• Les sculptures du « fer à cheval » d'André Le Nôtre, aux Tuileries.

     

    Image001.jpg

     

    Décembre se poudre de lumière festive et Saturne l'Ancien nous invite au jardin, en compagnie de ses amis Cérès, Pomone et Vertumne. Pour retrouver l'histoire de ces élégantes statues, il suffit de cliquer ICI.

     

    Image002.jpg

     

    Saturne, dieu de l'hiver, maître des Saturnales que nous célébrons toujours sous le nom de Yule ou de Noël, est une force sereine, un gardien du temps et des usages magiques qui rythment cette période de l'année. Vous apprécierez la puissance évocatrice de ses mains et le travail de sculpture effectué sur le brasero qu'il tient.

     

    Image003.jpg

     

    Le regard de Cérès, déesse des moissons, se perd dans le bleu intense et glacé du ciel.

     

    Image004.jpg

     

    L'année s'achève et la Nature, doucement, sombre dans un sommeil poétique. L'atmosphère du jardin devient plus propice à l'introspection.

     

    Image005.jpg

     

    Malgré le froid ambiant, la rondeur avenante des bassins où s'ébattent canards et mouettes attire les promeneurs.

     

    Image006.jpg

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Le long des arcades de la rue de Rivoli, le Grand Couvert ou zone boisée du jardin nous offre une vaste respiration. Divisé en deux parties par la grande allée dessinée par André Le Nôtre (1613-1700), il accueille des statues anciennes et des œuvres contemporaines.

     

    Image011.jpg

     L'Hercule Farnèse de Giovanni Comino (actif en 1670 et mort en 1708) se dore au soleil. Ce marbre, créé entre 1670 et 1672, fut placé en 1790 dans le jardin.

     

    Image012.jpg

     

    Autour de nous, les grands platanes n'ont pas encore perdu toutes leurs feuilles. Il reste de l'or en suspension.

     

    Image013.jpg

     

    Image014.jpg

     

    Image015.jpg

     

    Les arbres prennent, avec leurs branches croches, des allures de créatures de contes de fée...

     

    Image016.jpg

     Dernière parure d'automne avant le règne de l'hiver.

     

    Image017.jpg

     

    La Grande Roue de la place de la Concorde clôt la perspective du jardin. Elle se dresse sur l'axe est/ouest voulu par Le Nôtre et qui se déploie, depuis les jardins du Carrousel, vers l'Arc de Triomphe et les tours contemporaines de la Défense.

     

    Image018.jpg

     

    Horloge futuriste et gardienne des secrets de la ville, avec l'obélisque de la place de la Concorde en guise d'aiguille, elle rythme la période des fêtes. Roue des cycles calendaires et du temps qui s'écoule, elle nous offre, dès que la nuit s'anime, ses mouvantes lumières.

     

    Image019.jpg

    Photo prise avec mon téléphone portable

     

    Intéressons-nous à présent au remarquable agencement dit du « fer à cheval » créé par André Le Nôtre. Vous l'apercevez au pied de la roue : deux rampes qui encadrent un bassin hexagonal conduisent à deux vastes terrasses, la terrasse du Bord-de-l'Eau, côté sud, qui mène à l'Orangerie et la terrasse des Feuillants, côté nord, où se dresse l'élégant Jeu de Paume entouré de parterres fleuris.

     

    Image020.jpg

     

    Les pans coupés des deux terrasses et les rampes en fer à cheval dont la pente douce enserre les bordures du grand bassin se fondent avec majesté dans le paysage. Depuis 1719, on admire en ces lieux quatre groupes sculptés, représentations allégoriques de fleuves et de rivières soit :

    • Le Tibre de Pierre Bourdict (sculpteur connu entre 1684 et 1711),
    • Le Nil de Lorenzo Ottoni (1648-1736),
    • La Seine et la Marne de Nicolas Coustou (1658-1733),
    • La Loire et le Loiret de Corneille Van Cleve (1645-1732).

     

    Image021.jpg

     La Loire et le Loiret, moulage réalisé au début du XVIIIe siècle d'après l’œuvre originale de Corneille Van Cleve.

     

    Image022.jpg

     

    Image023.jpg

     

    Image024.jpg

     

    Nous sommes entre automne et hiver mais j'ai rajouté à mon article deux photos de ce beau groupe sculpté, prises au début du printemps.

     

    Image025.jpg

     La Seine et Marne, moulage réalisé au début du XVIIIe siècle d'après l’œuvre originale de Nicolas Coustou.

     

    Image026.jpg

     La Seine et la Marne et La Loire et le Loiret sont le fruit d'un ambitieux programme politico-culturel orchestré par Jules-Hardouin Mansart (1646-1708), Surintendant des Bâtiments du Roi à partir de 1699.

     

    Image027.jpg

    Mansart commanda quatre grands groupes pour le Bassin des Nappes du château de Marly, résidence bucolique de Louis XIV située dans les Yvelines. Le Roi Soleil apprécia tout particulièrement cet ensemble élégant qui illustrait l'un de ses grands projets à caractère mythologique.

     

    Image028.jpg

     Les marbres de Corneille Van Cleve et de Nicolas Coustou étaient associées à des Nymphes (disparues), œuvres d'Anselme Flamen (1647-1717) et de Simon Hurtrelle (1648-1724) qui comptèrent parmi les meilleurs sculpteurs de Versailles.

     

    En 1719, La Seine et la Marne et La Loire et le Loiret furent installés aux Tuileries, au pied du fer à cheval imaginé par Le Nôtre. Le régent Philippe d'Orléans (1674-1723) fut à l'initiative de ce déplacement car les Tuileries, magnifique jardin de broderies n'accueillait pas encore de statues. Le Régent voulait également offrir au jeune Louis XV, installé aux Tuileries après la mort de son arrière grand-père Louis XIV, un cadre familier.

     

    Image029.jpg

     Le Nil

     

    Le Nil et Le Tibre rejoignirent aux Tuileries les prestigieux marbres de Marly. Il s'agit de copies d'antiques réalisées par des sculpteurs de la Rome baroque.

     

    Image030.jpg

    Pauvre petit génie qui a perdu sa tête !

     

    Image031.jpg

     Le dieu Nil est accompagné d'un sphinx et de 16 petits génies qui représentent les seize coudées du niveau d'eau maximal atteint par le fleuve lors de sa crue.

     

    A la Révolution, d'autres sculptures de Marly furent saisies et placées dans le « Jardin National » des Tuileries et à partir de 1870, le musée du Louvre eut pour mission de protéger ces statues du vandalisme et des morsures du climat parisien.

     

    En 1993, dans la lignée des travaux de la Pyramide du Louvre, les marbres de Marly ont été installés dans la Cour Marly. Les sculptures que nous contemplons aux Tuileries sont des copies altérées par le temps. Elles sont si jolies, une restauration ne serait pas de trop !

     

    Image032.jpg

    Le Tibre

     

    La statue originale du Tibre fut découverte à Rome, en 1512, sur le site de l'ancien sanctuaire des dieux Isis et Sérapis. Le dieu fleuve est représenté de manière traditionnelle c'est à dire barbu et à demi-couché. Il tient une rame, symbole de la navigation et sa grande corne d'abondance évoque les vertus nourricières de l'eau qui traverse la Ville Éternelle.

     

    Image033.jpg

     Il est accompagné par la Louve romaine et les jumeaux Romulus et Rémus.

     

    L'iconographie du Nil et du Tibre nous ramène à l'époque d'Hadrien (117-138 après J.-C) mais les chercheurs ignorent quand les originaux de ces statues ont pu être réalisés. Un mystère qui sera peut-être percé un jour ?

     

    Image034.jpg

    Vue printanière sur le côté sud du fer à cheval avec l'Orangerie, les copies d'antiques et les marbres de Marly que je vous ai présentés.

     

    Gageons que Le Nôtre aurait apprécié de voir son magnifique jardin à la française ainsi paré et qu'il serait satisfait que tant de visiteurs se pressent, chaque année, dans cette galerie de sculptures à ciel ouvert !

     

    Je vous souhaite, chers aminautes, d'excellents préparatifs de Noël et vous remercie de votre fidélité. Amicales pensées !

     

    Image035.jpg

    Plume

    « L'Hôtel de LaffemasLe village de Noël sur les Champs-Élysées »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    30
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 17:35
    Véronique S.
    Cendrine, mon Amie Une ballade avec toi au début de cet hiver dans ce jardin où l'histoire continue de s'écrire . Poser nos pas dans ceux qui sont passés avant nous . Parler aux statues et attendre qu'elles nous répondent , qu'elles nous livrent leurs potins . En rire à gorge déployée . Et partir à la recherche du printemps qui se prépare dans le plus grand des secrets dans les entrailles de l'hiver que Yule a illuminé . J'ai adoré, comme à chaque fois, me promener à ton bras ma Petite Fée. J'attends avec impatience la venue du farfadet messager . Je lui ai préparé un petit lit douillet sous le sapin . Je te souhaite une douce et scintillante fin de semaine où l'esprit de Noël apportera sa magie , celle où tout est possible . Il suffit juste d'y croire . Je t'embrasse de toute mon affectueuse amitié . Véronique
    29
    Lundi 19 Décembre 2016 à 18:44

    Un beau voyage au pays de la connaissance, Merci Cendrine de nous éclairer sur l'origine de ces statues, joyeux Noël à toi, je te souhaite de très belles fêtes, qu'elles te soient le plus douces possibles!

    28
    Lundi 19 Décembre 2016 à 15:58

    Bonsoir Cendrine,

    Un petit coucou vite fait, moins mal au crâne, mais je suis fatiguée ... Je suis triste de lire que tu as fait deux crises d'épilepsie dans le métro, comme tu as dû avoir peur et puis les gens autour qui regardent, oh la la ... J'espère que tu n'en a pas fait d'autres depuis ? Prends soin de toi Cendrine, tu sais que je tiens à toi.
    Passe une bonne soirée, je pense à toi, je t'embrasse Véronique

    Résultat d’images pour Photos du blog Une fleur de Paris Galeries Lafayette

    27
    Lundi 19 Décembre 2016 à 10:04

    la création du jour

    Bonjour Cendrine, merci de ton passage sur mon blog,

    je suis contente que les peintures d'oiseaux t'aient plu.

    Bonne journée, gros bisous

    26
    Lundi 19 Décembre 2016 à 09:52

    coucou je surveille deja le facteur , avec le break-xit les anglais les fils a broder sont devenus 3x moins cher qu'avant donc j'ai commandé pour § euro avec les frais d'envoi! et j'attends le paquet , ils ont toujours eu des beau fils spéciaux mais avant 20 ou 27 euro c'était trop mais avec le change qui a changer c'est un avantage pour le moment ...alors je me suis fait ce cadeau :) 6 euro 200 gr de fil bariolé brillant c'est moins cher qu'ici :)

    je te souhaite une belle semaine

     ce matin 6° ciel mitigé mais il annonce + clair et donc du gel la prochaine nuit ...on verra

    ici en ville la pollution nous garde + au chaud de quelques degrés :)

    bisous a demain

     

     

    25
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 14:25

    bon dimanche avec de la grisaille et une fine pluie

    il annonce le reste de l'année comme ça gris et humide ...

    24
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 01:02

    Merci, Cendrine, ces visites du lointain Paris en ta compagnie sont toujours si intéressantes.

    Sais-tu qu'à Nantes notre petite "fontaine royale" représente aussi la Loire et ses affluents ? Cela t'intéresserait peut-être.

    23
    Samedi 17 Décembre 2016 à 23:14

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. Oui ça va à peu près, en tout cas mon moral est un peu mieux en espérant que ça dure quelques temps car j'en ai vraiment marre lorsque je suis démoralisé! Oui les bancs de sable sont redoutablement dangereux car en apparence on pourrait croire que ce sont des sortes d'iles miniatures, mais en fait ces bancs de sable peuvent se transformer en véritable sables mouvant si l'on s'aventure dessus. Je ne me suis jamais amusé à faire ce genre de chose mais étant du Maine et loire depuis ma naissance, j'ai toujours entendu parler des dangers de ce fleuve, et je me rappelle avoir vu un documentaire dans mon enfance à la télévision qui expliquait clairement la réalité par rapport au bancs de sable de la Loire. Par contre il est évident que certaines personnes soit ne sont pas informés ou bien se croit plus fort que les dangers de la nature, car il m'est arrivé en faisant des photographies de voir ce que j'appelle des imbéciles s'aventurer sur un banc de sable qui étaient en plein milieu du fleuve. De toute façon en montagne ainsi qu'en bord de mer également combien d'andouilles se croient plus fort que la nature et font n'importe quoi, j'avais entendu une fois aux infos que certaines personnes étaient uniquement chaussé de simples baskets pour escalader le Mont Blanc, enfin bref...! Je vous souhaite une bonne fin de soirée et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    22
    Samedi 17 Décembre 2016 à 21:10

    Un endroit que l'on croyait assez bien connaître ...et bien non et c'est tant mieux !  au delà de l'habituelle érudition, j'ai adoré l'ensemble des photos qui m'apparaissent encore plus belles que d'habitude.  

    gros bisous

    gérard 

    21
    Samedi 17 Décembre 2016 à 14:44

    tu sais c'est surtout envoyer les cartes de voeux et faire mes courses pour pas devoir les faire avec les chiens ici , j'ai peu de cadeau a faire j'ai juste fait des biscuits pour certains voisins qui m'aident et les maitres des chiens

    je ne fait rien aux réveillons c'est des jours normaux

    les tortues c'est des tortues d'eau je mettrais des photos sur g+ :)

    pour le moment j'ai pas trop de crise mais avec une des chiennes qui tire non stop ... j'ai un peu peur mais on fera avec ....

    gros bisous et prend soin de toi

    20
    Samedi 17 Décembre 2016 à 13:00

    je te souhaite un doux we , ici un grand coup de froid

    avec un ciel gris

    j'ai finit tout les préparatifs repas , cadeaux et courses , enfin ouff tranquille

    en rue les gens sont râleurs , agressifs , c'est pénible ...

    les tortues que je garde arrivent lundi , les chiens jeudi .

     je ne fais pas de pause , vous aurez juste + de photos , l'ordi sera ma pause entre les balades avec les boules de poils

    bisous et a demain

    19
    Samedi 17 Décembre 2016 à 10:21
    Une fleur de Paris
    ... J'ai remarqué que mon avatar n'est pas le même si je passe avec mon ordinateur ou mon téléphone, mais bon c'est bien moi mdr !
    18
    Samedi 17 Décembre 2016 à 10:20
    Une fleur de Paris
    Bonjour Cendrine,
    Je suis dans mon lit avec mon téléphone, je peux venir te faire un petit coucou. Ça va pas mieux mais va bien falloir que je bouge pour m'occuper de Sarah. Mais pas de sorties (hélas) je reste au chaud. Et toi comment vas tu ?
    Prends soin de toi Cendrine et encore merci pour ton article.
    Bon samedi, grosses bises Véronique
    17
    Samedi 17 Décembre 2016 à 10:19

    la création du jour

    Bonjour Cendrine, tes photos avec les grands arbres sont superbes..

    Bon samedi, gros bisous

    16
    Samedi 17 Décembre 2016 à 08:33

    Elles sont magnifiques, les portraits sont superbes avec ce beau ciel bleu

    Joyeuses fêtes de fin d'année Cendrine

    Gros bisous

    15
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 18:52
    Framboise à  Pornic

    Je trouve que Paris a beaucoup trop de sculptures  , il faudrait qu'il en donne à nous autres , petites villes de province pour agrémenter nos places ou quelques jardins publics  yes

    C'est fou comme tout devient simple avec toi, on se balade tranquillement on t'écoute, on s'instruit et on n'a pas l'impression d'être dans la capitale , tu sais dire les choses et c'est pour cela que ce n'est que du plaisir de te suivre

    bisous bisous et passe de bonnes fêtes de fin d'année

    14
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 17:01

    tu vis dans une superbe ville ici les parcs statues ne sont pas si bien entretenues

    moi j'aime étre dehors quand il fait froid et sec mais pas sous la pluie

    sortir les chiens m'aide , pas seulement niveau finance car ça au final a 10 euro/ jour ça paie pas les factures si facilement mais au niveau moral et santé je me sens mieux avec eux , marcher bouger , sortir étre responsable

    on a un ciel bleu avec quelques nuages blancs mais il ne fait toujours pas ...

    bonne fin de semaine

    gros bisous

    13
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 16:32

    Si je vois bien, chère Cendrine, la représentation générale des deux dieux, Nil et Tibre, me paraît fort semblable : tous deux sont à demi-couchés, tous deux sont barbus et tous deux sont "accompagnés" d'une corne d'abondance.

    Je ne comprends pas alors la raison pour laquelle vous écrivez, à propos du seul Tibre, qu'il est "représenté de manière traditionnelle".

    Très intéressante votre référence à l'époque d'Hadrien ...  

     

    Merci pour ce beau reportage ... qui me donne tellement envie de retourner à Paris !

     

     

    12
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 12:26

    Les sculptures chez toi, photographier par toi deviennent presque vivantes. Les voir et te lire est un grand plaisir pour la provinciale que je suis. Paris fait peur par son monde, par son immensité mais toi tu sais nous faire aimer la capitale avec toutes ses richesses, ses coins ravissants comme celui-ci autour de la grande roue, près du beau bassin.

    Un grand merci et toi aussi passe de bons moments en ces temps de fin d'année.

    Gros gros bisous

    11
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 10:52

     C'est avec cette photo aérienne de Nice aux lumières de Noël que je te souhaite de très bonnes fêtes, Cendrine, et merci pour cette jolie promenade parisienne !! ^^

     

    10
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 10:15

    la création du jour

    Bonjour Cendrine, merci pour ce merveilleux reportage sur les Tuileries,

    il me faudra plusieurs jours pour regarder toutes ces statues.

    Bonne journée chère petite amie.. Gros bisous

    9
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 10:10
    sophie

    j'aime me promener dans ce jardin quand je viens sur Paris et en particulier à l'allée qui mène au pavillon de Flore du Louvre

    gros bisous

    passe un bon weekend 

    sophie

    8
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 09:30

    Bonjour Cendrine,

    Le Jardin des Tuileries, jardin de mon enfance ... Je ne peux pas aller au Jardin des Tuileries sans penser à mémé et tata Simone. C'était mon terrain de jeux quand j'étais en vacances chez elles, j'étais trop jeune à l'époque pour en apprécier le lieu, depuis je me suis rattrapée ! Je ne me lasse pas de le photographier et j'y emmenais souvent mes enfants petits et encore Sarah aujourd'hui.

    Ce "Fer à cheval" combien de fois je l'ai parcouru et photographier. Ton article est excellent comme d'habitude, et que de recherches et tes clichés sont superbes.
    Merci Cendrine ... Passe une bonne journée, prends soin de toi, je suis souffrante, je ne suis pas dans mon assiette comme ont dit. 

    Je t'embrasse Véronique

    7
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 22:53

    siperbes images de cette belle ville que j'aime tant.

    Je profite pour te souhaiter unes bonnes fêtes de fin d'année et je t'embrasse très fort

    Gros bisous de ton amie catalane

    Rosa

    6
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 21:27

    Coucou ma Cendrine

    Un magnifique billet concernant les sculptures du "Fer à cheval"  au Tuilerie. Ce ciel bleu était propice à faire de très belles photos. C'est splendide. Merci pour toutes ces explications, dignes des meilleurs guides de Paris. Tu y ajoutes aussi cette touche passionnée pour ces réalisations qui font la richesse de Paris et des Tuileries en particuliers. Bravo tout simplement, petite Cendrine.

    Le tourisme en ce moment est beaucoup plus restreint dans mon Ille & Vilaine et ma préoccupation de fin d'année est de préparer les cadeaux de mes petits enfants qui devront partir en colissimo en début de semaine prochaine. Les courses également pour préparer les agapes de Noël et du 1er janvier. Ellen, notre dernier bébé d'amour, vient passer les fêtes de Noël en compagnie de ses vieux parents. Il faut dire, depuis qu'elle travaille au delà de Saint Brieuc, que nous la voyons moins souvent Mes autres filles ont choisi comme d'habitude la belle famille, mais habituée depuis tant d'années, cela ne me dérange plus. Autrement le 22 décembre, je passe mon scanner abdominal pour cette fichue pancréatite dont je me ressens toujours. J'en saurais certainement plus en fin de semaine prochaine.

    Et toi ma douce amie, sur le plan de la santé, où en es tu ????

    De gros bisous, sans oublier le petit bonjour à ton Christophe. 

    5
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 21:06

    Bonjour Cendrine 

    Qu'est ce que j'aime toutes ces sculptures , je regrette qu'on ne sache plus faire 

    Elles sont très expressives presque reelles !!

    Merci pour toutes tes explications ...

    Gros bisous à toi 

     

    4
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 20:55

    Je passe sous ces belles sculptures et jolis portraits,chère Cendrine, pour te souhaiter une agréable nuit en compagnie de ton époux.

    Je t'embrasse,

    Tahar

    3
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 20:15

    Ma chère Cendrine, décidément j'adore ta plume (fée) et tes photos, c'est un régal de te lire !
    J'espère que tu vas bien ?
    Amitiés d'Isa marie

    2
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 19:56
    jill bill

    Coucou Cendrine, tu aurais fait un bon guide sur Paris, tout comme tu l'es ici, amoureuse de ta ville et ses lieux... yes je découvre, j'apprends, merci encore, et agréable Noël à toi aussi, bises de jill

    1
    Promeneur75
    Jeudi 15 Décembre 2016 à 19:42

    Bonsoir Cendrine,

     

    Merci de votre article et de vos images.

     

    Bonne soirée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :