• Sainte-Catherine, la fileuse des voeux

     (Édition revue et augmentée)

     

    AImage001.jpg

     

    AImage002.jpg

     

    A la croisée de l'automne et de l'hiver, aux portes de l'Avent, refleurissent les roses de Sainte-Catherine.

     

    AImage003.jpg

     

    Leurs couleurs vives et douces, au charme suranné, propagent, avec le frisson des premières neiges, les voeux d'amour et les rituels de bonne fortune. Ouvrons, près d'une tasse de chocolat aux épices, le grand livre des traditions populaires.

     

    AImage004.jpg

     

    Brillante et cultivée, Catherine naquit en 290 dans la famille du roi Costus d'Alexandrie dont elle était probablement la fille.

     

    AImage005.jpg

     

    Lors d'une fête donnée par l'empereur Maximien, elle convertit au christianisme, après un débat philosophique particulièrement ardu, cinquante sages païens. L'empereur voulut l'épouser mais elle ignora sa demande et fut condamnée à subir le martyre.

     

    AImage006.jpg

     

    En l'an 307, on l'attacha à une roue munie de pointes mais, sous l'intensité de ses prières, la roue se brisa et les sinistres pointes aveuglèrent les bourreaux. L'empereur, ivre de colère, ordonna sa décapitation. Après sa mort, du lait jaillit de son corps supplicié et des anges apparurent pour la porter au sommet du Mont Sinaï où un couvent fut érigé en son honneur.

     

    AImage007.jpg

    Sainte-Catherine d'Alexandrie peinte par Le Caravage (1571-1610) en 1598.

     

    De nombreuses corporations sont placées sous son patronage, à commencer par les fabricants de roues et les métiers pour lesquels on utilise la roue (les meuniers, les charretiers...) Elle est aussi la protectrice des théologiens, des orateurs, des étudiants, des philosophes, des notaires, des tailleurs, des fileuses, des modistes, des nourrices et des jeunes filles en quête d'un mari, en des temps où le célibat n'avait pas bonne presse, surtout pour une femme.

     

    AImage008.jpg

     

    Il ne faut pas confondre Catherine d'Alexandrie avec Catherine de Sienne. Fille d'un teinturier, cette dernière refusa le mariage et choisit de vivre son célibat au sein de l'ordre des dominicains. Ses adeptes portaient le nom de Caterinati.

     

    AImage009.jpg

    Sainte-Catherine de Sienne sculptée par Francesco Messina (1900-1995), pour le château Saint-Ange à Rome. (Photo Lalupa.)

     

    AImage010.jpg

     

    AImage011.jpg

    Catherine d'Alexandrie, dans une niche de l'église Saint-Martin de Croix-Caluyau, dans le Nord-Pas-de-Calais. (Image Fraternité de Cambrai.)

     

    AImage012.jpg

    Catherine d'Alexandrie, peinte par Artemisia Gentileschi (1593-1653) en 1620.

     

    Dans l'Allemagne médiévale, les filles dont le père exerçait un métier utilisant la roue étaient baptisées « Katharina ». D'après une chanson populaire, « toutes les filles de meuniers s'appellent Catherine et sont de riches filles à marier ».

     

    AImage013.jpg

     

    « L'Amour est, nous dit-on, un petit dieu malin

    Pour lui les bonnets sautent par-dessus les moulins. »

     

    Les jeunes filles en quête d'un mari se plaçaient naturellement sous l'obédience de Catherine d'Alexandrie mais le terme « catherinette », associé à une jeune fille célibataire, âgée de 25 ans, ne fut attesté qu'en 1882.

     

    A partir des années 1920, sous l'impulsion des couturières et des créatrices de mode, la Sainte-Catherine connut un regain de popularité. Pour les élèves des écoles de mode, elle fut l'occasion de déployer leur savoir-faire et de confectionner des chapeaux extravagants et des tenues coquettes.

     

    AImage014.jpg

     

    Dans le Larousse de 1948, la catherinette désigne une couturière ou une modiste encore célibataire à l'âge de 25 ans. On disait qu’une jeune fille venue coiffer Sainte-Catherine « se mariait à l’aiguille. »

     

    AImage015.jpg

     

    Le 25 novembre était férié dans les ateliers de couture.

     

    AImage016.jpg

     

    AImage017.jpg

     

    Au croisement de la rue de Sévigné et de la rue Saint Antoine, dans le 4e arrondissement de Paris, une statue de Sainte-Catherine tient la palme du martyre et de la reverdie. Vraisemblablement sculptée en 1896, au moment de la construction de l'immeuble attenant, cette statue fait référence au thème de la « maison à l'image », si fréquent dans les rues de la capitale au Moyen-âge.

     

    AImage018.jpg

     

    AImage019.jpg

    A l'angle de la rue de Cléry et de la rue Poissonnière, dans le 2e arrondissement, une autre Catherine, aux lignes modernes et épurées, arbore le même attribut.

     

    Plusieurs générations de catherinettes se sont succédées dans le Sentier, quartier parisien traditionnellement associé à la confection. Les petites mains des ateliers offraient à la sainte des couronnes de fleurs et chaque jeune fille devait la coiffer avec son chapeau. Elles utilisaient pour l'occasion la grande échelle des pompiers, ce qui provoquait des scènes joyeuses et cocasses. Un jury désignait ensuite le chapeau le plus réussi.

     

    AImage020.jpg

    Le cortège de la Sainte-Catherine, rue de Cléry, le 25 novembre 1937. (La photo, conservée au Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, porte le numéro Ph.1940.64.1. Réf. 00006533.)

     

    AImage021.jpg

     

    La tradition de « coiffer Sainte-Catherine » s'est perpétuée dans les grands magasins et dans certaines entreprises, de préférence liées à la mode et au commerce. La recherche d'un mari n'est désormais plus prioritaire mais les catherinettes continuent d'arborer d'extravagants chapeaux, confectionnés avec humour par leurs collègues.

     

    AImage022.jpg

     

    Reines d'un jour, elles se rassemblent et participent à de joyeux défilés. Autrefois, dans chaque quartier de Paris, des confréries de jeunes filles veillaient sur une statue de la sainte qu'elles paraient de fleurs, chaque 25 novembre, et d'une coiffe neuve, confectionnée avec le plus grand soin. Celles qui trouvaient un époux devaient, après un rituel d'offrande à leur divine patronne, quitter la sororité.

     

    AImage023.jpg

     

    Catherine, dont le nom issu du grec « katharos » signifie « pureté », fut la seule sainte à qui l’Église attribua trois auréoles. La première, de couleur verte, symbolise la connaissance. La seconde, rouge sang, fait allusion au martyre et la troisième, d'un blanc immaculé, incarne la virginité.

     

    Au-delà du voile protecteur qu'elle tisse sur les jeunes filles, elle est associée à la liberté de croyance et à l'intégrité du corps.

     

    AImage024.jpg

     

    AImage025.jpg

     

    Broderies et chapeaux

     

    AImage026.jpg

    A l'origine, le chapeau de la catherinette était une ravissante charlotte brodée, aux bords froncés, une coiffe régionale ou une coiffe de mariée en dentelle ou en tulle.

     

    AImage027.jpg

     

    Elle était agrémentée de noeuds verts et jaunes, de brins de fleurs d'oranger ou de fines fleurs blanches, symboles de lumière et de pureté.

     

    AImage028.jpg

     

    AImage029.jpg

    (Crédit photographique: Agence ROL).

     

    AImage030.jpg

     

    Sous l'impulsion des modistes, le chapeau devint l'expression d'une créativité bouillonnante se déclinant en deux couleurs symboliques: le jaune et le vert. Réputées incarner la foi et la connaissance, ces couleurs sont en réalité bien plus riches de sens.

     

    AImage031.jpg

    (Photo trouvée sur mc-creations.mabulle.com)

     

    Gorgé d'or solaire, le jaune brille, avec force et sagesse dans la brume automnale, mais il fait aussi allusion aux dentelles jaunies et, par extension, à la « vieille fille » dont l'ombre plane sur toute catherinette. Le vert vient heureusement contrebalancer son pouvoir délétère.

     

    AImage032.jpg

     

    Le vert, associé à la déesse Vénus, protectrice de l'amour et des voeux ardents, signifie l'espoir et la force de la nature en liesse, le printemps triomphant et la satisfaction des désirs.

     

    AImage033.gif

     

    Couleur du Green Man, le Feuillu, l'homme de la sylve qui s'unira, après les frimas hivernaux, à la déesse des fécondités printanières, et dont l'image s'est perpétuée, depuis des temps fort anciens, sur les chapiteaux des églises, les clefs de voûte, les stalles et les miséricordes.

     

    AImage034.jpg

     

    AImage035.jpg

     

    AImage036.jpg

     

    Le vert nous entraîne dans sa ronde ambivalente... Couleur des fées et des fous dans l'Europe médiévale; liqueur ensorcelante qui jaillit des yeux de Lucifer, le porteur de lumière; émanation des voeux et des connaissances perpétuées par différentes confréries; couleur de tout ce qui est « changeant », de la jeunesse et de l'amour, de la fortune fluctuante...

     

    AImage037.jpg

     

    Les Catherinettes revêtent donc les couleurs attribuées aux êtres instables et insaisissables dans le monde médiéval. Le jaune et le vert habillent ceux qui sont en marge, les initiés mystérieux qui échappent aux contraintes de la société et sont marqués par les dieux.

     

    AImage038.jpg

     

    Pendant plusieurs siècles, les « Catherinettes » désignèrent à Paris les religieuses augustines de l'Hôpital ou Hôtel-Dieu Sainte-Catherine situé dans la rue Saint-Denis. Ces Catherinettes étaient très aimées de la population parisienne. Les statuts de leur ordre imposaient l'hospitalité, les soins aux malades et l'inhumation en terre consacrée des personnes mortes en prison, noyées dans la Seine ou trouvées inanimées dans la rue. Elles apportèrent aussi leur aide aux jeunes filles livrées à la prostitution et créèrent des accueils pour les femmes venant de Province. Il s'agit du premier asile de nuit pour femmes, ancêtre de « l'Oeuvre de la protection de la jeune fille. »

     

    AImage039.jpg

     

    Au cimetière des Innocents, la croix de Sainte-Catherine veillait sur un périmètre accueillant les défunts dont personne ne voulait.

     

    AImage040.jpg

     

    Le folklore de la Sainte-Catherine

     

    AImage041.jpg

     

    Dans la tradition populaire, Catherine est liée à de nombreuses pratiques de magie amoureuse. Les jeunes filles allumaient une bougie à la nuit tombée et soufflaient leurs désirs dans la flamme dansante, en murmurant le nom de la sainte.

     

    AImage042.jpg

     

    AImage043.jpg

     

    Le fer à cheval, amulette gorgée de puissance lunaire, veillait au bon accomplissement de leurs voeux.

     

    AImage044.jpg

     

    Les pensées, les roses et les trèfles à quatre feuilles sont autant d'émanations de la Bonne Fortune amoureuse.

     

    AImage045.jpg

     

    AImage046.jpg

     

    AImage047.jpg

     

    On offrait jadis, de charmants petits bonnets brodés et destinés à favoriser la rencontre avec l'être aimé. Bonnets amulettes, réceptacles de prières et de superstitions, brimborions si fragiles qui ont traversé le temps, investis de tant d'espoirs et de rêves...

     

    AImage048.jpg

     

    AImage049.jpg

     

    « Amener quelqu'un sous la coiffe » signifiait se marier.

     

    AImage050.jpg

     

    La coiffe de Sainte-Catherine, renouvelée chaque année, symbolisait le renouvellement des saisons. Les bonnets qui décorent les cartes du jour sont investis de ce pouvoir calendaire et sacré.

     

    AImage051.jpg

     

    AImage052.jpg

     

    Ils sont accompagnés de devises aux allures de comptines, incantations populaires que certaines prononçaient, sitôt la carte reçue, en direction d'une flamme, en serrant contre leur coeur une petite poupée de chiffon baptisée « Catherine ».

     

    AImage053.jpg

     

    Le matin du 25 novembre, des groupes de jeunes filles se réunissaient. Chacune gravait son nom sur une bougie qui était ensuite fixée dans une coquille de noix. Les frêles esquifs scintillants étaient posés à la surface d'un récipient rempli d'eau. Ceux qui se frôlaient désignaient les jeunes filles qui seraient les premières à se marier.

     

    AImage054.jpg

     

    On faisait aussi couler des gouttes de cire à la surface d'un miroir ou d'un bol rempli d'eau. Si la cire formait un anneau, cela signifiait qu'un mariage était proche.

     

    AImage055.jpg

     

    Les jeunes filles enduisaient d'huile trois aiguilles bénies et les posaient à la surface d'une soucoupe remplie d'eau. Si l'une d'elles coulait dans les dix premières secondes, la perspective d'un mariage était fortement compromise.

     

    AImage056.jpg

     

    AImage057.jpg

     

    Glisser dans sa poche un petit bonnet vert au lever du jour est réputé favoriser la chance amoureuse mais replier un parapluie humide multiplie les chances de « coiffer Sainte-Catherine » ou, pour les garçons, de « porter la crosse de Saint-Nicolas »!

     

    AImage058.jpg

     

    Dans les chapelles consacrées à Sainte-Catherine, les jeunes filles âgées de 25 ans venaient piquer, dans la coiffe de la sainte, 25 épingles en faisant le voeu de trouver un époux. Jusqu'à leur trentième anniversaire, elles rajoutaient une épingle par an, si bien sûr elles n'avaient pas rencontré l'amour. Elles conservaient précieusement la trentième épingle, en espérant que la venue de l'âme soeur se concrétiserait le plus vite possible...

     

    AImage059.jpg

     

    La fleur d'oranger, quintessence de fécondité et de prospérité, était offerte aux jeunes mariées, sous forme de couronnes parfumées.

     

    AImage060.jpg

     

    AImage061.jpg

     

    AImage062.jpg

     

    AImage063.jpg

     

    En Provence, on présentait aux Catherinettes des petits bonnets et des objets en forme de coccinelle, insecte traditionnellement associé aux voeux d'amour et appelé « Catharinetto ».

     

    AImage064a.jpg

    La coccinelle, amie des jardiniers (image vente-coccinelles.fr)

     

    Si une jeune fille apercevait une coccinelle, elle faisait un voeu et regardait dans quelle direction l'insecte s'envolait. Un mari l'y attendrait peut-être...

     

    Fileuse des opportunités d'amour, Sainte-Catherine était aussi appelée « protectrice de la santé » dans plusieurs régions de France et de Belgique. Elle était invoquée, le jour de sa fête, pour soigner l'eczéma, appelé « roues de Sainte-Catherine ». Il fallait brûler un cierge en l'honneur de la sainte dans la première église devant laquelle on passait.

     

    AImage065.jpg

     

    Sainte-Catherine et la roue de l'année

     

    D'après certaines légendes, le soir de sa fête, Catherine se déplace dans les airs, à cheval sur une roue dentée qui symbolise la roue de l'année.

     

    Gardienne des cycles calendaires, elle règne sur les mystères du Zodiaque et les secrets des éléments.

     

    Dame d'abondance, elle dépose sur le seuil des portes et le rebord des fenêtres des sucreries et des jouets pour les enfants sages, des fleurs et des talismans d'amour (petites poupées, coeurs de tissu, broches en bois ciselé), pour les jeunes filles désireuses de se marier.

     

    AImage066.jpg

    La Fortune, par Guido Reni (1575-1642).

     

    Catherine est assimilée à Fortuna, la déesse de la chance, dotée de pouvoirs prophétiques et invoquée par les jeunes filles en quête d'un époux. Elle est représentée debout sur une sphère ou une roue. Elle brandit un gouvernail et une corne d'abondance (cornu copiae). Elle s'élève dans le vent et navigue dans le ciel diurne et nocturne. Au fil du temps, elle est devenue l'incarnation du destin favorable à certains hommes politiques mais elle a toujours été associée aux voeux et aux cycles de la féminité.

     

    AImage067.jpg

    Fortuna, 1541, par Hans Sebald Beham (1500-1550).

     

    AImage068.jpg

    La Roue de Fortune ou Roue du Destin.

     

    AImage069a.jpg

    La Roue de Fortune issue du Tarot des Imagiers du Moyen âge d'Oswald Wirth (1860-1943), mon tarot préféré...

     

    AImage070.jpg

     Les anciens Gallois célébraient la déesse Arianrod ou « roue d'argent », navigatrice céleste à la barque de lune.

     

    AImage071.jpg

    La Roue des Moires, les « Destinées »...

     

    Clotho file les jours et les évènements de la vie. Lachesis enroule le fil et détermine le sort de chacun. Atropos coupe avec ses ciseaux le fil de l'existence et libère le souffle vital de l'enveloppe corporelle.

     

    Catherine, la fileuse des voeux, revêt certains attributs des Moires antiques, des Parques et des Nornes, appelées aussi les Trois Fées.

     

    Dans certaines régions de France, le 25 novembre, les petites filles allaient frapper aux portes des villageois, guidées par une « reine Sainte-Catherine », adolescente tirée au sort par les trois femmes les plus âgées de la communauté. Vêtue de blanc, elle brandissait une petite quenouille (attribut des fées), décorée d'une pomme rouge. Les fillettes chantaient des chansons et recevaient des sucreries. Elles confectionnaient aussi des roses en tissu.

     

    AImage072.jpg

     

    Dans certaines régions de France, comme la Haute-Saône et la Franche-Comté, les pâtissiers préparent, depuis des siècles, des cochons en pain d'épices qui symbolisent la prospérité. De grandes foires Sainte-Catherine se tenaient autrefois sur les principaux axes commerciaux. La fête de Sainte-Catherine coïncidait aussi avec l'achat du cochon que les paysans allaient engraisser pendant l'hiver.

     

    AImage073.jpg

    Ces cochons en pain d'épices recouverts de chocolat ont un petit sifflet de bois à la place de la queue.

     

    AImage074.jpg

    (Image Office de tourisme de Vesoul.)

     

    AImage075.jpg

    On peut écrire son nom sur ces gourmandises porcines.

     

    Au Canada, on savoure la tire Sainte-Catherine, une sucrerie à base de mélasse, de sirop de maïs ou blé d'Inde, de beurre, de cassonade, de sucre blanc ou brun.

    AImage076.jpg

     

    Une religieuse de Nouvelle-France nommée Marguerite Bourgeoys (1620-1700) en est la créatrice. Elle fonda la Congrégation de Notre-Dame de Montréal, ouvrit sa première école un 25 novembre et fit déguster aux petites amérindiennes dont elle s'occupait ces friandises brun doré.

     

    AImage077.jpg

     

    Les jeunes filles à marier fabriquaient la tire pour l'offrir aux célibataires vivant près de chez elles. Aux États-Unis et au Canada anglais, ces gourmandises sont appelées « kisses ». Des baisers joyeusement sucrés dont la « fabrication » est encore plus aboutie quand elle se fait à deux... Chaque personne tire sur le mélange afin de lui donner une meilleure élasticité.

     

    AImage078.jpg

     

    Il existe de nombreuses recettes familiales avec plus ou moins de variantes. On y rajoute parfois du chocolat.

     

    AImage079.jpg

     

    Sainte-Catherine et la magie végétale

     

    « A la Sainte-Catherine tout bois prend racine... »

     

    Ce diction populaire, bien connu des jardiniers, désigne, à partir de la fin novembre, une période propice au bouturage des branches d'arbres. La saison est primordiale pour la multiplication de très nombreux arbres et arbustes, aussi bien ornementaux que fruitiers.

     

    Défunts et Ancêtres ont été honorés pendant le cycle de Samain-Halloween et la terre profonde fourmille de vie, octroyant à certains végétaux des pouvoirs protecteurs.

     

    AImage080.jpg

     

    D'après les Archives Suisses des Traditions Populaires, (Tome XIII, 1909, p. 178), on choisit une rave le jour de la Sainte-Catherine. On coupe et on creuse la partie inférieure pour la remplir de terre et y semer des grains de blé puis on suspend la rave devant la fenêtre « qui s'ouvre à l'orient ». A la période de Noël, « la Catherine » ressemblera à une étrange poupée végétale, dotée d'une gaine de feuilles au bas du corps et d'une abondante chevelure verdoyante au-dessus. Protectrice du foyer, « la Catherine » sera nourrie avec un mélange de lait, d'eau de rose et de pluie.

     

    AImage081.jpg

     

    La ronde des dictons

     

    Savourons quelques adages et devises issus des anciens almanachs et de la sagesse populaire...

     

    AImage082.jpg

     

    « Sainte-Catherine en manteau blanc

    Apporte du froid pour longtemps. »

     

    « Sainte-Catherine vient toujours de blanc habillée.»

     

    « Pour la Sainte-Catherine fais de la farine

    Car pour Saint-André le blé sera gelé. »

     

    AImage083.jpg

     

    « Quand au ciel Sainte-Catherine fait la moue

    Il faut patauger longtemps dans la boue. »

     

    « Sainte-Catherine, toute fille veut la fêter

    Mais point ne veut la coiffer. »

     

    Pour la Saint-Martin la neige est en chemin

    Pour la Sainte-Catherine elle est à la courtine... »

     

    AImage084.jpg

     

    AImage085.jpg

     

    AImage086.jpg

     

    Je souhaite aux « Catherine » une excellente fête et je souffle à celles et ceux qui attendent l'être aimé mes pensées d'espoir et mes voeux de bonne fortune. Que la sagesse des Anciens leur soit favorable et que leurs rêves se réalisent!

     

    AImage087.jpg

     

    Le 25 Novembre est aussi la Journée Internationale pour l'élimination de la violence faite aux femmes mais n'oublions pas que l'attention aux victimes et le refus des actes de barbarie s'imposent chaque jour.

     

    AImage088.jpg

     

    AImage089.jpg

     

    AImage090.jpg

    Que virevoltent rêves et pensées au rythme des saisons!

     

    AImage091.jpg

     

    Bibliographie

     BRIÈRE, Léon: L'hôpital de Sainte-Catherine en la rue Saint-Denis (1184-1790). Paris: Imprimerie Nationale, 1890, 88 p. in-8°.

     COURSAULT, René: Sainte-Catherine d'Alexandrie. Le mythe et la réalité. Maisonneuve et Larose.

     DUMAX, V: Sainte-Catherine, patronne des jeunes filles. 1883.

     HURTAUT, MAGNY: Dictionnaire historique de la ville de Paris. Genève: Minkoff, 1779, 4 volumes. Réédité en 1973.

     

    AImage092.jpg

     

    AImage093.jpg

     

     Merci de votre fidélité, grosses bises!

     

    AImage094a.jpg

    Je vous offre cette rose d'automne photographiée sous la pluie, début novembre dans le Val d'Oise.

     

    Plume

    « Le Passage du Bourg-l'AbbéÀ bientôt... »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    113
    Mardi 25 Novembre 2014 à 02:54
    jill bill

    Bonjour Cendrine, ce que je savais de la Ste Catherine, fille de 25 ans non mariée à qui on envoyait une carte, ma mère à une nièce, ma cousine plus âgée, envoya ce jour-là cette fameuse carte, en réponse, merci ma tante mais ça me blesse, car je ne suis pas encore mariée et signifie vieille fille !!!!  J'ai appris pas mal dans ton article... merci Cendrine, pensées amicales, jill, bises

    112
    Mercredi 1er Janvier 2014 à 10:57

    Trop heureux de retrouver les magnifiques articles de la fée Cendrine ! Si l'année qui commence pouvait ressembler, même un peu, à celui-ci je signe des deux mains !!  

    Gros bisous et très sincères meilleurs voeux

    gérard

    111
    Mardi 31 Décembre 2013 à 18:24

    Bonne année ma douce, pleine de joie, de bonheur et de santé! Je souhaite sincèrement que 2014 sera meilleure pour toi coté épilepsie, que cette cochonnerie te laisse en paix.... Gros bisous et plein de pensées curatives ma chérie...

    110
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 18:17

    Bonsoir ma Cendrine, je viens de lire ton  magnifique article sur Ste Catherine... Il est d'une richesse incroyable et je n'imaginais pas que de la légende de la sainte pouvait découler autant de croyances et de pratiques dont il ne reste à présent que peu de choses en dehors des "Catherinettes" et leur coiffure, et évidemment des plantations qui vont forcément prendre le 25 novembre... En somme je ne savais presque rien ! Merci petite Fée pour cette fascinante évocation qui nous conduit sur des chemins incroyables, j'ai beaucoup aimé...

    Ce qui me préoccupe pour le moment, c'est ton état de santé que j'espère bien meilleur chaque jour qui passe... Comme tu sais,  mes pensées les plus affectueuses volent vers toi très souvent au cours de mes activités quotidiennes, et j'essaie de t'envoyer toute l'énergie dont je suis capable tout en sachant bien que c'est peu de chose... J'espère que cette fin de semaine se passera bien pour toi  et ton Christophe. Je t'embrasse très très fort, à très bientôt ma chère Cendrine,  Shuki

    En message d'espoir et de paix, je t'envoie cette jolie  tourterelle venue se restaurer  chez nous :

     

     

    109
    Samedi 7 Décembre 2013 à 00:53
    DANIELLE14

    bonsoir CENDRINE

    j espère que cela va mieux et je te souhaite pleins de choses la santé et resteau chaud ne prends pas froid bisous Danielle

    108
    Lundi 2 Décembre 2013 à 17:36

    Merci de nous donner des nouvelles de Cendrine. Que je suis peiné pour elle mais pour vous aussi. Elle doit avoir mal partout. Mais on lui donne de calmans je suppose.

    Vraiment j'ai mal pour elle. Heureusement que vous étes là ! Quel couple magnifique. 

    Dites-Lui que son Amie nani lui envoit toute mon affection. Que je vais prier et faire prier pourque elle soit bientôt bien. Je sais qu'elle garde le moral toujours, mais c'est dur tout de même. Tu as tellement de vie en toi que elle est partagé dans tous les blogs. Je t'embrasse. Ton amie nani qui t'Aime

     

                                                                 http://youtu.be/24oOBBplyK4

     

                                                             

    107
    Lundi 2 Décembre 2013 à 07:40

    Bonjour Cendrine 

    Je viens d'apprendre ta blessure  ,te souhaiter un prompt rétablissement ...

    .

    Gérard 

    106
    Lundi 2 Décembre 2013 à 01:04
    TititeParisienne*

    Bonjour ma Cendrine,

    J'ai bien reçu le message de Christophe, ton mari. Je suis vraiment bien triste d'apprendre que tu t'es blessée. Comme tu manques si tu savais ... Mais ta santé avant. Soignes toi bien, reposes toi, tu sais que je suis là et que je t'attend. 

    Je t'envoie de gros bisous et sache que mon amitié est sincère. Ton amie Véronique

                     

    105
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 21:24

    Bonsoir petite fée.

    J'espère que tu auras passé un bon dimanche auprès  de ton petit mari.

    Je te fais pleins de bisous et douce soirée.

    Aimée

    104
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 07:38

    Bonjour Cendrine chez nous il fait froid ce matin,j'espère que tu vas bien,je te souhaite un très bon Dimanche,bises

                                                    

                                         un  bon petit dejeuner

    103
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 07:32

    Bonjour Cendrine, un petit coucou matinal avant de me rendre au marché de Noël organisé par l'atelier de travaux manuels où je vais toutes les semaines... Bon dimanche, gros bisous

     

    102
    Samedi 30 Novembre 2013 à 19:54

    Coucou Cendrine , j'aurai bien aimé la coiffer Ste Catherine...dans une autre vie peut-être...lol..

    Je suis très en retard ce soir, je te souhaite un très beau week-end. Prends soin de toi, avec ce temps qui change souvent de cap, c'est pas toujours simple, gros bisous.

    101
    Samedi 30 Novembre 2013 à 13:41

    coucou cendrine
    mon petit passage du week-end
    Nous sommes déjà à la fin du mois de novembre ,comme le temps passe vite!!!
    Je te souhaite de passer un bon week-end  ,peut-être moins gris chez-toi
    gros bisous

    100
    Samedi 30 Novembre 2013 à 12:41

    Bonjour mon adorable cendrine que j'adore

    J'espère que tu as bien dormi, et que la journée de
    samedi s'annonce bien pour toi.
    Pour ma part elle est un peu grise dehors mais aussi
    dedans lol, car hier par erreur j'ai voulu supprimer
    d'anciens commentaires qui dataient de l'ouverture
    de mon petit monde, et oups j'ai supprimé pratiquement
    tous ceux de ces derniers temps car je n'ai pas repris depuis
    la fin à chaque fois. Je vous prie donc de bien vouloir m'en
    excuser, j'ai écrit à Stéphanie et nous verrons donc ce qu'il
    est possible de faire.

    Du coup je n'ai pas pu tous vous lire, ça m'attriste.
    Ma connexion est un peu moins lente, mais je vais voir
    quand même avec mon FAI.
    Désolée Gilbert, je n'ai pas eu le temps de retenir le lien
    pour tester ma connexion, si tu me peux le donner à nouveau,
    merci.
    Tu as raison Jean on est tous responsable du comportement
    de nos blogs, mais si l'on veut faire rêver les amis (cela est-il un pêché mon ami ?),
     il faut s'en donner aussi les moyens, sauf que internet sature je pense.
    Merci à tous pour vos conseils et encouragement à propos de ma
    "GRRR" de connexion.

    Bon j'arrête mes blabla et je t'offre un café ou ce que tu souhaites et je
    file chez l'ami(e) suivant.

    Prends soin de toi.

     Lolli

    99
    Samedi 30 Novembre 2013 à 09:41

    coucou avec enfin un coin de ciel bleu et toujours 4° je vais scier car j'ai des palettes entières qui prennent trop de place .....

    gros bisous et passe un doux we !

    prend soin de toi

    ....et je te laisse un petit copain pour t'aider avec les feuilles mortes :)

     

    Big leaf, tiny puppy.
    98
    Samedi 30 Novembre 2013 à 08:47

    Bonjour Cendrine, c'est dommage que cette tradition ne se fait plus car c'était agréable de voir des jeunes femmes coiffées de ces beaux chapeaux... Le soleil vient de poindre à l'horizon, il va faire beau mais froid... Bon samedi, gros bisous

     

    97
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 19:27

    Ma chère Cendrine, je savais que tes papilles danseraient à l'évocation de ce plat de poisson! je te donnerais volontiers la recette, il faudra que je la demande à Papa. Si tu veux je te donnerai aussi celles des bouchées vapeur aux crevettes (contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas compliqué à faire, mais cela prend un peu de temps); J'adore les bouchées vapeur, j'en mangerais presque tous les soirs!! lol! J'en fais aussi au poulet. La plupart du temps, j'en prépare une grosse quantité et je les mets crues dans des poches pour le congélateur. Comme ça on peut en manger quand on veut. Et hop! je sors mon panier en bambou, 15 mn au dessus d'une casserole d'eau frémissante et on a plus qu'à se régaler! Je t'enverrai les recettes par mail!

    Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce soirée! Embrasse pour moi Christophe et profitez bien de ce we qui commence!

    96
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 19:26

    Bonsoir Cendrine,


    Je me fais rare sur les blogs...mais lorsque j'ouvre ta fenêtre virtuelle, en ton espace poétique et artistique, c'est toujours avec un grand bonheur que je découvre la qualité et la grande richesse de tes articles, toujours soignés avec élégance et panache...un immense travail de recherche, émanant d'une amie passionnée par la vie et par la beauté en richesse qu'elle nous offre en gratuité et don de soi, de sa petite personne, (mais si grande de par sa qualité humaine...) Un bel hommage à Sainte Catherine, auréolé de roses, de sucreries et de magnifiques illustrations, vintages et autres... qui font m'ont plus grand bonheur et ravissement à mon regard...merci infiniment pour ce partage culturel, et aussi pour ta petite carte et mots reçus en ce jour, dont je te répondrai prochainement... Je te souhaite Cendrine, ainsi qu'à Christophe un très bon week-end, prenez bien soin de vous deux. Toute mon amitié, et mes roses...en sillage...de parfum d'amitié, très très gros bisous ! Corinne (Cronin) Merci de ta présence toujours fidèle sur mes pages Cendrine. Quelques petites douceurs...



     

    95
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 18:57

    Bonsoir ma Cendrine...Je l'ai coiffée cette année, qui 'eut cru a mon age... Alors cette Sainte je ne la porte pas spécialement dans mon coeur.... Lol! Bonne soirée ma belle...

    94
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 17:50

    Bonsoir Cendrine,

    En effet, je crois bien que pour Saint-André " le blé sera gelé " aussi je suis allée chez le meunier (tu sais celui qui conte ... )

    et j'ai fait du bon pain. Il est cuit et cette odeur de pain frais embaume toute la maison.

    Que ta soirée soit douce et ta nuit paisible !

    Bien amicalement, j'accompagne mon bouquet de pensées de petites bises gelées.

     

    (Dès que possible, je t'écris un petit mot pour te donner des nouvelles de Pierre. Nous attendons des résultats pour lundi.)

    Prends grand soin de Toi. Amitiés à vous deux.

    93
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 17:49

    Merci ma chère Cendrine pour ta visite sur mon blog A on tour, je te souhaite un très bon week-end.

    Gros bisous

    92
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 14:53

    bonjour Cendrine,c'est avec un ciel tout gris et froid de gironde que je te souhaite un très bon Vendredi,bises

                                                        

                                                  a demain

    91
    lagardèrecb
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 14:17

    ma chère Cendrine ...la fée de paris divine...je ne t'ai pas oubliée....mais le blog j'ai abandonné...je te l'ais écris...tu en connais les raisons...alors j'ai continué à penser aux fées...à celle de paris qui est la plus belle...dans mon coeur elle reste éternelle...tout comme le sont les catherinettes qui sur ton article sont en fête... grâce à ta baguette magique...sans arrêt tu invites au rêve...chez toi le coeur n'a point de trêve...il est sans arrêt en bonheur...déjà car il y a beaucoup de fleurs...encore plus quand ce sont des roses qui sur les chapeaux des catherinettes font la pose...je sais et je vois le travail en documentaire qui bien sur à mon esprit sait plaire ...mais c'est un investissement personnel considérable...une élaboration formidable....une synthèse avec tous ce qu'il y a de mieux en étoiles créatrices....c'est simple mais grand dieu quelle lumière....sur cette période coutume ainsi crée...qui reste bien vivante pour nous enchanter...chez toi c'est toujours le rêve présent...qui me captive longtemps....merci pour ce grand moment argenté....je t'embrasse....
    claude

    90
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 12:18
    EvaJoe

    Voilà les Catherine à l'honneur dans ton article, mazette que de recherche, j'en suis ébahie. J'en connaissais des choses mais vraiment pas tout.

     

    Maintenant coiffée Sainte Catherine semble désuet et complètement dépassé par certaines jeunes filles, d'autres y voit comme une tare et pourtant cela a beaucoup de charme.

     

    Il y a plus de 30 ans éclat de rire j'ai coiffé Sainte Catherine en tout et pour tout deux fois, avec mes collègues de travail, il m'avait confectionné un beau chapeau, enfin les femmes très minoritaires car je travaillais en bureau avec une majorité d'hommes. Et j'avoue que c'était préférable.

    Puis avec des amis dont trois copines nous avons fait une fête d'enfer....Je me souviens de mes soeurs, jalouses, rire car elles étaient toutes les deux mariées ou en instance de l'être...Hi hi!

     

    Ah je voulais te dire la rose est d'une couleur merveilleuse, je l'ai beaucoup aimé. Il faut avoir l'oeil lorsqu'on photographie!

     

    Et je me souviens de ce que ma grand-mère nous disait :

    "Et voilà tu as fermer ton parapluie tout mouillé, tu t'étonneras pas si tu coiffes Sainte-Catherine, qui va vouloir de toi"   Rire!

    Mais si la Sainte Catherine est aussi le jour ou l'on pense à la violence faîtes aux femmes, il devrait y avoir que des Sainte Catherine tout au long de l'année....

     

    Belle journée et merci de ton investissment pour nous conter la Sainte Catherine au cours des siècles.

     

    Bisous et porte toi bien.

     

    EvaJoe

    89
    Miss Mary
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 09:46

    Bonjour Cendrine, merci pour ta petite visite d'amitié..... Je suis ravie que ma carte "Hello Kitty" parfumée, te plaise, j'ai eu beaucoup de plaisir à te l'envoyer, et en plus tu es Fan de ce petit chat si adorable, alors je suis encore plus heureuse ! je revois avec grand plaisir ton superbe article, dédié à la fête de "Sainte-Catherine"..... Bon week-end, gros bisous à bientôt.   "Miss Mary"

    88
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 09:40

    Bonjour Cendrine, je ne connaissais pas tous les dictons de la Ste Catherine, mais par contre je savais que les plantations prennent mieux  après cette date... Le temps est toujours froid... Bon vendredi, gros bisous

     

    87
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 09:35
    coucou , ici la météo est toujours positive mais grise .... petit déjeuner au chaud .....:) et Picasso te fait un calin bisous et belle journée
    86
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 09:28

    Coucou ma "tite" Cendrine préférée... Je viens de prendre le petit déj' après une nuit comme tu sais, deuxième geste, ouvrir la messagerie... et lire avec grand plaisir ton message de cette nuit ! Nous allons pouvoir créer un club des insomniaques ! Je plaisante mais tu sais à force de mal dormir ou pas du tout, cela finit par atteindre toutes nos fonctions et la fatigue aidant, cela influe peut-être sur l'apparition de tes crises si fréquentes... Personnellement, j'ai tendance à déprimer. Je crois qu'il fut un temps où la privation de sommeil était utilisée par certains malveillants comme instrument de torture... Bref, tout çà pour dire que les choses ne s'arrangent pas tellement pour mon mari qui continue à passer ses nuits dans un fauteuil ou à faire les cent pas dans le salon. L'ostéopathe n'a rien pu faire pour lui puisqu'il ne peut pas s'allonger et il a suggéré de faire un examen comme une échographie, ce qui aura lieu seulement jeudi prochain ! Je fais ce que je peux pour l'aider, c'est-à-dire pas grand-chose (massages, cataplasmes d'argile et j'en passe...) Bon j'arrête de te raconter ma vie, inutile de charger ton fardeau déjà si lourd... Je me pose la question : échanger-partager ses misères, est-ce une bonne chose ? Je pense que oui sans doute, enfin cela reste à démontrer... Tu sais, ce qui est bon très certainement ce sont les pensées d'affection qui finissent par nous unir, et çà c'est positif, j'en ai la conviction la plus intime ! Je reviendrai plus tard ma chère petite Fée examiner de près ton superbe billet sur la Sainte-Catherine... Je me régale d'avance ! J'espère qu'au moins tu peux te reposer un peu dans la journée, mes pensées t'accompagnent et je t'envoie plein de bisous. Merci encore pour tes beaux messages que j'aime...Prends bien soin de toi, précieuse petite Fée,   Shuki

    85
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 08:34

    Coucou à tous

    Pardon si ce com s'adresse à tous en général,
    mais je perds (non pas la boule), mais la connexion.
    J'ai très souvent depuis quelque temps, un manque
    (non pas de concentration, quand même à mon âge lol)
    mais de réseau, surtout pour poster les commentaires.

    Je ne sais pas trop quoi en penser (ça m'arrive oui oui),
    donc je vais faire tester ma ligne. En attendant il est clair
    qu'Ekla a fait pas mal de changements et que mon ordi
    ne supporte pas (mais ça va il me supporte moi lol).

    J'espère que vous allez tous bien, et que rien ne va de travers
    pour vous tous.
    Je n'oublie personne. Merci je vois qu'il en est de même
    pour vous par rapport à moi, la fidélité c'est comme l'amitié,
    ça ne s'invente pas, c'est naturel (comme moi quoi. Comment ça je suis
    narcissique ? MDR !)

    Je vous adore tous et je vous souhaite une belle journée de vendredi,
    qui pour moi sera ouf, repos.

    Prenez tous soin de vous et voici par les câbles tortueux d'internet
    un petit café ou autre boisson chaude et réchauffante, pour
    TOI qui me lis avec attention.

    Peut-être à demain si le Dieu de la connexion le veut !

    Lolli

    84
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 08:23
    TititeParisienne*

    Bonjour ma Cendrine,

    Alors je n'ai plus de nouvelle, j'espère que tu vas bien ? Je n'aime pas quand tu restes longtemps éloignée de la blogosphère, c'est pas bon signe.

    Tu sais que je suis là et que je pense à toi. Je t'embrasse bien fort, Véronique

    83
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 07:11
    Bon week-end Cendrine. Bises
    82
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 02:23

    Bonsoir chère Fée Cendrine

    J'ai bien reçu ton commentaire et je suis venu te souhaiter bonne nuit, je vais faire de même, je me sens fatigué

    Plein de bisous

    Le Noctamplume

    81
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 00:49

    Un magnifique article sur la Ste Catherine, ses origines et les diverses croyances, traditions, au fil des siècles, se rapportant à cette sainte...de jolies illustrations aussi...lorsque j'étais jeune, habitant Paris, je me souviens avoir vu des Catherinettes avec leur chapeau dans le métro...c'était joyeux et cocasse !! les chapeaux étaient verts et jaune, certains très jolis..par la suite, j'ai eu des collègues de bureau, qui ont "coiffé" Ste Catherine, et à l'époque où on se mariait jeune, (je me suis mariée à 21 ans) on disait d'une "Catherinette" que c'était une future "vieille fille"...à 25 ans ! pas mariée, c'était le célibat assuré pour longtemps.. heureusement, les meurs ont changé et celles qui fêtent Ste Catherine, sont célibataires par choix, et ne le restent pas forcément très longtemps...Je ne savais pas que Ste Catherine était la sainte patronne des artisans ayant rapport avec les roues...charretiers, meuniers etc...Tu nous apprends beaucoup de choses, un grand merci grosses bises Cendrine, et bon week-end

    80
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 00:22

    Bonsoir cendrine, merci de ta visite, quel bel article tu as fait sur la fête de Ste Catherine, riche d'enseignements et illustré de superbes cartes anciennes. "coiffer Ste catherine" une tradition qui s'est perdue, mais qui a le temps de faire une coiffe brodée, et qui sait encore le faire?


    bises

    79
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 21:36

    Un petit coucou ma Cendrine pour te souhaiter une belle soirée et te dire que je pense bien à toi!  Ce soir, nous faisons une petite soirée ave un couple d'amis, j'ai fait des pavés de thon avec une mêlée de poivrons et courgettes. J'aurai plus de temps demain soir pour papoter, mais je tenais à te faire de gros bisous givrés... :) belle soirée à toi et Christophe, à demain jolie fée!

    78
    G Paitay
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 21:17

    Chouette article merci !

    77
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 19:09

    Coucou Cendrine, merci de ton charmant passage. Je suis toujours heureuse de lire tes messages. Ainsi tu as un tarot chamanique? Celui que je préfère est un tarot des fées...Cela te surprend-t-il?...hi hi hi hi...Il a le don de m'apaiser et celui de m'inspirer.

    J'aime beaucoup la nuit, elle est source d'inspiration, de création, j'aime aussi les oiseaux de nuit, y compris les chauve-souris.

    C'est Hermès que je préfère, le messager des dieux, Mercure qui est aussi la planète maitresse de mon signe en astrologie. Virgo, le temps des moissons.

    Je vais bien malgré le froid, je te remercie, j'espère qu'il en est de même pour toi. Prends bien soin de toi et fais attention avec les gelées, parfois ça glisse bien sur les trottoirs.

    Je te souhaite une douce soirée, gros bisous.

    Cette image de Keith Parkinson , je la trouve adaptée au Bélier. Elle est superbe.

    (et cette fois je n'ai pas oublié de regarder les dimensions de l'image )

     

    76
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 18:55

    bonsoir CENDRINE

    JE CROIS QUE C EST SYMPA LES TRADITIONS MAIS EST CE QUE TOUS LE FOND  ENFIN JE CROIS QUI FAUT FAIRE AVEC CES IDEES ET NON S OCCUPER DES AUTRES UN TRES BEL ARTICLE FELICITATION BON JEUDI POUR CE SOIR BISOUS DANIELLE  

    75
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 18:51

    Comme d' habitude, un tour complet sur l' évènement, de son origine à aujourd' hui.

    c' est important je trouve d' avoir des traditions, basées sur  des faits réels, même s' ils sont  enjolivés, quand on voit à quel point les ramifications se sont développées !

     Je trouve donc dommage de voir que ces traditions disparaissent doucement, preuve d' un changement de mentalité, pas forcément bénéfique !

     bonne soirée Cendrine

     amitié

    74
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 17:22

    Bonjour Cendrine, comment va-tu ? Un peu fatigué de ma part. Tu sais les manques de sommeil ! Je te demande pardon si je ne suis pas passé tout suite. En ce moment je suis un peu escargot ! Mais on marche chaque jour pas à pas. C'est notre bien. Elle a aussi de beaux moments. Tu es d'une grande fidèlité c'est une qualité très belle. Tu as froid dehors ? Je devais sortir, puis j'ai du boulot à la maison. Le froid ne me fais pas peur, plus tôt la chaleur. Passe une bonne soirée avec ton époux. Je t'embrasse de toute ma tendresse et amitié. Oui je laise la photo même pas très bonne, mais c'est pour vous accueillir. A demain ? bisous nani qui t'Aime

                                                 Accueil

    73
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 16:18

    bonjour cendrine
    mon petit coucou journalier sur ton magnifique blog
    Grosses gelées matinales et ciel couvert aujourd’hui, moins 5° sous abri ,il fait trop froid
    Je te souhaite de passer une bonne fin  de journée
    gros bisous

    72
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 11:49
    Bonjour , ce matin la brume se meurt en goutte de pluie , il fait encore 5°, donc pas de gel ...juste un temps de novembre ... Effeuille sur l'eau triste... Effeuille, sur l'eau triste où ton rêve se mire, La fleur des souvenirs que l'amour t'a laissés. Revois vos fronts unis, vos bras entrelacés ; Ne ferme pas ton âme au cri qui la déchire. Que le goût du tilleul et le parfum du buis, Le sourire pâli d'une antique statue, Te rendent dans le son de la voix qui s'est tue La divine fraîcheur de tes printemps enfuis ! Mais, effeuillant trop fort un souvenir trop tendre, Prends garde de troubler en sa sérénité, Par le frisson furtif d'un émoi suscité, L'eau morte du passé qui ne veut plus t'entendre. André FOULON de VAULK
    71
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 10:32
    Adeline L.

    Bonjour,

    A mon tour de découvrir votre blog, et j'en suis ravie ! De très jolis articles !

    Celui-ci m'a rappelé mon enfance, quand j'échangeais des cartes de Ste Catherine avec mes copines pendant les cours de récréation !

    Bonne journée et à bientôt !

    70
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 08:51

    Bonjour Cendrine, j'ai bien aimé les cartes avec les petits bonnets enrubannés... Le thermomètre indique zéro... Il fait bon rester chez soi au chaud... Bon jeudi, gros bisous

     

    69
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 07:14

    J'ai souvent entendu dire "A la sainte Catherine tout se plante et prend racines", dorénavant, grâce à ce très bel article, j'en comprends l'origine et l'histoire.

    gros bisous

    gérard 

    68
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 06:59

    Mes commentaires n'ont souvent que deux lignes , mais j'aime tes articles , j'espère au moins que ma plume en les écrivant te le dit ...

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    67
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 19:55

    Ma chère Cendrine,

    Je me répète mais quel plaisir de te le lire !

    Merci pour ce billet offert, pour cette lecture captivante.

    Je reviendrai vers les Catherinettes, j'ai tellement aimé les découvrir.

    J'ai envie de les connaître mieux.

    Je me suis régalée de tes illustrations, des cartes d'une autre époque avec des citations "sourires", des toilettes de ces dames, fines et élégantes, "chapeautées de la veille " comme disaient "mes anciens"...

    Je t'espère mieux...en répit, reprenant des forces auprès de petit maneki...

    De notre côté, demain matin sera un jour médecin suite à deux gros malaises rapprochés...

    Je n'ose pas t'embrasser, je colle de partout...(sourire)...ce n'est pas de ma faute,

    les kisses étaient si bons...tu sais, je suis gourmande.

    Bien chaleureusement, un tout petit bisou plume.

    Pierre te fait ses amitiés, pensées à ton époux.

    Ymi

     

    66
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 18:09

    Bonjour ma Chère Cendrine,

    Je suis sous le charme de tes illustrations... Notamment ces anciennes cartes postales que j'apprécie tout particulièrement, et celles évoquant un passage d'histoire... Tu m'en as appris des choses sur cette fête, car on n'évoque généralement que l'aspect relatif au célibat qui revenait si souvent dans l'expression "Coiffer Ste Catherine". Mais tu as poussé tes recherches tellement loin qu'une multitude d'informations figure dans ton article, à la fois attrayant et enrichissant. Tu m'as fait "voyager" jusqu'au Canada !  J'ignorais totalement cette question des confiseries.

    En résumé, grand merci et félicitations pour cette page !

    Et comme il paraît qu'à "la Ste Catherine tout prend racine", mon mari a profité de cette période pour déplanter l'une de mes deux irésines qui devient particulièrement "touffue"... Il a remis de la nouvelle terre et l'a placée dans un pot plus grand. Espérons qu'elle supporte ce "transfert" car j'y tiens tout particulièrement et elle se plaît depuis bien longtemps en mon intérieur ! (sourire)

    Prends bien soin de toi, merci pour ta fidélité et pour ton amitié. J'ai répondu à ton mail ce midi.

    Bisous et amitiés de nous deux, ainsi qu'à Christophe.

    Cathy.

     

    65
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 17:55
    TititeParisienne*

    Bonsoir ma Cendrine,

    Tu as vu ce beau soleil aujourd'hui sur Paris, comme quoi faut pas écouter Météo France.

    Comment s'est passée ta journée, bien j'espère ?

    Prends soin de toi mon amie. Je te souhaite une très bonne soirée, je t'embrasse bien fort, Véronique

    64
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 16:30

    bonjour Cendrine,ton billet est superbe ont dit a la Sainte Catherine tout prend racine ,ce matin il a beaucoup gelè chez nous,il fait froid,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    63
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 15:38

    Ouf, ai-je envie de dire.... bonjour Cendrine, j'ai tout lu d'une traite tant c'était passionnant. J'ai noté les recettes magique, mais je pense qu'à mon age, il me faudrait plus d'ingrédients, non? lol

    Toutes ces images sont un enchantement. En fait on fête la Ste Catherine sans vraiment savoir de quoi il retourne. quand je travaillais, je confectionnais les chapeaux chaque année, mais ça c'était avant...

    L'écharpe autour du cou du chat, me signale que tu es peut-être fatiguée?

    Bisous et à bientôt!

    62
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 13:07

    bonjour cendrine
    elle est belle la roue de la fortune
    Grosses gelées matinales aujourd’hui, comme l’on est bien devant la cheminée
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    marmotte

    61
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 12:11

    coucou cendrine

      la bien froid  du -7d la nuit et la  encore -2d

     vendredi la neige sa j'aime moins

     j'espère que tu vas bien et  que tu  na pas  trop froid

     moi mes achats  noél  tout est fait par le net comme sa  tranquille 

    j'ai essayer   ce que tu ma dit  sa marche aussi mais la  plus simple  a faire  mdr!!

     moi  je regarde ton article  mais je  ne lit pas  tes coms 

    j'y serait encore   ce soir mdr!!!

     et c'est tes coms je vais  vite aux courses faire le plein

     vue que le temps vas ce dégrader

    je te souhaite une bonne journée de gros bisous mon amie

     

     

     

    60
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 11:04

    Que de temps tu dois passer à la recherche de tes documents imagés !

    quelle belle collection de coiffe en carte postale, tu as du en faire baver plus d'un

    C'est toujours aussi bien détaillé et précis, c'est bien pourquoi j'attends un moment où je sais que je vais être bien au calme pour bien tout lire et pour essayer de retenir ...

    j'ai partagé bien sur ....

    bises et bonne journée

    59
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 10:41

    Bonjour Cendriene, ah Ekla et sa news pas terrible, je reçois, je reçois pas !!! Bref, j'arrive par hasard et ne suis pas déçue, une sainte Catherine richement illustrée et documentée, j'ignorais pour la coccinelle !!! Merci à toi... belle fin novembre, bises de jill

    58
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 10:41

    Un beau reportage, je sais maintenant qu il y a eut deux Catherine. J habite prés d une petite ville ou se déroule une foire de la sainte Catherine depuis des lustres. Une foire certainement trés interressante  autrefois, mais depuis longtemps les animaux ont disparu, laissant la place à un marché de vétements et autres, cela ne vaut pas le déplacement. Delfy, lorsque je l ai connue avait fini depuis plusieurs années de planter des aiguilles dans son bonnet. Elle n avait jamais perdu espoir. Prés de chez moi, dans le musée des amoureux, il existe une fantastique collection de cartes sur les Catherinnettes. Ici dans les cités ou la filatures était trés développée, cette féte donnait lieu aussi à de grandes réjouissances . Je comprend aussi que les femmes aient eut de grand soucils pour trouver un mari, car beaucoup étaient tombés au front. Ma grand mére avait quatre soeurs, une seule a trouvé un mari.

    Je te souhaite le moins d ennuis possibles avec ta santé.

    Amicalement Latil 

    57
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 09:59

    passe une belle journée ici on dirait un coin de ciel bleu! enfin! marre du gris ..... gros bisous

     

    eyeoftheetiger:

Kali relaxing (by cmifbpics)
    56
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 09:11

    Bonjour Cendine, je ne connaissais pas l'origine des petits cochons en pain d'épice... Le temps est parti au froid, il va falloir affronter l'hiver... Bon mercredi, gros bisous

    55
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 07:41

    Bonjour douce fée Cendrine,

    Je passe sans bruit, et en toute amitié.
    Je fais vite mais oui je suis pressée.
    Çà n'a pas changé
    C'est une semaine chargée.
    J'en suis désolée.

    Mais ne t'inquiète pas tu es dans mon coeur
    Ce matin de bonheur.

    Je te laisse ma tendresse
    Que tous les jours je t'adresse.
    Je ne t'oublie pas
    Crois moi.

    Couvre toi dehors il fait froid
    Bonne journée et prends soin de toi.

    La p'tite Lolli sans café lol !

    54
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 04:56

    Bonsoir ma très chère Fée Cendrine

    Tu n’as vraiment pas de chance mon amie, tu as été la première à me mettre un commentaire sur mon article "Le Bouquet Final" puis tu es revenue m’en mettre un et tu es une des dernières à qui je réponds, alors je te prie de m’excuser, mais je t’ai réservé pour la fin, ce qui est normal quand on fait place de favorite dans mon cœur.

    J’ai même reçu tes News, mais j’ai préféré me mettre à jour, enfin presque dans les réponses à mes commentaires puisque je suis lent et que cela me prend un temps fou quoique la féminité dans certains cas de figures apprécie la lenteur liée à la douceur.

    Alors oui, tu as été la première et je t’ai relu plusieurs fois tellement ton commentaire était riche d’expression dans ta verve des mots caressant la sensualité, faisant découvrir entre les lignes une femme d’exception aux atours envoutants et extravertie par une  musicalité érotique, libérant des éthers érudits, aux multiples facettes olfactives peuplées de sentiments amicaux qui n’ont de sens que le lien dans sa plus pure idée d’échanges humanitaires et te lire devient synonyme d’orgasme littéraire.

    Tu me fais tellement tournebouler la tête que dans mes fantasmes, je te transforme en pin-up (MDR), pour ne pas dire petite souris, mais je suis  incapable de me transformer en chat, c’est une place d’honneur qui est toute réservée à l’ami Christophe et j’ai au moins cette vertu, c’est que je ne suis pas jaloux, je suis trop heureux de voir l’amour s’épanouir autour de moi, mais crois-moi, si le contexte s’était déroulé dans le scénario où plus jeunes nous étions libres tous les trois, il aurait eu fort à faire avec moi pour te lier à la moitié de son cœur.  

    Allons, voyons maintenant ce que tu  nous as concocté.

    Je pense que je vais me régaler, Sainte-Catherine fait l’objet de nombreuses citations, mais je sens qu’avec toi, je vais découvrir beaucoup de vérités concernant cette charmante demoiselle.

    Premièrement, je ne savais même pas que cela partait d’une créature qui avait existé et elle a ce privilège avec toi, c’est d’être cultivée.

    Par-contre ce qui suit est moins "pittoresque", mais on retrouve encore un symbole similaire avec toi, là où la femme cultivée trouve paradoxalement le destin de la souffrance…  Elle fut longtemps également ta protectrice puisque tu fus une étudiante assidue, quoique cela continue (Rire)

    Mes faibles connaissances commencent  à l’histoire des chapeaux…

    Cette fête au sentier me rappelle ma jeunesse où j’ai parcouru, nombre de fois ce quartier.

    Par-contre, l’âge limite de vingt-cinq ans peut paraître maintenant désuet et les femmes célibataires dans notre vie contemporaine, commence à "s’inquiéter" plutôt vers l’âge de trente-cinq ans (MDR), mais il n’y aura certes pas de songe à l’hymen, quoiqu’ il m’est arrivé une histoire fabuleuse où j’ai été l’heureux élu à la demande d’une célibataire de plus de trente ans et j’en ai gardé un excellent souvenir.

    Je ne connaissais pas ce symbole des couleurs qui lui ont été attribuées et encore moins cette histoire de dentelles jaunies, mon dieu ! Il ne manquerait plus qu’une toile d’araignée (Rire aux éclats)

    Je comprends mieux mon côté un peu fou et arlequin, j’ai toujours un peu de vert quelque part, et ne parlons pas du jaune, j’en ai même sur mon blog, mais dis-moi donc, ton blog a un fond vert ? Ou bien je me trompe, je suis daltonien et c’est pure vérité, mais il faut que les couleurs soient mélangées, sinon j’arrive quand même à les distinguer quelque peu et en conclusion, je dois admettre que j’ai échappé énormément aux contraintes de la société, même si je suis un actif et participant à part entière, je me fais fort de ne pas être un mouton de Panurge.

    Un volet plus que positif vient se loger à l’instar de cette hospitalité et aux aides consacrées par ces "Catherinettes" et c’est tout à leur honneur.

    Peut-être que la demoiselle, enfin la femme que j’ai rencontré comme ça par hasard et qui s’est vouée comme ça sans coup férir à m’offrir ce qu’elle avait de plus chère au monde, sans me demander rien en échange, avait-elle brûlé cette bougie ? Tu me diras, j’ai toujours acquis de vieilles fermes et je gardais tous les fers à cheval Hi hi… Et j’ai trouvé un trèfle à quatre feuille alors que j’étais tout jeune" premier" et au tout début de mes balbutiements de ma vie sentimentale et à partir de ce moment en y repensant ce fut une apothéose de conquêtes et ce sans me vanter, je me demandais ce qui m’arrivait tellement j’étais sollicité par la gent féminine ? Alors qu’avant, j’étais bien le dernier de tous les séducteurs. Ce ne fut que du bonheur et même si toutes ont fait leur vie, moi la mienne, la majeure partie sont restées amies avec moi et c’est en toute complicité que nous conversons régulièrement, alors que certaines me  retrouvent encore et ceci souvent par le bais du Net et même s’il n’y pas eu mariage entre nous, les liens du cœur et d’amitié sont restés indéfectibles.

    Je connaissais la "cérémonie" de la bougie avec la coquille de noix, mais je crois tout simplement que je l’ai déjà découvert "chez toi"  à l’occasion d’un autre billet ?

    Tout étonné que les vœux formulés aux coccinelles sont liés aux espérances amoureuses, mais à y réfléchir beaucoup les surnomment les "Catherinettes".

    La frustration amène bien des maladies psychosomatiques et cette histoire d’eczéma après tout ?

    Mais là où je reste Béa, c’est au rapport de cette roue avec le mécanisme du Zodiaque et les secrets des éléments à la clé et que l’on étudie nombres de croyances on y retrouve toujours cette roue ?

    Mais dans ce monde devenu matériel, beaucoup associent cette roue à la fortune "mercantile" et le symbole du cochon dans sa plus pure destination d’abondance, n’en n’est pas moins interprété.

    Je me marre pour les petites filles où les friandises sucrées sont à l’honneur en période de Sainte Catherine, peut-être est-ce avec l’idée de les faire devenir savoureusement sucrées ? (MDR)

    Et bien entendu, je respecte le dicton à la lettre et j’ai planté tous mes arbres pendant cette période, parce que je suis un bon jardinier mooooi ! Pour les autres dictons gageons qu’ils se réalisent pour toutes les jeunes filles en mal de rechercher l’âme sœur.

    Grand merci Fée Cendrine pour ce partage d’agrément d’une très grande richesse.

    Je t’embrasse de toute mon affection et pense bien à toi

    Merci pour la rose

    Amitié à Christophe

    Douce fin de nuit

    Le Noctamplume

     

      

    53
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 03:31
    sylvie barbizon

    Que de souvenir..je me souviens qu'on fêtait St Catherine chez moi..mais je ne connaissais pas toute cette histoire. J'adore tes illustrations, c'est attendrissant et vraiment d'une autre époque, j'en ai aussi quelques unes comme ça que j'ai conservé de mes grands-parents.

     Merci pour ta rose de l'amitié, tu es tellement gentille! Ici, on n'en voit pas beaucoup sauf chez les fleuristes..Gros bisous Chère Cendrine et bonne journée surtout.

    52
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 00:19

    Coucou ma gentille Cendrine 

    enfin me voila sur ton jolie blog moi ca va a part que cette nuit j ai dormi que 2h a cause de mon petit qui est malade en fait il a eu une angine fievreuses hier a minuit les montée a 40 de temperatures et ce matin descendu a 38 des qu il se toussait çà le reveillais donc forcement et en pleurer mon pauvre titi mais la ce matin sa températures est redescendu a 38 donc ouf et il dort pour l instant non stop depuis 21H30 donc je croise les doigts pour qu il ne se reveille pas jusqu a demain matin pour qu il puisse rattrapé sa nuit de lundi sinon j espere que tu vas bien ainsi que ta santé ;) je t embrasse tres tres fort et j ai bien recu ton mp je te reponds avant vendredi plein de gros bisousssssssssssssssssssss

    51
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 00:14

    Je suis toujours admirative ! tes articles sont si complets, si intelligents, si finement illustrés. Je me demande toujours comment c'est possible... Alors bravo, une fois encore ! Ce prénom de Catherine m'est cher car j'aimais beaucoup l'une de mes tantes qui le portait et qui est morte toute jeune encore.

    50
    Mardi 26 Novembre 2013 à 22:50

    chere Cendrine un magnifique post sur le charme, l'espoir et le désir d'amour ou simplement de paix de la part de tant de jeunes filles au cours des siècles

    je fais aussi mon voeu pour que toutes les femmes puissent suivre leur chemin et leur vie sans être esclaves du désir ou de la pression des autres que ce soit par la réligion ou par les traditions, la violence physique ou psychologique

    je t'envoie plein de bises

    a três bientôt, Angie

    49
    Mardi 26 Novembre 2013 à 21:54
    Doria Lexie
    Très bel article sur la Saint-Catherine. J'ai particulièrement apprécié les cartes anciennes et les coiffes. Bisous, Doria
    48
    Mardi 26 Novembre 2013 à 20:48

    J'avais adoré ton article de l'an dernier et je vois que tu as rajouté de nouvelles illustrations. J'aime ces cartes, si romantiques et tendres, elles semblent baigner dans l'insouciance et la douceur. Je me souviens de ces cartes avec un collage de tissus. Ici ce sont des coiffures, mais petite, j'en avais avec des danseuses espagnoles, et leur jupon virevoltant était en tulle, collé sur le papier. Comme je les aimais ces jolies cartes!

    Mon we à La Teste s'est merveilleusement bien passé. Le bonheur de retrouver ceux que j'aime et de laisser le temps couler en douceur. Dimanche, nous avons été encourager ma petite cousine (11 ans et demi) qui participait au cross de Gujan Mestras! ça m'a rappelé des souvenirs, car j'y avais couru aussi mais ça fait une éternité maintenant! Mdr! J'ai bien aimé retrouver cette ambiance à la fois sportive et familiale, c'était vivifiant! Il faisait froid mais le soleil était au rendez-vous tout comme la petite crêpe au sucre de fin de course...Ah! on est gourmande ou on ne l'est pas! J'ai pensé à toi en dégustant le délicieux bar farci à la chair de st jacques que Papa avait concocté pour dimanche soir, je suis sûre que tu aurais apprécié. Le tout au coin du feu, quel bonheur de se pelotonner devant la cheminée et de laisser son imagination vagabonder au rythme des flammes et des crépitements. Cela fait aussi partie des choses qui me manquent à Toulouse, une cheminée...:)

    Je te souhaite une bonne soirée ma Cendrine, plein de gros bisous à toi et Christophe, toutes mes pensées volent vers vous, elles sont bien sûr accompagnées des doux câlins de la famille chat qui légumise sur les coussins pendant que Manuel joue au piano..

    47
    Mardi 26 Novembre 2013 à 19:06
    TititeParisienne*

    Bonsoir ma Cendrine,

    L'année dernière ma fille Yaël était une catherinette, en plus deux fois qu'une, puisqu'elle a eu 25 ans un 25 novembre mdr ! Bon elle a des vues sur quelqu'un, mais bon elle a fini ses études au mois de juin et là elle travaille dans une office et elle doit trouver sa place. Elle n'est pas pressée, et elle a bien raison. 

    Je te souhaite une très bonne soirée, amitié, je t'embrasse bien fort, Véronique

    46
    Mardi 26 Novembre 2013 à 17:10

    J'adore les cartes anciennes de Fêtes, j'en fais la collection, enfin j'essaie car certaines sont très chères

    Celles que tu as mis dans ce billet sont toutes merveilleuses

    Bisous bisous

    lili

    45
    pepette 60
    Mardi 26 Novembre 2013 à 16:42
    Merci beaucoup pour cet envoi. Toutes ces vielles cartes sont magnifiques surtout à l'ère de l'ordi. La recherche à du prendre du temps mais le résultat est superbe. Encore merci
    44
    Mardi 26 Novembre 2013 à 15:57

    bonjour cendrine
    que de beaux billets,mis ceux que je préfère ce sont les anciens
    La température approche encore les 0° aujourd’hui
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous

    43
    Mardi 26 Novembre 2013 à 15:02
    Ami Gégouska

    Bonsoir chère Cendrine à la sainte Catherine tout prend racine, je vais donc de ce pas aller planter un pommier dans mon jardin ainsi dès l'été venu je pourrai aller croquer la pomme....!

    A bientôt chère amie du Val d'Oise

    42
    Mardi 26 Novembre 2013 à 12:44
    francine 94

    bonjour, je suis venue à paris pour travailler; j'ai débuté aux services financiers, et notre chef de centre convoquait les catherinettes, et les catherine, dans son bureau pour leur souhaiter leur fête et offrir un rose!  délicate attention, fini ce temps là !!! je te souhaite une bonne journée bisous

    41
    Tina L
    Mardi 26 Novembre 2013 à 12:23

    MERCI CENDRINE!!

    40
    Tina L
    Mardi 26 Novembre 2013 à 12:21

    Ton article se lit et se relit avec un plaisir constant.La richesse est à chaque visite et les images anciennes sont des témoignages des croyances d'antant.Je découvre les liens entre Catherine et la roue du Tarot,tu as fait un travail remarquable Cendrine.Repose toi bien maintenant ma belle Plume Fée,kissous de ton amie Tina.

    Je t'&cris une carte pour te remercier de la tienne.Regarde ta boîte aux lettres.

    39
    Mardi 26 Novembre 2013 à 12:00
    **chatbada**

        Je n'ai pu résister !(rire)

    Cendrine, mon amie,

    Sainte Catherine nous montre qu'elle a pu transformer la "roue" de son existence illusoire en une roue cosmique où sa vie a été mise au service du Très Haut et qu'elle a assumé sa mort des sens et de tout ce qui engendre la souffrance pour atteindre sa véritable liberté au-delà du plan matériel, c'est à dire son immortalité, hors temps ,hors lieu ...

    Comme tu le soulignes, la Roue est associée à des cultes solaires et ce dans toutes les traditions, culte qui remonte depuis que l'homme est homme .Ce symbole est omniprésent dans l'ancienne Europe depuis l'âge de bronze et fut très usité par le peuple de nos aïeux .

    La roue de Fortune du Tarot initiatique est là pour nous rappeler que passer de la Rota au Taro ,c'est trouver sa Route véritable dans le dédale de l'existence .L'arcane X est un passage qui nous est donné à franchir pour comprendre le sens de toutes nos "morts" au sein de notre existence actuelle, afin de dépasser toutes les notions de vie et de mort et atteindre à notre existence plénière, manifestation de la Source de Vie éternelle ...

    Ainsi s'écoule l'année, rythmée par les évènements rituels .Autrefois, le temps qui passait portait l'empreinte de la religion .Mais nul doute que l'Homme, grâce à son imagination et à sa créativité, savait faire la part du symbolique et du réel ... réel qui se trouve en nous , ce réel qui nous a été transmis .La roue du temps tourne, nous tournons avec elle .En elle, il n'y a pas de dogmes oppressants, pas d'interdits, pas de centralisation dictatoriale, mais une multitude de chemins se croisant et possédant chacun sa cohérence . Sainte Catherine est la fileuse de Voeux, oui ma Petite Fée . 

    J'ai déposé, hier, un bouquet de houx où ont été déposées les cendres de mes parents et de celle de Thérèse-Marie ... J'espère que les oiseaux viendront manger les fruits rouges . Ils s'en amuseraient tu sais ... Sainte Catherine a exaucé mon voeux ... Il ne peut en être autrement .

    ***MERCI*** 

    Merci pour cet article que je redécouvre avec autant de fascination .

    Merci pour ta plume lumineuse qui ensorcelle d'une douce et brillante magie mon petit jardin .

    Le Petit Peuple s'agite ... Si, si, j'ai entendu ce matin, sous les buissons des bruits inhabituels ... Ils se préparent ....

    Je t'embrasse

    De tout coeur

    Véronique

     

     

    38
    Mardi 26 Novembre 2013 à 10:47

    coucou j'espère que tu vas bien?

     tu sais ici l'administration est lourde les syndicats éfficacent + que chez vous mais les filles aux guichets sont  énormes...

    tout le monde se tournent vers eux pour avoir de l'aide ... chez le doc prescription d'anti inflammatoire ...et kiné a partir du 5 décembre

     ici gris et encore gris mais sans pluie ou neige , je préfère un ciel clair , ce gris ça use

     bisous et prend soin de toi

    37
    Mardi 26 Novembre 2013 à 08:39

    Bonjour Cendrine, j'ai bien aimé toutes les figurines représentant les Catherinettes avec leurs chapeaux... Il ne fait que 2° ce matin... Bon mardi, gros bisous

     

    36
    Mardi 26 Novembre 2013 à 07:51

    Bonjour ma douce fée Cendrine, ça va de travers ce matin je rame, mais bonne fête aux Catherine !!

    Ce mot là j'espère pouvoir le dire à tous ce matin...
    Connexion difficile depuis hier soir, donc pardonnez-moi
    si je ne peux passer partout au cas où.
    En tout cas je te souhaite de passer quand même une bonne
    journée même sans moi lol !

    Je te remercie pour tes gentils commentaires déposés au cœur
    de Lolli, j'aime bien l'humour de certains.
    Vous êtes tous Formidable, fooormidable ! Comme dit une
    certaine chanson  ;)

    Bon je suis toujours aussi pressée ce matin, mais j'accepte le café
    que tu as gardé au chaud pour moi.
    On le boit ensemble si tu veux, mais peut-être que pour toi
    c'est une autre boisson bien chaude.

    Bravo pour le mot à trouver, pas mal d'entre vous on trouvé.
    Vous pouvez mettre votre réponse dans votre com, car je n'ai
    malheureusement pas beaucoup de temps pour répondre
    à tous les MP ces temps-ci,
     hi hi et mon secrétaire est en grève oups. (Je plaisante)

    C'était bien :
     ALPHONSE ALLAIS

    Je te souhaite un doux mardi malgré le froid.
    Prends soin de toi.

    Lolli

    35
    Mardi 26 Novembre 2013 à 07:36

    Espérons que cette année l'hiver ne prendra racine à Sainte Catherine ...Et que la douceur reviendra

    Joli article, 

    Bravo Cendrine

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    34
    Avicen
    Mardi 26 Novembre 2013 à 02:49

    Remarquable article que je découvre en cherchant des renseignements sur la Ste catherine.

    Je reviendrai voir votre blog,merci.

    J Avicen

    33
    Lundi 25 Novembre 2013 à 22:33
    afaurore

    j'ai encore pris un grand plaisir à lire ton article. Bizzzzz

    32
    Lundi 25 Novembre 2013 à 21:40

    Bonsoir,ma chère tite Cendrine.

    Je viens juste de parcourir tes images anciennes,elles sont,comme je les connaissais quand j'étais petite.

    J'ai trois billet en retard,mais,tu travailles trop rapidement,je n'y arrive plus.

    Non,tes billets,méritent qu'on les lisent entièrement et qu'on y réponde correctement.

    Pour celà,il faut du temps.

    Alors,je reviendrais,ma douce petite amie.

    Bisous,ma douce petite fée,en esperant que tu ailles bien.Aimée

     

    31
    Lundi 25 Novembre 2013 à 21:31

    Coucou Cendrine, enfin j'arrive!...Quel article complet sur cette fameuse Catherine, merci pour cette belle remontée dans le temps.

    Les anciennes photographies sont superbes, les femmes avaient quelque chose de particulier avant, peut-être dans le regard...ou simplement le talent des photographes.

    C'est un magnifique travail que tu as fait en nous proposant ce thème en cette journée particulière.

    Merci aussi de ta gentillesse et vois-tu, je pense que oui, tu dois publier car tu possèdes une écriture gracieuse et fluide. Tiens-moi au courant!

    Je reviendrai lire de nouveau ce superbe article et admirer la toile du Caravage.

    Pour l'heure, je te souhaite une très agréable soirée, je t'embrasse, gros bisous.

    30
    Lundi 25 Novembre 2013 à 21:12

    Pas d'affichage a part la première ce soir ! grrrrrrrrr
    Bisous et bonne soirée

    29
    Lundi 25 Novembre 2013 à 19:04

    Une fête que l'on ne célèbre plus beaucoup, alors ce voyage en cartes postales pleines de poésie et de douceur est un régal. Le romantisme de la rose, sa délicatesse, la richesse de tes informations notamment sur la symbolique des couleurs font de cette page une ode à la femme merveilleuse . Comment se peut-il qu'elles soient hélas, si souvent encore, maltraitées ...

    Merci Cendrine, après un long moment passé sur ton précédent article (j'étais très en retard), je viens de vivre un instant de lecture passionnant.

    Toute mon affection, Plume .

    28
    Lundi 25 Novembre 2013 à 18:25

    Bonsoir Cendrine,

     

    Voici un bel article sur la sainte Ctaherine; je vais m'empresser de l'envoyer à mon amie;)

    Les photos sont très belles; elles me plaisent beaucoup surtout les anciennes qui me font penser à ma grand-mère; j'en voyais souvent à cette époque; le fameux fer à cheval m'intriguais beaucoup;)

    Merci et bonne soirée.

    Bisous

    27
    Lundi 25 Novembre 2013 à 18:24

    Bonsoir ma Cendrine. Je ne t'ai pas oublié !!! Alors, c'est vrai c'est la fête de Ste Catherine. Mon camarade avant moi dit que les femmes étaient plus belles avant !

    Dis-lui de se mettre des lunettes 3D ! Tu vas bien? comme toujours ? En tout cas tu est une fifille très attachante. Oui ma photo me fais revenir à 2009 avant tout mes ennuis.

    Mais quand je rigole je suis toujours ainsi. Ce que j'Aime ce sont les fous rires.

    Je repaserai lire et regarder bien ton article je vais faire une course...achetter des  Lichys bourres de vitamine. Tu les aimes bien ? Bisous et belle soiré Cendrine que j'Aime nani Bizoussssssssssssssss

    26
    Lundi 25 Novembre 2013 à 17:47

    Bonsoir ma gentille Cendrine ,

    un super article que tu nous as fait sur la sainte Catherine j ai adorée merci pour ce délicieux partage j espere que tu vas bien et que tes pb de santée ne t embêter pas trop en plus fais vraiment pas chaud le matin je le ressens quand je depose les enfants a l'école d'ailleurs j ai un de mes enfants qui ne va pas a l ecole jusqu a jeudi microbe plus fièvre je te souhaite une tres bonne soirée gros bisous ma plume de fée ;)

    25
    Miss Mary
    Lundi 25 Novembre 2013 à 17:28

    Bonjour Cendrine, tout d'abord je t'informe que je t'ai postée une jolie carte parfumée, aujourd'hui, alors j'espère que tu ne tarderas pas à la recevoir ? Ton article dédié à la Sainte Catherine est très intéressant et superbement illustré, comme toujour, d'ailleurs ! et oui la tradition des Catherinettes est encore présente, surtout dans les grandes Maisons de Couture, et les chapeaux sont vraiment magnifiques ! bonne soirée, bisous à bientôt.  "Miss Mary"

    24
    Lundi 25 Novembre 2013 à 17:19

    Bonsoir ma Cendrine. Jje suis stupéfaite d'en savoir autant sur Sainte Catherine et sur cette fête ! je savais évidemment que mon métier de couturière faisait partie de cette histoire mais je n'ai pour autant jamais fêter cela. Dommage, cela aurait été fort sympa. 

    Tes illustrations, tes cartes, toutes ces différentes représentations de Sainte Catherine me stupéfient ! que de recherches pour faire un tel article. Tu métonneras toujours.

    Je reviendrai évidemment ...

    Je t'embrasse bien fort, à très bientôt

    Anniclick

    23
    Lundi 25 Novembre 2013 à 17:19

    Bonsoir,Cendrine !

    "Cendrine",sonne tout comme "Catherine" ! (rires)...

    Merci,ma chère amie,de nous avoir rappelé cette histirique et importante date qui est le 25 Novembre.Un vibrant hommage à toutes les femmes.Bonne fête !

    Ton charmant blog resplendit de beauté,Cendrine !

    Gros bisous !

    Mes amitiés à ton exemplaire époux.

    A bientôt ! Porte-toi bien !

    Tahar

    22
    Lundi 25 Novembre 2013 à 16:03

    bonjour cendrine
    merci de nous avoir présenté ces superbes photos sur la sainte catherine
    en lisant ton billet j'ai appris beaucoup de choses
    Temps encore très froid ce matin 0° degré mais c‘est mieux que le brouillard ou la neige
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    gros bisous
    janine

    21
    CAT BAP
    Lundi 25 Novembre 2013 à 13:12

    Merci pour cette délicate attention, vraiment un très bel article.

    20
    Lundi 25 Novembre 2013 à 13:01

    Bonjour Cendrine,

    De bien jolies Sainte Catherine et Catherinettes, dont j'apprécie toutes les facettes, car ma ravissante fille se prénome Catherine.

    Belle journée à toi, gros bisous

    Albiréo

    19
    Lundi 25 Novembre 2013 à 12:52

     Un exposé très complet qui exprime à la fois ce côté démodé de la vieille fille à marier l'indépedance de la femme libre et l'urgence de protéger les femmes battues. Des coutumes, des habitudes, des croyances, du savoir faire, ce jour a une signification très particulière. Merci Cendrine

    18
    Lundi 25 Novembre 2013 à 12:01

    Coucou Cendrine,

    Un magnifique billet sur la Saint Catherine et les Catherinettes (des traditions qui se perdent). Tes illustrations sont franchement très beles et tes inforamations bigrement intéressantes, merci pour cet excellent partage.

    Tu vois, je suis plus terre à terre, pour moi le 25 novembre est le jour des jardiniers qui doivent planter à cette date pour qui tout repousse.

    Bises et bon mardi. ZAZA

    17
    Lundi 25 Novembre 2013 à 10:25

    qu'elle est belle cette rose de novembre! et tes collections de cartes anciennes sont superbes!!!

    je les adorent!

     sainte chaterine moment où tuout bois reprend racine!

    un gros bisous

     je reviens du médecin .... puis syndicat , gris et froid dehors !

    Arkansas Forest / 20 Acres of Stars

     

    16
    Lundi 25 Novembre 2013 à 09:59

    Bonjour Cendrine, merveilleux article sur la Sainte Catherine, il me faudra plusieurs jours pour voir en détail toutes les rubriques... Le temps est toujours aussi froid... L'hiver est arrivé... Bon lundi, gros bisous

    15
    m@rie025
    Lundi 25 Novembre 2013 à 09:30
    m@rie025

    Bonjour, 

    C'est avec  plaisir que j'ai lu cet article . Très intéressant.

    Cela  me remémore de beaux  dictons.

    Belle journée

    Amicalement.

    14
    Promeneur75
    Lundi 25 Novembre 2013 à 09:04

    Chère Plume fée,

    Je relis et j'apprécie d'autant plus votre dernier article. Votre prose et les connaissances dont vous faites étalage sont comme toujours fascinantes. Autant cette nuit, je fus captivé par vos photos et images, auant ce matin j'apprécie votre texte dont je vous remercie. Mais je maintiens, ce qu'elles étaient belles ces Catherinettes d'antant...

    Bonne semaine à vous

    13
    Lundi 25 Novembre 2013 à 08:50

    Un bel article ,de magnifiques cartes bon lundi bisous

    12
    Lundi 25 Novembre 2013 à 08:42

    Magnifique article ..j'ai beaucoup de ces cartes anciennes , je vais les regarder differemment !!

    Un bel hommage aussi à "ces Catherinettes "qui elles etaient bien tristes d'arriver à cet âge fatidique !!

     

    Merci pour cet article !!

    Bises Cendrine

    11
    Lundi 25 Novembre 2013 à 08:17

    erci ma gentille Cendrine pour ce bel article a l'honneur de la Sainte Catherine, je m'ai regalé avec toutes ces magnifiques images que tu as mis.

    trés intéressant aussi toutes les informations sur la Sainte.

    bonne semaine et gros bisous

    Rosa

    10
    Lundi 25 Novembre 2013 à 08:15

    Bonjour Cendrine.

     

    Au-delà de ces pratiques quelque peu surannées qui se sont ainsi succédé au fil des ans et ont vaillamment traversé le Moyen Âge pour arriver jusqu'à nous, je retiendrai, si vous me le permettez, avec bien plus de force, une seule "commémoration" en ce 25 novembre : celle de la journée pour s'opposer aux violences faites aux femmes, et, plus précisément encore, vos derniers mots pour "étendre" ce 25 novembre-là aux 364 autres jours de l'année !

     

    Et puisque vous évoquez aujourd'hui encore la symbolique des couleurs, puis-je me permettre de vous conseiller la lecture - si ce n'est déjà fait - de deux ouvrages passionnants maintenant parus à bas prix en collection de poche, de l'historien Michel PASTOUREAU ?

    Il s'agit de :

    * Bleu. Histoire d'une couleur (Points H 362)

    * Noir. Histoire d'une couleur (Points H 446) 

     

    Un troisième opus, à propos du vert cette fois, vient de sortir en librairie ...

    9
    Lundi 25 Novembre 2013 à 07:55

    magnifique ton article,et ces jolies cartes*

    je suis surprise  de ces lames de tarots,j'y avait pas fais le lien*

    bisous

    8
    Lundi 25 Novembre 2013 à 07:54

    Bonjour ma douce Cendrine, un magnifique article, vive la Sainte Catherine, ça veut dire que le mois de novembre va se finir ouf !! Belles cartes.

    N'y pense même pas, ce matin je n'ai pas le temps de
    m'arrêter pour boire le café.
    Journée "Ariane", comme la fusée, décollage à fond la forme
     à la vitesse du son lol en faisant le tour de la terre sans s'arrêter.
    Bon c'est comme ça que veux-tu, il y a des lundis où l'on a pas le temps
    de respirer.

    J'espère quand même que tu vas bien ou mieux et que tu seras un peu
    plus cool que moi aujourd'hui. Lol !

    Je te laisse le mot à trouver de notre jeu, si tu as le temps
    ou l'envie :

    ENHLSOPA  SALIL

    Journaliste, écrivain et humoriste français né le 20 octobre 1854
    à Honfleur (Calvados) et mort le 28 octobre 1905 à Paris.

    Bonne journée et prends soin de toi.

    Lolli

    7
    Lundi 25 Novembre 2013 à 07:13

    Bo njour ma douce . J'ai complettement oublier cette féte. Tes cartes sont superbes. J'espére que tu vas bien . Je ne recois plu ta new . J'ai fait un clic chez LAURE. Je me faire rare sur la bloguo . Mon jardin s'endors tout doucement . Il ne fait pas trés , trés froid en Sologne.  M belle je te souhaite beaucoup de bonne choses. Je t'embrasse trés fort , bonne et douce semaine  

    6
    Lundi 25 Novembre 2013 à 06:56

    Un merveilleux article ...

    On ne fête plus guère les catherinettes... Il y en aurait trop

    A cette période ,personellement  je fais des boutures  surtout de rosiers que j'ai repérés pendant mes promenades

    Bon et doux lundi CENDRINE

    Bisous

    timilo

    5
    Lundi 25 Novembre 2013 à 06:41

    Je sais tout maintenant sans l'avoir demandé sur la vie de Sainte Catherine au tragique destin et sur la fête. De bien jolies cartes et statues. Bonne semaine. Bises Cendrine

    4
    Tina L
    Lundi 25 Novembre 2013 à 02:57

    Kikou Cendrine,moi qui aime les roses je suis conquise par ce très beau reportage ,tu as encore fait un travail épatant,j'ai une cousine qui s'appelle Catherine je vais lui faire lire ta publication,elle sera contente.Bravo ma belle,je commence tôt demain,je suis sur la brèche alors ton article m'a cueillie au petit déj',je reviendrais le lire comme à chaque fois.Passe une belle semaine,,kissous pour toi!!

     

    3
    Lundi 25 Novembre 2013 à 02:52

    C'est très gentil Nancy! Gros bisous

    Cendrine

    2
    Lundi 25 Novembre 2013 à 02:44


    Coucou !!!
    MERCI pour cette belle publication chère Cendrine !

    J'adore lire et regarder tout ce que tu nous apportes comme infos intéressantes concernant Sainte Catherine ! C'est extra ! J'apprends plein de choses grâce à toi ! Mencore merci !

    La rose que tu as photographiée début novembre est MAGNIFIQUE et elle a une délicate couleur rose ! SUPERBE !


    Bises et bon début de semaine à toi Ma Belle !

    1
    Promeneur75
    Lundi 25 Novembre 2013 à 01:52

    Et revoilà la Sainte Catherine ! Je l'ai dit l'année dernière mais bon ça mérite bien d'être redit : ce qu'elles étaient belles les femmes de ces époques ! ( hormis les bondieuseries bien sûr...)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :