

    Image39

     

    Image40

     

    Image41

     

    Quelques pas nous conduisent au square d'Hattersheim, un lieu ravissant qui célèbre le jumelage de la ville d'Hattersheim, en Allemagne, avec Sarcelles, le 14 juin 1987.

     

    Bien que située dans une zone fortement industrialisée, Hattersheim s'est épanouie au bord de l'eau, sur les rives du Main. Elle est appelée « la ville des roses » car, dès la fin du XIXe siècle, des horticulteurs se spécialisèrent dans la culture et l'exportation de roses coupées. En 1997, une somptueuse roseraie y fut inaugurée. On y contemple aujourd'hui plusieurs centaines de variétés de roses, une pyramide ornementale géante, des bassins parsemés de roses aquatiques... On y donne, sous les frondaisons parfumées, des « Concerts de Sérénades ».

     

    Image42

    La roseraie d'Hattersheim. (Image trouvée sur le net).

     

    Image43

    Rose d'Hattersheim

     

    En attendant de consacrer un article à la reine des fleurs, je veux offrir celle-ci à une délicieuse poétesse, Corinne (Cronin), qui signe d'une rose ses vers exquis et ses missives d'amitié.

     

    Image44

     

    Nous sommes accueillis par une allégorie de l'abondance, gracieuse incarnation de l'esprit des vignes qui couvraient autrefois la campagne sarcelloise.

     

    Image45

     

    Image46

     

    Image47

    Un peu floue sous un rideau de pluie...

     

    Image48

     

    Image49

    Dans sa grâce juvénile, cette vendangeuse au visage poupin rayonne, telle une nymphe des fleurs.

     

    Image50

    A ses pieds, jaillit un tapis de verdure et de fleurs colorées, tableau chamarré où les couleurs chaudes s'entremêlent...

     

    Image51

     

    Image52

    Elle se dresse à côté du manoir de Miraville (l'actuel hôtel de ville) et regarde en direction de l'église du village.

     

    Image53

    Le manoir de Miraville fut construit en 1885 par Frédéric Aylé, un collectionneur d'objets d'art strasbourgeois, qui devint maire de Sarcelles, de 1878 à 1881 et de 1884 à 1896. Je vous ferai visiter ce remarquable bâtiment dans un prochain article.

     

    Image54

     

    Image55

    L'église Saint-Pierre et Saint-Paul, dont le porche Renaissance fut construit par le célèbre architecte et sculpteur Jean Bullant(1515-1578). J'ai prévu de lui consacrer un article dans quelques temps.

     

    Image56

     

    Je suis ravie de vous avoir montré différents visages de Sarcelles qui, avant d'être « la zone » est un lieu de vie et une ville chargée d'histoire.

     

    Image57

     

    Je remercie CHRIS de sa visite. J'ai savouré chaque moment de notre promenade estivale, si éloignée des persiflages, des regards condescendants et des phrases du genre: « ah, vous habitez LE Sarcelles »...

     

    Image58

     

    Avec l'arrivée du Tram dans les prochains mois, Sarcelles se métamorphose encore. Nombre de quartiers seront désenclavés mais trottoirs et routes ont déjà pris un sacré coup de neuf.

     

    Image59

    Essais du tram photographiés en août 2012.

     

    Image60

     

    Avant que le froid de l'automne les fasse glisser dans le sommeil hivernal, je vous offre des fleurs de Sarcelles, sans oublier quelques vues représentatives de mon « univers ».

     

    Image61

     

    Image62

     

    Image63

     

    Image64

     

    Image65

     

    Image66

     

    Image67

    Plume4

    « Mélodies AutomnalesUne petite Pause »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    72
    Samedi 1er Juin 2013 à 13:03

    Bonjour, c'est un bel article qui me rappelle de beaux souvenirs car c'est sûr on voit sa ville comme on voit la vie. Si on ne regarde que le béton , les tours, les tags, la saleté, tout ce qui est cassé autour de nous la vie est triste, mais 'on  peut voir dans le même temps, des sourires sur les visages, la beauté de la nature, les couleurs qui nous entourent ...

    71
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    Chère Cendrine,

    Pour une fois, je suis la première à te laisser un message, enfin j'espère, lol!!

    Je suis enchantée par ton article. Il ya tant de belles choses à voir, des fleurs qui poussent à l'ombre des tours qui ne sont pas si effrayantes. Les photos d'architecture que tu as prises sont très jolies. Les fleurs sont des merveilles.

    J'irais voir le blog de ton amie CHRIS et les poèmes de Corinne. C'est beau de se promener ainsi entre amies de blog.

    Je t'embrasse. Une bonne soirée pour toi et tes amies.

    Lilirose

    70
    lagardère
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    les fleurs font un feu d'artifice autour du modernisme architectural...dont tes photos donnent un aspect de calme et de douceur...la nature à trouvée sa place de la maniére la plus élégante et normale qui soit..et permet de faire oublie rla masse de ces immeubles...tout s'intégre parfaitement dans une belle harmonie d'ensemble....c'est agréable à voir, admirer, visiter....c'est une cité enchanté....et j'en suis ravi pour toi si tu habites dans un lieu aussi bien coloré que discret...la nature ne fait qu'apporter la touche idéale....c'est mirifique...;merci à vous deux..;merci à toi fée de paris...tu es dans un joli paradis.....bonne soirée
    bisessssssssssssss
    claude 

    69
    Tina
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    C'est magnifique Cendrine!!

    Loin des idées reçues on aperçoit des fleurs, de la verdure qui tapisse la ville. On découvre l'histoire des lieux à travers tes mots.J'aime beaucoup.

    Il y a une grande poésie dans tes photos comme dans celles qui sont prises sous l'orage. Ces tours sont intéressantes par leur architecture et les jeux de lumière. Les squares sont très beaux. Merci pour ton article que je vais revenir lire avec joie.

    Repose toi, bonne soirée

    Bisous

    Tina

    68
    Tina
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    L'image n'était pas passée. Encore merci pour ton article. Il est superbe.

    Bisous ma belle

    67
    Elodine
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    Ma belle c'est très beau. J'adore ces fleurs que tu nous montres en nous faisant découvrir l'histoire si intéressante de ta ville. Il y a plein de gens qui n'y connaissent rien et qui parlent bêtement. Rien n'est rose nulle part. La cité de Sarcelles et son village attenant montrent les efforts pour bien vivre qui ont été faits.

    Bravo et plein de bises

    Elodine

    66
    Lucille
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    Bonsoir Cendrine

    Un très bel article décrivant des lieux méconnus, victimes de préjugés. Je ne pensais pas qu'il y avait tant de fleurs dans cette ville. Elles sont au pied des immeubles et des tours, c'est vraiment très beau.

    Tu écris remarquablement bien.

    Bonne nuit, bisous.

    Lucille

    65
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:08

    Bonsoir madame,

    Je suis toujours confondu par votre capacité d'écriture ravissante et vos arrangements scéniques. Vous avez le talent rare de rendre tout intéressant et d'emmener votre lecteur au fil de votre écriture, sans que ce dernier ne se lasse jamais. Quoi, parler de la banlieue si souvent décrite de façon péjorative par les médias comme ferment de criminalité, misère et glauque mégapole emplie de chomage... et vous voici pourfendant les maldisants en quelques mots fort bien imagés!

    Simplement, l'air de rien vous décrivez votre lieu de vie en sachant ouvrir le regard de votre lecteur. Pas de journalisme politiquement engagé ou à la recherche de sensationnel. Simplement c'est là tout votre secret et la puissance de votre construction. Décrire votre vie en attirant le regard du lecteur vers de jolis points de vue. On ne peut pas dire que vous occultez les grands ensembles et  leurs grisailles, mais vous savez les rendre beaux par petites touches tel l'un de ces peintres dont vous nous parlez souvent. Vous êtes donc magicienne ou alchimiste en transformant le plomb en or? A moins que vous ayez la capacité de savoir en toute occasion ne pas vous apesantir sur le plus sombre pour ainsi magnifier les petits coins de couleurs. Affirmer la vie joyeuse et belle en dépit du reste. Toujours sourire et positiver. Si les journalistes avaient votre plume, je lirais davantage de journaux.

    64
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 01:56
    Cendrine

    Bonsoir Framboise,

    Je te remercie car j'aime beaucoup cette expression et la phrase qui l'accompagne. Pas parce que je l'ai écrite mais parce qu'elle reflète vraiment ce que j'éprouve face à l'évolution de la ville.

    Je suis bien dans mon petit immeuble de quatre étages au milieu des arbres et heureusement les tours ne nous écrasent pas.

    Je te souhaite un bon dimanche

    Cendrine

    63
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 00:07
    Cendrine

    Bonsoir Mylindo,

    Il y a eu tant de fleurs cette année que je n'ai eu que l'embarras du choix. Mon appareil photo n'a pas chômé!

    La petite vendangeuse est bien jolie, elle est l'un des visages méconnus de Sarcelles.

    J'aime aussi les Labourdettes, tant honnies en d'autres temps et redécouvertes pour leur intéressant patrimoine architectural moderne. Depuis que la Nature ne cesse de croître dans la ville, une poésie de l'espace urbain est bien perceptible, même avec les tours. J'aime beaucoup les photographier en fonction de l'intensité de la lumière et des orages...

    Merci pour ton fort sympathique commentaire, je te souhaite une bonne nuit, gros bisous

    Cendrine

    62
    Jeudi 4 Octobre 2012 à 00:01
    Cendrine

    Merci beaucoup ma chère Thérèse!

    Ces fleurs sont si jolies, elles offrent aux habitants des lieux beaucoup de bonheur dans la ville.

    Je suis très heureuse d'avoir rencontré Chris.

    Je te souhaite une bonne nuit, gros bisous

    Cendrine

    61
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 23:39
    Cendrine

    Merci beaucoup Timilo

    Ton regard sur Sarcelles me touche beaucoup...

    Bisous et bonne nuit

    Cendrine

    60
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 23:31
    Cendrine

    Je te remercie ma chère Line,

    Tu as le sens de la beauté, je l'écris et l'écrirai encore même si tu le sais déjà.

    Tu as vu un endroit où j'aime aller lire quand il fait beau, à côté de la petite vendangeuse et en plus les bancs sont confortables!

    Les années précédentes, il y avait beaucoup de fleurs mais alors cette année, il y en avait partout! Les roses ont poussé gaiement entre les immeubles et personne n'a fait oeuvre de barbarie les concernant.

    Je te souhaite une excellente soirée, gros bisous

    Cendrine

     

    59
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 23:23
    Cendrine

    Bonsoir Mansfield,

    Oui, je pense qu'il s'agit de notre nouveau "destrier" vif et lumineux comme l'éclair! J'aime son esthétique. Il va nous changer la vie. J'ai commencé à regarder les futurs itinéraires. Nous allons circuler plus aisément et les lieux enclavés dans les profondeurs des villes s'ouvriront.

    Je suis très touchée par tes mots. Je te remercie et te souhaite une excellente soirée, bisous

    Cendrine

    58
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 21:08

    c'est bizarre je ne vois pas mon commentaire ??

    j'espère que tu auras le second je comprend pourquoi tu avais le coeur lourd

     

    bisous et bravo, l'essentiel c'est ce que ton coeur regarde et c'est ce qui te rend heureuse

    57
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 20:56

    Et la consolation, dans mon expérience, implique le don encourageant des mots.

    Gros bisous et courage Cendrine

    56
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 20:32
    Cendrine

    Un profond merci ma chère Plume!

    Je suis enchantée de ta visite et ravie d'avoir montré ce que les médias ignorent à chaque reportage car il est bien plus vendeur de présenter des horreurs...

    Chris n'avait aucun à priori, elle est venue en toute amitié et nous avons passé d'excellents moments.

    Je me suis reposée tout l'après-midi car je suis très fatiguée et aux prises avec les douleurs. Je me sens un peu mieux mais j'ai en travers certains jugements déplacés sur ma ville et je ne vais pas digérer ça comme ça...

    Ne t'inquiète pas, cela ne va pas me ronger mais des gens qui se prétendent ouverts d'esprit ont tombé le masque... Hormis les dorures de Paris point de salut et bien je les emmerde! Oh, Cendrine dit des gros mots ce soir...

    Je te fais de gros bisous et je te souhaite une très belle soirée, autant que possible...

    Cendrine

    55
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 19:13
    columbo1962

    Bonsoir,

    Je suis passé faire un petit coucou sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles et en espérant que vous allez bien enfin le mieux possible en tout cas. Bien que ce soit des maisons de riches comme on dit, eh bien j'aime bien ces grandes villas que vous avez photographiées car au niveau de l'architecture ce sont vraiment de petits bijoux au niveau de l'esthétisme. Il existe encore quelques maisons dans le même style dans une ville balnéaire de ma région ouest, "la ville de la Baule", car bien que les immeubles ont envahis le littoral, il subsiste encore des maisons dans ce style. Lorsque l'on compare avec les maisons construitent à notre époque, eh bien quelle différence, car celles de notre époque sont moches comparativement à celles que je vois sur votre blog! En ce qui concerne les grands immeubles que je vois sur votre blog, eh bien dans les années soixantes c'était certainement une bonne idée à l'époque, mais bon avec la dégradation de la société, eh bien ce n'est plus du tout la même ambiance dans ce genre de quartier malheureusement si j'en juge par les documentaires que je peux voir à la télévision sur les banlieues en général! L tramway il est vraiment chic esthétiquement! Je vous souhaite une bonne fin de soirée, je ne vous oublie pas et j'espère que tout va bien.

    54
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 18:18
    Framboise44

    j'ai beaucoup aimé ton expression ' l'hydre de béton ' ...  Hélas il a bien fallu à une certaine époque comme l'après guerre par exemple reconstruire pour loger tout le monde .. je vois à St Nazaire ce fut idem ,des tours immenses ...  heureusement , les constructions actuelles ne sont autorisées que pour 4 étages et avec espace vert ..  j'ai eu de la famille habitant tremblay les gonesses et je t'avoue qu'ils ont été bien heureux de changer de vie et de s'installer à la campagne , mais faut oser

    53
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 18:10
    mansfield

    Pour moi qui habite Bagnolet , je pense que ton tram est le mien tant attendu aussi. Tu as su nous faire découvrir le coeur palpitant de ta ville et ses monuments, ses sculptures, ses jardins, le cadre agréable dans lequel évolue une population qui ne s'embarasse pas des clichés qu'on lui colle sur le dos. Merci Cendrine.

    52
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 18:03
    Cendrine

    Je te remercie, cela fait du bien tant de stupides préjugés sont colportés en toute méconnaissance...

    Gros bisous et une excellente soirée

    Cendrine

    51
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 17:59

    le square avec cette beauté vendangeuse est superbe

    et comme tu sais apprécier la beauté tu as l'oeil pour nous faire l'éloge  de cet endroit où tu habites et la poésie se trouve partout il suffit d'ouvrir les yeux comme tu sais si bien le faire , de plus tu es entourée de roses et c'est tellement beau quand les mairies s'occupent de faire un bel environnement et cela semble être le cas chez toi.

    Je reviendrais sur cet article, tu sais que je  le commente et regarde plusieurs fois, quand un article présente tant de choses , il le merite !

     

    bisous à toi et à ma romantique Corinne

    je vais aller chez ton amie Chris.

    bonne soirée

    50
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 17:01
    TititeParisienne

    Bonjour Cendrine,

    Et bien, tu l'aimes ta ville de Sarcelles !! je n'y suis jamais allée, je connais juste de nom et je sais qu'il y a une grande communauté juive.C'est une ville bien fleurie, comme ça doit agréable aux beaux jours de s'y promener ... A Paris il pleut, je suppose qu'à Sarcelles aussi.

    Passe un bon début de soirée, amitiés, Véronique.


    49
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 16:43
    Plume A l'Encre Crié

    Merci Merci Cendrine, et Chris.... pour ce tout autre regard sur Sarcelles...

    Ce qu'ensemble vous parvenez à nous faire découvrir et apprécier, démontent grandement le regard négatif que les médias nous renvoient sans cesse...

    Une belle et agréable découverte...

    Corps Rimes, Belle d'Âme, va certainement apprécier le bel hommage que tu lui rends.... merci pour elle

    Je t'embrasse Phé Cendrine en espérant que ta santé s'est améliorée au moins un peu...

    A  très vite

    Plume

    48
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 16:23
    ♥fée de la forêt

    coucou cendrine

     je suis encore chez ma fille jusqu'à ce soir 

     depuis dimanche 

     je suis contente aussi de rentrer chez moi

     je trouve très jolie tes fleurs 

     je te souhaite une bonne journée de gros bisous

    47
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 16:19
    @Puyfolaise85

    Merci pour cette ballade qui permet de remettre les a priori de côté.
    Gros bisous et bonne journée.

    46
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 16:18
    Cendrine

    Bonjour Mary,

    Je te remercie à mon tour. Je voulais montrer ces jolis squares empreints de charme et si éloignés des clichés qui sont associés à Sarcelles. Nous avons passé, Chris et moi, d'excellents moments.

    La ville a ses travers et ses problèmes comme partout mais la Nature imprime de plus en plus sa marque sur les constructions humaines. J'adore ces fleurs qui enchantent le quotidien.

    Merci pour tes mots très gentils, je te souhaite une délicieuse fin de jounrée, gros bisous

    Cendrine

    45
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 16:02
    janine

    je n'aime pas Sarcelles tel qu'il est devenu avec ses immeubles sans âme
    je te souhaite une bonne fin de journée
    gros bisous
    janine

    44
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 15:49
    choupette82

    Un petit coucou pour te souhaiter un bon mercredi ensoleillé j'espère, et merci pour ces belles photos qui donnent envie de se promener parmis ces magnifiques sites. Gros bisous

    43
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 13:52
    cronin

    Bonjour Cendrine,

    Que ferions-nous sans notre Rose au coeur de sa ville, Sarcelles ? Quand je vois ta magnifique allégorie de l'abandonce, l'esprit des vignes, cela me fait penser justement à l'éthymologie du nom de ta ville "Sarcelles" car j'y vois des cerceaux pour fabriquer des tonneaux de vin ? Sinon le canard figurait peut-être sur un des blasons de cet ancien village ? Cette roseraie ! Magnifique ! qui rend un bel hommage à ce médecin ! J'aime beaucoup la présentation de ton article, où tu met en lumière l'historique de ta ville, dans les débuts de sa construction jusqu'à aujourd'hui, où la verdure et de magnifiques fleurs ont pris naissance sous l'empreinte des hommes. Le manoir de Miraville est très beau ! Tant par l'architecture typique de l'âme strasbourgeoise, que je connais bien, j'aime beaucoup ces demeures ! Elles possèdent un charme d'antant que j'affectionne... ton article m'a enchanté, à tes côtés, j'ai respiré le parfum des roses ! Je te remercie du fond du coeur d'avoir mis un lien vers mon site Cendrine. Cela me touche beaucoup. Tu habites une jolie ville, et je comprends ton attachement, elle si belle, car elle fait l'alchimie entre l'ancien et le renouveau, et il y a tant de splendeurs du patrimoine, mais une vie plaisante à vivre, on pense trop souvent, et on a trop souvent de vieux clichés des villes citadines, où il y a malaise de vivre, où les immeubles déparaillent tout, pourtant, tu nous prouves, que certaines villes ont pu se développer, grace à l'urbanisation, et qu'elles ont embelli par leur charme de verdure, et leur floraison ! Ici sur Nancy, nous avons aussi des quartiers qui connaissent de profonds changements urbains, même dans les zones sensibles, sur les hauteurs de ma ville. Je me suis envivrée sous tes roses, je suis très heureuse de connaître ta si jolie ville Cendrine ! Ce fut un  plaisir cette promenade fleurie ! Merci Cendrine, tout comme je te remercie de ton commentaire et de ton petit coucou amical ! Très gros bisous, à bientôt ! Corinne (Croniin) Un rosier que j'aime beaucoup et qui a pour nom "cuisse de Nymphe" ! (Gourmande !)

     

    42
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 13:20
    el lobo

    waouwww la belle statue au milieu de tas de fleurs! un coin de couleur dans la ville!

     ici presque tout est fané deja snifff

    que serait la vie sans les couleurs de ces fleurs !

    gros bisous ici grisaille et pluie ...

     

    41
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 12:44
    Cendrine

    Bonjour Assia,

    Je te remercie, c'est très gentil! Ces petits squares sont magnifiques et méconnus. Il en émane une douce poésie et les fleurs enchantent le regard et l'esprit...

    Gros bisous et une excellente journée

    Cendrine

    40
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 12:42
    Cendrine

    Merci beaucoup Jean-Marie

    Je te souhaite une excellente journée, gros bisous

    Cendrine

    39
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 12:16
    Cendrine

    Bonjour Albiréo,

    Je te remercie, je suis très touchée par tes mots... Je suis ravie d'avoir montré "ma" ville et ses autres visages.

    Je te souhaite une excellente journée, gros bisous et merci encore!

    Cendrine

    38
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 12:14
    chatbada

    Bonjour ma douce Cendrine,

    Tu es la réincarnation de cette jolie vendangeuse et qui ,à part toi, aurait pu si bien dépeintre ton petit coin quotidien ...

    Ah ma pauvre , tu habites Sarcelles (sourire) ... et moi, j'habite dans le Pas-de-Calais ! Mais quelle horreur !

    Une fois, une lyonnaise, rencontrée dans le Var , me dit :" Mais comment faites-vous pour vivre là-bas ?" .

    Je lui ai répondu :" Oh mais vous savez , il sent bon mon Pas-de-Calais, c'est la terre de mes ancêtres !"

    Elle m'a ragardée tout drôle, comme si j'étais une extra-terrestre ...

    Que veux-tu, on ne peut arrêter les imbéciles de parler ... Si seulement, ils prenaient le temps de sortir de chez eux et de regarder autour d'eux .

    Chaque lieu habité a son histoire .

    Le village de Sarcelles est bien charmant ma petite fée .

    Merci pour ce partage , ton partage et continue d'embellir la vie .

    La pluie s'est invitée en ce jour .

    Hier, j'ai aménagé un parterre avec les petits rosiers blancs de ma maman .

    Aujourd'hui, elle aurait eu 72 ans . Elle a envoyé la pluie pour arroser ses rosiers qu'elles aimaient tant !

    Je te souhaite une douce journée mon amie .

    Je t'embrasse du fond du coeur .

    p.s. Merci pour ma nouvelle déco que j'ai changée depuis dimanche .

    Cela m'a pris du temps mais j'avais besoin de changement ,sans doute nécessaire à ma reconstruction intérieure ...

    Adolphue William Bouguereau

    37
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 12:12
    jean marie

     ton nouveau billet est magnifique,de belles photos,des belles fleurs j'adore,j'espère que tu vas bien,je te souhaite un très bon mercredi,belle journée,bises

    36
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 11:45
    Cendrine

    Oui nous les aimons nos villes et je sais que tu apprécies ton quartier. Il y a des gens qui ne perçoivent pas ce que tu veux dire et qui s'effarouchent sans raison.

    Il est tellement agréable de nous intéresser à ce qui nous entoure, de cheminer à travers l'espace urbain et de savourer la Nature qui s'y entremêle. Nous ne serons jamais à court d'idées!!!

    Je te remercie de tout coeur et je te souhaite une excellente journée.

    Gros bisous

    Cendrine

    35
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 11:32
    EffAnniclick

    Je me sens moins seule a apprécier, (malgré tout ce que l'on peut penser) mon quartier qui se compose d'immeubles plus ou moins hauts et comme toi j'habite un immeuble de quatre étages également entouré d'arbres.

    Des efforts sont faits pour améliorer nos conditions de vie. Tu sais nous montrer ton ciel, tes fleurs magnifiques, tes statues ... oui, nos villes sont belles et on peut en être fières.

    Merci de cet article que j'ai évidemment particulièrement aimé.

    Gros bisous Cendrine

    34
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:51
    Cendrine

    Bonjour Evelyne,

    C'est très gentil, je te remercie!

    Oscar serait sûrement comme un coq en pâte sous les grands arbres, la truffe dans les jolies fleurs...

    J'ai adoré parcourir ma ville et photographier toutes ces couleurs, un régal absolu!

    Gros bisous, excellente journée

    Cendrine

    33
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:47
    Bonjour  Cendrine,  je me suis arretée a Sarcelles village, en gardant sous le clavier pour les autres jours !  superbe article, merci ma douce amie.
    Je me mets en chasse pour un kitchenaid, c'est un investissement lourd mais indispensable... le mien a rendu l’âme  
    après de bons et loyaux services de  plus de 40 ans...  bisous Rose rouge
    horloge automne com
    32
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:41
    ALBIREO

    Bonjour Cendrine,

    J'ai adoré cette promenade dans Sarcelles. C'est une découverte pour moi. Je ne connais pas du tout cette ville, je ne connais que son nom, cité de temps en temps dans un journal télévisé. Il y a de la vie, de l'amour, de la poésie, de la beauté dans tout ce qui nous entoure. Suffit d'avoir le regard adéquat, et toi, tu l'as merveilleusemnent. Merci pour ce beau partage.

    Je t'embrasse

    Albiréo

    31
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:36
    Cendrine

    Merci beaucoup Fraizy!

    Ces petits squares empreints de charme sont une superbe opportunité pour se détendre, rêver, apprécier la ville autrement.

    J'ai appris à aimer ces grandes tours qui font désormais partie de notre patrimoine architectural et ce que j'apprécie surtout, ce sont les lumières d'orage et les effets de ciel qui sont visibles au-dessus... une réécriture fantastique du paysage en quelque sorte...

    Je te souhaite une excellente journée, bisous

    Cendrine

    30
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:27
    Chris

    je n'ai fait qu'une bouchée de ton billet. Je l'ai dévoré ccomme un roman. Ta représentation de Sarcelles est magnifique. Privilégier le beau n'est pas ignorer le laid et partout ils se côtoient.

    Notre promenade s'est faite en toute quiétude et nous sommes allées de beauté en beauté. Un très beau souvenir dont j'ai perdu les photos. Heureusement, les tiennes survivent et je reviendrai voir et me ressouvenir.

    Bises et prends bien soin de toi ! Merci à Christophe. Une kokeshi dans les fleurs ... C'est adorable. Merci aussi pour ses belles bougies. Je vais en faire un billet prochainement. Il faut, pour cela que j'emmène mon ordi en réparation.

     

    29
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 10:20
    Miss mary

    Bonjour Cendrine, merci pour ta petite visite sur mon blog..... Ton reportage sur "Sarcelles" est vraiment très bien documenté, et tu as raison de mettre cette banlieue en valeur, car hélas les gens ne connaissent "Sarcelles" que par les infos et les côtés négatifs, c'est dommage !!! je connais bien cette ville, j'y suis allée plusieurs fois, car nous avions des Amis qui habitaient dans le coin, mais ils sont partis en Province, et nous ne sommes plus jamais retournés à Sarcelles, alors en ce qui me concerne, j'en ai gardé de bons souvenirs..... Grâce à ton article positif, j'irai bien y faire un petit tour un de ces jours, pourquoi pas ? D'autre part je suis d'accord avec toi "Chris" est une Aminaute délicieuse, j'aime beaucoup aller sur son blog, et elle m'envoie souvent des cartes postales quand elle voyage.... Bonne journée, bisous à bientôt.   "Miss Mary"

    28
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 09:53
    Fraizy

    Superbes photos et très bel article comme d'habitude. Ce qui me fait un peu bizarre, c'est de voir les différences d'architectures dans une seule et même ville. Personnellement, je préfère ces jolies statues et ces beaux bâtiments aux hlm, mais bon c'est comme ça, ils existent. bisous et bonne journée. Prends soin de toi.

    27
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 09:38
    assia

    Coucou Cendrine, on a vraiment de la chance car on voyage avec toi et on découvre des coins et des lieux plus détaillés! J'ai eu l'occasion de voir Sarcelle en passant chez une cousine qui n'habite pas loin mais là je le vois carrément différent hihi! Belle photos comme d'habitude! Je te souhaite une agéable journée mon amie et merci encore une fois de m'avoir fais voyager :)Gros bisous

    26
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 09:20
    R'Evelyne

    Bien belle cette promenade, et ces fleurs aux couleurs vives quel plaisir!!

    bisous ma chère Cendrine , passe une excellente journée

    et un petit clin d'oeil de ton copain Oscar qui frétille à côté de moi car il irait bien se promener dans ce joli parc!!!

     

    25
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 09:13

    j'adore ces pots de fleurs et celui qui est renversé

    24
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 08:59
    Bébert

    bonjour , j'étais chez Claude et ... , quel bel article sur Sarcelle , moi j'ai habité Montreuil , j'aime beaucoup toutes ces belles fleurs  c'est un enchantement ce matin  , moins les imeubles... enfin il faut bien !  passez un belle journée  A+

    23
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 08:45
    gérard

    bonjour Cendrine,

    Je suis persuadé comme vous qu'il faut se méfier des idées reçues. Votre article sur Sarcelles en est la meilleure illustration.

    Chaque endroit présente un interet pour peu que l'on s'y intéresse avec tendresse et poésie (comme vous le faîtes si bien).

    Je pense qu'il en va de même  concernant les êtres humains.

    encore merci

    gérard

    22
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 08:19
    mademoiselle may

    Merveilleuse idée de nous dévoiler les trésors de ton chez toi. Bien souvent on ne soupçonne pas la poésie qui se cache derrière la modernité impassible des immeubles et grâce à toi, nous découvrons une ville aux allures conviviales et colorées, un vrai feu d'artifice de fleurs et de petits coins poétiques. Le manoir de Miraville me fait penser aux maisons arcachonnaises de la ville d'hiver, tu ne trouves pas? ou alors c'est moi qui affabule, tellement le bassin me manque...! Je te fais de gros bisous Cendrine,passe une belle journée!!

    21
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 07:33
    Fourchette

    une ville que l'on découvre différement grâce à cette belle promenade.

    Merci bien.

    Je file voir le blog de Chris....

    Bonne journée

    20
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 06:39
    timilo

    Une jolie promenade dans cette ville que je ne connaissais pas , 

    Je reviendrai car je la trouve au fond bien sympa

    Douce journée CENDRINE

    Bisous

    timilo

    19
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 06:35
    Martine Eglantine

    Que d'idées reçues sur les villes et notamment sur Sarcelles qui a mauvaise réputation, on parlait à l'époque de sarcellite pour parler du mal de la ville, c'est comme Cergy, je m'étais fait un plaisir de répondre à l'article d'un journaliste qui venait de visiter un centre de formation à Jouy le Moutier dans un cadre verdoyant et qui écrivait "on est bien loin ici de Cergy-Pontoise pourtant toute proche", si proche que où il était à Jouy le moutier il était à Cergy-Pontoise puisque Jouy était une des 12 communes de Cergy-Pontoise. C'est à cause des médias aussi que certaines villes ont des réputations qu'elle ne mérite pas. je ne connais pas chris et j'irai la visiter à un prochain passage. Gros bisous

    18
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 00:27
    Cendrine

    Coucou Jill,

    Tu as vu, je suis bien placée avec ces jolies fleurs qui semblent surgir d'une corne d'abondance...

    Merci beaucoup pour ta visite. Je te souhaite une excellente nuit. Gros bisous

    Cendrine

    17
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 00:13
    Cendrine

    Bonsoir Aimée,

    Je suis ravie de ta visite. J'ai justement voulu montrer cette opposition entre la ville initiale, terrifiante de dureté, et l'évolution actuelle. Les fleurs sont partout. J'ai pris des centaines et des centaines de photographies et les arbres sont devenus immenses, un vrai bonheur!

    Je te souhaite une excellente nuit, bisous

    Cendrine

    16
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 00:04
    Cendrine

    Ces squares sont ravissants et méconnus. Ils offrent un doux ombrage et de bien jolis paysages fleuris.

    Merci de ta visite, amitiés

    Cendrine

    15
    Mercredi 3 Octobre 2012 à 00:00
    Carole

    C'était très intéressant. Tu as bien montré le passage du temps, et les visages successifs de la ville, dont Sarcelles est le reflet : le vieux village, puis la crité "rationnelle" inhabitable, enfin la ville redessinée par les fleurs, par les statues, de nouveaux types d'habitats et de nouveaux modes de déplacement.

    Pour moi, Sarcelles, c'était "Les petits enfants du siècle", je n'avais jamais pensé à ce renouveau de la ville nouvelle. Je crois que partout on "on vit", "c'est beau".

     

    14
    Mardi 2 Octobre 2012 à 23:29
    Cendrine

    Je te remercie, je suis très touchée...

    J'ai appris à aimer cette ville brocardée et méconnue. Elle a tant de jolis aspects et elle est toute fleurie!

    Excellente soirée

    Bises

    Cendrine

    13
    Mardi 2 Octobre 2012 à 23:21
    Cendrine

    Cher Claude,

    Tu me fais très plaisir avec des mots si doux et poétiques.

    Je voulais montrer ma ville dont je n'ai pas du tout honte. La Nature est omniprésente. Ce n'était pas le cas quand ces grandes tours ont été construites mais les arbres plantés ensuite sont devenus immenses. J'adore les contempler depuis ma fenêtre, les voir continuer de grandir et s'élancer vers le ciel. Et quand les fleurs rayonnent, la ville en est transfigurée. Il y a une grande phase de réhabilitation des immeubles avec l'arrivée du tram. Des choses positives se passent. J'espère que rien ne viendra altérer cette marche lumineuse vers l'avenir.

    Cette année il y a eu des roses partout entre les immeubles, un vrai plaisir!

    Merci beaucoup pour ta fidélité et ta gentillesse. Je te souhaite une très belle nuit, gros bisous

    Cendrine

    12
    Mardi 2 Octobre 2012 à 23:09
    MylIndo

    Bonsoir Cendrine, tu commences cet article de façon très poétique avec cette magnifique statue de la vendangeuse! Et toutes ces magnifiques photos de fleurs valent de très loin toutes ces tours de béton citadine! c'est le pourquoi j'ai fui la grande ville pour aller vivre à la campagne! Je suis tombé en admiration par contre pour le splendide manoir de Miraville! Merci pour cette charmante ballade au coeur de Sarcelles que je ne connaissais pas! Passe une très bonne nuit, gros bisous 

    11
    Mardi 2 Octobre 2012 à 22:39
    Cendrine

    Bonsoir Patricia,

    Je te remercie! La promenade est vraiment très agréable et méconnue car ce n'est pas un endroit qui reçoit beaucoup de visiteurs...

    Gros bisous, excellente soirée

    Cendrine

    10
    Mardi 2 Octobre 2012 à 22:12
    LAURETTE

    Bonsoir ma douce Cendrine

    Merci pour ton amitié

    Heureuse de t’avoir retrouvé

    Dans le jardin de mon enfance

    Dans ce lieu imaginaire

    Où ! Je me sentais revivre.

    Où ! Mes peurs dissipées

    Je me sentais enfin libre ...!

    Alors la vie me paraissait moins dure

    Beaucoup moins éprouvante

    Que ses jours de souffrances

    Je suis un peu nostalgique parfois

    Ceci provient de ma mémoire

    Je lui ouvre les portes de la liberté

    Pour enfin en être débarrassé

    Je te souhaite une bonne et douce nuit

    Et aussi je te remercie du fond du cœur

    Ma douce amie

    Bisous ton amie

    Laurette 

    9
    Mardi 2 Octobre 2012 à 22:02
    Bacchus

    Merci pour cette belle ballade.

    Bonne soirée

    8
    Mardi 2 Octobre 2012 à 22:02

    Bon soir ma chére Cendrine. Tu a posté un superbe billet.  Ces endroits sont trés fleuris et tré bien entretenus .  Avec toi j'ai fait une bien belle balade . Tout les matins je proffite des balades de CHRIS . ma chére Cendrine  je te souhaite un bon mercredi

    Bisous doux de ma Sologne

    7
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:40
    lamée

    Bonjour Cendrine

    J'ai un peu connu Sarcelles dans les années Béton,ce n'était vraiment pas joli et rien d'étonnant aux suicides qui ont eu lieu a cette époque.Aujourd'hui,je vois que c'est bien plus beau avec cette verdure et ces fleurs un peu partout et puis les petits immeubles sont plus attrayants que ces hautes tours.Merci pour cet article interessant et qui fait voir Sarcelles sous un autre jour.Bonne soirée a toi.Bisous.Aimée

    6
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:40
    Patricia

    Coucou Cendrine,

    Les idées sur Sarcelles sont trop axées sur les cités. Tu as un joli village. J'ai passé un moment agréable en te suivant dans ta promenade. Je te souhaite une belle soirée.

    Gros bisous, patricia

    5
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:27
    ZAZA

    Coucou Cendrine.... Un très bel article pour cette ville. Bien sûr il y a des quartiers dit chauds, mais le coeur  de cette ville est restée indemne..... Le secret de la mixité des populations est justment de savoir "patchworker" les différents rapports entre les communautés. J'ai habité dans une commune à côté de Trappes, et le point fort de cette commune a été d'éclaircir le quatier des Meurisiers en réhabilitant les immeubles et en responsabilisant les habitants d'origines ethniques diverses. Le vieux Trappes se mêlait très bien aux quartiers réputés comme chauds où Djamel et Anelka ont grandi. C'est sûr, quand j'allais y faire mon marché, un dépaysement complet nous attendait. Une vraie réussite comme à Sarcelles, ou aux Ulis que j'ai habité pendant 1 an. Tu vois, nous parlons actuellement d'évènements malhaureux comme à échirolles ou de certaines échauffourées qui ont eu lieu aux Mureaux ou à Mantes... Des communes qui n'ont pas su appliquer ce principe de partage et de patchwork. Bises et bonne soirée. ZAZA

    4
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:10
    afaurore

    je ne savais pas qu'il y avait d'aussi beaux squares à Sarcelles
    il n'y a donc pas que des barres d'immeubles 

    3
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:09
    escargotine

    alors comme ça nous sommes voisines - tu sais pour moi Sarcelles c'est mon enfance - j'y suis restée jusqu'à l'âge de 4 ans - mais je m'en souviens - surtout des champs de petits pois et du premier immeuble qui a été construit sur le terrain de mes grands-parents - je vais parfois dans Sarcelles village, et parfois aux flanades mais de moins en moins je l'avoue - merci pour cette jolie visite - Chris m'en avait parlé lorsque je l'ai rencontrée à Compiègne -bisous fleuris et bonne soirée

    2
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:08
    sophie

    Un magnifique reportage sur ta ville, merci de me la faire connaitre à travers ces belles photos et tes mots d'amoureuse...

    belle soirée

    bises

    1
    Mardi 2 Octobre 2012 à 21:08
    jill bill

    Bonsoir sarcelloise Cendrine !  Une amie pour la balade à tes côtés... A deux c'est encore mieux !  J'ai vu ton abris bus... Ah c'est donc là que tu attends le matin... pas loin de la grande jarre fleurie !   Voyager avec toi à qui rien n'échappe c'est sympa... Merci pour ton coin de pays au royaume parisien ! Bonne soirée Cendrine, j'espère que tu vas bien, bises amicales de jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :