• Délicieux Muguet, Symbolique et Luttes du Premier Mai

     

    Image001.jpg

    Albert Durer Lucas (1828-1918), Lilies of the valley

     

    Célébrons le renouveau de la Nature avec ces clochettes délicates, calices miniatures où le petit Peuple vient savourer l'ambroisie des Elfes et la manne des Fées... La Rosée de Lumière y tremble goutte à goutte !

     

    Image002.jpg

     

    Recevez mes vœux d'Amour, d'Amitié, de Chance et de Prospérité !

     

    Image003.jpg

     

     

    Le muguet: description et propriétés

     

    Plante vivace aux noms poétiques (Lis de Mai, Lis des vallées, Clochette des bois, Grelots, Grillets, Amourette, Gazon du Parnasse, Larmes de Notre-Dame...), le muguet se développe dans les bois clairs, sur les chemins dégagés et les pentes rocailleuses. Il se multiplie grâce à son rhizome traçant appelé « griffe ». Il est également cultivé pour ses ravissantes clochettes blanches au parfum enivrant dont le nom dérive de musc et de muscade. Ses fruits, très toxiques et de la grosseur d'un pois, deviennent rouges à maturité, en septembre ou en octobre.

     

    Image004.jpg

    Shodo Kawarasaki (1889-1973), Muguet, 1954.

     

    La pharmacopée populaire connaît, depuis des siècles, les propriétés médicinales du muguet et sa richesse en convallatoxine, une substance apparentée à la digitaline qui possède une action sédative sur le cœur. L'infusion de fleurs, sucrée au miel, est toujours utilisée mais, en raison de sa toxicité, les conseils d'un thérapeute sont absolument nécessaires.

     

    Prisée comme du tabac, la poudre de fleurs, préalablement séchées dans un lieu ombragé, est réputée calmer les migraines d'origine nerveuse, dissiper les vertiges et libérer les sécrétions des voies nasales. Mais souvenez-vous que les propriétés cardiotoniques du muguet ne sont pas à prendre à la légère et que ses jolies baies rouges ne doivent pas être consommées. Il faut également veiller à ce que les enfants n'absorbent pas l'eau dans laquelle le muguet a trempé.

     

    Image005.jpg

     

    Au-delà de ses vertus « guérisseuses », cette petite plante aux clochettes lactescentes, aimée des fées et destinée à « chasser l'hiver », nous fait revivre des moments importants de l'histoire de France...

     

    Image006.jpg

    Petite boîte en porcelaine de Limoges

     

    La tradition consistant à offrir du muguet, le premier mai, semble remonter à l'époque de Charles IX (1550-1574). En 1560, alors qu'il visitait la Drôme, le roi reçut un brin de muguet. Séduit par ce présent, il fit distribuer, à partir de 1561, des bouquets odorants aux dames de la Cour. Les seigneurs s'empressèrent de l'imiter en « muguetant », c'est à dire en « faisant les galants »...

     

    Image007.jpg

     

    Les bals du muguet fleurirent, à partir de la Renaissance. Les messieurs arboraient à la boutonnière de jolis brins parfumés.

     

    Image008.jpg

     

    Le premier mai 1895, le muguet fut associé à une romance parisienne. Le chansonnier Félix Mayol (1872-1941), auteur de la chanson « Viens poupoule », offrit, sur le quai de la gare Saint-Lazare, un bouquet de muguet à son amie Jenny Cook.

     

    Image009.jpg

     

    Quand il monta sur les planches du « Concert Parisien », sa jaquette était ornée de clochettes immaculées. Il connut un tel succès que le muguet devint son porte-bonheur attitré.

     

    Image010.jpg

     

    Image011.jpg

     

    Le premier mai 1900, lors de festivités organisées par des couturiers parisiens, les clientes et les ouvrières reçurent des brins de muguet. Les couturières prirent ensuite l'habitude d'offrir, chaque premier mai, du muguet à leurs clientes.

     

    Dans le Paris de la Belle Époque, les « fêtes du muguet » se multiplièrent et connurent un succès retentissant, lié à l'élection des « reines de Mai »: de jolies jeunes femmes vêtues de blanc, perçues comme les incarnations de Flore, la déesse du Printemps.

     

    Image012.jpg

    Reines du muguet (Photo Delcampe)

     

    Muguet en vogue dans les cours européennes et dans celle de la reine Victoria (1819-1901).

     

    Image013.jpg

     Ce tableau du peintre lithographe allemand Franz Xaver Winterhalter (1805-1873) décrit l'offrande par le duc de Wellington d'un cadeau à la reine Victoria, au prince Albert et au prince Arthur, dans une scène prévue pour ressembler à une Adoration des Mages. Le tableau fut commandé par la reine pour commémorer le 1er mai 1851, un jour doté d'une triple signification car il évoquait le premier anniversaire du prince Arthur, le quatre-vingt deuxième anniversaire du duc de Wellington, parrain du prince et la date d'ouverture de l'Exposition Universelle.

    Le petit prince tient des brins de muguet et le Crystal Palace, fleuron de l'exposition, est visible en arrière-plan.

     

    Image014.jpg

    Emblème de reverdie et de féminité, le muguet est aussi, depuis 1921, l'emblème du Rugby Club de Toulon!

     

    Image015.jpg

     

     

    La journée de huit heures et la Fête du Travail

     

    Les clochettes de muguet sont associées, en dépit de leur douceur et de leur fragilité, à des luttes sociales majeures.

     

    Image016.jpg

    Clochettes de muguet par Catharina Klein (1861-1929)

     

    Le 1er mai 1884, au IVe congrès de l'American Federation of Labor, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis se donnèrent deux ans pour imposer à leurs employeurs la journée de travail de huit heures.

     

    Cette idée naquit en Australie où les travailleurs avaient organisé, le 21 avril 1856, une manifestation en faveur de la journée de huit heures. Le succès fut si retentissant qu'il fut décidé de renouveler cette journée d'action tous les ans.

     

    Le 1er mai 1886, alors qu'une partie des travailleurs venait d'obtenir satisfaction, de nombreux ouvriers, lésés, firent grève pour forcer les patrons à accepter leurs revendications.

     

    Le 3 mai, à Chicago, trois grévistes de la société McCormick Harvester perdirent la vie au cours d'une manifestation et le lendemain soir, alors qu'une marche de protestation se dispersait à Haymarket Square, une bombe explosa, tuant quinze policiers.

     

    Image017.jpg

    La révolte de Haymarket Square (Chicago, 4 mai 1886).

     

    Trois syndicalistes furent condamnés à la prison à perpétuité et cinq autres trouvèrent la mort par pendaison, le 11 novembre 1886, en dépit du manque de solidité des preuves dont la justice disposait. Ils finirent par être réhabilités.

     

    Image018.jpg

     

    Les derniers mots du condamné August Spies sont lisibles sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago: «Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui.»

     

    Image019.jpg

     

    Trois ans après le drame de Haymarket, le deuxième congrès de la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris, au 42, rue Rochechouart, salle des Fantaisies Parisiennes, dans le contexte de l'Exposition Universelle et de la commémoration du centenaire de la Révolution française.

     

    Image020.jpg

     

    Image021.jpg

     

    Les ouvriers défilèrent à partir du premier mai 1890, un triangle rouge à la boutonnière pour symboliser le partage de la journée en trois temps (temps de travail, temps de loisir et temps de sommeil).

     

    Image022.jpg

     

    Le 1er mai, lithographie de Jules Grandjouan (1875-1968) réalisée pour l'Assiette au beurre (1906), une revue illustrée, satirique et libertaire de la Belle Époque.

     

    Image023.jpg

     

    Image024.jpg

     

    Image025.jpg

     

    En 1891, à Fourmies, commune du nord de la France, la manifestation du premier mai s'acheva dans le sang, marquant un tournant essentiel dans l’histoire du mouvement ouvrier. Les forces de l'ordre, équipées des nouveaux fusils Lebel, tirèrent sur la foule. Elles tuèrent dix personnes et firent trente-cinq blessés. Une ouvrière de 18 ans nommée Maria Blondeau reçut une balle dans la tête à bout portant et devint le symbole de cette tragique journée.

     

    Image026.jpg

    La manifestation à Fourmies. (Image Fourmies info/archives.)

     

    Les autres victimes étaient Louise Hublet (vingt ans), Ernestine Diot (17 ans), Félicie Tonnelier (16 ans), Kléber Giloteaux (19 ans), Charles Leroy (20 ans), Emile Ségaux (30 ans), Gustave Pestiaux (14 ans), Emile Cornaille (11 ans) et Camille Latour (46 ans). Je conseille aux personnes intéressées par cette histoire de lire l'excellent ouvrage d'André Pierrard et Jean-Louis Chappat intitulé La fusillade de Fourmies, aux éditions Maxima.

     

    Dans le journal « l’Illustration » du 9 mai 1891, il est écrit: «C'est le fusil Lebel qui vient d'entrer en scène pour la première fois. Il ressort de ce nouveau fait à l'actif de la balle Lebel qu'elle peut très certainement traverser trois ou quatre personnes à la suite les uns des autres et les tuer.» Ce fusil équipera l’armée française jusqu’à la fin de la première guerre mondiale.

     

    Image027.png

     

    A la fin de l’année 1891, l'Internationale Socialiste renouvela le « caractère revendicatif et international du 1er mai », en hommage aux « martyrs de Fourmies ». Le 23 avril 1919, le Sénat Français ratifia la journée de 8 heures et le 7 juin 1936, la signature des accords de Matignon par Léon Blum permit d'obtenir « une augmentation des salaires de 7 à 15 %, la reconnaissance du droit syndical dans l’entreprise, l’élection des délégués ouvriers, la création de conventions collectives, la semaine de 40 heures et quinze jours de congés payés ».

     

     

    Image028.jpg

     

    Dans la Russie de 1920, le 1er mai fut chômé grâce à Lénine et en 1933, Hitler alla plus loin en rendant ce jour emblématique chômé et payé.

     

    Image029.jpg

     

    Le 24 avril 1941, sur les recommandations de René Belin, un ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT, le Maréchal Pétain qualifia le premier mai de « Fête du Travail et de la Concorde Sociale ».

     

    Image030.jpg

     

    En avril 1947, à l'initiative du député socialiste Daniel Mayer et du ministre communiste du Travail, Ambroise Croizat, le 1er Mai devint, dans les entreprises publiques et privées, un jour chômé et payé mais il n'était toujours pas assimilé à une fête légale.

     

    Image031.jpg

     

    Les Symboles du Premier Mai

     

    En France, les manifestants du 1er mai défilèrent, à partir de 1890, avec le fameux triangle rouge « des trois temps » bien visible à la boutonnière. Ce triangle fut remplacé, en 1892, par une fleur d'aubépine suspendue à un ruban rouge, en l'honneur de Maria Blondeau, la jeune ouvrière de Fourmies, qui avait trouvé la mort en brandissant un bouquet d’aubépine. En 1895, le socialiste Paul Brousse invita, par le biais d'un concours, les travailleuses à choisir une fleur qui représenterait le « Mai » et c'est l’églantine qui fut choisie.

     

    Cette fleur traditionnelle du nord de la France, liée au souvenir de la Révolution française, fut remplacée par le muguet, en 1907 à Paris. Emblème du printemps francilien, le muguet était accroché à la boutonnière avec un ruban rouge, symbole du sang versé.

     

    Image032.jpg

     

    Après la Première Guerre mondiale, la presse encensa le muguet, aux dépens de la rouge églantine, et en 1941, sous le régime de Vichy, le muguet s'imposa.

     

    Image033.jpg

     

     

    La vente du muguet

     

    Image034.jpg

    Elena Salnikova, la jeune vendeuse de muguet

     

    Depuis les années 1930, une tolérance administrative autorise les particuliers à vendre, chaque 1er mai, des brins de muguet sans formalités, ni taxes mais cette tradition populaire se répandit surtout à partir de 1936. Elle semble trouver ses origines à Nantes où monsieur Aimé Delrue (1902-1961), droguiste et président du comité des fêtes de la ville, avait organisé « la Fête du Lait de Mai ».

     

    Image035.jpg

     

    Symbole de renouveau et de fécondité, le lait fraîchement tiré était associé à la blancheur immaculée des clochettes de muguet.

     

    Image036.jpg

    Zubkov Fedor, Les Anges de Mai

     

    Depuis 1936, chacun peut vendre du muguet, sans patente, mais il s'agit d'une tolérance que certains arrêtés, en fonction des communes, n'hésitent pas à réglementer.

     

    Image037.jpg

    Robert Doisneau (1912-1994), Le 1er mai 1950 à Paris, Place Victor Basch.

     

    Image038.jpg

    Robert Doisneau, 1er mai 1969, La vendeuse de muguet.

     

    Image039.jpg

    Robert Doisneau, Le Muguet du Métro, 1953, MOMA © 2018 Robert Doisneau, courtesy Bruce Silverstein.

     

    Image040.jpg

     

     

    Des larmes de Marie au sang de Saint-Léonard

     

    On appelle le muguet « larmes de Notre-Dame » car il aurait jailli des pleurs de la Vierge, versés au pied de la croix.

     

    D'autres légendes l'associent à Saint-Léonard, guerrier et ami du roi Clovis, qui choisit de vivre en ermite au fond des bois. Un jour, sous un bouquet d'arbres sacrés, Léonard se heurta à un dragon contre lequel il reprit les armes. Le combat fut très violent. De chaque goutte de sang perdue par le saint fleurirent des brins de muguet. D'après certaines croyances, on entend parfois, quand le vent souffle, le bruit de cette lutte fantastique...

     

     

    Image041.jpg

    Émile Gallé (1846-1904), vase aux muguet, marqueterie sur verre, vers 1898-1900.

     

    Image042.png

    Pablo Picasso (1881-1973), Brin de muguet (pousse verte)

     

     

    Image043.jpg

     

     

    Folklore et traditions

     

    Image044.jpg

     

    Comme toutes les fleurs à clochettes, le muguet est lié au Petit Peuple et aux déesses de l'amour et de la fécondité.

     

    Image045.png

    Cicely Mary Barker (1895-1973), Flower Fairies

     

    Avec la campanule, la digitale et le thym sauvage, le muguet est l'une des fleurs préférées des lutins et des fées qui viennent danser, en cercles opalescents, là où s'épanouissent les clochettes parfumées.

     

    Image046.jpg

    Titania, la reine des fées, couronnée de muguet, sous le pinceau aux accents préraphaélites de Sir Frank Bernard Dicksee (1853-1928).

     

    D'après une légende allemande, le muguet serait sous la protection d'une Dame Blanche.

     

    Image047.jpg

    Idylle de printemps par George Henry Boughton (1834-1905).

     

    Fleur d'inspiration, le muguet est consacré à Apollon Belenos, dieu des Arts et du Soleil, qui couvrit en l'honneur des Muses, le Mont Parnasse de clochettes nacrées, d'où l'appellation « Gazon de Parnasse ».

     

    Image048.jpg

    Jugend, 1897, illustration d'Adolf Höfer (1869-1927) pour un journal munichois.

     

    Dans le folklore européen, l'éclosion des fleurs de muguet constitue un signe bénéfique, annonciateur du retour des déesses du printemps. En fonction des croyances, on pourra préférer les brins à douze ou à treize clochettes...

     

    Image049.jpg

    Anne Cotterill (1933-2010), Lily of the Valley.

     

    Dans le Vaudou et la magie des Caraïbes, le muguet est associé à l'invocation des esprits et aux trois planètes de puissance, de protection et de réalisation que sont le Soleil, Vénus et Mercure. Réduit en poudre et brûlé sur des charbons ardents, il est réputé favoriser la concrétisation des affaires matérielles.

     

    Image050.jpg

     

    Les druidesses faisaient brûler de l'encens de muguet pour accroître leurs capacités de clairvoyance.

     

    Image051.jpg

     

    Dans la tradition populaire, le muguet est considéré comme un porte-bonheur puissant que l'on adresse aux personnes aimées et qu'on laisse sécher pour obtenir la réalisation de ses vœux. Il s'offre après la nuit de Beltane, nuit sacrée pour les Celtes ouvrant les portes de « l'année claire » jusqu'au retour de « l'année sombre » à la période de Samain/Halloween.

     

    Image052.jpg

     

    Dans des temps très anciens, c'était l'aubépine que l'on offrait pour célébrer le retour de Maïa, la déesse mère du printemps.

     

    Si vous souhaitez vous plonger dans les coutumes entourant l'Arbre de Mai et caracoler en compagnie des fées de Beltane, je vous invite à lire mon article intitulé la Magie de Mai...

     

    Image053.jpg

     

    Généreuses clochettes signifiant l'amour, la passion, la fidélité et le bonheur partagé...

     

    Image054.jpg

     

    Image055.jpg

    ...ainsi que le souvenir et la pureté des sentiments...

     

    Image056.jpg

     

    Joyeux Premier Mai!

     

     

    Bibliographie

     

    DUBOIS, Pierre: La Grande Encyclopédie des Fées. Hoebeke, 2008.

     

    DUBOIS-AUBIN, Hélène: L'esprit des fleurs: mythes, légendes et croyances. Le Coudray-Macouard: Cheminements, 2002.

     

    SEBILLOT, Paul-Yves: Le Folklore de France.

     

    SIKE, Yvonne de: Fêtes et croyances populaires en Europe. Bordas, 1994.

     

    VESCOLI, Michaël: Calendrier celtique. Actes Sud, 1996.

    Image057.jpg

     

     

    Plume

    « Douceurs de PrintempsApollon et Daphné »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    32
    Lundi 7 Mai à 13:04

    Bonjour Cendrine,

    Voilà un article bien instructif !! toujours de belles recherches pour notre plus grand plaisir.

    Me voici de retour. Ma fille Sarah est en congés donc me voici à Paris et je profite de l'ordinateur des enfants.

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, 

    Véronique

    http://laparisienneetsesphotos.eklablog.com/

    31
    Lundi 7 Mai à 10:06

    je te souhaite une belle et douce semaine ...

     un we avec une belle météo ...

    ça devrait continuer jusque mercredi ....

    ici ça ne dure jamais ! faut en profiter

     gros bisous et a demain

     

     

    30
    Dimanche 6 Mai à 20:55

    parfaitement bien illustré chere Cendrine, ton article nous transporte dans l'univers magique des porte-bonheur et des croyances !

    en plus le parfum de cette petite plante qui parait pourtant si reservé. perfume tout l'article, a la boutonnière. sous les arbres, dans les bois, dans les vases, un bonheur parfumé et partagé 

    ces petites clochettes ressemblent beaucoup aux fleurs de l'arboisier ! voici un lien où l'on voit bien les fleurs et les fruits :

    http://plantaseflor.blogspot.pt/2013/06/medronheiro-arbutus-unedo.html

    j'adore ces associations avec les sentiments et les comportements que les plantes et les fleurs suscitent chez les hommes et les femmes ! c'est culturel, et en meme temps cela nous rend la vie plus belle:)

    j'ai moi-me fait un article d'une tradition ancienne que j'ai decouverte recemment, je serais contente si tu allais y jeter un coup d'oeil car j'admire ta passion pour les choses de l'esprit!

    bonsoir douce Cendrine, je te laisse un petit bouquet de paquerettes, il y en a partout en ce moment, meme si l'offre est virtuelle, elle est de bon coeur !

    Angie

     

    29
    Dimanche 6 Mai à 09:42

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, je te souhaite de passer une bonne journée.

    Gros bisous

    28
    Samedi 5 Mai à 12:20

    un petit coucou rapide ce we j'ai les chiens dans les pieds au sens propre du terme!

    gros bisous on a du soleil mais a l'ombre le vent reste froid

    a demain

     

    Photo

    27
    Samedi 5 Mai à 08:46

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, si tu as un moment prépares toi une teurgoule tu ne le regrattera pas...

    Bonne journée, gros bisous

    26
    Vendredi 4 Mai à 18:29

    je te souhaite une douce fin de journée et de semaine ....

    le vent reste froid , mais bon on a encore droit aux saints de glace avant de sortir les tenues d'été .....

    ce we je serais encore fort occupée car c'est les communions donc les chiens sont chez moi

    car dans les invités certains ont peur des chiens .....

    gros bisous ..... vive le printemps on annonce 27° pour dimanche et a demain

    Photo

    25
    Vendredi 4 Mai à 08:59

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, le soleil 'a pas duré longtemps et la pluie tombe ce matin..

    Quel vilain temps nous avons en ce moment..

    Bonne journée, gros bisous

    24
    Vendredi 4 Mai à 08:47

    Coucou ma Cendrine, tu es surement la petite fée clochette, perchée sur une branche d'un de ces muguets si odorants. Un très joli partage qui enivre nos narines et embaume tout notre coeur.

    La semaine a été fraiche, espérons que ça s'arrange un peu cette fin de semaine et les jours à venir car les mois défilent vite et on sera déjà en été que l'on aura peu profité du printemps que j'adore.
    J'espère que tout va bien par chez toi.
    Merci pour tes visites toujours bien agréables.
    Bon et doux week end, plein de gros bisous.
    Lolli

    23
    Jeudi 3 Mai à 09:26

    coucou me revoilà , hier je n'ai pas su passer car journée de fou!

    je suis allée visiter les serres royales et traverser la ville en transports en commun c'est l'enfer ,

    la visite alors noyée au milieu des touristes .... et la foule c'est pas ma tasse de thé!

     et le tram bloqué pour revenir j'ai mis 2H au lieu de 30 minutes .....

    vive la capitale de l'Europe!

    donc après ça je rentrée me mettre sous la couette car on a beau être en mai il ne fait pas si chaud

    tu verras les photos des serres plus tard ....

    je sais pas quand vu que là j'en ai encore pas mal a montrer de l'abbaye de la Cambre avec notamment son église ...

    gros bisous , on a du soleil mais toujours un vent froid

    Photo

    22
    Jeudi 3 Mai à 08:32

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, 

     merci de ton passage sur mon blog et de la belle image que tu y as déposée.

    le soleil est enfin de retour ce matin...

    Bonne journée, bons baisers

    21
    Mercredi 2 Mai à 15:18

     

    Comment ne pas tout savoir sur le muguet avec un article aussi complet dont, seule, vous avez le secret.

    Ce muguet porte bonheur symbolise tellement de choses : l’amour, les luttes ouvrières, le folklore, la fête du travail…

    Belle expression : les larmes de Notre-Dame. Même le chanteur Mayol avait la valse du muguet à son répertoire. Ne pas oublier la chanson : « Tout ça parce qu’au bois d’Chaville ». 

    Ce muguet est une fleur appréciée par tous. Le cueillir dans les bois est un vrai plaisir. Il faut savoir être patient car il se cache parfois dans des coins pas facilement accessibles. Mais quel joie lorsque le premier brin nous offre ses majestueuses clochettes.

    Merci Cendrine 

     

     

    20
    Mercredi 2 Mai à 08:43

    Création du jour

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu as passé un bon 1er Mai..

    Je suis contente que les aquarelles d'aujourd'hui t'aient plu.

    Bonne journée, gros bisous

    19
    Mercredi 2 Mai à 07:55

    Bonjour Cendrine

    Magnifique ton article consacré au muguet, à sa symbolique à travers le temps !

    Illustré par de très belles photographies, illustrations et peintures que j'aime beaucoup (notamment la reine Titiana, couronnée de muguet) de Sir Frank Bernard Dicksee et les photographies célèbres de Doisneau.

    Un historique très bien ornementé, comme toi seule sait le faire.

    Je te remercie Cendrine, pour ce partage magnifique, aux senteurs envoûtantes d'un joli brin de muguet !

    Reçois le mien, qu'il te porte bonheur et chance ainsi qu'à ta maisonnée.

    Gros bisous affectueux,

    Ma rose et un brin de muguet, parfumé de mon amitié.

    CorpsRimes

    Image associée

    18
    Promeneur75
    Mardi 1er Mai à 20:33

    Bon premier mai

    17
    Mardi 1er Mai à 15:24

    Bon 1 mai et vive le muguet ....

    une petite touche parfumée pour marquer le début du mois de Marie ...

    il manque juste un peu de soleil pour cette journée

     gros bisous ....

    je pense fort à toi ...et ce vase muguet je le met dans mon château :)


                                             

                             

    16
    cécilelabrodeuse
    Mardi 1er Mai à 13:44

    merci pr ces magnifiques photos CENDRINE ..... bonne fête à toi et plein de bonheur toute l'année gros bisous 

    15
    Mardi 1er Mai à 13:26

    superbe ton billet du 1er de mai et superbes les images de ce joli muguet Je te souhaite un bon 1er de mai plein de bonheur et de joie

    gros bisous ma gentille Cendrine et prend soin de toi

    Rosa

    14
    Mardi 1er Mai à 11:39
    Véronique S.

    Résultat de recherche d'images pour "muguet fée"Cendrine , mon Amie ,

    Petites clochettes , porte-bonheur , la coutume est restée et à traverser les siècles . Petit brin porte-bonheur , petit message d'amour ou d'amitié , le muguet est classé ,depuis fort longtemps et en bonne place dans le grand herbier de la flore angélique , féerique et merveilleuse . On l'a chanté, sacralisé, légendé . Elle est la fleur d'Ostara , l'esprit d'une châtelaine morte par chagrin d'amour . On dit aussi que le  muguet est la fleur de la Madone , du combat de Saint Léonard et du dragon . Mais , elle est avant tout , une fleur familière des elfes et du Petit Peuple , dont l'ouïe , à la finesse extrême , est la seule à pouvoir entendre et apprécier le carillon de ses clochettes et les petites fées s'en coiffent . Petit carillon de Mai , Fleur de la Vierge, clochette de la fée , je t'en offre une brassée pleine de bonheur .

    Merci pour cet article qui te ressemble , il est brillant .

    Merci pour tes mots déposés sur les sentiers de mes ressentis . Ils fleurissent d'une si belle lumière et au retour de Beltane , ils n'en sont que plus rayonnants ;

    Que l'esprit de Beltane et que son pouvoir de lumière veillent sur toi ma petite Fée .

    Si tu savais comme je pense à toi et sur mes chemins cet après-midi , j'accrocherai pour nous deux un ruban rose à l'arbre où notre cher farfadet aime rêvasser à son pied .

    Joyeux Beltane et heureux mois de Mai .

    Je t'embrasse .

    Véronique

    Résultat de recherche d'images pour "beltane"

     

    13
    Mardi 1er Mai à 10:29
    Un article très documenté passionnant et magnifiquement illustré comme toujours avec toi!
    12
    Mardi 1er Mai à 10:09

    Très intéressant billet - merci pour cette belle collection de cartes plus belles les unes que les autres.

    Bon 1er Mai à toi aussi Cendrine

    Bisous bisous

    11
    Mardi 1er Mai à 09:51

    1er Mai : deux créations et une peinture de Miharu Yokota

    Bonjour Cendrine, ton article sur le muguet est formidable, il me faudra plusieurs jours pour tout lire..

    Voici quelques brins de muguet cueillis dans le jardin, j'espère qu'ils te porteront bonheur..

    Bonne journée, gros bisous

    10
    Mardi 1er Mai à 09:50

    Coucou Cendrine, tu m'apprends pour les couturière ... mais tu m'apprends toujours beaucoup dans tes beaux articles, et celui-ci est particulièrement très complet. Tout est dit sur ce jour du muguet, du bonheur, du travail etc etc ....
    J'aime beaucoup toutes ces anciennes cartes ... elles me rappellent des souvenirs.

    Je te souhaite du bonheur sous la forme d'une meilleure santé.

    Gros gros bisous

    9
    verismo-lagardere Profil de verismo-lagardere
    Mardi 1er Mai à 09:09

    passionnant ton exposé
    normal tu es une belle et douce fée
    bon 1er mai
    Je t'embrasse affectueusement 
    VL/Claude

    8
    Kiki
    Mardi 1er Mai à 08:58
    Merci et belle journée de 1ere Mai 2018
    7
    Mardi 1er Mai à 07:41

    Joyeux premier mai, Cendrine et merci pour le belle et parfois tragique histoire du muguet de mai.

    Je me suis permise de diffuser le lien de l'article sur la page Facebook de mon atelier d'écriture :

    https://www.facebook.com/ecriturenicebonvoyage/

    Si cela ne te convient pas, je le supprime immédiatement, bien sûr !

    Gros bisous !!

    6
    Mardi 1er Mai à 07:29

    Joyeux premier mai, Cendrine et merci pour le belle et parfois tragique histoire du muguet de mai.

    Bises

    5
    Mardi 1er Mai à 07:20
    feelaure♥

    Coucou Cendrine,

    On apprend plein de choses avec ce nouveau billet merci à toi pour toutes tes recherches autant sur le texte que sur les images toujours très belles ♥

    Je ne savais pas qu'il fallait faire sécher un brin de muguet... on en a si peu au jardin que je ne veux pas le couper...on espère l'année prochaine en avoir plus.

    Une journée digne du 1er mai ce matin, froid et pluie à gogo ! ça me rappelle quand j'étais ado, j'avais vendu une année du muguet du jardin de mes parents avec une cousine et avec les sous récoltés, j'avais ensuite offert à maman un pendentif en plaqué or avec un saphir pour la fête des mères

    On vous souhaite une douce et belle journée à tous les deux, beaucoup de bonheur tout au long de l'année

    Gros bisous parfumés

    4
    Mardi 1er Mai à 06:55

    Très instructif ton article sur le muguet et le 1er mai

    Joyeux 1er mai Cendrine

    Que du bonheur !

    Bisous

    timilo

     

    3
    Nessa
    Mardi 1er Mai à 02:49

    Un très joli mois de mai à tous les deux et de grosses bises parfumées !

    2
    Promeneur75
    Lundi 30 Avril à 21:33

    Bonsoir Plume Fée.

    Content de vous lire et bravo pour votre articles toujours très documenté .

    Vous avez le mérite de parler de beaucoup de thèmes autour du muguet en sachant être concise.

    A vous lire, je suis choqué par la différence entre le monde du travail du début du XX em siècle et notre époque d'enfants gâtés du XXI em.

    Certes les époques sont différentes et les nécessités aussi . Mais alors les revendications des "travailleurs" étaient belles et terribles tout à la fois. Les syndicats de ces temps là n'étaient pas encore les mafias organisées de notre époque. Et paradoxe de l'histoire, on inventa dans les années 36 les congés payés alors que dans ce début du XXI em siècle on invente les jours de travail non payés...

      Si au moins cet argent récupéré sur le dos des salariés pouvait aller là où il faut pour combler une dette , préparer les retraites où entretenir les maisons de retraite . Mais on nous a fait il y a quelques années la même farce avec la vignette automobile. On verra bien.

     

    D'ici là bon premier Mai et faisons confiance aux Fées pour nous aider !

    1
    Lundi 30 Avril à 21:27

    Coucou ma Cendrine,

    Magnifique billet sur le muguet, ses origines, sa symbolique, ses vertus, quoique je ne me risquerais pas !happy

    Ton billet très riche est très bien illustré, et n'oublions pas qu'en ce jour du 1er mai, c'est le symbole de la lutte des classes depuis la Commune de Paris qui fut exterminée en mai 1871.

    Un bon 1er mai à vous deux accompagné d'un brin de muguet virtuel et porte bonheur.

    De gros bisous

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :