• Un délicieux parfum de violette

     Un délicieux parfum de violette

     Georges Louis Picard (1857-1943), La vendeuse de violettes.

     Le printemps frissonne encore sous ses dentelles givrées mais, solitaire ou en bouquets, la délicate violette exhale, dans les jardins et les bois, ses effluves sucrés. Elle est une des premières fleurs qui apparaît au sortir de l'hiver et elle est appréciée, depuis l'Antiquité, pour ses vertus médicinales et son parfum envoûtant.

     

    image</p>02.jpg

     

    Vivace, elle apprécie l'atmosphère ombragée des jardins et des bois où elle forme des touffes à partir d'une souche centrale d'où rayonnent de longs stolons. Ses feuilles en forme de cœur ou de rein, pubescentes et longuement pétiolées, dessinent une rosette au ras du sol alors que ses fleurs violet sombre et parfois roses ou blanches s'étirent à l'extrémité des longues tiges. Elles éclosent généralement de mars à mai mais certaines variétés sont plus précoces ou plus tardives.

     

    image</p>03.jpg

     

    Connue depuis la plus haute Antiquité dans le Bassin Méditerranéen, la violette est originaire d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord. De nos jours, elle est surtout cultivée dans le sud est de la France et la région de Toulouse. La violette et la pensée appartiennent toutes deux à l'espèce de la viola.

     

    image</p>04.jpg

    Blanche Odin (1865-1957), Panier de violettes.

     

    Noms populaires

     Fleur de Carême

    Violette de Mars

    Violette des haies

    Violette bleue

    Violette des chiens

    Violette à la couleuvre

    Violier commun

    Violetier

    Vioulétié

     

    Étymologie

     Violette vient du latin viola et du grec lon, désignant la couleur violette.

     

    image</p>05.jpg

     

    Naissance de la violette

     

    image</p>06.jpg

     

    La violette naquit du sang du dieu phrygien Attis dont la déesse aux lions, Cybèle/Agdistis, était passionnément amoureuse. Attis étant promis à Atta, la fille du roi de Pessinonte, Agdistis le frappa de folie. Attis erra par les forêts et les clairières avant de saisir son poignard pour s'émasculer. De son sang jaillit un tapis de violettes parfumées. Quand Atta l'eut retrouvé, elle mit fin à ses jours et leurs sangs mélangés engendrèrent d'autres violettes.

     

    A bien des égards, le mythe d'Attis se rapproche de celui d'Adonis dont le sang fit naître les anémones.

     

    image</p>07.jpg

    Adonis par James Northcote (1746-1831), artiste romantique anglais.

     

    La violette est également associée, dans la mythologie grecque, aux amours de Zeus et de Io. Zeus s'éprit de la nymphe Io mais Héra, la reine des dieux, nourrit une jalousie si vive que le seigneur de l'Olympe dut métamorphoser sa ravissante maîtresse en génisse blanche. Les larmes de Io se changèrent en violettes parfumées.

     

    image</p>08.jpg

    Ambrogio Figino (1540-1608), Io et Zeus.

     

    Consacrée à Vénus, la déesse de l'amour, la violette était placée dans les temples et les maisons sous forme de couronnes odorantes. D'après certains récits, Vénus céda aux avances de Vulcain, le dieu du feu, maître des forges olympiennes, qui s'était couronné de violettes...

     

    image</p>09.jpg

    John William Godward (1861-1922), Danseuse ionienne portant une couronne de violettes, 1902.



    Jeune femme couronnée de violettes, 1902.



    A l'équinoxe de printemps ou au solstice d'été, le parfum délicieux de la violette réveille les légendes et les traditions magiques du Petit Peuple. Elle est la fleur sacrée, annonciatrice du renouveau de la Nature...

     

    image</p>11.jpg

    Cicely Mary Barker (1895-1973), Flower Fairies

     

    Dans les croyances anglo-saxonnes, la violette apporte l'amour, la chance et la fécondité. Au moment d'Ostara, le sabbat de la lune de printemps, les anciennes traditions invitent à offrir à la reine des fées une petite écuelle de crème sucrée sur laquelle on aura semé quelques violettes. Mais si une violette fleurit en automne il ne faut pas la cueillir ou respirer son parfum car elle appartient aux « sombres mondes ». Il faut passer son chemin.

     

    image</p>12.jpg

     

    Pour les chrétiens, la violette est l'attribut de Santa Viola, honorée le 3 mai à Vérone et l'emblème de Sainte-Fina qui vécut au XIIIe siècle en Toscane, à San Gimignano. Fina mourut à l'âge de quinze ans, d'une maladie ulcéreuse, après avoir aidé les plus démunis. Les récits populaires rapportent que des violettes jaillirent autour d'elle au moment de sa mort.

     

    image</p>13.jpg

    Sainte-Fina par Benozzo Gozzoli (1420/1424-1497).

     

    Dans le langage des fleurs, la violette symbolise la modestie, la pudeur et la timidité car elle dissimule ses semences et s'autoféconde dans son écrin de feuilles.

     

    Quand elle est bleue, elle évoque la fidélité. Si elle est blanche elle représente le bonheur et la sérénité mais elle est avant tout un symbole d’amour secret.

     

    image</p>14.jpg

     

    Les poètes du Moyen Âge et de la Renaissance l'ont chantée. Théophraste, élève d'Aristote, considéré comme un des « pères de la botanique », a évoqué ses vertus.

     

    image</p>15.jpg

     

    Dans l'ancienne Athènes, des pommades et des tisanes à base de violette étaient réputées embellir et apaiser certaines inflammations de la peau . Dans la Rome antique, les violettes odorantes ou violettes de mars, tressées en couronnes, étaient destinées à apaiser les maux de tête et les effets de l'ivresse. On déposait aussi sur les tombes des bouquets de violettes que l'on associait à la mémoire des ancêtres.

     

    image</p>16.jpg

    Blanche Odin (1865-1957), Vase aux violettes.

     

    La violette entra naturellement dans les monastères et les jardins de simples du Moyen Age. Elle figure dans de nombreux traités de médecine et de botanique et dans La Flore de Basilius Besler (1561-1629), médecin, botaniste et pharmacien de Nuremberg, où de fines planches décrivent avec précision ses différentes variétés.

     

    image</p>17.jpg

     

    Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les aristocrates des cours européennes se parfumaient avec de la poudre de violette musquée. La violette occupa une place privilégiée dans le Potager du Roi à Versailles et fut dégustée sur les tables les plus prestigieuses. La Quintinie, le jardinier de Louis XIV, créait, avec plusieurs variétés de violettes, des compositions luxuriantes où se mêlaient le rose, le blanc et le bleu.

     

    image</p>18.jpg

     

    Napoléon Bonaparte fut appelé « Père la Violette » par ses soldats lors de son exil à l’île d’Elbe car il était censé « revenir avec les violettes », c’est-à-dire avec le printemps.

     

    image</p>19.jpg

    Sarkis Diranian (1854-1918), Élégante au bouquet de violettes.

     

    La passion de Napoléon pour les violettes naquit lors de sa rencontre avec Joséphine de Beauharnais. Elle lui offrit le petit bouquet de violettes qu’elle arborait à la ceinture ou près de son corsage.

     

    image</p>20.jpg

    Éléonore Escallier (1827-1888): Bouquet de violettes, 1856.

     

    D'après la tradition populaire, Napoléon cueillit des violettes sur la tombe de Joséphine et les conserva dans un médaillon jusqu’à sa mort.

     

    image</p>21.jpg

    Élisabeth Whitehead Violettes, vers 1900.

     

    L'impératrice Marie-Louise, seconde épouse de Napoléon 1er, devenue Duchesse de Parme après la chute de l’Empire en 1814, adorait la violette et en fit l'emblème de la ville.

     

    image</p>22.jpg

    Marie-Louise (1791-1847), fille de l'empereur d'Autriche et petite-nièce de Marie-Antoinette.

     

    image</p>23.jpg

     

    La violette cucullée est l’emblème floral de la province canadienne du Nouveau-Brunswick, officiellement créée le 16 août 1784.

     

    image</p>24.jpg

     

    En France, sous le Second Empire (1866), les Palmes académiques adoptèrent la couleur des violettes impériales.

     

    image</p>25.jpg

     

    «Violettes impériales» est le titre d’une opérette interprétée par Luis Mariano, d’abord sur la scène du théâtre Mogador puis au cinéma, en 1952, dans un film de Richard Pottier.

     

    image</p>26.jpg

     

    L'héroïne de cette fable musicale est Violetta, une danseuse gitane, vendeuse de violettes, qui s'éprend d'un comte et devient fleuriste à la cour de l'impératrice Eugénie de Montijo...

     

    image</p>27.jpg

    Théodore Chassériau (1819-1856), Mademoiselle Cabarrus, 1848, musée de Quimper.

     

    Sous le Second Empire et à la Belle-Époque, la violette s'imposa comme la fleur des élégantes. Les dames glissaient des petits bouquets ronds dans leur corsage ou piquaient des violettes sur leurs manchons de fourrure, agrémentant ainsi leurs toilettes d'une touche chic et parfumée. Des poésies de Shakespeare étaient parfois glissées à l'intérieur des bouquets.

     

    image</p>28.jpg

    Walter Crane (1845-1915), Shakespeare's Garden XI: Violette et Primevère.

     

    Ainsi ai-je réprimandé la violette précoce:

    «Suave friponne, où as-tu volé le parfum que tu exhales si ce n’est au souffle de mon amour? Cet éclat empourpré qui fait le teint de ta joue si douce, tu l’as outrageusement teinté aux veines de mon aimée. »

     

    (William Shakespeare, Sonnets XCIX)

     

    image</p>29.jpg

     

    Les « Violette » sont célébrées le 5 octobre, à la Sainte Fleur. Réputées fidèles et pures dans leurs sentiments, elles sont aussi qualifiées de « grandes amoureuses ».

     

    « L'amour est un bouquet de violettes » chantait Luis Mariano. Emblème du printemps naissant, la violette, sur les cartes de Saint-Valentin et de Bonne Année, attise les désirs ensommeillés, la chance et la prospérité.

     

    image</p>30.jpg

     

    image</p>31.jpg

     

    image</p>32.jpg

     

    image</p>33.jpg

    Carte de 1905

     

    image</p>34.jpg

     

    image</p>35.jpg

     

    La violette est devenue l'emblème de la ville de Toulouse où chantent les couleurs et les parfums. Confréries et coopératives de la ville rose, appelée aussi « cité des violettes », ont donné ses lettres de noblesse à cette fleur symbole de renouveau.

     

    Aux alentours de 1854, la violette de Parme fut introduite dans les jardins des maraîchers qui s'étendaient au nord de Toulouse. Cultivée en alternance avec les légumes, elle était vendue sur le Marché aux Violettes du quartier des Jacobins et dans les rues animées du centre ville.

     

    image</p>36.jpg

     

    La violette de Toulouse connut un âge d'or pendant la première moitié du XXe siècle. Elle fut exportée à travers toute l’Europe jusqu’en Russie. Il semble que l'hiver 1956 ait détruit une part conséquente des cultures et que les producteurs se soient raréfiés dans la deuxième partie du siècle mais en 1985, Adrien Roucolle, un ingénieur agronome, réussit à relancer la culture de la violette à Toulouse. Elle est aujourd'hui un produit régional incontournable, une manne sucrée qui se décline à travers une myriade de gourmandises...

     

    image</p>37.jpg

    Les violettes cristallisées, un de mes pêchés mignons!!!

     

    Des sucres enivrants...

     

    image</p>38.jpg

     

    image</p>39.jpg

     

    Des liqueurs et des sirops... (Je ne fais pas de publicité, je vous fais partager mes coups de coeur gourmands...)

     

    image</p>40.jpg

     

    image</p>41.jpg

     

    La violette nous fait pénétrer dans un univers de poésie culinaire... Elle se savoure en salade, en confiture, en gelée, sous forme de miel et de pâte gélifiée. Le vin de violettes est particulièrement capiteux.

     

    image</p>42.jpg

     

    La «Violette» est aussi l’une des récompenses décernées par l’Académie poétique des Jeux floraux.

     

    image</p>43.jpg

     

    Et n'oublions pas qu'elle est appréciée depuis fort longtemps par la médecine populaire.

     

    image</p>44.jpg

    Albrecht Dürer (1471-1528), Violettes, vers 1500, aquarelle sur parchemin.



    « La première violette que tu trouveras au printemps, mange-la, et l'an devant, tu n'auras jamais la fièvre. » Ce proverbe normand fait allusion à la violette des haies que les anciens grimoires médicaux prescrivent à raison d'une pincée par tasse d'eau bouillante, sucrée au miel.



    Dans la Rome antique, l'usage voulait que les invités des banquets portent des couronnes de violettes tressées pour apaiser les migraines dues à l'ivresse. D'après un texte de l'École de Salerne:

    « Pour dissiper l'ivresse et chasser la migraine,

    La violette est souveraine

    D'une tête pesante elle ôte le fardeau,

    Et d'un rhume fâcheux délivre le cerveau. »



    L'abbé Sebastian Kneipp (1821-1897), incontournable personnalité de la médecine « non conventionnelle », recommandait les compresses imprégnées de décoction de fleurs de violette pour calmer les névralgies et la nervosité.



     

    Un délicieux parfum de violette

     

    L'infusion de fleurs séchées est indiquée contre les inflammations des voies respiratoires, le rhume, la bronchite et la toux quinteuse. Elle adoucit la peau et favorise la cicatrisation des petites plaies. Elle exerce sur l'intestin une action légèrement laxative. La décoction de racine est vomitive. La teinture homéopathique de plante fraîche est utilisée pour calmer les douleurs d'oreille et la toux quinteuse.



    Un délicieux parfum de violette

     

    Un parfum nommé désir

     

    Au XVIe siècle, la poudre de violette musquée était préconisée pour embellir la chevelure. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, elle était utilisée pour couvrir les odeurs corporelles et à l'époque victorienne, grâce à sa richesse en irone, un composé odorant d'une particulière intensité, la violette contribua à l'essor de la parfumerie.

     

    image</p>47.jpg

     

    Symbole de modestie et de discrétion, la violette émet pourtant des notes parfumées à la signature puissante que les parfumeurs utilisent pour créer des fragrances féminines aussi bien que masculines.

     

    image</p>48.jpg

     

    image</p>49.jpg

     

    La violette dans les arts

     

    Représentée dans l'enluminure médiévale comme un symbole à la fois marial et courtois, la violette s'impose, à travers différents portraits comme un emblème d'innocence, d'humilité et d'exquise féminité.

     

    image</p>50.jpg

    Le Jardin de Paradis, peinture sur bois réalisée vers 1410.

     

    Dans l'hortus conclusus (jardin clos) de la Vierge Marie, la violette éclot près de la rose, de l'iris et du lys blanc. Elle décore aussi les marges, les initiales et les bordures des manuscrits.

     

    image</p>51.jpg

    Stephan Lochner (1400/1410-1451), la Madone à la violette, vers 1435-1440.

     

    image</p>52.jpg

     

    image</p>53.jpg

    Luca Signorelli (vers 1445-1523), La Vierge Marie et l'enfant Jésus avec des saints, 1484. La violette se révèle au premier plan.

     

    Violette des humbles, manne embaumée qui se vendait à la criée ou au gré de la marche, dans les rues des grandes villes.

     

    image</p>54.jpg

    Ferdinand Pelez (1848-1913), Un martyr ou le marchand de violettes.

     

    image</p>55.jpg

    Stanislaw Wyspianski (1869-1907), la fille aux violettes.

     

    Pétales d'innocence qui se dévoilent sous la caresse du printemps...

     

    image</p>56.jpg

    Paul Peel (1860-1892), Portrait de Gloria Roberts, 1889.

     

    Violettes des dames, messagères des élégances et compagnes des rêveries.

     

    image</p>57.jpg

    Franz Xavier Winterhalter (1805-1873): L'impératrice Eugénie entourée de ses dames d'honneur, 1855.

     

    image</p>58.jpg

    L'impératrice arbore une couronne de violettes et tient un bouquet de violettes dans la main droite.

     

    image</p>59.jpg

    Edgar Maxence (1871-1954), Jeune fille au bouquet de violettes, musée des Beaux-Arts de Rennes.

     

    Ce peintre symboliste, originaire de Nantes, peut être rapproché des préraphaélites. Les racines de son art plongent dans le mythique passé de la Bretagne.

     

    image</p>60.jpg

    Henry Meynell Rheam (1859-1920), Violettes, 1904. Artiste préraphaélite.

     

    image</p>61.jpg

    Sir John Lavery (1856-1941), Portrait de Miss Julia Macguire.

     

    image</p>62.jpg

    Lilla Cabot Perry (1848-1933), une des premières artistes impressionnistes aux États-Unis. Portrait d'Alice Perry Grew au bouquet de violettes.

     

    image</p>63.jpg

    Eva Gonzalez(1849-1883), La Paresse ou l'Indolence, 1871-1872.

     

    image</p>64.jpg

    William Worcester Churchill (1858-1926), Le petit bouquet de violettes.

     

    image</p>65.jpg

    Édouard Manet (1832-1883), Berthe Morisot au bouquet de violettes, 1872.

     

    A la fin de l'année 1871, marqué par la guerre franco-prussienne et les évènements de la Commune, Manet retrouve son amie artiste et future belle-soeur Berthe Morisot (1841-1895).

    Il la représente vêtue de noir, telle une mystérieuse apparition, dans une oeuvre tout en ombre et en lumière. Ce portrait « aux noirs », comme l'appellent les historiens d'art, a été prêté à la Royal Academy of Arts de Londres, jusqu'au 14 avril 2013, pour l'exposition « Portraying Life ».

    L'écrivain Paul Valéry (1871-1945) disait: « Je ne mets rien dans l'oeuvre de Manet au-dessus d'un certain portrait de Berthe Morisot daté de 1872. »

     

    image</p>66.jpg

    Paul Chmaroff (1874-1950), Femme au bouquet de violettes.

     

    Liqueur de violettes au trouble et mystérieux sillage... Quand fleurs et tissu se confondent dans la transe des couleurs.

     

    image</p>67.jpg

    Giovanni Boldini (1842-1931), Luisa Casati avec un lévrier, 1908. Marquise, muse, mécène la Casati est un sacré personnage!

     

    Violette des âmes et des esprits accompagnant la mythique Ophélie dans sa dernière demeure, au fil de l'eau...

     

    image</p>68.jpg

    Sir John Everett Millais (1829-1896), Ophélia, 1851-1852.

     

    L'héroïne d'Hamlet arbore un collier de violettes en guise d'offrande funéraire.

     

    image</p>69.jpg

     

    Elles symbolisent aussi la pureté de son amour, dans la vie comme dans la mort.

     

    image</p>70.jpg

    Claude Monet(1840-1926), Portrait de Camille au bouquet de violettes.

     

    Camille Léonie Doncieux (1847-1879) était la première femme et le modèle favori de Monet. Elle a également posé pour Pierre-Auguste Renoir et Édouard Manet. Sur ce tableau, elle est déjà très malade et soignée par Alice Hoschedé, la maîtresse de Monet. Les violettes sont à nouveau investies d'une connotation funéraire.

     

    Mais n'oublions pas que leur merveilleux parfum dessine les chemins du rêve et de la fantaisie la plus vive.

     

    image</p>71.jpg

    René Magritte (1898-1967), La grande guerre, 1964.

     

    Surréalistes violettes au service d'une poésie de l'image capable de délier toute imagination...

     

    image</p>72.jpg

    Blanche Odin

     

    Les aquarellistes et les artistes de natures mortes ont admirablement saisi la beauté qui palpite dans ces bouquets de senteurs.

     

    image</p>73.jpg

    Antoine Vollon (1833-1900), Nature morte aux violettes.

     

    image</p>74.jpg

    Eugène Claude (1841-1922), Corbeille de bouquets de violettes.

     

    Profondément enracinée dans l'imaginaire des artistes, la violette nous offre une palette d'émotions délicieuses et nous invite à succomber à ses charmes veloutés. J'espère que cette promenade culturelle, gourmande et parfumée vous aura enivrés autant que moi...

     

    image</p>75.jpg

    Édouard Manet (1832-1883), Bouquet de violettes, 1872.

     

    Je vous remercie de votre fidélité, je vous embrasse!

     

    image</p>76.jpg

    Plume

    « Symphonie de bleu à Certes-GraveyronFlammes de Printemps... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    96
    intermezzo
    Samedi 29 Août 2015 à 23:19

    Merci pour ce très joli site, si bien documenté et illustré ! Bravo pour votre recherche.

    95
    Tina L
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 17:54

    Je te souhaite un beau week-end ma belle

    KISSOUS

    Des pensées pour toi...

    94
    Tina L
    Dimanche 11 Août 2013 à 05:06

    Coucou ma belle,je t'envoie des gifs comme promis, j'ai aussi relu ton article sur la violette, c'est superbe, il y a plein de parfums gourmands, j'adore, bonne nuit si tu dors pas encore ou bonne journée comme tu veux :) KISSOUS de TINA

    93
    Lundi 20 Mai 2013 à 18:33

    un petit coucou à ma fée de paris....chez qui je me trouve toujours au paradis....j'espére que tout va bien pour toi....mes pensées t'accompagnent....douce soirée...;bisesssssssssssssssss
    claude

    92
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:43
    91
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:42

    Ces fleurs sont pour toi avec grande amitié.

    90
    Jeudi 16 Mai 2013 à 14:25

    merci de ta visite ma chère fée en plumes ....et ailes d'or.....je n'ai pas résisté à ton parfum enivrant de violette...heureux de passer te saluer....douce journée.....bisessssssssssssss
    claude

    89
    Jeudi 9 Mai 2013 à 14:01

    bien reçu ton message....ne t'inquiéte point....cela te permet un peu de repos...c'est toujours bénéfique....douce journée à toi....bisesssssssssss
    claude

    88
    Mercredi 1er Mai 2013 à 11:08

    Agréable 1er mai ,plein de joie et de bonheur gros bisous Hélène

    87
    ROSIA. Profil de ROSIA.
    Mercredi 1er Mai 2013 à 09:54
    86
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Mardi 30 Avril 2013 à 15:49

    Bonjour Cendrine,

     

    Comme tu as su broder sur cette belle fleur qu'est la violette ton inspiration et tes rechcherches nou l'on fait admirer en bouquet, en parfum et même en liueur. Une pure merveille une lecture passionnante, un vrai pmaisir de lecture. Désolé pour mon grand retard dand mrd commentaires. Prends bien soin de toi. Bises très amicales.

    Henri.

    85
    Mardi 30 Avril 2013 à 11:03

    Je viens te souhaiter  un agréable 1er mai ,que ces quelques fleurs de muguet t'apporte bonheur joie et santé

    bisous Hélène.

    84
    Mardi 30 Avril 2013 à 09:52

    Bonjour

    Les caniveaux débordent, et le temps est toujours aussi humide, la pluie ne cesse pas, bref c'est la mousson un peu partout dans pas mal de régions. Pour ce qui est du froid c'est l'hiver qui est de retour pour mieux nous faire apprécier les futurs beaux jours qui vont arriver. lol !

    Mon coeur déborde d'amitié, le temps est un immense ciel bleu au fond de mes yeux, et tout cela pour toi, pour que tu n'oublies pas que je t'apprécie, que j'aime ta présence et que je te dis merci pour ce bel échange.

    Je te souhaite un mardi au sec et au chaud ! Un bon café pour ceux qui aiment et je te dis à demain.

    Prends soin de toi !

    Lolli



    Lolli

    83
    Dimanche 28 Avril 2013 à 15:11
    cathycat

    Que de ressources dans une petite fleur si frêle ! et que de légendes. J'aime beaucoup celle des larmes de Io, elle est très romantique. Et puis je me doutais bien que tu étais une grande gourmande et que tu saurais bien célébrer ces délicieuses friandises. Porte toi bien Cendrine. Gros bisous

    82
    Mardi 23 Avril 2013 à 21:24

     La viollette m a souvent fait tourner la téte, et j ai rarement été déçu en voyant la femme dont émanait ce parfum. Puissent toutes ces qualités dont elle est l ambassadrice briller dans notre monde ou seule la compétition est de mise. J ai eu la chance de pouvoir apprécier les bonbons de cette plante plus que de raison, car nous avions une amie qui travaillait dans les controles alimentaires.

    Je te souhaite une meilleur santé, et j ai toujours le coeur serré en apprenant au hasard des commentaires que tes graves problémes reviennent sans cesse. Pour moi, il en est de méme, sans atteindre des proportions catastrophiques comme pour toi.

    Bonne soirée Cendrine

    Latil

    81
    Lundi 22 Avril 2013 à 09:00
    TititeParisienne*

    Bonjour Cendrine,

    Comment vas tu ? a tu passé un bon weekend ? moi excellent ! je suis allée au Parc Floral où j'ai vu pas mal de nids et d'oiseaux.

    Je vais attendre avant d'aller sur la nouvelle formule d'OB, mais si il n'y a pas de changement je fermerais mon blog et je ne pense pas en ouvrir un autre ailleurs, ça me gonfle. Après les blogs Orange et "L'autre endroit" maintenant OB, je ne vais pas faire que ça que de recommencer ailleurs, alors j'arrête là l'aventure.

    Je te souhaite une très bonne journée, amitiés, Véronique.

                                                  

    80
    Dimanche 21 Avril 2013 à 20:42

    Coucou Cendrine,

    Merci pour ton com. Tu peux faire la recette avec une autre bestiole que du lapin...du poulet par exemple ou du porc ( filet mignon)

    Moi aussi j'espère que tu vas bien. Gros bisous et bon début de semaine

    79
    Dimanche 21 Avril 2013 à 20:08
    francine94

    bonjour, merci pour tes explications! désolée je suijs débordée e te souhaite une bonne soirée bisous

    78
    Dimanche 14 Avril 2013 à 20:56

    Bonsoir ma douce cendrine

    Comme promis un petit coucou

    Ma petite fille est là, je me ferai donc très court, elle reprend la route ce soir et je veux profiter de ce grand bonheur, cela faisait deux ans que je l'avais pas vue , je te retouverai lundi pour commenter ton article

    Je te souhaite une bonne fin de dimanche avec des bisous

    Méline

    77
    maplumefee Profil de maplumefee
    Dimanche 14 Avril 2013 à 20:17

    A LAGARDERE

    Cher Claude,

    C'est un plaisir de lire ton message et de te retrouver ainsi, je suis très touchée. Merci beaucoup pour la sensibilité de tes mots. Je t'embrasse très affectueusement

    Cendrine

    76
    lagardère
    Dimanche 14 Avril 2013 à 19:31

    tu es toi même une merveilleuser violette....tu en as toute les qualités ... toute la beauté....toute la plus douce et enivrante odeur... je suis sous le charme de ton article merveilleux...tu es la vrai déesse violette....celle que l'on aime et dont on tombe amoureux....car tu diffuse cette essence qui posséde le plus beau bleu...merci de cet instant plein de grace ..; je t'espére bien et t'embrasse affectueusement... à toi
    claude

    75
    Dimanche 14 Avril 2013 à 19:01

    Bonne soirée ma toute belle! Plein d'amicales bises toutes ensoleillées.....

    74
    Dimanche 14 Avril 2013 à 11:03

    passe un doux dimanche ici la température est douce mais pas de soleil juste un ciel gris clair , qui ne remonte pas le moral

     bisous

     

    73
    bellane-b Profil de bellane-b
    Dimanche 14 Avril 2013 à 10:37

    cette fleur très belle reste une merveille  dans nos pres et jardin*

    bisous

    72
    mamie lucette
    Dimanche 14 Avril 2013 à 09:50

    Bonjour Cendrine, comme le soleil brille je vais aller jusqu'à Verneuil faire des photos et déjeuner dans un restaurant chinois que je connais... Bon dimanche, gros bisous

     

    71
    Dimanche 14 Avril 2013 à 09:05
    CathyRose

    Merci pour ce très joli billet en l'honneur de cette jolie petite fleur si discrète ! Quand j'étais fleuriste j'adorais ces petits bouquets ronds que l'on vendait au printemps, hélas c'est une fleur plutôt éphémère ! Je me souviens aussi que j'en cueillais quelques unes en revenant de conduire les enfants à l'école, il y en avait plein sur les talus qui longeaient les bâtiments !

    Très beau dimanche et grosses bises !

    Cathy

    70
    Dimanche 14 Avril 2013 à 07:06

    Je découvre tes com's à la suite. Ne te fie pas aux apparences, c'est un vrai bazar, chez moi. J'ai découvert, dans mes placard, des petits habitants indésirables. Tout le contenu se retrouve peu à peu dans des sacs poubelles, vaporisé de poison et je "vaporette" à tout va. C'est l'état de guerre et je ne sais combien de temps cela va durer !

    Seule ma table, comme un ilot au milieu du désastre surnage et offre à mon regard de quoi le rasséréner.

    Gros bisous ma Cendrinette, et belle journée !

    69
    Dimanche 14 Avril 2013 à 06:54

    J'aime bien les opérettes , comme Violettes impériales

    Bon et doux Dimanche CENDRINE

    Bisous

    timilo

    68
    Dimanche 14 Avril 2013 à 06:52

    Merci de m'avoir prévenue pour ton mail car ma messagerie fait encore des siennes.

    Gros bisous et belle journée !

    67
    Dimanche 14 Avril 2013 à 05:17
    66
    Dimanche 14 Avril 2013 à 03:04

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire. C'est vraiment effarant vos crises hémorragiques il n'y a pas d'autres mots pour décrire une telle situation. Oui vous avez raison en ce qui concerne les soirées "festives" c'est complètement idiot et de plus certaines fois il y a toujours des imbéciles pour soit boire de l'alcool et comme on dit foutre le bordel. En ce qui me concerne je ne risque pas d'aller dans des soirées car je n'ai pas d'amis, (ies). J'espère que vous aurez un moment de répis afin de passer une bonne journée pour votre anniversaire. Pour répondre à votre question, oui oui grâce à l'Eludril j'ai pu venir à bout de ma gencive qui a du s'écorcher en me brossant les dents. Mais bon quand je lis vos soucis de santé à vous je ne vais quand même pas me plaindre. Bon il est 3 heures du matin je vais aller me coucher. Je vous souhaite une bonne journée ainsi qu'un bon anniversaire enfin avec un jour d'avance car dans votre commentaire vous me dites que c'est le 15. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    65
    Dimanche 14 Avril 2013 à 01:22

    Bonsoir très chère Cendrine

    Quelques doux parfums et de belles illustrations, messagères des élégances, vont accompagner mes rêveries pour m’en aller me livrer aux avances de Morphée, non sans prendre de tes nouvelles et te souhaiter une nuit porteuse d’espoir et de repos bien mérité

    Gros bisous en te renouvelant mon amitié

    Le Noctamplume

    64
    maplumefee Profil de maplumefee
    Dimanche 14 Avril 2013 à 00:43

    Chers amis, je vous remercie de vos messages et je vous souhaite un excellent week-end.

    Gros bisous

    Cendrine

     

     

     

    63
    Samedi 13 Avril 2013 à 23:59
    Bonsoirma douce Cendrine

    Je commenterai les articles que lundi, ma petite fille que je n'avais pas vue depuis deux ans est arrivée à l'improviste, de passage dans notre région et reprend la route demain soir; je suis tellement heureuse de la voir

    Ces deux jours je ne ferai qu'un coucou

    Bonne soirée avec de gros bisous à vous deux
    Méline

    62
    Samedi 13 Avril 2013 à 19:32

    Coucou ma Cendrine.

    Merci pour des bons voeux, je commence à casser les oreilles de mes parents depuis 61 ans et 2 heures.

    Je ne savais pas que tu avais un souci de déficit immunitaire. C'est pas très drôle tout cela et c'est vrai qu'il faut faire très attention. Prendre soin de toi et surtout continuer longtemps à nous faire de très beaux billets.

    Bises et bonne soirée

    61
    Samedi 13 Avril 2013 à 13:19

    bonne journée cendrine

      toujours couvert par moment le soleil mais

     je doute qu'il  reste  avec  ce ciel charger

     bon weekend de gros bisous mon amie

    60
    Samedi 13 Avril 2013 à 11:29
    PlumeAl'EncreCriée

    Certains voient des éléphants bleux, d'autres la vie en Rose... et les artistes la croquent en violette

    Même au creux de mes mains, tu restes dans mon coeur mon Âme Mie

    Je vous embrasse avec tout plein de tendresse, prenez bien soin de vous deux

    Plume

     

    59
    Samedi 13 Avril 2013 à 10:42

    12..13.14.04.2013

     

    Bonjour Cendrine, 

    Un parfum de violette, une couleur qui se décline dans plusieurs tons et que j'aime, une jolie fleur qui se cache par modestie et que je retrouverai dans mon jardin ...

    " Franche d'ambition, je me cache sous l'herbe,

    Modeste en ma couleur, modeste en mon séjour ;

    Mais si sur votre front je me puis voir un jour,

    La plus humbe des fleurs sera la plus superbe. "

                 Desmarets de Saint-Sorlin

     ( La violette,  extrait de la Guirlande de Julie - 1641 - )

    Très belle journée.

    Bisous

    Prima

    58
    Samedi 13 Avril 2013 à 10:35

    quel splendide bouquet vous offrez à vos lecteurs !!! Quelle belle idée de consacrer un article à cette ravissante plante.  On reste subjugué (une fois de plus)  par tant d'érudition et de beauté mêlées.

    bisous

    gérard

    57
    Samedi 13 Avril 2013 à 10:17

    Cocuou j'espère que tu vas mieux? on a un vague soleil! ça va aller!

     je passe te dire bon avec enfin ce rayon de soleil qui réchauffe!

    il était temps ... bisous et porte toi bien

     


    Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées

    Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées.
    Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
    Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
    Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

    Tous ces jours passeront; ils passeront en foule
    Sur la face des mers, sur la face des monts,
    Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
    Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

    Et la face des eaux, et le front des montagnes,
    Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
    S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
    Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

    Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
    Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
    Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
    Sans que rien manque au monde, immense et radieux !

     

    56
    mamie lucette
    Samedi 13 Avril 2013 à 09:26

    Bonjour Cendrine, comme le printemps n'arrive toujours pas, je me plonge dans des créations le représentant... Bonne journée, gros bisous

    55
    Samedi 13 Avril 2013 à 08:05

    Quel bel article ! Très intéressant aussi. J'aime, comme vous, la violette et tout son univers. Trouver des violettes dans un sous-bois est une grande émotion.

    Passez un bon week end.

    54
    Martine 85 Profil de Martine 85
    Samedi 13 Avril 2013 à 07:28

    Chère Cendrine, J'aime beaucoup le vase de Blanche Odin. J'éviterai de cueillir des violettes en automne mais je n'en ai jamais vu à cette époque. Je ne peux pas passer chaque jour en ce moment à cause des préparatifs de notre emménagement aux Sables et de la fin de mon activité professionnelle mais c'est toujours un plaisir de te visiter. Bises et bon week-end Cendrine

    53
    Samedi 13 Avril 2013 à 07:10

    Un bouquet de violettes 

     
     
     
    Regardez, je les ai cueillies près de la rivière,
    Sur un talus abrité et ensoleillé,
    Elles fleurissaient, prisonnières d'un vieux lierre,
    Ces précoces violettes au grand coeur mouillé.
     
    L'une d'elles,  plus fragile, elle parait si pâle,
    Comme les teintes effacées d'un vieux tableau,
    Mais elle semble animée et sur chaque pétale,
    Enchâssées, je vois trembler des gouttes d'eau.
     
    Pareilles à des pleurs tombés du beau visage,
    D'un ange amoureux, souriant dans la nuit,
    C'est celle-là surtout que j'aime, il s'en dégage
    Un parfum si subtil qu'il semble évanoui
     
    Et c'est pourquoi, ce matin , je vous apporte
    Gentiment les violettes de la nouvelle saison
    Pour que ces fleurs vous aident à franchir la porte
    Vous qui avez la poésie comme passion.
     
    timilo
     
    Ce petit poème en gage de notre amitié ...
    Bon et doux weekend Cendrine
    Bisous
    timilo
    52
    maplumefee Profil de maplumefee
    Samedi 13 Avril 2013 à 02:43
    51
    Vendredi 12 Avril 2013 à 17:37

    Bonjour Cendrine,

    Que d'inspiration sur la violette... Personnelement, je connais la violette de Toulouse, mais pas tout le reste. ton article est un puits de senteur.. et aussi de goût avec la liqueur que j'aimerai bien avoir l'occasion de déguster...

    Je vois que nous avons des gouts commun ; je suis aussi trés admiratrice de la beauté et du talent de Véronique Jannot.

    Bisous

    50
    Vendredi 12 Avril 2013 à 17:02

    Bonjour ma douce Cendrine

    C'est avec un peu plus de joie que je viens sur ton merveilleux blogs, hier avec toute cette maintenance, ça m'a bien stressée

    Aujourd'hui c'est avec la pluie et le soleil que je viens revoir ton superbe article

    Bonne soirée ma douce

    Gros bisous à vous deux

    Méline

     

    Bouquet blanc...

     

    49
    Vendredi 12 Avril 2013 à 15:45

    je n'entends plus les gens dire ça sent bon la violette

    48
    mamie lucette
    Vendredi 12 Avril 2013 à 10:06

    Bonjour Cendrine, ce ne sont pas des violettes que je viens t'offrir mais quelques brins de myosotis... Bon vendredi, gros bisous

     

    47
    Vendredi 12 Avril 2013 à 09:19

    Bien chère Cendrine, ma Belle Amie,

    Fais bien attention ...

    Attention ...

    Je me suis posée un instant avant de repartir pour de folles aventures ... pas très rigolotes mais folles tout de même car elles me font tourner la tête comme à une girouette .

    Juste pour te déposer ceci ...

     création et animation d'Alice : gif une petite douceur

    Et ce portrait de toi :

     Si, si ,c'est bien toi, je t'ai reconnue .

    J'étais en train de jouer la sérénade à quelques souris de passage quand je t'ai vu passer .Alors, j'ai dit à mes hôtes :" Regardez, c'est elle, c'est ma Petite Plume Fée , elle joue avec ses amies les corneilles !"

     

    A tout à l'heure mon petit chat garou .(je te réponds par mail)

    J'attends mon chauffeur

    Je t'embrasse du fond du coeur .

    Belle matinée.

    Véro.

     

     

     

    46
    Vendredi 12 Avril 2013 à 07:08

    Combien de grands peintres se sont servis d'un bouquet de violette pour agrémenter leur tableau

    J'aime beaucoup la violette

    Bon et doux weekend Cendrine

    Bisous

    timilo

    45
    Vendredi 12 Avril 2013 à 06:12

    Bonjour Cendrine, je suis nostalgique en lisant ton article..la violette est une plante que l'on ne trouve pas ici, ni sur les marches ni dans la nature. Je me dis que ca fait des annees que je n'ai pas senti le parfum de cette delicate fleur. Ton article est bien complet, je realise que de nombreux artistes l'ont reproduites a travers leurs oeuvres, merci de l'avoir mentionne car on ne sait pas toujours de quelles fleurs il s'agit dans les tableaux. A bientot, bises, Sylvie

    44
    Jeudi 11 Avril 2013 à 20:12
    Doria Lexie

    J'ai des violettes dans le jardin mais elles ne sont pas très jolies. 

    Les bonbons à la violette, j'adore !

    Je te souhaite une très belle soirée en ce jeudi,

    Bisous, Doria

    43
    Jeudi 11 Avril 2013 à 19:53

    Bonsoir ma douce.... A te lire, je sens, je goute, je vis la violette, merci ma jolie... Bisous....

    42
    Jeudi 11 Avril 2013 à 19:21

    Bonsoir Cendrine !


    Tu me fais plaisir, en fragrances mon amie ! Moi qui aime le parfum de la violette, les bonbons et le sirop ! La violette, qui fait tant partie de mes souvenirs d'enfance, c'est pourquoi je l'aime en parfum... un parfum qui se diffuse à la mémoire du temps ! La violette, cela ne s'oublie pas... et je suis charmée par toutes ses sublimes références  en portraits et légendes ! Ici sur Nancy, elle orne de magnifiques parcs ! Elle la Reine incontestable, comme tu le dis, de la sortie de l'hiver, et l'annonce du printemps ! Ma grand-mère, c'était son parfum, et c'est elle qui me donnait les bonbons à la violette...miam...miam (rires) J'aime tous tes tableaux, et l'oeuvre que tu nous offres en fragrances Cendrine, ça y est ! Je fredonne la chanson...innoubliable Luis Mariano ! Tu fais chasser la pluie, sa grise mine, pour nous embaumer de cette violette tant chérie à ma mémoire et dont je me parfume souvent...j'aime ces parfums d'antan ! Merci Cendrine, très gros bisous, aux efluves de violettes ! Belle et douce soiré à toi et vive la violette, ses amours secrets, sa fidélité, merci pour toutes ses richesses en trésors déployés, Corinne (Cronin) ma rose, violette ! Bisous à Christophe, à bientôt mon amie, prends bien soin de toi...avec du chocolat !


    41
    Jeudi 11 Avril 2013 à 18:19

    Les violettes ont toujours été chères à mon coeur, elles sont une des madeleines de Proust de mon enfance. elles évoquent la douceur du jardin de ma grand mère et ma grand mère elle-même qui en avait un précieux flacon sur sa coiffeuse. Aujourd'hui, le flacon est vide mais je l'ai conservé et il émane encore quelques effluves de ce subtil et envoutant parfum. Je sais quoi rajouter à ton petit paquet que je prépare depuis quelques jours...en prévision de...eh oui...je surveille le calendrier!!! Un 15 avril est si vite arrivé!! :) :) :)  J'espère pouvoir le poster à temps (avec mes horaires de ministre!! (sourire) ) Je pense bien à toi ma Cendrine et je t'envoie mille bises parfumées et sucrées!!

    40
    Jeudi 11 Avril 2013 à 15:51

    Je pourrais dire après avoir lu, c'est la violette dans tous ses états, je pense que personne ne prend autant à coeur la réalisation d'un article. Je ne connaissais pas tout mais au moins ici tout est dit sur la violette et ses dérivés, la fleur la signification la liqueur le bonbon et j'en passe je ne veux pas tout énumérer. Mais aussi les films, les chansons. Même Napoléon...

    Bravo c'est rarissisme de trouver une telle précision.

    Merci Cendrine tu es une véritable fée.

    Belle fin de journée et bisous

     

    EvaJoe

    39
    Jeudi 11 Avril 2013 à 14:34
    gegouska

    Bonjour chère Cendine, j'ai bien reçu ton com sur mon nouveau blog , et je te remercie d'y être passer me visiter. Pour l'instant ce blog est à l'essai le temps que les techniciens d'Over le perfectionne car il manque encore plusieurs modules. et le transfert de tous les blogs d'Over est prévu semble t-il vers octobre 2013.

    Gros bisous à bientôt

    38
    Jeudi 11 Avril 2013 à 11:31

    Bonjour très chère Fée Cendrine

    Je comprends mieux pourquoi maintenant les violettes se font de plus en plus rares, le fait que leur langage symbolise la modestie, la pudeur et la timidité, sont  vertus qui se perdent de nos jours.

    Je ne savais pas que Napoléon avait ce côté romantique et je suis ravi de l’apprendre, de plus cette violette relate une riche histoire concernant les grands de ce monde de l’époque et certains de nos chanteurs contemporains ne s’y s’ont pas trompés en l’habillant d’un parfum d’amour.

    Merci pour Toulouse, j’en sais un peu plus et pour mes migraines, il va falloir que je teste, si ça peut m’éviter les produits chimiques, je vais retourner dans mes bois favoris où j’en trouve quelques fois.

    Je m’enivre au passage de ce doux et subtil parfum fleuri d’amour, en te remerciant de tes gentils commentaires et je repasse dès que possible finir ma lecture.

    Gros bisous et toute mon amitié

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    37
    mamie lucette
    Jeudi 11 Avril 2013 à 10:19

    Bonjour Cendrine, dommage que l'on ne puisse respirer l'odeur de ces jolies bouquets de violettes... Le temps est encore gris aujourd'hui.... Bon jeudi, gros bisous

    36
    Jeudi 11 Avril 2013 à 10:14
    choupette82

    La violette je connais très bien vu que je suis née à Toulouse, quand j'étais petite ma mère pour le carnaval m'habillait toujours en toulousaine (un habit mangifique aux tons violet) et j'avais mon petit panier de violettes obligatoire bien sûr !!!!

    Gros bisous

    35
    Jeudi 11 Avril 2013 à 06:47

    La violette est la déesse du printemps....

    J'aime son parfum

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    34
    maplumefee Profil de maplumefee
    Jeudi 11 Avril 2013 à 01:36
    33
    maplumefee Profil de maplumefee
    Jeudi 11 Avril 2013 à 01:33

    Un grand merci à toutes et à tous pour vos charmants commentaires...

    Gros bisous parfumés!

    Cendrine

    32
    Mercredi 10 Avril 2013 à 23:46

    Que de jolies choses dans ton article! cette fleur que l'on dit modeste, apparait en pleine beauté. je ne connaissais pas le côté gastronomie de ces plantes

    c'est une étude très complète comme tu sais les faire, je te souhaite de beaux rêves roses ou violets, c'est aussi joli

     

    mille bisous

    Angie

    31
    Mercredi 10 Avril 2013 à 21:55

    Un article plein de charme, encore une fois, doux et frais comme ces touffes de violettes qui viennent d'éclore au jardin. Grâce à toi nous regarderons nos modestes violettes avec les yeux des peintres.

    Merci, chère Cendrine.

    30
    Mercredi 10 Avril 2013 à 19:30

    Bonsoir Chère Cendrine,

    Tu m'as mis l'eau à la bouche avec ces bonbons figurant dans ton article (rire) ! J'aime beaucoup cette friandise que l'on ne trouve pas souvent chez nous. Tu nous offres ici tout "l'éventail" des symboles de cette fleur si agréable. Mais j'ignorais qu'elle avait eu aussi une connotation funéraire. Cela m'a beaucoup étonnée. Tes tableaux sont très agréables une fois encore. Je reviendrai apprécier mieux encore ton article très complet que je vais "effeuiller" dans le détail avec plaisir.

    Douce soirée et douce journée. J'espère que tu vas mieux.

    Toute mon amitié et de gros bisous,

    Cathy.

    29
    Mercredi 10 Avril 2013 à 18:09
    afaurore

    merciiiii pour ce bel article
    je suis très sensible aux violettes habitant près de Toulouse hi hi hi

    28
    Mercredi 10 Avril 2013 à 17:56

    (Gaëlle Boissonnard -le bouquet de violettes)

    Bonjour ma Petite Fée Plume ,

    Violette est passionnée, mais n'aime qu'en cachette

    Elle hésite à sortir de son écrin de feuilles

    Si secrète qu'il semble qu'elle se recueille

    Elle se voile d'ombre, élégante et discrète .

    Corolle veloutée, délicate silhouette

    Et parfum raffiné; Violette saurait plaire

    Cependant cette fleur demeure solitaire

    Perdue dans ses pensées, elle n'est point coquette.

    Un jour viendra, pourtant ,où la belle Violette

    Révèlera au monde ses trésors cachés

    Et alors éclorera dans ses yeux mordorés

    La tendresse absolue , l'Amour pur des fleurs quiètes. 

    Ton billet est un "chaptel de fleurs"qui honore cette petite fleur sauvage . Une merveille .  

    Sache que je pense à toi du fond de mon p'tit coeur bordé de violettes cristallisées ...

    Je t'embrasse bien afectueusement

    Véronique.

     

    27
    Mercredi 10 Avril 2013 à 17:29

    belle et romantique est la violette ... raffinée et simple ... je pensais justement faire des bonbons ce we .....

    superbes tes gravures et aniennes cartes!

     j'espère que tu vas bien? gros bisous ici acec pluie fine .... et demain 8h les ouvriers arrivent pour mettre les échaffaudages dans la cour pour refaire le toit ... j'ai du vite tout bouger sous la pluie ce matin ...palettes et pot de pots de fleurs entassés dans un coin :(

    bisous

     

    26
    Mercredi 10 Avril 2013 à 17:27
    25
    Mercredi 10 Avril 2013 à 16:35
    Méline70

    Bonjour Cendrine,

    Un tout grand merci pour tes chaleureux passages... et encore un autre pour cet hommage à la violette, petite fleur minuscule et sans importance mais qui pour moi représente un hymne merveilleux à la Nature et à tout ce que représente la couleur violette pour moi... toujours ces reproductions qui signent tes articles de manière indélébile... ce pourrait être un jeu finalement, regarder seulement les photos sans les textes et je saurai qu'elles émanent de toi... lol...

    Je suis désolée pour ces nouvelles souffrances que le faux-printemps n'arrive pas à assouvir... pas en forme non plus pour d'autres raisons sans doute mais le temps y est certainement pour quelque chose, c'est certain... je mets mon blog en pause le 12 et jusqu'au 22 avril, je pense te l'avoir déjà dit... un petit tour en Baie de Somme pour la fête des cerf-volants... avec Danièle... mais cela reste un énorme effort pour moi... ce n'est jamais ce que l'on veut, quand on veut, comme on veut... cela dit je ferai des photos que je t'adresserai à mon retour... repose toi mon amie, je suis de tout coeur avec toi et j'arrête de gémir sur ce qui n'est pas "gémissable"... lol... une toute belle soirée pour Christophe et toi, gros bisous à vous deux

    Jacqueline

    24
    Mercredi 10 Avril 2013 à 16:18

    Coucou Ma Douce Fée Préférée !!! Sourire

    Hummmm, c'est donc d'ici que vient ce doux parfum ennivrant !!! Sourire Fleuri

    J'adoOOore la Violette... depuis toujours... Sourire... Par contre, je ne savais pas trop "pourquoi"... mais voilà, Dame Cendrine s'est organisée à merveille pour me le faire découvrir... Clin d'oeil

    Tout est là, en tendre révélation dans ton article !!! Sourire Comblé

    C'est toujours aussi enrichissant de venir te rendre une douce p'tite visite Amicale !!! Sourire Enchanté

    Chez Mamie Lotte, ma Voisine, la violette se répand de toutes parts de plus en plus chaque année ; c'est magnifique... cette année, j'ai même la chance d'en avoir quelques unes qui ont migré vers mon Jardin... Sourire Ravi

    Merci pour ce très tendre moment printanier et si plein de douce culture !!! Grâce à Toi, je sais tout sur La Violette !!! Sourire Radieux

    Je te souhaite une très douce journée Ma Douce & Précieuse Amie Cendrine !!! intense sourire

    Mille millions de tonnes de très très tendres Bisoudoux Affectueux

    ***Tincky***

    23
    Mercredi 10 Avril 2013 à 15:32

    Coucou cendrine, merci d'avoir passé sur mon blog. Tu as un blog très joli, très joli article sur la violette, et superbment illustré.

    Je fais l'inscription a ta news car je veux te suivre. J'aime beaucoup Paris !!!

    Bon aprés midi

    Rosa

    22
    Mercredi 10 Avril 2013 à 15:15

    Merci Cendrine d'être passé sur mon blog , je viens de regarder ton reportage sur les violettes ,dans les alpes maritimes à Tourette sur Loup il y a la fête des violettes ,je crois que c'est le mois prochain ,c'est une très belle fête , l'inconvénient c'est qu'il y a tellement de monde , qu'il faut aller se garer au cent diable et que pour arriver au village ça monte!!!!

    Bonne fin de jour ée Cendrine bisous Hélène

    21
    Mercredi 10 Avril 2013 à 13:53

    bonjour Cendrine , ah oui quel hommage à la violette et aux Violettes  , une très jolie fleur qui sent très bon !!!  et Louis Mariano  j'adore   merci  belle fin de journée  A+  Amicalement

    20
    Mercredi 10 Avril 2013 à 13:05

    je n'aurais jamais imaginé qu'elle fut autant peinte, je regarderai plus en détails les tableaux dorénavant !

    tu en as mis de très très jolis

    La mort est souvent présente autour de cette jolie fleur

    j'en ai plein le jardin en ce moment et les fossés en sont couverts également, je me suis essayée une année à faire un pot de gelée de violettes ... il n'a pas fait long feu tellement c'était délicieux, mais je n'ai jamais recommencer en me disant qu'elles étaient mieux à leur place en pleine nature ..

    bonne journée et merci pour ce superbe article

    19
    Mercredi 10 Avril 2013 à 12:59

    coucou cendrine

    c'est mon grisou qui n'est plus la depuis bientot trois ans et me manque toujours snifff

     je sais  c'est pas  gaie d'avoir mal au crane

     mais  si ton mal de tête ne passe pas essaie un truc 

    coupe des rondelles d'oignons et met les  sur le front  reste allonger  une heure

     remède de grand mère  avec mon mari sa marche

    bon après bien te laver le frond sinon tu sent  mdr!!! bonne journée de gros bisous mon amie

    18
    escargotine
    Mercredi 10 Avril 2013 à 12:21

    quel magnifique reportage autour de la violette !!!!! que du bonheur - merci

    je te souhaite un bon mercredi fleuri - bises

    17
    Mercredi 10 Avril 2013 à 11:43
    francine94

    bonjour, je te remercie pour la poésie de mes photos! en 2009 il manquait déjà un bout de la main, mais il n'y avait aucun graffiti; non seulement il y a des graffitis, mais en agrandissant mes photos j'ai pu constater que le bronze a été rayé suavagement, c'est honteux; ton article sur les violettes est très complet, j'ai appris des choses, ça a dû te demander pas mal de recherches; j'aime bien cette fleur, très délicate et qui sent si bon; les bonbons à la violette c'est pas mon truc, les bonbons en général de toute façon; sauf ceux à la menthe, forte de préférence! bonne journée bisous 

    16
    Mercredi 10 Avril 2013 à 11:14

    Un bel article pour une modeste petite fleur qui a embaumé la maison de mon enfance! Remember!!!

    Je t'embrasse ma chère Cendrine et te souhaite une belle journée.

    Prends bien soin de toi.

    15
    ALBIREO1
    Mercredi 10 Avril 2013 à 10:56

    Superbe ! La violette dans tous ses états... Merci pour cet article prodigieux ! Tu nous emmènes toujours dans des mondes merveilleusement poétiques !

    Gros bisous parfumé, belle journée à toi !

    Albiréo

    14
    mamie lucette
    Mercredi 10 Avril 2013 à 09:48

    Bonjour Cendrine, ton article sur la violette m'a enchanté, j'aime toutes ces peintures qui représentent si bien cette jolie fleur... Bonne journée, gros bisous

    13
    Mercredi 10 Avril 2013 à 09:39
    Patricia89

    Une belle journée bien tourmentée par les averses chez moi. Les violettes ont bien du mal à se montrer dans le gazon. Bisous, Patricia

    12
    Mercredi 10 Avril 2013 à 09:10
    jill bill

    Oh la la Cendrine, en fleurs, en bonbons, en liqueurs, en parfum tu nous gâtes côté violette qui rime avec bicyclette en chanson... Le petit vendeur endormi me touche... Merci à toi pour ta page du jour parfumée... je t'embrasse, jill

    11
    Mercredi 10 Avril 2013 à 09:09

    Bonjour ma douce Cendrine

    Quel beau billet sur la violette qui est une de mes fleurs préférées

    J'avais ramené un pied de mon ancienne maison où j'en avais une parcelle mais hélas, il n'a pas repris, j'allais aussi en chercher dans les bois quand j'étais jeune pour les offrir à ma petite mère  

    Violettes impériales, je l'ai vu plusieurs fois, j'adorais Luis Mariano

    Merci pour toutes ces magnifique images anciennes que j'aime particulièrement

    Gros bisous ma douce à vous deux et bonne journée

    Méline

    10
    Miss Mary
    Mercredi 10 Avril 2013 à 08:55

    Bonjour Cendrine, merci d'être passée sur mon blog, voir mon article sur le "marathon de Paris"..... Ton article parfumé à la violette est magnifique, il est subtil, délicat, et tellement bien illustré, j'ai vraiment adoré.... Ces petites filles sur la carte postale ancienne, sont trop craquantes, et ce panier en osier rempli de violettes, etc.... Bref  tu l'auras compris, j'ai tout aimé dans ton article, et je t'adresse toutes mes félicitations pour ce travail de recherche, tu vas "cartonner" avec ce billet "délicieux parfum de violette" mais tu le mérite, chère Centrine..... Bonne journée, bisous à bientôt.   "Miss Mary"

    9
    Mercredi 10 Avril 2013 à 08:50

    le plus joli cadeau qu'on puisse faire à ma maman : une boite de violette de Toulouse!

    et toi tu nous a fait un très joli cadeau aujourd'hui avec ce bien joli billet qui fleure bon la violette!

    belle journée à toi

    bises

    Sophie

     

    8
    Mercredi 10 Avril 2013 à 08:22

    Bonjour,Cendrine !

    Un grand merci pour tous ces magnifiques bouquets de violettes dont on sent le parfum de loin (rires)...

    Un travail de recherche formidable et délicat ! Bravo !

    Amitié.

    Tahar

    7
    Mercredi 10 Avril 2013 à 08:16

    Coucou ma Cendrine,

    Ton article est magnifique et tellement bien illustrer.

    Tu viens de me faire faire un bon dans le temps de plus de 51 ans.....!!!!! Eh oui, à cette époque-là, nous habitions dans les Yvelines où je suis née, et mes parents avaient construit en plein champs. En 1954, date du début de la construction, nous avions de la place pour jouer.

    Derrière la maison, se trouvait un petit bois, où nous allions avec les copains cueillir les premières violettes sauvages, qui exhalait un parfum subtil que j'ai encore en mémoire.

    Nous élaborions de petits bouquets disposés dans des paniers en osiers, et ensuite, nous montions, le dimanche, au marché de Saint Germain en Laye, devant la poste, et nous vendions nos petits bouquets, de façon tout à fait illégale d'ailleurs. Mais les gamins ne sont pas à cela prêt.

    Notre petit manège a duré 2 saisons, jusqu'au jour où mon père nous est tombé sur le poil.

    Je me souviendrais toujours des violettes vendues à la sauvette et de la bonne correction reçue, une fois rentrée à la maison.

    Tu vois, tu viens de réveiller un pan de mon enfance. Merci

    Bises et bonne journée

     

    6
    Mercredi 10 Avril 2013 à 08:08

    J'aime beaucoup cette petite fleur au prafum rafiné et au gout bien particulier.
    Bonne journée

    5
    Claudine56 Profil de Claudine56
    Mercredi 10 Avril 2013 à 07:48

    Magnifique article encore

    Le parfum de la violette transperce notre ecran ..et cela fait du bien !!

    Merci pour toutes tes recherches !!

    Bises

    4
    Mercredi 10 Avril 2013 à 07:09

    Magnifique article sur une fleur que j'aime beaucoup...

    J'adore le parfum discret de la violette....

    Que de belles peintures , je reveindrai commenter

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    3
    Mercredi 10 Avril 2013 à 06:47

    Encore un article très complet et intéressant. Les violettes n'ont pas encore fleuri dans mon jardin. Tout est en retard, seules les pâquerettes pointent leur nez. J'aime la couleur violet et la simplicité, j'aime donc beaucoup les violettes. Merci encore à toi et gros bisous

    2
    Promeneur75
    Mercredi 10 Avril 2013 à 00:30

    Une véritable visite de musée autour du thème de la violette! Votre talent de conteuse et d'historienne de l'Art et de mythologue n'est plus à démontrer. Il ne me reste plus qu'à faire des rêves parfumés.

    1
    flipperine Profil de flipperine
    Mercredi 10 Avril 2013 à 00:18

    c'est une belle fleur très discrète et tu l'as très bien illustrée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :