• Flânerie dans la rue Georges Berger

     

    Image1

     

    Cette voie calme et ombragée, bordée par de superbes hôtels particuliers aux façades sculptées, se situe dans le 17e arrondissement de Paris. Née de la spéculation immobilière en vogue dans la Plaine Monceau pendant la deuxième moitié du XIXe siècle, elle faisait originellement partie de la rue Legendre. Elle reçut, en 1912, le nom de Georges Berger.

     

    Paul Louis Georges Berger (1844-1910) était ingénieur civil des mines, professeur à l'École supérieure des Beaux-Arts, député et ancien combattant. Il fut le gestionnaire de la section étrangère de l'Exposition Universelle de 1867. Il dirigea l'Exposition Universelle de 1876 puis celle de 1889 avec Jean-Charles Alphand et Alfred Picard. Il siégea dans le comité de direction de l'Exposition de 1900 et participa également aux Expositions d'Amsterdam (1869-1883), de Melbourne (1880) et d'Anvers (1885).

     

    Image2

    Cette entrée se dévoile, comme celle d'un temple de l'Antiquité, aux abords de la Place de la République Dominicaine.

     

    Image3

    Sous le fronton triangulaire en fort relief qui couronne la porte, apparaît un personnage barbu coiffé d'une tête de lion. Il s'agit peut-être du héros Hercule paré de la dépouille du lion de Némée.

     

    Image4

    Le mélange harmonieux de la brique et de la pierre de taille est rehaussé par des frontons miniatures qui composent un décor néo-classique de toute beauté.

     

    Image5

    La qualité des ferronneries, des agrafes et des ornements sculptés mérite amplement le détour.

     

    Image6

    Le mascaron qui domine la porte d'entrée est une représentation du dieu Mercure. Il revêt le chapeau ailé ou pétase, symbole de ruse et de vélocité.

     

    Image7

    Divinité majeure du panthéon antique, Hermès/Mercure était le messager des dieux et celui qui présidait aux nouvelles. Dieu du négoce, protecteur des voyageurs, des bergers et des commerçants, il était aussi le patron des escrocs et des brigands! Dieu civilisateur, il était honoré par des amas de cailloux rassemblés le long des routes et « régnait » sur les bornes milliaires.

     

    Psychopompe et psychagogue, il conduisait les âmes aux Enfers et les convoquait par le biais de sortilèges puissants. On l'invoquait également comme gardien du seuil.

     

    Hormis le chapeau ailé, ses autres attributs sont les sandales ailées, le caducée, la bourse et des animaux symboliques comme le coq, le bélier, la chèvre, la tortue...

     

    Image8

    L'entrée raffinée du numéro 4.

     

    Image9

    Du numéro 6 au numéro 8, deux bâtiments, érigés à la fin du XIXe siècle autour d'une cour, accueillent le Consulat du Portugal.

     

    Image10

     

    Au numéro 10, se dresse un hôtel particulier qui était la propriété, en 1878, de l'architecte Achille Hermant. Son fils, Jacques Hermant (1855-1930), en remodela le décor et la structure, entre 1904 et 1905.

     

    Au niveau des balcons et des consoles, le travail de sculpture est d'une finesse remarquable.

     

    Image11

    Un portrait d'inspiration rococo accueille le visiteur, une beauté rêveuse, la muse de l'architecte...

     

    Les ferronneries révèlent une influence Art Nouveau. Une gracieuse ombelle, qui semble jaillir d'un monde fantastique, se dessine sur la porte d'entrée.

     

    a

     

    Jacques Hermant fut architecte en chef de la ville de Paris et professeur à l'École des Beaux-Arts de Paris. Il métamorphosa, entre 1890 et 1905, le Quartier des Célestins, près de la Bastille et il apparut comme un des pionniers de l'utilisation du béton armé, matériau apprécié tant pour sa solidité structurelle que pour des raisons économiques.

     

    Image12

     

    La monumentale façade du numéro 11 révèle des ornements sculptés d'une grande qualité. Les refends du rez-de-chaussée opposent avec élégance leurs lignes horizontales aux meneaux des fenêtres.

     

    Image13

    Une galerie de personnages facétieux observe le promeneur.

     

    Image14

    Cette trogne très expressive s'inscrit dans la tradition des mascarons du Pont-Neuf, des visages de pierre aux traits grimaçants, bien plus drôles qu'inquiétants, qui représentent des divinités forestières et champêtres.

     

    Image15

     

    Ce masque cornu s'inspire de ceux qui ornent les somptueux hôtels particuliers du Marais ou de l'Île Saint-Louis.

     

    Image16

    La date de 1881 apparaît sous ce curieux visage.

     

    Image17

    Sous leur apparente fantaisie, ces personnages, nés d'une vogue pour l'exotisme et les grotesques de la Renaissance, jouent un rôle déterminant dans la protection des demeures. A l'instar des gargouilles qui veillent sur les édifices religieux, ils ont pour fonction de repousser le mal. Véritables gardiens du seuil, ils sont l'émanation de très anciennes croyances.

     

    Image18

     

    Cet hôtel particulier, situé au 11 bis, fut construit aux alentours de 1900. Il conjugue divers éléments architecturaux de style historiciste. Sa grande porte d'entrée est surmontée par des colonnes d'ordre corinthien. Les balcons ont de puissants gardes-corps en fonte, de style Louis XV. Un oculus couronne une corniche décorée de modillons.

     

    Image19

     

    Des cornes d'abondance et de fines guirlandes ornent le gracieux cartouche qui surplombe l'entrée.

     

    La Nonciature établit ses quartiers à cet emplacement, sous l'obédience de Mgr Clari, de janvier 1897 à mars 1899, puis de juillet 1899 à 1901, avec Mgr Benoît Lorenzelli. (Merci Mr Jacques Brice pour ce renseignement).

     

    Image20

     

    Cet hôtel particulier, de style néo-renaissance, fut édifié à la fin du XIXe siècle. Sa puissante façade en pierre de taille puise son inspiration dans l'architecture des palais italiens. On aperçoit une grande fenêtre à meneaux, caractéristique de l'art du Moyen-Âge et de la Renaissance.

    A l'étage supérieur, les fenêtres compartimentées sont encadrées de pilastres. Les corniches sont en fort relief.

     

    Image21

     

    Image22

    D'élégantes baies géminées, réminiscences de l'architecture romane, animent la façade et surmontent un entablement complexe, décoré de vases.

     

    Quand la rue Georges Berger s'appelait encore rue Legendre, l'écrivain et homme politique Maurice Barrès vécut, entre 1890 et 1891, à ce numéro. Il fut l'un des mentors du nationalisme et du traditionalisme français. Son oeuvre, constituée d'une profusion de romans, de livres politiques et d'essais, révèle un profond attachement à l'armée, aux valeurs familiales et à la terre de naissance.

     

    Dans ses jeunes années, il fut ami avec l'occultiste Stanislas de Guaita.

     

    L'année 1906 fut marquée par son élection à l'Académie Française et par sa nomination en tant que député de Paris.

     

     

    Image23

     

    Au 11 ter de la rue Georges Berger et à l'angle de la Place du Général Catroux, se dresse une magnifique demeure, réalisée par l'architecte Victor-Jules Février, entre 1878 et 1882, pour le banquier Émile Gaillard. Le bâtiment ressemble à un petit château de la Renaissance. (Je lui consacrerai très prochainement un article à part entière.)

     

    Image24

     

    Victor-Jules Février puisa son inspiration dans les châteaux de Gien et de Blois.L'appareil de brique polychrome, les hautes fenêtres, les lucarnes et les ornements sculptés sont caractéristiques de l'art de la Première Renaissance.

     

    Après la mort du commanditaire, le monument fut racheté par la Banque de France.

     

    Image25

     

    La Place du Général Catroux est une place rectangulaire, créée en 1862, à l'emplacement d'un parc qui appartenait à une certaine Madame de Guingamp. Ancienne Place Malesherbes, elle est bordée par de magnifiques immeubles de style éclectique et historiciste.

     

    Elle fut rebaptisée, en 1977, pour rendre hommage à Georges Catroux (1877-1969) qui rejoignit le Général de Gaulle à Londres.

     

    Une statue de Sarah Bernhardt dans le rôle de Phèdre, oeuvre du sculpteur François-Léon Sicard (1862-1934), orne, depuis 1926, un des côtés de la place.

     

    Image26

    Rêveuse et intemporelle, elle apparaît comme une dame blanche devant la somptueuse façade de l'Hôtel Gaillard.

     

    Image27

    L'actrice (1844-1923) possédait un hôtel particulier à l'angle de la rue de Villiers et de la rue Fortuny.

     

    Image28

     

    La Place célébrait autrefois les Trois Dumas.

     

    Le Général Thomas Alexandre Dumas (1762-1806) fut représenté en 1912 par Alphonse Emmanuel de Moncel de Perrin (1866-1930). L'oeuvre décrivait le Général, appuyé sur un fusil imposant, mais elle fut hélas détruite par les Allemands en 1942.

     

    Image29

     

    En vertu d'une loi promulguée par le Gouvernement de Vichy, le 11 octobre 1941, les statues métalliques non ferreuses devaient être fondues, ce qui fit disparaître de nombreuses sculptures dans les jardins et sur les places de Paris.

     

    Aujourd'hui, des fers d'esclaves brisés, oeuvre de Driss Sans-Arcidet , alias Musée Khômbol (2009) rendent hommage au Général métisse, fils naturel d'un aristocrate français et d'une esclave d'origine africaine.

     

    Image30

     

    La statue d'Alexandre Dumas Père (1802-1870), dernière réalisation de Gustave Doré (1832-1883), fut inaugurée le 4 novembre 1883, devant un parterre d'admirateurs. Elle fut financée par une souscription publique, lancée par des grands noms de la littérature et des arts comme Jules Verne, Alphonse Daudet, Pierre-Jules Hetzel, Victorien Sardou...

     

    Image31

     

    Les architectes Joseph-Antoine Bouvard (1840-1920) et Ulysse Gravigny (1844-1901) sont les concepteurs du piédestal.

     

    Image32

    Alexandre Dumas Père domine l'ensemble. Il est assis, vêtu d'une robe de chambre, sa plume d'écrivain dans la main droite.

     

    Image33

    Un groupe en bronze compose une gracieuse allégorie de la lecture. Une jeune lectrice est entourée d'un forgeron et d'un étudiant. « La lecture illuminant l'esprit » peut être considérée comme une allégorie de l'instruction publique, rendue obligatoire par Jules Ferry en 1882.

     

    Image34

    La signature serpentine de Gustave Doré se dévoile à côté des bottes de l'étudiant.

     

    Image35

    D'Artagnan dans une position élégante, l'épée hors du fourreau...

     

    Image36

     

    Image37

    Les noms des principaux romans de Dumas Père (Les trois mousquetaires, le Comte de Montecristo, Vingt ans après, le vicomte de Bragelonne...) sont ciselés sur les côtés du monument.

     

     

    b

     

    Alexandre Dumas Fils (1824-1895) résida au 98, avenue de Villiers. Sa statue fut érigée par René de Saint-Marceaux (1845-1915) et inaugurée le 12 juin 1906. Elle se situe à l'extrémité sud de la Place du Général Catroux.

     

    Image38

     

    Autour de l'écrivain assis, gravite une ronde d'allégories féminines: la Douleur, la Résignation et la Jeunesse.

     

    Image39

     

    Image40

     

    On peut lire le nom de ses principales créations sur une face du piédestal: La Dame aux camélias, L'Étrangère, Denise, L'ami des femmes, Le Demi-monde...

     

    René de Saint-Marceaux réalisa aussi le tombeau de l'artiste, enterré à Montmartre.

     

    Au numéro 2 de la Place et au croisement du boulevard Malhesherbes (numéro 106), s'élève un bel immeuble en pierre et en brique d'inspiration néo-Renaissance et Louis XIII, érigé par l'architecte Alphonse Fiquet en 1899.

     

    Image41

     

    Image42

    Sa riche ornementation est l'oeuvre du sculpteur Antoine Margotin.

     

    Image43

    Des bow-windows ornés de portraits en médaillons...

     

    Image44

    Un décor luxuriant, d'autres portraits, une salamandre...

     

    Image45

    De superbes fenêtres à meneaux, des personnages grotesques, une façade rythmée par des jeux de transparence et de nombreuses aérations.

     

    Image46

     

    Image47

    Un jeu complexe sur l'irrégularité des volumes, de gracieux mascarons...

     

    Image48

    Des agrafes décorées de têtes de lions...

     

    Au numéro 14, c'est la façade néo-renaissance italienne de l'Hôtel Fournier qui nous enchante.

     

    Image49

    Il fut érigé par l'architecte Charles-Hippolyte Duttenhofer entre 1877 et 1878. Les fenêtres sont encadrées par un maillage décoratif dit « en pointe de diamant ».

     

    Image50

    (Merci Mr Jacques Brice, Le Piéton de Paris, pour cette jolie photo).

     

    De 1925 à 1940, le bâtiment abrita l'ambassade de Lituanie mais à la suite du pacte germano-soviétique, signé le 23 août 1939, l'Union Soviétique déposséda la Lituanie de ce bien avec l'assentiment du Gouvernement de Vichy.

     

    Image51

     

    Je ne peux qu'inviter les promeneurs à explorer ce quartier, doté d'un patrimoine exceptionnel, mélange de goûts, de styles et de visions architecturales multiples qui se dévoilent, dans une atmosphère délicieusement surannée. Au-delà de la Place s'étendent des rues constellées d'autres trésors: la rue Prony, la rue Fortuny, la rue Jacques-Bingen et bien d'autres que j'aurais le plus grand plaisir à étudier prochainement.

     

    Plume4

    « Le Kiosque des NoctambulesLe «château Gaillard» de la Plaine Monceau »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    97
    Jeudi 4 Mai à 21:02
    96
    Jeudi 4 Mai à 20:35
    95
    Jeudi 4 Mai à 20:29
    94
    Jeudi 4 Mai à 19:39
    93
    Jeudi 4 Mai à 19:34
    92
    Jeudi 4 Mai à 19:33
    91
    Jeudi 4 Mai à 19:32
    90
    Jeudi 4 Mai à 19:31
    89
    Jeudi 4 Mai à 19:28
    88
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Quel bel article rondement bien mené encore une fois!

    Ce voyage offert à travers la rue est un grimoire à part entière dont vous nous livrez les arcanes. Voici donc racontée l'histoire du monde dans laquelle ces pierres ont été érigées. Splendides demeures et réveries d'artistes immortalisant le Temps et les Grands Hommes. Il est ainsi des lieux qui semblent focaliser la grandeur. Soyons entre autres reconnaissants aux écrivains Dumas des heures fantastiques que nous avons pu passer en compagnie de leurs personnages. Un D'artagnan farouche comme gardien des lieux, le souvenir d'un général et de son fusil pour veiller sur les lieux et une extraordinaire actrice errant en dame blanche dans l'ambiance de ce castel de la banque de France.... quelle ambiance !

    87
    Hermine
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Superbe promenade! Plus je découvre votre blog plus je suis sous le charme. Bravo et joyeuses fêtes!

    86
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Quelle belle rue ton article me donne envie de m'y promener

    85
    Gilles Flament
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Une envie de promenade qui se concrétise à travers ce superbe article. Bravo!

    84
    Oscar le chien
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Trop belle rue qui comme le quartier est remplie d'histoires

    83
    Emile
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    J'en apprends des choses! Vous avez beaucoup de talent et de connaissances. Merci!

    82
    Jean Sauval
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Je viens vous souhaiter une magnifique année 2012 et vous remercier encore pour la qualité de vos articles et le plaisir que vous offrez à vos lecteurs!

    81
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Bonsoir, je viens de relire encore une fois votre article et je remarque encore de nouveaux détails intéressants. Merci à vous . Si je peux me permettre j'ai hâte de découvrir le nouvel article sur lequel vous travaillez.

    80
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15
    Lilirose

    Je me régale toujours à te lire. Ton article est très intéressant. Bonne nuit. Bises

    79
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Bonjour Cendrine et bonne année 2012 à MaplumeféedansParis.

    Je rentre d'un long congés pendant lequel je n'ai pas eu l'opportunité d'aller sur votre blog.

    Toutefois, vous m'avez manqué et comme tout addicte je suis fébrilement en quête d'un nouvel article. Depuis le trimestre dernier vous avez égayé et cultivé mes navigations sur le Web. Je suis sûr que 2012 verra encore grandir votre blog et vous nous raconterez Paris encore plus de votre façon inégalée.

    Toutefois, sachez profiter de vos vacances si vous en prenez. Aux vues de l'énergie que l'on sent dans vos lignes et de la taille impressionnante de vos articles vous avez bien mérité de vous reposer quelques jours avant de reprendre la plume.

    Encore mes meilleurs vœux en toute amitié !

     

     

    78
    Lilirose
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15
    Lilirose

    Je suis allée m'y promener, génial!

    77
    Jacques
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Merci

    76
    oncle o
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    merci

    75
    Patsie
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Wouaouh! On apprend tellement de choses! Je découvre un peu plus ton blog et je passe d'excellents moments. Bises

    74
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    J'ai beau le lire et relire votre blog n'a de cesse de me surprendre sans fin. C'est incroyable comme certains points de détails sont plus marquants qu'à l'occasion des premières lectures et comme à chaque fois j'en retiens un peu plus. Merci d'éveiller mes yeux et ma culture.

    73
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:15

    Bonjour,

     

    Une relecture très sympathique

    72
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 17:05

    Bonjour petite Cendrine

    tu reviens bientôt, tu sais que tu me manques, et chaque fois que je flâne avec toi, je découvre toujours une chose que je n'avais pas bien remarquée, de plus , maintenant quand j'irais dans tous ces jolis cpoins avant de partir je viendrais voir ce que tu me conseilles.

    Tu seras mon guide, de temps en temps j'y vais vers ta Capitale mais.........souvent pour des séminaires et je n'ai guère de temps, mais je visite à chaque fois quelque chose.

     

    gros bisous, il fais froid même ici, les températures chutent

     

    b isous petite fée

    71
    Mardi 10 Avril 2012 à 14:13
    Cendrine

    Bonjour Martine,

    Je te remercie de ta fidélité et je suis ravie que tu lises, un à un, mes articles.

    La rue Berger est calme, il est vrai, mais la Place du Général Catroux est bordée par quatre facs et le magnifique Hôtel Gaillard va accueillir dans quelques années la Cité de l'Economie, un grad musée, une bibliothèque et un centre d'études.

    J'aime le Paris animé mais j'aime aussi le Paris plus calme et secret. De toute façon, Paris a tant de visages, c'est ce qui fait son charme.

    Je te souhaite une excellente journée, bisous.

    Cendrine

    70
    Mardi 10 Avril 2012 à 06:52
    Martine Eglantine

    De très beaux immeubles, une architecture riche. Une promenade juste pour le plaisir des yeux mais ce sont des quartiers que je n'aime pas trop sans vie.... Ce que j'aime à Paris c'est sa vie, ses habitants quand cela grouille même de touristes.... Bisous Cendrine

    69
    Mercredi 29 Février 2012 à 20:08
    Cendrine

    Tu m'en vois réjouie Zaza!

    68
    Mercredi 15 Février 2012 à 00:21
    Cendrine

    Je vous remercie pour votre charmante visite et pour votre fidélité. A très bientôt, Promeneur75!

    67
    Vendredi 10 Février 2012 à 00:19
    Cendrine

    Je suis ravie Patsie. Merci beaucoup.

    66
    Jeudi 9 Février 2012 à 23:50
    Cendrine

    Merci à vous!

    65
    Jeudi 26 Janvier 2012 à 15:39
    Cendrine

    Merci à vous! Excellente journée.

    64
    Mercredi 25 Janvier 2012 à 21:17
    Cendrine

    Merci beaucoup Lilirose. Bises. Cendrine

    63
    Mercredi 25 Janvier 2012 à 21:17
    Cendrine

    Merci Lilirose! Je te souhaite une belle soirée. Cendrine

    62
    Dimanche 22 Janvier 2012 à 03:47
    Cendrine

    Coucou Doria, je te remercie de ta visite. J'aime beaucoup ce quartier en effet. Je te souhaite un excellent dimanche. Bises. Cendrine

    61
    Vendredi 20 Janvier 2012 à 21:40

    Cette architecture est superbe ! C'est une belle flânerie que tu nous proposes !

    Très bonne soirée en ce vendredi,
    Bisous, Doria

    60
    Samedi 14 Janvier 2012 à 01:12
    Cendrine

    Merci, merci beaucoup Promeneur 75. Je suis ravie de vous retrouver en cette année 2012. Je viens de terminer mon nouvel article et je suis ravie de savoir que vous l'attendez. Je vous souhaite un excellent week-end. Cendrine 

    59
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 19:53
    Cendrine

    Bonsoir Promeneur 75! Je vous souhaite aussi une excellente année 2012 et je tiens à vous remercier profondément pour le soutien que vous m'apportez depuis la naissance de ce blog. Vos propos sont toujours pour moi source de bonheur et de satisfaction. J'espère continuer longtemps à vous faire plaisir avec mes promenades. Je vous souhaite une excellente soirée. Cendrine

    58
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 19:47
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Moi aussi je suis particulièrement touchée par les messages que tu m'adresses. C'est un bonheur pour moi de les recevoir comme c'est une grande joie d'écrire sur ton blog. Quand on fait quelque chose de bien, on mérite que cela soit souligné. Créer des recettes et les rendre accessibles est une bien jolie chose. On suscite la gourmandise, on stimule le partage et la générosité. J'ai vu précédemment différents sites et blogs dont les créateurs cherchaient à épater tout le monde. Je n'apprécie pas du tout. Je pense qu'on ne peut être content de soi que si on offre aux autres et qu'on n'a pas besoin de se mettre en scène de manière ostentatoire.

    J'aime beaucoup ton blog, comme ceux d'Isa-Marie et de Brigitte, il y a de la simplicité et du raffinement, de la générosité et de la créativité. Et comme tu es une grande bavarde, à l'instar de moi, (triple lol!), c'est un bonheur de papoter... De toute façon, on ne se refera pas maintenant!

    Je suis contente que tu aies bien profité de ton séjour parisien. Nous sommes rentrés, la tête remplie de belles images et le coeur réjoui. Ce week-end on se repose! Mais demain soir, je mettrai un article en ligne sur le fameux Hôtel Gaillard de la rue Georges Berger, celui qui a de si jolies gouttières, et qui méritait bien qu'on lui consacre un article à part entière.

    J'espère que tu auras bientôt une salle de bains agréable et confortable, pour te prélasser parfois dans ton petit "spa" personnel. Je te souhaite une excellente soirée et je te remercie, sans oublier de grosses bises à profusion.

    Cendrine

    57
    Jeudi 12 Janvier 2012 à 17:31
    kola

    Bonsoir Cendrine,

    Me voilà de retour de Paris, de nouveau les travaux ont repris dans la salle-de-bains... peut-être sera-t-elle finie un jour... qui sait ?? lol... cela dit, je te remercie encore mais te remercierais-je jamais assez pour tes chaleureuses venues et paroles à mon égard, c'est trop... parfois, je ne sais que répondre...

    Cela dit, je comprends ton envie de revenir sur ton blog... j'ai l'impression quelques fois moi aussi d'avoir besoin du blog presque comme une "drogue" lorsque je suis loin de chez moi.... les échanges sont finalement une source de joie intense et de connaissance avant que de devenir une reconnaissance amicale même si elle n'est que virtuelle... d'ailleurs il arrive qu'elle devienne véritablement concrète et là c'est le bonheur !!!

    Par contre, profite encore de ton séjour chez tes amis, les amis sont aussi indispensables et je suis très heureuse pour toi que ce séjour soit une source de réjouissances et de repos, tu rentreras plus en forme que jamais pour de nouveaux articles tout aussi merveilleux que ceux déjà diffusés... profite de chaque minute mon amie, c'est le plus important !!

    Je te souhaite une merveilleuse soirée et une très belle nuit, je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

    56
    Mardi 10 Janvier 2012 à 22:54
    Cendrine

    Merci Isa-Marie! Je reviens de vacances dans quelques jours et je prépare mon nouvel article, commencé avant les fêtes. Vers la Saint-Valentin, je mettrai en ligne un article sur la rue Cler et le Quartier du Gros-Caillou. La date s'est imposée à moi comme ça, j'ai alors pensé à ce que tu m'as écrit. Je te souhaite une jolie soirée. Merci! Amicalement. Cendrine

    55
    Mardi 10 Janvier 2012 à 21:42
    Isa-Marie

    Je viens te faire un petit hello !

    Amitiés d'Isa-Marie

    54
    Mardi 10 Janvier 2012 à 19:50
    Cendrine

    Bonsoir Jacqueline,

    Je suis très heureuse d'avoir reçu ton invitation sur Facebook. Je ne vais pas souvent sur mon mur mais du coup je serai motivée pour y aller davantage. Je me sens mieux et je reprends des forces. Il me reste encore quelques jours pour m'imprégner de tendresse amicale et de belles images (balades en forêt et au bord de l'eau quand je tiens bien sur mes jambes). En ce qui concerne le mari de mon amie, nous en savons davantage, il prend un nouveau traitement car ses artères étaient en train de se boucher. Il ne commet pourtant aucun excès, mange et vit très sainement. Il est de solide constitution et je suis sûre que ça va aller mais il fallait établir un diagnostic et l'inquiétude était vive quand nous étions dans le doute. Comme je te l'ai dit, je les adore tous les deux, ils sont ma famille et ce qui leur arrive me touche au plus haut point.

    J'espère que le temps va s'améliorer et qu'un grand soleil brillera bientôt pour dissiper l'humidité et les idées sombres. Heureusement qu'il y a la gourmandise et le papotage qui nous caractérise si bien! Lol!

    J'ai hâte d'être au mois prochain pour te rencontrer, il m'est d'avis que nous allons sacrément discuter!!!

    Je te souhaite une excellente soirée, en te remerciant une nouvelle fois pour ta gentillesse et ton enthousiasme! Je suis toujours ravie de te lire, merci... Grosses bises chaleureuses. Cendrine

    53
    Dimanche 8 Janvier 2012 à 21:31
    kola

    Bonsoir Cendrine,

    Un tout grand merci pour ce rendez-vous sur facebook mon amie et j'espère que tu reprends des forces, que tes douleurs ne sont plus qu'un mauvais souvenir... profite bien encore de ce petit séjour et reviens-nous en grande forme... le temps ici est terriblement maussade et triste... ce qui engendre fatalement une mine peu chaleureuse... lol... non, je plaisante, mais si la pluie ne me gêne aucunement, au bout de trois semaines, cela devient un peu pénible tout de même et bien sûr le moral s'en ressent quelque peu...

    Cela dit, ce n'est vraiment pas grave et je suis heureuse de revenir sur Paris mardi et mercredi prochain, même si je regrette beaucoup de ne pouvoir te rencontrer... mais comme j'y vais en général une fois par mois...

    Je te souhaite une très belle et très agréable soirée mon amie, je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

    52
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 19:29
    kola

    Bonsoir Cendrine,

    Alors rendez-vous est pris pour la fois prochaine, je vais en général une fois par mois à Paris... j'y ai de la famille, je te l'ai dis et de plus, cela m'est beaucoup plus simple depuis que je suis dans cette région pour rejoindre la capitale....

    J'espère que rien ne sera grave pour ton ami... je sais ce que c'est... toujours cette épée au-dessus de la tête... terrible attente et terrible sensation... de tout coeur avec vous Cendrine, je ne connais pas ces amis dont tu sembles tellement attachée mais si tu l'expliques comme ta famille, alors ils ne peuvent qu'être superbe de bonté et de valeur, je te fais confiance...

    Donc, si j'ai bien suivi, tu es encore dans la région de l'Aquitaine et le vent est terrible... nous sommes donc deux (au moins) à nous battre contre ce vent terrible... il est le maître ici également... je n'aime pas vraiment.. mais qu'à cela ne tienne... cela ne nous empêchera nullement de nous voir le mois prochain... lol...

    Une toute belle soirée pour toi, gros gros bisous

    Jacqueline

    51
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 11:18
    Cendrine

    Merci beaucoup! Je te réitère mes voeux. Bises. Cendrine

    50
    Jeudi 5 Janvier 2012 à 11:18
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Comment te remercier pour ta gentillesse et ta considération? Tu es une personne d'une rare sensibilité. La journée d'hier a été inquiétante et tendue (nous nous interrogions beaucoup) mais ça va mieux. Le mari de mon amie verra le cardiologue demain et nous en saurons plus. Je les aime énormément. Ils sont ma famille et je me suis sentie très angoissée par rapport à ce qui pourrait arriver. Je souffle un peu aujourd'hui. Je bataille encore par rapport à mes douleurs mais je suis plus solide que les jours précédents. Et le moral est bon alors...

    J'espère que tu vas bien et que l'année a bien commencé pour toi et pour ceux que tu aimes. J'aurais été ravie de te rencontrer mardi mais je ne serai pas encore rentrée. Zut alors! Dis-moi vite quand tu vas revenir. La prochaine fois nous pourrons papoter en chair et en os, plutôt en chair en ce qui me concerne, lol!!! Et j'en serai enchantée!

    Merci, merci pour tout. Je t'envoie plein de bisous que tu mérites au centuple... Cendrine

    49
    Mercredi 4 Janvier 2012 à 11:38
    kola

    Bonjour Cendrine,

    Aïe !! comment vas-tu mon amie, ces douleurs que tu ressents m'ennuient beaucoup... et le mari de ton amie ??? voilà le genre de nouvelles qui me déplaisent... je suis bien mieux quand les gens que j'aime sont en pleine forme et se portent comme des charmes... j'espère de tout coeur que ces fichues douleurs s'en sont allées...

    Tiens-moi au courant Cendrine, d'autant que je serai sur Paris mardi prochain (après-midi), j'ai un rendez-vous mais pas tout l'après-midi bien sûr... si tu étais dans les parages, je serais ravie de passer te faire un petit coucou....

    En attendant je te souhaite une excellente journée de repos et de sérénité, je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

    48
    Mardi 3 Janvier 2012 à 20:59

    Je te souhaite une très belle année 2012,

    Bisous, Doria

    47
    Mardi 3 Janvier 2012 à 20:57
    Cendrine

    Merci beaucoup! Je te souhaite à nouveau une très belle année 2012 et la concrétisation de tes voeux. Bises. Cendrine

    46
    Mardi 3 Janvier 2012 à 17:56
    la butineuse

    Excellente année 2012 à toi aussi ma belle, je te souhaite bcp de bonheur, de joie et de prospérité

    biz

    45
    Mardi 3 Janvier 2012 à 14:37
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Je t'adresse un grand merci pour tes visites et ta gentillesse. J'espère aussi que 2012 sera pour toi, ainsi que pour tes filles et ta petite-fille, sans oublier les personnes chères à ton coeur, une très belle année. Nous avons commencé tranquillement l'année mais aujourd'hui il y a un peu d'inquiétude dans l'air, le mari de mon amie ne va pas très bien, on va voir dans les heures à venir... Je me suis également réveillée avec beaucoup de douleurs, on va attendre que ça passe... En tous cas, tes mots, ton enthousiasme, ton tempérament chaleureux sont de véritables cadeaux. Je te souhaite le meilleur et je t'envoie plein de grosses bises chocolatées. Cendrine

    44
    Lundi 2 Janvier 2012 à 13:16
    kola

    Bonjour Cendrine,

    J'espère que l'année a bien commencé pour toi et ta famille, je souhaite de tout coeur qu'elle soit excellente et belle tout au long de ces mois à venir... je te remercie pour tes très chaleureux et sympathiques commentaires que tu laisses chez moi, cela me fait vraiment chaud au coeur... une toute belle journée mon amie et un gros gros bisou

    Jacqueline

    43
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 23:38
    Cendrine

    Un très grand merci. Je vous souhaite à mon tour une excellente année 2012! Cendrine

    42
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 23:36
    Cendrine

    Un immense merci Jacqueline pour tes mots si gentils qui me vont droit au coeur. Je te souhaite une très belle année, enrichissante, douce et sereine, remplie d'amour et de joie et une vigoureuse santé. Je t'envoie plein de bisous gourmands et je te dis à dans une dizaine de jours pour de nouveaux articles qui devraient te plaire. Encore merci! Grosses bises! Cendrine

    41
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 23:33
    Cendrine

    Je te remercie pour tes si gentils voeux et je te souhaite également une santé à toute épreuve, beaucoup d'amour et une joyeuse prospérité! Bien affectueusement. Cendrine

    40
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 23:32
    Cendrine

    Merci beaucoup Isa-Marie, je te souhaite aussi une excellente année 2012 et beaucoup de bonheur! Amicalement. Cendrine

    39
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 17:02
    Isa-Marie

    Cendrine je te souhaite une excellente année 2012 et plein de bons moments !

    Amitiés d'Isa-Marie

    38
    Dimanche 1er Janvier 2012 à 17:00
    Isa-Marie

    Chère Cendrine,

    Je te souhaite une bonne nouvelle année, et surtout une bonne santé !

    Amitiés d'Isa-Marie

    37
    Samedi 31 Décembre 2011 à 16:28
    kola

    Merci à toi Cendrine pour venir en cette dernière journée de l'an 2011 me faire un petit coucou chaleureux... je te souhaite un excellent réveillon à toi également et une merveilleuse année 2012, emplie de bonheur, joie, santé et amour tout au long des jours qui vont s'écouler à toi et à tous tes proches, je t'envoie 366 bisous pour chacun des jours de cette nouvelle année, à tout bientôt pour de nouveaux et très enrichissants partages mon amie,

    Jacqueline

    36
    Samedi 31 Décembre 2011 à 15:45
    Cendrine

    Merci beaucoup Doria. Je te souhaite un très agréable réveillon et je t'envoie d'amicales pensées. Cendrine

    35
    Samedi 31 Décembre 2011 à 15:44
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Je suis contente que tu puisses profiter de rayons de soleil généreux. Il pleut à verse chez mes amis alors nous sommes tous calfeutrés et lovés autour d'un chocolat chaud. Tes amis vont se régaler puisque tu es aux fourneaux! Ils ont de la chance! Je te souhaite un magnifique réveillon et je te remercie pour tes gentilles attentions. Tu es une adorable personne! Je t'envoie de grosses bises et des pensées affectueuses. Cendrine

    34
    Samedi 31 Décembre 2011 à 15:40
    Cendrine

    Je te remercie Isa-Marie pour ces précieux renseignements. J'irai me promener dans cette belle rue et dans le quartier du Gros Caillou dès que je reviendrai à Paris (je suis en goguette en Aquitaine chez des amis d'enfance jusqu'à la mi-janvier, j'en profite!). Comme j'adore le poisson, un petit tour chez le poissonnier dont tu parles s'imposera et se réitèrera! Je vais aller me promener sur ton blog avant de préparer une succulente tarte au chocolat, à la rose et au gingembre pour le réveillon.

    Je te souhaite une excellente soirée de fête et de joie auprès des personnes que tu aimes et je te remercie pour tes visites sur mon blog et pour tes si gentils commentaires. Bien amicalement. Cendrine

    33
    Vendredi 30 Décembre 2011 à 17:29
    Isa-Marie

    A propos de la rue Cler : il y a quelque temps encore (elle a un peu changé ces derniers temps) elle était classée par Gault et Millau. On y trouve un excellent affineur de fromages et un poissonnier génial. 

    NB : Aujourd'hui sur Grelinette je présente un livre qui pourrait t'inspirer, où il est question de cuisine et de Paris...

    Amitiés d'Isa-Marie

    32
    Vendredi 30 Décembre 2011 à 13:04
    kola

    Bonjour Cendrine,

    Voilà que le soleil est apparu et le froid s'en est allé... drôle d'hiver... mais ainsi cela me plaît mieux, je déteste le froid et la neige...

    Cela dit, encore merci à toi mon amie pour tes gentils et si touchants passages, tu es vraiment extraordinaire !! j'espère que tu prépares ton réveillon bien agréablement et tranquillement, en ce qui me concerne, ce sera entre amis, je cuisine... ils dégustent... mais pas chez moi, tout est en travaux pour l'instant...

    Je te souhaite une très belle journée ensoleillée et sereine, je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

    31
    Jeudi 29 Décembre 2011 à 21:06

    C'est une belle flanerie avec une architecture que j'aime beaucoup !

    Très bonne soirée en ce jeudi,
    Doria

    30
    Jeudi 29 Décembre 2011 à 19:37
    Cendrine

    Merci beaucoup et bises en retour!

    29
    Jeudi 29 Décembre 2011 à 15:46
    la butineuse

    Merci pour le partage de ces magnifiques photos!!

    Biz

    28
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 22:56
    Cendrine

    Promis, dans quelques temps, j'écrirai avec plaisir sur cette rue où se lovent visiblement pour ton "chéri" et toi de très beaux souvenirs.Il y a des lieux comme ça qui sont imprégnés d'émotions et que nous ne pouvons jamais oublier. Bien affectueusement. Cendrine

    27
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 19:39
    Cendrine

    Coucou Jacqueline,

    Je suis contente que tu sois en plein forme et j'espère que tu ne te fatigueras pas trop avec tout ce qui t'attend. Je te remercie pour tes très amicales pensées. Nous rentrons d'une petite virée shopping (raisonnable tout de même, lol) entre filles et avec Christophe pour tenir les sacs! Il est adorable et très patient!!! Nous nous reposons mais je fais quand même plein de photos pour de futurs articles, genre "Ma plume fée en goguette!!!" Je suis toujours ravie de retrouver ta bonne humeur et tes mots si généreux. Je t'embrasse bien fort! Cendrine

    26
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 17:12
    kola

    Coucou Cendrine,

    Je suis rentrée hier soir assez tard, beaucoup de travail m'attend mais je suis super heureuse que Noël se soit passé de merveilleuse façon pour toi mon amie... je te remercie pour tes gentils et très chaleureux messages... profite un maximum et repose toi le plus possible, je te souhaite une excellente fin de journée et surtout beaucoup de bonheur, tu le mérites vraiment... je t'envoie des milliers de bisous de joie,

    Jacqueline

    25
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 17:10
    Isa-Marie

    Chouette, je serai ravie si tu nous parles de la rue Cler et de ses alentours, on y a de merveilleux souvenirs.

    On dit toujours avec beaucoup d'affection que c'est "notre" rue avec mon chéri...

    A tout bientôt via le blog, nous échangerons encore avant le nouvel an je pense.

    Amitiés d'Isa-Marie

    24
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 17:06
    Isa-Marie

    Chouette alors si tu viens nous raconter la rue Cler et ses alentours ! On y a de merveilleux souvenirs et on dit toujours entre nous que c'est "notre" rue avec mon chéri...

    A très vite, on se reparlera via blog avant le réveillon je pense...

    Amitiés d'Isa-Marie

    23
    Mardi 27 Décembre 2011 à 11:38
    Cendrine

    Merci beaucoup!

    22
    Lundi 26 Décembre 2011 à 23:03
    Cendrine

    Merci beaucoup. Excellente soirée et joyeuses fêtes! Bises. Cendrine

    21
    Lundi 26 Décembre 2011 à 17:59
    R'Evelyne

    Magnifiques ces photos!

    Bisous bonne soirée

    20
    Dimanche 25 Décembre 2011 à 22:09
    Cendrine

    Je suis enchantée par votre compliment. Merci beaucoup. Cendrine

    19
    Dimanche 25 Décembre 2011 à 22:06
    Cendrine

    Merci beaucoup Zaza. Je te souhaite de très belles fêtes. Cendrine

    18
    Dimanche 25 Décembre 2011 à 22:05
    Cendrine

    Merci beaucoup, je suis touchée par le compliment. Cendrine

    17
    Dimanche 25 Décembre 2011 à 22:02
    Cendrine

    Je te remercie! Joyeux Noël!

    16
    Samedi 24 Décembre 2011 à 12:35
    Cendrine

    Merci beaucoup, cher Jacques, pour votre commentaire et pour les magnifiques photos du Noël parisien. Je vous souhaite un très bon Noël et je vous envoie d'amicales pensées. Cendrine

    15
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 09:13
    Le Piéton de Paris

    Bravo !!! Quel magnifique article !!! Superbes photos et travail soigné et très documenté , chère Cendrine vous ne décevez jamais vos lecteurs  !!! 

    14
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 14:51
    kola

    Coucou Cendrine,

    Je présume que ce commentaire ne sera pas lu avant la mi-janvier... qu'importe... juste pour te dire que par la pensée, je t'accompagne durant ces fêtes de fin d'année et te remercier de tes bons voeux à mon égard... cela me touche énormément...

    A tout bientôt mon amie et beaucoup de jours parfaits lors de ton séjour loin de Paris (en fait je ne sais pas si tu es loin de Paris... mais je l'imagine ainsi... et mon imagination est très fertile... lol...)

    Je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

     

    13
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 01:13
    Cendrine

    Merci beaucoup pour ton message. Je comprends tout à fait pour les balades car c'est beaucoup plus agréable de pouvoir partager. Je te souhaite de belles fêtes. Cendrine

    12
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 01:10
    Cendrine

    Ma chère Jacqueline,

    Avant de rejoindre les bras de Morphée et de me préparer au voyage, je viens te remercier de ton si gentil message et de tous les autres. Je te souhaite de très belles fêtes et la réalisation de tes voeux, une santé de fer et un immense bonheur. Je suis très touchée par ce que tu as écrit et j'espère que tes filles et ta petite-fille seront en pleine forme. Merci de penser à ces voyages qui me font rêver. Je crois que si un jour nous allons en Ecosse et en Irlande, je vais pleurer comme une madeleine! En attendant, on va plutôt la manger la madeleine, lol!

    Reçois plein de belles choses et de bises affectueuses. Je t'embrasse bien fort!

    Cendrine

    11
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 11:49
    maminou

    Merci pour ta gentille visite. Tu sais je ne suis pas loin de la capitale, mais j'avoue ne jamais y aller car seule les balades sont moins plaisantes

    10
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 10:48
    kola

    Bonjour Cendrine,

    Un tout grand merci pour tes messages emplis de gentillesse et de chaleur, j'espère que ce repos bien mérité et ce petit séjour chez tes amis sera aussi merveilleux et agréable que possible, profite un maximum et reviens en pleine forme... je te souhaite te très belles fêtes de fin d'année et voudrais que soient réalisés tes rêves les plus fous... à commencer par ces voyages qui te font tellement envie... bonheur et joie pour toi mon amie, je t'embrasse bien affectueusement,

    Jacqueline

    9
    Mardi 20 Décembre 2011 à 19:46
    Cendrine

    Tes mots me vont droit au coeur Jacqueline. Je suis vraiment ravie que tu aies aimé te promener à travers mon article et dans cette rue que tu connaissais déjà. J'ai beaucoup aimé les lieux et j'ai bien l'intention d'écrire au sujet des rues avoisinantes (j'ai déjà commencé d'ailleurs, j'ai plein de petites feuilles et de carnets qui attendent 2012 pour voir leur contenu saisi sur l'ordinateur). Je me repose à présent avec un sentiment de joie et le plaisir d'avoir fait plaisir, c'est le plus important. C'est ce qui m'anime à travers mon blog. Je ne pourrai pas changer les catastrophes et les problèmes de ce monde, je dois faire avec mes souffrances mais j'ai envie de donner ce que je peux et de distraire tout en offrant des connaissances.

    Tu es un grand soutien pour moi et j'en profite pour te redire que tu es une personne très généreuse. J'ai vu ta très jolie recette au vin de cannelle et la belle présentation avec les bougies jaunes dans les petits pots en faïence. Cela donne sacrément envie...

    Nous partons demain, je n'emmène pas mon ordinateur mais pour Nouvel An je t'enverrai un petit mot sur l'ordinateur de mes amis. J'espère que tu en profiteras bien et que tu te régaleras. Nous en avons bien l'intention aussi.

    Vers la mi janvier je reprendrai mon activité d'écriture et je pense que 2012 sera propice en promenades gourmandes et culturelles. En attendant, je t'envoie de chaleureuses pensées et de gros bisous. Merci pour ton soutien et ton énergie formidable! Cendrine

    8
    Mardi 20 Décembre 2011 à 19:31
    Cendrine

    Merci beaucoup. Je suis ravie que cette promenade t'ait plu. Très bonne soirée. Cendrine

    7
    Mardi 20 Décembre 2011 à 19:29
    Cendrine

    Un immense merci Promeneur 75! Vous avez aussi des talents de conteur et une sensibilité poétique. Je vous souhaite une excellente soirée. A très bientôt! Cendrine

    6
    Mardi 20 Décembre 2011 à 19:28
    Cendrine

    Merci Isa-Marie, je suis émue par tes propos et je saisis l'idée de rédiger un article sur la rue dont tu parles. En 2012, et oui, ça arrive si vite maintenant! Après les prochains reportages que j'ai en tête je m'y attellerai. Promis! Bien amicalement. Cendrine

    5
    Mardi 20 Décembre 2011 à 19:23
    Cendrine

    Un grand merci Brigitte! je suis vraiment touchée par tes propos et qui sait, peut-être aurons-nous un jour l'occasion de nous promener dans ces belles rues? Je te souhaite de beaux préparatifs de fêtes et une excellente soirée. Bises et à bientôt! Cendrine

    4
    Mardi 20 Décembre 2011 à 18:24
    Isa-Marie

    Que c'est beau et comme tu racontes bien !

    j'aime beaucoup les abords de la rue clerc, peut-être qu'un jour tu nous en parleras ?

    Amitiés d'Isa-Marie

    3
    Mardi 20 Décembre 2011 à 15:11
    jpla

    Tu nous fais faire une jolie balade !  Je te souhaite une agréable journée

    JP

    2
    Mardi 20 Décembre 2011 à 13:08
    kola

    Bonjour Cendrine,

    Et bien voilà ce que c'est de de se ballader sans rien voir de ce qui nous entoure... j'ai vécu dans le XVII ème, pas longtemps il est vrai mais quand même... je suis passée dans cette rue Berger des dizaines de fois et... c'est toi qui m'apprends toute cette histoire qui l'entoure !! le comble !! ces portes, ces façades, ces parcs, ces rues, tout m'est familier et inconnu à la fois... je suis vraiment heureuse d'avoir lu ton article qui, comme à ton habitude, est écrit de façon très divertissante et très simple, laissant au lecteur tout le loisir d'imaginer cette ballade parisienne !!

    Bravo et surtout un énorme merci pour savoir donner et transmettre, ta connaissance et curiosité historique de façon si conviviale et d'une manière tellement agréable !! comme chaque fois, je reviendrai sur ton article... je n'ai pas encore tout dit de ce qu'il m'a laissé de nouveauté et de surprises agréables...

    Je te souhaite une excellente journée, voulant croire que cet article ne t'a pas autant fatiguée que le précédent, de tous gros bisous pour toi,

    Jacqueline

    1
    Mardi 20 Décembre 2011 à 12:26
    Brigitte

    Voilà un quartier que j'adorerais visiter! Il regorge de sculptures toutes aussi fantastiques les unes que les autres!

    Que de richesses, que de merveilles...

    Bonne journée Cendrine et à bientôt. BIses,

    Brigitte

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :