•  

    Image001.jpg

    Albert Lynch (1851-1912), Un moment de sérénité.

    Ce portraitiste émérite reçut la médaille d'or de la Peinture lors de l'Exposition Universelle de Paris, en 1900.

     

    Chers aminautes, plusieurs d'entre vous sont partis se reposer, retrouver des personnes aimées, profiter des charmes de l'été. Je vous souhaite de délicieux moments, de la douceur de vivre et pour celles et ceux qui ne sont pas en vacances, j'espère aussi un agréable été...

     

    Lire et rêver dans un jardin ou sur le sable, un lieu serein et confortable... Se ressourcer, prendre le temps, laisser venir à soi les savoureux petits bonheurs... N'est-ce-pas là un beau programme ?

     

    Je continuerai à publier, à un rythme buissonnier, au gré de l'été... En attendant, je vous invite à lire ou à relire un article écrit l'été dernier :

     

    Rêveries artistiques en bord de mer

     

    Image002.jpg

    John William Godward (1861-1922), peintre anglais néoclassique et d'inspiration préraphaélite. Nérissa, 1906.

     

    Je vous invite aussi à « déguster » des « Mots de Fées » sur mon deuxième blog : La Chimère écarlate... D'ailleurs, merci à ceux qui m'ont déjà laissé un gentil petit mot.

     

    Image003.jpg

    Féerie par Bente Schlick, illustrateur allemand né en 1986

     

    Pour les aminautes que je ne « reverrai » qu'à la rentrée, de gros bisous d'amitié et pour les autres aussi !

    Image004.jpg

    Fée et petits animaux, par Judy Mastrangelo...

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    46 commentaires
  •  

    Image001.jpg

     

    La rose ouvre les yeux, enivrée par l'éclat de ses fines fragrances, à l'heure où papillonnent mille et un secrets. Dans cette gangue de printemps moite où les couleurs s'affolent, exultent et se fondent parmi les spectres des fleurs de cerisier.

     

    La rose ouvre les yeux, dans le mauve et le gris perlés de bleu changeant, à peine froissée par le sillage des giboulées. Quand le ciel ne sait plus s'il attise l'or du paysage ou s'il en trouble la fugacité. Rose de juin, à contretemps.

     

    Et je suis là près d'elle, tissant des mondes éphémères sur la page qui tremble, filant ma fièvre sur l'écheveau de la lumière, au creux des ombres vertes. Ici et maintenant, sous le nuage qui veille, mouton de nacre au-dessus de la ville, étrange mue d'un sortilège...

     

    (Cendrine)

     

    Image002.jpg

     

    Je repars en catimini, avec mon carnet et mon stylo adoré...

     

    Image003.jpg

     

    Belles pensées, gros bisous d'amitié!

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    42 commentaires
  •  

     

    Image001.jpg

     

    A l'orée du Printemps, j'aime entendre l'air crépiter. J'aime voir les branches nues des arbres serpenter dans la lumière et ressentir l'instant comme une pépite à préserver.

     

    Débusquer les couleurs au hasard du chemin, effeuiller les nuances du ciel, contempler les parades des oiseaux...

     

    C'est un Bonheur Simple, en lettres majuscules, un Privilège qui se dévore alors merci à Dame Nature...

     

    Image002.jpg

     

    Je m'éclipse sur la pointe des pieds et je laisse parler les images... Grosses bises à tous et merci de votre fidélité !

     

    Image003.jpg

     

    Image004.jpg

     

    Image005.jpg

     

    Image006.jpg

    Au bal des crocus et des hellébores...

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Image011.jpg

     

    Image012.jpg

     

    Image013.jpg

    Mars est un mois alchimique où s'opèrent de grandes métamorphoses...

     

    Image014.jpg

     

    Image015.jpg

     

    Image016.jpg

     

    Image017.jpg

     

    Image018.jpg

     

    Image019.jpg

     

    Encore de gros bisous et que bourgeonne l'Inspiration, sans modération !

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    15 commentaires
  •  

    Image001.jpg

     

    Avant de publier de nouveaux articles, j'avais envie de rééditer ce poème écrit il y a quelques temps. Je l'avais un peu oublié et je l'ai relu avec plaisir.

    En vous remerciant de vos vœux et en vous souhaitant, à nouveau, une très belle année 2017, gros bisous !

     

    Nouvelle année tu fais ta belle

    Avec tes jupons de dentelle

    Qui dansent dans la nuit brodée

    De givre et de bonbons de fée

     

    Dans tes cheveux le vent des neiges

    Tisse la soie des sortilèges

    Avec tes larmes de rosée

    Tu prends mon coeur dans un baiser

     

    Nouvelle année aux doux pétales

    Sous les étoiles de cristal

    N'oublie pas les plus démunis

    Les naufragés de cette vie

     

    Leurs mots brisés leurs yeux fanés

    Au festin de la destinée

    A l'heure des enchantements

    Sème leurs vœux au firmament

     

    Nouvelle année rose d'hiver

    Éclose au front des arbres verts

    Nourris les corps berce les âmes

    Dans la jeunesse de ta flamme

     

    Flocons de lune et fleurs sauvages

    Font scintiller le paysage

    Le ciel dans tes rubans d'aurore

    S'enivre aux légendes du Nord

     

    Au creux de l'âtre familier

    Sur la roue du calendrier

    Dans le grimoire des saisons

    Écris la blanche floraison

     

    Nouvelle année au sang rebelle

    Je sens tes jupons de dentelle

    Glisser sur la peau des chemins

    Éveillant l'or des lendemains...

     

    Cendrine

     

    Image002.jpg

     

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    33 commentaires
  •  

    Image001.jpg

     

    Quelles que soient les couleurs du temps, les humeurs de la saison, les pensées de ceux qui m'entourent, je me love sous l'arbre et j'embrasse l'ample couronne qui porte les rêves et les dieux. L'arbre qui murmure, pleure, tremble, chante, s'exalte et se rappelle être tombé tant de fois et de tant de manières. Flamme qui respire et dont la sève éclate aux lèvres des nuages... (Cendrine)

     

    Image002.jpg

     

    Image003.jpg

     

    « L'Arbre est le lien entre les mondes souterrain et céleste. Arbres, éternels efforts de la terre pour parler au ciel qui l'écoute. » Rabindranath Tagore (1861-1941), poète, philosophe, peintre, dramaturge et compositeur indien.

     

    Image004.jpg

     

    « Mais il en va d'une œuvre comme d'un arbre : plus les racines s'enfoncent dans la nuit dense de la terre, plus grand est le morceau de ciel que la ramure peut embrasser. » Michel Tournier (né en 1924).

     

    Image005.jpg

     

    Image006.jpg

     

    Arbres d'hiver arbres torses

    Doigts griffus et mues d'écorce

    Sombres formes qui s'enlacent

    Tentacules au ciel de glace

    (Cendrine)

     

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Image011.jpg

    Comme toute saison l'arbre est mouvement, contemplation secrète, attente et vertige d'un nouveau cycle qui jaillira de la blanche spirale de l'hiver et fera chuchoter le printemps sur les toits de Paris... (Cendrine)

     

    Image012.jpg

    Arbre des quatre saisons, par Joséphine Wall.

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    89 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique