• Plaisirs d'architecture autour du Lac d'Enghien

    Image001.jpg

     

    Rendez-vous sur la jetée promenade du Lac d'Enghien, dans le Val d'Oise, le 95, mon département, à environ onze kilomètres au nord de Paris.

     

    Image002.jpg

     

    La promenade, aménagée en 1910 par l'architecte Louis Olivier, a des similitudes esthétiques avec la jetée de la ville d'Arcachon, inaugurée en 1903.

     

    Image003.jpg

     

    Les promeneurs apprécient l'esplanade Henri Patenôtre-Desnoyers, la vue sur le lac et le casino dont je parlerai tout à l'heure.

     

    Image004.jpg

     

    Image005.jpg

     

    A Enghien, ville propice à la villégiature, la marche est rythmée par l'élégante présence du mobilier urbain. Les hautes silhouettes des lampadaires se découpent sur le bleu de l'eau et du ciel et la scénographie de l'espace est particulièrement réussie.

     

    Image006.jpg

     

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    J'aime tout particulièrement ces têtes de béliers !

     

    Si la symbolique du Bélier dans les Arts vous intéresse, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous :

     

    Le Bélier dans les Arts et le Folklore

     

    http://chimereecarlate.over-blog.com/2018/04/le-belier-dans-les-arts-et-le-folklore.html

     

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Image011.jpg

     

    Image012.jpg

     

     

    Image013.jpg

     

    L'eau est indissociable du développement et de la renommée d'Enghien mais avant de se nommer « Enghien-les-Bains », la ville fut l'un des territoires affiliés à la puissante seigneurie de Montmorency qui connut, au XVIIe siècle, ses lettres de noblesse.

     

    Image014.jpg

     

    En 1633, les Princes de Condé firent l'acquisition de ce vaste domaine qui devint « Duché d'Enghien », en raison du titre de ducs d'Enghien détenu par les Condé dès le XVIe siècle.

     

    Image015.jpg

     

    Au creux de la vallée de Montmorency, Louis Cotte (1740-1815), jeune prêtre de l'oratoire de Montmorency et scientifique aguerri, découvrit, en longeant une étendue d'eau appelée « Étang d'Enghien » des eaux sulfureuses qui favorisèrent la création d'établissements de nature thermale.

     

    Image016.jpg

     

    En 1820, grâce à une analyse gouvernementale des vertus des eaux du royaume, Enghien acquit une renommée qui allait se développer tout au long des 19e et 20e siècle. La devise de la ville est : « Dant robur virtutemque fontes » soit : « Ces sources qui donnent force et courage ».

     

    Image017.jpg

     

    Le roi Louis XVIII (1755-1824) bénéficia des vertus de ces eaux qui lui permirent de soigner un ulcère à la jambe et le médecin en chef de l'Hôpital Saint-Louis en fit l'apologie.

     

    Image018.jpg

     

    A l'époque des Lumières, les lacs s'imposèrent comme des éléments incontournables de la mise en scène du paysage, ce qui annonçait une vision romantique de la Nature et une série d'aménagements financiers et hydrauliques.

     

    Madame de Sévigné (1626-1696), Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) ou encore Alphonse de Lamartine (1790-1869)... (ils ne furent pas les seuls...) chantèrent les vertus des lacs de France et de Suisse et le thermalisme devint l'un des fleurons des théories hygiénistes de l'époque. Dans ce contexte, la station thermale d'Enghien se développa grâce à Jean-Baptiste Péligot 1777-1837), ancien administrateur en chef des hôpitaux et hospices de Paris.

     

    Image019.jpg

     

    Les abords du lac furent défrichés, aménagés. On se mit à forer des puits artésiens, on lotit de manière effrénée. Une symphonie architecturale vit le jour, composée de belvédères, de chaumières, d'ermitages, de chalets, de demeures néo-gothiques, néo-normandes ou Renaissance et Enghien se métamorphosa en « Nouveau Village d'Enghien ».

     

     

    Image020.jpg

     

    Le 7 août 1850, l’Assemblée Nationale opta pour la création d’une commune nouvelle appelée « Enghien-les-Bains » et en 1863, les thermes furent remplacés par un complexe de soins qui est devenu l’un des plus modernes et des plus prisés sur la scène européenne et de manière internationale.

     

    Image021.jpg

     

    Dans les années 1830, on pouvait admirer, dans ce décor de carte postale, l'Hôtel des Quatre Pavillons qui a disparu. Gravure BNF Estampes.

     

    Image022.jpg

    Affiche Enghien, Compagnie de Chemin de Fer du Nord, Musée de l'Île de France.

     

    Image023.jpg

     

    Le lac d'Enghien a attiré de nombreux artistes, venus chercher l'inspiration dans un paysage peuplé de demeures pittoresques, de hameaux de style versaillais, de chalets suisses et de pavillons exotiques. Enghien avait ses habitués comme le maître sculpteur James Pradier (1790-1852), les peintres Horace Vernet (1789-1863), Eugène Isabey (1803-1886), Paul Delaroche (1797-1856) et bien d'autres, ainsi que des personnalités politiques comme Napoléon III (1808-1873), Charles Giraud (1802-1881) etc... et de célèbres actrices comme Mademoiselle Mars (1779-1847).

     

    Enghien est aussi la ville de Mistinguett (1875-1966), pétillante artiste née Jeanne Florentine Bourgeois au numéro 5 de la rue du Chemin-de-Fer (actuelle rue Gaston Israël).

     

    Image024.jpg

     

    Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, une biographie très complète, agrémentée de nombreuses photos.

     

    http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/fiches_bio//mistinguett/mistinguett.htm

     

     

    Image025.jpg

    Mistinguett en revue

     

    Image026.jpg

     

    Sur les bords du lac, on aperçoit le célèbre Casino d'Enghien.

     

    En 1870, lors de l'occupation prussienne, le casino était une sorte de chalet où les habitants d'Enghien venaient se livrer à des activités ludiques : jeux de société, jeux de boules... mais les Prussiens, saisis par le froid intense de l'hiver, démontèrent le bâtiment pour en faire du petit bois qu'ils brûlèrent pour réchauffer.

     

    Le casino fut reconstruit, en forme de navire, entre 1901 et 1902 par l'architecte Edmond Autant. Il attira de nombreux visiteurs, il abrita même un hôpital militaire mais des problèmes de sécurité furent signalés au fil du temps. Le bâtiment fut reconstruit en 1908 et associé à un théâtre à l'italienne, pouvant accueillir jusqu'à 700 spectateurs.

     

    Image027.jpg

     

    Image028.jpg

     

    Le navire casino : Reproduction Vialles, J-B, 2009. Service Patrimoine et Inventaire du Conseil régional d'Île de France (base Mémoire 20099500213).

     

    Un théâtre à l'italienne est un théâtre dont la salle est en forme de demi-cercle et où les spectateurs sont placés à plusieurs niveaux( l'orchestre, les corbeilles, les balcons, la galerie).

     

    Image029.jpg

     

    Image030.jpg

     

    Image031.jpg

     

    Image032.jpg

     

    Image033.jpg

     

    Le casino actuel appartient au groupe Lucien Barrière dirigé par Dominique Desseigne. Lucien Barrière est le neveu de François André, homme d'affaires inventeur du concept de « resort à la française », soit la réunion dans un même lieu d'un casino, d'hôtels, d'un hippodrome et de terrains de golf.

     

    François André et son associé, Eugène Cornuché, s'illustrèrent en faisant construire des établissements de luxe, à partir de 1912, sur les côtes de Normandie. Personnages incontournables des Années Folles, ils se lièrent d'amitié avec les rois, les princes, les hommes politiques et les artistes. François André fut le premier à ouvrir les portes des casinos à une clientèle féminine.

     

    Image034.jpg

     

    Des célébrités comme Coco Chanel (1883-1971), André Citroën (1878-1935), le peintre Maurice Utrillo (1883-1955) ou encore les membres de la famille Rothschild avaient l'habitude de fréquenter les lieux et à la fin du mois de mai 1906, le célèbre ingénieur Louis Blériot (1872-1936) a entamé sur le lac « les essais d’un intéressant aéroplane de son invention. »

     

    Image035.jpg

    Photo trouvée sur Le Figaro.fr

     

    Voici ce que nous dit la revue L’Aérophile de la même année.

     

    « Cet appareil a une surface portante de 60 m² répartis sur deux cellules elliptiques. Ces surfaces sont en soie Française vernie, tendue sur une armature en bois de frêne creux. À l’avant, se trouvent deux hélices de 2 mètres de diamètre, tournant à 600 tours et placées côte à côte. Elles sont actionnées, au moyen de deux arbres flexibles, qui constituent une transmission d’une régularité et d’une souplesse remarquables, par un moteur de la célèbre marque « Antoinette », de 24 chevaux, 8 cylindres, pesant 40 kilogrammes. Les hélices ainsi actionnées ont fourni un effort de traction de 80 kilogrammes. L’ensemble de l’aéroplane est monté sur un hydroplane extrêmement léger, en bois perforé, garni de flotteurs en toile caoutchoutée. Des gouvernails horizontaux et verticaux assurent la stabilité dans tous les sens. L’appareil peut être monté par une ou deux personnes. Il a été établi sur les données de M. Blériot, le constructeur de phares bien connu dans les grands ateliers d’aviation Blériot et Voisin, à Billancourt. »

     

     

    Image036.jpg

     

    Le casino d'Enghien-les-Bains est semble-t-il le seul casino de France à avoir un droit d'accès payant et qui varie en fonction de chaque jour.

     

    Je ne suis pas entrée à l'intérieur. J'ai préféré me promener sur les bords du lac en songeant à la vie qui bruissait là autrefois et en me rappelant de certaines lectures comme Le Bouchon de Cristal, roman policier de Maurice Leblanc (1864-1941) qui met en scène les aventures du gentleman-cambrioleur Arsène Lupin.

     

    Image037.jpg

     

    Le roman parut en feuilleton dans Le Journal, de septembre à novembre 1912 puis il sortit, peu de temps après, en librairie. Maurice Leblanc rend hommage à La Lettre Volée d'Edgar Allan Poe (1809-1849), une nouvelle pleine de rebondissements dans laquelle un objet que l'on cherche à dissimuler est placé en évidence. L'action du Chapitre Un du Bouchon de Cristal se déroule au Lac d'Enghien.

     

    Synopsis : « Arsène Lupin cambriole la villa du député Daubrecq. Mais les choses tournent mal : Lupin réussit à s’enfuir avec un bouchon de cristal, qui disparaît presque aussitôt. Lupin espionne Daubrecq et découvre que c’est un maître chanteur qui possède une liste de vingt-sept noms impliqués dans l’affaire du Canal de Panama. Un scandale qui s'est déroulé entre 1892 et 1893.

    Un document explosif serait caché dans le fameux bouchon de cristal ! »

     

    Image038.jpg

     

    Époque fascinante du Pavillon Chinois, une construction issue de l'Exposition Universelle qui se déroula à Paris en 1867. A la fin de la manifestation, il fut démonté à l'initiative d'Albert De Montry, le directeur du premier établissement thermal et installé à Enghien où les visiteurs et la haute bourgeoisie de la ville l'apprécièrent pour son dôme exotique et ses formes polygonales incurvées et mouvantes, entre ombre et lumière. Il s'altéra hélas au fil du temps et dut être remplacé par un bâtiment inauguré le 14 juillet 1911.

     

    Image039.jpg

     

    Il abrite aujourd'hui le restaurant panoramique du Pavillon du Lac.

     

    Image040.jpg

     

    De l'ancien vers le nouveau...

     

    Image041.jpg

     

    Enghien est une ville magnifique qui a été tout autant convoitée que menacée, dans sa beauté éclectique, au fil du temps.

     

    Pendant la seconde guerre mondiale, elle a abrité, de manière régulière, les régiments allemands de passage ainsi qu’une Kommandantur d'importance régionale. A la Libération, des affrontements d'une grande violence se sont déroulés dans ses rues « entre les forces allemandes et des éléments de la seconde division blindée du général Leclerc, appuyés par la Résistance locale. »

     

     

    Image042.jpg

     

    Image043.jpg

     

    Image044.jpg

     

    J'ai encore plein de choses à vous dire au sujet d'Enghien et une myriade de photos à vous montrer alors je vous donne rendez-vous dans quelques jours, après ma publication du Premier Mai, pour la suite de cette promenade.

     

    Merci de tout cœur pour votre gentillesse, chers aminautes qui vous reconnaîtrez. Belles et douces pensées pour vous et gros bisous !

     

    Image045.jpg

    Plume

    « Lapins et Lièvres de Pâques, émissaires des Temps Magiques...Féeriques Clochettes et Luttes de Mai (Version 2019) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Mercredi 1er Mai à 06:59

    Hello Cendrine

    Bizz

    Pat

    26
    Mercredi 1er Mai à 01:29

    Je te souhaite une bonne fête pour ce premier Mai chère Cendrine 

     

    Depuis toujours le blanc muguet,

    Qu'il soit en brin ou en brassée, 

    Porte à ceux qui l'ont mérité

    Joie, bonheur et prospérité".

     

    "Joli muguet, au mois de mai fleurit,

    Pour nous charmer de son parfum de lys.

    Rien n'est plus frais que ses corolles pâles

    Offertes par une main amicale."

    "Cloches naïves du muguet 

    Carillonnez ! car voici Mai ! 

     

    Sous une averse de lumière, 

    Les arbres chantent au verger, 

    Et les graines du potager 

    Sortent en riant de la terre. 

     

    Carillonnez ! car voici Mai ! 

    Cloches naïves du muguet ! 

     

    Les yeux brillants, l’âme légère, 

    Les fillettes s'en vont au bois 

    Rejoindre les fées qui, déjà, 

    Dansent en rond sur la bruyère. 

     

    Carillonnez ! car voici Mai ! 

    Cloches naïves du muguet !" 

    Maurice Carême

     

     

     

    Bisous mon amie

     

     

    GIF MUGUETS

    25
    Mardi 30 Avril à 19:27

    Bonsoir ma Cendrine, d'abord merci pour le merveilleux message que tu m'as déposé à la porte du jardin ! Quel plaisir intense de te lire ! Cela fait un bien fou surtout après une série de nouvelles tristounettes au possible.... Je viens de parcourir ton bel article sur le lac d'Enghien  certaines images ont un parfum délicat qui évoque un passé révolu... en tout cas je crois que l'on m'a, un jour, emmenée en promenade à Enghien, et c'était il y a longtemps !! Alors merci à toi petite Fée magicienne,  pour ces souvenirs heureux... Le  printemps revient doucement, profite des belles journées ensoleillées pour t'aérer dans les jardins de Paris, Bon PREMIER MAI à tous les deux, je t'embrasse bien fort, Shuki

     

     

    24
    Mardi 30 Avril à 18:15

    Cendrine mon Amie ,

    La nuit de Walpurgis ouvrira le royaume de Beltane . Le monde féérique et élémental s'uniront et comme le disait Tiersot-Fleuret : 

    "Il s'appelait Muguet

    Elle s'appelait Muguette 

    Vole bouquet de chambrette " wink2

    Heureux temps de Beltane ma Petite Fée .

    Que Mai te soit plein de Bonheur .

    Je t'embrasse 

    Véronique 

    ( Delphine va bien , merci . Elle a sa vie désormais )

      

    23
    Mardi 30 Avril à 11:03
    Bonjour Cendrine,
    Je connais Enghien juste de nom, et ton article me donne envie d'y aller. Il est superbe ce lac. On peut se baigner ?
    Hier je suis allée rendre visite à Notre-Dame. Toutes les rues autour de la cathédrale sont fermées par des CRS armés, incroyable. Ils ont peur de quoi, qu'on vole une gargouille ? Lol !
    Ils sont armés et te regarde méchamment !! En tout cas j'ai pris pas mal de clichés. Tu verras elle est vraiment en très mauvais état et il faudra plus de 5 ans pour tout réparer ... J'irai la voir de temps en temps pour voir l'évolution des travaux.
    Passe une bonne journée, prends soin de toi. Grosses bises Véronique
    22
    Mardi 30 Avril à 10:34

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    je ne manquerais pas de féliciter de ta part mon petit fils et sa femme de leur performance.

    Le soleil brille ce matin, il fait 16°...

    Bonne journée, gros bisous

    21
    Richard LEJEUNE
    Mardi 30 Avril à 08:16

    Bonjour chère Cendrine.

    Merci pour cette belle découverte d'un lieu que je ne connaissais absolument pas, si ce n'est que de nom grâce à l'histoire : exécution du duc d'Enghien sur ordre de Bonaparte, épisode notamment relaté par Chateaubriand dans ses "Mémoires d'Outre-tombe".

    Grâce aussi à son homonymie avec une commune belge de la région bruxelloise dont j'apprends, en vérifiant son orthographe sur le Net qu'  Enghien-les-Bains, commune française, doit son nom à la ville belge d'Enghien.

    Cette assertion non développée par Wikimachin m'intrigue.

    En connaissez-vous l'origine ?

     

    Je vous espère en bonne santé.

    Belle journée à vous.

    Respectueusement, 

    Richard

      • Mercredi 8 Mai à 17:00

        Bonjour Richard,

        Merci pour votre amicale visite.

        Enghien-les-Bains est une ville très agréable, pleine de charme à découvrir en longeant ce lac aux si nombreuses vertus.

        La réponse à la question que vous vous posez se trouve dans mon deuxième article consacré à Enghien.

        Je l'ai écrit, ainsi que le troisième article,  en même temps que le premier. La publication se fera dans quelques jours.

        Je ne vous réponds donc pas ici car ce serait dommage par rapport au travail d'écriture effectué de dévoiler une partie de l'article avant, je suis sûre que vous me comprenez.

        De plus, l'article est rythmé par des photos du lac et des blasons des villes d'Enghien-les-Bains et Enghien en Hainaut.

        Merci de vos visites qui me font très plaisir, je pense bien à vous moi aussi en vous imaginant ravi de votre voyage littéraire et passionné par vos investigations.

        Belle journée à vous,

        Amitiés chaleureuses!

        Cendrine

    20
    Mardi 30 Avril à 01:45

    Merci pour ta douce image chère Cendrine . Je faisais comme cette petite fille , j'avais ma torche dans mon lit où j'avais toujours

    un livre . 

    Aujourd'hui j'ai mon Galaxy qui me tient compagnie ,  en début de nuit je lis des articles .

    J'ai lu la nuit dernière un article sur le bélier ( il était sur ton autre blog ) 

    Les photos sont superbes , la peinture avec la jeune fille avec une tête de bélier , j'adore 

    De gros bisous mon amie et prends soin de toi

    Ici on va dire que ça va dans l'ensemble ( pas de crises depuis un mois . J'ai changé notre mode de vie en le laissant seul de temps

    en temps ( il fallait le faire ) il est de toute façon casanier .  Je respecte donc sa vie .

     

     

    19
    Lundi 29 Avril à 16:45

    Coucou Cendrine

    quel merveilleux article ! Tes mots m'ont portée vers le monde magique d'autrefois tout en admirant le paysage sublime... J'ai un faible pour les lampadaires... mais pas du tout pour la partie verrière du Casino qui dissimule les magnifiques façades d'origine... Quelle idée ! Pour les préserver peut être ? 

    Lu un article futuriste où tous les bâtiments  remarquables  de Paris, ayant subis un traitement spécial,  seront figés sous verrière, tout comme le sont les pendules anciennes... 

    J'adore les lacs et l'ambiance bucolique qui s'en dégage... 

    Je commence à pouvoir m'asseoir un peu et venir sur les blogs sans les douleurs fulgurantes... Ouf ! Je pense bien à toi pendant ces périodes bien inconfortables...

    Bcp de bisous

    18
    Lundi 29 Avril à 10:21

    Maintenant on en sait beaucoup plus sur cette ville thermale aux portes de Paris 

    je vais aller voir sur le net pour l'entrée payante au casino !  il se peut que ce soit pour aller dans les salles poker, black jack et roulettes ...  par qu'aux bandits manchots c'est toujours gratuit. 

    bises 

    17
    Lundi 29 Avril à 09:33

    Marathon de Nantes

    Bonjour Cendrine,

    je suis contente que les aquarelles d'aujourd'hui t'aient plu..

    Voici une photo de mon petit fils et de sa femme après la course..

    Bonne  journée, gros bisous

    16
    Lundi 29 Avril à 02:01

    Tes photos sont magnifiques chère Cendrine 

    J'ai bien souvent entendu parler de cette région  sans vraiment la connaître 

    Ce serait pour moi un rêve !!!

    J'aime beaucoup les photos du lac sans oublier naturellement le bélier .

    Je te souhaite un bon lundi et dépose un petit bouquet de bonheur pour toi

    Gros bisous et une douce nuit .

     

    15
    Dimanche 28 Avril à 22:59

    Enghien et toutes ses surprises nous font entrer dans ton monde où le temps se déroule à ton rythme de conteuse, j'adore!

    14
    Dimanche 28 Avril à 19:19
    feelaure♥

    Coucou Cendrine,

    Quel merveilleux endroit, tes photos sont de toute beauté, tu as eu la lumière qu'il fallait, vous étiez là au bon moment C'est une chance d'avoir un lieu pareil près de Paris Je trouve aussi les têtes de béliers très belles, tout comme les lampadaires.  Je rêve devant ce lac et tous ces oiseaux en vol c'est magique et cette lumière sur l'eau, je me répète mais c'est vraiment magnifique Moins fan je l'avoue de cette verrière du casino, je préférais mille fois l'ancien, d'accord ça fait de beaux reflets ces verrières, mais pour moi c'est trop moderne...

    On vous souhaite une douce fin de week-end encore passé trop vite !

    Gros gros bisous à tous les deux

    Amitié et tendresse

     

    13
    Dimanche 28 Avril à 12:09

    Si près de Paris, de ma Picardie donc et je n'y suis jamais allée ! heureusement que tu es là ! j'adore ce lieu car j'aime tout ce qui est des époques 1900, 1920...30 ... ton article m'a passionnée.
    Beaucoup à dire sur ce lieu, ce que tu sais faire avec art. Moi aussi j'aime les têtes de béliers wink2
    Extraordinaire ce casino, je regrette juste cette grande partie-verrière qui cache une merveilleuse façade. Une de tes photos joue avec le soleil, on voit parfaitement l'intérieur. Bravo pour tous tes clichés.
    Un article qui fait du bien par son bol d'air revivifiant ! j'ai tant de mal à bien respirer en ce moment ! Amiens centre, voitures, trop de pollution dans nos villes.
    Cette promenade a dû te faire le plus grand bien.

    Bon dimanche ma Cendrine

    Gros bisous

    12
    Dimanche 28 Avril à 11:40

    Coucou ma Cendrine,

    Merci pour cette magnifique page. Enghien Les Bains  a gardé beaucoup de charme et la promenade sur l'esplanade est franchement belle. Un grand merci pour ce partage photographique explicatif, je viens de me régaler.

    Le vent est tombé et la houle s'est calmée, par contre la boucaille s'est invitée. Nous allons faire une ventrée de tourteau et d'araignée de mer, et ensuite de pommes de terre nouvelles de l'île. Je viens de préparer mes bestioles qui attendent dans le frigo.

    Bises et bon dimanche à vous deux

     

    11
    Dimanche 28 Avril à 10:44

    Cendrine , mon Amie ,

    Tu nous prends par la main avec cette élégance rare qui te pare et je découvre Enghien au fil de ton regard , au fil de res mots . Qui ne connait pas Enghien-les-Bains , le raffinement de sa station thermale , son lac, merveilleux héritage de Dame Nature . Et quand je pense à toutes ces personnes illustres ou non d'ailleurs qui ont laissé leurs pensées dériver autour de ce lac . Je ne me souvenais plus qu'y était née Mistinguett, cette femme extraordinaire qui a su ensorceler princes , divas , milliardaires de toute l'Europe . Et puis, il y a le plus grand ,le plus charmant , le plus élégant , avec ses gants ou bien sans gants et quand il détrousse une femme , il lui fait porter des fleurs  et je suis sûre qu'une petite brise est venu te caresser l'oreille en te murmurant " c'est le plus grand des voleurs … " 

    Merci ma Petite Fée pour ce magnifique article .

    Merci aussi pour ta carte reçue . Les bonheurs échangés sont inestimables . 

    Je te souhaite ainsi qu'à ton cher Christophe un lumineux dimanche , celui d'une fin avril car mai fleure déjà bon le muguet . 

    Je t'embrasse 

    Véronique 

     

    Résultat de recherche d'images pour "fée de mai"  

    10
    Dimanche 28 Avril à 10:42

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci pour ce bel article qui met en valeur ce lac d'Enghien..

    C'est un lieu que je connais bien car mon fils habitait pas loin de là et de la fenêtre de sa cuisine on apercevait un petit bout d'Enghien...

    Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    9
    Dimanche 28 Avril à 07:47

    Hello Cendrine

    Une magnifique ville qui ressemble à un petit Geneve ou Aix les Bains. Le coté savoyards des maisons et son architecture est magnifique. Luxe et plaisir c'est le bonheur pour ceux qui peuvent y accéder.

    Aujourd'hui (dans quelques minutes) je pars voir cela...

    Bon Dimanche

    Bizz

    Pat

    8
    Dimanche 28 Avril à 07:46

    bonjour 

     trés beau reportage  ,  bien documenté  , et bien illustré 

     je ne connait pas   du tout  et   le casino   bateau m à beaucoup intrigué  , 

     sympas les photos anciennes , les maisons ont du charme 

     et le clin d oeil à Arséne Lupin  m à beaucoup plut 

     bon dimanche 

     

     kénavo  plume fée 

    7
    Dimanche 28 Avril à 07:39

    Merci pour cette jolie balade ! C'est très intéressant !

    Bon dimanche !!

    6
    timilo
    Dimanche 28 Avril à 07:37

    Passionnant ton article , je ne connaissais ce lieu ..

    J'aime la précision de tes photos , ce détail 

    Bon Dimanche CENDRINE

    Bisous

    timilo

    5
    Promeneur75
    Dimanche 28 Avril à 00:38

    Formidable interprète d'Arsène lupin : Mr Georges Descrières

      • Dimanche 28 Avril à 02:55

        Merci cher Promeneur 75

        J'aime énormément Georges Descrières, j'ai beaucoup de souvenirs associés au visionnage des épisodes d'Arsène Lupin wink2

        Bon dimanche à vous

    4
    Promeneur75
    Dimanche 28 Avril à 00:32

    Bonsoir madame,

     

    Bel article qui me donne envie de me promener à Enghien autour de ce lac qui a l'air tellement apaisant. Merci de nous le montrer à travers vos photos (nombreuses) et vos commentaires. Étonnant de découvrir la fascination que l'être humain peut avoir pour les bains "thérapeutiques" depuis des siècles. Vous me donnez envie de relire Maurice Leblanc à travers votre paragraphe sur Arsène Lupin. Bonne soirée à vous

    3
    Promeneur75
    Dimanche 28 Avril à 00:28

    Très bel article !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :