• Une giboulée de couleurs

    Une giboulée de couleurs

     Sir Lawrence Alma Tadema (1836-1912), Le retour des fleurs.

     

    Un manteau de neige couvre plusieurs pays d'Europe, le Nord de la France grelotte entre deux giboulées mais je vous invite à glisser dans la chatoyante poésie des couleurs.

     

    image02.jpg

     

    En livrée de soleil, ces vigoureuses jonquilles embellissent une petite place située à quelques pas de chez moi. En ce début de Printemps aux tonalités hivernales, elles m'ont donné envie de partager avec vous des rêveries d'artistes sur le thème de la reverdie.

     

    image03.jpg

    Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912): Les fleurs du Printemps.

     

    Rousseur ardente d'une chevelure, alchimie de lumière et jeux d'ombre mystérieux... les jonquilles resplendissent dans leur écrin d'or en fusion.

     

    Sir Alma-Tadema fut l'un des artistes les plus en vogue du XIXe siècle victorien. Ce passionné d'Antiquité gréco-romaine et d'archéologie égyptienne décrivit avec une minutie spectaculaire des scènes de la vie antique, juxtaposant des éléments réels et des éléments fantasmés.

     

    image04.jpg

    Le Printemps, 1894.

     

    image05.jpg

     

    image06.jpg

     

    image07.jpg

     

    Je ne peux contempler ces merveilleuses jonquilles sans ressentir la mélodie d'un poème, l'un des plus populaires de l'époque Romantique en Angleterre: « The Daffodils » de William Wordsworth (1770-1850).

     

    image08.jpg

    Berthe Morisot (1841-1895): Jonquilles.

     

    En 1804, sur les rives du lac de Ullswater, Wordsworth écrivit « The Daffodils » en se promenant avec sa soeur cadette, Dorothy. Publié en 1815, le poème devint l'une des œuvres majeures du mouvement « lakiste ». J'ai appris ce poème au collège et je ne l'ai jamais oublié.

     

    Les Jonquilles (The Daffodils)

     

    I wandered lonely as a cloud

    That floats on high o'er vales and hills,

    When all at once I saw a crowd,

    A host of golden daffodils ;

    Beside the lake, beneath the trees.

    Fluttering and dancing in the breeze.

     

    Continuous as the stars that shine

    And twinkle on the milky way,

    They stretched in never-ending line

    Along the margin of a bay :

    Ten thousand saw I at a glance,

    Tossing their heads in sprightly dance.

     

    The waves beside them danced ; but they

    Out-did the sparkling waves in glee :

    A poet could not but be gay,

    In such a jocund company :

    I gazed – and gazed – but little thought

    What wealth the show to me had brought :

     

    For oft, when on my couch I lie

    In vacant or in pensive mood,

    They flash upon that inward eye

    Which is the bliss of solitude ;

    And then my heart with pleasure fills,

    And dances with the daffodils.

                                     William Wordsworth

     

    Première traduction

     

    J'allais solitaire ainsi qu'un nuage

    Qui plane au dessus des vaux et des monts,

    Quand soudain, je vis en foule - ô mirage ! -

    Des jonquilles d'or, une légion.

    A côté du lac, sous les branches grises,

    Flottant et dansant gaiement à la brise.

     

    Serrées comme sont au ciel les étoiles

    Que l'on voit scintiller sur la Voie Lactée,

    Elles s'étendaient sans un intervalle

    Le long du rivage, au creux d'une baie.

    J'en vis d'un coup d'oeil des milliers, je pense,

    Agitant leurs têtes en une folle danse.

     

    Les vagues dansaient, pleines d'étincelles,

    Mais se balançaient encor plus allègrement,

    Pouvais-je rester, poète, auprès d'elles

    Sans être gagné par leur engouement ?

    L'oeil fixe, ébloui, je ne songeais guère

    Au riche présent qui m'était offert :

     

    Car si je repose, absent ou songeur,

    Souvent leur vision, - ô béatitude ! -

    Vient illuminer l'oeil intérieur

    Qui fait le bonheur de la solitude,

    Et mon coeur alors débordant, pétille

    De plaisir et danse avec les jonquilles !

     

    Deuxième traduction, signée Catherine Réault-Crosnier

     

    J'errais solitaire comme un nuage

    Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,

    Quand tout-à-coup je vis une nuée,

    Une foule de jonquilles dorées ;

    À côté du lac, sous les branches,

    Battant des ailes et dansant dans la brise.

     

    Drues comme les étoiles qui brillent

    Et scintillent sur la Voie Lactée,

    Elles s'étendaient en une ligne sans fin

    Le long du rivage d'une baie :

    J'en vis dix mille d'un coup d'œil,

    Agitant la tête en une danse enjouée.

     

    Les vagues dansaient à leurs côtés ; mais

    Elles surpassaient les vagues étincelantes en allégresse :

    Un poète ne pouvait qu'être gai,

    En une telle compagnie :

    Je les contemplais, les contemplais mais pensais peu

    Au présent qu'elles m'apportaient :

     

    Car souvent, quand je m'allonge dans mon lit,

    L'esprit rêveur ou pensif,

    Elles viennent illuminer ma vie intérieure

    Qui est la béatitude de la solitude ;

    Et mon cœur alors, s'emplit de plaisir

    Et danse avec les jonquilles.

     

    William Wordsworth écrivit, avec son ami Samuel Taylor Coleridge, les «Ballades lyriques»: un vibrant manifeste du Romantisme. Il chercha continuellement l'émotion dans l'écriture et entreprit de simplifier les tournures de phrase alambiquées qui étaient coutumières à son époque. Un séjour en France, en Touraine plus exactement, nourrit, dans le poème appelé « Le Prélude », sa nostalgie existentielle et son amour irrépressible de la nature.

     

    image09.jpg

     

    image10.jpg

    Sir Frank Francis Bernard Dicksee (1853-1928): Jeune fille de Printemps.

     

    image11.jpg

    Portrait d'Elsa

     

    Cet artiste au style très précieux, issu d'une famille de peintres, aimait illustrer les récits légendaires et les drames historiques. Il réalisa aussi de nombreux portraits de mode.

     

    Le jaune jonquille, saturé d'or et de lumière, était très en vogue chez différents artistes de la seconde moitié du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

     

    image12.jpg

    William Macgregor Paxton (1869-1941): Une élégante.

     

    image13.jpg

     

    image14.jpg

     

    image15.jpg

     John Singer Sargent (1856-1925): Nature morte aux jonquilles.

     

    Ce portraitiste américain renommé entretint des relations amicales avec les Impressionnistes et plus particulièrement avec Degas et Monet.

     

    image16.jpg

    Henri Fantin-Latour (1836-1904): Jonquilles.

     

    Ce passionné de musique, ami de Whitsler et de Dante Gabriel Rossetti, était fasciné par les maîtres italiens, flamands et français (Titien, Véronèse, Van Dyck, Watteau...). Il expérimenta l'art du portrait mais il connut la notoriété grâce à ses natures mortes où se conjuguent poésie de l'instant et étude approfondie des détails. Les sujets qu'il explore se lovent dans une lumière subtile qui attise les jeux d'ombre et de transparence.

     

    image17.jpg

    Achille Théodore Cesbron (1849-1915): Les Jonquilles, 1er quart du 20e siècle, Nantes, musée des beaux-arts.

     

    Ce maître des natures mortes, amoureux des roses, était apprécié pour la finesse de ses compositions florales. Il fonda, à la Porte d'Auteuil, une Académie des Arts de la Fleur et de la Plante où il fit dispenser des cours gratuits de dessin et de peinture floraux.

     

    image18.jpg

    Charles Webster Hawthorne (1872-1930): Jonquilles.

     

    Ce peintre érudit fonda en 1899 la Cape Cod School of Art, dans le Massachussetts, institut qui accueillit des talents comme Norman Rockwell.

     

    image19.jpg

    George Hitchcock (1850-1913): La petite marchande de jonquilles.

     

    Petit-fils de Roger Williams, le fondateur de l'État de Rhode Island, cet artiste américain exerça le métier de légiste à New-York jusqu'en 1879, année où il traversa l'Atlantique pour devenir l'élève des peintres académiques français Gustave Boulanger (1824-1888) et Jules-Joseph Lefebvre (1836-1911). Il suivit aussi les cours du peintre de marines Hendrik Willem Mesdag (1831-1915), à Düsseldorf et à La Hague.

     

    image20.jpg

    George Hitchcock: Marchande de fleurs en Hollande.

     

    image21.jpg

     

    Le Printemps rayonne à travers le réalisme de ses oeuvres et la vibration colorée de sa touche qui frôle la manière impressionniste. Il est connu pour ses grands champs de fleurs où pulse une lumière intense, celle du renouveau de la Nature.

     

    image22.jpg

    Champ de fleurs

     

    image23.jpg

    Champ de crocus au printemps

     

    image24.jpg

    Le cottage aux jacinthes.

     La maison est celle de l'artiste, un havre de charme et de sérénité situé aux Pays Bas, à Egmond Aan Zee, près d'Alkmaar, paysage lové dans une  mer florale.

     

    image25.jpg

    Le temps des fleurs

     

    image26.jpg

    Le nid de cigognes

     

    image27.jpg

    Les jacinthes

     

    image28.jpg

     

    image29.jpg

    Champ de tulipes

     

    image30.jpg

    Mariée hollandaise

     

    George Hitchcock fut le premier Américain à recevoir en France la distinction de Chevalier de la Légion d'Honneur.

     

    image31.jpg

     

    image32.jpg

    James Tissot (1836-1902): Le Bal 1878.

     

     Ami intime de Degas, cet artiste complexe partagea sa vie entre Paris et Londres où il devint l'un des plus célèbres portraitistes de son époque. Les musées anglais abritent un grand nombre de ses œuvres.

     L'héroïne du tableau arbore une somptueuse robe jaune jonquille. Fils d'un marchand de mode et d'une modiste, Tissot ne cessa d'accorder dans ses toiles la primauté aux vêtements et aux accessoires. Il aimait également mettre en scène ses personnages de manière « photographique ».

     

    image33.jpg

    Roderick Henry Newman (1833-1918): Anémones et jonquilles, 1884.

     

     Ce peintre américain, de sensibilité préraphaélite, était un aquarelliste renommé, fasciné par les arts du Moyen-âge et de la Renaissance florentine. Il accomplit de longs voyages à travers l'Europe, l'Égypte et le Japon.

     

    image34.jpg

     

    image35.jpg

     

    A pas de givre, entre pétales soyeux et lumière sucrée, le Printemps investit doucement le paysage parisien.

     

    image36.jpg

     

    image37.jpg

    Émile Vernon (1872-1919): Beauté de Printemps.

     

    Aussi fines que les fleurs d'amandier et de cerisier, les robes des « héroïnes du printemps » sont un florilège de blancheur et de fièvre rosée.

     

    image38.jpg

    Vincent Van Gogh (1853-1890): Branches d'amandier en fleurs, 1890.

     

    image39.jpg

    Henry Ryland (1856-1924): La Primavera.

     

     Une personnification préraphaélite du printemps, en robe d'opale, qui nous offre, sur fond de ciel bleu rosé, sa mélancolique sensibilité.

     

    image40.jpg

     

    image41.jpg

    Jeune beauté

     

    image42.jpg

    The captive's return, que l'on peut traduire par « le retour du printemps ».

     

     Peintre renommé, illustrateur de livres féeriques et décorateur d'intérieur, Henry Ryland fut inspiré par les thèmes néo-classiques et le mouvement Préraphaélite.

     

     

    image43.jpg

    Adrien Moreau (1843-1906): Sous les fleurs de cerisier.

     

     Peintre de genre et d'histoire, il appréciait les sujets néogothiques, les scènes de noces, les bals et les mascarades. Il illustra avec finesse les œuvres de nos plus grands auteurs, dont celles de Balzac et de Voltaire. Dès la fin du XIXe siècle, les collectionneurs américains raffolèrent de ses œuvres.

     

    image44.jpg

    Sir Frank Bernard Dicksee (1853-1928): L'offrande.

     

    Cette œuvre victorienne, émanation d'un romantisme précieux, décrit l'offrande d'un gage d'amour lorsque refleurit le printemps.

     

    image45.jpg

     

    image46.jpg

    Henrietta Rae Emma Radcliffe (1859-1928): Floraison.

     

     Cette artiste victorienne, à la touche subtile, était connue pour son engagement féministe et ses prises de position marquées en faveur du vote des femmes.

     

    image47.jpg

    Éclosion du printemps.

     

     

    image48.jpg

    Les nymphes du printemps, 1913.

     

    Les belles des tableaux aimantent le pouvoir des fleurs et se parent des attributs des déesses de la reverdie: Flore, Pomone, Aphrodite...

     

    image49.jpg

    George Hitchcock (1850-1913): Calypso, 1906.

     

    Prêtresses du Féminin Sacré, elles célèbrent une flamme sauvage et douce, quintessence de vie et fluide opalescent qui régénère le cycle des saisons.

     

    image50.jpg

    Arthur Hacker (1858-1919): Innocence.

     

     Sous le pinceau de cet artiste préraphaélite, ces « dames blanches » évoluent dans un monde mouvant où les verts, les bleus et les ocres tintent comme des notes de musique, parsemées de gouttes solaires auxquelles répond le doré des passementeries.

     

    image51.jpg

    Harry George Theaker (1873-1954): The anticipated letter.

     

     Une danse ou un conciliabule magique dans un champ semé de fleurs...

     

    image52.jpg

     

    image53.jpg

    George Henry Boughton (1834-1905): Idylle de printemps.

     

    Un florilège de femmes fées, sensuelles incarnations de l'âme-souffle: l'énergie vitale du printemps.

     

    image54.jpg

    Franz Xavier Winterhalter (1805-1873): Le Printemps.

     

    image55.jpg

    Sir John Lavery (1856-1941), portraitiste irlandais: Printemps en fleurs.

     

    image56.jpg

    John William Waterhouse (1849-1917): Flore assise, au regard insaisissable et pétri de mélancolie, nous attire à la croisée de l'hiver et du printemps.

     

    image57.jpg

    John William Waterhouse: Ophélie parmi les fleurs. A l'orée d'un mystérieux territoire, la lumière cisèle, entre les ombres aquatiques, les broderies et les joyaux de sa robe.

     

    image58.jpg

    Francis Coates Jones (1857-1932): Le Printemps.

     

    image59.jpg

    Jeune femme arrangeant un bouquet de fleurs dans un vase.

     

    image60.jpg

    Fleurs de printemps sur la fenêtre.

     

     Ce peintre américain sillonna l'Europe, en compagnie de son frère, dans les années 1870-1880. Il travailla à Paris et en Bretagne, parmi les artistes de l'École de Pont-Aven, où il rencontra Paul Gauguin.

     

    image61.jpg

     

    image62.jpg

     

    image63.jpg

    Albert Lynch (1851-1912): Fleurs fraîches du jardin.

     

    image64.jpg

     

    image65.jpg

     

    image66.jpg

     

    Notre promenade s'achève sur cette caresse embaumée. En attendant de vous retrouver, je vous remercie de votre fidélité et je vous souhaite de cueillir les joies de l'instant...

     

    image67.jpg

     

    Le Printemps est en marche...

    Plume

    « Les charmes du PrintempsJoyeuses Pâques ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    88
    Lundi 20 Avril 2015 à 12:13
    87
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 11:05

    bonjour CENDRINE

    je navigue un peut sur ton blog et là je me suis régaler avec tes peintures et autressincèrement c est un très beau article et toutes ces fleurs un grand merci bon jeudi bisous danielle

    j

    86
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 05:11
    85
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 05:10
    84
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 05:06
    83
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 05:02
    82
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:54
    81
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:52
    80
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:50

    Les peintres ont tellement bien utilisé les fleurs dans lerus toiles, tu nous montres des choses très intéressantes c'est un travail impressionant que tu fais.

    KISSOUS

    79
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:48
    78
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:47
    77
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:46
    76
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:46

    Tu mérites bien des fleurs pour la qualité de ton travail et ta gentillese.Kissous.

    75
    Tina L
    Dimanche 19 Mai 2013 à 04:45

    Ton article est superbe

    Kissous mon amie

    74
    agen bola
    Lundi 15 Avril 2013 à 19:48

    bonne journee! awesome shots!

    73
    Mardi 9 Avril 2013 à 15:20

    Quelle joie et bonheur de te relire dans tes délices printaniers

    Mille pensées affctueuses de papy

    72
    Vendredi 5 Avril 2013 à 14:32

    Coucou Ma Douce Fée !!! Sourire

    Hummmmm toujours un talent fou pour unir jolis mots précieux, photos fleuries, peintures artistiques... un beau et superbe méli/mélo qui m'offre que du Pur Bonheur, au Paradis de Cendrine !!! Sourire Enchanté

    Whaouuuuuuu je reste encore un peu sur les Belles & Nobles Fleurs... C'est crop crop bien !!! Sourire Ravi

    Mille tendres Bisoudoux Chaleureux

    ***Tincky***

    71
    Jeudi 4 Avril 2013 à 06:38

    Quel festival de couleurs et de poesie! Quelle elegance, bravo, Tous ces artistes anglais que je ne connais pas! Certaines  peintures me font penser a Klimt et j'ai meme cru un moment qu'il s'agissait de lui...A bientot Cendrine. Bonne journee.

    70
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Mardi 2 Avril 2013 à 09:49

    Bonjour Cendrine,

    Mais quelle merveille ce clin d'euil au printemps poèsie, images, fleurs, tout y est! c'est absolument splendide. Je l'ai enregistré et imprimé en couleurs, afin de pouvoir le consommer sans modération. BRAVO et MERCI ! Bises bien amicales.

    Henri.

    69
    Lundi 1er Avril 2013 à 18:43

    Bonsoir ma douce Cendrine
    Je te mets le copié collé que j'ai essayé de t'envoyer en message, mais je ne suis pas arrivée à te l'envoyer, lton pseudo ne passe pas, je ne peux donc pas t'envoyer de message, alors, je te le mets en com en arrière de ton blog

    bonsoir ma douce, je n'ai absolument rien contre la table de meline, je suis même triste qu'elle ait des soucis, mais des amis ont fait un amalgame en me disant pourquoi je ne leur avais pas dit que j'avais un blog de cuisine," Méline"  est vraiment mon prénom et j'en ai fait mon pseudo depuis 6 ans, en y réfléchissant bien je ne sais pas comment elle a pu rentrer ce pseudo là puisqu'il existait déjà ?
    Pas de souci ma puce

    Je te sqouhaite une bonne soirée
    Gros bisous à vous deux
    Méline

     

    gif 1er avril : poisson d'avril

     

    68
    Dimanche 31 Mars 2013 à 13:15
    Anniclick

    Merci de toutes ces fleurs, tous ces tableaux aux couleurs magnifiques, douces, éclatantes et pleines de lumière. J'ai vu les premières fleurs parisiennes. Je n'en ai pas encore trouvé à Amiens, il fait certainement plus froid qu'à Paris.

    Je t'écris à cette heure tu vois ... pas entourée de ma famille en ce jour de Pâques et ce n'est pas facile à vivre cette solitude les jours fériés. Aussi encore merci pour ces couleurs si joyeuses.

    Je te souhaite une belle journée

    Merci pour ce très bel article et à très bientôt

    Gros bisous

    Annick

    67
    Dimanche 31 Mars 2013 à 11:11

    Quand je viens sur ton blog, et que je veux y mettre un commentaire, c est aussi difficile que de ranger sa voiture dans un parking souterrain à Paris! La file de commentaire est tellement longue! Mais bien sur, je suis heureux pour toi, cela prouve combien tu y mets d attention quand à sa rédaction, au choix des images et à sa présentation. Une foi encore j apprécie la qualité des peintures choisies, et leur diversité. Tu cites toute une liste de peintres Anglais dont j ignorais l existence. Il s agit pour moi d un premier contact, et la prochaine fois en feuilletant les pages infinies du Web pour trouver des illustrations, je m en souviendrai.

    C est onze heures, la cloche de l Eglise restera muette ce dimanche , pas d appel pour les chrétiens à rejoindre la maison de Dieu, il n y a plus assez de prétres. Un probléme. La sucéssion ces deniéres décenies de papes aux idées tout droit sorties du XIXeme siécle a contribué à vider les églises.

    Bonne journée et meilleure santé Cendrine

    Latil

    66
    Dimanche 31 Mars 2013 à 10:28

    Merci pour la visite et bon  week end chocolaté à toi.

    65
    Dimanche 31 Mars 2013 à 10:17

    enfants à Pâques

    je te souhaite de très belles fêtes de Pâques

    bises

    Sophie

    64
    Dimanche 31 Mars 2013 à 06:40

    Bonjour ma douce Cendrine . Merci pour ces jolis tableaux et les belles fleures . Je te souhakite de passés de belles fétes Pascal. Peut étre un  rayon de soleil pour cette journée . Je t'embrasse trés fort.

                                                          Joyeuses Pâques

    63
    Samedi 30 Mars 2013 à 20:44

    Bonsoir Cendrine

    ces jonquilles ressemblent à des gouttes de soleil tombées sur la terre! ton article toujours aussi beau sur la beauté des fleurs et des femmes, ne sont-elles pas les principales déesses du renouveau des humains!?

    je te remercie de tes visites et de ta gentillesse.

    gros bisous, passe un bon dimanche de Pâques

    Angie

     

    62
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:41
    Doria Lexie

    Je te souhaite de très bonnes fêtes de Pâques, Bisous, Doria

    61
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:29

    coucou cendrine

     bonne fêtes de pâques  en famille de gros bisous demain j'ai tous le monde chez moi

     la j'ai fait mon st honoré 4h de boulot mais sa vaux le coup mdr!!

     gros bisous mon amie

    60
    Promeneur75
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:23

    Il est pas mignon le minou ?

     

    59
    Promeneur75
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:21

    Dans cette époque rapide, rien ne vaut une poule motorisée !

    58
    Promeneur75
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:19

    l'heure approche à grand pas

    57
    Promeneur75
    Samedi 30 Mars 2013 à 19:16

    Le meilleur moment de l'année approche à grand pas !

    56
    Tina 90
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:27

    Tu vas te régaler avec Christophe

    Kissous

    55
    Tina 90
    Samedi 30 Mars 2013 à 18:25

    Ma belle,je viens te souhaiter de Joyeuses Pâques et voir tes belles photos. Le printemps est sur ton blog tu sais parce qu'ailleurs c'est pas le cas. Merci pour tes mots magnifisues.

    Kissous de TINA

    54
    lagardere
    Samedi 30 Mars 2013 à 13:13

    ma chère cendrine.....je viens de constater que j'ai perdu ton adresser mail....alors je viens profiter de la beauté fleurie de ton âme de déesse....pour venir te souhaiter de bonnes fêtes de pâques....je t'espére en bonne forme et santé....moi je bais mieux...je t'embrasse affectueusement
    à toi
    claude

    53
    mamie lucette
    Samedi 30 Mars 2013 à 10:08

    Bonjour Cendrine, comme il serait agréable de contempler toutes ces belles fleurs ... Mais pour le moment la neige recommence de tomber... Quand l'hiver va-t-il finir?.... Bonne journée, gros bisous

    52
    Samedi 30 Mars 2013 à 09:23

    j'ai bien fait de mettre ton billet de côté pour avoir le plaisir de le parcourir lentement et d'en savourer tout le contenu ... Comme à l'accoutumé tu nous gâtes avec toutes ces merveilleuses couleurs et toutes ces superbes toiles . Tu es vraiment la seule à pouvoir faire ce genre de billet , à chacun d'eux je fais connaissance avec un peintre ou un sculpteur ... on y apprend tant de choses, ce n'est que du bonheur

    Bonnes Fêtes de Pâques et j'espère que tout va bien pour toi ..

    bises

    51
    Samedi 30 Mars 2013 à 07:10
    CathyRose

    Merci Cendrine pour ce magnifique billet gai et coloré en hommage au printemps ! Le narcisse est pour moi la fleur printanière par excellence, les miennes commencent à fleurir ! J'adore aussi le magniola, les prunus et cerisiers du Japon ! J'ai grâce à toi décopuvert Hitchkock le peintre, et j'aime beaucoup ces toiles !

    Très beau week-end Cendrine, et Joyeuses Pâques !

    Doux bisous

    Cathy

    50
    Samedi 30 Mars 2013 à 02:12

    Oooouuuuhhhh !!!!Je suis le loup qui vient la nuit manger les petites Cendrine, Oooouuuuhhhh !!!

    Mais non, je viens faire peur au bonhommes de neige, pour qu’il s’en aille et que tu n’es plus froid chère petite Cendrine

    Malgré ce froid, tu nous as concocté un savoureux florilège, de mots poétiques, de merveilleuses fleurs où le jaune domine en ce début de printemps et de peintures représentant des créatures dignes de m’émoustiller à la complicité d'une saison propre à réveiller les sens (rire aux éclats)

    Et puis au fil de ton billet, on voit d’autres couleurs apparaître, à la réalité d’une hiérarchie chromatique qui se distingue bien dans le décor et l’éveil de la nature au fur et à mesure des remontées des températures et de l’impact donné par notre Phébus adoré, appuyées au demeurant par des artistes aux noms illustres.

    J’adore ce mélange où l’on vient à confondre la beauté de la fleur, symbole de la féminité, à toutes ces féériques  créatures que viennent repousser les derniers affres de l’hiver qui avaient fini par engourdir notre vision des charmes d’éden pour nous enfermer dans un univers plus froid et plus désertique.

    C’est dans cette atmosphère propice à la gourmandise que je te souhaite, un bon week-end de Pâques, te faisant confiance, vous faisant confiance, à ce que la réserve de succulentes friandises chocolatées soit sérieusement mise à contribution.

    Je t’embrasse et te souhaite une douce nuit

    Amitié à Christophe

    Le Noctamplume

    49
    Vendredi 29 Mars 2013 à 20:55
    Patricia89

    Je te souhaite un excellent week-end de Pâques !

    Bisous, Patricia

     

    48
    Vendredi 29 Mars 2013 à 19:22

    Merci, chère Cendrine, pour ce grand bouquet de fleurs, c'était un délice de l'effeuiller, image après image, texte après texte. Finalement, le printemps est peut-être arrivé... sur ton blog !

    47
    Vendredi 29 Mars 2013 à 18:55

    bonsoir Cendrine,

    Je crains un de ces jours d'être victime du syndrome de Stendhal !!! Tellement de belles choses ! J'ai particulièrement été fasciné par la "Marchande de fleurs" d'Hitchcock, peintre dont grâce à vous je découvre l'existence.

    Si j'ai bien compris nous partageons la même qualité à savoir la gourmandise. Je souhaite que Pâques soit pour vous et votre famille un moment privilégié.

    bises

    gérard

     

    46
    Vendredi 29 Mars 2013 à 18:48

    Bonsoir Cendrine


    Je reviens admirer ce printemps fait de splendeurs et de beautés voluptueuses ! Que du bonheur en contemplation, gros bisous mon amie, ainsi qu'à Christophe, bonnes fêtes de Pâques à vous deux ! A bientôt ! Corinne (Cronin) je dépose roses et douceurs ! (rires) pas bien...(rires)


     



     


    45
    Vendredi 29 Mars 2013 à 16:01

    Bonjour chère Cendrine

    Décidément, je m'extasiais dans toutes ces fleurs et ces charmantes créatures, m'apprêtant à te mettre un commentaire et un empêchement de dernière minute me fait te quitter...

    Je reviens, dès que possible, je n'abandonne pas aussi facilement (rire)

    Bisous en attendant

    Le Noctamplume

    44
    Vendredi 29 Mars 2013 à 14:22
    Méline70

    Magnifique poème Cendrine ! les jonquilles comme les narcisses sont des fleurs que j'adore... merveilleux renouveau d'une part et sublimes couleurs d'autre part... la toile de Lawrence Alma-Tadema que je découvre me fait penser à Violetta dans La Traviata... c'est incroyable de ressemblance et d'exacte composition... encore un immense document en hommage au printemps (qui n'arrive toujours pas ici...) rédigé de merveilleuse façon, merci à toi Cendrine...

    Et encore merci pour la superbe et très gentille carte que je viens de recevoir... emplie d'amitié et de tendresse qui me touche infiniment.... comme promis, je te tiens au courant de ma venue "capitalistique" prochaine afin de nous rencontrer très vite

    Je te souhaite de très belles fêtes de Pâques mon amie, je serai quant à moi chez ma soeur en Hte-Savoie... d'une part pour partager ces heures qui furent si pénibles avec elle et mon beau-frère et qui semblent si loin aujourd'hui, puis la joie d'avoir les "chinois" de retour pour refaire leur visa...  ce sera dès lundi... dimanche je fais "farniente"...

    Excellente journée à vous deux, gros bisous

    Jacqueline

    43
    Vendredi 29 Mars 2013 à 13:53
    choupette82

    Un très bel article ! Je te souahites de belles fêtes de Paques ! gros bisous 

    42
    Vendredi 29 Mars 2013 à 13:49
    francine94

    bonjour, en ce moment c'est une explosion de couleurs, c'est là que le printemps est le plus agréable! je te souhaite une bonne journée bisous

    41
    Vendredi 29 Mars 2013 à 13:32

    Bonjour Cendrine, merci pour ton gentil p'tit com sur mon blog ... moi je suis charmée par ta chatoyante poésie des couleurs ! Magnifique !!! les jonquilles figurent parmi mes fleurs préférées, elles sont le symbole du printemps et à Gérardmer dans les Vosges elles seront les reines de la fête le mois prochain ! Ton billet poétique, artistique et joliment fleuri est superbe ! Bonnes Fêtes de Pâques, bises


    Lilly

    40
    Vendredi 29 Mars 2013 à 12:58

    Merci pour ton gentil cmmenatire Cendrine.

    je te souhaite ainsi qu'à ton chéri de joyeuses fêtes de Pâques.

    prends bien soin de toi.

    gros gros bisous

    39
    Tina 90
    Vendredi 29 Mars 2013 à 10:31

    Peux pas résister,LOL!!

    38
    Tina 90
    Vendredi 29 Mars 2013 à 10:30

    J'ai adoré le poème sur les jonquilles, tu l'as très bien illustré avec tes merveilleuses photos.Un vrai plaisir de te lire ma belle. Ta plume est d'or. Je pars en week-end mais je viendrai te dire bonjour. Kissous.

    Des images à utiliser pour tes amies.

     

    37
    Tina 90
    Vendredi 29 Mars 2013 à 10:21

    Je ne pouvais pas résister ma belle au plaisir de t'envoyer des chocolats...et j'ai relu ton merveilleux aarticle où tant de beautés sont réunies. Kissous et bon week-end de Pâques. TINA

    36
    Vendredi 29 Mars 2013 à 09:36

    Bonjour ma petite sorcière bien-aimée

    Oui, le printemps est en marche et je marche à ses côtés . Je mets mes pas dans les siens . La beauté est là .Elle est perceptible , elle est olfactive, elle est tactile ... Elle éveille en nous nos sens , nos souvenirs .Nos réminiscences sont aigisées .

    Le chant joyeux des oiseaux
    Au retour de mars
    Se mêle à la fragilité
    Des heures blanches.

    S’étend alors sur la plaine,
    Encore craquelée
    Par les morsures du froid,
    Un souffle de légèreté et de douceur.

    Pris de vertige, le ciel
    Délivré de son collier de givre
    S’ouvre aux élans du renouveau.

    Je marche seule sous le frémissement du vent.
    Battement de vie, une maison s'éveille,
    À l'instant même
    Où passe l'hiver.

    Au carrefour des saisons.
    Le soleil brille autrement

    Tout continue malgré les doutes
    Et l'on s'étonne
    De voir à fleur de terre
    Le printemps revenir à la source.

    Et avec lui, nous buvons à sa source ...

    Tes mots enrubannés de fleurs sont une offrande à Ostara .

    Aucune autre saison n'a su inspirer les peintres dans cette soif de célébrer une nature qui de tout temps redonne l'espoir ,celui d'une renaissance ,d'une victoire de la vie sur la mort .

    Je vais préparer mon panier .Le garnir de paille fraîche , de jonquilles et de primevères et j'attendrai que ne reviennent les cloches de Rome ... et je croquerai les oreilles de mon lapin .

    Je te souhaite ainsi qu'à Christophe une joyeuse chasse aux oeufs .

    Que les vertus de l'eau de Pâques vous protègent tous deux .

    Je t'embrasse bien affectueusement ma chère amie .

    Ton article illumine mon coeur .C'est une pure merveille .

    Véronique

     

    35
    Vendredi 29 Mars 2013 à 08:57

    Bonjour ma douce Cendrine

    C'est au travers des ces fleurs merveilleusement belles que je viens te souhaiter un bonne journée
    La fête de Pâques commence aujourd'hui et d'ores et déjà, je souhaite de bonnes fêtes de Pâques

    Gros bisous

    Méline

     

    Lapin costumé...

    34
    Vendredi 29 Mars 2013 à 08:35

    Bonjour je passe te dire bonne période de Paques ! ne mange pas trop de chocolat!

    ici le soleil est timide et on a une fine pélucule de neige! mais où est le printemps !

    bisous , profite bien du we qui arrive , et prend soin de toi !

     

    33
    Vendredi 29 Mars 2013 à 04:29

    Ce billet est somptueux ! Quelle magnifique ode au printemps ! Je viens de passer un moment merveilleux qui va m'aider à patienter.

    Ne me dis pas que les fleurs de magnolias sont de cette année. Il va falloir que j'aille vite les voir dans ce merveilleux petit jardin du 12ème.

    Nous irons où tu voudras, ma belle, et quand tu voudras sauf le 3ème WE de ce mois. J'ai aussi ma réunion de filles mais je ne me souviens plus de la date. De toute façon, c'est le soir.

    Je te souhaite une très belle journée !

    Bisous à partager

    32
    Tina 90
    Vendredi 29 Mars 2013 à 01:26

    Merci pour ton MAGNIFIQUE article, que de travail et de passion pour écrire tout ça!!

    Kissous, TINA

    31
    Tina 90
    Vendredi 29 Mars 2013 à 01:23

    Ma chère Cendrine,après une semaine épuisante je viens me délasser dans tes merveilles, contempler les fleurs que tu as ceuillies en photo et ces tableaux magnifiques. Tu es très douée, quel travail, j'ai vu que des copinautes te l'avaient dit. C'est MAGNIFIQUE!!

    J'adore les jonquilles,elles ont une couleur si belle et les toiles de ces peintres les mettent si bien en valeur.

    Je t'embrasse ma douce, je vais t'envoyer des images pour tes amies, passe un beau week-end de Pâques et régale toi de lapins et d'oeufs en chocolat.

    Ton amie TINA

    30
    Vendredi 29 Mars 2013 à 01:12

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire que je viens de lire à l'instant car j'allais me coucher mais bon avant je suis allé voir mon blog et j'ai vu que j'avais un commentaire donc je vous réponds avant d'aller me coucher. Vous avez raison d'essayer au maxium de limité la prise de médicaments ou plus exactement de limité le dosage de ceux-ci au plus bas possible, mais bon évidement vous devez avoir mal et cela même si c'est un peu moins que si vous ne preniez rien du tout, ça doit être infernal. En ce qui me concerne depuis pratiquement une semaine j'ai un abscès au niveau de la gencive et impossible de soigner cette saleté, j'ai pris du Pyralvex c'est un médicament que je prenais lorsque j'étais enfant mais bon ça ne fonctionne pas, ensuite j'ai pris de l'Eludril ça n'a pas l'air de fonctionner non plus, j'ai demandé aux ouvriers qui font les travaux dans mon immeuble de me donner un peu d'eau de vie qu'ils prennent avec leur café afin d'en mettre sur une compresse et j'ai mis ça sur la gencive ça m'a brûlé un bon coup mais bon ça ne fonctionne pas non plus et franchement je ne sais plus quoi prendre et franchement je n'ai guerre envie d'aler chez le dentiste. Je pense que je me suis fait une plaie en me brossant les dents ce n'est pas la première que ça m'arrive mais là je n'arrive pas à me soigner et la douleur à l'air de vouloir descendre en profondeur dans la gencive donc je me demande si je ne vais pas être obligé de prendre des antibiotiques. Il est un eheure du matin je commence à piquer du nez devant mon écran, mais bon je tenais à vous répondre avant d'aller me coucher. J'espère que vous parviendrez à dormir malgré vos douleurs, ce serait bien que la science trouve une solution pour votre pathologie car si vous devez avoir mal chaque jours jusqu'à la fin de votre existence eh bien je me demande  comment vous parvenez à profiter de l'existence et cela même si vous "êtes habitué" et que vous avez en quelque sorte apprivoisé votre douleur afin d'avoir appris à vivre avec. Je vous souhaite néanmoins une bonne nuit ainsi qu'une bonne journée, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    29
    Jeudi 28 Mars 2013 à 22:49

    Je te souhaite plein de jours meilleurs.

    Bon courage, Cendrine.

    Bonnes fêtes de Pâques.

    Bisous chaleureux.

    Yvon.

    28
    Jeudi 28 Mars 2013 à 19:42

    C'est toute la beauté et la joie du printemps !

    Le titre de mon premier recueil de poésies " Bientôt les jonquilles".

    Une sorte de métaphore, quand les ennuis tombent sur nous comme flocons de neige, nous rêvons au renouveau, à la lumière qui transforme le paysage des jours ...

    27
    Promeneur75
    Jeudi 28 Mars 2013 à 19:27

    Une giboulée de couleurs et une envie de chocolat ? C'est de saison

    26
    Jeudi 28 Mars 2013 à 19:16

    Bonsoir Cendrine


    Je viens te remercier du fond du coeur pour tes souhaits exprimés envers mes proches en leur jour anniversaire, et je vois que tout comme moi, tu connais bien "ces bêtes à cornes" dont tu en fais partis (rires) et dont moi aussi en mes cornes, (je veux dire en tant que Capricorniène, rires)j'honore mes trophées ! Je viens de découvrir un magnifique hommage à ce printemps, qui chantera aussi sur mes pages... tu as fleuri cet article, sous le pinceau d'artistes peintres que j'aime beaucoup, et dont certaines toiles figurent en des écrits, j'aime beaucoup ce poème et ces deux traductions, leur vision intérieur face à ce printemps est magnifique !  Le printemps se respire en fragrances sensuelles, les nymphes y sont sublimes et de par leur lumière rendent grâce à l'Eveil du Printemps ! OUBLIEE la grisaille de cet hiver tenace lorsque l'on contemple cette si belle floraison en son par-terre de sensations ! Hymne à la beauté, aux fleurs qui honorent de par leur éclosion, la magie du printemps, j'aime vraiment toutes ses peintures ! Le printemps traverse ainsi toutes les époques, les saisons du coeur et notre âme s'enivre toujours à sa magnificence ! Merci Cendrine pour nous donner Baume au coeur et à l'âme de par ce sublime article, que du Bonheur ! Je vous fais de gros bisous à vous deux, vous souhaite en même temps une belle fin de semaine et de joyeuses fêtes de Pâques, merci encore pour tes doux mots déposés mon amie. Bisous, Corinne (Cronin) et sa rose.


    25
    Jeudi 28 Mars 2013 à 18:09
    FéeLaure♥

    Un vrai délice ton billet Cendrine, ces fleurs nous réchauffent le coeur, toutes ces couleurs sont magiques et toutes ces images de pures merveilles, merci

    Je te souhaite une douce soirée & te fais de gros bisous

    24
    flipperine Profil de flipperine
    Jeudi 28 Mars 2013 à 17:38

    que les fleurs sont belles elles viennent nous réchauffer le coeur et il en a bien besoin nous sommes sous la pluie

    23
    Jeudi 28 Mars 2013 à 17:29

    Bonsoir mon petit chat-gourou,

    Je t'imagine jetant des sorts aux personnes mal lunées les soirs de pleine lune ...  Tu sais ces personnes qui se plaignent tout le temps et qui ne savent même pas apprécier ce début de printemps .Il est frileux dit-on mais il est heureux . 

    Ton billet est une couronne de fleurs .

    Je repasserai te lire ma douce Cendrine .

    Je t'embrasse bien affectueusement .

    Véro.

    Déesse du printempsHans Zatzka.

    22
    Jeudi 28 Mars 2013 à 14:13
    nenette206

    bonjour cendrine
    comme c'est beau tous ces mélange de fleurs printanières
    la pluie est de retour

    Copier-coller
    Un petit coucou
    Je viens de récupérer ma ligne internet
    J’étais en panne depuis hier au soir à 6h30
    Je te souhaite de passer ne bonne fin de journée
    gros bisous

    21
    Jeudi 28 Mars 2013 à 13:41

    Bonjour Chère Cendrine,

    Si le printemps n'est pas visible à l'extérieur (tout au moins chez nous), il est bien présent sur ton blog. Les jonquilles sont d'un jaune si éclatant qu'elles ne peuvent pas ne pas attirer le regard ! Et tes tableaux sont d'un "romantisme printanier" à faire frémir les arbres en fleurs... Que de beautés et de douceurs en ta page. J'ai lu les deux versions du poème traduit de l'Anglais, et il est toujours surprenant de constater les différences de langage que cela entraîne d'un "traducteur" à un autre... Chacun y a apporté un peu de sa touche personnelle quand même. C'est le propre de l'Homme, non ? Ces deux versions sont en tout cas très agréables et éveillent les sens... Un "lit de jonquilles"... Quoi de mieux pour rêvasser et s'éblouir face à la nature ?

    Formidable travail que tu as réalisé, Cendrine, pour un merveilleux partage.

    J'espère que tu vas mieux et t'adresse mes pensées les plus douces pour cette journée et ce week-end à venir. Prends bien soin de toi.

    Amitié et gros bisous,

    Cathy.

    20
    Jeudi 28 Mars 2013 à 13:36

    Merci pour le partage entre fleurs et peintures.
    Bonne journée

    19
    Jeudi 28 Mars 2013 à 12:57

    coucou cendrine 

     que de fleurs c'est si beau j'adore  et j'attend qu'il fasse chaud pour les mettre chez moi 

    mais pour l'instant rien encore snifff

     bonne journée  cendrine de gros bisous je file j'ai rv a 13h et la  je suis a la bourre

     gros bisous 

    18
    Jeudi 28 Mars 2013 à 12:04
    Doria Lexie

    Le printemps arriverait-il à percer ! Les fleurs ont des difficultés à sortir dans mon jardin !

    Très bonne journée en ce jeudi,

    Bisous, Doria

    17
    ALBIREO1
    Jeudi 28 Mars 2013 à 11:28

    Bonjour Cendrine,

    C'est vraiment avec délectation que j'ai contemplé toutes ces magnifiques images. Une promenade entre fleurs et art somptueuse ! Merci !!

    Gros bisous, belle journée fleurie...

    Albiréo

    16
    Jeudi 28 Mars 2013 à 11:27

    Bonjour !

    qu'elles sont belles tes fleurs! les arbres aussi , j'ai un faible pour l'iris .... c'est avec l'oeillet ma felur préférée!

     deuxième journée qui commence avec le soleil mais le froid s'accroche ....

    je serais là pour les vacances de Pâques je ne part nulle part donc mes articles continueront .... mais j'en ferais où il ne faut pas trop lire .... :)

    bisous et belle journée

     

    <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="0" width="100%"> <tbody> <tr> <td rowspan="2" width="100%" valign="top"> <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="3" width="100%" align="center"> <tbody> <tr> <td>JOIE DU PRINTEMPS</td> <td align="right"> </td> </tr> </tbody> </table> </td> </tr> </tbody> </table>

    Au printemps, on est un peu fou,

    Toutes les fenêtres sont claires,

    Les prés sont pleins de primevères,

    On voit des nouveautés partout.

    Oh! regarde, une branche verte!

    Ses feuilles sortent de l'étui!

    Une tulipe s'est ouverte...

    Ce soir, il ne fera pas nuit,

    Les oiseaux chantent à tue-tête,

    Et tous les enfants sont contents

    On dirait que c'est une fête...

    Ah! que c'est joli le printemps!

    Lucie Delarue-Mardrus

    15
    Jeudi 28 Mars 2013 à 10:42

    Bonjour ma douce Cendrine

    Merci pour ce billet somptueux

    Ce poême sur les jonquilles .... Ces fleurs printanières et toutes merveilleuses toiles de peintres célèbres, j'adore la peinture

    J'espère que tu vas bien ma douce

    Je te souhaite une bonne journée

    Gros bisous

    Méline

      

     Bel oiseau "Bonjour le Printemps"...

    14
    Jeudi 28 Mars 2013 à 10:20
    Gut1

    Je suis ennuyée je viens de voir que tu avais répondu à mon commentaire et j'ai cliqué sur le mauvais lien celui où il y a marqué : Si vous souhaitez ne plus recevoir de mail de notification. Peux tu faire quelque chose (ou christophe ?) pour changer cela ?

    D'autre part, j'ai eu un message comme quoi tu avais répondu mais je ne trouve pas ta réponse ?? Quand on es pas habituée à un blog on en pose des questions !!! Désolée. Bisous

    13
    Jeudi 28 Mars 2013 à 10:16
    PlumeAlencriee

    Kikou Phé Cendrine,

    Merci pour ce festival d'enchantement.... du pur bonheur, pour une journée commençant " sang moral au beau fixe "...

    Oui le printemps est bel et bien en marche, mais je te confierai qu'à Troyes de l'Un, il tarde un peu ; mon jardin est considérablement en retard cette année, en raison du froid et de la grisaille persistante... j'ai un peu hâte qu'il se réveille, qu'il fasse meilleur, que je puisse à nouveau mettre mes mains dans la Terre... sourire...

    Je t'embrasse tout plein, tout plein ainsi que Doudou Christophe

    Passez une excellente journée

    A bientôt

    Plume

     

    12
    mamie lucette
    Jeudi 28 Mars 2013 à 09:51

    Bonjour Cendrine , magnifique article sur le printemps ... Celui-ci est bien en retard cette année, ce matin le soleil commence à peine de briller et il fait froid... Nous passerons Pâques aux tisons!... Bonne journée, gro bisous

     

    11
    Jeudi 28 Mars 2013 à 09:38
    Gut1

    Je sais que comme beaucoup d'artistes photographes tu apprécies les fleurs mais la jonquille ne serait elle pas une de tes fleurs préférées ? avec sa belle robe couleur de soleil elle a également inspiré plusieurs peintres je vois !! Il faut dire qu'elle est tellement gracieuse ! quel dommage qu'elle ne dure que si peu de temps dans nos jardins !!

    Merci pour ces belles photos et ces belles peintures ! merci pour ce poème ! Gros bisous Cendrine

    10
    Jeudi 28 Mars 2013 à 09:38

     

    Petite Fée Cendrine,

    Toujours un plaisir presque charnel de lire et voir ton univers,ce  sont des sucreries rares en ces temps de disette!!!!

    Ton nouveau blog est une réussite.

    Je t'embrasse affectueusement

    papy

    9
    Walquirit
    Jeudi 28 Mars 2013 à 09:05

    Ma chère Cendrine, je prends connaissance de ton nouvel article au son de la douce musique de Loreena McKennitt, le mariage est parfait. Merci pour cette bouffée de fraîcheur et de couleurs chatoyantes. Ici, il pleut, le ciel est gris, seuls les iris et les primevères égaient le jardin (pour l'instand !). Les jonquilles sont déjà fanées. Je te souhaite une belle journée. Bises

    8
    Miss Mary
    Jeudi 28 Mars 2013 à 08:52

    Bonjour Cendrine, merci d'être passée sur mon blog..... Je te fais tous mes compliments pour cet article très printanier, je me suis vraiment régalée, les photos et gravures sont toutes plus belles les unes que les autres, et tes explications très détaillées, tu as vraiment fait un travail remarquable..... Merci pour ce magnifique partage sur la blogo de l'amitié, et je suis toujours émerveillée quand je passe sur ton joli blog, alors continue encore à nous enchanter, chère Cendrine, ce n'est que du bonheur..... Bonne journée, même si le printemps tarde à arriver, bisous à bientôt.    "Miss Mary"

    7
    Jeudi 28 Mars 2013 à 08:41

    Quel article !!!!

    J'ai vraiment aimé ces declinaisons peintures /fleurs !!

    Tu me regales à chaque fois par toutes tes recherches !

    Merci Cendrine

    Bises

    6
    Jeudi 28 Mars 2013 à 08:39
    jill bill

    Oh la la Cendrine, photos, peintures que de clins d'oeil poétiques au printemps ! Grand merci à toi pour ta page du jour fleurie ! Je te souhaite de vivre pleinement cette saison, bon et doux W-E de Pâques à toi et aux tiens, bien amicalement, jill, bizzzzzzzzzzzzzz

    5
    Jeudi 28 Mars 2013 à 08:20

    Je ne sais plus où poser les yeux tellement le choix de peintures est vaste et tellement magnifique!

    J'aime beaucoup ce poème avec une préférence pour la première version.

    Eh oui, nous voici au printemps! Avec l'espoir que ce temps change un peu et que les fleurs commencent à pousser. Le jardin est encore bien vide!

    Pas beaucoup de temps pour écrire ma chère Cendrine. J'ai ma petite fille qui souffre d'une mauvaise otite et qui me donne beaucoup de travail!

    Je te souhaite une magnifique journée qui s'annonce belle. Le soleil a fait une timide apparition; espérons que cela doure;)

    Gros bisous. J'espère que tu vas bien.

     

     

    4
    Jeudi 28 Mars 2013 à 08:13

    merci pour cette jolie balade printanière !

    j'ai un faible pour James Tissot dont j'apprécie beaucoup les tableaux avec ces somptueuses toilettes!

    et toutes ses peintures de jonquilles sont bien belles et mettent un peu de soleil dans notre triste ciel gris parisien!

    belle journée

    bises

    Sophie

     

    3
    Jeudi 28 Mars 2013 à 07:53
    Patricia89

    Il se fait désiré ce printemps !!! S'il ne gèle plus mon magnolia sera superbe. Pour le reste, c'est timidement que les bourgeons se développent. Cette année, je ne vais pas trop en profiter. Je déménage. Je passe plus de temps dans les cartons que dans ma cuisine ou dehors. si tout va bien, je signe un compromis de vente dans quinze jours. Beaucoup d'émotions se mélangent. L'envie d'un nouveau départ, une nouvelle vie, mais aussi la peur, le doute de pouvoir s'adapter à ce déracinement.

    Je te souhaite une très bonne journée, Gros bisous et merci pour cet article si beau.

    Patricia

    2
    Jeudi 28 Mars 2013 à 01:47

    Bonsoir très chère Cendrine 

    Je viens à l’instant de recevoir ton commentaire et dès les premières lignes, (peut-être le printemps), je me suis délecté dans des pensées sensuelles tellement tes mots peuvent être interprétés à double sens, fait qui sait, à ce que tu jouies pleinement de la vie ? Tu es une coquine littéraire qui s’extasie à titiller l’éveil  du démon qui est en nous (rire aux éclats)

    De ce fait, je vais aller conter fleurette à Monique, pour Morphée, ce sera après (clin d’œil)

    Je te remercie pour cette très belle jonquille, aucune fleur pour le moment dans mon environnement et j’apprécie d’autant plus celle que tu m’envoies.

    Je suis en retard et il me faut encore la force d’éditer mon nouvelle article, le temps passe si vite que je n’ai plus assez de vingt-quatre heure pour faire mes journées.

    Je constate que tu  as édité un nouvel article et je reviens m’en imprégner dès que possible

    En attendant, reçois mon amitié comme une friandise chocolatée et tous mes bisous comme une gelée royale, petite reine ailée qui me donne tant de plaisir aux grés de tes visites parfumées à l’élixir d’essence de roses sibyllines et aux pétales veloutées.

    Douce nuit

    Le Noctamplume

    1
    Promeneur75
    Jeudi 28 Mars 2013 à 01:07

    Bonsoir Plume Fée,

    Je ne sais plus à vous lire, s'il s'agit d'une visite de musée ou celle d'un jardin rempli de fleurs! Couleurs des jonquilles et autres fleurs , peintures à la touche d'un autre monde... que voici un beau coktail pour faire de doux rêves en attendant ce printemps qui tarde à venir vers nous. Il fait froid dans ma rélaité, humide et gris et vos couleurs de votre plume magique égaient ma grisaille.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :