• Le Poème du Mardi : Albert Lozeau, La Messagère

     

    Image001.jpg

     

    Je continue la tradition du Poème du Mardi, un rendez-vous que j'apprécie beaucoup, en souvenir de Lady Marianne, avec des pensées d'amitié...

     

    J'ai choisi un poème qui me ravit car il célèbre un être merveilleux et tellement indispensable à la Vie : la Fleur... Muse des Cœurs, Ardente Inspiratrice, Enchanteresse qui exalte nos émotions !

     

    J'illustre ce poème avec avec des « Messagères » butinées avec passion dans la Nature et dans la Ville, sous la caresse des saisons...

     

    Image002.jpg

     

     

    La Messagère

     

    La fleur, exquise messagère,

    En son petit cœur rose ou bleu

    Qu’embaume une senteur légère,

    Enferme l’infini d’un vœu.

     

    Frissonnante dans sa corolle,

    La fleur, ce vivant billet doux,

    Exhale en parfum la parole

    Dite, en tremblant, du fond de nous...

     

    Parfois, sous le poids chaud d’une âme,

    Meurtrie, elle se penche et meurt…

    Il faut être poète ou femme

    Pour ne pas accabler la fleur.

     

    Seule, une phrase délicate

    Brûle en elle comme un encens;

    Mais son âme fragile éclate

    Sous le fardeau des mots pesants.

     

    Pour épargner sa grâce fine,

    Confions-lui le rêve aimé

    Dont l’émoi subtil se devine,

    En un soupir, sans l’exprimer...

     

    Albert Lozeau

     

     

    Image003.jpg

     

    Albert Lozeau (1878-1924) est un auteur québecois que j'apprécie beaucoup et dont j'avais présenté un poème (La Girouette), il y a quelques mois.

     

    Au Québec, Albert Lozeau (1878-1924) est perçu comme un monument de la littérature poétique. Artiste sensible et profondément humaniste, il naquit à Montréal, aima les études et fut hélas atteint, à l'âge de treize ans, d'une arthrose de l'épine dorsale due à la tuberculose. Les années passèrent et sa maladie empira. Quand il eut 18 ans, il fut dans l'incapacité de se tenir debout et donc de marcher. Il resta tout le reste de son existence alité ou derrière sa fenêtre, à observer la Nature, le Ciel, les couleurs changeantes des Saisons.

     

    Il développa une âme poétique des plus subtiles et il écrivit, de tout son être, en laissant s'aventurer son esprit au dehors...

     

    Image004.jpg

     

    Image005.jpg

     

    Une messagère dans l'espace urbain...

     

    Image006.jpg

     

    Et d'autres messagères de nos pensées vagabondes et de nos espérances précieuses...

     

    Image007.jpg

     

    Image008.jpg

     

    Image009.jpg

     

    Image010.jpg

     

    Image011.jpg

     

    Et pour nous porter bonheur...

     

    Bien affectueusement, chers Aminautes !

    Plume

    « Le Tableau du Samedi : Louise Elisabeth Vigée-Lebrun, Autoportrait au chapeau de paille, 1782Le Tableau du Samedi : Émile Vernon, La Jeune fille au Jardin Fleuri et La Tasse de Thé »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    21
    Dimanche 26 Juillet à 04:28
    Un poème très sensible, juste, pas seulement beau.
    20
    Vendredi 24 Juillet à 15:57

    coucou mon amie Cendrine, tu a fait un très joli billet, très chaud chez nous l'herbe est grillé pas besoin de tondre,je te souhaite un très bon Vendredi,bises

    19
    Vendredi 24 Juillet à 10:34

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    un petit coucou avant qu'il ne fasse trop chaud devant l'ordi..

    Bonne journée, gros bisous

    18
    Vendredi 24 Juillet à 08:00
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Le matin il fait bien frais, alors j'ouvre avant que la chaleur n'arrive. Ce coronavirus reprend de plus belle et ça m'inquiète pour mes enfants qui doivent prendre le métro et le train chaque jour. La pub pour les jeunes d'aujourd'hui : "Sortez couverts et masqués" !! Tu parles d'un truc lol !

    Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

     

    17
    timilo
    Vendredi 24 Juillet à 06:01

    Tu as choisi un magnifique poème ... j'aime beaucoup, comme j'aime les roses ...

    Douce journée Cendrine

    Bisous

    timilo

    16
    Jeudi 23 Juillet à 10:52
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Oui bien sûr que je comprends mon amie ... Toi et Aline vous êtes si courageuses, vous ne vous plaigniez jamais et pourtant vous auriez de quoi vous plaindre. Je n'osais pas t'envoyer de mails, car tu as déjà tes propres ennuis de santé que je ne voulais pas en rajouter. 

    Prends soin de toi, passe une bonne journée, je t'embrasse, Véronique

    15
    Jeudi 23 Juillet à 10:02

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    par la chaleur qu'il fait en ce moment, j'aimerai bien me promener dans le parc de Chateaubriant..

    Bonne journée, bons baisers

    14
    Mercredi 22 Juillet à 16:26
    Renée

    quel magnifique poème pour ces fleurs qui ravissent autant nos yeux que nos sens. Un superbe choix. Bravo. Bisous prend soin de toi

    13
    Mercredi 22 Juillet à 16:20

    Magnifiques messagères !

    Bisous ma chère Cendrine

    12
    Mercredi 22 Juillet à 09:39

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    j'espère que tu supportes bien la chaleur, ici, il, fait déjà 25°...

    Bonne journée, bons baisers

    11
    Mercredi 22 Juillet à 09:35

    Coucou Cendrine, un poème aussi délicat que toutes ces jolies fleurs que tu as photographiées.
    Je peux imaginer la bonne odeur de ces roses généreuses.
    J'espère que tu vas le mieux possible et que tu peux profiter des belles journées de juillet.
    Gros bisous à toi et à Christophe

    Annick

    10
    Mercredi 22 Juillet à 07:13
    Une fleur de Paris

    Bonjour Cendrine,

    Un beau poème que je découvre, merci beaucoup. Comment vas-tu ? 

    Prends soin de toi, je t'embrasse, Véronique

    9
    Promeneur75
    Mardi 21 Juillet à 21:23

    Que de belles fleurs messagères d'amour et de beauté de cette vie.

     

    Merci de votre travail

    8
    Mardi 21 Juillet à 20:24
    FéeLaure

    Bonsoir Cendrine, tu sais comme j'aime les roses moi aussi ♥ tes photos sont sublimes, il ne manque que le parfum hihi et le poème est très beau lui aussi.

    Merci pour ce beau billet

    Douce soirée à vous deux, nous avons la pluie ce soir après des coups de tonnerre on respire enfin, 34° c'était intenable

    Gros bisous à vous deux, prenez soin de vous

     

    7
    Mardi 21 Juillet à 19:19
    colettedc

    Bonsoir Cendrine,

    Merci d'avoir choisi l'un des nôtres : comme c'est gentil !!!

    Tes fleurs, pour accompagner ce magnifique poème, sont vraiment superbes !!!

    Que cette soirée te soit douce et agréable,

    Gros bisous♥

    6
    Mardi 21 Juillet à 17:54

    Bonjour 

    magnifiques fleurs biser aymonde

    5
    Mardi 21 Juillet à 16:43
    Renée

    Merci de nous présentez ce poète qui a tant souffert, il avait bien du courage! Bisous bisous

    4
    Mardi 21 Juillet à 13:29

    Merci pour ces fleurs-poèmes, ce poème-fleur, et toute la délicatesse..

    Merci belle fée...

     

    3
    Mardi 21 Juillet à 10:57

    bonjour 

     les fleurs sont de belles messagéres , de paix  , d 'amour , et de bonheur 

     

     trés belles la poésie que  tu nous offre 

     bonne journée CENDRINE 

     BISES 

    2
    Mardi 21 Juillet à 09:33

    la création du jour

    Bonjour Cendrine,

    un bien joli poème que tu as magnifiquement illustré avec toutes ces photos de roses..

    J'aime beaucoup..

    Bonne journée chère petite amie fidèle, bons baisers

     

    1
    Mardi 21 Juillet à 08:07

    Hello Cendrine

    Hier en me promenant dans Grasse sur le thème en ce moment de la ville en rose, je lisais une biographie de Pauline Bonaparte et de sa passion des roses de Grasse...

    bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :