• Les splendeurs de l'Hôtel de Béhague

     

    Image001.jpg

     

    Au carrefour de la rue Saint-Dominique (numéro 123) et de l'avenue Bosquet, dans le VIIe arrondissement de Paris, je vous invite à découvrir l'une des plus prestigieuses demeures « Belle-Époque » de la capitale.

     

     L'histoire des lieux commence à partir de 1866 lorsque la comtesse Amédée de Béhague (1807-1885), fit construire un « Grand Hôtel » de style classique, par l'architecte Gabriel-Hippolyte Destailleur (1822-1893).

     

     En 1868, le fils d'Amédée, le comte Octave de Béhague (1827-1879) fit bâtir à proximité de ce « Grand Hôtel » un « Petit Hôtel » et, quelques années plus tard, de la réunion de ces deux édifices naquit un lieu d'une impressionnante beauté, appelé « la Byzance du VIIe arrondissement ».

     

     

    Image002.jpg

     

    Ce palais parisien fut aménagé, entre 1893 et 1904, par Walter-André Destailleur (1867-1940), fils de Gabriel-Hippolyte Destailleur, à l'initiative de Martine Marie Pol de Béhague (1869-1939), comtesse de Béarn et fille du comte Octave.

     

     

    Image003.jpg

    Portrait de Martine de Béhague, l'auteur est inconnu.

     

    La Comtesse était un sacré personnage ! Collectionneuse, mécène, voyageuse accomplie, douée pour l'écriture et le théâtre, elle accueillit dans sa demeure des invités prestigieux à l'instar de Verlaine, Gabriele D'Annunzio, Isadora Duncan, Marcel Proust, Auguste Rodin ou encore Paul Valéry qui devint son bibliothécaire !

     

     

    Image004.jpg

     

    Après sa mort en 1939, l'État Roumain fit l'acquisition de l'hôtel pour y transférer son ambassade qui était jusque là située avenue de Wagram. La « Byzance » fut alors transformée en forteresse et rebaptisée « Ambassade de la Honte » pendant plusieurs décennies. On y séquestra, on y tortura, on y assassina... le sujet n'est pas le bienvenu dans le pays dit des Droits de l'Homme. Il est très difficile voire impossible de trouver des documents associés à ce qui s'est passé.

     

    En décembre 1989, la Révolution Roumaine conduisit à la chute du Communisme et à l'exécution des époux Ceausescu. L'hôtel fut « nettoyé de ses pièces sinistres » et quelques temps plus tard, il rouvrit ses portes au public, presque comme si de rien n'était. Il est toujours considéré comme l'un des plus remarquables hôtels particuliers de Paris.

     

     

    Au fil de la demeure...

     

    Image005.jpg

     

    On y pénètre par une double porte cochère et une imposante façade en belle pierre de taille, ornée de sculptures à l'aspect fantastique, se dresse devant nous.

     

    Image006.jpg

     

    Image007.jpg

     Visages de femmes ornés de grandes ailes, démons séducteurs qui protègent les secrets du lieu... Ne sommes-nous pas à l'ambassade de Roumanie ?

     

     

    Image008.jpg

     Nous sommes accueillis -très gentiment- par les agents dans le vestibule où les célébrités mondaines se donnaient rendez-vous pour festoyer sur les « terres urbaines » de la Comtesse.

     

     

    Image009.jpg

     

    Baignant dans une lumière douce, le décor nous dévoile son élégante qualité : un portrait féminin dont l'auteur n'est pas mentionné et une toile anonyme du XVIIe siècle : la Mise au Tombeau du Christ.

     

     

    Image010.jpg

     La Mise au Tombeau. (Il n'était pas facile de prendre des photos en raison de l'éclairage et l'usage du flash était, cela va de soit, interdit.)

     

     

    Image011.jpg

     Le vestibule conduit au hall d'honneur qui s'ouvre sur le jardin, lieu romantique, agrémenté d'une colonnade ionique qui hélas ne se visite pas.

     

     

    Image012.jpg

     Un grand miroir devant lequel se dresse le Rapt de Ganymède, œuvre en marbre anonyme du XVIIIe siècle, donne à la pièce un majestueux effet de profondeur.

     

    Image013.jpg

     Les dieux choisirent Ganymède, le plus bel adolescent vivant sur terre, pour être l'échanson de Zeus. Le maître de l'Olympe, qui en tomba éperdument amoureux, lui offrit la jeunesse éternelle et se transforma en aigle pour l'enlever dans les airs.

     

    Ganymède est associé à la constellation du Verseau.

     

    Image014.jpg

     

     

    Le hall mène à l'Escalier d'Honneur, merveille de marbre polychrome, de dorures et de fer forgé qui s'inspire de l'Escalier de la Reine à Versailles, bijou datant de 1680.

     

    Image015.jpg

     

    J'ai fait de mon mieux pour photographier cet espace mais sans le flash, j'ai surtout obtenu des photos floues. Elles vous donneront quand même une idée de la magnificence des lieux.

     

    Image016.jpg

     

    Image017.jpg

     

    J'en ai réussi quelques unes et j'ai collecté les autres sur le net. Si quelqu'un souhaite que je retire sa photo, il suffit de me le demander.

     

    Image018.jpg

    Image trouvée sur Pinterest, je n'en connais pas l'auteur.

     

     

    Image019.jpg

    Photo www.parisdeuxième.com

     

     

    Image020.jpg

     

     

    Au sommet de l'escalier, se dévoile une imposante sculpture : le Temps emportant l'Amour, haut-relief de quatre mètres de hauteur, réalisé en 1898, par le sculpteur Jean Dampt (1854-1945).

     

    Image021.jpg

     

    Image022.jpg

     

    Image023.jpg

     

     

    A proximité de l'impressionnante sculpture, le sol et le mobilier sont, comme dans tout le reste de la demeure, magnifiques...

     

    Image024.jpg

     

     

    Image025.jpg

     

    Nous évoluons sur ce gracieux damier et, quelques mètres plus loin, la Salle de Bal, aménagée en 1897, nous accueille dans son écrin de lambris vert et or datant du XVIIIe siècle.

     

    Image026.jpg

     

    Ces panneaux de style néo-rocaille ont été achetés dans différentes ventes aux enchères et soigneusement assemblés pour offrir aux visiteurs une cohérence esthétique. Les grandes portes viennent de résidences royales mais on ignore d'où précisément.

     

    Image027.jpg

     

    Les dessus de porte sont peints dans le style de Jan Brueghel l'Ancien, dit Brueghel de Velours (1568-1625), peintre baroque flamand et l'ensemble fait référence à l'une des merveilles du Marais : l'Hôtel de Soubise où se situent les Archives Nationales.

     

    Image028.jpg

     

    Boiseries d'apparat ornées de motifs d'inspiration rocaille : coquilles, entrelacs, oves, masques, palmettes, rinceaux, grappes de raisin, trophées de musique et d'art...

     

    Image029.jpg

     

    Image030.jpg

     

    Image031.jpg

     

    Image032.jpg

     

    Image033.jpg

     

    En quittant la Salle de Bal, nous traversons un petit salon octogone aux boiseries trop fragiles pour être photographiées et nous entrons dans la Salle à manger, parée de marbres polychromes et de savants trompe-l’œil.

     

    Image034.jpg

     

    On y découvre une niche dans laquelle se love une fontaine.

     

    Image035.jpg

    Fontaine dont la double vasque est dominée par un masque baroque, celui du dieu Neptune.

     

    Image036.jpg

     

    Image037.jpg

    Au-dessus de la fontaine, on admire un relief inspiré de la sculpture versaillaise du Grand Siècle.

     

    Image038.jpg

    Décor bucolique agrémenté de nymphes, un travail remarquable de finesse.

     

    Image039.jpg

     

    Face à la fontaine, les visiteurs restent bouche-bée devant l'apparition d'un chef d’œuvre inestimable : La Naissance de Vénus de François Boucher (1703-1770), peintre emblématique des élégances et de la sensualité de l'art au XVIII siècle.

     

    Image040.jpg

     

    L’œuvre datée de 1731 nous ravit par l'expression d'une féminité voluptueuse. Dans cet univers rocaille où la nacre des chairs palpite sous des glacis délicats, la femme est sublimée par la touche amoureuse de l'artiste, « pourvoyeur en plaisir » au cours des fêtes privées du roi Louis XV.

     

    Pour la petite histoire, trois peintres m'ont « incitée » à entreprendre des études de l'art : Antoine Watteau, François Boucher et Jean-Honoré Fragonard. J'ai étudié leurs œuvres pendant deux décennies et je m'émerveille dès que mon regard se pose sur elles, comme si c'était la première fois...

     

    Image041.jpg

     

    La suite de la visite nous conduit vers le théâtre byzantin, haut lieu de culture musicale. Le lieu est extrêmement sombre et très difficile à photographier. J'ai donc collecté une photo sur le site de l'Institut Roumain.

     

    Image042.jpg

    Institut Roumain.fr

     

    Conçu par Gustave Gerhardt, Grand Prix de Rome d'Architecture, pour ressembler à une basilique byzantine, ce théâtre a accueilli des invités prestigieux à l'instar de la danseuse Isadora Duncan ou de Gabriel Fauré qui y dirigea son Requiem. Malheureusement modifié en 1954, il est aujourd'hui très abîmé et dans l'attente d'une restauration. Quarante millions d'euros sont vraisemblablement nécessaires pour lui redonner son lustre d'antan.

     

    Image043.jpg

     

    Image044.jpg

     

    Après le théâtre, nous devons nous extraire de notre rêverie. Nous n'accédons pas au deuxième étage où se situent les bureaux de l'ambassadeur. Nous n'apercevons que de loin un somptueux escalier (somptueux... je pèse mes mots !) habillé de boiseries de chêne datant du XVIIIe siècle. Les photos sont interdites.

     

    Un petit ascenseur a été aménagé au pied de l'escalier. Il conduit à la bibliothèque de la Comtesse (impossible à visiter), ovale et précieuse à l'instar d'un boudoir. La Comtesse y conservait des trésors : manuscrits médiévaux, brouillons d'ouvrages prestigieux, premières éditions dédicacées et son bibliothécaire, comme je l'ai écrit plus haut, n'était autre que « l'immense » écrivain Paul Valéry (1871-1945).

     

    J'ai zoomé discrètement sur l'une des boiseries, le résultat est un peu flou mais on se fait une idée...

     

    Image045.jpg

     

    L'heure est venue de traverser un long couloir car un escalier nous attend pour nous conduire, de manière feutrée, vers la sortie.

     

    Image046.jpg

     

    Image047.jpg

     

    Image048.jpg

     

    Image049.jpg

     

    En espérant vous avoir fait plaisir avec cette exploration de l'une des plus prestigieuses demeures de Paris, je vous souhaite de très belles journées de printemps. Merci de votre fidélité et une nouvelle fois, merci de votre soutien lorsque mon blog n'était plus accessible. A bientôt, gros bisous !

    Plume

    « J'ai retrouvé mon blog !Les Poissons d'Avril (Nouvelle édition) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    45
    Lundi 2 Octobre à 08:08

    Hey buddies, such a marvelous blog you have made I’m surprised to read such informative stuff

    44
    Vendredi 7 Avril à 22:08

    Bonsoir Cendrine. Cet hôtel de Behague est vraiment magnifique. Merci pour cette belle découverte et bonne soirée !

    43
    Samedi 1er Avril à 10:10
    Véronique S.

    Cendrine , mon Amie,

    Comment ne pas être émerveillée devant de telles beautés et visiter ces lieux à tes côtés est un instant privilégié . Alors, je prends mon temps et je détaille chaque photo avec ravissement .

    Il me plait lorsque je visite des endroits aussi prestigieux et luxueux , de me prendre pour une de ces dames, propriétaire des lieux d'un autre temps et je me mets à rêver à cette vie démesurée , il faut bien se l'avouer mais comme cela fait du bien de se projeter dans le passé . Les pierres ont ce pouvoir et même si elles ont été témoins d'évènements tragiques et horribles , elles gardent intacte leur beauté , qu'elles soient humbles ou précieuses , elles gardent l'admiration de celui qui les a taillées , assemblées , érigées . Les éléments décoratifs ajoutent le raffinement et la symbolique .

    A ton bras ma petite Fée , tout devient féérique et les visites se transforment d'un coup de baguette magique en un fabuleux voyage au travers de l'élégance de ton savoir et de tes mots .

    Merci de tout coeur .

    Je te souhaite un doux , pétillant week-end qui ouvre le chemin à Avril , ce bon mois d'Avril qu'un petit poisson rend facétieux .

    Je t'embrasse  mon amie si précieuse .

    Véronique

    Week end du 1er avril ......

     

    42
    Samedi 1er Avril à 10:10

    Accueil

    Bonjour Cendrine, le temps est nuageux pendant deux jours

    41
    Samedi 1er Avril à 02:00

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. C'est curieux ça qu'à cause de l'aéroport cela interfère au niveau des connections internet...! Peut-être que vous êtes en mode wi-fi...? C'est mieux d'utiliser avec le cable car le wi fi ça ne fonctionne pas toujours correctement et cela pour des raisons évidentes du fait qu'il peut y avoir des choses qui font obstacles comme des murs ou bien encore des trucs étrange comme par exemple ce que l'on m'a raconté comme par exemple un fauteuil qui faisait cage de Faraday et qui absorbait toutes les ondes émises par la box internet et donc les ondes ne parvenait pas jusqu'à l'ordinateur...! Par contre je suis fort étonné qu'il existe des zones blanches sur Paris, en pleine montagne encore ça me paraît logique mais à Paris c'est vraiment étonnant, vraiment bizarre tout ça...! Autrement pour répondre à votre question à propos de ma santé, oui je pense que la séance d'ostéopathie a été efficace, mais bon je verrais lors de ma prochaine sortie photos si j'ai à nouveau mal au dos en marchant beaucoup, mais bon quoi qu'il en soit cette fois je vais faire attention à ne pas louper une marche car je n'ai nullement envie d'aller régulièrement chez mon ostéopathe, même si j'ai confiance en lui  ce n'est jamais rassurant de se faire manipuler le squelette! Autrement j'espère que vous allez à peu près bien malgré votre pathologie infernale. C'est chic l'endroit que vous avez photographié, j'imagine les pauvres gens qui ont du construire ce lieu, à mon avis encore une immense demeure qui a été probablement construite par esclaves comme pour la construction des châteaux. Par contre l'architecte qui a conçu les plans de ce lieu avait beaucoup de talent car d'après les quelques photos que je vois dans votre article, eh bien c'est vraiment superbe la dedans et apparemment les jardins le sont aussi. Je vous souhaite une bonne nuit, et merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    40
    Vendredi 31 Mars à 18:55

    je te souhaite une belle soirée , le dernier jour de mars finit avec 20° mais du vent et un ciel gris orageux

     bisous et a demain

    39
    Vendredi 31 Mars à 08:53

    Bonjour Cendrine,

    Un petit bonjour de la parisienne. Le temps se gâte, déjà ... Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    Résultat de recherche d'images pour "lionnes et lionceaux"

    38
    Jeudi 30 Mars à 14:57

    Bonjour Cendrine,

    C'est avec un beau soleil que je viens te souhaiter un bon après-midi. J'espère que tu as pu sortir un peu et profiter de ce beau printemps. Je t'embrasse bien fort, Véronique

    Image associée

    37
    Jeudi 30 Mars à 11:07

    coucou avec enfin le soleil qui se pointe !

    ce matin tôt j'avais froid pour sortir le chien et il faisait gris mais là ça va mieux ...

    une belle journée j'espère pour toi aussi gris bisous

     

    Photo

    36
    Mercredi 29 Mars à 15:05

    Bonjour Cendrine,

    Il fait un peu moins beau aujourd'hui, mais bon du moment qu'il ne pleut pas.

    Je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi. Je t'embrasse Véronique

    Image associée

    35
    Mercredi 29 Mars à 13:11

    je te souhaite un doux après midi

     ici ciel gris c'est pas comme la journée d'été d'hier

    les congés de Paques commencent vendredi , mais je ne fais pas de pauses sur mon blog ,

    comme toujours une publication par jour mais il y aura + de photos , moins de chose a lire ,

    ça prendra moins de temps pour les visites :)

    bisous a demain

    Photo

    34
    Mercredi 29 Mars à 07:41

    Bonjour Cendrine, un petit coucou avant de partir à la clinique car c'est aujourd'hui l'opération de ma main..

    Bonne journée, bons baisers

    33
    Mardi 28 Mars à 17:43

    je te souhaite une douce fin de journée

    ici superbe soleil et le vent est enfin tombé donc on est sans veste avec 20° ...

    les épinards poussent bien, bientôt je pourrais deja récolté le cerfeuil aussi , et les fleurs commencent a être belles

    moi je prépare mes biscuits pour Pâques et les conserves de légumes de printemps

    bisous a demain

    Photo

    32
    Mardi 28 Mars à 09:13

    Accueil

    Bonjour Cendrine, voici le bel arbre qui orne notre jardin,

    c'est avec joie que je le vois refleurir chaque printemps..

    Bonne journée ensoleillée, gros bisous

    31
    Mardi 28 Mars à 08:18

    Bonjour Cendrine,

    Je reviens voir ce somptueux hôtel. Oui tu as raison, faut pas penser à toutes ces horreurs faîtes en ces lieux ... ne regardons que la beauté. Tu as été depuis aux Serres d'Auteuil ? 

    J'espère que nous aurons une belle journée aujourd'hui, comme hier.

    Passe une très bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    Résultat de recherche d'images pour "Photos de lionnes Yann Arthus Bertrand"

    30
    Lundi 27 Mars à 16:43

    Coucou ma Cendrine, somptueuse visite que tu nous offres. Tout y est grandiose.

    Quand tu dis être -accueillie gentiment- c'est ironique ?

    Dis-donc le père Neptune n'est guère gracieux lol !

    Merci pour ton gentil message, j'espère que tu as passé un bon week end.
    On a eu un temps superbe et ça continue, c'est génial.
    La semaine s'annonce belle chez nous et je te souhaite la même chez toi.
    J'adore venir te voir hi hi, alors on fête ça avec un marbré chocolat que je viens de faire cuire.
    Bonne fin de journée et prends soin de toi.
    Lolli

    29
    Lundi 27 Mars à 15:47

    coucou avec un superbe soleil pour commencer la semaine ,

    et Picasso est en pleine forme malgrès son age ( 22 ans) car pas de chien a la maison jusque jeudi ... c'est calme

    et dans le jardin les épinards et le cerfeuil poussent deja bien

    bisous belle semaine a demain

    Photo

    28
    Lundi 27 Mars à 11:55

    Après cette courte, mais angoissante, éclipse, ton blog reprend sa place naturelle, en pleine lumière avec cet  hôtel particulier certainement inconnu de la plupart des gens, de moi en tous les cas !  

    bisous

    27
    Lundi 27 Mars à 10:18

    Accueil

    Bonjour Cendrine, j'espère que tu as passé un bon dimanche..

    Le beau temps continue ce matin,  

    bonne journée, gros bisous

    26
    Lundi 27 Mars à 09:58

    Merci pour la visite avec tes belles photos et explications de ce magnifique Hôtel particulier dont je n'avais jamais entendu parler.

    Passe une belle dernière semaine de mars Cendrine - bisous bisous

     

    25
    Lundi 27 Mars à 08:07

    Nous "faire plaisir" avec cette visite ?

    Mais c'est peu dire, chère Cendrine : même si les escaliers sont hauts pour mes vieilles articulations, ce fut un régal de déambuler dans ce superbe et prestigieux hôtel grâce à votre regard qui le met remarquablement en valeur, et grâce à vos commentaires qui m'ont permis d'y croiser quelques célébrités littéraires d'un temps bien révolu, et d'apprendre ainsi qu'il eut ses années de gloire ... mais aussi d'autres bien peu glorieuses ...

    Je ne me souviens nullement d'en avoir entendu parler.

    Marcel Proust y fait-il subrepticement allusion dans une des pages de sa "Recherche" ? 

     

    Merci pour cette si intéressante découverte, Cendrine !

    24
    Dimanche 26 Mars à 21:39

    Bonsoir, Cendrine, Un vrai musée, ton blog ! Bravo ! 

    Je passe te souhaiter une bonne semaine et je te dis au revoir car je pars en voyage pour quelques jours. D'ici là, portes-toi bien, ma chère amie.

    Je t'embrasse,

    Tahar

    23
    Dimanche 26 Mars à 19:44

    J'ai bien reçu l'avis de ta réponse à mon commentaire n°16 mais avant j'ai reçu pas mal d'avis qu'un tel ou une telle t'avaient écrit un commentaire mais çà m'a l'air de se calmer ... il y a en effet des problèmes au sujet des "notification des commentaires" à cause de cette ligne et petite case sous cette page commentaire : "me prévenir par mal en cas de réponse".
    J'ai regardé dans le forum et beaucoup se plaignent de çà.
    Bonne soirée ma Cendrine

    Gros bisous

    22
    Dimanche 26 Mars à 19:24

    Accueil

    Bonsoir Cendrine, il a fait une magnifique journée ensoleillée...

    Bonne soirée, gros bisous

    21
    Dimanche 26 Mars à 16:24

    bonne fin de dimanche

    ici beau soleil , j'en profite bon courage a ceux qui ont du mal avec le changement d'heure ...

    bisous et a demain

     

    Photo

      • Dimanche 26 Mars à 18:14

        Bon courage, j'ai vu pour les palettes, c'est impressionnant! Je pense à toi, je t'embrasse et je n'oublie pas Picasso...

         

    20
    Dimanche 26 Mars à 12:37

    Cet hôtel est magnifique comme beaucoup de ceux qui restent à Paris de cette période 18e - 19e. En voyant les photos, je pensais à l’hôtel devenu aujourd’hui le superbe musée Jacquemart-André. Le décor de ce petit bijou en fait à mes yeux l’un des plus beau musée parisien. Sa collection de peinture est exceptionnelle par sa richesse, essentiellement les  primitifs italiens, mais aussi, entre autres, Rembrandt, Chardin, Fragonard, et deux magnifiques Boucher comparables par la qualité à celui que vous nous montrez.  Les voluptueuses femmes de Boucher sont toujours un régal. La suavité de leurs chairs rosées me fait toujours penser à ces gros bonbons colorés que l’on suçait étant gamin. Je le dis sans malice…

    Encore merci et beau dimanche.

      • Dimanche 26 Mars à 18:19

        Le musée Jacquemart-André est une merveille, un écrin pour des oeuvres exceptionnelles. Je l'ai visité tant de fois... Oui, on peut rapprocher ces deux lieux qui sont des écrins pour des trésors, heureusement accessibles pour la plupart. L'ambassade de Roumanie ouvre gentiment ses portes, on ne peut pas circuler partout, c'est compréhensible mais on a accès à des beautés qui nous enivrent.

        La femme au 18 e siècle a ce côté bonbon, généreux, très charnel, on assume la notion de plaisir, d'érotisme, de nourriture amoureuse et de chair offerte. J'adore cette vision esthétique et ce d'autant plus que les femmes d'esprit et de talent étaient également nombreuses à cette époque: madame de Pompadour, madame Vigée-Lebrun...

        Merci de votre visite Alain, belle fin de journée, amitiés

    19
    Dimanche 26 Mars à 11:43

    Bonjour Cendrine,

    Il est magnifique cet hôtel particulier, une découverte pour moi. Quel beauté l'intérieur, toutes ces dorures. Et bien que d'horreurs en ces lieux, c'est horrible. On doit y penser en visiter ce magnifique hôtel non ? j'en ai froid dans le dos.

    Passe un bon dimanche, grosses bises, Véronique

      • Dimanche 26 Mars à 18:21

        Un lieu exceptionnel et méconnu dont la beauté ne peut faire oublier ce qui s'y est passé. C'est pour ça que je l'ai évoqué mais tu t'en doutes on ne trouve pas de documents parlant de cela...

        Ravie de ton petit mot, gros bisous Véronique

    18
    Samedi 25 Mars à 19:09
    Féelaure♥

    Quelle merveille cette demeure ♥ merci pour ce magnifique partage Cendrine tout est tellement beau ♥  le heurtoir du début est sublime, j'aime beaucoup aussi le portrait féminin, que de richesses dans notre patrimoine c'est vraiment sublime merci à toi de m'avoir permis de visiter cet endroit merveilleux

    Je te souhaite un doux week end & te fais de gros bisous, prends soin de toi

      • Dimanche 26 Mars à 18:23

        Merci beaucoup pour ton enthousiasme et ton charmant petit mot. C'est un lieu que nous avons pris grand plaisir à visiter Christophe et moi. Le heurtoir est superbe, j'en ai photographié plusieurs dans les environs, je ferai un article sur le sujet.

        Je te souhaite une belle soirée de dimanche, gros bisous et une farandole de pensées d'amitié

    17
    Samedi 25 Mars à 18:07

    waouwww magnifique! les détails sont sublimes et les peintures grandioses!

     sinon je voudrais pas y faire le ménage! loll

    et j'ai un faible pour le lion

    j'espère que ton we se passe bien,

     ici un beau ciel mais le vent reste froid ...

    gros bisous et a demain

     

    Photo

      • Dimanche 26 Mars à 18:25

        Le lion héraldique est très réussi! Quant aux peintures, aux sculptures, aux effets de matière, c'était vertigineux...

        Je t'embrasse, prends bien soin de toi, on papote par mail

         

    16
    Samedi 25 Mars à 17:25

    C'est étrange, Eklablog n'a pas mis ma p'tite cathédrale et je reçois tous les avis de tes commentaires ! je reviens donc vérifier que la case est décochée, il y a des petits soucis avec Ekla en ce moment, pour certains blogs en tous cas.

    Cela me donne l'occasion de t'embrasser une nouvelle fois smile

      • Dimanche 26 Mars à 18:40

        C'est bizarroïde!!! ^^ Moi aussi, je constate des choses qui ne tournicotent pas rond... Ah, le "monde" informatique, il nous rend chèvre souvent!!! Ravie que tu m'embrasses une nouvelle fois, je t'embrasse aussi winktongue

        Belle soirée ma chère Annick

         

    15
    Samedi 25 Mars à 15:28

    Bonjour  Cendrine
    c'est une merveille d'architecture ,merci de nous l'avoir présenté
     un week-end ensoleillé dans l’ensemble en Bourgogne
    je te souhaite de passer une agréable  journée  et un bon week-end
    gros bisous

      • Dimanche 26 Mars à 18:42

        Merci de ta visite et de ce gentil petit mot, belle soirée de dimanche ma chère Janine, gros bisous

    14
    Samedi 25 Mars à 13:55

    Quel magnifique hôtel particulier, ouvert pour notre plus grand plaisir au public désormais. Un grand merci ma Cendrine pour tes belles photos et tes explications si captivantes. Dis donc, c'étant une sacrée nana la comtesse, mais avec sa dot de 3 500 000 francs-or, après son divorce, elle pouvait sillonner les océans sur son yacht à la recherche de pièces rares pour ses nombreuses collections ... 

    Il fait grand soleil depuis ce matin, et le printemps semble enfin arrivé pour 4/5 jours d'après la météo, malgré un petit vent d'est frais. Grâce à l'exposition plein sud de la maison et de la véranda, la chaleur rentre et cela fait un bien fou.

    Bises et bon samedi.

    13
    Samedi 25 Mars à 11:26

    Quelle demeure ! j'en reste sans voix (si je puis dire ^^), heureusement mes doigts s'en remettent et acceptent d'écrire.
    Tu le sais, j'aime ces endroits d'un autre temps, ces splendeurs d'une richesse incroyable. J'ai remarqué ce bas relief immense avec ce grand monsieur portant un p'tit enfant ! du jamais vu ! en tous cas pour moi.

    Je découvre donc avec un immense plaisir et ton article est très complet.
    Merci beaucoup Cendrine de compléter ainsi mon savoir sur Paris et ses richesses, son histoire et ses hautes personnalités.

    Bonne journée et gros bisous

    12
    Samedi 25 Mars à 11:22

    Accueil

    Bonjour Cendrine, merci de nous faire découvrir par tes belles photos cette demeure parisienne..

    Bon samedi, gros bisous

    11
    Samedi 25 Mars à 08:45

    Wouah que c'est beau !!!

    C'est toujours passionnant  de te suivre 

    Tes recherches sont toujours passionnantes 

    Bonne journée à toi 

    Gros bisous cendrine 

    10
    Albiréo
    Samedi 25 Mars à 08:36

    Bonjour Cendrine,

    Somptueux me semble le mot juste pour cette merveilleuse demeure ! Merci pour cette belle balade dans les pas de la comtesse.

    Bon week-end, bises

    9
    Samedi 25 Mars à 06:34

    Paris est parsemé de véritables petits trésors comme cette demeure..

    Magnifique!

    Merci Cendrine pour le partage

    Bon et doux Samedi 

    Bisous

    timilo

    8
    Vendredi 24 Mars à 21:03
    jill bill

    Bonsoir Cendrine, prestigieuse demeure c'est le mot !!! J'ai déroulé avec plaisir les photos de ce lieu extraordinaire... ah la vie de château ! Bonne soirée et bon W-E, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :