• Voyage au Musée Grévin, chapitre Un

     

    Image001.jpg

     

    Chers aminautes, avant les fêtes, je vous avais donné rendez-vous au musée Grévin, temple parisien des portraits de cire où résonne le souvenir d'attractions mystérieuses, comme l'envoûtant et superbe Palais des Mirages.

     

    Nous avions visité le passage Jouffroy, sur le boulevard Montmartre et le musée nous attendait... Si nous laissions un lutin de Janvier nous en conter l'histoire ?

     

    Image002.jpg

     

    Le musée Grévin naquit à l'initiative du journaliste Arthur Meyer (1844-1917), personnage mondain, complexe, controversé (il était royaliste, conservateur, juif et antidreyfusard...) qui désirait transcrire « en trois dimensions » les visages des invités de son journal, le quotidien « Le Gaulois ».

     

    Image003.jpg

    Arthur Meyer en 1914, photographe inconnu.

     

    Je conseille aux lecteurs intéressés par les détails de sa vie, indissociable de celle du Tout-Paris du Second Empire, la lecture du livre d'Odette Carasso, paru en 2003 et intitulé « Arthur Meyer, Directeur du Gaulois ».

     

    Pour la mise en œuvre de son pittoresque projet, Meyer sollicita le célèbre caricaturiste et costumier de théâtre, Alfred Grévin (1827-1892), auteur de l'album Les Parisiennes et de dessins savoureux parus dans « Le Charivari », « Le Gaulois » ou le Journal « Amusant ».

     

    Image004.jpg

     

    Un vaste bâtiment doté d'annexes destinées à accueillir les ateliers de sculpture et de moulage fut construit par l'architecte Eugène-Emile Esnault-Pelterie. Quant à Alfred Grévin, il s'investit corps et âme dans le projet et finit par supplanter Arthur Meyer.

     

    Image005.jpg

     

    Le jour de l'inauguration, le 5 juin 1882, on lisait dans le journal « Le Moniteur » : « le Tout-Paris se presse autour d'Alfred Grévin qui pose en plastronnant, debout, un crayon à la main, appuyé sur une console, le béret enfoncé sur la tête ».

     

    Image006.jpg

     

    Fines et pleines de fraîcheur, les œuvres d'Alfred Grévin étaient particulièrement recherchées. Vous apprécierez sûrement ce costume de Don Juan issu d'un projet de douze maquettes de costumes de mascarade en 1875. (Image Gallica.fr)

     

    Image007.jpg

     

    Le 29 août 1883, Grévin l'ambitieux fut nommé Directeur de la Société du Musée et la même année, Gabriel Thomas, un financier qui avait conçu la société d'exploitation de la Tour Eiffel et qui était aussi promoteur du théâtre des Champs-Élysées, s'investit dans l'affaire.

     

    Image008.png

    Image Grévin.fr

     

    Amateur d'art et collectionneur émérite, Gabriel Thomas, qui était aussi le cousin germain de la talentueuse Berthe Morisot (1841-1895), dota le musée de superbes décors et se porta acquéreur du Palais des Mirages, un spectacle son et lumières élaboré par Eugène Hénard (1849-1923), pour l'Exposition Universelle de 1900.

     

    Image009.gif

     

    Les enfants de Gabriel Thomas, peints par Berthe Morisot en 1894. Le tableau est conservé au musée municipal de l'Évêché à Limoges.

     

    Le Palais des Mirages fusionna avec le Musée Grévin en 1906 et l'on y accède par un superbe escalier de marbre, construit en 1900 par l’architecte Gustave Rives (1858-1926).

     

    Image010.jpg

     

    Désolée pour le flou de certaines images à l'intérieur du musée, il m'a été impossible de faire mieux en raison des jeux de miroirs et des lumières changeantes. Mes photos vous donneront toutefois une idée de la magnificence des lieux.

     

    Image011.jpg

    Un escalier de style éclectique, caractéristique de la Belle-Époque.

     

    Image012.jpg

     

    Image013.jpg

     

    L'escalier au décor luxuriant nous conduit au Palais des Mirages, le fameux spectacle son et lumières qui fut présenté au Trocadéro lors de l’Exposition Universelle de 1900, installé au musée Grévin en 1906 et rénové en 2006, sous le parrainage d'Arturo Brachetti.

     

    Image014.jpg

    Couleurs changeantes...

     

    Image015.jpg

     

    Vidéos et photos ne sont pas autorisées pendant le spectacle. Téléphones portables, caméras et appareils photographiques pourraient perturber la magie ambiante par des lumières parasites mais j'ai pu « saisir » quelques aspects de l'attraction avant son commencement.

     

    Image016.jpg

     

    Il s'agit de trois changements de décors rythmés par d'impressionnants jeux de lumières qui passent à travers des miroirs et multiplient l'espace à perte de vue. Pendant une durée de six minutes, le spectateur évolue d'un temple hindou à une jungle profonde, plutôt inquiétante et se retrouve, guidé par des papillons géants, vers un palais des Mille et une Nuits et une île paradisiaque.

     

    Image017.jpg

     

    L'illusion d'optique de ce kaléidoscope géant est juste remarquable. J'ai adoré ces instants de rêve et de magie visuels ainsi que la musique. Une réinterprétation fidèle à l'esprit de la création originale, signée Arturo Brachetti, Manu Katché et Bernard Szajner.

     

    Outre le Palais des Mirages, le musée Grévin a accueilli d'autres attractions tout aussi captivantes.

     

    Le 28 octobre 1892, un dessin animé, le premier dessin animé de l'histoire, appelé « Pauvre Pierrot » fut projeté devant le public, grâce au procédé complexe et ingénieux du Théâtre optique d'Émile Reynaud.

     

    Charles-Émile Reynaud (1844-1918) était un inventeur, photographe, professeur de sciences et réalisateur de « dessins animés », grâce aux procédés du Praxinoscope et du Théâtre Optique, qui fonctionnaient à partir de miroirs tournants.

     

    Image018.jpg

    Émile Reynaud projetant Pauvre Pierrot dans son Théâtre Optique (gravure de Louis Poyet)

     

    Le Praxinoscope permet de visualiser une petite animation à travers un cylindre composé de miroirs à facettes tournant autour d'un axe. Le Théâtre optique permet, quant à lui, de projeter des images animées.

     

    Image019.jpg

    Comme au XVIIIe siècle avec la magie des œuvres de Carmontelle, le public s'émerveillait devant ces prouesses esthétiques.

     

    Image020.png

    Le premier dessin animé s'intitulait donc « Pauvre Pierrot » et d'autres furent célèbres, à l'instar de « Autour d'une cabine » ou de « Clown et ses chiens ».

     

    Image021.png

    Personnages de « Autour d'une cabine ».

     

    Chaque image mouvante était peinte à la main mais Émile Reynaud, s'inquiétant de la proche concurrence du cinéma des frères Lumière, cherchait, à la manière d'un alchimiste, « le secret du cinéma en relief ». Il finit par y arriver mais la qualité de ses projections ne sut le satisfaire.

     

    Sous l'effet du désespoir, il jeta, en 1910, ses appareils et pellicules dans la Seine. Les seuls films que nous avons conservé de lui sont Autour d'une cabine et Pauvre Pierrot. Épuisé par ses travaux incessants, angoissé par la mobilisation de ses deux fils à la guerre, désargenté (il dut, pour acheter à manger, vendre le cuivre de plusieurs de ses appareils), il eut une bien triste fin de vie et mourut de congestion, le 9 janvier 1918.

     

    Au fil du temps, le musée Grévin et plusieurs cinémathèques ont rendu hommage à cet esprit novateur que certains appellent le Walt Disney français.

     

    Image022.jpg

     

    Les Pantomimes lumineuses, 1892, affiche de Jules Chéret (1836-1932). (Peintre, décorateur, lithographe et chromolithographe, Jules Chéret est considéré comme « le père de l'affiche moderne ».)

     

    Image023.jpg

     

    Les Pantomimes Lumineuses furent données dans ce qu'on appelait alors le Premier Cabinet Fantastique. Ce lieu, en activité de 1886 à 1900, fut construit à l'initiative de Gabriel Thomas, au premier étage du musée par l'architecte Gustave Rives, le concepteur de l'escalier qui nous accueille au début de la visite. Il s'agissait d'une salle de style néo-renaissance en bois sombre, truffée de décors gothiques et de diableries sculptées.

     

    Sur cette scène se produisirent de grands noms de la magie de l'époque comme le professeur Carmelli, le professeur Marga et aussi Georges Méliès.

     

    Image024.jpg

     

    Image025.jpg

    Photo datant de septembre 1889, issue du catalogue du musée Grévin.

     

    Image026.jpg

     

    Image027.jpg

    L'effigie du professeur Carmelli (1850-1919).

     

    Image028.jpg

     

    Image029.jpg

     

    De 1885 à 1888, c'est Georges Méliès (1861-1938), le réalisateur du Voyage dans la Lune, qui se produisit comme magicien au Premier Cabinet Fantastique du musée Grévin. Sans l'association des Amis de Georges Méliès, créée en 1961, ses films auraient pu disparaître à jamais car, insatisfait, il en brûla lui-même une partie.

     

    Image030.jpg

    Georges Méliès, Projection à deux lanternes magiques.

     

    En 1888, il avait racheté le Théâtre Robert Houdin, situé 8, boulevard des Italiens, pour y créer de spectacles de prestidigitation et de grande illusion. Puis il découvrit le cinéma, devint spécialiste des trucages et projeta son premier film, le 5 avril 1896.

     

    Image031.jpg

    Une scène fantasmagorique issue de l'extraordinaire Voyage dans la Lune...

     

    Le Premier Cabinet Fantastique fut remplacé par un Deuxième Cabinet Fantastique que l'on nomme « Joli Théâtre » ou « Théâtre Italien ».

     

    Image032.jpg

     

    Vous avez bien sûr reconnu Franc Dubosc et Kad Merad, facétieux pensionnaires de la belle salle aux fauteuils rouges, inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 23 novembre 1964. Un article du Figaro, datant du 10 novembre 1901, vol. 47, n°314, p. 5, évoque l'endroit, construit à partir de 1900.

     

    « Sous peu de jours, en plein boulevard, en face des Variétés, s'ouvriront les portes d'un "joli théâtre". Très récemment construite dans le style Empire le plus pur, cette salle offrira à la curiosité des Parisiens plus ou moins blasés le coup d'oeil d'une véritable merveille, chef-d'oeuvre exquis du parisianisme le plus moderne. Ce théâtre, dont les destinées sont confiées au directeur de l'une de nos scènes de genre aujourd'hui des plus appréciées, nous avons nommé M. Abel Deval, le sympathique directeur de l'Athénée, aura nom de "Joli théâtre Grévin" et tiendra ses assises au 10, boulevard Montmartre, dans un local attenant au musée du même nom. Les spectacles y seront des plus variés, tous les jours, de 4 à 6 heures, matinées blanches, où pourront assister les jeunes filles ; le soir, spectacle des plus éclectiques, susceptible de satisfaire tous les goûts. On parle du 15 courant pour la soirée d'inauguration. » A. Mercklein, spécialiste des Spectacles & Concerts.

     

    Et vous apprécierez sûrement le magnifique rideau de scène, conçu par Jules Chéret.

     

    Image033.jpg

     

    Image034.jpg

     

    Esprit joyeux de la Commedia dell'Arte, finesse colorée de la Belle-Époque, talent narratif du père des « Chérettes », surnommé par Manet le « Watteau des rues », dont je reparlerai dans un de mes prochains articles.

     

    Image035.jpg

     

    Image036.jpg

     

    La scène est dominée par un relief appelé « Les Nuées », sculpté par Antoine Bourdelle (1861-1929) et que je n'ai pas réussi à bien photographier. Il était situé beaucoup trop haut pour le zoom de mon appareil photo et je devais composer avec la lumière... J'ai cherché sur le net et constaté que nombre de visiteurs du musée Grévin ne l'avaient pas non plus photographié.

     

    Image037.jpg

     

    Impossible de faire mieux... Il aurait fallu pouvoir se hisser au niveau du balcon supérieur, snif ! Je voulais « vraiment voir » cette œuvre de Bourdelle et je n'ai pas pu mais heureusement, j'ai pu apprécier le rideau de scène de Chéret et de jolis ornements du théâtre.

     

    Image038.jpg

     

    Je vous donne rendez-vous dans quelques jours afin de continuer cette visite car le musée Grévin nous réserve encore bien des surprises...

     

    Le lieu est surtout connu aujourd'hui pour ses portraits de cire qui représentent plusieurs centaines de personnages célèbres dans différents domaines. Nous nous intéresserons donc à l'histoire de leur conception et aux liens qui unissent le musée Grévin et l'antre londonien de Madame Tussaud. A très bientôt, chers aminautes ! Je vous laisse en compagnie d'Anne Roumanoff et de Kev Adams qui prennent la pose devant le rideau de Jules Chéret. Merci de votre fidélité et gros bisous...

     

    Image039.jpg

     

    Image040.jpg

    Plume

    « Passage du Grand Cerf, charmes d'Hiver...La Seine en crue, 2018 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    40
    Lundi 5 Février à 18:18

    Ma chère Cendrine, tes talents de Fée viennent de me plonger dans cet univers merveilleux, magique, fantastique qu'est le Musée Grévin et surtout me faire remonter le temps, celui de mon enfance lorsque je venais en vacances à Paris et que l'on m'avait un jour conduite dans cet endroit extraordinaire... Grâce  à ton article si riche et tellement brillant, j'ai appris ce que j'ignorais, à savoir l'origine de ce Musée et tout ce qui s'y rattache ... Tes photos permettent vraiment de se faire une idée du lieu et j'avoue avoir "craqué" entre autre devant le très beau rideau de scène !

    Les personnages de cire, historiques ou contemporains sont bien sûr ce à quoi on pense aussitôt lorsqu'on évoque le Musée Grévin et leur réalisme témoigne d'un savoir-faire étonnant... Alors je suis impatiente de savoir ce que tu vas nous expliquer à ce sujet !

    Passe une belle semaine ma Cendrine, ici la neige s'annonce pour les jours à venir, décidément cet hiver nous en aura fait voir de toutes les couleurs !! Prends bien soin de toi, je t'embrasse très fort en te disant à bientôt,  Shuki

     

    39
    Jeudi 1er Février à 09:00

    Coucou Ma Guide Touristique Préférée !!! Sourire

    Quel Bonheur tes Articles !!! On y est !!! Tes mots et tes jolies photos nous emportent dans ce Monde Historique et Magique !!! J'ai adoré cette chouette Balade avec Toi au cœur de ce Musée si Célèbre !!! Sourire Ravi

    Merci Douce Fée !!! Heureuse d'avoir Partager avec Toi Dame Cendrine ces quelques instants précieux, ailleurs et "un peu hors du Temps"... Sourire Tendresse

    Je file découvrir "la Seine en crue" !!! Clin d'oeil

    Des Bisoudoux par Milliers

    ***Tincky***

    38
    gérard
    Mercredi 31 Janvier à 16:07

    une très belle visite de ce musée que j'aime bien. Lors de notre dernière visite on m'a photographié ente  Obama et Hollande(malgré tout on reste de grands enfants !)

    superbe !

     

    37
    Mercredi 31 Janvier à 10:08

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, j'ai toussé toute la nuit et ce matin je suis courbaturée de partout.

    Bonne journée, gros bisous

    36
    Mercredi 31 Janvier à 09:26

    coucou avec la pluie revenue .... et là j'ai un chien en + a sortir après midi ... mais lui ses maitres ont un divan en tissus blanc! , donc faut éviter la boue , frotter ses pattes bien,

    mais bon au final les chiens c'est mieux que les agents immos loll

     bisous et belle journée

    фея луны, оригинал

    35
    Mardi 30 Janvier à 09:12

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, le ciel est nuageux ce matin, il fait 10°

    Bonne journée, gros bisous

    34
    Lundi 29 Janvier à 15:06

    je te souhaite une belle semaine , janvier est fini déja , les jours rallongent ... bientôt les crêpes de février

    et peut-être le printemps

     bisous

    ciel gris et vent qui recommence

    a demain

    Image associée
    33
    Lundi 29 Janvier à 09:34

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, merci de tes commentaires et de tes images que tu déposes sur mon blog.

    J'espère que tu as passé un bon dimanche..

    Bonne journée, gros bisous

    32
    Dimanche 28 Janvier à 09:53

    je te souhaite un bon dimanche ....

    mon seul we sans chien avant des semaines ...donc j'en profite pour paresser au coin du feu ...

     pluie la nuit et ça continue ce matin ....

    a partir de mi février je vais vous remettre pas mal de photo du jardin botanique ....

    j'aurais moins de temps pour écrire ....

    avec un jeune labrador jamais fatigué :)

    bisous a demain

     

    Photo

    31
    Dimanche 28 Janvier à 08:40

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, un petit coucou pour te souhaiter de passer une bonne journée.

    Gros bisous

    30
    Samedi 27 Janvier à 21:38
    Bonsoir Cendrine, Me voici de retour enfin ... Comment vas tu ? Voilà encore un article très intéressant, j'ai appris beaucoup sur ce musée. Musée d'ailleurs que j'espère visiter un jour. Je te souhaite une très bonne soirée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique
    29
    Samedi 27 Janvier à 17:12

    je te souhaite un doux we , et j'espère un petit rayon de soleil ...

    a demain et porte toi bien

    Image associée
    28
    Samedi 27 Janvier à 16:31

    ce musée est superbe je l'ai jamais vu mais je le verrais un jour,il fait un beau soleil mais froid chez nous en gironde,je te souhaite un très bon Samedi et un très bon week-end,bises Cendrine

    27
    Samedi 27 Janvier à 09:51

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, la pluie est encore au rendez-vous ce matin..

    Bonne journée, gros bisous

    26
    Samedi 27 Janvier à 06:03

    Je reviens faire un petit tour dans le musée Grévin..

    Bon et doux weekend Cendrine

    Bisous

    timilo

    25
    Vendredi 26 Janvier à 17:51

    voilà la fin de la semaine! oufff ...pas de chiens ce we , juste un chat car ses maitres partent un mois au Chili!

    C'est Léon si tu te souviens de chat le gros matou bleu croisé chartreux ... je ferais des photos de lui

    j'espère une météo sèche ... faire des photos avec enfin un ciel bleu

    gros bisous et douce soirée

    Photo

    24
    Vendredi 26 Janvier à 10:27

    Un grand merci Cendrine pour ce fabuleux billet sur le Musée Grévin, j'ai appris beaucoup de choses.

    J'ai visité ce Musée quand j'avais 9 ans avec mon grand-père maternel donc en 1959 et je m'en souviens très peu.

    Bonne fin de semaine Cendrine

    Bisous bisous

    23
    Vendredi 26 Janvier à 10:23

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, le ciel est encore nuageux ce matin..

    Bonne journée, gros bisous

    22
    Jeudi 25 Janvier à 21:35

    Un très très beau billet Cendrine, qui fait énormément envie... C'est absolument magnifique !

    Merci infiniment et bonne continuation surtout

    Bisous

    21
    Promeneur75
    Jeudi 25 Janvier à 20:07

    Quel endroit charmant et fascinant !

    Votre article donne envie de visiter ce Musée très connu par son nom et où jamais je ne me serais douté de voir autant de choses exposées. C'est étonnant, car en passant de nombreuses fois devant je ne pensais pas qu'il y avait autant de choses à y découvrir. Je garde ça dans un coin de ma tête et à l'occasion j'irai y faire un tour. Bonne soirée à vous.

    20
    Jeudi 25 Janvier à 16:54
    Véronique S.

    Cendrine , mon amie ,

    J'ai visité ce célèbre musée il y a bien des années . Je devais avoir 16 ou 17 ans . Ce n'est pas tant pour sa collection de personnages célèbres en cire , je ne suis pas fan du tout et sincèrement , cela me laisse de marbre mais pour la fabuleuse histoire du lieu . Y entrer , c'est entrer dans un sanctuaire  , un temple élevé à la gloire de l'histoire, de l'étrange, du spectaculaire et du sensationnel dans un décor où triomphent l'or et le marbre...
    Depuis plus de 100 ans, il immortalise les grands de ce monde et les scènes capitales de l'Histoire et je conçois que les personnages ainsi immortalisés ont pris un billet pour l'immortalité . Je me souviens de cette sortie à la fois baroque, étonnante, pittoresque , drôle et cette sensation d'être une nouvelle fois plongée dans un passé qui était juste hier .

    Ton article est brillant ma Petite Fée . J'ai appris énormément sur ce lieu . Les statues de cire ont bien de la chance d'évoluer dans cet univers fantastique unique au monde .

    Merci pour cette visite qui m'a replongée bien des années en arrière , ton savoir a ajouté des étoiles à mon regard .

    Je te souhaite une douce fin de semaine et t'embrasse bien affectueusement

    Véronique

    Fotogalerie

    19
    Jeudi 25 Janvier à 14:39

    Cet article, comme toujours, est d’une grande richesse de par son iconographie et ses commentaires.

    Je suis déjà allé au musée Grévin il y a longtemps. Pour votre premier article sur celui-ci, je ne pensais pas en apprendre autant.

    Je connais bien le caricaturiste Alfred Grévin. Mais je ne savais pas qu’il était à l’origine du musée. Il a fait des caricatures sur les canotiers des bords de Seine que je montrerai dans un prochain article consacré à Guy de Maupassant et le canotage.

    Nouvelle découverte : ce tableau « Les enfants de Gabriel Thomas » de Berthe Morisot, mon impressionniste préférée, avec Monet et Renoir. 

    Je croyais en rester là avec les découvertes. Non ! Vous m’envoyez le superbe rideau de scène de Jules Chéret, cet excellent affichiste de l’époque qui concurrençait sérieusement Toulouse-Lautrec avec ses affiches du Moulin Rouge.

    Par ailleurs, je n’avais pas de souvenirs du Palais des Mirages, des premiers dessins animés, du cabinet fantastique et Georges Méliès. Cela fait beaucoup…

    Article brillant.

    18
    Jeudi 25 Janvier à 10:15

    et une image bonus ...;

    bisous

    Image associée
    17
    Jeudi 25 Janvier à 10:15

    coucou pour Dinant dans la grisaille quand j'étais sur le pont j(ai eu cette imagination de la ville dans la brume mais depuis avec comme ce matin le ciel encore gris je suis juste fatiguée , mon énergie usée je ne trouve plus rien de bien dans cette grisaille

    surement car je suis a Bruxelles et que j'en ai marre ... faudra retrouver l'étincelle ... car j'arrive méme pas a broder ,...

    sinon mes hémérocalles poussent bien, elles font 15 cm ..

     gros gros bisous et douce journée

    Résultat de recherche d'images pour "magicienne hiver"
     
    Image associée
    16
    Jeudi 25 Janvier à 08:28

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, le ciel est gris ce matin, il va pleuvoir...

    Bonne journée, gros bisous

    15
    Mercredi 24 Janvier à 17:38

    C'est cela, habiter Paris ! pouvoir entrer dans ces lieux magiques. Tu as su avec grand talent, comme toujours, nous en faire profiter un maximum. Je sais que certains chanceux s'y rendront après avoir lu et vu cet article. Je me réjouis d'avoir pu visiter ce lieu et profiter des spectacles par tes images, photos et récits.
    Merci beaucoup ma Cendrine, ton talent est remarquable et je suis heureuse de compter parmi tes amis.

    Gros bisous et à bientôt !

    14
    Mercredi 24 Janvier à 14:27

    c'est impressionnant! vivant! réaliste! et le décor est fabuleux! ,

    vraiment magique! faudra que j'y aille un jour!

    je te souhaite un bel après-midi , la pluie est revenue , du vent froid mais +7° ,

    trop chaud pour janvier , les merles font leur nids et les fleurs sont deja là ,

    jonquilles et muscaris bien en fleurs ....

    bisous et a demain

    Photo

    13
    Mercredi 24 Janvier à 10:14

    Quel article passionnant encore ..

    Je rêve d'y aller et là tu  donnes de quoi me combler ..j'ai hâte de voir la suite 

    Merci Cendrine 

    Gros bisous

    12
    Mercredi 24 Janvier à 09:45

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, merci pour toutes ces photos du musée Grévin..

    Ton article est fort bien documenté..

    J'avais visité ce musée avec mes enfants lorsque nous habitions Paris, cela remonte avant 1972...

    Bonne journée, gros bisous

    11
    Mercredi 24 Janvier à 09:20

    Coucou Cendrine.

    Superbe reportage sur ce musée Grévin que j'ai visité une seule fois quand j'étais petite fille. En te lisant tu viens de réveiller des tas de souvenirs et toutes mes extases d'enfant dans ce lieu mythique. Merci ma douce amie pour ce travail magnifique.

    T'espérant en forme, bises et bon mercredi sans oublier ton Christophe

    10
    Mercredi 24 Janvier à 08:35

    Triste, depuis que je me rends à Paris, que je n'aie jamais cru intéressant d'entrer au Musée Grévin : à dire vrai, il ne m'intéressait guère de voir le portrait en cire d'acteurs contemporains ! 

    J'ignorais évidemment alors que l'architecture et le décor intérieur valaient le déplacement.

    Quoi qu'il en soit, à vous lire aujourd'hui, Cendrine, il est indéniable que j'en aie bien plus appris sur ce Musée que la visite que j'eusse pu y faire. 

    9
    Mercredi 24 Janvier à 07:58

    Merci Cendrine ! C'est toujours un bonheur !!!! ^^

    Grosses bises

    8
    Mercredi 24 Janvier à 07:40
    feelaure♥

    Coucou Cendrine, 

    Tu es une bible à toi toute seule, un guide exceptionnel que l'on aimerait bien avoir lors de nos visites. MERCI pour ce nouveau billet que tu nous offres et un grand bravo pour toutes tes recherches et rédactions de billets.

    On est loin (enfin je parle pour moi) de penser à toutes ces richesses à l'intérieur de ce musée ! on pense aux statues de cire....L'escalier en marbre est de toute beauté et ce plafond quel bonheur une pure merveille ♥ J'imagine que ton APN a bien chauffé et que vous en avez pris plein les yeux, l'impression d'être dans un autre monde pendant cette visite...Merci de m'avoir fait rêver à mon tour

    Je te souhaite une douce journée, prends soin de toi, pensées pour vous deux 

    Gros bisous

    merci fee

    7
    Mercredi 24 Janvier à 07:02

    Bonjour Cendrine
    je l'ai visité il y a quelques années ,mais il a bien changé
    Ciel couvert ce matin ,peut-être aurons nous un rayon de soleil aujourd’hui?
    Je te souhaite une agréable journée
    bisous et amitié

    6
    Mercredi 24 Janvier à 06:37

    Imagine que je ne suis jamais allée au musée Grévin!! Je crois que le prix d'entre est assez excessif.
    Mais grâce à tes photos et ton reportage j'en sais un peu plus et l'historique est intéressant.

    5
    Mercredi 24 Janvier à 05:49

    Demain quand je viendrai à Paris, j'apprécierai énormément d'avoir un guide comme toi.. car je passerai à côté de tout sans rien voir..

    Y-aura-t-il un jour une copie en cire d'un poète contemporain ?

    Très joli article , très recherché

    Douce journée CENDRINE

    Bisous

    timilo

     

    4
    La Connectrice
    Mercredi 24 Janvier à 00:01

    J'ai visité le musée Grévin pour la première fois en 1954, j'avais 8 ans et je garde un souvenir impérissable du Palais des mirages que j'ai revu des années plus tard avec le même ravissement. Grâce à vous j'apprends qu'il a été rénové et vos photos me donnent envie d'y retourner. Merci pour la visite, continuez ;-)

     

    3
    Mardi 23 Janvier à 21:48

    Ca me fait grand plaisir ton article car en famille nous y sommes allés, en 2017 si j'ai bonne mémoire... certains des enfants on fait aussi Tussaud à Londres...  J'y tenais en allant à Paris, les petits-enfants ont eu droit au Parc Disney le samedi... alors le dimanche était réservé au plus culturel... Là on a pu côtoyer des personnages, morts ou encore en vie, anciens et contemporains... un excellent souvenir de cette visite... bonne soirée Cendrine, bises

    2
    Mardi 23 Janvier à 21:44

    Tu es magicienne aussi chère fée
    J'ai revu avec plaisir ce musée"
    j'y ai appris beaucoup de mon ignorance sur ce lieu
    Même si je l'ai visité chez toi c'est mieux
    Merci de cette redécouverte fameuse
    La visite a était heureuse

    Je t'embrasse affectueusement
    VL/Claude

    1
    Mardi 23 Janvier à 21:36

    La magie est dans tes mots, la perspective de tes photos, leur netteté quoique tu t'en défendes, l'histoire de ces hommes aux projets fous. J'ai hâte de la prolonger en lisant tes prochain s articles. Merci Cendrine, c'est magnifique!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :