• Pica Pica!

    BLOG EN MODE BUISSONNIER

     

    Je vous souhaite un très bel été!

     

    Image01.gif

     

    Image02.jpg

     

    Un cri strident, reconnaissable entre mille, un plumage iridescent et un caractère frondeur, voici la pie bavarde ou pica pica, l'une des espèces de corvidés les plus répandues dans nos villes et dans nos campagnes.

     

    Image03.jpg

     

    Elle se plaît dans ma rue, territoire arboré sur lequel elle étend son influence avec une énergie farouche, volant dans les plumes des pigeons, des merles et des étourneaux qui croisent son chemin, provoquant avec malice ses cousines les corneilles, utilisant le toit des voitures pour s'ébattre au soleil et ne supportant pas qu'on lui objecte quoi que ce soit.

     

    Image04.jpg

    Observer les pies au fil des jours m'amuse beaucoup. J'aime leur opiniâtreté, leur tempérament facétieux et leurs tentatives de séduction toujours renouvelées pour obtenir des privilèges et des gourmandises.

     

    Image05.jpg

     

    Elles adorent baigner leurs poussins dans les soucoupes d'eau accrochées à nos rebords de fenêtres mais j'ai beau m'armer de patience, je n'arrive jamais à photographier ces scènes charmantes tant elles se méfient et s'envolent vite.

     

    Image06.jpg

     

    Dans les dialectes de nos campagnes, la pie est appelée agace (Provence), agasse (Poitou) ou encore agache (Picardie)... mais elle tend à régresser de plus en plus dans les milieux ruraux, en raison de la modification des paysages, des cultures intensives et de l'usage de pesticides. Souvent chassée et peu appréciée dans le monde rural européen, elle s'est rapprochée des villes et s'est bien implantée dans les zones urbaines.

     

    La pie est reconnaissable à son cri rauque et « explosif » que certains détestent mais que j'écoute avec plaisir (environnée de pies, je les entends « râler » toute la journée). Elle arbore un plumage noir majestueux sur le dessus du corps, au niveau de la tête, de la poitrine et de la partie sous-caudale, et blanc au niveau du ventre, des flancs, des rémiges primaires et à la base des ailes. Ce plumage noir d'encre a de magnifiques reflets métalliques, bleuâtres sur les ailes, violacés sur le corps et la tête, et verdâtres au niveau de sa longue queue. Le bec est noir, de même que les pattes et l'iris des yeux qui ressemblent à des perles d'obsidienne.

     

    Image07.jpg

    La pie bavarde, dessin naturaliste de Wilhelm von Wright (1810-1887).

     

    Image08.jpg

     

    Les pies vivent en moyenne une quinzaine d'années mais certaines ont dépassé l'âge de vingt ans.

     

    Image09.jpg

     

    Oiseau nécrophage, la pie joue dans la nature un rôle sanitaire conséquent en faisant disparaître les cadavres de nombreux petits animaux. Gourmande et omnivore, elle se nourrit d'insectes, de limaces et de vers, d'oeufs qu'elle dérobe dans les nids d'autres espèces, de jeunes poussins, de petits rongeurs, de lézards, de graines et de fruits, de détritus récupérés en ville et dans les jardins publics où elle perce les sacs poubelles avec une frénésie équivalente à celle de sa cousine, la corneille. Elle aime aussi le poisson.

     

    Image10.jpg

     

    Dans le tissu urbain, cet oiseau grégaire, irrépressiblement curieux, a trouvé de quoi s'épanouir.

     

    Image11.jpg

    La pie bavarde est attirée par les objets brillants, trait de caractère à l'origine de sa réputation de voleuse. Les études des biologistes et des ornithologues ont aussi démontré qu'elle est dotée d'une intelligence supérieure à celle d'autres espèces. Elle est capable de mémoriser, avec beaucoup de précision, l'emplacement de ses cachettes de nourriture et la configuration complexe des paysages. Elle est parvenue à s'adapter remarquablement aux contraintes de l'environnement et elle est le premier oiseau à avoir eu conscience de se « voir » dans un miroir.

     

    Image12.jpg

     

    Face à un prédateur, les pies se regroupent et agissent avec stratégie pour éloigner la menace. Elles ne supportent pas les chats. Elles décrivent des cercles au-dessus d'eux et les touchent brusquement avec leurs pattes ou leur queue, finissant par les chasser dans un concert de vocalises rauques et de claquements furibonds. Un spectacle qui vaut le détour!

     

    Image13.jpg

     

    Commune en Europe, en Asie, au nord-ouest de l'Afrique et en Amérique du Nord, la pie est de tempérament sédentaire et fidèle à son nid. Il lui arrive de migrer lors de grandes vagues de froid mais elle se contente surtout de « vagabonder » en hiver.

     

    Image14.jpg

     

    A partir de février, les couples de pies construisent un ou plusieurs nids dans les arbres ou sur les pylônes. Ces nids de forme ronde ou ovoïde, constitués d'un noyau de terre entouré de petites branches et de brindilles, peuvent être confondus avec des boules de gui. On y trouve toutes sortes d'objets brillants que la pie chaparde au gré de ses déplacements.

     

    Image15.jpg

     

    Une fois par an, la femelle pond de trois à dix œufs qu'elle couve seule pendant environ trois semaines. Après l'éclosion, les poussins restent dans le nid pendant un mois et sont nourris par les deux parents.

     

    Image16.jpg

     

    Un oeuf de pie, consacré aux divinités lunaires par les peuples chamaniques de l'ancienne Europe.

     

    Image17.jpg

    Une petite pie (Photographie de Dirk Baunack).

     

    Image18.jpg

    La pie aime les petits bois, les lieux riches en bosquets, les parcs arborés et les jardins spacieux des zones urbaines. Elle ne niche pas dans les forêts denses et son taux de fécondité et de survie est désormais plus élevé en ville qu'à la campagne.

     

    Image19.jpg

    Les arbres préférés des pies de mon quartier.

     

    Image20.jpg

     

    En dépit de son rôle important dans l'élimination des dépouilles animales, la pie reste mal aimée, à l'instar de la corneille, dans une grande partie de l'Europe. Les corvidés sont encore bien souvent considérés comme « nuisibles » et victimes de piégeage.

     

    Image21.jpg

    Protégée en Belgique et dans plusieurs pays de l'Union européenne, la pie ne l'est pas en France mais à cause de la régression de sa population dans les campagnes certaines associations interviennent auprès des autorités pour qu'elle soit préservée.

     

    Image22.jpg

    Ébouriffée dans la tempête!

     

    Image23.jpg

    En position stratégique

     

    Image24.jpg

     

    Image25.jpg

    Rendez-vous galant

     

    Image26.jpg

     

    Image27.jpg

     

    Dotée d'un caractère bien trempé, la pie peut également s'apprivoiser et se montrer affectueuse avec les humains. En raison de ses talents d'imitatrice, on la surnommait autrefois « Margot », nom qu'elle parvenait à prononcer facilement.

     

    Image28.jpg

    (Photographie DDM, P.C. - DDM pour la depeche.fr)

     

    Le texte qui suit, entre guillemets, vient du site du journal La Dépêche. Il décrit la belle relation qui s'est établie entre une pie et le patron du café l'Amphore à Tarbes.

     

    « Tarbes. La pie qui fume

     

    Elle n'a pas de nom. Pour tous, elle est « La Pie ». Jolie pie bavarde, authentique pica pica qui, depuis le printemps, a adopté Philippe, le patron de l'Amphore. Ses clients. Mais aussi tous les habitués de l'avenue de la Marne qui connaissent son vice : le tabac. Car la pie de Philippe n'a pas son pareil pour venir se poser aux tables, en terrasse, tenter de se faire offrir un verre et prendre dans son bec les cigarettes des consommateurs ou du patron, cigarettes qu'elle ne rend jamais, partant vite se percher sur son balcon pour les y abandonner.

     

    Bref, une pie qui est devenue rapidement plus qu'une attraction, l'oiseau fétiche, la mascotte du lieu où elle n'hésite pas non plus à venir piquer les petites cuillères. Agaçant ? Non, puisqu'elle amuse tout le monde. Et parce que chacun sait que la pie agace lorsqu'elle ne bavarde pas, ni ne jase ni ne jacasse ». C.C

     

    Image29.jpg

    Photographies de Rein Hofman.

    Image30.jpg

     

    La réputation de voleuse de la pie n'est plus à faire.

     

    Image31.jpg

    Elle a donné son nom à l'opéra de Gioachino Rossini (1792-1868): La gazza ladra (La pie voleuse) et ses facéties rythment le scénario de la bande dessinée d'Hergé: Les Bijoux de la Castafiore, paru en 1963.

     

    Image32.jpg

    Chapardeuse invétérée

     

    Image33.jpg

     

    Autrefois, des gangs de voleurs dressaient des pies afin qu'elles dérobent, dans les échoppes et les riches demeures, des bijoux et des pièces d'argenterie.

     

    D'une toute autre manière, la pie est l'héroïne du tableau éponyme de Claude Monet (1840-1926).

     

    Image34.jpg

     Cette huile sur toile, réalisée sur le motif entre 1868 et 1869, est conservée au Musée d'Orsay.

     

    A la fin des années 1860, Claude Monet se passionna pour la peinture des états transitoires ou fugitifs de la nature. Il chercha à capter la sensation, la couleur de l'instant, à rendre la magie des textures et des matières. Initiateur de cette nouvelle manière de créer, il entraîna à sa suite Camille Pissarro, Auguste Renoir et Alfred Sisley.

     

    Entre éclats de soleil et danse des ombres, effets de brume et de neige, foisonnement des écorces et des matières, l'artiste nous aimante vers ce monde en blanc à la clarté intense et féerique, qui s'épanouit dans la campagne d'Étretat. Mais en raison de son audace et de sa nouveauté, ce défi pictural fut refusé par le jury du Salon de 1869.

     

    Unique personnage vivant du tableau, la pie est juchée sur une barrière de bois rudimentaire qui sépare le tableau en deux parties. Minuscule dans le paysage ensorcelé, elle est l'élément majeur de la composition.

     

    Image35.jpg

     

    Elle règne sur une gamme de couleurs claires et brillantes, une diversité de nuances de blanc mêlées de touches de bleu, de brun et de noir qui se fondent avec virtuosité dans la lumière naturelle.

     

    Le thème des paysages enneigés est récurrent dans l'oeuvre de Monet qui travaillait en plein air et cherchait à restituer les formes dans l'espace par le jaillissement de la lumière et l'émulsion des couleurs. La poésie des effets fugitifs de la nature le fascinait autant que les sensations éprouvées dans la contemplation de l'instant.

     

    Pendant que la France connaissait de grands bouleversements dus à la révolution industrielle et que les habitants des campagnes se déplaçaient vers les villes, Monet choisit d'illustrer la splendeur des paysages ruraux. Peinte environ cinq ans avant la naissance officielle de l'Impressionnisme, l'oeuvre est profondément d'avant-garde.

     

    Image36.jpg

     

    Soulignons cependant que la pie, choisie comme emblème d'un monde naturel et antinomique avec la noirceur industrielle des villes, trouve aujourd'hui bien moins sa place dans les campagnes que dans le tissu urbain.

     

    Image37.jpg

     

    Une pie apparaît dans le tableau de Francisco de Goya (1746-1828) intitulé Portrait de Don Manuel Osorio Manrique de Zuniga (1784–1792).

     

    Image38.jpg

     Le héros de ce portrait, peint vers 1788, est un jeune comte, vêtu d'un magnifique costume rouge, et jouant avec une pie apprivoisée qui tient dans son bec la carte de visite du peintre.

     

    Image39.jpg

     

    Mais quelque chose de profondément inquiétant émane du tableau. Trois chats aux regards avides, hallucinés (on n'aperçoit de l'un d'eux que ses prunelles fantomatiques) contemplent fixement la pie, compagne et jouet de l'enfant mais aussi incarnation de son âme. L'âme, souvent figurée par des oiseaux est ici menacée par des forces étranges, représentées par le trio félin. On peut aussi interpréter l'oeuvre comme un préambule à l'initiation spirituelle de l'enfant qui devra affronter le monde des cauchemars et des terreurs nocturnes afin de grandir et de trouver sa place dans le monde qui l'entoure.

     

    Image40.jpg

    Nature morte à la pie, par Lucien Schmidt (1825-1891), conservée au Musée des Beaux-Arts de Pau.

     

    A l'instar des autres corvidés, la pie imprègne l'imaginaire collectif par son cri si particulier et les légendes qui lui sont associées.

     

    En Europe, elle apparaît comme le symbole des incorrigibles bavards, des voleurs et des filous. Dans les campagnes, elle fut longtemps considérée comme la métamorphose d'une sorcière se rendant au sabbat. Un vol de pies au-dessus d'un arbre foudroyé annonçait la venue du Diable et une malédiction lancée sur un territoire et ses habitants. Mais quand trois pies se manifestaient aux abords d'un site mégalithique, elles annonçaient la venue des déesses du destin.

     

    Image41.jpg

     

    Oiseau plutôt néfaste en Occident, la pie est perçue en Chine comme un porte-bonheur puissant et appelée « pie de la joie ». Elle est « celle qui apporte les bonnes nouvelles » et prévient de l'arrivée d'hôtes agréables. On la nomme xique ou xiqiao.

     

    Une ancienne croyance invitait les époux devant être séparés quelques temps à casser un miroir en deux. Si l'un des deux rompait ses voeux, son morceau de miroir se transformait en pie afin de chuchoter les infidélités commises à l'oreille du conjoint. Des pies, symboles de chance et de bonheur amoureux, à l'instar des canards mandarins, décoraient souvent le cadre des miroirs de bronze.

     

    Les émissaires des voeux étaient représentés sous la forme de douze pies environnées de bambous et de pruniers. A l'occasion des mariages, on offrait aux époux des cartes décorées d'un couple de pies.

     

    Image42.jpg

     

    Apercevoir une pie juchée sur une branche de grenadier ou un arbre formant ses feuilles au tout début du Printemps annonçait une nombreuse descendance.

     

    La pie est une émanation de « l'Ancêtre », le Seigneur des Paroles Sages et des Mots Rusés, qui enseigne aux élus les secrets et les subtilités des anciens langages.

     

    La légende du Bouvier (étoile Altaïr) et de la Tisserande (étoile Véga) relate que chaque septième jour du septième mois lunaire, les pies s'envolent pour tisser un pont nuptial sur la Voie Lactée.

     

    Image43.jpg

    Le bouvier et la tisserande, de part et d'autre de la « rivière argentée ».

     

    Le bouvier était orphelin et menait, depuis l'enfance, une vie rude auprès de son frère et de son indélicate belle-sœur. Seul le bœuf qu'il possédait lui permettait de survivre. Au village, certains murmuraient que ce bœuf était un Immortel condamné, en raison d'un crime, à s'incarner dans le corps d'un boeuf.

     

    Touché par la gentillesse et l'infortune du bouvier, le boeuf-divinité entreprit d'aider son maître à trouver l'amour. Il lui apparut en rêve et l'incita à rencontrer, le lendemain, la jolie tisserande qui se baignait dans une rivière appelée la Voie Lactée.

     

    Le bouvier se rendit auprès de la rivière magique qui reflétait la voie céleste. Il aperçut de séduisantes fées qui s'ébattaient dans l'eau fraîche et déroba sans hésiter les vêtements de la tisserande. Les fées s'habillèrent en hâte et s'envolèrent, laissant la tisserande dénudée écouter la demande en mariage du bouvier.

     

    La tisserande accepta et l'amour unit le jeune couple qui donna naissance à un garçon et à une fille.

     

    Sa tâche accomplie, avant de mourir, le vieux bœuf-divinité demanda au bouvier de conserver sa peau. Le couple ôta la peau de l'animal et enterra ses restes sur un versant de la montagne.

     

    Quelques temps plus tard, en apprenant le mariage du bouvier et de la tisserande, l'empereur de Jade et la déesse de la lune furent très contrariés. Ils ordonnèrent aux gardiens célestes d'aller chercher la tisserande, fille de l'empereur des nuées et fileuse des couleurs du ciel. Les gardiens profitèrent de l'absence du bouvier pour « emporter » la tisserande.

     

    Le vent dit au bouvier ce qui s'était passé. Le bouvier s'enveloppa dans la peau du bœuf, prit ses deux enfants, et se lança à la poursuite des gardiens. Au moment où il allait les rattraper, la déesse ôta de sa chevelure une épingle d'or et accomplit un rituel en direction de la Voie Lactée qui se métamorphosa en un fleuve tempétueux. Le bouvier et la tisserande se regardèrent, les yeux brillants de larmes, de part et d'autre de l'étendue liquide qui les séparait.

     

    Émus par la sincérité de leur amour, l'empereur et la déesse leur permirent de se rejoindre chaque année, le septième jour du septième mois lunaire. Ce jour-là, les pies s'envolent vers le ciel étoilé pour créer un pont qui enjambe la Voie Lactée. Ainsi, le bouvier et la tisserande parviennent à se retrouver.

     

    On disait que les pies avaient la tête dégarnie à cause du travail exténuant qu'elles accomplissaient à ce moment-là.

     

    Image44.jpg

     

    Cette légende peut être assimilée à celle de la Saint-Valentin.

     

    Image45.jpg

     

    La pie est aussi la métamorphose de la fée Chen-niu, fille de Yen-ti, le roi du feu. Un jour, la foudre incendia son nid et elle s'éleva dans les cieux pour y rejoindre les Immortels. A l'instar de la grue, coursier volant des divinités, elle est un symbole de renaissance.

     

    Au cours de certains rituels, les nids de pie (vides) étaient brûlés et les cendres récoltées mêlées à l'eau des bains dans lesquels on plongeait les oeufs de vers à soie.

     

    Image46.jpg

     

    D'après les croyances des indiens Sioux, la pie était la « mère de la connaissance ». Elle était aussi l'oiseau héraldique des peuples de Mandchourie et de Sibérie Orientale. Elle pouvait mettre les secrets en lumière, insuffler la force et la vaillance au combat et elle protégeait les nouveaux-nés.

     

    Image47.jpg

     

    Dans la Rome antique, des pies étaient sacrifiées au dieu Bacchus afin que, dans les vapeurs du vin, les mensonges soient balayés et les secrets soient révélés.

     

    Image48.jpg

     

    La mythologie grecque relate la compétition qui opposa les Piérides, neuf jeunes filles ambitieuses, filles du roi Piérus de Macédoine, et les neuf Muses. Vaincues lors d'un concours de chant jugé par Apollon, Pallas et les Nymphes, les Piérides furent métamorphosées en pies.

     

    Image49.jpg

     Le Défi des Piérides, 1765, par Giovanni Battista di Jacopo dit Rosso Fiorentino (1495-1540), Musée du Louvre.

     

    Comme le souligne Jean-Yves Le Moing dans son ouvrage intitulé Les noms des lieux en Bretagne, la pie est bien représentée dans la toponymie bretonne avec les noms Kerbiguet, Kerbiquet, Poulpic, Rest ar Big, Loch ar Big, Castel-Pic etc... Cet oiseau mystérieux, totémique, messager entre l'humain et les forces invisibles, se manifeste sur les arbres sacrés, près des sources guérisseuses, des moulins légendaires et des alignements mégalithiques. Il figure aussi sur certains blasons comme à Bad Elster en Allemagne et d'après certains récits oraux, plusieurs chefs de tribus bretonnes arboraient une représentation de pie sur leur bouclier.

     

    Image50.jpg

     

    Image51.jpg

     

    La pie bavarde est aussi une pie gourmande qui nous remémore des douceurs d'enfance à travers les affiches de la marque La Pie qui chante.

     

    Image52.jpg

     

    Je ne suis pas sponsorisée, j'ai une mémoire gustative!

     

    Image53.jpg

     

    Pour contempler de jolies vidéos de pies trouvées sur YouTube, vous pouvez cliquer sur les liens suivants.


    http://www.youtube.com/watch?v=RXL3h_gw5KY 


    http://www.youtube.com/watch?v=tTqSnYXIaI4

     

    Profitez bien des journées ensoleillées. Je vous remercie de vos gentils messages et je vous envoie de gros bisous!

     

     

    Bibliographie

     

    CHEVALIER Jean et GHEERBRANDT Alain: Dictionnaire des Symboles. Éditions Robert Laffont/Jupiter. Collection Bouquins.

     

    CHIRON François: Dynamiques spatiale et démographique de la pie bavarde Pica pica en France: implications pour la gestion. Thèse de doctorat en écologie, soutenue le 23 février 2007, PDF, 322 pages.

     

    Image54.jpg

     

    Image55.jpg

     

     

    Image56.jpg

     

    Je pense à vous!

     

    Image57.jpg

    Plume

    « Jean de la Fontaine au RanelaghParis Plages Édition 2013 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    100
    Lundi 26 Août 2013 à 18:16

    Je te souhaite une douce et merveilleuse soirée ma Cendrine... Bisous...

    99
    nanipeinture Profil de nanipeinture
    Vendredi 23 Août 2013 à 17:51

    bonjour Cendrine. Je vois que tu est K O. Courage ! Depuis que je sais que tu n'est pas seule mais marié, je suis plus rassuré. Moi aussi je ne vis pas seule. J'ai opté pour la collocation. Je vis avec une dame et un monsieur de 78 ans qui nous répare tout !!! C'est un bijou. Depuis que je vis avec eux, pas des problémes car il répare tout. Il m'a fait ma table por l'ordi. Il s'appele Alain. Je commence a m'attacher à eux deux. Alain a un cancer ddu sang. Mais il ne le sais pas.

    Samedi dernier nous avons passé la nuit aux urgences. Il se bat comme un lion. Mais chaque jours des pîcures et etc etc. 

     Bon, il refait chaud, mais cela ne recommencera pas.Bon c'est mieux pour les vacanciers...

    Je te souhaite un mieux pour ce soir. Regarde ce palmier espagnol !  nani 

    98
    Dimanche 18 Août 2013 à 17:09

    Merci Cendrine. Donc tu Aimes le Choco noir ? Moi plus que vous deux !!! C'est extra pour la bonne humeur. Je suis contente que tu sois allée avec ton mari à Paris. 

    Je sais que tu ne dors pas trop les nuits. Moi celle-ci en urgences toute la nuit. Pas pour moi !

    J'ai sommeil. Pardonne-moi d'être courte, cela n'enlève rien à notre amitiè. Vive le choco, le noir et le super noir noir noir ! Bisous nani     

                        

    97
    Petaouchnok
    Samedi 17 Août 2013 à 19:42

    Merci Cendrine ! Tu semble sen vacances mais moi je campe sur ton blog !!

    96
    Mardi 13 Août 2013 à 22:33

    Sandrine mon message est parti. Je recomence. Ta maman te Manque et la mienne aussi. Elles sont au Ciel. Promis! Elle te vois, veille sur toi. Tu as raison de croire que dans le monde il y a de bon. Et même si c'est caché et se voit moins il est là. Et ce BON est plus fort que le mal car c'est l'AMOUR. Tu as cette chance que malgré ta souffrance tu Aimes la vie à en croquer. 

    La Vie est un don de Dieu pour moi pour toi tu as un autre nom...mais c'est L'Amour. Conntinue dans ce possitif si bénéfique pour ta vie et ta santé. Je vois que tu te mes en pause...tu fais du bien de prendre du temps pour toi. Chose que je ne sais pas faire. Je pense que j'aurais toute une éternité pour pas écrire à la machine mais avec que L'AMOUR. Ciao ! nani qui t'embrasse fort 

     

    95
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 14:37

    bonjour cendrine
    mon petit bonjour du jour en espérant que tu ne souffres pas trop de la chaleur
     Nous sommes encore aujourd’hui en côte d’or en vigilance orange
    hier beaucoup de vignobles, des grands crus ont été atteints par des orages de grêles dans les environs de Beaune
    je te souhaite une bonne fin de journée
    gros bisous

    94
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 11:02

    Mon Yochat( qui n est plus de ce monde) a eut des déconvenues avec les pies, il s est fait coursé par certaines, et pour laisser passer l orage il vernait prés de nous: sacré Yochat, peut étre a t il aussi mangé leurs petits, car elles semblaient furieuses. J ai aussi quelques griefs contre elles, un jour j ai laissé des engranages d horloge pour les faire sécher sur le balcon. Elles m en ont volé un, et de ce fait je n ai pas pu réparer cette horloge, heureusement elle était à moi.Q aurais je pu expliquer au client qui m avait confié sa pendule centenaire ?

    Bonne soirée Cendrine

    Latil

    93
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 07:10
    92
    Dimitria Profil de Dimitria
    Samedi 20 Juillet 2013 à 18:40

    J' élève une pie qui fait le bonheur de mes petits enfants.. vous la trouverez dans mon blog ..... j' ai aimé vos images ...bonne soirée.

    Nadège.

    91
    Vendredi 19 Juillet 2013 à 16:59

    L'Etoite

     

    L'Etoile du Roy et La Boudeuse dans le port de Saint-Malo

    Bonjour Cendrine,

    C'est une idée géniale d'avoir fait cette plage à Paris pour le bonheur des grands et des petits.... quant à la pie, j'en avait une dans mon jardin, que je ne vois plus depuis l'arrivée des enfants, je disais ce matin aux enfants qu'elle avait disparu , qui sait... attend t-elle que je me retrouve seule pour revenir ?

    Très belle fin de journée.

    Bisous.

    Prima

    90
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 22:00

    je te remercie; j'ai ma conscience pour moi, mais j'en ai marre qu'on me cherche des poux, car ça va trop loin, au point que je n'ai pas le "droit" de faire des articles sur paris, parce que je ne suis pas parisienne !et que c'est chasse gardée alors pour éviter encore des plaintes, j'assure! mais tout ça me soûle grave; ceci dit ça ne m'empêche pas de dormir, ni d'aller dans ma ville !! après le virtuel, c'est comme dans la vraie vie ! et je peux te dire une chose, la méchanceté des gens finit toujours par se retourner contre eux !!! bien, j'attends donc ton jardin éphémère et je transmets tes caresses à petit jerry; mes deux chats font les carpettes, ils ont chaud !! il fut un temps, quand j'avais mon vieux pépère et son copain rouquin, lui aussi, plus il faisait chaud, plus ils se collaient contre moi la nuit; un de chaque côté, blotti contre moi, tu imagines comment j'avais chaud !!!! bonne fin d e soirée, gros bisous

    89
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 18:56

    merci de ta visite étoilée très chère fée....tes mots à mon coeur enchanté...le transforme en bleu...et son esprit en est tout heureux....bonne buissonnière.........bisessssssssss
    claude

    88
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 18:38

    bonsoir Cendrine, je n'ai rien à prouver, je sauvegarde mes intérêtes, je me fais accuser des pires choses, si tu savais; et on a essayé de faire fermer mon blog, alors je me couvre comme on dit !!!  petit jerry a l'autre oeil qui coule mais la jeune femme de sa famille d'accueil m'a dit que ça lui arrivait aussi chez elle; à l'occasion j'appellerai le véto; sinon il est en pleine forme!!! bonne soirée bisous

    87
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 18:27

    J'avoue que les pies, bien que très belles ne sont pas mes copines. très agressives, parfois sans raison, quitte à décapiter un écureuil, une tourterelle ou tout ce qui peut lui passer sous le bec.
    Je te remercie et je te souhaite égelement un bel été et de bonnes vacances.
    Bises et bonne soirée

    86
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 13:15

    Très chère Fée Cendrine

    Une fois de plus je te remercie pour ce nouveau commentaire sur la vie d’Alexandra qui vient jalonner de pierres précieuses mon humble récit.

    Oui, en parlant de pie, tu me fais rire et ce serait même amusant que tu puisses en apprivoiser une, c’est un oiseau très sociable malgré les apparences et tu peux le laisser en liberté, il va et vient comme bon lui semble tout en venant te rendre visite.

    Comme tout animal, c’est avec la gueule (le bec) que tu l’auras, il faut lui envoyer à manger et rapprocher tes lancés au fur et à mesure qu’il  se familiarise jusqu’à le faire venir sur ta main.

    Une chose est certaine (enfin pour moi) c’est que je ne te vois pas à l’image de la pie, même si tu t’en trouves quelques attraits, non, je te vois plutôt en mésange, pleine de couleurs à l’instar de ta radieuse gaieté et contrairement à ce qu’on pourrait penser la mésange est bourrée de facéties, espiègle, un tantinet rebelle, voir même un peu voyou, mais elle a un cœur d’or, n’est pas prédatrice, à part pendant l’élevage des poussins où elle les nourrie avec des larves et des insectes pour leur apporter des protéines, sinon elle se nourrit de graines diverses et surtout ne fait pas les poubelles et encore moins ne mange de la charogne. Tu me diras, à chacun son devoir, la nature est bien faite.

    Et je peux  te dire que c’est beau à voir, une si petite mésange défendre son territoire comme elle le fait et de surcroît, elle n’a pas peur des pies et encore moins des corbeaux.

    Voilà, je t’ai rhabillé de quelques couleurs en plus du noir et du blanc, (rire aux éclats)

    Grand merci pour tes deux commentaires, je n’ai pas pu me rendre sur les blogs dernièrement (pas tous mais beaucoup) j’avais le même problème que toi, une page blanche et adresse introuvable ?

    Tout paraît maintenant refonctionner, mais je ne te dis pas le retard dans mes réponses et mes visites.

    Monique vous embrasse tous les deux

    Je t’embrasse de toute mon affection

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    85
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 11:14
    L'Univers d'Isabelle

    Coucou ma belle,

    Je suis contente de pouvoir revenir te voir.

    Tu nous encore fait un bel article, la pie est un oiseau magnifique, bien connue en gironde.

    Je me souviens, quand j'étais plus petite, on mettait la gamelle de mon chien dehors et ce sont les pies qui venaient manger les croquettes !!!

     

    Porte toi bien.

     

    Amicalement,

     

    84
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 10:51

    Voici donc notre chère amie la pie, curieuse et espiègle! Elle est bien jolie avec son habit du dimanche (c'est ce que disait ma grand mère en évoquant son plumage. ..). Un article formidable qui fourmille de secrets sur cet oiseau souvent décrié. Il y en a 2 qui ont fait leur nid dans le voisinage, elles viennent de temps en temps picorer les petites prunes que j'ai dans le jardin, et n'ont pas du tout peur des chats. Il faut dire que les minous semblent complètement désintéressés par les oiseaux, mais adorent jouer avec les petits insectes. J'ai quand même de drôles de chats!! Ils n'aiment pas le poisson (je crois même que Kimi le déteste royalement, vu l'air dédaigneux qu'elle arbore quand on lui en propose!) et n'attrapent pas les oiseaux!! Dans une vie antérieure, mes chats n'ont peut être pas été des chats...:)

    Merci pour tes messages ma Cendrine, je t'embrasse bien bien fort!!

    83
    bellane-b Profil de bellane-b
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 10:45

    passe de bonnes vacances*

    bisous

    82
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 09:17

    J'aimais bien les Mi-Cho-Ko de La pie qui chante .....

    Mes dents s'en souviennent encore

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

     

    81
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 09:07

    Bonjour  CENDRINE, il fait toujours beau !.... La météo annonce que cela va durer jusqu'à la fin du mois... Bon jeudi, gros bisous

    80
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 07:39

    Bonjour ma douce fée Cendrine

    Jeudi, oui je sais, juste après mercredi et tout près du vendredi hi hi !
    Tu suis bien le cours bravo !

    Alors la devinette ? Facile non ?
    Pourquoi les grenouilles ont-elles toujours les fesses dans l'eau ?

    Voici la réponse :
    ****
    C'est pour avoir la "reinette"!
    ****

    J'espère que tu profites bien de ce beau temps et que tu sors
    pour faire plein de choses. Attention quand même de ne pas abuser du soleil, on en connaît ses effets.

    Allez une petite devinette en même temps qu'un bon café et je m'envole. Réponse demain.

    ****
    Que lisent les kangourous ?
    ****

    Prends soin de toi.

    Lolli

    79
    Jeudi 18 Juillet 2013 à 05:49

    Un petit coucou rapide juste avant de partir garder ma petite puce à Paris. Bonne journée. Bises.

    78
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 22:35

    Encore un très bel article,ou rien n'a été oublié.

    J'aime beaucoup,tu vas au fond des choses.

    La pie,te chante une belle romance,elle te le doit bien.

    Bisous ma chère Cendrine et douce nuit,dans les bras de Morphée,à moins,que tu préfères de loin,

    ceux de ton mari...HI ..HI ...

    A bientot.Aimée

    77
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 20:04

    Coucou la parisienne Cendrine.... Je passse te souhaiter la bonne soirée, il fait enfin beau sur nos pays.... Je t'embrasse, jill

    76
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 17:32
    Ami Gégouska

    Toi une belle pie il y en a dans mon jardin et j'aime bien ces gentils oiseaux bonne soirée gros bisous

    75
    lecrepuscule62 Profil de lecrepuscule62
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 15:58

    Bonjour ma douce petite fée Cendrine

    J'espère que tu vas bien ma puce, je te remercie pour ta grande fidélité et ta grande générosité de coeur

    Demain matin, je pars pour Annecy et je reviendrai fin juillet

    Bonne journée ma beauté avec plein de gros bisous pour vous deux

    Méline

     

    chant doiseaux

    74
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 14:14

    Bonjour Cendrine, le temps est toujours beau et chaud... Mais le ciel est voilé cet après-midi... Bon merredi, gros bisous

    73
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 09:47

    Je n'ai jamais compris pourquoi les animaux porteraient ou bonheur ou malheur. Donc à part les rats et les cafards, punaise et autres puces, je ne dispute à aucun le droit de vivre. Ceux nommés ont le droit aussi mais pas chez moi ! lol

    Encore un bien savant et beau billet qui fait le tour de la question. J'aime énormément le tableau de Monet. 

    Tu me fais envie avec tous ces noms de lieux que tu visites. Lieux qui pour certains ont été endroits de résidence pour mes parents avant ma naissance. Des noms qui me faisaient rêver, petite, car souvent les arbres y étaient évoqués et je les trouvais très poétiques comme Milly ou Coye la Forêt.

    Quand tu seras de retour, je serai chez ma fille. Nous nous verrons donc après le 15 août, voir plus tard. Elle s'est déchiré les ligaments de la main droite et a une fracture du poignet. J'irai donc passer un peu de temps avec elle.

    En attendant, je t'embrasse bien fort. Prends bien soin de toi !

     

    72
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 08:16

    coucou , encore une belle journée qui commence , je vais récolter mes fruits et faire des bouquets de lys pour la table du salon! gouter les premières tomates bien rouges aussi ...

    bisous et a demain

     http://media-cache-ec2.pinimg.com/originals/d7/7c/92/d77c926544106583b42d4cac34541abb.jpg
    71
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 07:52

    Bonjour ma gentille Cendrine

    Je te l'avais bien dit que mercredi venait juste après mardi lol !

    Bon que vais-je encore inventer pour te faire rire hein ?
    Tu veux que je te dise un secret ? Parfois j'ai la tête vide.
    Toi aussi ? on fait donc partie de la même secte alors ? Cool !!

    Alors toi, tu as quoi à dire aujourd'hui ?
    Ça pourrait peut-être m'aider... hi hi !

    Déjà tu pourrais m'offrir un café se serait très amical pour bien
    commencer la journée, et quelques tartines de confiture hum, faut
    vraiment tout te dire roooo !

    Tu es un vraiment un petit clown ce matin. Comment ça c'est moi le clown ? Hi Hi !

    Une petite devinette pour changer et demain la réponse :
    ****
    Pourquoi les grenouilles ont-elles toujours les fesses dans l'eau ?
    ****

    Bonne journée et prends soin de toi.

    lolli

    70
    Mercredi 17 Juillet 2013 à 07:23

    On dit bien qu'elles sont voleuses mais est-ce vrai

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    69
    Mardi 16 Juillet 2013 à 19:08

    Bonsoir Cendrine,


    Merci pour ce bel article consacré à la pie ! Tes photographies sont magnifiques ! J'aime beaucoup cet oiseau, tout comme j'aime tous les oiseaux, et il en faut, de toutes les espèces, comme la nature humaine...(rires) des bavards, des chapardeurs, des qui "pépient" et des timides, (rires) de quoi faire ainsi tout un savant langage poétique, ah ces chenapans ! Cette pie qui se promène dans les pâquerettes est vraiment belle, bravo pour les prises de vue, j'adore ce "rendez-vous galant" dans les arbres...et certaines photographies sont d'un comique...(notamment la pie "Ebourrifée après la tempête et perchée sur la tête d'un mouton) rires... je pense que les pies feraient un superbe concert avec mes oiseaux de Lorraine "les Geais" qui poussent des cris très puissants aussi ! (rires) et j'aime observer les oiseaux !


    Merci pour cette magnifique toile de MONNET, représentant un paysage enneigé et cette "pie" perchée sur la barrière, elle est très belle, je l'aime beaucoup. Notamment ces teintes, entre ombre et lumière  et la beauté du paysage ! Un oeil de peintre au grand talent, qui savait "voir" et capter la lumière et révéler, en son oeuvre, la beauté lumineuse qu'il voulait nous faire dévouvrir, ici, en cet oiseau "la pie", très symbolique, aussi, passage vers une vie heureuse, éloignant la  neige de l'hiver....Merci pour cette très belle légende du bouvier, que j'ai pris gand plaisir à connaître, de par son côté magique, où l'Amour se rejoint, en un pont,  sur la Voie Lactée, et tout ceci par un envol de pies d'un l'enchantement lunaire... Je te remercie de nous bercer de poésie, tant par tes photographies sublimes, tes mots, et ton savoir Cendrine, et n'oublions point, ces bonbons "la pie qui chante !" je te fais de gros bisous PICA PICA (rires...) et vous souhaite de bien belles vacances à tous deux, profitez bien du soleil, des fleurs, des oiseaux, et des bonbons...toute mon amitié et ma rose, merci de ta visite et de tes mots chaleureux, gorgés d'amitié qui me font toujours très plaisir, prends bien soin de toi Cendrine, Corinne (Cronin)


    Que des belles roses!!

    68
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Mardi 16 Juillet 2013 à 18:10

    Bonjour Cendrine,

    Je n'ai pas eu la moindre news concernant ton blog depuis for longtemps. c'est seulement en recevant ton commentaire, cejour que j'ai pu me reconnecter. merci encore pour ta visite en espérant surtout que tu vas bien malgré cette chaleur intenable et qui semble vouloir durer.Te tire est toujours pur moi un immense plaisir et une très grande joie. A trés bientôt j'espère. Je t'embrasse trés amicalement.

    Henri.

    67
    Mardi 16 Juillet 2013 à 18:09

    J'adore ton article ! Nous avons déjà apprivoisé une pie elles sont tres intelligentes !


    Amitiés d'Isa-Marie

    66
    lecrepuscule62 Profil de lecrepuscule62
    Mardi 16 Juillet 2013 à 15:58

    Bonjour ma douce Petite fée Cendrine

    Tu as bien eu mon mot de passe ma douce ?

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite ma beauté une bonne journée

    Gros bisous à vous deux

    Méline

     

    Rose orange bordée de rouge parmi les muguets...

    65
    Mardi 16 Juillet 2013 à 15:58
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    J'aime les pies. Je les observe de ma fenêtre de salle à manger. J'en ai compté plus de 10 en même temps. Faut dire que le 19ème est un arrondissement bien vert et il y a beaucoup d'oiseaux de toutes sortes, donc des pies. Certaines personnes ne les aiment pas, je me demande pourquoi, elles sont belles, intelligentes. Bon c'est vrai que leur chant n'est pas des plus harmonieux, mais bon, c'est pas de leur faute.

    Merci pour cet excellent article, où pour une fois, elles ont la vedette.

    Passe un bon après-midi ma Cendrine, prends soin de toi. Je t'embrasse bien fort, Véronique

    64
    lecrepuscule62 Profil de lecrepuscule62
    Mardi 16 Juillet 2013 à 15:58

    Bonjour ma douce Petite fée Cendrine

    Tu as bien eu mon mot de passe ma douce ,

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une bonne journée

    Gros bisous à vous deux

    Méline

     

    Rose orange bordée de rouge parmi les muguets...

    63
    Mardi 16 Juillet 2013 à 14:24

    bonjour cendrine
    tous les jours je m'instruit un peu plus avec ta documentation
    nous avons un soleil rayonnant encore aujourd'hui,enfin l'été
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous

    62
    Mardi 16 Juillet 2013 à 13:01

    les limaces je les virent mais je les prends en main je suis pas dégoutée , par contre j'aime les escargots leur coquille est superbe , pour les crapauds j'ai une photo au Venezuela avec un crapaud ... et les vers de terre j'en ai plein ici

    si j'avais un jardin + garnd je laisserais aussi les limaces mais là elle mange toute ma salade donc je les vire mais parfois je les jète dans le jardin d'à coté ....

    bisous et belle journée ici deja chaude,  Picasso est écroulé au soleil!

      

    61
    Mardi 16 Juillet 2013 à 12:54

    bonjour, merci pour ta visite chez mes chats; je te rassure petit jerry va très bien, j'arrive à peu près à lui mettre les gouttes sans qu'il se débatte comme un petit diable! il est tellement craintif le pauvre chéri!!!! je te souhaite une bonne journée bisous

    60
    Mardi 16 Juillet 2013 à 09:25

    Bonjour Cendrine, le beau temps continue de régner sur ma région... Bon mardi, gros bisous

    59
    Mardi 16 Juillet 2013 à 07:53

    Un petit coucou matinal dans une journée qui se veut des plus chaudes

    Bon et doux mardi Cendrine

    Bisous

    timilo

    58
    Mardi 16 Juillet 2013 à 06:57

    Bonjour ma douce Cendrine

    Mardi, normal après lundi me diras-tu, c'est quand même un bon jour
    car il se rapproche de mercredi et s'éloigne de lundi. Je suis bien réveillée tu vois ? lol

    Allez pour changer une petite blague pour rester de bonne humeur, j'espère que tu aimes les blagues évidemment hum, au cas ou tu bois ton café et bouche tes oreilles avec tes deux mains, comment ça tu ne peux pas faire les deux en même temps, tu n'as que deus mains d'accord, hi hi, tout va bien tu es donc parfaitement normal (e).

    Allez la blague :
    ****
    Un japonais, un chinois et un pakistanais meurent et se retrouvent au ciel près de Saint-Pierre qui leur demande: Mais comment donc êtes-vous morts?

    Le japonais dit : "japonais à nager".

    Le chinois dit: me chinoiyer et

    Le pakistanais dit: pakistanais tous après moi !
    ****
    Tu ris ou pas, moi je souris et je suis de bonne humeur hi hi !

    Prends soin de toi et de ceux que tu aimes.

    Lolli

    57
    Mardi 16 Juillet 2013 à 02:27

    Bonsoir chère Fée Cendrine

    Je m'aprêtais à rejoindre les bras de Morphée  et j'ai pensé à toi, j'en ai profité pour relire ton article et m'apercevoir également que les commentaires sont très mitigés concernant les pies, surtout Méline, tu me diras,je la comprends, son jardin est un vrai paradis et regorge d'oiseaux aux multiples espèces, mais que faire contre les lois de la nature?

    Je t'embrasse, en espérant que tout va bien, surtout ta santé qui m'est très chère

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    56
    Lundi 15 Juillet 2013 à 22:53

    coucou cendrine

     j'ai passer un très bon weeekend en alsace chez des amis

    j'ai mit une vidéo  pour demain  avec  des photos

     je te fait de gros bisous je vais me coucher  debout très tot   je tient plus  bisous tout plein

     

     

    55
    Lundi 15 Juillet 2013 à 20:45

    En gourmande que je suis, la pie quichante est ma favorite! Bonne et douce soirée ma jolie Cendrine, bisous doux...

    54
    Lundi 15 Juillet 2013 à 20:29

     bonsoir, c'est un bel oiseau, avec les reflets bleus sur ses ailes; au boulot il y en a une qui vient me regarder souvent derrière la vitre ! parfois elle tape avec son bec, elle est marrante! bonne soirée bisous

    53
    Lundi 15 Juillet 2013 à 14:53

    bonjour cendrine
    comme la nature est belle,si nous savons l'observer
    j'espère que tu as passé une belle journée du 14 juillet
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    janine

    52
    Lundi 15 Juillet 2013 à 10:10
    51
    Lundi 15 Juillet 2013 à 10:04

    Bonjour ma douce petite fée Cendrine

    Si tes photos sont merveilleusement belles, je n'aime pas la pie qui est un vrai prédateur qui va chercher les petits oisillons dans les nids pour les manger, je les chasse, chez moi, il y a beaucoup d'oiseaux donc de oisillons, j'ai 6 pies, je t'assure que j'ai du mal entre elles et le faucon péjerin, qui viennent jusque sur ma terrasse

    Peux-tu m'envoyer un mp efin que je puisse te répondre à ta question , j'ai essayé mais ton pseudo n'est pas bon

    J'ai eu un mail de notre cher Lagardère

    Bonne journée ma puce

    Gros bisous à vous deux

    Méline  

    50
    Lundi 15 Juillet 2013 à 09:50

    Bonjour Cendrine,

    Merci pour cette page passionnante. De l'art à la légende, de la terre au ciel, un vol gracieux dans le sillage de la pie. Tu m'as même appris des choses concernant les constellations : je ne savais pas que pour les chinois Véga (constellation de la Lyre chez nous) se nommait la Tisserande, ni que Altaïr (constellation de l'Aigle) s'appelait le Bouvier. Nous avons aussi une constellation appellée Bouvier, mais son étoile principale est Arcturus. De quoi en perdre sa lunette !!

    Passe de très bonnes vacances, à bientôt !

    Bisous

     

    Albireo (constellation du Cygne )

    49
    Lundi 15 Juillet 2013 à 09:39

    Bonjour Cendrine, une nouvelle semaine commence et le beau temps va rester tout au long de ces jours... Bonne journée, gros bisous... Merci de ton passage sur mon blog....

    48
    Lundi 15 Juillet 2013 à 09:36

    Bonjour , la semaine commence avec un beau soleil deja 17° ce matin ....

    passe une belle journée , profite bien ....

    bisous et a demain

     


    Au jardin

    Le soir fait palpiter plus mollement les plantes
    Autour d'un groupe assis de femmes indolentes
    Dont les robes, qu'on prend pour d'amples floraisons,
    A leur blanche harmonie éclairent les gazons.
    Une ombre par degrés baigne ces formes vagues ;
    Et sur les bracelets, les colliers et les bagues,
    Qui chargent les poignets, les poitrines, les doigts,
    Avec le luxe lourd des femmes d'autrefois.
    Du haut d'un ciel profond d'azur pâle et sans voiles
    L'étoile qui s'allume allume mille étoiles.
    Le jet d'eau dans la vasque au murmure discret
    Retombe en brouillard fin sur les bords ; on dirait
    Qu'arrêtant les rumeurs de la ville au passage,
    Les arbres agrandis rapprochent leur feuillage
    Pour recueil l'écho d'une mer qui s'endort
    Très loin au fond d'un golfe où fut jadis un port.

    47
    Lundi 15 Juillet 2013 à 09:05

    Bonjour douce Cendrine

    Lundi déjà lui, je te l'avais bien dit que l'on revient toujours à lui.
    As-tu passé un beau week end ?
    Moi oui !

    J'espère aussi que tu vas bien et que tu vas commencer la journée
    avec un peu de bonheur au fond du coeur.

    La réponse de la devinette musicale d'hier :
     
    Mon ami mon maitre
    Serge Lama

    Bravo à toi si tu as joué et trouvé.

    Je te souhaite plein de bonnes choses où bonnes nouvelles
    en ce début de semaine.
    Mon petit sourire et je m'envole car je ne suis pas trop
    bien réveillée, je vais donc boire mon café et t'en offrir
    un si tu veux.

    Prends soin de toi.

    Lolli

    46
    Lundi 15 Juillet 2013 à 06:23

    Chez moi , on dit mieux vaut croiser deux pies qu'une.....

    Bon et doux Lundi Cendrine

    Bisous

    timilo

    45
    Lundi 15 Juillet 2013 à 03:28

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Je devrais plutôt dire bonjour car il est 3 heures du matin. j'allais éteindre mon ordinateur lorsque j'ai vu sur mon blog que j'avais un commentaire. J'espère que vous allez un peu mieux et que vous avez un peu de répis avec votre pathologie infernale. Oui effectivement samedi j'ai fait 110 kilomètres en vélo et franchement j'ignore totalement comment j'ai réussi ça. J'avais mangé du kinoa et des pâtes au petit déjeuner plus un yaourt, et depuis quelques jours j'avais fait du vélo régulièrement, mais bon faire autant de kilomètres en vélo en une seule journée je n'avais pas fait cela depuis que j'étais adolescent c'est-à-dire depuis 35 ans et à cette époque mes problèmes de santé étaient déjà présent mais nettement moins que maintenant avec les thromboses et mes hormones de substitution que je prends depuis 1979. Il est vrait que je ne bois jamais d'alcool et que je ne fume pas, mais bon je suis pratiquement certain que certaines personnes en parfaite  santé n'aurait pas fait autant de kilomètres en vélo! D'après ce que vous me dites dans votre commentaire vous avez regardé le survol de mon département par les hélicos de France 2 lors de l'étape du Tour de France! Vous avez ainsi pu voir quelques-uns des châteaux de la Loire. La télévision en a fimé certains qui n'étaient pas tout à fait sur le trajet des coureurs, mais bon vous avez pu voir le château d'Azay le Rideau, celui de la Belle au Bois Dormant ainsi que celui de Chenonceau en tout cas pour les principaux, c'est-à-dire ceux qui se visitent, j'allais oublier également celui de Baugé qui est le plus près de chez moi mais que je ne suis pas encore allé visité, c'est assez marrant, mais bon j'avais visité le château de Versailles et certain musé Parisiens  avant de visiter ceux de ma région, mais apparement je crois que la plupart des gens font tous cela, ils visitent le patrimoine des autres ville avant de voir celui de leur propre région. Bon il faudrait que je songe à aller me coucher car il est pratiquement 3 heures trente du matin! Je vous souhaite une bonne journée en espérant que vous ne souffrez pas trop de la chaleur et de la pollution qui doit se faire plus présente dans l'atmosphère de la Capitale à cause de la chaleur. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    44
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 22:58

    Au lieu de faire l'école buissonnière, j'ai ouvert ta page comme je l'aurais fait de celle d'un très beau livre.

    Les images et, comme toujours, de quoi en savoir davantage sur cet oiseau qui hante nos jardins.

    Merci, de tout coeur, pour ce moment passé.

    Douce et belle semaine.

    Prends bien soin de toi.

    43
    lagardèrec
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 13:13

    pour une fée qui fait l'école buissonniére je suis admiratif de ses cahiers de vacances.....pour mes yeux et mon coeur : une chance.....la pie qui chante y joue une très belle romance....c'est la romance d'une fée à la créativité étoilé....c'est adorabtlement construit, étoffé,expliqué,documenté....tout y est... c'est le  travail d'une éleve très douée....tout est crée pour que les yeux du coeur soit enchantés....et là c'est un festival du chant qui berce le coeur et l'âme de celui qui regarde et lit cet article très réussi....alors très chère cendrine, ma chère fée, continue de me faire rêver avec autant d'étoiles dans ton coeur affiché....merci...douce journée... j'espére que tu sois bien....bisessssssssssssssss
    claude

    42
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 12:06

    Cendrine, mon amie ,

    Ton article est remarquable .

    Les oiseaux me fascinent et m'impressionnent à la fois .Leur regard me trouble . Il est vif et curieux ! Celui d'une pie en particulier . J'en croise tous les jours . Elles font le ménage sur les routes de campagne et se disputent bien volontier les restes d'un animal pris au piège par la voiture de l'homme !

    Je sais que j'en verrai cet après-midi lorsque je me rendrai sur le site archéologique dont je t'ai parlé . Il se trouve dans un champ bordé par le terril de mon village sur lequel la nature a repris ses droits . Tu aimerais cet endroit si serein aujourd'hui . L'activité "surhumaine" voire esclavagiste qui y régnait, il y a encore 30 ans a laissé place à un petit coin de paradis . Je le traverse souvent lors de mes promenades dominicales .  L'homme a laissé son empreinte et j'y ressens certes la souffrance du labeur mais aussi beaucoup de bonheur .Les mineurs étaient des gens extrèmement gaies et généreuses . Ils mangeaient des pommes avant de descendre dans l'obscurité .Ils jetaient les trognons par dessus l'épaule et de nos jours, des pommiers sauvages ont poussés et nous offrent leurs fruits ,de petites pommes surettes que l'on appelle les pommes du mineur par chez nous ...

    Les pies font leur nid haut dans les arbres .Elles surveillent . Elles sont un peu les gardiennes des lieuxx où elles résident .Des sentinelles, même ... Rien ne leur échappe !

    L'on dit que croiser le regard de plusieurs pies est signe de bn présage .

    Qu'il en soit ainsi ma Petit Fée.

    Je reviendrai .

    Je te souhaite ainsi qu'à Christophe un heureux dimanche . Je ne suis pas flonfons ... Les hommes ont oublié les causes premières de notre fête nationale .Trop de drames et de souffrances ont été occultés .

    C'est avec des yeux d'enfant que je contemplerai les feux d'artifice ce soir , je penserai à nos chères étoiles .Elles seront colorées de mille feux !  et puis, il fait si beau ...

    Je t'embrasse du fond du coeur .

    Véronique .

    41
    Miss Mary
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 11:13

    Bonjour Cendrine, merci pour ta petite visite dominicale, c'est trop gentil..... Je revois avec grand plaisir ton bel article si joliment illustré, comme d'habitude..... Bon dimanche du 14 Juillet sous le soleil généreux de Paris ! bisous à bientôt.   "Miss Mary"

    40
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 09:47

    Bonjour ma douce, bien bel article sur cette chapardeuse !

    Commençons en musique pour bien nous réveiller.

    La devinette musicale pour les adeptes :
    ****
    J'ai essayé à cent reprises
    De vous parler de mon ami
    Mais comment parler d'une église
    Dont l'accès vous est interdit
    ****

    Je t'ai apporté un bol d'amitié ou j'ai ajouté une goutte de bonheur,

    quelques cuillerées de douceur, et du sucre de la vie (car le sel de la

    vie serait moins apprécié dès le matin lol !)
    Tu peux en boire toute la journée il est moins fort qu'un vrai café.

    Passe une belle journée et souris à ceux que tu aimes.
    Je te laisse ma bonne humeur. Que ce dimanche soit plein d'amour et

    de bonnes pensées.

    Prends soin de toi.

    Lolli

    39
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 09:40
    CathyRose

    Un joli billet très complet sur ce bel oiseau noir et blanc qu'est la pie ! Tes photos sont bien jolies, ilk ne doit pas être facile de les avoir de si près ! Oui en effet comme le tien mon blog se fait estival et buissonnier comme tu le dis si bien !

    Très beau dimanche et grosses bises !

    Cathy

    38
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 09:08

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu as vu un feu d'artifice !... Moi je n'ai vu que le bouquet final dans mon jardin.. Bonne journée, gros bisous

    37
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 08:37

    passe un bon dimanche bisous

     

    Bonne fete

    36
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 08:16

    mes félins ont peur des pies

    35
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 06:46

    Bon et doux Dimanche Cendrine sous les douces couleurs nationales

    Bisous

    timilo

    34
    Shuki Profil de Shuki
    Samedi 13 Juillet 2013 à 18:06

    Coucou ma petite Fée ! Te voici en mode "buissonnier", quelle bonne idée ! C'est tentant et l'été c'est fait pour çà... Repos et promenades, voici mon conseil du jour... profites-en ! Ton article sur la pie est excellent comme tous les sujets que tu abordes car tu vas au fond des choses et puis j'apprécie car je trouve ces oiseaux très beaux avec leur tenue de soirée. Il y en a pas mal ici et on assiste parfois à des pugilats ! C'est très amusant... Beaucoup de gens ne les aiment pas pour des tas de raisons justifiées ou pas, mais ce sont des oiseaux très intelligents. Et de plus, chacun a sa place dans la biodiversité... Je pense bien à toi et te souhaite une agréable pause, à bientôt et merci pour ton gentil petit mot, gros bisous     shuki

    33
    Samedi 13 Juillet 2013 à 11:26

    bonjour cendrine
    je suis contente de te retrouver après une courte pause
    ton blog est toujours aussi bien documenté,merci
    la pie est un oiseaux qui est intelligent
    Je te souhaite de passer un bon week-end  ,chouette sous le soleil en bourgogne
    gros bisous et à lundi

    32
    Samedi 13 Juillet 2013 à 11:00

    Bonjour douce Cendrine

    Comment vas-tu en ce samedi qui va encore briller et apporter sa chaleur ?
    Je t'apporte un petit moment de douceur sur un plateau, café et autres boissons bien agréables, croissants, et pour les gourmands, beurre et confiture de Mirabelle.

    Chantons en coeur, aux arbres citoyens de  Yannick Noah !
    C'était la réponse de la devinette musicale.
    Bravo si tu as trouvé, pour les autres il est grand temps de
    commencer les devoirs de vacances avec le cahier musical lol !

    Je te souhaite une belle journée et prends le temps de profiter
    de tout.

    Si le feux d'artifices est ce soir chez toi, admire mais attention
    de ne pas te placer trop près des fusées, il y a encore bon nombre
    d'accidents...
    Peut-être qu'il y a une fête foraine aussi alors amuse-toi bien et mange une pomme d'amour à ma santé hi hi !

    Prends soin de toi

    Lolli

    31
    Samedi 13 Juillet 2013 à 10:18
    barbizone

    Bonjour Cendrine, c'est un bel article sur cet oiseau si bavard, ici nous avons des pies bleues avec un bec rouge et une tres longue queue, magnifiques, malheureusement elles se mettent a crier a l'aube, cad 5h00 du matin ici toute l'annee car le jour se leve a la meme heure (grosso modo) . Je m'y suis faite..j'aimerais pouvoir les photographier et en faire un article mais faudrait se lever tres tot..Ta photo avec le mouton est adorable..j'aime les oiseaux mais jamais en cage...Je te souhaite un bon week-end et surtout porte toi bien, gros bisous, Sylvie

    30
    paris-a-nu
    Samedi 13 Juillet 2013 à 10:05

    bonjour Cendrine,

    J'aime beaucoup les oiseaux en général. Je les trouve fascinant, mais j'étais loin d'imaginer tout ce qu'il y avait à dire sur la pie ! mais pour ça il faut tout le talent et l'érudition de notre chère Cendrine !

    bisous

    gérard  

    29
    Samedi 13 Juillet 2013 à 09:03

    Bonjour Cendrine, je n'avais jamais remarqué sur le tableau de Monet qu'il y avait une pie sur la barrière... Le soleil brille, que du bonheur !... Bonne journée, gros bisous

    28
    Samedi 13 Juillet 2013 à 07:35

    Content Cendrine de retrouver le magnifique chemin d'écriture qu'est ton blog

    J'aime les pies même si pour certains elles ont une mauvaise réputation 

    J'espère que tout va pour le mieux 

    Je te souhaite , la plus douce des journées

    Bisous

    timilo

     

     

    27
    Samedi 13 Juillet 2013 à 01:05

    Merci pour tous ces reneignements. Comme toujours, on va loin en suivant le thème que tu explores !

    Mais tu as oublié de mentionner que ces pies adorent les cerises : elles ont massacré la récolte de mes trois cerisiers cette année... Mes cerises brillaient sans doute au soleil, ou alors ces pies étaient les "gourmandes" des marchands de bonbons.

    26
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 23:44
    afaurore

    merciiii pour ce bel article comme d'habitude

    25
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 23:42

    chere Cendrine j'adore les oiseaux en liberté bien sur, la pie est un symbole de liberté et de caractère, la force et la ruse de la nature, car on detruit les habitats des animaux et les pies semblent etre persistantes dans leur lutte pour montrer leur intelligence, longue vie à ces oiseaux

    bisous mon amie

    je reviendrai lire un peu  plus car tes artices sont plein de grande connaissance

    bisous, bon  weekend pour toi

    Angie

    24
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 20:29

    Bonsoir Cendrine,

    C'est agréable de marcher sur ton chemin en écoutant la pie bavarder et chanter. Merci de rendre hommage à cet oiseau dans un superbe décor. Ton exposé détaillé nous fait voyager au coeur de cette nature enchanteresse. Madame la pie rayonne dans toute sa splendeur. Je la trouve élégante et il est vrai que tu nous ravis en nous la décrivant ainsi. C'est toujours un réel plaisir de te lire Cendrine. Merci pour ce partage instructif et constructif. Je te souhaite une douce soirée et un agréable week-end. Corinne.

    23
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 18:49

    Coucou Cendrine, merci pour ce joli et intéressant article sur ce oiseau que j'aime pas trop, mais avec toutes ces informations maintenant je l'aime un peu plus ...

    Super belles illustrations comme d'habitude sur ton blog, merci pour ces belles fleurs.

    Bonnes vacances et très bel été.

    bisous

    Rosa

    22
    m@rie025
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 17:32
    m@rie025

    Très bel article  sur les pies.. Suivant où l'on nait .. on est mieux considérée..

    J'aime ces  oiseaux peu farouches.. Bel après midi..

     

    21
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 16:51

    bonjour Cendrine,que ton billet est beau,j'espère que tu vas bien,chez nous il fait très chaud 35 degrès à l'ombre,je te souhaite un très bon vendredi,bises

    20
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 16:33

    C'est incroyable toutes les anecdotes, ces histoires, tout ce que l'on peut dire sur ce bel oiseau. Toujours en habit de cérémie, en queue de pie ... je l'ai toujours trouvé très beau, de la grande élégance, aux couleurs noir, bleu métallique, blanc immaculé, il est magnifique.

    Merci pour ce bel article que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire et regarder.

    Je n'ai jamais eu l'occasion d'en photographier, il n'y en a pas autour de mon habitation, aussi bravo et merci pour tes photos personnelles Cendrine, très réussies.
    Fort amusants les petits ... un peu étranges quand même ...

    Très bonne soirée à tous les deux et gros gros bisous

    Annick

    19
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 16:18

    Dieu que c'est laid quand c'est petit ...  LOL

    encore un superbe article si détaillé qu'on a peine à imaginer qu'il puisse exister autant de documentation sur cet oiseau ..

    les pies ne manquent pas dans mon jardin et il ne faut rien laisser trainer sinon c'est direct dans leur bec , elles surveillent perchées sur la branche du sapin ... les coquines !!

    18
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 16:09

    Bonjour Chère Cendrine,

    Même cet oiseau n'a pas échappé à l'oeil de Claude Monet... Et tu n'as pas manqué de le rappeler en ton article.  Chez nous, les pies sont dans les arbres que je vois depuis la chambre et le bureau, nombreuses à "batifoler" et à bavarder !!  Mais elles aiment aussi, comme tu l'écris ici, venir piquer dans les sacs poubelles que nous déposons face à nos habitations (pas de poubelles rigides en Belgique)... Quel désastre quand elles s'y mettent avec les corneilles !!  Quand je pense que la règlementation est si stricte pour nous et que nous n'avons pas le droit de déposer quoi que ce soit en dehors des jours dits de ramassage des ordures ménagères (rire) Elles, elles font ce qu'elles veulent !

    Les bonbons "La pie qui chante" me sont très familiers, car dans la ville où je suis née (le Nord de la France), il y avait autrefois une grande usine qui les fabriquait. Tu m'as donc ramenée bien loin en arrière (rire).

    Certaines de tes photos sont très amusantes et ton article est, comme toujours, très agréable et complet.

    Je t'embrasse en te remerciant et en te souhaitant de passer un doux week-end.

    Cathy.

    17
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 12:41

     Beaucoup de très bon moment bien agréable et c'est complet

    A bientôt

    16
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 12:25

    moi j'aime les pies! et les corbeaux aussi! ici j'ai un couple de pie qui vient se nourrir , les croquettes du chats que Picasso gaspille et les os de poulet , elle a 2 jeunes a nourrir ils commencent a venir aussi et piaillent sur leur parents , ça fait du chahut mais je préfère ça que le bruit des voitures .... je lui donne aussi de la couenne de lard que le boucher me laisse gratuitement , ici les gens ne s'en servent plus pour barder les rotis donc le boucher c'est du perdu pour lui ...pour la pie c'est du bonheur ....

    ton article est superbe! tes photos de la pie bébé sont très réussie .... tu pourrais la domestiquer si tu veux ....

    bisous et belle fin de semaine

    9201673863_9c743ec626_o

    15
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 10:56

    Bonjour Cendrine, j'ai beaucoup aimé ton article sur les pies.. Grâce à tes recherches on apprend des contes de tous les pays sur cet oiseau que beaucoup de personnes n'aiment pas.. Le soleil est toujours présent.. Bonne journée, gros bisous et merci de tes commentaires journaliers...

    14
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 10:20
    FéeLaure♥

    Coucou Cendrine,

    Encore un magnifique billet, que de recherches ! tes photos sont superbes ainsi que toutes celles que tu as rajoutées. On en apprend toujours avec toi, merci pour tout ce travail

    Le bébé pie est craquant tonAPN ne filme pas ? tu pourrais le mettre sur un trepied et il prendrait quand elle viendrait boire...

    Je te souhaite une douce journée & te fais de gros bisous

    13
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 10:04

    Bonjour Cendrine

    Vendredi, on s'éloigne de jeudi et l'on est à deux pas de samedi, c'est donc un très bon jour.

    Il fait toujours aussi beau et chaud, et je suis heureuse de lire que certains se retiennent de se plaindre hi hi !
    On peut donc prendre un café ou tout autre boisson de ton choix dehors.
    Si tu as quelques tartines je prends, là où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir lol !

    J'espère que tu vas passer une bonne journée.
    Au fait vas-tu bien ? Je demande ça à ceux qui ne sont pas en vacances, car les autres ne peuvent que bien aller les veinards.

    Tu veux une petite devinette musicale ?
    ****
    Le ciment dans les plaines
    Coule jusqu'aux montagnes
    Poison dans les fontaines
    Dans nos campagnes
    ****
    À toi de jouer et prends soin de toi.

    Lolli

    12
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 09:29

    Coucou Cendrine.

    Un billet fabuleux comme tu sais les faire. J'ai adoré cette pie, déclinée sous toutes les coutures.Des illustrations magnifiques et des photos pervonnelles très réussies.

    C'est vrai que la réputation de la pie n'est plus a faire, et je me souviens que mon frère, âgé de 6 ans de plus que la ZAZA, lui faisait la courte échelle pour aller dénicher les oiseaux (des activités et jeux de gosses). Un jour je suis tombée sur un nid de pie et j'y ai trouvé un petit trousseau de clefs....!!!! Tout ce qui brille les intéressent.

    Il fait moins chaud depuis deux jours et la Bretagne respire enfin. Mais nous n'allons pas nous plaindre après ces mois de mais et juin froids et pluvieux.

    Bises et bon vendredi. ZAZA

    11
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 09:26

    Ah cette pie, elle a fait, fait et fera lgtps "jacasser" les humains. 

    Merci Cendrine pour ce superbe reportage sur la pie, j'ai appris bcp

    Je me souviens quand j'étais petite chez mes grand-parents, ma grand-mère disait : "tiens 2 pies qui s'envolent, on va recevoir du courrier -  bonnes nouvelles ou mauvaises nouvelles, je ne me souviens du nombre de pies  (sourire)  et  cela m'inquiétait  !

    bonne journée et plein de bisous

    10
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 07:49

    Merci Cendrine pour ce bel article , j'ai aussi une bellle nichée de pie dans un très grand sapin près de chez moi , je n'ai jamais reussià les photographier.. J'ai beaucoup aimer les légendes qui leur sont attribuées !!

    Tu as fait encore une fois des recherches extras !!

    Bonne journée à toi

    Bises

    9
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 07:46
    jill bill

    Coucou Cendrine ! A plein chez moi et sourtout en face de chez moi, parc de mon voisin.... Là où il y du bouleau blanc on dit que la pie y est car elle mange le ver du bouleau... mon voisin a des bouleaux !  Parfois elles viennent dans mon jardin et se disputent grandement avec les tourterelles pour un morceau de pain.... oui leur cri est assez fort ma foi.... jamais vu de bébé pie, merciiiiiiiiiii pour le tout ! Bises de jill et bel été aussi...

    8
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 07:44

    Bonjour ma chère Cnerdine,

    C'est un bien beau reporatge mais personnellemennt je n'apprècie pas trop cet oiseau. j'ai un couple qui vit depuis très longtemps dans les parages de la maison et je peux te dire qu'à elles seules, elles perturbent le voisinage par leurs cris infernaux. Mes voisins ont un nouveau né qui a des problèmes d'endormissements à cause de ces satanées bestioles!

    Chaque semaine, nous devons " patrouiller "autour des poubelles. Elles sont toutes regroupées dans ma rue et quand par malheur, les pies savent les atteindre, c'est un véritable carnage! Nous devons tout nettoyer après leur passage!

    Tu comprends mieux j'en suis sûre que je suis loin de partager ton engouement pour ce volatile;)

    Ceci dit, ton reportage est très intéressant; comme toujours:)

    Je lis dans les commentaires que tu rencontre encore des problèmes de santé. J'espère que tes souffrances sont supportables!

    Je t'embrasse ma chère Cendrine, prends bien soin de toi

     

     

     

     

    7
    Maylie83 Profil de Maylie83
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 07:29

    el reportage ,c'est mon animal messager que je respecte  profondément,et que j'aime beaucoup

    belle journée

    6
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 06:50

    Bonjour Cendrine,

    Ton commentaire comme tous ceux que l'on m'a laissé hier sont réapparus comme ils avaient disparu. Ils étaient dans l'administration de mon blog. J'avais donc pu en prendre connaissance. Je suis très triste d'apprendre que ta maladie s'aggrave. Reposes toi bien.

    Je n'aime pas trop les pies, ils y en a beaucoup ici. J'ai bien aimé le tableau de Monet que je ne connaissais pas. J'aurais pu ne pas voir la pie si je ne t'avais pas lu. Une touche de noir dans tout ce blanc, c'est beau.

    Etant gourmande mais pas mélomane, je préfère néanmoins la pie qui chante à la pie voleuse et j'aimerais voir une pie volage...

    Bisous. Je pense à toi

    5
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 03:18

    Bonsoir très chère Fée Cendrine

    A vrai dire ce n’est pas mon oiseau préféré, peut-être un peu d’apriori, mais rien que son jacassement m’agace légèrement, bon ce n’est pas pour autant que je les chasse de mon terrain, mais il faut reconnaître qu’elles ne sont pas faciles à vivre et sont souvent nuisibles aux autres oiseaux.

    Je laisse faire la nature, ils se débrouillent entre eux et je peux te dire que parfois je vois des accrochages et ce n’est pas toujours les pies qui ont le dernier mot même si parfois les autres oiseaux sont beaucoup plus petits, ça se passe surtout au moment de la couvaison, où comme tu le dis les pies sont des voleuses d’œufs.

    Dans mon ancienne propriété, ce fait qu’elles se voient dans un miroir était devenu la hantise de ma sieste puisqu’elles ne trouvaient pas mieux que de taper avec leur bec sur le carreau de ma fenêtre en se mirant dedans.

    Elles sont aussi de bonnes météorologues, il suffit de regarder la hauteur qu’elles construisent leurs nids et on peut se donner une idée du temps qu’il fera dans la saison.

    Quant à sa réputation de voleuse, comme tu le dis, elle n’est plus à faire et je l’ai vu faire mainte fois.

    Une superbe interprétation du portrait du jeune comte que tu nous narres avec excellence.

    Ma première femme descendait d’une famille tzigane et je ne te dis pas le nombre de croyances en parlant des pies que j’ai pu entendre et je te remercie pour tes explications qui m’amènent encore plus d’éclaircissement.

    Je pense à vous également en espérant que vous vous portez bien tous les deux.

    Toujours des douleurs? Si j'en crois les commentaires

    Bisous à toi et amitié à Christophe

    Monique dort, mais je vous fais un bisou de sa part

    Le Noctamplume

     

    4
    Tina L
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 01:54

    J'ai oublié de te dire, sympas les vidéos et très jolies tes photos de pies, tu as du avoir de la patience pour les prendre ces bestioles car ça bouge :)

    Kissous.

    3
    Tina L
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 01:53

    La pie un drôle d'oiseau qui me fait rire quand j'en vois une.Bel oiseau avec ces plumes qui brillent mais un caractère de cochons.J'aime la légende du bouvier avec la tisserande, quel travail de recherches encore tu as fait.Inattendue la symbolique sur l'oiseau,très intéressant.Bon week-end petite plume fée, je ne pars pas encore en vacances je te dirais.Kissous de TINA.

    2
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 01:03

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Je constate en lisant votre commentaire que décidément votre pathologie ne vous laisse aucun répis, car dès que vous voulez faire une balade ou vous divertir, eh bien vos douleurs reviennent c'est vraiment infernal! Hier le Tour de France est passé dans mon département du Maine et Loire, si vous avez regardé l'étape à la télévision vous avez pu voir entre autre chose quelques-uns des châteaux de la Loire. Je vous souhaite une bonne nuit ainsi qu'une bonne journée en espérant que vos douleurs se calme. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    1
    Promeneur75
    Vendredi 12 Juillet 2013 à 00:17

    Fascinante bestiole qui prète à sourire, parfois énerve mais sait aussi se rendre charmante ...

    Lorsque je les regarde vivre , je me demande souvent ce qu'elles ont dans le crâne et de ce qu'elles pensent de ces humains dont elles envahissent les villes...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :