• Un bonbon ou un sort!

    Image1

     

    Peuplée de sorcières, de vampires, de fantômes et de créatures issues du folklore anglo-saxon, la fête d'Halloween jaillit dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Importée aux Etats-Unis par les Irlandais, les Gallois et les Ecossais vers le milieu du XIXe siècle, Halloween plonge ses racines complexes dans le terreau des siècles celtiques. Dans ces périodes lointaines, on célébrait Samain ou Samhain, Samon ou Samonios en Gaule et Soween, en Irlande, qui signifie « fête de l'entrée dans l'hiver ».

     

    Sacrée pour les Celtes et les Gaulois, cette nuit mystérieuse ouvrait les portes de « l'année sombre », du 31 octobre au 31 avril.

    Image2 (Illustration ancienne venant de la collection de Gabriella Oldham. Carte éditée en 1988 par Dover Publications.)

     

     

    Une fête aux multiples visages

     

    A cette date fatidique, les tribus se réunissaient autour de grands brasiers pour affronter l'obscurité, peuplée d'êtres maléfiques. Des festins se succédaient, marquant la fin des activités guerrières au début de l'hiver. Agapes initiatiques au cours desquelles on « dévorait » rituellement le roi de l'ancienne année avant d'introniser le nouveau.

     

    Des porcs, animaux chthoniens, conducteurs des âmes et messagers entre le monde humain et celui des dieux, étaient sacrifiés.

     

    Des repas étaient dédiés aux ancêtres. Des chants, accompagnés de danses à caractère prophylactique, éclataient dans la nuit. Les outils agricoles étaient mis au repos.

     

    Présente sous de nombreuses formes, la mort est initiatique et nourricière. Dans les légendes celtiques, elle attend le roi et ses guerriers dans le ventre d'un chaudron magique, sorte de puits ouvert sur le monde d'en-bas, espace temps d'épreuves et de dangers qui régénèrent l'impétrant, renouvellent ses forces en même temps que celles de la communauté.

     

    Image3

    (La Déesse à la Pomme, illustration venant du Tarot de Merlin, créé par R.J. Stewart et illustré par Miranda Gray).

     

     

    Dans la terre profonde, entremêlée de racines que les sorcières utilisent pour concocter leurs différentes mixtures, vivent des esprits qui s'incarnent sous la forme de lutins maraudeurs et d'animaux noirs. Ces « entités » sont particulièrement voraces à la période d'Halloween.

     

    Image4

     

     

    Héritière de superstitions et de rituels très anciens, ancrés dans le folklore anglo-saxon, Halloween se présente comme la résurgence de nos propres traditions, réveillant un code symbolique commun à plusieurs régions de France.

     

    Parés de costumes et de masques, les enfants et les adultes défilent dans les rues en tenant des lampions, des lanternes, des balais de sorcières et différents accessoires magiques.

     

    Dans le monde anglo-saxon, les enfants frappent aux portes des maisons et prononcent une phrase consacrée: « trick or treat » qui signifie « un bonbon ou un sort » ou « tu payes ou tu as un sort »! Ils reçoivent des sucreries, des babioles ou des pièces de monnaie dans un sac ou un petit chaudron.

     

    Un peu partout, se dressent des citrouilles évidées et sculptées dans lesquelles sont placées des bougies, de manière à créer des visages de feu qui défient l'obscurité de la nuit.

     

     

    Image5

    (Illustratrice Ellen H. Clapsaddle (1865-1934), collection de Gabriella Oldham. Carte éditée en 1988 par Dover Publications.)

     

     

    « Fruits-visages » et lampes d'Halloween

     

    Originellement, ces lampes fantastiques étaient creusées dans de gros légumes et dans des fruits. A partir de l'équinoxe d'automne, les racines, les rhizomes et les tubercules se « chargent » de pouvoir. Transformés en lanternes flamboyantes, ils sont réputés éloigner les démons tapis dans les ténèbres et le froid.

     

    Image6

     

     

    Ces « têtes lumineuses » étaient placées autrefois à la croisée de plusieurs chemins (lieu associé aux apparitions du Diable, aux sabbats des sorcières, aux rencontres avec l'au-delà), à l'entrée des cimetières et devant les bâtiments en ruines, repaires de rôdeurs maléfiques...

     

    Image7

     

    La tradition des Rommelbootzen ou « têtes de mort de la Toussaint » existe toujours en Lorraine et en Moselle. De grosses betteraves sont creusées en formes de masques grotesques et illuminées par de petites bougies. Elles sont ensuite placées aux croisées de chemins, au pied des calvaires et sur le rebord des fenêtres. La coutume veut que les sculpteurs de betteraves y « transfèrent » un peu de leur âme.

     

    Image8

    (Affiche du festival des « Betteraves Grimaçantes »
    qui se déroule au château Saint Sixte de Freistroff,
    près de Bouzonville en Moselle, du 26 au 31 octobre 2011.)

     

    Les racines relient le monde des profondeurs au monde de la surface où évoluent les vivants. Dans le folklore du nord de l'Europe, certaines racines sont « habitées » par des esprits dont il faut se concilier les faveurs. Les légendes allemandes font référence à Rübezahl, le « compteur de navets », un démon de la terre que l'on appelle aussi « Maître Jean », « Seigneur Jean » ou « Sire Jean ».

     

    Originaires d'Amérique, les grosses citrouilles oranges (pumpkin), se développent sur des lianes luxuriantes. Leur peau épaisse se partage en quartiers. Leurs grandes feuilles vert vif forment des vrilles décoratives. Leurs fleurs jaune d'or en forme d'entonnoirs se forment à la fin du printemps. Gorgées de graines à la période d'Halloween, elles évoquent la fécondité et la mort. Elles symbolisent la connaissance et tissent des liens subtils entre les mondes. Leurs graines rissolées sont des trésors d'énergie et de vitamines à déguster.

     

    Le potiron vient aussi des Amériques. Ce beau fruit se distingue par ses couleurs variées, du rouge vif au vert foncé en passant par l'orange lumineux. Sa chair appétissante excite les papilles et stimule l'imagination des gourmands. Sa chair est moins filandreuse et plus sucrée que celle de la citrouille.

     

    Image9

     

    Courges musquées, butternut ou spaghetti, giraumons, potimarrons, pâtissons... le monde des cucurbitacées nous régale de bienfaits. Avec leurs couleurs solaires et leurs silhouettes bizarres, ces « merveilles végétales » sont les emblèmes d'Halloween.

     

    Le lendemain d'Halloween, on aborde la « sobre » Toussaint, suivie, le 2 novembre, du « Jour des Morts ».

     

    Contrariée par la survivance des rituels de Samain, l'Eglise voulut substituer le culte des saints à celui des esprits et des âmes. Au IXe siècle, sous l'égide du pape Grégoire IV et de l'empereur Louis le Pieux, la Toussaint telle que nous la connaissons prit davantage d'importance. Mais l'Eglise ne put éradiquer les vieilles croyances qui perdurèrent, sous des formes plus ou moins actives, suivant les régions.

     

    Image10   Image11

     

     

    A la fin du Xe siècle, l'abbé Odilon de Cluny ordonna qu'une messe soit célébrée pour les morts, le 2 novembre, mais chaque 31 octobre, l'ancienne tradition est perpétuée par les chandelles brillantes, les citrouilles grimaçantes, les incantations ludiques et les déguisements facétieux.

     

    Image12

     

    Halloween Greetings!

     

    Image13

    (Illustration ancienne venant de la collection de Gabriella Oldham. Carte éditée en 1988 par Dover Publications.)

     

     

    Bibliographie

     

    MARKALE, Jean: Halloween: histoire et traditions. Imago Editions, 2000.

     

    PREAUD, Maxime: Les Sorcières Catalogue d'exposition. Paris, 16 Janvier-20 Avril 1973, B.N. Paris: Bibliothèque Nationale, 1973.

     

    RONECKER, Jean-Paul: Halloween.Puiseaux: Pardès, 2000.

     

    VALENCE, Marie de: S comme sorcière.Vallon-en-Sully: Cercle Beltane, 2000.

     

    WARGNY, Guy de: La France des sorciers.Saint-Pierre-lès-Nemours: EUREDIF, 1980.

     

    Image14

     

    Image15

     

    Plume4

    « La Magie d'HalloweenEn robes de Déesses »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Tina L
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 03:35
    17
    Tina L
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 03:23

    C'est ma période préférée avec Noël!!

    Très bel article,merci Cendrine

    Kissous de Tina

     

    16
    zozo
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Moi halloween ça me fait peur ...

    15
    peyraud
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16
    peyraud

    Quel travail tu as eu pour nous expliquer les origines de cette fête!

    J'imagine que ta demeure grouille de citrouilles,de petites sorcières et autres êtres 

    étranges(à part toi!).Toujours autant de talent pour nous raconter les traditions,la magie des fêtes.Continue.Sandrinou le petit caribou du grand ouest.

    14
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je suis une vraie fane. Lire et relire vos textes et parcourir vos images me font du bien . J'adore votre style. Bravo et poursuivez . Longue vie à maplumefeedansparis!

    13
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    J'aime bien la sorcière

    12
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    La magie d'Halloween est fasciante à plus d'un titre. Couleurs d'automne rouge et noir et plaisir d'effroi.

    11
    Samedi 22 Septembre 2012 à 17:33
    Cendrine

    Je suis ravie alors...

    Vos boîtes à bonbons sont très jolies.

    Bonne soirée

    Cendrine

    10
    Vendredi 21 Septembre 2012 à 12:24
    bonbon en gros pas c

    Je suis content de trouver des images traditionnelles représentant Halloween, c'est devenu rare.

    9
    Samedi 12 Mai 2012 à 00:37
    Cendrine

    Coucou les amis!

    C'est vraiment très gentil d'être venus...

    La newsletter, c'est bien parce que ça permet d'être au courant des nouvelles publications  et c'est une proposition automatique sur les blogs. Après, chaque personne est libre ou non de s'inscrire.

    Je t'embrasse bien fort en tous cas, plein de caresses à Messire Merlin!

    Cendrine

    8
    Vendredi 11 Mai 2012 à 15:09
    Messire Merlin

    Coucou Cendrine!

    Je suis venue faire un tour dans  le merveilleux! Eh, comme à chaque fois le Bonheur est là et la culture également!!! Merci.... jJ'apprends que Messire a son Tarot!!! Tu t'es inscrite à la New letter... mais honte à moi, j'ai mis mis ce module, comme ça.... ça faisait bien.... mais on ne sait pas comment ça fonctionne...'sourire'. Tu sais on est de la Campagne très profonde Messire et moi... hihi! Quoiqu'il en soit nous sommes contents de ton inscription.

    Gros mimis Cendrine et à tout bientôt

     

    7
    Mercredi 25 Avril 2012 à 22:32
    Cendrine

    Merci Timilo,

    J'aime énormément le folklore et les traditions. C'est ma marotte! Je suis ravie que cela te fasse plaisir et je te remercie avec de gros bisous.

    Je te souhaite une excellente soirée.

    Cendrine

    6
    Mercredi 25 Avril 2012 à 06:47
    timilo

    Je relis tes anciens articles , c'est incroyable comme ils sont documentés 

    Bravo, Cendrine

    Douce journée ,

    Bisous

    timilo

    5
    Mardi 13 Mars 2012 à 23:40
    Cendrine

    Merci Martine! Moi aussi je suis gourmande, irrépressiblement même...

    Il y a des années, quand je ne connaissais pas Halloween, je n'appréciais pas vraiment mais ensuite, dans le cadre d'un roman que j'écris, je m'y suis intéressée. J'ai découvert son histoire passionnante et surtout la fameuse "Samain des Celtes", toujours bien ancrée sur notre sol.

    Depuis, c'est une période que j'aime beaucoup mais en attendant, c'est le Printemps que nous allons fêter! Et les gourmandes vont passer à l'action!!!

    Bonne soirée et bisous.

    Cendrine

    4
    Mardi 13 Mars 2012 à 06:33
    Martine Eglantine

    La gourmandise est un vilain défaut, en parcourant ton blog, j'ai été attirée par le titre un bonbon en sort.... et je suis tombée sur Hallloween, j'ai été punie car je n'aime pas du tout cette fête mais ce que tu dis est intéressant. Bisous

    3
    Mardi 21 Février 2012 à 11:53
    Cendrine

    J'adore ce "plaisir d'effroi" auquel vous faites allusion...

    2
    Jeudi 3 Novembre 2011 à 18:49
    Isa-Marie

    Excellent récap très bien rédigé et agréable à lire !

    Bien Amicalement

    Isa-Marie

    1
    Lundi 31 Octobre 2011 à 18:40
    Cendrine
    Un immense merci pour tes adorables commentaires. Je suis ravie que mes articles t'aient plu et que tu aies passé un bon moment à travers mes textes et mes photos. Je pense très fort à toi, à Bastien et à Thibaut. Grosses bises. Cendrine
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :