• Midsummer et la Saint-Jean d'Été

     Image001.jpg

    John Simmons (1823-1876), Ici vit Titania, 1872.

     

    Sous un voile luminescent, dans une clairière où s'épanouit la magie des anciens mondes, évolue Titania, l'un des esprits féeriques les plus sensuels et fascinants du folklore anglo-saxon. Reine du Petit Peuple et ambivalente héroïne du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare (1564-1616), elle incarne le mystère de la plus longue nuit de l'année, celle du solstice d'été ou fête du soleil purificateur et fécondant.

     

    Image002.jpg

    Edward Robert Hughes (1851-1914), Midsummer Eve, 1908, préraphaélisme.

     

    Image003.jpg

     

    Le solstice d'été fut célébré dans toute l'Europe pré-chrétienne (mais aussi par les peuples amérindiens) et « christianisé », du moins en apparence, en nuit de la Saint-Jean. Toujours vivantes dans les pays baltes, les territoires scandinaves et dans plusieurs régions de France et d'Europe, les festivités se déroulent entre le 21 et le 25 juin. Elles évoquent les « esprits brûlants », ceux des feux sauvages qui jaillissent dans l'obscurité de la nuit, les êtres intermédiaires et les divinités du paganisme, à l'instar de Janus Bifrons, le dieu romain des portes, des seuils et des passages.

     

    Image004.gif

    Le pendant de la Saint-Jean d'été (Saint Jean-Baptiste) est la Saint-Jean d'hiver (Saint Jean-l'Évangéliste), fêtée le 27 décembre. Ces deux fêtes marquent la résurgence d'une mémoire archaïque, indispensable pour assurer la compréhension des cycles du Temps.

     

    Parèdre de Vesta, la déesse du feu, du foyer, des villes et de la terre profonde dont les célébrations se déroulaient vers la mi-juin, Janus, le maître des clefs, veille sur le feu sacré et les mystérieux passages guidant l'initié à travers les deux portes solsticiales. Il est celui qui règne sur la « Voie des Dieux » et les chemins initiatiques de l'année.

     

    Image005.jpg

     

    Sous son obédience, le feu déploie sa crinière d'or qui symbolise le soleil régénéré, sortilège de puissance.

     

    Au solstice d'été, les peuples anciens rendaient hommage au Soleil, le maître des moissons passées, présentes et futures. Les célébrants actuels perpétuent les gestes associés à cette magie de la terre et du ciel, à la fois intime et collective.

     

    La nature est à l'apogée de sa puissance. On célèbre le soleil à son zénith tout en prenant conscience de son déclin. Comme les jours raccourcissent après la nuit de Midsummer (appelée aussi Litha, Alban Hefin, Adonia, Jani, Kupala...), les rituels pré-chrétiens du solstice d'été incluaient un combat symbolique entre le dieu du chêne (maître de l'année croissante) et le dieu du houx (maître de l'année décroissante). Ce dernier remportait la victoire et régnait sur les forces de l'année jusqu'au solstice d'hiver (Yule).

     

    Image006.jpg

    La roue de l'année

     

    Dans la tradition celtique, le feu s'élève à partir de sept essences considérées comme sacrées : le chêne, le hêtre, le bouleau, le pin, le frêne, l'orme et le tremble. Autour du bûcher de Midsummer, se dressent neuf pierres spiralées, imprégnées de la magie des éléments. Les jeunes filles en font le tour, une baguette d'orpin à la main. Les garçons portent des torches et certains d'entre eux, choisis pour la circonstance, aident les jeunes filles à « chevaucher le feu » quand elles ont fini de danser autour des pierres gardiennes.

     

    Image007.jpg

    La veille du Solstice est appelée « Jour des Herbes ». Herbes et fleurs sont tressées en couronnes, en guirlandes, entrelacées pour former des bouquets dont les vertus guérisseuses et protectrices sont réputées optimales. Les femmes parent leur chevelure avec des couronnes parfumées, les hommes avec des guirlandes de feuilles de chêne.

     

    Image008.jpg

    Goutte de soleil en suspension dans une gangue brillante, l'ambre possède une valeur sacrée, très recherchée à la période du solstice d'été.

     

    Image009.jpg

     

    De même qu'à Samhain (31 octobre) et à Beltane (30 mai), le voile entre les mondes s'affine à Midsummer. Les légendes relatent qu'on peut apercevoir des représentants du Petit Peuple sur les chemins et que les esprits des défunts traversent plus facilement la frontière qui les sépare des vivants. Les grimoires murmurent aussi que si l'on piétine du millepertuis le soir de Litha, on se retrouvera happé au pays des fées...

     

    Image010.jpg

    Sir Joseph Noël Paton (1821-1901), artiste écossais préraphaélite. « The Fairy raid : carrying off a changling-Midsummer eve », 1867. Kelvingrove art gallery and museum, Glasgow.

     

    Image011.jpg

    Sir Joseph Noël Paton : Elfes et Fées.

     

    Si le 21 juin est aussi la fête de la musique, ce n'est pas un hasard... La musique a toujours accompagné les célébrations du solstice en créant une ivresse enchantée, à l'instar des mouvements du feu, et en ouvrant les portes d'un cycle incantatoire qui rend hommage au soleil et à son avatar, la flamme, divinisée depuis l'aube des temps.

     

    Image012.jpg

    Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), Préraphaélisme, « Le Charme de la Mer ».

     

    Image013.jpg

    Charles Cottet (1863-1925), Les feux de la Saint-Jean, 1901.

     

    Dans l'Europe chrétienne, le 24 juin, on célébrait autrefois « Monsieur Jean. » On le célèbre encore sur les places des villages, dans les clairières et les lieux élevés, lieux de rencontre privilégiés entre le ciel et la terre : collines, rochers, montagnes, promontoires naturels ou taillés par la main de l'Homme.

     

    Image014.jpg

    Édition du 30 juin 1912 du Petit Journal, quotidien parisien fondé en 1863 par Moïse Polydore Millaud (1813-1871).

     

    Dans les campagnes, comme à Noël et à Pâques, les enfants accomplissaient une tournée de quête pour récolter l'aumône nécessaire à l'élaboration de la fête et des feux. Aux dires des Anciens, conteurs et folkloristes, les feux qui s'allumaient à la tombée du soir se multipliaient sous les vivats de la foule et la terre vibrait d'une clameur que rien ne semblait pouvoir éteindre. Elle devenait le miroir du ciel étoilé dont elle happait les « clartés supérieures » pour en diriger la puissance vers les champs à féconder.

     

    Image015.jpg

    Les jeunes filles dansaient autour des grands bûchers. Si elles se rendaient auprès de neuf feux pendant la nuit de la Saint-Jean, elles étaient censées se marier dans l'année.

     

    Afin de protéger les troupeaux contre les maléfices et des maladies, les paysans faisaient sauter les animaux par-dessus les braises rougeoyantes.

     

    Image016.jpg

    Dans plusieurs régions de France, comme en Bretagne et en Corse, on conservait un tison du feu de Saint-Jean que l'on plaçait dans un coffret, avec une part du gâteau des Rois et un morceau de buis bénit le dimanche des Rameaux, pour repousser les orages violents.

     

    L'expression « Il est allé ramasser un charbon de Saint-Jean » désignait une personne qui se couchait tard dans la nuit. Les charbons de Saint-Jean possédaient, dans l'esprit des populations, des propriétés magiques. En Bretagne, un charbon recueilli dans les cendres du tantad, le feu de joie, était censé protéger l'habitation contre les incendies, les orages violents et la foudre. Les vieux ouvrages rapportent « qu’en balançant les nouveau-nés devant la flamme de trois tantads, on les gardait à tout jamais contre le mal de la peur. ».

     

    Image017.jpg

    Roses de Simon Saint-Jean (1808-1860).

     

    On suspendait au sommet des bûchers de Saint-Jean des guirlandes de fleurs, et notamment des roses, dotées de pouvoirs apotropaïques (qui détournent les maux). On faisait danser les lumières, virevolter les tisons et les brindilles enflammées. De longs rubans rougeoyants formaient dans les vergers et les champs une chorégraphie sacrée. Les fiancés passaient entre deux rangées de torches dressées pour attirer la protection et la prospérité sur leur union future.

     

    On élisait une reine et un roi de la Jeunesse que l'on parait de fleurs sauvages et de feuilles de chêne. Entourés de chanteurs et de danseurs itinérants, ils sautaient par-dessus les braises du plus grand feu.

     

    Image018.jpg

     

    A Paris, sous l'Ancien Régime, la foule assistait à l'allumage du feu de la Saint-Jean sur la place de Grève (actuelle place de l'Hôtel de Ville) par le roi de France accompagné de sa cour. Philippe Walter, dans son ouvrage intitulé Mythologie chrétienne : Fêtes, rites et mythes du Moyen Âge, nous précise que « Louis XI, Henri II et Louis XIV respectèrent cet usage. » Ils ne furent pas les seuls.

     

    « Au milieu de la place de Grève était placé un arbre de soixante pieds de hauteur, hérissé de traverses de bois auxquelles on attacha cinq cents bourrées et deux cents cotrets ; au pied étaient entassées dix voies de gros bois et beaucoup de paille. Cent vingt archers de la ville, cent arbalétriers, cent arquebusiers, y assistaient pour contenir le peuple. Les joueurs d’instruments, notamment ceux que l’on qualifiait de grande bande, sept trompettes sonnantes, accrurent le bruit de la solennité. Les magistrats de la ville, prévôt des marchands et échevins, portant des torches de cire jaune, s’avancèrent vers l’arbre entouré de bûches et de fagots, présentèrent au roi une torche de cire blanche, garnie de deux poignées de velours rouge ; et Sa Majesté, (le roi Charles IX), armée de cette torche, vint gravement allumer le feu. » Jacques-Antoine Dulaure, Histoire physique, civile et morale de Paris depuis les premiers temps historiques jusqu'à nos jours. Paris, Guillaume,‎ 1829.

     

    Louis XIV fut le dernier monarque à allumer le feu de la Saint-Jean. Le prévôt des marchands et les échevins s'acquittèrent ensuite de cette tâche.

     

    Dans les Vosges, dans le Poitou, en Moselle, etc... on enflammait une roue de charrette entourée de paille avec un cierge en cire d'abeille. La roue brûlante et dorée, image du soleil en mouvement, était promenée dans la campagne afin de fertiliser les champs, d'accroître la vigueur sexuelle des animaux qui l'approchaient et d'attirer les énergies bienfaisantes sur les couples qui renouvelaient leurs vœux ou qui s'étaient formés dans l'année. Cette tradition de la roue enflammée, réminiscence de cultes druidiques, fut également vivace en Allemagne et dans les Pays Nordiques. Elle existe toujours.

     

    Image019.jpg

    Dans les cultes druidiques, on allumait des « roues solaires » le long des voies sacrées. Ces roues qui embrasaient le paysage jusqu'à l'horizon célébraient Teutatès, le père du feu, protecteur des enfants nés dans l'année.

     

    Les célébrations joyeuses de la Saint-Jean évoquent d'anciens rites d'exorcisme, associés à des sacrifices d'animaux de grande ampleur. On enfermait des animaux vivants, jugés nuisibles, dans des sacs de toile, et on les brûlait vifs pour éloigner les maladies et les créatures maléfiques. Ainsi, de nombreux chats, des renards, des serpents, des crapauds, des rongeurs, des oiseaux et même des ours payèrent, au milieu des festivités, un lourd tribut.

     

    Image020.jpg

     

    Victimes des superstitions et des peurs irrépressibles, les chats noirs furent les victimes expiatoires les plus recherchées. Sur de nombreuses places de village, la coutume voulait que treize chats noirs, censés incarner Lucifer et ses meilleurs lieutenants, brûlent chaque année dans le feu de Saint-Jean.

     

    Mon papa m'a raconté qu'il avait caché, entre 1936 et 1938, avec son frère et d'autres enfants, autant de chats que possible dans le grenier familial au moment de la Saint-Jean. Près de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, les pauvres félins continuaient d'être jetés dans les réminiscences des feux de joie. Un jour, un voisin a voulu battre mon père et son frère pour récupérer les chats. Mon grand-père s'en est mêlé, d'autres voisins ont ajouté leur grain de sel, certains en faveur des enfants, les autres non et une partie du village a failli se bagarrer violemment... Cette histoire de chats et la cruauté de gens qui, n'hésiteraient pas, j'en suis persuadée, à balancer dans le feu un enfant ou un adulte si ça devait servir leurs intérêts, les a profondément marqués. Mon père, mon oncle, mon grand-père me l'ont racontée comme ils m'ont raconté la guerre et les souffrances vécues. Mon grand-père pensait qu'être incapable d'empathie envers les animaux, ne pas s'interroger sur leurs souffrances était la porte ouverte aux pires cruautés envers toute espèce vivante.

     

    Combien de chats et d'animaux sauvages ou domestiques périrent dans les flammes au fil des siècles ? Nul ne le sait mais on peut lire dans les registres de la ville de Paris: « Payé à Lucas Pommereux, l’un des commissaires des quais de la ville, cent sous parisis pour avoir fourni, durant trois années finies à la Saint-Jean 1573, tous les chats qu’il falloit audit feu, comme de coutume, et même pour avoir fourni, il y a un an où le roi y assista, un renard pour donner plaisir à Sa Majesté, et pour avoir fourni un grand sac de toile où estoient lesdits chats. » Et quand le roi y assistait, on ajoutait aux chats des animaux plus sauvages : « ours, loup, renard, dont l’autodafé constituait un divertissement de haut goût ». Les cendres des animaux étaient aussi censées faire fuir les revenants et les êtres féeriques.

     

    Image021.jpg

    John Simmons (1823-1876) : détail de l'oeuvre intitulée « Hermia et Lysandre » (extrait du Songe d'une nuit d'été).

     

    Entretenue par les sermons de l'Église, la peur des populations se cristallisait autour de « l'élément sauvage » et la nécessité de combattre une myriade d'êtres réputés malfaisants au moment de la Saint-Jean. On craignait les dragons, à la voracité sans limites et propagateurs d'un feu incontrôlable, les loups verts, sortes de loups-garous à la peau couleur de feuillage, les chats démons, les sorcières cannibales ou métamorphosées en diverses créatures qui tenaient sabbat sur les montagnes, les bêtes rousses aux griffes acérées et les âmes errantes, susceptibles de venir demander des comptes aux vivants. L'Église faisait tout pour lutter contre les souvenirs du paganisme, encore puissamment ancrés dans la géographie magique des terroirs et l'inconscient collectif mais cela ne fonctionna pas... La féerie n'a jamais cessé de chuchoter à l'oreille de ceux qui écoutent plus avant et refusent de se laisser enfermer dans un cercle d'hypocrisie et de paranoïa.

     

    Image022.jpg

    John Simmons, Le songe d'une nuit d'été, 1866.

     

    Image023.jpg

    Jules Breton (1827-1906), Les feux de la Saint-Jean, 1891.

     

    L'Église diabolisa également la danse, accusée de stimuler « les humeurs bestiales » du corps, de provoquer des avortements spontanés et de favoriser la venue des démons sur la terre. De nombreux ecclésiastiques dénoncèrent au moment de la Saint-Jean ces élans du corps qui aboutissaient (forcément) à des phénomènes de possession collective et au « mal Saint-Jean » : une forme d'épilepsie proche de la danse de Saint-Guy ou de Saint-Vit. Mais les populations continuèrent de virevolter autour des feux crépitants. Les jeunes et les moins jeunes chantèrent et dansèrent, unis par une ivresse sacrée proche de celle des Bacchanales de l'Antiquité.

     

    Image024.jpg

    « Le solstice d'été apparaît dans les rites médiévaux comme une période particulièrement dangereuse et fatidique. A milieu du VIIe siècle, une Vie de Saint-Éloi dénonce tous ceux qui, à la fête de la Saint-Jean, « célèbrent les solstices et se livrent à des danses tournantes ou sautantes, à des caroles ou à des chants diaboliques. » Ces interdictions laissent penser qu'au VIIe siècle de tels actes étaient fort répandus et que l'Église cherchait à les faire disparaître définitivement. Elle eut certainement beaucoup de mal pour atteindre son but si l'on en croit la chronique. » (Philippe Walter, Mythologie chrétienne, P. 153.).

     

    Image025.jpg

    La pierre Fritte de Brunoy, dans l'Essonne, auprès de laquelle se déroulaient des cultes druidiques solaires.

     

    L'Église s'efforça aussi de lutter, sans succès, contre les pèlerinages effectués près des vieilles pierres, le soir du solstice d'été ou pendant la nuit de la Saint-Jean. Elle maudit les concrétions minérales, les sources et les arbres sacrés à l'époque celtique mais de nombreuses personnes continuèrent de vénérer ces témoignages « vivants » des pratiques spirituelles de leurs ancêtres. La mémoire archaïque survécut, de même que les divinités de la fécondité et les rochers aux noms évocateurs.

     

    Dans plusieurs régions de France (Bretagne, Normandie, Auvergne...), on laissait des offrandes près de grandes pierres plates appelées « pierres aux Mânes » sur lesquelles venaient s'asseoir les âmes des défunts de l'année. On allumait un feu entre ces pierres et quand le feu s'éteignait, les braises recueillies étaient précieusement conservées car elles avaient la réputation de guérir la fièvre, de protéger de l'orage, de repousser les bêtes enragées et d'attirer la prospérité sur les foyers.

     

    Image026.jpg

    L'eau est aussi sacrée que le feu au moment du solstice d'été. Système circulatoire en mouvement constant, intimement associée aux pouvoirs de la Terre-Mère, elle est un passage vers le monde des esprits.

     

    Image027.jpg

    Ivan Ivanovitch Sokolov (1823-1918), les feux de Kupala (Saint-Jean slave) sur la rivière.

     

    L'eau a nourri les « herbes de la Saint-Jean » qui ont fait l'objet de nombreux récits mentionnant leurs vertus légendaires, leurs pouvoirs mystérieux et leur force protectrice. Il fallait les cueillir avant le lever du soleil pour conserver la rosée ou « eau de longue vie » déposée pendant la nuit sur les feuilles et les fleurs. Verveine, millepertuis, armoise, fenouil, menthes, fougères... avaient la réputation de chasser les démons, de guérir la fièvre et d'annihiler le pouvoir mortifère des plantes vénéneuses.

     

    Image028.jpg

     

    Image029.jpg

    La Saint-Jean actuelle tisse, entre les croyances d'autrefois et la modernité, un lien riche d'enseignement. En Espagne, on pratique toujours la coutume du « bouquet protecteur ». Elle consiste à cueillir, le soir du 23 juin, du romarin, du fenouil, de la mauve, des feuilles de fougère mâle, des roses sauvages, de la menthe et du millepertuis afin de composer un bouquet qui passera la nuit dans un vase posé sur le rebord de la fenêtre. Le matin du 24 juin, on se nettoie le visage avec l'eau aromatique et on suspend le bouquet derrière la porte de l'habitation pour repousser les sorcières, les voleurs et les personnes jalouses.

     

    Le soir de la Saint-Jean, au coucher du soleil, on allume les feux (cacharelas, en Galice) destinés à absorber les esprits malveillants et à dissiper l'influence des meigas (les fées malfaisantes). On mange des sardines grillées sur des braises, accompagnées de pain de maïs (boroa) et de vin rouge. On boit aussi la «Queimada», boisson galicienne typique réalisée avec de l’eau-de-vie et du sucre, mélangés dans un récipient en terre cuite où macèrent des écorces de citron et d’orange, du café très noir et/ou du vin rouge. Tout en récitant des conjurations devant le feu, on enflamme cette boisson qui signifie « brûlée ».

     

    Image030.jpg

    Image www.estaentumundo.com

     

    En Catalogne, le 23 juin, on honore une flamme qui brûle toute l’année dans une lampe accrochée au Castillet (le Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires) à Perpignan. La flamme « sacrée » est régénérée avec des fagots de sarments de vigne et hissée au sommet du pic du Canigou, la montagne sacrée des Catalans (2784, 66 m). Elle est ensuite propagée dans les villages environnants et apportée jusqu'en Provence en témoignage de paix et d’amitié.

     

    Le « bouquet de Saint-Jean » se compose en Catalogne de quatre végétaux (noyer, millepertuis, immortelle, orpin) cueillis le matin du 23 juin. Accroché aux portes de l'habitation, le bouquet est réputé attirer le bonheur et la chance. Le soir de la St Jean, des petits bouquets décorés d'un ruban rouge et or sont vendus aux personnes qui participent à la fête.

     

    Image031.jpg

    En Bretagne, la Saint-Jean est accompagnée du fameux fest-noz ou « fête de nuit », manifestation folklorique classée par l'UNESCO, depuis le 5 décembre 2012, au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

     

    Les couronnes de fleurs accrochées au sommet du bûcher revêtaient jadis une importance très particulière. Elles étaient considérées comme des talismans contre les maladies du corps et les souffrances de l’âme. Les jeunes filles les suspendaient à leur poitrine avec une tresse de laine rouge, utilisée pour apaiser les migraines et les douleurs nerveuses.

     

    Image032.jpg

    Grands bûchers pyramidaux ou petits bûchers composés de fagots secs, de sarments de vigne et de bois aromatiques, les feux de la Saint-Jean attirent autour d'eux des ombres dansantes et des silhouettes colorées, joyeux fantômes qui s'éparpillent en rondes facétieuses.

     

    En Alsace et dans les vallées vosgiennes, des bûchers appelés « fackel » sont érigés sur les hauteurs. Ces monuments de bois à l'esthétique très travaillée sont érigés autour d'un mât en sapin. Il y a deux « fackel »  par célébration : un grand et un petit sur lequel le grand semble veiller. Le petit est allumé en premier. L'allumage du grand s'accompagne d'un bal et de feux d’artifice.

     

    Image033.jpg

    Le bûcher de la Saint-Jean dans la vallée de la Thur (Vosges). Photo Daniel Nussbaum.

     

    Ces constructions que l'on appelle aussi chavandes sont liées au culte de Belenos, le dieu gaulois du soleil.

     

    Tant de villages de France et d'Europe célèbrent la Saint-Jean qu'il faudrait écrire un très gros ouvrage pour en faire la liste.

     

    En Belgique, dans la ville de Mons, la tradition du feu de la Saint-Jean a pu renaître de ses cendres en 1990, après plus de cent cinquante ans de « sommeil », grâce à la mobilisation de la population. Les festivités sont rythmées par une traversée de la ville aux flambeaux et le boutage (allumage) du feu sur la Place Nervienne. Elles se dérouleront cette année les 27 et 28 juin. A Bergues (Flandre), la Saint-Jean est toujours célébrée le dernier samedi du mois de Juin.

     

    Image034.jpg

     

    Au Québec, la Saint-Jean désigne la fête nationale. Au début du XVIIe siècle, les Français apportèrent en « Nouvelle-France » les coutumes du « feu d'été ». En 1908, Saint Jean-Baptiste devient le patron du Canada français sur décision du pape Pie X et en 1925, le 24 juin fut institué comme jour férié. En 1977, la Saint Jean d'été devint officiellement la fête nationale du Québec.

     

    Image035.jpg

    Ivan Ivanovich Sokolov, Kupala, 1856.

     

    Les peuples slaves continuent de célébrer « Kupala », ou « Ivan Kupala », la nuit de la Saint-Jean, sous l'obédience des Ancêtres. Ils honorent le feu et l'eau, le soleil et la lune, le ciel et la terre et ceux qui leur ont octroyé du lait, des fruits et des troupeaux abondants. Ils prient pour les moissons futures. Pendant la nuit de Kupala, on échange aussi des cadeaux et des promesses d'amour. En Russie, en Ukraine, en Pologne, en Biélorussie, etc... la Saint-Jean d'été est en quelque sorte assimilée à la Saint-Valentin. En Finlande et en Lituanie, c'est un jour férié et une fête très importante pour la cohésion sociale.

     

    Image036.jpg

    Autour des brasiers qui font palpiter leurs crinières d'étoiles et de feux follets, on salue le règne de Kupala, la déesse slave des herbes, de la magie, de l'amour charnel et du solstice d'été. (La Déesse, peinte en 1897 par Wojciech Gerson (1831-1901), artiste et historien d'art polonais.).

     

    En Russie, en Pologne, en Lettonie, en Estonie, en Islande... on danse autour d'un poteau qui symbolise l'Arbre de Vie. On se baigne dans les rivières. Les jeunes filles, vêtues de blanc, laissent glisser des fleurs blanches, des couronnes de fleurs sauvages et des petites bougies à la surface de l'eau.

     

    Image037.jpg

    Image trouvée sur le net, j'ignore qui en est l'auteur.

     

    Image038.jpg

    La nuit de Kupala, par Anastasia Chemikos (anastasiachemikos.com)

     

    On entreprend aussi la quête de la fleur de fougère, fleur légendaire dotée de propriétés magiques bienfaisantes qui est censée ne pousser qu'une fois par an, la nuit du solstice d'été.

     

    Image039.jpg

    Fleur de fougère pendant la nuit de la Saint-Jean, 1875, par Witold Pruszkowski (1846-1896). Musée national de Varsovie.

     

    Cette fleur est d'importance capitale dans la mythologie slave, en Europe de l'Est et pour le peuple tzigane. « La fleur de fougère est une fleur enchantée, qui la cueille connaît la richesse, son avenir et celui de tous les hommes... » Partir à l'aventure pour la trouver est aussi le prélude à des jeux amoureux.

     

    Dans de très anciennes légendes, son emplacement est révélé à une jeune fille innocente par la Sorcière du Sapin, appelée Grand-Mère aux yeux perçants. Elle scintille comme un diamant, elle attire les rayons lunaires qui soulignent ses courbes féeriques, elle est plus précieuse que tous les châteaux, les joyaux et la soie la plus fine. Certains donneraient tout, même leur âme pour la posséder, ne fut-ce qu'un instant, mais l'innocente résiste à la tentation de la cueillir. L'avoir contemplée représente pour elle le plus merveilleux des présents.

     

    En Lettonie, la fleur de fougère fleurit sur les pas de Mère Fortune. Sa lumière d'or peut offrir d'innombrables richesses, stimuler la guérison, attirer l'amour et la fécondité. On la nomme aussi « fleur des devineresses ».

     

    Image040.jpg

    Laurits Andersen Ring (1854-1933), peintre symboliste danois. Soir d'été sur le fjord de Roskilde, vers 1885.

     

    En Suède, au Danemark, en Finlande, la Saint-Jean (Johannus) est appelée la « nuit blanche »car la nuit est particulièrement claire et brillante. Le soleil est couché mais il ne plonge pas suffisamment sous la ligne d'horizon.

     

    Les festivités s'accompagnent d'un grand nettoyage des maisons. On balaye dans le sens du soleil, on change les rideaux, on décore les pièces principales avec des bouquets composés de rameaux de bouleau, de lilas, de roses, de fleurs sauvages et de feuilles de merisier à grappes.

     

    La nuit de la Saint-Jean est fêtée au bord des lacs où l'on dresse de longues perches décorées de fleurs et de feuillages. On fait des libations à la terre avec de la bière et on offre de la tarte aux fraises aux lutins (comme en Islande, le Petit Peuple est très respecté). On rend également hommage au drapeau national.

     

    En Pologne, la Saint-Jean est la fête de Kupala (appelé aussi Lada). Kupala est cette fois-ci un dieu masculin, celui du soleil, du bonheur, de la beauté, de la jeunesse et de l'amour. Son nom apparaît dans les vieilles chansons populaires qui célèbrent le soleil renaissant après le long hiver des contrées du nord. Les jeunes filles portent des robes blanches et des ceintures d'armoise. Elles s'assemblent autour d'une « mère » qui pratique une forme de divination chamanique dans les flammes et les braises.

     

    Image041.jpg

    La poésie du feu est universelle et la célébration du soleil aussi. Toutes les civilisations ont vénéré l'astre doré et son avatar, la flamme dansante qui symbolise la renaissance et la continuité. Le soleil était sacré dans l'Égypte ancienne (Rê, Râ, Amon, Atoum), chez les Sumériens (Utu), les Babyloniens (Shamash l'omniscient), les Perses (Mithra), les Mayas (Kinich Ahau ou dieu G), les Aztèques (Tonatiuh, Huitzilopochtli « colibri de la guerre et du soleil »), en Chine (Chen-Noug, protecteur du feu du solstice et de la terre défrichée avec la triade feu/soleil Zhurong, Suiren et Huilu et tant d'autres dieux qu'il est impossible de les citer), au Japon (Atago le veilleur, Amaterasu la fondatrice), dans la Grèce antique (Hélios, Apollon), en Inde (Surya), dans les tribus celtiques (Belenos) et dans les pays slaves (Svarog, dieu soleil descendu sur la terre « sous la forme d'une larme incandescente »)...

     

    Les Incas, grands adorateurs du soleil, nommèrent la flamme divinisée « Nina ». Au solstice d'été, le grand prêtre ranimait « Mosoc Nina », le feu sacré, précieusement gardé par douze vierges du soleil.

     

    Le soleil est toujours honoré, à travers les rituels néo-païens et les festivités ardentes de la Saint-Jean, même si ce n'est plus forcément « en conscience ». Je vous souhaite de trouver ce qui stimulera votre flamme et je remercie tous ceux qui ont pris de mes nouvelles quand mon ordinateur ne fonctionnait plus.

     

    Merci également pour votre soutien concernant ma santé. Je termine cet article dans un état peu enviable, avec l'aggravation de ma pathologie orpheline et de nombreuses zones d'ombre concernant le futur mais l'enthousiasme est profondément inscrit dans ma nature et ma flamme continue de briller et de danser...

     

    Ami(e)s sincères qui vous reconnaîtrez, je vous souhaite un Joyeux Midsummer !

     

    Cendrine

     

    Image042.jpg

    Plume

    « Bonne Fête Maman...Bonnes vacances et bonne fête nationale ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    115
    sol60
    Jeudi 25 Juin 2015 à 09:52

    Très joli article ! Merci de rapeller l'importance de cette fête de st jean et de ce feu sacré, qui a une signification à la fois intime et collective.

    Sol60

    114
    Roro
    Samedi 20 Septembre 2014 à 22:49

    Magnifique illustration de la Saint Jean. Artistes doués!

    113
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 19:17

    Un merveilleux et terrible article...brûlant de feux de toutes sortes, la féerie et la supertition si cruelle pour les bêtes. J'espère que tu vas bien ,moi ,je reprends doucement. Bravo pour ces illustrations magnifiques! Amitiés

    112
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 17:14

    Je viens te souhaiter un bon dimanche et relire ton excellent article sur les feux de la saint Jean gros bisous

    111
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 14:04

    Bonjour
    Je découvre votre blog et je le trouve magnifique!
    Bonne journée

    110
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 10:28

    Bonjour Cendrine, je te souhaite de passer une bonne journée, gros bisous

    109
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 08:33

    coucou perso j'ai pas de soucis avec la poste ici je reçoits tout c'est de ton coté que je suis bien malheureuse ni le colis ni ensuite le collier , j'ai fait pareil pour une autre amie blogeuse et elle a tout reçu ...là je dois aller a l'hopital 2h tout les deux jours pour ma nevralgie ... j'aurais la facture ensuite donc je ne sais plus rien envoyé , les colis avec suivi sont trop couteux ....

    mais je ne parle pas de ma santé sur mon site ....

    courage à toi ....

     bisous et passe un bon dimanche , ça reste pluvieux ici , une année d'eau , un long hiver humide, un printemps avec de la chaleur mais des orages et l'été qui continue sur le même chemin

    tumblr_n7mhpmflM81sk87juo1_500.jpg

     

    108
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 06:56

    Juste un petit coucou le temps de prendre des nouvelles

    J'espère que tout va pour le mieux

    A bientôt Cendrine

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    107
    Samedi 12 Juillet 2014 à 11:13

    Bonjour Cendrine j'espère que le soleil brille pour toi autour de toi et dans ton coeur


    et que des petits bonheurs s'installent tous les jours dans ta vie


    je t'envoie des bisous en ce samedi d'été


    Angie

    106
    Samedi 12 Juillet 2014 à 09:42

    Bonjour Cendrine, il fait trop beau et trop chaud sur la côte, des orages sont prévus pour aujourd'hui... Bon samedi, gros bisous

    105
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 21:51

    Coucou ma douce Cendrine, j'espère que tu vas aussi bien que possible et que les beaux jours revenus te permettent de profiter de faire ce qui te plait le plus.

    Beaucoup de blogueurs sont partis en congés, de mon côté j'ai beaucoup de travail alors il est vrai que je passe moins.

    Les défilés et les feux d'artifice marquant les célébrations du 14 juillet son tout proches à présent, je pense que le feu d'artifice à Paris sera magnifique, comme ceux que j'ai dans mes souvenirs.

    Je te souhaite un agréable week-end et je l'espère, une amélioration de ta santé, gros bisous Cendrine.

    104
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 19:01

    Bonsoir Cendrine,

    Je te souhaite une bien bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    103
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 19:01

    Bonsoir ma p'tite Cendrine, je passais prendre de tes nouvelles, je t'embrasse bien fort, Véronique

    102
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 15:14

    Coucou Cendrine,

    Un petit tour par chez toi où le soleil brille à travers ton écriture !

    Je t'embrasse chaleureusement, petite fée.

    Prends bien soin de toi,

    Nathalie

    101
    Jeudi 10 Juillet 2014 à 11:20

    Bonjour Cendrine, j'ai honte de dire que le soleil brille chez moi lorsque je sais qu'il pleut partout... Bon jeudi, gros bisous

    100
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 16:56

    Bonsoir Cendrine,

    Toujours la pluie, pfffff incroyable ! Passe une bonne soirée malgré tout, gros bisous, Véronique

    99
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 14:36

    coucou Cendrine super ton billet,chez nous il fait pas très beau,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    98
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 11:16

    Bonjour Cendine, pas de problème pour le beau temps, le mistral est là pour chasser les nuages... Bon mercredi, gros bisous

    97
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 07:52
    je passe te dire une belle journée ici la pluie continue, on dirait plutôt le mois d'octobre ... le jardin va être bien arrosé ... bisous et porte toi bien
    96
    Mardi 8 Juillet 2014 à 17:53

    Bonsoir Cendrine,

    Ben c'est pas encore aujourd'hui que nous sommes sorties nous balader hein ? quel sale temps et là à 17 h 51 le soleil brille, du n'importe quoi mdr ! Passe une très bonne soirée, prends soin de toi, gros bisous, Véronique

    Zoé et Maroussia ... endormies côte à côte, du jamais vu !

    95
    Mardi 8 Juillet 2014 à 11:14

    Bonjour Cendrine, un petit coucou en revenant de faire ma promenade matinale... Le soleil brille, il fait 23°... Bon mardi, gros bisous

    94
    Lundi 7 Juillet 2014 à 18:43

    Bonsoir Cendrine,

    Tu as vu ce sale temps, c'est déprimant ! Passe une très bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    93
    Lundi 7 Juillet 2014 à 10:21

    Bonjour Cendrine


    Je viens avec un peu de retard danser autour des ces feux de la Saint Jean. Un article superbement documenté, bravo ! À Nice, le feu de la Saint Jean s’embrase sur la plage de Carras, avec des chants, des danses...


    J'espère que l'été va t'amener du mieux pour ta santé. Tous les mago (sorciers) et masca (sorcières) niçoises t'envoient par ma plume les ondes les plus bénéfiques !


    Je t'embrasse bien fort !!


    Albiréo


     

    92
    Lundi 7 Juillet 2014 à 10:15

    Bonjour Cendrine, un petit bouquet de fleurs en signe d'amitié... Le beau temps continue.. Bon lundi, gros bisous

    91
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 20:56

    Je te souhaite un été merveilleux. Bisous, Patricia

    90
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 09:21

    Coucou ma petite Cendrine

    Pour que la bonne humeur s'installe, je te livre
    un lien youtube qui fait un peu frissonner, mais
    vraiment extraordinaire de voir ce que l'être
    humain est capable de faire.
    Regarde !!
    https://www.youtube.com/watch?v=2plzRCJDEvk
     

    Je te rappelle qu'à partir de mardi et cela jusqu'à mardi
    15 juillet je serai en pause vacances, en
    attendant la prochaine pause vacances en août.

    Je te souhaite une belle journée de dimanche sous
    le même ciel gris que le mien peut-être, mais qu'importe,
    le soleil est dans le coeur. Pas vrai ?
    Merci pour tes gentils messages.

    Prends soin de toi.
    A demain.

    Lolli

    89
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 08:52
    je passe te dire un bon dimanche ! ici beau soleil après les pluies d'hier ... c'est bon pour le jardin! gros bisous et profite bien de la journée a demain
    88
    Dimanche 6 Juillet 2014 à 08:43

    Bonjour Cendrine, j'espère que je n'arrive pas en retard... Bon dimanche, gros bisous

    87
    Samedi 5 Juillet 2014 à 13:51

    bonjour cendrine
    en cette fin de semaine ,je passe faire un petit coucou sur ton magnifique blog
    Nous avons eu beaucoup de pluie cette nuit et aujourd’hui le temps reste nuageux et pluvieux
    Je te souhaite de passer un bon week-end et à lundi
    je t'embrasse

    86
    Samedi 5 Juillet 2014 à 09:58

    Coucou ma douce et gentille Cendrine

    C'est en passant entre les gouttes que je passe te
    souhaiter une très belle journée, en espérant
    que par chez toi il fait meilleur.
    J'espère que tu vas bien ou bien mieux.

    Un lien youtube pour te distraire si tu restes
    chez toi.
    https://www.youtube.com/watch?v=r231W2MwYz4
    C'est beau non ?

    Profite bien de ce samedi.
    Prends soin de toi et merci pour ta fidélité.

    Lolli

    85
    Samedi 5 Juillet 2014 à 09:10

    Bonjour Cendrine, voici une photo du marché où je suis allée hier matin... Le soleil brille, il fait 22°....Bon samedi, gros bisous

    84
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 21:48

    Un très bel article ,

    Bon week-end

    83
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 21:17

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Je crois comprendre en lisant votre commentaire que l'intervention chirurgicales que vous devez subir n'est pas issue d'une technique qui a fait ses preuves, mais bon en tout cas c'est très courageux de prendre ce risque car j'imagine que vous devez en avoir plus que marre de votre pathologie, et cela d'autant plus qu'en lisant votre commentaire je constate que les infections font toujours parties de votre quotidien. Il y a quelques jours des personnes me disaient en me plaignant que j'ai subie pas mal de choses dans le domaine médical, mais bon quand je lis tout ce que vous expliquez sur vos soucis de santé à vous, eh bien je crois que vous êtes nettement plus à plaindre que moi, le seul avantage que vous avez par rapport à moi c'est fort heureusement le fait de ne pas être seule dans la vie, mais bon ceci malheureusement n'enlève rien à votre souffrance physique. Je vous souhaite une bonne fin de soirée ainsi qu'une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    82
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 21:01

    Bonsoir Cendrine,

    Je viens te souhaiter un bon week-end mon amie.

    Prends bien soin de toi.

    Toute mon amitié et ma rose.

    Gros bisous sucrés ! 

    De roses....

    Corinne (Cronin)

     

    Le parfum des roses

    81
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 18:19

    Ma petite Fée Bienfaisante, un grand merci pour ce magnifique article sur la Saint Jean d'Eté que je viens de lire attentivement et avec beaucoup d' intérêt. Comme toujours, j'apprends tellement grâce à ton érudition que je ne peux que t'adresser toute ma reconnaissance pour ces cadeaux merveilleux . En te lisant on prend vraiment conscience de l'importance que revêtait cette période du solstice d'été dans l'esprit des populations depuis la nuit des temps et dont on trouve toujours des résurgences de nos jours... Heureusement, je pense et j'espère que les sacrifices animaux ont disparu, mais ce n'est pas si ancien puisque ta famille a été confrontée à ces abominations. Pauvres bêtes, le peuple animal a vraiment pâti de la barbarie humaine... et ce n'est pas fini hélas ! Pour ma part, la St Jean est toujours un moment important et je manque jamais de cueillir des simples à cette période... Et puis, élevée dans la tradition celtique, alors les Fest-noz, je connais.... Chère Cendrine, encore merci pour ce partage et comme tu sais, je suis de tout cœur avec toi, même de loin ! Je t'embrasse très fort, Shuki

    80
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 15:11

    Coucou Ma Guide Touristique Préférée !!! Sourire

    Qu'il est bon et doux de savoir que malgré tout, encore et toujours, bât dans tes veines Force & Vaillance !!! Sourire Tendresse

    Quant à ton sublime article que dire sinon qu'il est PARFAIT !!! J'aime ce doux mélange que toi seule sait créer... Images, photos perso, œuvres d'Art... info utiles, Histoire, légendes... émotions, sensations, ressenti... C'est une fois de plus pour moi, un fabuleux voyage au creux de l'été fêté !!! Si j'ôte bien entendu de ma mémoire "le passage cruel" sur les félins... Soupir

    Où trouves-tu cette énergie pour faire des Articles aussi complets, intéressants et fascinants par certains aspects ?!! Je me le demande souvent... et je t'avoue, que quand je flanche un peu (et oui, je ne suis pas un roc... Clin d'oeil), je pense à Toi et à ta formidable soif de Vivre... HOP, aussitôt, mon coeur se re-booste, mon âme se requinque et hop, hop, ne voilà-t'il pô que la Tincky se redresse en portant de nouveau fièrement à bout de bras "l'étendard Force & Vaillance"!!! Sourire Reconnaissant

    Ah, je vais m'absenter un peu plus... pour cause de... VACANCES !!! Dés ce soir, mon Mari sera en congés pour 3 semaines... Oh nous ne nous éloignerons guère de la Maisonnette où moult activités "en retard" et "en surprises" ainsi "qu'annuelles", nous attendent de pied ferme !!! Nous nous échapperons quand même quelques jours "rituel Familial" dans mes Précieuses Cévennes ainsi que de-ci, de-là, pour voir les Amis & la Famille... Sourire Enchanté

    Je vous souhaite donc à Tous Deux un merveilleux été 2014 !!! Prends grand soin de Toi Ma Douce Cendrine, si forte et si fragile à la fois !!! Sourire Tendresse XXL

    Mille très très tendres Bisoudoux Affectueux

    ***Tincky***

    79
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 11:55

    coucou  cendrine

        tu n'est pas  gâtée ma  pauvre j'espère   qu'il  te feront  cette opération

     et  que  après   tu  seras  mieux   pour  ma  connexion  sa  vas mieux

     oui je  sais  tu avais  des soucis   vue les travaux  la sa  dois  être  terminer

    je  te met mon email  dans le  lien du com  

    comme sa  tu peux  me donner des nouvelles 

     la  l'orage  arrive  je dois couper 

      en espérant  qu'il  dure pas  longtemps  

     vue le  match   a 18 h

      bonne  journée  prend  bien soin de   toi 

      de gros bisous 

     

     

     

    78
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 10:58

    Bonjour Cendrine, merci de ton passage sur mon blog... Le temps est orageux ce matin, la pluie menace de tomber... Bon vendredi, gros bisous

    77
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 09:43

    Grâce à ton billet me voici happée une nouvelle fois par le pays des fées...il est étrange de voir à quel point les hommes peuvent à la fois suivre de belles traditions pleines de charme, d'espoir et de vie, et à l'opposé s'accrocher à des rituels abominables et terribles par ignorance et/ou cruauté. L'histoire de ton père m'a beaucoup touchée, et je suis très sensible à son action. Je reconnais aussi en son courage, ton caractère et ton coeur!  Il a raison en disant qu'une personne qui n'a pas d'empathie pour les animaux, n'a en fait pas de respect pour la vie tout court...Merci pour ce beau billet et mille bises à toi et Christophe. Prends bien soin de toi ma Cendrine, je pense bien fort à toi et les minous t'envoient une myriade de ronrons affectueux et câlins !!!

    76
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 09:15
    FéeLaure ♥

    oh je suis navrée Cendrine de ce qui t'arrive,  de tout coeur avec toi

    je te souhaite du soulagement et que tu ailles vite mieux

    gros bisous

    75
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 07:26

    bonjour ma petite cendrine
    je suis contente d'avoir eu de tes nouvelles et j'espère que ta santé s'est un peu améliorée
    j'ai toujours autant de plaisir de visiter ton blog et saches que je ne t'oublie pas
    en Bourgogne aujourd'hui  le temps est à la pluie
    je te souhaite de passer une bonne journée
    je t'embrasse très fort
    janine

    74
    Vendredi 4 Juillet 2014 à 07:07

    ça devient pénible la poste pffff il y avait autre chose que la carte , ils ont du déchiré pour le prendre!

    et le colis que tu as pas eu ...suis vraiment désolée

     les colis avec suivi sont trop cher ..... vraiment malheureux ....

    enfin tu as au moins la carte .....

    73
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 23:30

    ma douce amie Sandrine, je passe te souhaiter une douce nuit, un bon repos et te dire encore que je suis contente de te revoir reprendre les articles de ton blog! que la vie soit belle pour toi, que tes problémes de santé soient controlés par les rayons du soleil qui sont déversés des cieux sur la terre.


    je t'embrasse bien fort, Angie

    72
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 11:24

    Bonjour Cendrine, le beau temps continue sur la côte... Les grillons chantent dans le jardin.. Bon jeudi, gros bisous

    71
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 08:28

    Petit coucou rapide avant d'aller au travail, je repasse ce soir et je me réjouis à l'avance de cette future lecture...yes gros bisous ma douce et belle journée!

    70
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 23:16

    Coucou Cendrine, voilà que les beaux jours se sont bien installés. J'ai relu ton article avec grand intérêt, mais toujours offusquée par la cruauté infligée aux animaux sous des prétextes absolument sordides, uniquement pour assouvir cette part d'ombre néfaste de l'être humain.

    Bravo à ta famille pour cette protection des chats.

    Je t'espère en meilleure santé et je te souhaite d'aller le mieux possible. Belle soirée et belle nuit, gros bisous.

    69
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 19:59

    Bonsoir Cendrine,

    Merci pour tes commentaires, ils m'ont fait bien plaisir. Comment vas tu ? profites tu un peu du soleil ? Je l'espère. Passe une bonne soirée, prends soin de toi, je t'embrasse bien fort, Véronique

    68
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 09:39

    Bonjour Cendrine, merci de ta venue sur mon blog et du petit déjeuner que tu m'as apporté... Quelques gouttes de pluie ce matin, mais le soleil est déjà de retour... Bon mercredi, gros bisous

    67
    Mardi 1er Juillet 2014 à 14:38
    Danielle1943

    Bonjour CENDRINE

    j espère que tu auras passer un excellent WE et Lundi avec ta petite Famille ou Ami<e<s là jete souhaite une belle journée que tu en profite de ceMardi merci encore de cet article que j avais apprécier bisous Danielle

    Une bonne pêche

    66
    Mardi 1er Juillet 2014 à 11:09

    Bonjour Cendrine, c'est en rentrant de promenade que je viens sur ton blog... Le beau temps continue.. Bon mardi, gros bisous

    65
    Lundi 30 Juin 2014 à 15:46

    coucou

    ici orage toute la nuit un peu de dégats des fleurs et plants cassés mais là on a du soleil ....

    bisous et belle semaine

     

    ladyjumper32\'s blog - Page 48 - hero - Skyrock.com

    64
    Lundi 30 Juin 2014 à 12:37

    Ceci est un copier/coller pour vous donner des nouvelles.

    Je vous remercie toutes et tous de vos gentils commentaires.

    En compagnie de mon « poux ronchon », nous avons ramené maman dans son île le 27/06/2014.

    Après de nombreuses péripéties concernant son facteur santé, l’opération concernant sa vésicule biliaire a été abandonnée en accord avec le chirurgien de la clinique où elle se trouvait. Il gérait le dossier avec les chirurgiens du CHU de Nantes.

    Comme me l’a exprimé le chirurgien, elle a 88 ans, bientôt 89, un cœur très fatigué et une bronchite chronique qui la désature en oxygène dans le sang, alors de la médecine de confort à domicile OUI, avec un suivi régulier, mais PAS D’OPERATION. Il  faut lui fiche la paix.

    Elle a tout de même perdu 8 kilos en 1 mois et demi.

    Elle dispose donc depuis samedi, d’oxygène à raison de 2 heures par jour pour la soulager, et des médicaments pour traiter son taux d’acide urique, découvert par le médecin de mon village quand elle a fait sa jaunisse. Les médicaments d’usage aussi, bien entendu pour sa cardiopathie.

    J’attends aujourd’hui le passage du médecin de l’île pour effectuer un « feed back », ce que je redoute, car comme vous le savez, ce n’est franchement pas mon copain.

    Autrement, nous repartons demain matin, en confiant maman aux bons des infirmiers 2 fois par jour, aux ADMR le matin pour du ménage et la prise du repas de midi, et à une bonne âme de confiance que nous rémunérons en CESU pour le repas du soir et la mise au lit.

    Je pense ainsi que tout est verrouillé, mon prochain passage devant s’effectuer vers le 14 juillet 2014.

    De cette façon, je vais pouvoir reprendre gentiment mes activités bloguesques.

    M’occuper également de ma maison et finir d’aménager la véranda qui est pratiquement terminée, encore un petit problème de rideaux à régler.

     

    Pour ceux qui partent en vacances, du soleil et du repos.

    A bientôt

    ZAZA

     

    63
    Lundi 30 Juin 2014 à 10:55

    Bonjour Cendrine, c'est après ma promenade matinale que je viens sur ton blog... Le beau temps est de retour... Bonne journée, gros bisous

    62
    Dimanche 29 Juin 2014 à 12:04

    Coucou ma petite Cendrine adorée

    Je suis heureuse de venir te souhaiter un
    belle journée. Ce n'est pas grand chose mais je trouve
    que c'est important de te le dire.
    Il suffit parfois de pas grand chose pour faire plaisir.
    J'espère que tu vas bien ou bien mieux.
    Que tu es de bonne humeur et que tu vas passer
    un excellent dimanche.

    Je pense à mes amis(es) souffrants et je leur
    apporte du courage, de l'amitié et mes plus
    belles pensées.
    Tiens même un gros bisou sur leur joue.
    A toi aussi d'accord. lol !

    Prends soin de toi et bonne pause du dimanche.

    Lolli

    61
    Dimanche 29 Juin 2014 à 09:48

    Bonjour Cendrine, le soleil brille, il fait 23°... Bon dimanche, gros bisous

    60
    Samedi 28 Juin 2014 à 16:00

    Bonjour Cendrine, maintenant que j'ai pris l'habitude de passer par le square pour aller chercher le pain le matin, je passerai sur les blogs l'après-midi... Bonne journée, gros bisous

    59
    Vendredi 27 Juin 2014 à 18:40

    Bonsoir Cendrine,

    Un petit coucou pour te souhaiter une bonne soirée et un bon début de weekend. Je t'embrasse bien fort, Véronique

    12-Beaux tableaux de Jorge Maciel

    58
    Vendredi 27 Juin 2014 à 11:25

    Bonjour Cendrine, le beau temps est de retour, j'en profite pour me promener... Bonne journée, gros bisous

    57
    Jeudi 26 Juin 2014 à 23:37

    Chère Cendrine, comme je suis contente de te retrouver sur le blog, alors que tes articles sont si complets et enrichissants! je reviendrai relire tout cela

    surtout que dans mon pays il y a  de grandes célebrations pour la Saint Jean, alors je m'interesse aux origines| douce fin de soirée pour toi et une bonne nuit de repos

    a très bientôt, avec mes souhaits de bonheur et meilleure santé pour toi

    gros bisous d'Angie

    56
    Jeudi 26 Juin 2014 à 11:04

    Bonjour Cendrine,

    Toujours le beau temps sur Paris, je sors d'ici 1 heure, car il parait que le temps va se gâter ce weekend. Passe une très bonne journée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    Photo : Bon jeudi, bisous, Véronique

    55
    Jeudi 26 Juin 2014 à 09:17

    Bonjour Cendrine, la pluie vient de faire son apparition, il fait déjà 22°.... Bonne journée, gros bisous

    54
    Mercredi 25 Juin 2014 à 22:19

    Je n'ai pas le temps de tout lire mais je suis ravie de te savoir parmi nous à nouveau...Bises et belle soirée

     

    53
    Mercredi 25 Juin 2014 à 13:43

    coucou ma gentille Cendrine, avant tout je veux te dire que je suis ravie de te lire encore sur ton magnifique  blog.

    Ton billet est trop beau comme 'habitude et très bonnes tes explications, à chez moi La Catalogne est tradition la nuit du 23 de juin de faire feux aux rues pour fêter l'arrive de l'été, et puis on mangeons une bonne galette, un tradition super super anciene que s'appelle LA REVETLLA DE SANT JOAN.(je t'ai écrit le nom en catalan...)

    J'espère que tu vas mieux de plus en plus et je veux profiter pour te souhaiter un doux et bel été chez toi

    gros bisous de ton amie catalane

    rosa

     

    52
    Mercredi 25 Juin 2014 à 09:26

    Bonjour Cendrine, je ne savais pas que l'ambre possédait de telles vertus !.... Le temps a changé : il y a de l'orage ce matin... Bonne journée, gros bisous

    51
    Mercredi 25 Juin 2014 à 08:22
    bonjour on a un superbe ciel bleu mais un vent du nord ce matin qui nous donne que 11° ..... un peu frais pour fin juin ... gros bisous et porte toi bien
    50
    Mercredi 25 Juin 2014 à 01:56

    Bonjour Cendrine,

    Tu dois être effectivement bien heureuse d'avoir un ordinateur qui fonctionne, on a du mal à vivre sans, on a trop l'habitude. J'espère que tu vas bien et que tu peux profiter un peu du soleil et faire de belles photos pour notre plus grand plaisir. Je te souhaite une très bonne journée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    ETE  et vacances ( S.S)

    49
    Mardi 24 Juin 2014 à 23:08

    Encore un très bel article, Cendrine, qui nous fait voyager parmi les merveilles et les terreurs de l'âme populaire. J'étais contente de te voir de retour, mais la fin de ton article m'a peinée. Je te souhaite de pouvoir aller mieux, le plus tôt possible.

    48
    Mardi 24 Juin 2014 à 16:13

    Coucou ma douce Cendrine, un merveilleux article que je viendrais relire beaucoup mieux. Ma semaine est bien chargée alors je vais faire au mieux. Quelle belle saison que l'été, on s'attarde en forêt et on peut, qui sait, tomber sur de charmantes créatures aux ailes translucides ou dorées.wink2

    Je suis triste de voir que ta santé ne s'améliore pas, cependant il est admirable de voir que tu ne baisses pas les bras.

    Je te souhaite une agréable fin de journée, gros bisous Cendrine.

    47
    Mardi 24 Juin 2014 à 14:47

    bonjour cendrine
    c'est avec une grade joie que je visite ton magnifique blog
    le collier en ambre est vraiment beau
    Il a plu ce matin ,cela a fait du bien au jardin
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    je t'embrasse

    46
    Mardi 24 Juin 2014 à 14:03

    Coucou ma Cendrine, c'est un vrai bonheur de lire ton commentaire, merci.

    Pour ce qui est de ton magnifique article, c'est un enchantement ces feux de la saint Jean, et même tu m'en apprends.

    Je passe avec la pluie ce matin et un ciel qui n'a
    pas la couleur de la bonne humeur.
    Il faut de la pluie pour faire pousser les belles fleurs...

    Je suis désolée mais étant très bousculée et en retard
    dans mon travail, je n'ai pas le temps de passer à
    ma guise dans ton joli monde.
    Je pense bien à toi et je te remercie d'être là malgré
    mes absences.

    Je te souhaite une douce journée de mardi et
    merci pour ton agréable article du moment que j'aime
    découvrir ou redécouvrir.
    Prends soin de toi.

    Lolli

    45
    Mardi 24 Juin 2014 à 11:27

    Je n'ai pu terminer mon billet, il s'est échappé. J'espère que tu l'as reçu. Bises

    44
    Mardi 24 Juin 2014 à 10:20

    Ce beau blog m'a ete recommande par une amie en commun qui a un coeur geant. Alors je viens m'y promener. Tout est comme de la dentelle. Le Feu est aussi fete dans ma nation, lointaine de l'Europe...

    Amicalement, thank you.

     

    43
    Mardi 24 Juin 2014 à 08:31

    Bonjour Cendrine, merci de ton passage sur mon blog.... Le beau temps continue sur la côte... Bon mardi, gros bisous

    42
    Mardi 24 Juin 2014 à 08:06
    coucou je passe te dire une belle journée a bientôt
    41
    Mardi 24 Juin 2014 à 07:09

    Bonjour chère Cendrine, c'est toujours un plaisir de venir contempler ton joli blog de l'amitié j'espère que tu vas mieux!

    je te souhaite une agréable journée gros bisous

    40
    Lundi 23 Juin 2014 à 22:13
    afaurore

    bon retour

    39
    Lundi 23 Juin 2014 à 19:13

    Bonsoir Cendrine,

    C'est une "petite rose d'hiver", née en la Saint Jean (St Jean Evangéliste), qui te remercie pour cet article si merveilleusement illustré, à la flamme de ta plume ! Moi qui aime JOHN SIMMONS et Edouard Robert HUGUES  en leur féérie de songe qui honore Midsummer et Titiana, je me suis laissée envoutée dans ton sillage magique et le parfum "des roses de Simon St Jean", je ne m'étonne plus de ma préférence au roses...(rires !!!) et du fait que je vais toujours ramasser "un charbon de la Saint Jean", moi qui suis nocturne... (rires) et toutes tes connaissances en partage que tu nous offre en toute beauté. Les peintures présentées sont vraiment très belles et nous apprenons beaucoup sur "ces feux de la Saint Jean". L'ambre est ma pierre...ainsi que l'émeraude, tant de symbolisme en secrets...

    Merci pour tes confidences au souffle de ton papa, concernant le sauvetage de chats...et tu as raison de dire que l'Homme privé d'empathie, est capable du PIRE avec toutes les espèces de ce monde...

    Magnifique article, qui honore "ces feux de la Saint Jean" et la fête de la musique !

    Beaucoup de monde sur Nancy, qui vivait à l'heure de "la musique Urbaine"...musique endiablée à la musique de l'âme, en groupes incas que j'aime particulièrement en tant que prêtresse...(rires...) je vais finir sur le bûcher, tout comme une gentille sorcière bien aimée ! (rires !).

    Merci beaucoup Cendrine, pour tes mots déposer sous mon écrit, je viens à mon tour te souhaiter ainsi qu'à Christophe un Joyeux Midsummer, un très bel été dans vos coeurs ainsi qu'à ceux et celles qui te sont chers. Gros bisous ! Une petite rose de Lorraine, Corinne (Cronin).

    Un tableau que j'adore, de John Simmons : 

    Ma rose mon âmie !

    38
    Lundi 23 Juin 2014 à 18:36

    Bonsoir Cendrine,

    Ton papa petit garçon a eu beaucoup de courage, franchement c'est super.

    Tu as vu comme il fait beau, l'été est vraiment là, super. J'espère que les grosses chaleurs ne te rendent pas malades ? moi je ne supporte pas la chaleur, je préfère un petit 22° avec un peu de vent ... Hier j'ai passé la journée à Montmartre avec les enfants, c'était super. Passe une très bonne soirée, prends soin de toi, je t'embrasse bien fort, Véronique

    ETE  et vacances ( S.S)

    37
    Lundi 23 Juin 2014 à 13:52

    Bonjour Cendrine, magnifiques photos et tableaux pour enrichir ton texte sur la Saint Jean... Le beau temps continue... Bonne journée, gros bisous

    36
    Lundi 23 Juin 2014 à 07:59

    coucou Cendrine j'espère que tu vas bien ton billet est très beau,il a fait orage chez nous cette nuit mais pas étonnant avec la chaleur qu'il faisait,je te souhaite un très bon lundi,bises

    35
    Dimanche 22 Juin 2014 à 22:52

    Ici en Alsace, dans le Sundgau les divinités païennes sont encore bien présentes, et comme tu nous le présente si bien pour Thann, nous avons aussi notre tour en bois que nous allumons au soir du solstice d été. Une telle construction engloutit 70 stères de bois à 60 € le stère qui s en vont en fumées. L Alsace en a les moyens certes! J ai lu avec beaucoup d intérêts ton bel article si bien documenté, et je comprend bien que le sujet est tellement vaste qu il serait vain d essayer de le traiter en détail.

    Bonne soirée, puissent les brandons de la St Jean gardés précieusement d années en années dans une boite te préserver de la souffrance. 

    Latil

    34
    Dimanche 22 Juin 2014 à 18:55

    Bonsoir,Cendrine,

    Très heureux de te lire et d'avoir en même temps de tes nouvelles.

    Nous voilà très renseignés sur la Solstice d'été.Un grand merci pour ce méticuleux travail.

    J'espère que tu vas de mieux en mieux,ma chère amie.

    Toute mon amitié .

    Tahar

    33
    Dimanche 22 Juin 2014 à 18:14
    Cathybelg

    Bonsoir Chère Cendrine,

    Tu m'en apprends beaucoup sur "les feux de la Saint-Jean", notamment au sujet des chats... Ce que tu rapportes à propos de ce qu'ont vécu certains membres de ta famille m'a beaucoup étonnée et bouleversée aussi. L'Homme est, en effet, capable du meilleur comme du pire.

    A YPRES, en région Flamande, j'ai assisté - lorsque j'étais adolescente - à "la fête des chats" (mon papa m'y emmenait car sa famille résidait dans cette ville).

    L'origine de cette fête remonterait au XVe siècle. Les chats, complices du diable et des sorcières, étaient alors jetés vivants du haut du beffroi.

    Bien heureusement, ce furent ensuite des peluches qui furent jetées. Mais je n'ai jamais aimé cette fête dont je ne comprenais nullement le sens !

    Mais ton article regorge aussi d'informations bien différentes et d'illustrations très attrayantes.

    Grand merci pour ce "clin d'œil" à l'été.

    Prends bien soin de toi.

    Toute mon amitié et celle de mon mari, ainsi qu'à Christophe,

    Bisous de nous deux à vous deux,

    Cathy.

    32
    Dimanche 22 Juin 2014 à 10:14
    Danielle1943

    Bonjour CENDRINE

    contente de te retrouver et cet article est bouleversant comment peut on faire ceci aux chats les bruler pour la st Jean quelle horreur surtout que le chat noir ne porte pas malheur merci toute même d avoir appris et les images splendides passe un excellent Dimanche avec ta petite Famille Amitiés pour eux je t embrasse Danielle

     

    31
    Dimanche 22 Juin 2014 à 10:09

    ça fait énormément plaisir de retrouver "notre Cendrine" au mieux de sa forme. Il y a dans cette nouvelle parution tous les ingrédients qui font que tes articles sont vraiment au dessus du lot.


     


    gros bisous


    gérard

    30
    Dimanche 22 Juin 2014 à 09:40

    Bonjour Cendrine, je ne savais pas que l'on brulait des chats noirs à la Saint Jean... On apprend beaucoup de chose en venant lire tes articles... Le beau temps continue.... Bon dimanche, gros bisous

    29
    Dimanche 22 Juin 2014 à 09:09

    Bonjour mon adorable Cendrine, je suis trop contente pour ton pc hihi.

    Après un samedi musical, il faut se reposer lol !
    Je passe quand même te souhaiter un bon dimanche,
    qui comme le jour précédent sera beau et chaud.

    Je compte sur ton café pour me réveiller, car il faut
    que je me bouge hi hi ! Je pars en balade pour la journée.
    Et toi, que vas-tu faire de beau ?

    Je te remercie pour ta fidélité et aussi pour cette convivialité
    que j’éprouve chaque fois que je me rends dans ton joli
    univers.

    Vas-tu bien, ou bien mieux ? Je l'espère en tout cas.

    Prends soin de toi, bonne journée.

    Lolli

    28
    Dimanche 22 Juin 2014 à 08:29
    bisous et passe un doux dimanche , ici chaleur et soleil .... une belle journée d'été a demain
    27
    Dimanche 22 Juin 2014 à 07:12

    Bonjour ma chère amie Cendrine, je avec un grand plaisir que je te retrouve sur le chemin de l'amitié de ton blog, tu es très courageuse," la vie ne vaut rien , mais rien de vaut la vie" concernant les feux de la saint-jean , fête des amoureux dans nos campagnes ici on ne jette pas les chats dans le brasier mais on saute sur les flammes enfin quand elles n'en sont qu'à leur début et cela nous apporte de l'amour pour toute la vie enfin en principe...!

    je ter souhaite un bon dimanche gros bisous

    26
    Samedi 21 Juin 2014 à 22:50

    Bonsoir Cendrine...Je viens te faire une petite visite tardive du soir..et te remercie de ton passage sur mon article concernant notre retour de circuit...j'ai su que tu avais des problèmes de santé avec une période plus délicate encore que d'habitude, tu avais mis ton blog en pause...nous sommes partis plusieurs fois en voyage, donc je n'avais pas suivi ton retour sur la blogosphère, mais je suis très heureuse de te retrouver..et espère que tu vas pouvoir souffler un peu maintenant, car ces derniers mois, tu as eu des moments très difficiles, ainsi que ton époux...donc, bravo pour ce long article bien étoffé de très belles images, et bien documenté..La Saint Jean est toujours un moment festif depuis longtemps et le solstice d'été marque le début des fêtes de villages, avec le retour des beaux jours...Je te souhaite un bon week-end et de profiter du soleil pendant qu'il est présent, grosses bises, et bon repos..à bientôt

    25
    Samedi 21 Juin 2014 à 22:21
    **chatbada**

    Cendrine, mon amie,

    La journée, sans doute la plus belle de l'année, décline peu à peu et c'est en regardant le soleil se fondre avec l'horizon que mes pensées s'envolent vers toi . Les plantes su jardin adorent ce temps chaud qui s'invite . Il y a de belles marguerites grandes et abondantes qui poussent seules et sans invitations ou permissions . C'est l'été qui est avec nous aujourd'hui . Je contemple le silence qui entoure cette nature en fête . Quelques heures de sagesse en ces jours d'ébullition et d'énergie débordante permettent de récolter sur le long terme beaucoup d'énergie . Tu le sais ... 

    Que l'esprit de Litha te protège ma Petite Fée .

    Le Petit Peuple se prépare ... la nuit tombe sur la journée la plus longue de l'année .

    JOYEUX MIDSUMMER Cendrine .

    Ton article est lumineux de savoir . Merci .

    Je t'embrasse

    De tout coeur

    Véronique Photo : A JOYOUS SUMMER SOLSTICE to ALL !!! The Sun has risen above the seas, the animals, the ancient stone circles, forests, cities and deserts and we CELEBRATE the summer solstice — the longest day of the year in the northern hemisphere. I think my MOON DANCE painting feels like just such a CELEBRATION!

     

    24
    Samedi 21 Juin 2014 à 21:55

    Un grand bonheur, de te lire, ma douce petite fée.

    Encore bien des recherches, pour traiter un tel sujet.

    Les peintures sont merveilleuses.

    J'espère que tu vas bien, surtout, pas trop de fatigue.

    Demain, un petit billet, sur ce que j'ai eu dans ma boite aux lettres.

    Bisous et très bon week-end, ma douce.Aimée

    23
    Samedi 21 Juin 2014 à 20:59
    Patricia
    Chère cendrine, je suis ravie de te lire à nouveau. Mais je sais aussi que tu te bats quotidiennement. J'admire ta force. je te souhaite une bonne fête de la musique. Pour ma part des soucis de santé qui m'éloigne de mon blog. Profite des tiens et de l'essentiel. Gros bisous cendrine
    22
    Samedi 21 Juin 2014 à 19:16

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Je suis content pour vous si enfin il y a peut-être une solution pour maladie infernale, et j'espère que vous pourrez enfin vivre normalement sans vos souffrances. Pour répondre à votre question au sujet de ma santé, eh bien à cause probablement du fait que je me couche très très tard et que je dors peu j'ai ma pression artérielle qui est au dessous de la normale, j'avais prévu faire du vélo ce soir pour aller à la fête de la musique, mais bon je préfère rester devant ma télévision à regarder France 2. Pour une ville comme Paris ils ont mis du temps à résoudre vos problèmes réseaux, j'espère que votre fournisseur d'accès vous as réduit un peu la facture pour dédommagement. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    21
    Samedi 21 Juin 2014 à 18:58

    Bonjour Cendrine,

    Quel bonheur un texte de toi, tu te fais si rare. Je comprends que ton état de santé te cause des soucis mais ton moral est indestructible et te permettras de t'en sortir j'en suis sur ! Ton billet du jour est vraiment extraordinaire. Je le garde à l'écran afin de pouvoir le relire à nouveau. Surtout prends bien soin de toi. Je te souhaite une très bonne fin de semaine. Je t'embrasse très amicalement.

    Henri.

    20
    Samedi 21 Juin 2014 à 15:14

    coucou  cendrine

     comment  vas  tu mieux je l'espère 

     la  je  suis chez ma  fille 

      sa  connexion est  lente par  rapport  a la mienne  mais  c'est déjà   sa

     je  te souhaite une bonne journée de  gros bisous mon amie

    19
    Samedi 21 Juin 2014 à 14:41

    Bonjour Cendrine, quel merveilleux article que tu as fait sur la Saint JEAN. Je suis désolée d'apprendre que ta maladie est toujours présente et te poses bien des problèmes... Je t'embrasse bien fort....

    18
    Samedi 21 Juin 2014 à 11:30

    bonjour cendrine
    je suis contente de ton retour
    j'ai beaucoup aimé l’œuvre de "John Simmons"
    Du soleil et de la chaleur pour ce week-end  ,mais le jardin a besoin d’eau
    Je te souhaite de passer un bon week-end et à lundi
    je t'embrasse très fort

    17
    Samedi 21 Juin 2014 à 09:40

    Contente de te retrouver en ce jour de l'été Petite Plume,  merci pour ce merveilleux billet si bien documenté, j'aime ces traditions , des moments de partage et de joie !

    bon week-end et gros bisous

    16
    Samedi 21 Juin 2014 à 09:33

    Bonjour ma douce Cendrine, trop heureuse de te relire hihi, trop bien.

    Je passe en musique, avec fanfare et flonflons,
    te souhaiter un bon samedi et une belle fête de
    la musique (Pour la France lol). Il fait beau
    youpiiii !

    J'espère que se sera un beau jour pour tous et
    que tout le monde ira bien. Allez on sourit
    et je veux bien un café. Si tu en as. hi hi !

    J'espère que tu es de bonne humeur, car moi je
    le suis, et toc !
    Merci pour ton article que j'apprécie comme
    toujours.

    Prends soin de toi.

    Lolli

    15
    Samedi 21 Juin 2014 à 09:28
    sophie

    j'espère de tout coeur que ta santé ira mieux, je suis bien placer pour savoir que tout peut arriver !

    merci pour ce bel article 

    je te souhaite plein de bonnes choses et surtout je sais combien le moral est important donc je te soutiens en pensant très fort à toi

    gros bisous

    sophie

    14
    Samedi 21 Juin 2014 à 09:22
    Bonjour Cendrine Très intéressant article qui, bien au-delà de ce qu'il nous donne à connaître, me rassure sur votre état de santé, même si je déplore quelque peu que vous vous fassiez aussi longtemps désirer sur votre blog. Petit détail, en Belgique, si Mons et son bourgmestre - devenu notre Premier Ministre - ont instauré une fête officielle, beaucoup d'autres coins, souvent des petits villages, organisent une liesse populaire le soir de la saint-Jean ... Cela n'atteint évidemment pas le niveau de la renommée de Mons - et heureusement, d'ailleurs - mais cela présente l'avantage d'amicalement rassembler ceux du village, ou d'un quartier d'une petite ville, autour du feu ... et de quelques bonnes bières belges. Portez-vous bien. Heureux de vous avoir "retrouvée". Amicalement, Richard
    13
    Samedi 21 Juin 2014 à 09:10

    j'aime toutes ces coutumes ancestrales mais moins les sacrifices qui vont avec et comme tu le rappelles si bien, il n'y a pas si longtemps cela existait encore !!

    et cela existe toujours sous d'autres formes , l'agneau Pascal, la dinde de Noel etc ...

    très belle article que j'ai plaisir à partager pour en faire profiter le plus de monde possible ..

    bon week end et bonne Fête de la Musique

    12
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:52

    Un bel article bon week-end bisous

    11
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:50

    Comme je suis heureuse de te lire, ton article est passionnant, j'en apprends beaucoup, presque tout d'ailleurs. Je reviendrai évidemment pour lire et relire car impossible d'assimiler tout d'un coup, et ce serait dommage, quand j'aime, je déguste lentement ... c'est un vrai plaisir.

    J'ai un petit pendentif, un petit chat qui a une toute petite pierre d'ambre sur le ventre, je vais le mettre en pensant à toi en ce jour le plus longuement éclairé par le soleil.

    Merci Cendrine pour ce bel article et je te dis à très bientôt wink2

    Gros bisous à tous les deux

    Annick

    10
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:47
    Claudine /canelle

    Bonjour Cendrine 

    Merci pour ce magnifique article que tu nous  offres en ce jour de l'Eté 

    Je suis désolée de voir que ta santé est bien fragile en ce moment , je sais bien que le moral est tout ..Alors je vais t'envoyer (je sais ce n'est pas grand chose )une masse de bisous chargées de très bonnes ondes positives !

    Bonne journée à toi 

    Bisous 

    9
    Samedi 21 Juin 2014 à 08:05

    Bonjour Cendrine,

    Me voici de retour de vacances et je découvre ton petit mot qui me fait un très grand plaisir. Oui, nous avons traversé une terrible épreuve; ce n'est pas terminé...la justice suit son cours et nous baignerons encore dans cette horreur pendant 3 ans au moins. Il est des actes que les hommes posent qui dépassent l'entendement. Celui-ci est ignoble! Nous allions fêter les 3 ans de notre petit Mathieu la semaine prochaine!

    Je vois que tu as repris ton blog et j'en suis heureuse pour toi. J'espère que ce répit sera de longue durée. Je te sais courageuse, avec un moral d'acier et d'un tempérament positif; c'est une excellente chose pour toi qui vit l'enfer dans ton corps...

    J'aime beaucoup ton article et tes documents. Je savais que les chats avaient subis des atrocités au nom de l'ignorance. L'homme est cruel et doté parfois d'une imagination débridée dans son désir de détruire au nom de la peur. C'est ainsi depuis la nuit de temps. Lorsque notre cerveau reptilien s'éveille nous redevenons des prédateurs!!!

     

    Je te souhaite un très beau week-end. Gros bisous

    8
    Samedi 21 Juin 2014 à 07:10

    L'été est enfin arrivé avec son cortège de traditions

    Très bel article, très documenté

    Chez nous le jour, veille de la Saint Jean on va allumer un grand feu sur le Canigou , après on descend la flamme qu'on la partage dans tous les villages catalans même ceux de Catalogne Sud

    Content de te retrouver Cendrine

    Bon et doux Weekend

    Bisous

    timilo

    7
    Samedi 21 Juin 2014 à 06:59

    Les pots en feu je les ai vus à Cergy lors d'une fête sur l'axe majeur. C'était un très beau spectacle. Je me souviens des feus de la Saint Jean que nous organisions avec notre association de quartier. On organisait aussi un concours d'épouvantails que l'on brûlait dans le feu.

    J'espère que tu vas bien. Bonne fête de la musique. Bisous

    6
    Samedi 21 Juin 2014 à 06:10
    jill bill

    Bonjour Cendrine.... ah oui nous y sommes et l'épisode du chat noir avec ta famille, oups.... A Mons, mon fils aîné connait, il habite la région,  et il y emmena sa future épouse il y sept ans.... ;-)  Autrefois dans la ville d'Ypres, proche de chez moi, fête des chats on y jetait vivant des chats à la foule, les pauvres.... de nos jours des peluches, ouf.... Merci à toi, bon W-E, bises

    5
    Samedi 21 Juin 2014 à 06:08
    coucou contente de retrouver tes superbes articles , il est magnifique ton collier d'ambre! passe un bon we avec soleil ...et musique bisous
    4
    Julien Faure
    Samedi 21 Juin 2014 à 03:43

    Nous vous retrouvons avec plaisir, plume fée,vous nous avez manqué et nous vous espérions. J'avais pensé que peut-être vous nous conteriez les traditions de la Saint-Jean et vous précisez à juste titre St-Jean d'été puisqu'il existe une St-jean d'hiver, vous l'avez dit. Les rites solaires du solstice d'été sont foisonnants, entre la légende et l'histoire mais quel atroce devenir ont eut ces chats et les autres animaux subissant la cruauté de l'homme pour expier des peurs insufflées par la religion.

    Un travail de première qualité signé d'une main de fée,au plaisir de vous lire et relire,vraiment.

    J. Faure.

    3
    Samedi 21 Juin 2014 à 02:06

    Bonsoir Cendrine,

    Quel remarquable article à propos des feux de la Saint-Jean. Heureusement que la tradition s'est humanisée car le sort réservé aux chats m'a  perturbée... 

    Sinon merci pour ce tour d'horizon.. les illustrations sont en outre très belles et très causantes. J'admire ton travail de recherche et de synthèse.

    Merci à toi pour ce beau moment en outre fort instructif.

    Bisous

    http://fanfanchatblanc.blogspot.fr/

     

    2
    Promeneur75
    Samedi 21 Juin 2014 à 01:46

    Bonsoir ou plutôt bonne nuit à vous PlumeFée !

    Période magique que cette fête du solstice d'été. Et lorsqu'on parle de magie, la Plume Fée dans Paris n'est pas loin. Désolé de votre état de santé que vous évoquez rapidement. Je croise les doigts pour que le petit peuple vous apporte son aide et je pense très fort à vous.

    Pour revenir à votre article que j'ai comme toujours fort apprécié, merci de nous faire rêver à travers les rites folkloriques que vous décrivez si bien. Quant aux images de cet article, que de superbes tableaux qui portent à rêver !

    Merci donc de bercer ma nuit avec ces histoires et surtout tenez bon dans cette nouvelle épreuve qui vous assaille!

     

    1
    Samedi 21 Juin 2014 à 01:34

    Bonjour Cendrine,

    Un article complet sur la Saint Jean et les feux de la Saint-Jean. Je connaissais pas mal de choses, mais je ne savais pas qu'on jetait des chats vivants dans ces fameux feux de la Saint-Jean, quelle horreur ! ton père, et son frère, petits garçons ont été bien courageux, j'aurai fait comme eux. J'espère que cette tradition de nos jours n'existe plus ? à la campagne peut-être non ? J'en ai des frissons !

    Je te souhaite un très bon weekend, prends soin de toi, je t'embrasse bien fort, Véronique ... et vive l'été !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :