• La Propriété Gustave Caillebotte à Yerres

     

    Image001.jpg

     

    Je vous invite à Yerres, dans l'Essonne, pour découvrir la demeure familiale du peintre impressionniste Gustave Caillebotte (1848-1894), génie atypique dont les œuvres reflètent un sens très particulier de l'art du cadrage, considéré comme photographique.

     

    Image002.jpg

     

    Plusieurs articles nous permettront de contempler la propriété et son parc d'agrément de onze hectares, peuplé d'arbres remarquables et de fabriques, constructions pittoresques qui ont traversé le temps pour nous offrir leur élégante scénographie.

     

    Image003.jpg

     

    L'Yerres, un affluent de la rive droite de la Seine, irrigue les lieux. Cette rivière, en partie souterraine sur son cours supérieur, naît en Seine-et-Marne, à Courbon, près de l’étang de Guerlande. Elle « nourrit » les villages de Soignolles-en-Brie et de Brie-Comte-Robert, traverse le département de l’Essonne et rejoint la Seine à Villeneuve-Saint-Georges, dans le Val-de-Marne. Sinueuse à son point de départ, elle se nourrit de sources et de rus pour franchir autant de communes rurales que d'espaces très urbanisés. Son principal affluent se nomme Le Réveillon.

     

    Image004.jpg

     

    Gustave Caillebotte a peint près de quatre vingt dix toiles sur ses berges végétalisées et pendant plusieurs années, ses amis artistes ont pris plaisir à le rejoindre à Yerres pour écrire, peindre et deviser au bord de l'eau.

     

    Image005.jpg

     

    Martial Caillebotte, père de Gustave, a acquis ce lieu de villégiature pour en faire la résidence d'été familiale et ainsi « échapper » aux nouvelles contraintes du Paris Haussmannien. Martial Caillebotte avait fait fortune en fabriquant des toiles à matelas pour l'Armée Française. Son entreprise se nommait « Service des lits militaires ».

     

    Avant la Propriété Caillebotte, on trouvait au bord de la rivière un parc paysager à l'anglaise aménagé dans les années 1830 par Pierre-Frédéric Borrel, chef cuisinier du célèbre restaurant Le Rocher de Cancale, à l'emplacement d'un vaste domaine agricole ayant appartenu aux seigneurs d'Yerres.

     

    (Le Rocher de Cancale, institution gourmande parisienne, n'est évidemment pas le propos de cet article. Je l'ai photographié plusieurs fois au cours des années et bien sûr, à travers de prochains écrits, je vous le montrerai.)

     

    Image006.jpg

     

    Dans les années 1860, Martial Caillebotte fit ériger LE CASIN, maison de campagne à l'italienne, rythmée par de jolies colonnades, sur les vestiges de l'Hôtel de Narelles, manoir Renaissance de Nicolas Budé, le dernier seigneur d'Yerres. Il ne reste de cette construction que des caves voûtées qui ne se visitent pas.

     

    Image007.jpg

     

    Les façades de ce bâtiment aux lignes élégantes et pures ont été réhabilitées de 1997 à 2001.

     

    Image008.jpg

     

    On y admire de belles frises sculptées qui évoquent des divinités antiques, sans précision particulière.

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Le « casin » a engendré le mot « casino » qui signifie littéralement « petite maison » et désigne un lieu de détente situé à l'écart des activités trop intenses de la ville.

     

    Image011.jpg

     

    Inscrite à « l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques » et labellisée en 2012 « Maison des Illustres » par le ministère de la Culture, la Propriété Caillebotte appartient depuis 1973 à la commune d’Yerres qui l’a entièrement restaurée. Haut lieu de l’Impressionnisme, elle est considérée comme l'équivalent de l’atelier et du jardin de Claude Monet à Giverny.

     

    Image012.jpg

    Le Parc, 1875.

     

    Dès l'âge de douze ans, Gustave Caillebotte a particulièrement aimé ces lieux. Pensionnaire tout au long de l'année hormis en été, il pouvait retrouver ses parents aux grandes vacances et profiter, à Yerres, d'un bonheur bucolique. Ce fut donc naturellement qu'il se mit à peindre les différents points de vue et les endroits pittoresques du parc.

     

    Image013.jpg

    Vue sur le Casin, 1876.

     

    Entre 1875 et 1879, plusieurs de ses tableaux majeurs ont été peints dans l'écrin verdoyant de la demeure. Il a cheminé le long de la rivière, étudié les jeux d'ombre et de lumière sur les façades des différentes dépendances, observé l'évolution du potager... Son style atypique s'est défini à cette époque là, mêlé de poésie impressionniste et d'une modernité très personnelle.

     

    En 2014, quarante trois de ses œuvres ont été exposées à Yerres et le rendez-vous était d’autant plus exceptionnel que ces tableaux n’avaient jamais été, pour la plupart, présentés devant le public.

     

    On a donc pu admirer le célèbre triptyque peint en 1878 qui se compose de Pêche à la ligne, Baigneurs, bords de l’Yerres et Périssoires sur l’Yerres et l’œuvre intitulée Partie de Bateau, dit aussi Canotier au chapeau haut de forme.

     

    Le Triptyque

     

    Image014.jpg

    Pêche à la ligne, 1878.

     

    Image015.jpg

    Baigneurs, bords de l'Yerres, 1878.

     

    Ce tableau fut raillé, moqué, décrié de manière très violente, par les critiques à l'Exposition Impressionniste de 1879 où le trio de toiles fut présenté sous la forme de panneaux décoratifs.

     

    Image016.jpg

    Périssoires sur l'Yerres, 1878.

     

    La périssoire, sous sa forme monoplace, est un canot qui mesure entre trois mètres cinquante et quatre mètres de longueur. Il existe des périssoires de course qui sont environ deux fois plus grandes.

     

    Embarcation très maniable mais susceptible de chavirer facilement, d'où la référence au verbe « périr » , la périssoire était très en vogue au XIXe et au début du XXe siècle, en Europe et dans le Nouveau Monde. Elle dérive de la pirogue Cajun, utilisée par les Français de Louisiane et fut peu à peu détrônée par le canoë kayak.

     

    Image017.jpg

    Partie de bateau dit aussi Canotier au chapeau haut de forme, 1875-1878, collection particulière.

     

    Ce célébrissime tableau, peint à Yerres, fut qualifié en son temps de « fantaisie ultra-naturaliste » ce qui se voulait très péjoratif. Le modèle est inconnu. Un homme en tenue de ville capte l'attention du spectateur. La vigueur du mouvement est hautement perceptible. La composition est très originale et moderne : le champ de vision n'accueille qu'une partie du corps du personnage dont le regard, détourné de celui du spectateur, effleure le vague de l'atmosphère... Avec cette oeuvre profondément personnelle, Caillebotte a rompu avec toutes les conventions de l'art ce qui lui fut intensément reproché.

     

    Image018.jpg

    Le parc à Yerres, 1877.

     

    Chaque fois que je me promène avec Christophe dans les allées et les petits coins secrets du parc entourant la demeure (Yerres se situe sur notre ligne de RER, la ligne D), j'imagine l'artiste arpentant les lieux avec ses toiles et ses pinceaux à la main... C'est un endroit que nous aimons beaucoup !

     

    Depuis LE CASIN, on aperçoit l'ORANGERIE, bâtiment néo-classique dont la façade principale est orientée plein sud afin de recueillir un maximum de lumière et de chaleur solaires.

     

    Image019.jpg

     

    A l'époque de Gustave Caillebotte, elle abritait non seulement des orangers, des citronniers, des grenadiers et des mandariniers mais aussi de superbes collections d'orchidées qui ne sont plus visibles aujourd'hui.

     

    Image020.jpg

     

    Joliment restauré, le bâtiment dévoile ses fins ornements : une nymphe gracieuse et une séduisante Vénus assise sur un dauphin fantastique.

     

    Image021.jpg

     

    Des œuvres contemporaines ont été installées à différents endroits du parc et notamment à côté de l'Orangerie. Petit florilège...

     

    Image022.jpg

     

    Voici « Le Grand Assis » de Denis Monfleur.

     

    Image023.jpg

     

    Cette œuvre de 2013 a été sculptée dans de la lave de Chambois, un granit gris, aux reflets argentés, extrait des carrières volcaniques du Puy de Dôme.

     

    Né en 1962, Denis Monfleur est un amoureux des matières dures comme le granit et le basalte. Armé de puissantes scies à diamants, il aime s'attaquer à des blocs massifs et leur donner vie en y insufflant « l'animé », visualisation de ses possibilités d'artiste. Il est le créateur de formes énigmatiques qui évoquent des idoles gardiennes de l'énergie spirituelle de l'Humanité.

     

    Image024.jpg

     

    Image025.jpg

     

    Sur la pelouse qui mène à l'Orangerie, se dressent des formes mystérieuses... celles de la Suite musicale d'Alain Kirili, oeuvre de fer conçue en 2014.

     

    Image026.jpg

     

    Né en 1946, Alain Kirili est l'un des grands noms de la sculpture contemporaine. Inspiré par la calligraphie coréenne, l'écriture hébraïque et passionné par ce qu'il appelle « les mots de l'inconscient », il est devenu l'auteur d'un étrange alphabet scriptural. Le Président Georges Pompidou était un grand admirateur de son œuvre.

     

     

    Image027.jpg

    Depuis la terrasse de l'Orangerie, la vue sur le Casin est magnifique et quelques pas suffisent pour découvrir un bronze d'Antoine Bourdelle (1861-1929), sculpteur incontournable de la 2e moitié du XIXe et des premières décennies du XXe siècle.

     

    Image028.jpg

     

    Grand guerrier avec jambe, 1893-1902 : une œuvre prêtée par le Musée Bourdelle à Paris.

     

    Image029.jpg

     

    Ami et collaborateur d'Auguste Rodin pendant près de quinze ans, sans pour autant céder à ce que certains appelaient « l'emprise du maître », Bourdelle défendit, tout au long de sa vie, son droit à l'indépendance et à l'originalité. Grand amoureux des mythes, il appréciait le lyrisme mais il aimait aussi simplifier les formes et faire dialoguer les pleins et les vides, de façon très personnelle.

     

    Image030.jpg

     

    En « quittant » la statue de Bourdelle et en revenant vers le Casin, on découvre le CHALET SUISSE, beau bâtiment de bois agrémenté d'élégantes découpures. Utilisé comme laiterie, à l'époque de Gustave Caillebotte, il accueille un restaurant gastronomique : celui du chef Philippe Detourbe.

     

    Image031.jpg

     

    Image032.jpg

    Vue sur le Casin, le Chalet Suisse et l'entrée principale de la propriété.

     

    Image033.jpg

     

    Image034.jpg

     

    Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour découvrir d'autres aspects du parc. En attendant, merci de votre fidélité et gros bisous !

    Plume

    « La Tulipe et les ArtsDes Pensées... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    42
    Hier à 18:52

    bonne fin de journée ici matin soleil le midi des nuages orageux et là du vent mais dans un ciel bleu ....

    une belle journée :)

     bisous a demain

    Photo

    41
    Hier à 08:10

    Bonjour Cendrine,

    Tu as du entendre cet attentat en Angleterre, les victimes de jeunes ados, dans une salle de spectacle. C'est l'horreur, ce monde est un monde de fous ... Passe une très bonne journée, on va essayer hein ? Grosses bises, Véronique

    Rambouillet : Naissances de petites Bernache du Canada

    40
    Lundi 22 Mai à 15:20

    Bonjour Cendrine,

    Je suis contente que mes petites Bernache du Canada te plaisent, je n'en avais jamais vu autant d'un coup. 

    As tu passé un bon weekend ? j'espère que oui ... Prends soin de toi Cendrine, je t'embrasse bien fort, Véronique

    Rambouillet : Naissances de petites Bernache du Canada

    39
    Lundi 22 Mai à 14:08

    bisous et douce semaine

    elle passera vite, enfin j'aurais 3 chiens et 2 chats en garde donc moi je serais ko quand les autres profiterons de leurs congés :)

    j'espère juste qu'il fera beau comme ce matin, soleil

     bisous

    38
    Dimanche 21 Mai à 17:11

    Bonjour Cendrine
    cette propriété est magnifique
    avec toi je découvre ce peintre
    temps ensoleillé mais encore frais pour la saison
    je te souhaite de passer un agréable dimanche et une bonne fin de journée
    bisous et amitié

    37
    Dimanche 21 Mai à 10:10

    coucou

     tu avais reçu les mails avec les photos de l'église?

    voilà c'est deja dimanche 21 mai le temps passe vite , ce jour il fait beau , pas comme hier !

    là j'ai deux chiens pour la journée donc je serais dehors tout le temps ....

    une petite comptine pour rendre la journée joyeuse et belle...

    bisous Photo

    C’est bientôt l’été,
    Mon manteau je l’ai rangé
    Mon bonnet je l’ai rangé
    Mes p’tits pieds vont respirer «  »Ah » »

     

    C’est bientôt l’été,
    Ma casquette sur la tête
    Mes lunettes sur mon nez
    Tu me reconnais? Hein?

     

    C’est bientôt l’été,
    Mon maillot est préparé
    Ma bouée est bien gonflée
    Moi, je vais nager! Plouf!

    C’est bientôt l’été,
    Je joue dehors toute la journée
    Et pour mon goûter,
    «  »Maman, s’il-te–plaît, une glace, mmmh …

    36
    Samedi 20 Mai à 19:10

    je te souhaite une douce soirée et un bon we même s'il est deja  moitié finit ...
     ici le ciel hésite entre gros nuages noirs et un peu de blanc
     je suis allée au jardin botanique mais suis restée dans les serres presque tout le temps car pas belle météo

     bisous et prend soin de toi

    35
    Samedi 20 Mai à 18:50
    Une visite maintes fois envisagée et toujours reportée ...ton article est le déclic décisif ! En plus ce n est pas loin de chez moi. Gros bisous depuis la corse
    34
    Vendredi 19 Mai à 16:58

    je te souhaite une belle et douce fin de semaine ici sous la pluie j'espère un beau we

    bisous et prend soin de toi

    Photo

    33
    Vendredi 19 Mai à 14:53

    Bonjour Cendrine,

    Je reviens me promener dans cette belle propriété, on doit y entendre les oiseaux chanter, quel endroit charmant ...

    J'espère que tu passes une bonne journée, sans trop de douleurs ... Passe une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    Résultat d’images pour photos jolies fleurs des champs

    32
    Angie
    Jeudi 18 Mai à 22:47

    j'ai fait une belle balade chere Cendrine, en parcourant tes photos ! comme j'aime ces anciennes demeures bien restaurées! elles gardent dans leur âme le souvenir de ceux qui les ont habitées, remplies de secrets d'autres génerations qui ont laissé des empreintes, mais surtout qui nous offrent ces lieux pleins de charme! qu'il doit y faire frais lorsque la chaleur est au rendez-vous, avec les beaux arbres qui purifient l'espace et nous donnent des heures de santé ! j'ai aussi visité le post sur les tulipes, quelles sont belles ces fleurs :)

    je passé une periode de vacances avec três peu de net, alors mes visites sont en retard, mais j'arrive le coeur plein d'amitié pour mes amis et amies de la blogo!

    bonsoir douce Cendrine,  je te laisse une corbeille de bisous

    Angie

    31
    Jeudi 18 Mai à 17:48
    Véronique S.

    Cendrine , mon Amie ,

    Un lieu où l'on se promène comme dans un tableau . Alors je m'imagine, chapeau de paille sur la tête , portant une robe à corsage et flâner une ombrelle de dentelle à la main par ces allées si élégantes . Et puis, au détour d'un chemin , je te verrais , assise sur un banc , un carnet à la main . Je te rejoindrais et tu me conterais l'histoire de cet endroit où le temps ne semble pas avoir d'emprise , un endroit qui ressemble à une toile .

    Merci pour cette visite qui sous tes mots s'auréole de magie .

    Je t'embrasse ma Petite Fée et pense à toi .

    Véronique

    30
    Jeudi 18 Mai à 15:47

    J’ai visité en 2014 cette très belle exposition « Caillebotte à Yerres ». Riche héritier de son père à 26 ans, Caillebotte n’avait pas besoin de la peinture pour vivre. Avec talent, il peignait pour le plaisir. Un critique disait que « Caillebotte faisait de la peinture à ses moments perdus ».

    Son legs à l’Etat de sa collection de toiles impressionnistes, le fameux « legs Caillebotte » comprenant 67 œuvres achetées à ses amis, forme aujourd’hui une part importante de la collection du Musée d’Orsay. La peinture impressionniste lui doit beaucoup…

     

    29
    Jeudi 18 Mai à 09:33

    Quelles superbe propriété ! Merci de nous permettre de la découvrir avec vos mots et vos photographies, Cendrine.

    Et à tout bientôt pour d'autres recoins que vous semblez tellement aimer, votre époux et vous ...

    28
    Jeudi 18 Mai à 08:00

    Bonjour Cendrine,

    Après la pluie de cette nuit, ce matin il fait bien plus frais, je t'avoue que je préfère ce temps, moi qui ne supporte pas la chaleur. Je pense que toi aussi tu dois apprécier plus de fraîcheur.

    Mes rendez-vous d'hier se sont bien passés, bon je dois annuler mon rendez-vous d'aujourd'hui, car il est devenu inutile vu que celui d'hier s'est bien passé ... 

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    Rambouillet : Fête du Muguet : défilé (3)

    27
    Promeneur75
    Mercredi 17 Mai à 19:22

    Quel bel endroit. On pourrait dire que c'est un tableau vivant  ancré dans le temps  qui donne envie de flâner au fil de la composition de ce parc...

    26
    Mercredi 17 Mai à 13:33

    ha le rêve allongée sous un arbre a lire ... si moi j'étais là je quitterais jamais le jardin méme pour dormir ....:)

     étre concierge ou jardinier dans ce genre de demeure ça me plairait ..... mais souvent en concierge ici ils cherchent des couples et faut une voiture ....

    gros bisous et j'envoie un mail se soir ... suis allée voir la cathédrale , y'a une tapisserie moderne en expo ...

    bon après midi

    25
    Mercredi 17 Mai à 09:54

    Bonjour Cendrine,

    Ah moi aussi je veux bien partager cette demeure avec toi, même avec mes enfants on aura largement assez de place lol !

    Tu as vu ce beau soleil ? bon je ne peux même pas en profiter, j'ai des rendez-vous qui sont bien loin de mes balades photographiques hélas ... Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    L’image contient peut-être : plante

    24
    Albireo
    Mercredi 17 Mai à 07:44

    Quel magnifique endroit ! Merci pour cette découverte.

    Au plaisir de te lire bientôt

    Je t'embrasse

    23
    Mercredi 17 Mai à 02:45
    Je ne connaissais pas! !Quelle belle demeure et les toiles de Caillebotte sont des chefs-d'oeuvres! A programmer
    22
    Mardi 16 Mai à 19:06

    Magnifique, tu me donnes une superbe idée de promenade. Je te remercie, une invitation au rêve comme on en a peu l'occasion! merci Cendrine

    21
    Mardi 16 Mai à 18:42

    Coucou  ma Cendrine, j'aimerais bien me promener sur ce beau sentier et découvrir cette superbe demeure.

    Un peintre que je connais mal, mais grâce à toi, j'apprends et comme chaque fois, je repars plus instruite hi hi !

    C'est avec un joli temps d'été que je viens te souhaiter une douce soirée.
    Enfin je suis contente lol !
    Merci pour ton passage toujours aussi agréable. J'espère que tu as bien profité de ce mardi.
    Je pense que je vais faire un barbecue ce soir. Je t'invite hi hi !
    Je file répondre à d'autres gentils message. Prends soin de toi. Gros bisous à toi aussi.
    Lolli

    20
    Mardi 16 Mai à 17:01

    waouwww ça c''est de la maison! superbe demeure!

    je veux bien y être concierge!

    coucou avec un superbe soleil et 25° ce midi !

    j'en profite car jeudi c'est deja fini ....

    bisous et a bientôt prend soin de toi

    Photo

      • Mardi 16 Mai à 17:03

        Comme je l'écrivais un peu plus bas à un aminaute, on se partage la propriété? winktongue

        Un lieu magnifique, très joliment restauré...

        Je t'y emmène en pensée, gros bisous

    19
    Mardi 16 Mai à 14:36

    Je reste toute admirative avec de superbes photos, de superbes peintures, du ciel bleu, des couleurs ... oui, ce parc est vraiment exceptionnel de beauté et de diversité. C'est une belle et grande balade que tu partages avec nous.

    Dehors il fait très beau et chaud à Amiens, je dois sortir, pour un examen en clinique, ce n'est pas le jour !!! mais heureusement les journées sont longues, j'espère encore du beau temps quand je rentrerai. Rien de grave, juste que les médecins ne savent plus diagnostiquer et nous envoient toujours chez des docteurlogues, j'en ai quatre à voir dont un pour fibroscopie, et çà, j'aime pas du tout ! sarcastic

    Mais je pense bien à toi ... et je n'ai pas à me plaindre.

    Encore merci pour cette promenade merveilleuse en ta compagnie.

    Gros bisous

      • Mardi 16 Mai à 17:02

        Merci de tes mots chère Annick

        Ton APN serait heureux à Yerres, j'en suis sûre...

        J'espère que tout se passera bien au niveau santé, tiens-moi au courant des résultats...

        Je pense à toi et je te fais de gros bisous

    18
    Mardi 16 Mai à 13:50

    Très belle et paisible demeure ! Quel paradis ! En amoureux de la nature et de la pêche, combien j'aimerais y ...résider ! (sourire)

    Portes-toi bien, ma chère amie.

    Je t'embrasse.

    Tahar

      • Mardi 16 Mai à 17:01

        Une vraie douceur de vivre en ces lieux, nous  nous partageons la propriété si tu veux... winktongue

        Merci pour tes gentilles pensées, je t'embrasse bien affectueusement!

    17
    Mardi 16 Mai à 09:44

    Bonjour Cendrine,

    Quel magnifique endroit, un lieu magique. Je comprend que Gustave Caillebotte aimait cet endroit plus que tout, et qu'il aimait y peindre. Il y a matière à peindre, car cet endroit est superbe, rien que les bords de l'Yerre il y a de quoi faire. Je vais voir si je peux m'y rendre avec les filles, c'est une sortie à faire que je note dans mon agenda. 

    J'ai hâte de voir la suite ma petite Cendrine ... 
    Passe une très bonne journée, grosses bises, Véronique

      • Mardi 16 Mai à 16:59

        Vous allez passer de délicieux moments, le lieu est très agréable!

        Merci pour tes mots d'amitié, je te souhaite une belle fin de journée, gros bisous Véronique et mes pensées pour tes enfants smile

    16
    Mardi 16 Mai à 09:11

    Coucou Cendrine

    Un  endroit où il doit faire bon se promener et se poser pour profiter de l'instant présent

    Le blanc de la demeure ressort divinement dans ce paysage ♥

    J'aime le tableau du parc, celui de la pêche et les Périssoires sur l'Yerres

    Merci pour cette belle balade et découverte de ce peintre 

    Je te souhaite une douce journée, prends soin de toi

    Gros bisous

     

      • Mardi 16 Mai à 16:58

        Oui, s'y promener et s'y poser sont vraiment très agréables.

        Il y a de l'espace, la présence de la rivière est propice à la montée de vagues imaginaires , c'est un lieu vraiment passionnant...

        Un gros merci pour tes gentilles pensées, je t'embrasse affectueusement

        wink2

    15
    Mardi 16 Mai à 06:48

    Quand j'ai découvert, ado, Les raboteurs de parquet, ce fut un choc et ce tableau m'a amené à m'intéresser à la peinture.  

    Je te souhaite de bien belles journées. Gros bisous

      • Mardi 16 Mai à 16:56

        "Les raboteurs de parquet" est aussi l'un de mes tableaux préférés depuis très longtemps smile

        Gros bisous pour toi aussi

    14
    Lundi 15 Mai à 23:36

    Coucou ma Cendrine.

    C'est un magnifique endroit et une belle acquisition par la ville de Yerres. Un lieu que j'ai eu la chance de visiter il y a quelques années quand mon aînée a déménagé sur la Norville à côté d'Arpajon. Dupont-Aignan était maire à cette époque là, et pourtant ce ne sont pas ses idées qui m'avaient attiré dans ces lieux ! bad

    La bâtiment principale est une petite merveille, mais javais beaucoup aimé le chalet, et bien entendu les peintures exposées de Gustave Caillebotte.

    Sur Rennes il y a un évènement que j'ai été voir avec une copine au musée des beaux arts. Il s'agir de l'Esquisse du Pont de l'Europe, daté de 1876.

    Ce pont dessert la Gare Saint-Lazare, est, par sa structure, le symbole du pouvoir de l’industrie. Le peintre Caillebotte en fait un véritable manifeste, le croisement des différentes classes sociales, de l’ouvrier au promeneur des classes aisée. Pour les amateurs qui passeraient te lire, une conférence  animée par Laurence Imbernon, conservatrice du patrimoine, est associée à l’exposition Bretagne Express au Musée de Bretagne - Les Champs Libres, jusqu’au 27 août 2017.

    Le temps est gris, gris dans l'ouest de la France, mais il fait chaud, du mal à m'endormir. Pas grave, mon poux-ronchon adiré viendra me réveiller doucement en m'apportant mon 1er café du matin... j'aime bien !

    Bises et bonne soirée ma douce amie, et un p'tit coucou à ton Christophe.

      • Mardi 16 Mai à 16:55

        Dupont-Aignan est toujours maire et j'ai choisi volontairement de ne pas en parler dans mes articles avant le dernier car je ne veux pas que le "personnage" parasite mon travail frown

        Je ne pense heureusement pas à lui quand nous nous baladons dans ce magnifique endroit,

        Gros bisous ma Zaza et merci pour la vue de ce superbe tableau que j'aime beaucoup et dont je parle dans la suite de mes articles.

        Belle fin de journée et de grosses bises pour ton Ronchon adoré winktongue

        Cendrine

    13
    Lundi 15 Mai à 22:41

    Bonsoir Cendrine, je connais ce peintre de par certaines de ses toiles, quant à son papa qui fit fortune disons-le dans la toile de matelas, puis le fils qui se fit connaître sur une autre, ça ne s'invente pas... C'est beau l'argent tout de même et achète pas mal de choses... dont ce domaine pour fuir un certain Paris, merci, douce nuit à toi, bises

      • Mardi 16 Mai à 16:51

        Amusant ce jeu de toiles, en effet...

        Caillebotte a eu de beaux moments grâce à cette fortune familiale mais le pauvre il est mort à l'âge de 45 ans suite à un coup de froid qui s'est transformé en une sorte d'attaque... Il nous aurait offert bien d'autres chefs-d'oeuvre autrement...

    12
    Lundi 15 Mai à 22:27

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Eh bien je constate que tous les peintres par le passé n'étaient pas pauvre, ce n'est pas Vincent Van GOGH qui aurait pu se payer une telle maison qui ressemble d'ailleurs plus à un mini château qu'à une maison! Oui le nouveau président de la République va avoir pas mal de boulot, mais bon il faut tout d'abord qu'il ait la majorité à l'assemblée nationale sinon il ne pourra pas mener à bien ce qu'il veut faire, apparemment on dirait que lui contrairement à tous ses prédécesseur à l'air d'être sincère car on dirait qu'il a vraiment l'intention de tenir ses promesses. Ce que j'apprécie chez cette personne c'est tout d'abord qu'il est marié et qu'il m'a l'air fidèle, et d'autre part qu'il a une femme plus âgée que lui ce qui est très rare dans notre société, moi je trouve ça très bien, au moins on est sur qu'il aime vraiment sa femme, car franchement ceux qui ont des femmes plus jeunes qu'eux, on peut sérieusement douter que ce soit uniquement par sentimentalisme...! Bon je vous souhaite une bonne fin de soirée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

      • Mardi 16 Mai à 16:47

        En effet, tous les peintres n'étaient pas pauvres. Certains ont tant souffert... d'autres ont eu une existence plus aisée. L'image de la vie!

        Le mot fidélité a l'air de bien s'appliquer à notre nouveau président. Apparemment, il y a eu énormément de recherches effectuées par les journalistes et ils n'ont rien trouvé de "compromettant". Il y a des hommes fidèles, heureusement! wink2

        Souhaitons lui bonne chance, il va en avoir besoin...

        Merci de votre visite Alain, je vous souhaite une belle fin de journée

         

    11
    Lundi 15 Mai à 22:24

     

     Résultat de recherche d'images pour "gustave caillebotte tableau" 

    Une propriété merveilleuse et un Peintre aux oeuvres toutes aussi merveilleuses, j'aime !

    Bisous bisous et merci pour ce bel article

      • Mardi 16 Mai à 16:44

        Bisous fleuris pour toi et merci beaucoup! wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :