• La magie de Mai

    Image01

     

    Scintillements d'ailes, tourbillons d'air et de lumière, ombres facétieuses... d'après de très anciennes croyances, les êtres magiques traversent, dans la nuit du 30 avril au premier mai, le voile de la réalité.

     

    Image2a

     

    Cette nuit spéciale, appelée nuit de Beltane, célèbre, depuis l'époque celtique, le « feu brillant » et symbolise l'affrontement des puissances hivernales et des énergies du printemps.

     

    Les forces de vie, d'amour, de croissance et de fécondité s'expriment, autour de brasiers allumés dans les champs, les clairières et au sommet des collines, avec une intensité sensuelle et poétique.

     

    Image03

     

    La racine « Bel » désigne Belenos, l'ancien dieu Soleil, seigneur du « souffle vital » et « Tan » signifie « feu ».

     

    Image04

     

    Beltane était célébrée lors de la première floraison de l'aubépine, sous l'obédience de Cernunnos, le dieu aux ramures de cerf, maître des animaux et de la connaissance cachée.

     

    Image05

    Le chaudron de Gundestrup

     

    (Ce chaudron celtique, datant du premier siècle avant J.-C., fut retrouvé, dans une tourbière, au Danemark. Le dieu Cernunnos porte les bois de cerf, emblèmes du pouvoir chamanique. Il tient un serpent dans la main gauche et un torque, insigne solaire, dans la main droite. Autour de lui s'assemblent les animaux de la forêt.)

     

    A la période de Beltane, les amours de Belenos, l'Apollon gaulois et de Belisama, la déesse du foyer, rayonnaient sur la Nature.

     

    Belisama, « la très brillante », était associée à l'artisanat, au tissage, au filage et à la métallurgie. Dotée de pouvoirs guérisseurs, elle était honorée près des fontaines et des sources.

     

    On suspendait à son intention, dans les branches des aubépines, des rubans et des sachets remplis d'herbes sacrées.

     

    Image06

     

    Beltane est une fête de lumière. Autrefois, les animaux qui avaient passé l'hiver à l'abri étaient conduits au sommet des collines afin d'y paître et de s'y accoupler. On faisait rituellement passer les troupeaux entre deux piliers de pierre ou deux brasiers ardents, pour les purifier et les protéger contre les maladies.

     

    Les jeunes gens simulaient, dans les villages, des combats entre les puissances de l'hiver et les forces du printemps, afin de stimuler la fécondité et la fertilité. Ils formaient des rondes frénétiques autour des arbres et des pierres sacrées et déposaient des offrandes près des puits et des sources.

     

    Les sorcières de Beltane

     

    Image07

     

    La nuit de Beltane, traditionnellement associée à la magie et à la sorcellerie, était considérée comme le Grand Sabbat des sorcières de Germanie, d'Écosse, d'Irlande, de Bretagne et d'Angleterre... D'après le folklore européen, les sorcières tissaient des liens intimes et mystérieux avec les « mondes invisibles » et déferlaient en horde dans le ciel ténébreux pour festoyer avec les elfes, les lutins et les fées, au sommet des montagnes.

     

    Image08

    Magic circle, par John William Waterhouse (1849-1917).

     

    Christianisée en Walpurgis, Beltane était considérée comme le « carnaval des sorcières ». Mais l'Église chrétienne eut beau multiplier les interdits à son égard et tenter de dévoyer son essence en l'assimilant à un sabbat diabolique, elle survécut dans les traditions associées à l'arbre de Mai.

     

    La Beltane païenne imprégna de sa magie les célébrations en vigueur dans l'Europe médiévale.

     

    Le nom Walpurgis vient de Sainte-Walpurge ou Walburga (710-779), une religieuse anglaise qui devint abbesse de Heidenheim, en Allemagne, dans un lieu appelé le Cloître de la Maison des Païens (Heidenheimer Closter). Le premier Mai, sa tombe exsudait une huile miraculeuse à laquelle la croyance populaire attribuait des vertus guérisseuses et le pouvoir d'effacer le voile séparant le monde des morts et celui des vivants.

     

    En Bavière, Walpurge était honorée dans une petite chapelle, dressée au sommet d'une colline, entre des tilleuls sacrés. Les tilleuls étaient associés à la déesse Holda, puissante déesse mère de l'Europe païenne.

     

    Image09

     

    Walpurge est « celle qui conduit les dieux au sommet de la montagne sacrée ». Héritière des déesses mères et des prophétesses des religions anciennes, elle charmait les bêtes sauvages et brandissait un balai de sorcière et un miroir à trois faces évoquant le passé, le présent et le futur.

     

    Elle était accompagnée par un petit chien, gardien des mondes mystérieux et portait une couronne étoilée. Protectrice des graines et des fleurs, elle veillait aussi sur les bois sacrés.

     

    L'Arbre de Mai

     

    L'arbre ou Mât de Mai est l'arbre de Maïa, la déesse de la fécondité, émanation de la Terre-Mère. Son érection, dans la nuit de Beltane ou le matin du premier mai, marque le retour du Printemps.

     

    Image10

     

    Associé au culte des fleurs, de la végétation et des sources, il unit le monde humain à celui des ancêtres et des esprits protecteurs. Les danses et les circumambulations effectuées autour de son tronc étaient réputées attirer la chance, la santé et la prospérité. Mais l'Inquisition condamnait fermement les danses de Mai, accusées de provoquer des pratiques sexuelles débridées, des avortements spontanés et de favoriser la stérilité. En prohibant le langage du corps, elle espérait annihiler les cultes païens.

     

    Il n'en fut pourtant rien et, en dépit des persécutions menées, les rondes sylvestres continuèrent de plus belle. L'arbre de Mai devint l'emblème protecteur de nombreux villages de France et d'Europe qui possèdent, depuis plusieurs siècles, leurs Mais corporatifs et collectifs.

     

    Les jeunes gens plaçaient des Mais d'amour devant les portes des jeunes filles en âge de se marier. En fonction des essences choisies, les jeunes « élues » découvraient, avec plus ou moins de joie, les sentiments qu'on leur portait...

     

    Les Amours de l'Homme Vert et de la Reine de Mai

     

    Image11

    Guenièvre, reine de Mai, par le peintre John Collier (1850-1934).

     

    Dans les comtés d'Angleterre, l'érection du Mai symbolisait l'union de Jack in the Green, l'esprit de la végétation et de Maïa, la déesse des fleurs.

     

    Jack in the Green menait des cortèges carnavalesques afin d'expulser les forces déclinantes de l'hiver. A l'instar du Père Noël et de son étrange alter ego: le Père Fouettard, il était accompagné par une figure ambivalente: le Ramoneur ou l'Homme au visage de suie. Après le défilé, Jack le Vert épousait Maïa, appelant, par ce mariage symbolique, les couples à s'unir charnellement, en fonction de leurs attirances sexuelles. Une fois encore, au grand dam de l'Église, la liberté des sens était favorisée!

     

    Dans les légendes anglo-saxonnes, c'est à cette période de l'année que se forment des « couples sacrés » comme Guenièvre et Arthur, Guenièvre et Lancelot, Lady Marianne et Robin des Bois...

     

    Le Handfasting est un rite très ancien consistant à lier les mains de deux personnes pour signifier des fiançailles ou un mariage d'amour. De nos jours, de plus en plus de couples choisissent, après un mariage civil, cette coutume païenne à la place d'une cérémonie religieuse.

     

    Image12

    (Photo prise sur le site Daily Wicca)

     

    Dans l'île de Man, la croyance prétendait que deux reines s'affrontaient, le matin du Mai, avec des bâtons d'ajonc. La reine de l'Hiver capturait la reine de l'É mais cette dernière se libérait en faisant fondre sa rivale dans un brasier magique. Jack le Vert venait alors quérir sa belle pour faire l'amour dans les champs...

     

    Pendant ce temps, les fées venaient boire la rosée matinale, gorgée de merveilleux pouvoirs, dans les corolles d'églantines.

     

    Les Êtres Féeriques

     

    Image13

     

    En Angleterre, la vogue des fées coïncida avec la révolution industrielle, dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Cette révolution s'opéra avec une rapidité telle que les esprits de l'époque redécouvrirent, en réaction au « règne des machines », les univers de féerie.

     

    Image14

    Cat and fairies, par John Anster Fitzgerald.

     

    Cette redécouverte, dans les arts et la littérature, s'associa à un engouement profond pour les oeuvres de William Shakespeare (1564-1616).

     

    En 1600, lors de la publication du premier in-quarto duSonge d'une nuit d'été, (A Midsummer Night's Dream), Shakespeare apparut comme le fondateur de la mythologie féerique britannique. Il miniaturisa les fées, modifia leur aspect physique et gomma le caractère démoniaque que l'Église leur avait attribué. Elles ressuscitèrent, sous sa plume, en créatures espiègles et fascinantes, associées au rythme des saisons.

     

    Image15

    La Tempête

     

    Il établit un lien étroit entre la botanique et la féerie. Les fées devinrent des créatures hybrides, mi-femmes, mi-fleurs.

     

    Mais il ne recréa pas seulement le corps de la fée, il lui attribua de nouvelles couleurs, rompant ainsi avec la croyance populaire qui associait le noir aux êtres féeriques.

     

    Image16

     

    John Anster Christian Fitzgerald (1819-1906) était surnommé Fairy Fitzgerald(Fitzgerald le féerique). Ses peintures ouvrent les portes d'univers étranges, surréalistes où le regard est cristallisé par des couleurs somptueuses et les fantaisies du monde végétal (feuilles, fruits, branchages...).

     

    Image17

    The captive Robin, 1864.

     

    Image18

    La tonnelle de fées

     

    Image19

    Les bûcherons

     

    La vogue des êtres magiques connut un regain d'intensité avec l'affaire des Fées de Cottingley.

     

    En 1917, deux cousines, Elsie Wright, âgée de 16 ans et Frances Griffith, âgée de 10 ans, présentèrent une série de cinq photographies les montrant en compagnie de créatures du Petit Peuple.

     

    Image20

    Elsie et le gnome, photographie prise à Cottingley dans le Yorkshire, en Angleterre.

     

    Les avis divergèrent sur l'authenticité de ces photos qui suscitèrent, pendant longtemps, la curiosité du public.

     

    Le célèbre écrivain Sir Arthur Conan Doyle, « père » de Sherlock Holmes, écrivit, en 1922, à leur sujet un ouvrage intitulé The Coming of the Fairies. Chargé par un journal, le Strand Magazine, de rédiger un article sur les fées, deux ans plus tôt, il s'enthousiasma pour cette affaire. Il se lança dans un travail d'investigation à travers le Yorkshire et échangea une correspondance amicale avec les jeunes filles.

     

    Image21

    Frances et la ronde des fées...

     

    Prétendant jouer avec des fées, des gnomes et des lutins, près de la rivière Beck qui coulait derrière chez elles, elles prirent des photos pour en apporter la preuve.

     

    Image22

     

    D'après la croyance populaire, depuis des temps très anciens, il existait, non loin de Cottingley, à Gilstead Crags, une roche qui possédait une ouverture magique: le « Fairies Hole ». Les fées en jaillissaient, au moment des changements de saisons et lors de certaines phases lunaires, pour jouer et danser dans les bois alentour.

     

    Arthur Conan Doyle était très lié avec son oncle, Richard Doyle (1824-1883), un illustrateur de l'époque victorienne, spécialisé dans les représentations féeriques. Il se souvenait de leurs escapades dans la Nature.

     

    Image23

     

    Charles Doyle, le père d'Arthur Conan Doyle, dessinait des fées et affirma, à la fin de sa vie tourmentée, que les fées le visitaient régulièrement.

     

    Les expériences paranormales et théosophiques étaient nombreuses à l'époque et la photographie « spirite » connut ses heures de gloire dans ce contexte particulier. Ainsi, malgré les détracteurs, les photographies d'Elsie et de Frances enthousiasmèrent les foules.

     

    Image24

     

    Au début des années 1980, devenues de vieilles dames, Elsie et Frances déclarèrent que les photos n'étaient que des trucages élaborés à partir de découpages de fées en carton trouvés dans des livres d'illustrations. Pourtant, certaines questions demeurent, à propos de la vivacité des créatures magiques et du fait qu'elles ne possèdent pas d'ombre sur les clichés. En outre, Frances défendra l'authenticité de la cinquième photo.

     

    Image25

     

    Les deux appareils appartenant aux jeunes filles et les cinq photographies sont exposées au National Media Museum de Bradford dans le Yorkshire.

     

    Les « Flower Fairies » de Cicely Mary Barker (1895-1973)

     

    Image26

     

    Cicely Mary Barker était une illustratrice britannique connue pour ses ravissantes images de fées. Elle naquit à Croydon dans le Surrey, un territoire propice aux légendes.

     

    Image27

     

    Dès l'enfance, elle s'inspira des paysages qui entouraient la maison familiale où elle demeura, la plupart du temps, car elle souffrait d'épilepsie. Quand elle eut treize ans, son père lui fit donner des cours de peinture et de dessin. Douée pour les arts et l'écriture, elle réalisa des cartes de voeux et des illustrations pour des magazines destinés aux enfants.

     

    Image28

     

    Son premier recueil, intitulé Flower Fairies of the Spring fut publié en 1923. On y découvre 24 illustrations mettant en scène, dans un cadre champêtre, les esprits des fleurs et du Printemps.

     

    Image29

     

    Après la mort de son père, Cicely put compter sur sa soeur Dorothy, institutrice de maternelle, qui ouvrit une classe dans la maison familiale. Cicely prit les écoliers pour modèles et les transposa parmi les herbes en fleurs qui poussaient dans la campagne environnante.

     

    Image30

     

    Sensitive et instinctive, elle puisa son inspiration dans l'art des préraphaélites et les oeuvres de Kate Greenaway et de Randolph Caldecott.

     

    Kate Greenaway (1846-1901) écrivit et illustra de nombreux livres pour enfants. Les costumes délicats de ses personnages influencèrent considérablement la mode enfantine de l'époque.

     

    Image31

    Le joueur de flûte de Hamelin, illustration du poème de Robert Browning(1812-1889), célébrissime poète et dramaturge de l'Angleterre victorienne.

     

    Randolph Caldecott (1846-1886) illustra des livres de contes.

     

    Image32

     

    Cicely Mary Barker explora tout au long de sa vie le monde subtil et gracieux des fées, des elfes et des lutins, compagnons protecteurs des arbres et des fleurs.

     

    Image33

     

    Bien que diminuée par sa maladie, elle fit naître un monde de fées-fleurs aux couleurs exquises. Les traditions anciennes n'ont-elles pas toujours considéré l'épilepsie comme un don des dieux, favorisant l'expression des dons et des qualités?

     

    Image34

     

    Les « Flower Fairies »forment une ronde délicieuse autour du cercle de l'année et Beltane célèbre le renouveau des dieux de la végétation. 

     

    Image35

     

    Les clochettes de Mai

     

    S'il est bien une fleur délicate, gracieuse et parfumée qui représente la magie de Mai, c'est le muguet, que l'on s'offre avec bonheur pour attirer la chance, l'amour et la prospérité.

     

    Image36

     

    L'histoire de cette petite fleur lactescente, aimée des fées et destinée à « chasser l'hiver », est des plus passionnantes...

     

    La tradition qui consiste à offrir du muguet, le premier mai, semble remonter à l'époque du roi Charles IX (1550-1574). En 1560, alors qu'il visitait la Drôme, il reçut en cadeau un brin de muguet. Cela lui plut tellement qu'il décida d'en faire présent, l'année d'après, aux dames de la Cour. Et les seigneurs renchérirent auprès des belles qui l'entouraient. N'oublions pas qu'en vieux français le mot « mugueter » signifie « faire le galant »...

     

    Image37

     

    Quelques siècles plus tard, le muguet réapparut dans le cadre d'une romance. Le premier mai 1895, le chansonnier Félix Mayol (1872-1941), auteur de la chanson « Viens poupoule », offrit, sur le quai de la gare Saint-Lazare, un bouquet de muguet à sa « douce amie » Jenny Cook.

     

    Image38

     

    Quand il monta sur les planches du « Concert Parisien », quelques brins immaculés décoraient sa jaquette. Le succès qu'il connut alors lui fit dire que le muguet était un vrai porte-bonheur.

     

    Image39

     

    Le premier mai 1900, les grands couturiers de Paris organisèrent une fête au cours de laquelle les femmes présentes reçurent un brin de muguet. Et les années suivantes, les couturières prirent l'habitude d'offrir du muguet à leurs clientes, chaque premier mai.

     

    Une anecdote parfumée: le muguet est, depuis 1921, l'emblème du Rugby Club de Toulon.

     

    Image40

     

    Le 24 avril 1941, le Maréchal Pétain instaura, de manière officielle, le premier mai comme « la Fête du Travail et de la Concorde Sociale ». Il choisit le muguet pour emblème afin de remplacer l'églantine rouge, fleur traditionnellement associée à la gauche.

     

    La «  Fête du Travail et des Travailleurs » existait depuis 1889, en mémoire des morts de la manifestation du premier mai 1886 à Chicago. Les manifestants américains demandaient une journée de huit heures et leurs revendications furent écrasées dans le sang.

     

    En 1936, la vente du muguet se répandit dans les rues. Cette tradition venait de Nantes où « la Fête du Lait de Mai » fut organisée par monsieur Aimé Delrue (1902-1961), droguiste et président du comité des fêtes de la ville.

     

    Symbole de renouveau et de fécondité, le lait fraîchement tiré était associé à la blancheur immaculée des clochettes de muguet.

     

    Image41

     

    Comme toutes les fleurs à clochettes, le muguet est associé au Petit Peuple, aux dieux et aux déesses de la fécondité. D'après la légende, Apollon Belenos, le dieu des arts et du soleil, couvrit, en l'honneur des Muses, le Mont Parnasse de muguet. Et le muguet fut appelé « Gazon de Parnasse ».

     

    Image42

     

    En ce premier jour de Mai, je viens vous offrir ces délicieuses clochettes parfumées, en souhaitant qu'elles vous portent chance et réalisent vos voeux les plus secrets...

     

    Image43

    Le ravissant « lily of the valley », par l'illustratrice Rachel Anderson, 2007.

     

    Bibliographie

     

    DUBOIS, Pierre: La Grande Encyclopédie des Fées.Hoebeke, 2008.

     

    DUBOIS-AUBIN, Hélène: L'esprit des fleurs: mythes, légendes et croyances.Le Coudray-Macouard: Cheminements, 2002.

     

    MAURY, Alfred: Les Fées du Moyen-âge: Recherches sur leur origine, leur histoire et leurs attributs pour servir à la connaissance de la mythologie gauloise. Paris:Librairie philosophique de Ladrange, 1843.

     

    Les photographies des fées de Cottingley viennent du livre de Sir Arthur Conan Doyle.

    Plume4

    « Fée de BeltaneDéesse du Printemps »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    105
    Tina L
    Jeudi 16 Mai 2013 à 12:21
    104
    Tina L
    Jeudi 16 Mai 2013 à 12:10
    103
    Tina L
    Jeudi 16 Mai 2013 à 12:09

    Je relis avec grand plaisir ton article ma Cendrine.

    Plein de bisous de TINA et des images pour toi.

    102
    Samedi 4 Mai 2013 à 19:03

    Bonjour Cendrine,

    J'étais tellement captivée par ton article du premier Mai que j'ai cliqué sur le lien, et me voici, un peu perdue, entre le muguet et les fées (lol). Je voudrais tant rencontrer une fée en ce moment, pour me rassurer sur ma fille, mais je suis convaincue, qu'elles veillent toutes en ce moment....

    Bisous

    101
    JA
    Vendredi 8 Mars 2013 à 20:48

    magnifique article, on apprend beaucoup

    je suis née en mai alors cela me donne de l'énergie toutes ces infos sur le mois de mai

    à bientôt,

    JA

    100
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:12

    Quel univers fascinant et merci pour ce document

    99
    Cosette
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:12
    Cosette

    Article très intéressant, merci!

    Bon 1er mai, cordialement.

    Cosette

    98
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:12

    Qui n'a jamais rêvé de ces mondes enchantés, où lutins trolls, fées, sorcières et autres créatures magiques font la ronde ? Il n'y a pas que les enfants pour croire à ça . J'ai grandi, obtenu un travail dit rationnel mais je n'ai jamais cessé de rechercher ces mondes . On peut grandir et toujours être à l'écoute de ces univers. Le voile de notre bien triste monde matériel trop rapide et chimique  nous abime et bloque souvent nos sens ou notre esprit. Mais l'âme et le coeur sont des biens précieux qui permettent de voir au delà des apparences pour qui veut les écouter. Croire est déjà la première étape. Arrêter de douter et c'est une clef qui tourne dans la porte d'un univers bien plus large que ce qu'on pense. Accepter humblement d'écouter ses sens plus que sa raison. Alors la réalité peut s'entrouvrir ne serait-ce qu'un bref instant juste pour affirmer sa présence. Comme un clin d'oeil rapide à peine visible car ces mondes n'ont pas besoin d'être prouvés pour exister. Ils étaient là avant l'Homme et seront sans doute là bien après nous.

    Je vous souhaite de ressentir parfois le souffle d'un lutin , la caresse d'une fée ou la vision d'un dragon ... au dessus de la Seine ou de rencontrer un de ces êtres assez joueur pour un jour vous demander l'heure l'air de rien ou entamer une conversation dans un parc et puis disparaître comme de rien ...

    Nous ne sommes pas seuls et ces mondes bien souvent veillent sur nous à leur façon par des petits gestes tantôt initiateurs tantôt joueurs.... Qui n'a jamais cherché ses clefs pendant de longs instants ou jours en pestant alors qu'elles étaient sous son nez et qu'elles réapparaissent étrangement bien en évidence là où l'on est passé de multiples fois .... Joueurs sans aucun doute. Parfois aussi de fervents défenseurs des lieux et de leurs habitants quand il le faut. Ce petit peuple est bien autour de nous en permanence j'en suis sûr!

    97
    Jeudi 3 Mai 2012 à 23:35
    Cendrine

    Je te remercie Timilo, c'est très gentil.

    Gros bisous et belle soirée

    Cendrine

    96
    Jeudi 3 Mai 2012 à 23:34
    Cendrine

    J'ai eu des problèmes aussi mais ça va mieux maintenant qu'il est tard! Cherchons l'erreur!

    Merci Timilo, je t'embrasse et te souhaite une excellente soirée.

    Cendrine

    95
    Jeudi 3 Mai 2012 à 23:26
    Cendrine

    C'est très gentil! Je te remercie et te souhaite une très belle soirée.

    Gros bisous chaleureux

    Cendrine

    94
    Jeudi 3 Mai 2012 à 23:24
    Cendrine

    Je les adore!

    Bisous Martine et très bonne soirée

    Cendrine

    93
    Jeudi 3 Mai 2012 à 18:56
    Cendrine

    Cher Noctamplume,

    J'espère que ta vision va s'améliorer et que cette période difficile sera bientôt derrière toi.

    Merci d'être venu malgré tes problèmes, j'y suis très sensible. Tu liras mon article plus tard.

    Gros bisous d'amitié

    Cendrine

    92
    Jeudi 3 Mai 2012 à 18:53
    Cendrine

    Bonsoir Claude,

    La papatte va un peu mieux mais je dois faire très attention...

    Merci beaucoup de m'offrir ces mots gorgés de poésie et d'amitié.

    Gros bisous et très belle soirée

    Cendrine

    91
    Jeudi 3 Mai 2012 à 09:05

    toute la magie de mai....est portée par ton muguet....mais l'odeur qu'il en dégage enivre de son écriture philosophique....pour rendre encore plus magique la recherche de cette fée historiquement éclairée....je suis conquis je te l'ai déjà dis...et c'est avec plaisir que je viens et que je relis...merci.........bonne journée..;attention à la papate....ptdr...........bisessssssssssssssss
    claude

    90
    Jeudi 3 Mai 2012 à 08:49
    Patricia

    Bonjour,

    Je me suis régalée en lisant ton article. Les illustrations et tes lignes sont pationnantes ! C'est un plaisir pour moi de venir chez toi, de découvrir tes billets et de m'enrichir. merci pour ce partage, belle journée en ce jeudi, bisous, Patricia

    89
    Jeudi 3 Mai 2012 à 07:02
    timilo

    Je ne sais pas si mon commentaire est bien passé

    Rien ne fonctionne ce matin sur Ob

    Douce journée, CENDRINE

    Bisous

    timilo

    88
    Jeudi 3 Mai 2012 à 06:39
    timilo

    Il est toujours agréable de relire un de tes articles

    Douce journée, CENDRINE

    Bisous

    timilo

    87
    Jeudi 3 Mai 2012 à 06:30
    Martine Eglantine

    J'aime beaucoup les dessins des écoliers parmi les fleurs. Bises Cendrine

    86
    Jeudi 3 Mai 2012 à 00:31
    Le Noctamplume

    Bonsoir Cendrine

    C'est bien dommage, j'ai essayé, mais je n'ai pas pu lire et pourtant le peu que j'ai vu m'intéressait fortement

    Bisous et toute mon amitié

    Le Noctamplume

    85
    Mercredi 2 Mai 2012 à 22:17
    Cendrine

    J'espère que ta fille ira mieux bientôt et toi aussi...

    Prenez soin de vous deux!

    Très belle soirée, gros bisous

    Cendrine

    84
    Mercredi 2 Mai 2012 à 22:16
    Cendrine

    Merci beaucoup Chris,

    Au plaisir de te retrouver, je te souhaite une excellente soirée!

    Bises

    Cendrine

    83
    Mercredi 2 Mai 2012 à 22:15
    Cendrine

    Bonsoir May,

    Nous avons encore un point commun...nos esprits virevoltent parmi les fées!

    Repose-toi bien, je vais en faire autant...

    Gros bisous!

    Cendrine

    82
    Mercredi 2 Mai 2012 à 22:07
    chris

    Encore un bien joli billet !

    Je n'ai guère le temps de m'y attarder, mais j'y reviendrai.

    A très bientôt et belle soirée !

    81
    Mercredi 2 Mai 2012 à 21:59
    mademoiselle may

    Un peu avant les fêtes de Noël, j'avais fait aussi 2 articles sur Mary Cicely BarKer dont j'admire le travail et la magie qui se dégage de ses oeuvres et un autre sur les fées de Cottingley. Un sujet qui me passionne et n'en finit pas de m'émerveiller. Je viens de rentrer tard ce soir, un peu fatiguée, je te souhaite une bonne nuit, Cendrine. J'espère que tu vas bien et que tu prends soin de toi. gros bisous!

    80
    Mercredi 2 Mai 2012 à 21:50
    fee dela foret

    tout est annuler  ma fille pas bien donc reporter 

     j'ai le temps c'est pour juillet 

     moi  j'était aussi contente  de rester   je n'était pas en forme 

    je te souhaite une bonne soirée 

    gros bisous

    79
    Mercredi 2 Mai 2012 à 21:20
    Cendrine

    Cher Promeneur75,

    Je suis littéralement enchantée par votre message! Vous avez une telle acuité des mondes magiques et de leur poésie subtile... Ce dragon au-dessus de la Seine auquel vous faites allusion m'apparaît comme un esprit gardien, une émanation des anciens mondes, de la Lutèce du passé...

    Je suis attirée, irrésistiblement, par les êtres magiques et je suis subjuguée par vos mots gorgés de féerie et de sagesse. Je vous remercie de votre fidélité sur mon blog et je vous souhaite une excellente soirée, dans le souffle nourricier des légendes...

    Merci beaucoup!

    Cendrine

    78
    Mercredi 2 Mai 2012 à 19:08
    Cendrine

    Ma chère Isa-Marie, c'est très gentil, je t'en remercie!

    Il pleut à verse après les rayons de soleil d'hier...

    Je vais aller lire ta chronique, gros bisous.

    Cendrine

    77
    Mercredi 2 Mai 2012 à 19:06
    Cendrine

    Je t'adresse un profond merci, c'est très gentil!

    Je suis ravie que tu aies voyagé à travers ces légendes qui me tiennent tant à coeur...

    Je t'envoie de gros bisous!

    Cendrine

    76
    Mercredi 2 Mai 2012 à 19:04
    Cendrine

    Moi aussi je t'embrasse et te souhaite une excellente soirée, entre les averses!

    Cendrine

    75
    Mercredi 2 Mai 2012 à 19:02
    Cendrine

    Ici aussi il pleut à verse! Le soleil ne s'est pas montré longtemps...

    Bisous chaleureux pour compenser la pluie!

    Cendrine

    74
    Mercredi 2 Mai 2012 à 18:36
    Isa-Marie

    Coucou chère Cendrine, je viens me régaler à te lire à nouveau pour faire un pied de nez à la pluie !

    NB : je viens de choniquer un livre qui devrait te plaire, j'ai pensé à toi en le découvrant...

    73
    Mercredi 2 Mai 2012 à 17:13
    lebon pequery franço

    Quel joyau que ton article!toujours aussi enrichissant et délicieux!quel magnifique travail et quel plaisir que de voyager à travers l'histoire grâce à toi!Merci!bises!

    72
    Mercredi 2 Mai 2012 à 17:07

    bisous et bel fin d'après midi ici après la matinée de soleil , il pleut!!!

    Chargement du wallpaper : Soleil

    71
    Mercredi 2 Mai 2012 à 17:07

    bisous et bel fin d'après midi ici après la matinée de soleil , il pleut!!!

    Chargement du wallpaper : Soleil

    70
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:45
    Cendrine

    C'est très gentil, merci!

    Cette église Sainte-Walburge doit être très intéressante, merci pour ces informations.

    Excellente fin d'après-midi

    Cendrine

    69
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:43
    Cendrine

    Ma chère Laurette,

    Tu as bien fait d'en profiter quand l'occasion se présente! C'est ce que je fais aussi...

    Merci pour tes délicieuses pensées et tes attentions d'écriture! C'est un bonheur de te lire...

    Je t'embrasse bien fort! Que ta soirée soit douce...

    Cendrine

    68
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:39
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Ne t'inquiète pas, je sais que tu le liras quand tu le pourras...

    Tu feras de gros bisous de ma part à Danièle, j'espère que vous aurez beau temps!

    Je vais mettre ma papatte, une nouvelle fois déboîtée, au repos! Et guetter tes cartes dans la boîte aux lettres, lol!

    Je t'envoie plein de bisous, merci pour tes adorables pensées!

    Cendrine

    67
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:35
    Cendrine

    Merci beaucoup Janine,

    Tu me fais très plaisir...

    Excellente fin de journée

    Cendrine

    66
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:34
    Cendrine

    Merci beaucoup Henri!

    Je suis ravie que ces légendes t'aient charmé. Elles m'ont charmée aussi!

    On ne peut leur résister, elles sont passionnantes...

    Je te remercie encore et te souhaite une excellente fin d'après-midi.

    Grosses bises amicales

    Cendrine

    65
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:31
    Cendrine

    Cher Chevalier, c'est un bonheur!

    Le rêve c'est si délicieux!

    Et rêver, comme tu le soulignes, est une composante essentielle de la vie...

    Merci pour tes mots si précieux...

    Gros bisous et très belle fin d'après-midi

    Cendrine

    64
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:29
    Cendrine

    Un immense merci, Bellane!

    J'en suis ravie...

    Excellente fin d'après-midi

    Bises

    Cendrine

    63
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:28
    Cendrine

    Merci beaucoup, c'est une joie de recevoir ton message!

    Belle fin d'après-midi

    Cendrine

    62
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:27
    Cendrine

    Merci à toi!

    J'avais encore plein de choses à dire mais ce sera pour le prochain premier Mai!

    Le sujet est si passionnant...

    J'aime beaucoup ton expression "j'apprends à grandes brassées...", c'est très joli!

    Bises et belle fin de journée

    Cendrine

    61
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:24
    Cendrine

    Tu me réjouis Timilo,

    Je te retrouve, au fil des jours, avec un grand plaisir!

    Merci et belle fin d'après-midi

    Bisous

    Cendrine

    60
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:22
    Cendrine

    Merci beaucoup Framboise!

    J'ai pris un immense plaisir à écrire cet article et lire ton commentaire me réjouit!

    L'histoire des deux jeunes filles est passionnante...

    Belle fin de journée

    Cendrine

    59
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:19
    Cendrine

    Alors je suis ravie!

    J'adore le prénom Arthur et Morgane me fait rêver...

    Ces légendes sont envoûtantes, nous ne pourrons nous en lasser...

    Merci beaucoup pour ta visite, je te fais de gros bisous.

    Belle fin d'après-midi sous la pluie.

    Cendrine

    58
    Mercredi 2 Mai 2012 à 16:15
    Cendrine

    Merci Doria,

    Le soleil s'est déjà caché sous les gouttes de pluie!

    Je te souhaite une belle soirée à l'abri...

    Bisous

    Cendrine

    57
    Mercredi 2 Mai 2012 à 15:52
    pouroccuperlesdoigts

    magnifique article! c'est un plaisir de te lire! bonne journée!

    56
    Mercredi 2 Mai 2012 à 15:29
    Doria

    Je te souhaite une très bonne après-midi en ce mercredi sous la pluie,

    Bisous, Doria

    55
    Mercredi 2 Mai 2012 à 14:40
    nenette206

    article exellent et bien expliqué
    bonne fin de journée
    janine

    54
    Mercredi 2 Mai 2012 à 13:57
    Laurette

    Bonjour, ma douce amie

    Je me fonds en mille excuses

    De mon absence d’hier

    Mais, j'étais de sortie

    Cela m'arrive rarement

    Alors j’en ai profité !

    Que de richesse dans tes articles

    J’en apprends des choses sur ton blog

    Et franchement, cela est magique

    Je m’aperçois que je ne savais pas grand-chose

    De la vie qui m’entoure et avec laquelle je vis

    Merci à toi d’enrichir ma mémoire

    Qui aujourd’hui est rempli d’histoires

    Ceux que je n’ai pas eu la chance de lire

    Dans mes livres lorsque j’étais enfant

    Je te souhaite une excellente journée

    Je t’envoie mes plus douces pensées

    Bisous d’amitié

    Ton amie …Laurette 

    Accueil

    53
    Mercredi 2 Mai 2012 à 13:29
    Bernard d'Auvelais

    Et bien voilà un bel éclairage sur des traditions dont on ne connait pas toujours l'origine. A Liège, il y a un quartier et une église Saint-Walburge. La région de Liège est restée sous influence germanique plus longtemps que le reste de la Belgique. Bonne journée Cendrine.

    52
    Mercredi 2 Mai 2012 à 13:27
    signe-deco.over-blog

    Je suis fana des histoire de fée, sais-tu que mon fils s'appelle Arthur et que si j'avais eu une fille elle se serait appellée Morgane. J'aime beaucoup la Bretagne avec toutes ces légendes, elle me font réver. Très belle article, je me suis régalée. Bizzz et belle journée à toi

    51
    Mercredi 2 Mai 2012 à 11:38

    si la spiritualité ésotérique c'est de la magie.....alors tu es la plus merveilleuse des fées....et çà c'est une réalité....car cette recherche via ces voies et le ressenti qui s'en dégage...j'en suis heureux et conquis........il ne faut pas aimer l'histoire ancienne...et tout ce qui berce l'humanité...pour ne pas s'y attacher et en rêver....et bien voilà je rêve....et le rêve c'est la vie....bonne journée..........bisesssssssssssss
    claude

    50
    Mercredi 2 Mai 2012 à 10:32
    viens chez daninoune

    Quel article à nouveau.... Je le lirai en plusieurs fois (lol)

    J'apprends à grandes brassées.... Merci

    bonne journée

    49
    Mercredi 2 Mai 2012 à 10:15
    kola

    Bonjour Cendrine,

    Mille et une excuses mon amie, je n'ai pas pris le temps de lire l'article jusqu'au bout, je le ferai dimanche... je suis pressée par le temps (qui nous amène la pluie, le froid et le vent...), et comme je te l'ai expliqué j'aurai Danièle jusque là... je n'irai que très rarement sur le Net... je te souhaite cependant une excellente et très agréable journée, gros gros bisous

    Jacqueline

    48
    Mercredi 2 Mai 2012 à 10:04
    Bonjour Jeanneleblog

    Bonjour Cendrine,

    Je suis encore aprés cette lecture complètement abasourdi, je reste sous le charme. Quelle recherhe, un immense BRAVO ! C'est fantastique. Un grand merci. A bientôt. Bises bien amicales.

    Henri.

    47
    Mercredi 2 Mai 2012 à 09:16
    bellane

    bonjour,je suis revenue prendre mon temps pour relire  ce texte  merveilleux*

    très bonne journée

    46
    Mercredi 2 Mai 2012 à 08:47
    Framboise44

    je ne connaissais pas la fabuleuse histoire de ELSIE  et FRNACES ..  pour l'époque si c'était du trucage , elles étaient bien en avance sur leur temps ??

    tu es une véritable encyclopédie .. tu n'oublies rien , tout est si bien détaillé et documenté

    c'est toujours un moment bien agréable et je me garde toujours un moment calme pour lire tes billets ... ils sont se riches

    45
    Mercredi 2 Mai 2012 à 06:56
    timilo

    Je relis ton article , comme à sa première lecture je le trouve magnifique , bien documenté.

    Beaucoup de choses n'ont échappé depuis,  de ce jour-là et j'apprécie de les retrouver là avec des explications.

    Bravo ,CENDRINE, tes articles sont très précieux

    Douce journée

    Bisous

    timilo

     

    44
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:35
    Cendrine

    Merci Doria,

    Que ce premier mai t'apporte plein de bonheur!

    Bisous

    Cendrine

    43
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:34
    Cendrine

    Il est magnifique! Je te remercie!

    La fée muguet de mon article te fait de gros bisous et te souhaite plein de bonheur...

    Avec toute mon amitié...

    Cendrine

    42
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:26
    fee dela foret

    je viens te déposé ce beau muguet qui porte bonheur et chance 

    c''est ce que je te souhaite de tout coeur pour toi mon amie

    gros bisous

    41
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:15
    Cendrine

    Merci beaucoup, tu es très gentille...

    Je t'embrasse bien fort!

    Cendrine

    40
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:14
    Cendrine

    Bonsoir, c'est vraiment adorable... Je t'envoie de gros bisous ensoleillés et parfumés! Merci beaucoup.

    Cendrine

    39
    Mardi 1er Mai 2012 à 20:12
    Cendrine

    C'est un régal pour moi de lire ton message!

    Subjuguée par les fées et les traditions qui s'y rapportent, j'ai écrit cet article avec toute la passion qui m'anime et je suis ravie qu'il t'ait fait voyager.

    Je voyage aussi à travers tes billets poétiques et pertinents qui sont une bibliothèque d'idées passionnantes.

    Je te souhaite un délicieux mois de Mai et je t'envoie un bouquet de clochettes et de bises parfumées...

    Cendrine 

    38
    Mardi 1er Mai 2012 à 19:54

    Je te souhaite une excellente soirée en ce premier mai,

    Bisous, Doria

    37
    Mardi 1er Mai 2012 à 19:52
    Cendrine

    Bonsoir Corinne,

    Comme tu me fais plaisir! J'ai pensé à toi à travers les tableaux, je t'assure, connaissant certains de tes goûts artistiques je me disais "Corinne doit l'avoir dans sa collection celui-là..."

    C'est une sensation délicieuse que celle du partage et de se sentir lue et aimée à travers les mots qui viennent du coeur...

    L'histoire des fées de Cottingley est passionnante. J'y crois et je n'arrive pas à voir du carton découpé sur les photos. Peut-être que les jeunes filles devenues âgées ont voulu protéger leurs descendants d'une surexposition médiatique?

    J'adore Conan Doyle et la diversité de sa pensée: un héros ultra cartésien, du moins à la surface, car il existe une sorte de mystique holmésienne et ce lien très spécial avec le monde enchanté. Il y avait beaucoup de complicité entre Arthur et son oncle et notamment autour des fées.

    Je suis fascinée par la danse celtique mais je ne l'ai jamais pratiquée. Je t'envie... C'est magnifique et je suis horrifiée quand je lis certains textes de l'époque inquisitoriale hurlant sur la danse et les danseurs, prétendus suppôts de Satan!!! Les danses et le muguet refleurissent, la lumière revient et je t'imagine en danseuse virevoltante!

    Merci pour toutes ces pensées gorgées de poésie et d'amitié. Je te souhaite un très beau mois de mai, sous des auspices joyeuses et fleuries!

    Gros bisous

    Cendrine

    36
    Mardi 1er Mai 2012 à 19:33
    Cendrine

    Un immense merci pour ce délicieux florilège de compliments et de pensées chaleureuses!

    Tu me fais très plaisir...

    L'expérience à laquelle tu fais allusion est fascinante et fabuleuse. Je ne l'ai pas vécue mais des personnes proches m'en ont parlé...

    En revanche, j'ai depuis l'enfance des ressentis très intenses concernant "l'invisible" et mes rêves sont souvent d'une troublante clarté concernant ce qui va arriver... Nous avons des points communs qui nous passionnent!

    Je te remercie et te souhaite un très beau premier mai.

    Gros bisous

    Cendrine

    35
    Mardi 1er Mai 2012 à 19:29
    Cendrine

    Je suis ravie! C'est magnifique et ça sent bon!!!

    Bisous

    Cendrine

    34
    Mardi 1er Mai 2012 à 18:47
    bellane

    je baigne dedans***

    33
    Mardi 1er Mai 2012 à 18:27
    mademoiselle may

    Je me suis régalée avec ton article! Tout y est pour me réjouir: les fées, les légendes, la poésie, la nature, ses traditions et son côté magique...!! J'ai beaucoup appris et la sélection que tu as choisie pour illustrer tes propos est un plaisir pour les yeux et l'imagination! Merci pour ce bel article! Je te souhaite un bon 1er Mai chère Cendrine et plein de bonheur parfumé!!! gros bisous!

    32
    Mardi 1er Mai 2012 à 18:23
    Mamychachat

    Je suis admirative devant toutes ces photos incroyables, ces images, ces gravures, toute cette recherche ! J'ai lu tranquillement, très intéressée car après un court instant dans le tunel de l'au-delà je suis devenue sensible à tout ce qui touche à l'extraordinaire, l'invisible ...

    Merci beaucoup de ce superbe article.

    Bon premier mai et beaucoup de bonheur ...

    Gros bisous

    31
    Mardi 1er Mai 2012 à 17:54

    Bonjour ma jolie... Tu nous fais entrer dans ce mois de mai avec une telle douceur que c'est un plaisir, merci.... Bisous ma Cendrine et bonne fête du Travail!

    30
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:37
    Cendrine

    Bonjour Jill,

    Je te remercie, c'est très gentil!

    Que le muguet embaume et ensoleille ta journée ainsi que tous les jours d'après!

    Je t'embrasse

    Cendrine

    29
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:35
    Cendrine

    Mois charnière et enivrant de couleurs et de parfums...

    C'est un fascinant proverbe!

    Merci, Martine, pour tes mots et tes gentilles pensées. Je te souhaite un délicieux mois de Mai où nous ferons ce qu'il nous plaît!

    Bisous

    Cendrine

    28
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:35
    Cendrine

    Merci beaucoup et excellent premier Mai!

    Amitiés parfumées

    Cendrine

    27
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:32
    Cendrine

    Comme je suis ravie de découvrir ta passion pour l'ésotérisme... Cela dit, le lien très spécial qui t'unit aux arbres et la force sensuelle de tes rimes, les couleurs enivrantes qui se lovent dans tes poésies m'avaient mise sur la piste...

    C'est un bonheur de partager cela et de lire chacun de tes messages. 

    Je te souhaite une excellente journée et que la manifestation se passe bien!

    Que ce mois de Mai renouvelé t'apporte de très jolies choses...

    Bisous

    Cendrine

    26
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:28
    Cendrine

    Bonjour Rose,

    Alors je vais garder le secret... Mais je penserai à toi! C'est un fort joli mois n'est-ce-pas?

    Je te remercie de tes mots si gentils et je t'envoie des petites clochettes odorantes et facétieuses! Des clochettes fées...

    Une profusion de bisous...

    Cendrine

    25
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:22
    Cendrine

    Et bien je te souhaite un très joyeux anniversaire! C'est une bien jolie histoire que tu relates là... Ton papa a dû être ravi et ta maman aussi, bien sûr!

    Bises parfumées

    Cendrine

    24
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:21
    Cendrine

    Les inquisiteurs ont cherché à décimer ce qu'ils ne voulaient pas comprendre et ressentir, c'est à dire les forces de vie! Mais en dépit de toutes les persécutions subies par les héritiers du paganisme, des traditions ont survécu et c'est très bien comme ça!

    Le handfasting connaît un succès impressionnant... Mais surtout, les rituels d'amour et de chance et les croyances féeriques ont échappé à la "destruction"... Je suis ravie que cela te fasse plaisir, comme à moi!

    Rien que pour avoir écrit ces mots, nous aurions pu être jetées dans un bûcher, tu te rends compte? C'est fou...

    Heureusement, il n'en sera rien!!! Et nous pouvons nous envoyer de gros bisous et lire, sans censure, ce qui nous fait plaisir!

    Je t'embrasse, à bientôt!

    Cendrine

    23
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:15
    Cendrine

    C'est moi qui te remercie! Ce monde est fascinant et merveilleux. Je suis ravie qu'il t'ait fait voyager en esprit...

    Je t'embrasse bien fort et te souhaite une excellente journée, parfumée et gourmande!

    Cendrine

    22
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:13
    Cendrine

    Merci, c'est très gentil!

    Je te souhaite un excellent premier Mai, gourmand et joyeux!

    Bises

    Cendrine

    21
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:12
    Cendrine

    Merci beaucoup Linda! C'est très gentil!

    Je te souhaite une très belle journée (enfin le soleil est là!) et je t'embrasse bien fort, avec une douce pluie parfumée de clochettes chuchotantes...

    Cendrine

    20
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:09
    Cendrine

    Cher Claude,

    Je suis sous le charme de tes mots délicieux qui me procurent un bonheur immense!

    Je suis ravie de partager avec toi cette passion pour les recherches, les traditions et les beautés qui nous entourent.

    J'ai toujours aimé écrire et chercher de la documentation (ma thèse m'a réjouie à ce propos) mais j'aime plus que tout partager ce que je trouve et ressens.

    Tu me fais tellement plaisir! Je te remercie du fond du coeur et t'envoie un tourbillon parfumé de ces petites clochettes qui symbolisent bonheur et renouveau...

    Gros bisous

    Cendrine

    19
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:07
    blog de oum Mohamed

    tu nous fait réver avec tesbelleimages et beau écriture bravoma chére tu nous a emporter avec ton coeur bizou et bonnejournéeee

    18
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:04
    Cendrine

    Chère Gut,

    C'est adorable! J'ai été emportée, avec bonheur, par cette magie si riche et enivrante...

    Je t'envoie, à mon tour, de délicieuses petites clochettes qui fleurent bon le Printemps, le bonheur et la chance!

    Gros bisous et merci beaucoup.

    Cendrine

    17
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:02
    Cendrine

    Merci à toi

    Amitiés

    Cendrine

    16
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:01
    Cendrine

    Merci beaucoup!

    15
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:01
    Cendrine

    A toi aussi!

    Bises parfumées...

    Cendrine

    14
    Gut
    Mardi 1er Mai 2012 à 15:28
    Gut

    Hello Cendrine !! Contente de te retrouver après cette longue absence !! Merci de tout coeur de tes petits mots que j'ai pu lire tout de même et qui m'ont fait bien plaisir.

    Je vois que ce joli mois de Mai t'a inspirée.  C'est avec plaisir que j'ai lu ce très bel article bien écrit et documenté ! C'est un mois que j'aime beaucoup car plein de fleurs nous entourre en ce beau mois à commencer par ce petit muguet et ses adorables petites clochettes !!

    Permets moi de t'en offrir toute une brassée en espérant qu'elles t'apportent tout le bonheur escompté !! Je t'embrasse bien fort !

    13
    Mardi 1er Mai 2012 à 14:46

    ma chére fée de paris....la magie du moi de mai...c'est toi qui la crée....par l'historique des traditions qui embellissent ce joli moi....avec ce muguet dont on lui attribue toutes les vertus du bonheur...mais mon bonheur est délà réalisé quand j'arrive chez toi...car c'est le royaume enchanté de tes écrits plein d'émois....j'ai pris tout mon temps pour te lire et relire..;et maintenant que je termine , je me rend compte qu'il va falloir que je recommence...ton oeuvre est immense ..quel travail de recherches...à chaque fois tu nous présente une thése..et quel  programme...moi qui ai fais des recherches en théses..je suis abasourdi quand je viens te lire...difficile à qualifier...de la haute voltige...je ne suis pas un jury qui est dans l'amphithéatre pour t'écouter disserter...mais tu mérites amplement le prix spoécial du jury...celui qui est conquis...déjà par la poésie..ensuite par la précision du détail...celui qui aime l'antiquité et l'histoire chez toi..;c'est le bonheur complet....bon j'arrête ...je file m'aérer..;mais suis obligé de revenir m'impregner...de cette fée....CELLE DU MUGUET.......bonne aprés midi.....bisesssssssssssssssss
    claude

    12
    Mardi 1er Mai 2012 à 14:19

    des tas de choses que je sais pas et belles les images ... un coté très romantique

    besitos

    passe un bel après -midi sous le soleil ...

                               Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    ROSES ROUGES ET MUGUETS
    11
    Mardi 1er Mai 2012 à 12:43
    cronin

    Bonjour Cendrine,

    Quelle magnifique synthèse en fragrances fleuries, qu'est Beltane, cette fête, dans toute sa beauté, son sens symbolique ! Illustrée de magnifiques images, et tableaux, dont certains, je connais bien, ainsi que l'histoire de Beltane, j'ai pris grand plaisir, à voir, que tu citais, tout en de magnifiques photographies en noir et blanc, l'histoire de Conan Doyle, reçue, en témoignage, de ces cousines, qui dialoguaient avec des fées...Je suis une fervente admiratrice de Conan Doyle... (rires) depuis l'enfance... je crois que l'histoire de ces fillettes, n'est point à prendre à la légère.... dans ce monde invisible, demeurent, des esprits de fées, que seul un regard, au coeur pur, peut y déceler, nous les poètes, dialoguons souvent, dans la nature avec des esprits... magnifque en floraison, renouveau, est cette fête Beltane, aux pouvoirs magiques, ensorcelants, tel la sorcière du cercle magique de Waterhouse, où je me reconnais... (rires) belle fêtes des amoureux, des célèbres légendes, de lancelot, du roi arthur, et celles des amoureux, qui s'unissent en coeur, et en mains, en ce jour ! Promesses de bonheur en avenir ! J'aime ce monde, cette nature, si riches, en féérie ! J'aime les forces de cette nature, et je crois en cette magie celtique ! C'est pourquoi je pratique la danse celtique, que j'aime beaucoup ! je ne suis point professionnelle, mais je participe à divers ateliers et bals en son honneur, j'adore, cette danse ! Merci pour toute cette magie délivrée en fragrance Cendrine, que de la beauté poétique ! je te souhaite une belle journée en cette fête du 1er mai, qu'elle te porte bonheur, ainsi que pour tout les jours à venir, ma rose, et mon muguet ! Toute mon amitié, Corinne (Cronin)

    10
    Mardi 1er Mai 2012 à 12:37
    Isa-Marie

    Mais mais... Mai !

    Bon premier mai chère Cendrine !

    Amitiés d'Isa-Marie

    9
    Mardi 1er Mai 2012 à 12:19
    Rose

    Bonjour Cendrine,

    Que de belles choses en partage ici sur tes pages!!

    Magique mois de mai, en effet! En plus, c'est le mois de mon anniversaire  Mais chut, faut pas le dire :-)

    Je viens te souhaiter un bon premier mai et déposer en toute amitié une brassée de jolis brins de muguet! Je souhaite qu'ils te portent chance!!!

    Grosses bises à toi

    Rose

    8
    Mardi 1er Mai 2012 à 08:51
    afaurore

    merci pour cet article très instructif

    7
    Mardi 1er Mai 2012 à 08:26
    cathycat

    ps. je comprends d'autant mieux qu'avec toutes ces légendes les inquisiteurs aient eu les nerfs qui frisent !... mais certaines croyances païennes ont eu le dernier mot !!! Bisous

    6
    Mardi 1er Mai 2012 à 08:25
    Fourchette

    Je t'offre ce petit brin 

     

    Bonne journée.

    5
    Mardi 1er Mai 2012 à 08:23
    cathycat

    Merci pour ce merveilleux article. J'ignorais tout de ce monde fabuleux et tes illustrations sont tellement belles ! Ton article est un petit  bijou !!!! Gros bisous

    4
    Mardi 1er Mai 2012 à 07:50

    j'ai une autre histoire à raconter et qui n'est pas une légende,il était une fois le 1er mai 1974 vers 11h le matin,un homme qui était dans les terres de l'Anjou afin de bécher les patates,une femme lui annonça la naissance de sa première fille et c'est moi la fille qui est bien née ce 1er mai....

    3
    Mardi 1er Mai 2012 à 07:26
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour Cendrine ! Il suffit d'entrer chez toi pour en savoir plus sur cette date du premier mai !  Merci pour ta page du jour et excellente journée parfumée au muguet joli ! Bises de jill

    2
    Mardi 1er Mai 2012 à 06:59
    timilo

    J'ai apprécié énormément ton article , vraiment documenté ,un régal pour moi qui aime ce genre de lecture

    Féru d'ésotérisme , je ne vois pas le monde comme on cherche à nous le montrer, mais comme il est vraiment.

    Je reviendrais te lire et commenter ,je me dépêche, je pars manifester

    Bon et doux 1er Mai, CENDRINE

    Bisous

    timilo

    1
    Mardi 1er Mai 2012 à 06:34
    Martine Eglantine

    De bien belles cartes. Je ne connaissais pas le handfasting.

    "Le mois de mai de l'année,Décide la destinée".

    Bon 1er mai. Bises Cendrine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :