• Valentines Galantes

     

    Image001.jpg

     

    Voici la mi-février et son cortège de giboulées scintillantes, en attendant les caprices météorologiques de mars, d'avril ou de mai...

     

    Et voici les Valentines Galantes, messages d'amour colorés que l'on s'adressait jadis en les achetant par exemple sur le Pont-Neuf à Paris.

     

    Je reprends ici l'un de mes textes fétiches, écrit il y a quelques années et j'y ajoute des illustrations collectées au fil du temps. J'en ai trouvé plusieurs sur la toile et d'autres viennent de ma collection personnelle...

    Image002.jpg

     

     Je vous souhaite une bonne dégustation de ces Valentines d'Amour en n'oubliant pas que l'Amour se célèbre tous les jours avec des petits riens qui enchantent le cœur et l'âme.

     

    Tous les jours, avec des attentions sincères et vives et aussi le 14 février, en prenant plaisir à célébrer une fête venue du fond des âges...

     

    Très Joyeuse Saint-Valentin !

     

     

    Image003.jpg

     

    Au XVe siècle, il était d'usage de faire parvenir à sa bien aimée des messages d'amour afin de célébrer le retour du printemps mais il fallut attendre le XVIe siècle pour que les lettres d'amour soient joliment qualifiées de « valentines ».

     

    Au XVIIIe siècle, on trouvait, dans toute l'Europe, de superbes valentines, décorées de cœurs, de roses et de Cupidons.

     

    A l'époque victorienne (1840-1860), en Angleterre, elles se parèrent d'un décor très subtil et gracieux. Délicatement parfumées, elles furent agrémentées de petits ornements de soie, de dentelle, de plumes, de rubans, de fleurs fraîches ou séchées.

     

    Esther Allen Howland (1828-1904), la fille d'un célèbre papetier américain, lança, vers 1850, la production en série des cartes de Saint-Valentin.

     

    Quant à la chromolithographie, procédé d'impression en couleurs mis au point par le lithographe Godefroy Engelmann (1788-1839) en 1837, elle contribua également, tout au long du XIXe siècle, à la diffusion des images de la Saint-Valentin.

     

    Image004.jpg

     

    Dans la France et l'Angleterre des XIVe et des XVe siècles, les jeunes filles choisissaient leur « Valentin », un cavalier courtois qui leur offrait des cadeaux et leur dispensait de galantes attentions.

     

    Image005.jpg

     

    Plusieurs « Valentin » sont fêtés le 14 février, en France et dans d'autres pays, ce qui n'a pas manqué d'attirer l'attention des mythologues et des historiens. Une telle mise en lumière ayant généralement pour effet de « camoufler » un substrat de divinités pré-chrétiennes.

     

    Image006.jpg

     

    La légende de Saint-Valentin naquit sous le règne de l'empereur Claude II, dit le Gothique (214-270). En proie à certaines difficultés pour constituer ses légions, Claude fit interdire, en l'an 268, les fiançailles et les mariages sur l'ensemble du territoire qu'il dominait mais un prêtre nommé Valentin choisit de braver ses ordres et d'unir secrètement les jeunes couples. L'empereur le fit arrêter et condamner à mort par décapitation.

     

    Dans sa prison, Valentin rencontra Augustine, la fille de son geôlier, une jeune aveugle à qui il rendit la vue, grâce à des prières. Elle prit soin de lui et il lui adressa, avant son exécution, une lettre qu'il aurait signée « Ton Valentin ».

     

    Dans la Légende Dorée de Jacques de Voragine, Valentin fut emprisonné pour avoir refusé de se prosterner devant les divinités de Rome. Il s'éprit de la fille de l'empereur Claude, une jeune aveugle qu'il s'efforça de guérir. L'empereur promit de se convertir si l'issue était heureuse mais Valentin subit tout de même le martyre. Il laissa à la demoiselle de son cœur un billet doux qui devint une « Valentine ».

     

    Image007.jpg

     

    Cette belle et tragique histoire a été façonnée dans un but politique et religieux, celui de « gommer » le souvenir érotique des Lupercales, fêtes de la fertilité célébrées jadis à Rome, le 15 février.

     

    Les prêtres de Lupercus, le dieu loup de la fécondité, couraient dans la ville, vêtus de peaux de chèvre. Ils fouettaient, avec des lanières en cuir de chèvre, les femmes qui croisaient leur chemin, afin de stimuler leur pouvoir de fertilité. La course sauvage des Luperques avait pour but de purifier la cité, d'éloigner les démons et les épidémies et de repousser les êtres atteints de lycanthropie.

     

    Lupercus était le protecteur des animaux à cornes, des troupeaux et des futures récoltes. On organisait en son nom une « loterie d'amour ». Les jeunes hommes tiraient au sort le nom de la jeune fille qui deviendrait leur « compagne des festivités » et sur laquelle ils veilleraient, l'espace d'une année.

     

    Image008.jpg

     

    En l'an 496, le pape Gélase Ier décida de contrer les survivances des Lupercales en instituant la Saint-Valentin. La fête romaine, tissée de coutumes païennes, disparut au profit de célébrations plus « convenables » mais il fallut attendre la fin du XVe siècle pour que, sur l'initiative du pape Alexandre VI, Valentin devienne le patron officiel des amoureux.

     

    Image009.jpg

     

    Saint patron des amoureux, Valentin est aussi très intéressant par les pouvoirs qui lui sont attribués dans le folklore de France et d'Europe.

     

    Tel un Cupidon, il s'efforce d'unir les amants mais il veille ensuite à la bonne santé du couple. On l'invoque pour fortifier le cœur, apaiser les tourments physiques et moraux, les rhumatismes, les douleurs récurrentes, faire tomber la fièvre, purifier le sang. En Belgique, il est considéré comme un protecteur contre les blessures et les hernies.

     

    Dans la région d'Hurtigheim, en Alsace, on trouve dans certaines chapelles des statuettes de Saint-Valentin, réputées apaiser les rhumatismes. Les personnes souffrantes offrent au saint une poule noire.

     

    Depuis fort longtemps, Valentin est le protecteur des nourrissons contre la mort subite. Il repousse les maladies qui touchent les animaux, détruit la vermine et garde les cultures contre les caprices de la météorologie.

     

    Il préserve les terres de la sécheresse et règne sur le vent comme en témoigne un vieux dicton du Centre de la France:

    « Jour de Saint-Valentin

    Vent au moulin ».

     

    Dans le vieux Nice, on avait coutume de dire:

    « Danse à la Saint-Valentin

    Soleil sur le chemin ».

     

    Comme le fait remarquer Philippe Walter dans son passionnant ouvrage intitulé Mythologie chrétienne, Fêtes, rites et mythes du Moyen Âge, Valentin est un saint très mystérieux, fêté à la période du Carnaval et entretenant avec celle-ci des rapports très étroits. Il se présente comme la forme christianisée d'une vieille divinité pré-chrétienne « possédant la syllabe val dans son nom ou son surnom ». P.88. Sa décapitation s'inscrit, à l'instar de celle des géants de Carnaval, dans un cycle solaire et cosmique de mort et de renaissance.

     

     

    Image010.jpg

     

    Les Amours des Oiseaux

     

    Image011.jpg

     

    La Saint-Valentin est associée aux parades nuptiales des oiseaux qui commencent à s'accoupler et sont considérés comme les messagers du printemps. Au cours de leurs voltes amoureuses, ils se livrent à des jeux mêlés de chants qui stimulent l'éveil des puissances naturelles.

     

    Image012.jpg

     

    Ils accompagnaient dans l'Antiquité les Gamélies athéniennes, célébrations rituelles des noces de Zeus et d'Héra qui se déroulaient de la mi-janvier à la mi-février. On offrait à la déesse des oiseaux sacrés, d'un blanc immaculé, tandis que les fiancés échangeaient des vœux d'amour en buvant du vin dans des coupes en forme d'oiseaux.

     

    L'image des oiseaux a souvent été utilisée de manière symbolique pour représenter les élans de l'amour. Le verbe « oiseler », très employé au XVIIIe siècle, signifie d'ailleurs « faire l'amour ».

     

    Image013.jpg

     

    Image014.jpg

    Oracles de l'amour et du printemps, médiateurs entre les hommes et les esprits de la Nature, les oiseaux sont dotés de capacités surnaturelles, au moment de la Saint-Valentin. Ils dévoilent dans les rêves des renseignements précieux sur la future épouse ou le futur mari. Ils font croître les bourgeons en battant des ailes. La tradition préconise de faire un vœu, en tenant une plume ramassée quelques instants après le lever du soleil.

     

    Image015.jpg

    Pendentif de 1940

     

    Le rouge-gorge qui sautille dans la rosée ou qui agite un brin d'herbe évoque un mariage avec un voyageur ou un marin.

     

    La présence d'un moineau au petit jour près de la chambre augure d'un mariage d'amour.

     

    Le chardonneret signale à la jeune fille qui l'aperçoit qu'elle fera la connaissance d'un riche parti.

     

    Un vol de cygnes présage d'un mariage heureux mais un merle posé sur l'appui de la fenêtre annonce la venue d'un beau parleur.

     

    Deux colombes qui s'embrassent sous le gage d'une union prospère et sans nuages.

     

    La vue d'une mésange signifie que les époux auront de nombreux enfants. Ce ne sont que quelques exemples emblématiques de l'importance que nos ancêtres accordaient à cette période de l'année...

     

    Image016.jpg

     

    Quant aux amoureux de la Saint-Valentin, dans le doux pépiement des oiseaux, ils allaient autrefois à la fête des Brandons, le premier dimanche de Carême. Les futurs couples échangeaient des présents et des baisers autour d'un grand feu puis les garçons allaient « brandonner » à travers les champs et les vignes. Par ce geste à caractère magique, (brandir un bâton autour duquel crépitait un brin de paille enflammé), ils voulaient stimuler la croissance des futures récoltes et attirer la prospérité sur les champs et sur leurs familles.

     

    Image017.jpg

     

    Afin de voir en rêve leur futur amoureux, les jeunes filles avaient l'habitude de cueillir, après les douze coups de Minuit, le 14 février, cinq feuilles de laurier. Elles en épinglaient une à chaque extrémité de leur oreiller et plaçaient la cinquième au milieu. Puis elles récitaient sept fois la prière suivante avant de s'endormir: « Ô grand Saint-Valentin, protecteur de ceux qui s'aiment, fais que je puisse voir en mon dormant celui qui sera un ami fidèle et un merveilleux amant ».

     

    Une vieille coutume préconisait de porter des crocus jaunes dans les cheveux au lever du soleil pour attirer l'époux de ses rêves.

     

    Un autre rituel d'amour consistait à frotter doucement la surface d'un miroir avec un tissu rouge avant d'ouvrir la fenêtre et d'allumer deux chandelles rouges. On étudiait ensuite les formes qui se dessinaient à la surface du miroir, les taches de lumière, les cristallisations et les effets de givre, afin de connaître les secrets d'un futur époux.

     

    Image018.jpg

     

    Pendant des siècles, dans le Kent, en Angleterre, les jeunes filles fabriquaient un « homme de houx » et les jeunes hommes une « demoiselle de lierre ». Ce couple végétal était promené dans les rues et symboliquement marié avant d'être brûlé, avec les cadeaux de sa dot. Les cendres recueillies étaient répandues dans les champs pour stimuler la croissance des jeunes pousses.

     

    A Anvers, en Belgique, les jeunes filles recevaient de la part de leurs admirateurs des effigies du Greef, un personnage en spéculoos ou en massepain. Le nombre de figurines à croquer qu'elles obtenaient était proportionnel à l'affection qu'on leur portait.

     

    Image019.jpg

     

    Image020.jpg

    Le cœur, siège de l'amour, de la vie et de l'âme, organe des fluides et de la circulation sanguine, est le motif magique par excellence...

     

    Image021.jpg

    Le cœur percé d'une flèche évoque l'amour et la passion mais se présente aussi comme un symbole protecteur contre les dangers et les maléfices.

     

    Image022.jpg

     

    Image023.jpg

    Quant à la rose rouge, elle est un emblème de désir et de passion mais aussi un gage d'amour et de fidélité. La rose rose évoque la délicatesse des sentiments.

     

    Image024.jpg

     

     

    Je publierai dans quelques jours le billet que j'ai écrit sur les Amoureux de Peynet... En attendant, chers aminautes, je vous souhaite de savourer le bonheur et l'amour à pleines bouchées. Gros bisous tendres et passionnés !

     

    Image025.jpg

    Plume

    « Bruno Cazarré, GalacticonEleanor Fortescue-Brickdale, entre Préraphaélisme et « Fantasy » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    35
    Jeudi 28 Février à 17:24

    Avec un jour d'avance , je te souhaite un beau mois de mars 

    Comme j'ai dû te le dire je suis fan des cartes postales anciennes 

    Bonne journée 

    Bises 

    34
    Vendredi 22 Février à 17:59

    Bonsoir Cendrine,

    Un petit bonsoir de la parisienne de Rambouillet lol !!

    Il y a comme un air de printemps qui flotte ... enfin !

    Passe une bonne soirée, grosses bises, Véronique

     Résultat de recherche d'images pour "carte bon week end"

    33
    Vendredi 22 Février à 10:11

    La création du jour

    Bonjour VCendrine, 

    le soleil brille ce matin, déjà 10° .. Nous irons peut-être promener Jade à la mer tantôt..

    Bonne journée, gros bisous

    32
    Vendredi 22 Février à 03:12

    Bisous et pensées chère Cendrine ainsi qu'une bonne fin de semaine

    31
    Jeudi 21 Février à 18:58

    Bonsoir Cendrine,

    Un petit bonsoir de Rambouillet. Prends soin de toi. Grosses bises, Véronique

    Résultat de recherche d'images pour "photos de chats roux"

    30
    Jeudi 21 Février à 10:37

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de tes visites et des gentils commentaires que tu déposes sur chaque article..

    J'espère que ta santé est bonne en ce moment..

    Bonne journée, gros bisous

    29
    Jeudi 21 Février à 10:18

    Ton billet est très beau, j'adore toutes ces cartes.

    Je n'en savais pas autant sur cette fête, le saint et ces légendes et traditions.

    Merci, Cendrine.

    Passe une douce journée. Bises.

    28
    Jeudi 21 Février à 03:22

    Un petit coucou chère Cendrine , je t'espère bien également .

    Certaines journées ne sont pas très paisibles surtout lorsque nous devons faire des démarches ( il me met la pression ) 

    Lorsque rien n'est prévu il se comporte autrement .

    Son traitement a été légèrement  augmenté afin de prévenir ses crises

    Ce n'est pas simple de trouver le traitement idéal  ( je ne veux pas non plus qu'il soit un zombie )

    De gros bisous d'amitié chère Cendrine , je ne t'oublie pas et te dis de tout coeur merci 

     

    27
    Mercredi 20 Février à 18:23

        Résultat de recherche d'images pour "Gifs les amoureux de peynet"

    Bonsoir Cendrine,

    Merci pour ton gentil commentaire. Moi aussi j'adore les couchers de soleil, et il paraît que ça porte bonheur ... 

    Tu sais je n'ai pas beaucoup de temps pour mon blog, mais bon je pense que cet été, j'aurai plus de temps.

    Prends soin de toi surtout. Bonne soirée, grosses bises, Véronique

    26
    Mercredi 20 Février à 10:33

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    il va faire beau aujourd'hui, le soleil brille, il fait déjà 12°...

    Bonne journée, gros bisous

    25
    Mardi 19 Février à 08:46

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de venir chaque jour sur mon blog, tes visites me font plaisir..

    le soleil est absent ce matin, il y a des nuages et il ne fait que 6°...

    Bonne journée, gros bisous

    24
    Lundi 18 Février à 10:46

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    le beau temps continue, un peu plus frais cette semaine..

    Bonne journée, gros bisous

    23
    Lundi 18 Février à 08:28

    Ce sont de bien jolies légendes qui nous sont décrites. Et, comme toujours, l'iconographie est superbe.

    Merci pour ce beau travail en cette période qui a déjà des relents de printemps.

     

    22
    Dimanche 17 Février à 12:04

    Des légendes, des rites, des dictons, des paroles païennes ou d’Évangile comme j'adore. Tout le matériau des belles histoires d'amour!

    21
    Dimanche 17 Février à 09:24

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    je suis contente que l'article sur Hervé Bazin t'ai plu..

    Bonne journée, gros bisous

    20
    Dimanche 17 Février à 02:19

    Oui chère Cendrine désormais je parviens à dormir là je suis  tard car je regarde on n'est pas couché et je fais des essais ( des montages de mes créations pour mettre sur YouTube ) je débute depuis deux semaines mais ça me plaît bien . 

    Hier nous sommes sortis car nous avons un temps de printemps ( une marche d'une heure  , pour ne pas lui déclencher une crise alors 

    qu'il peut faire beaucoup plus physiquement . L'année dernière au printemps nous faisions des marches de deux heures et plus

    il n'est pas impotent loin de là . C'est plutôt son comportement qui me surprend toujours car il a des crises d'hyperactivité et c'est fatiguant

    de suivre son rythme . Sa maladie n'a pas empirée et demeure stable dans l'ensemble . Tu sais il n'est pas sot , il parle l'anglais couramment et l'espagnol ( il est doué pour tout ça ) il a une très bonne mémoire donc les médecins et psy ne comprennent pas bien son cas .

    En groupe c'est catastrophique( (  à  l'hôpital de jour  ils ne voulaient plus de lui à cause de son hyperactivité il devenait un moulin à parole

    alors les personnes du groupe qui étaient déprimées ainsi que les éducateurs n'ont pas souhaité le revoir et je crois que de toute façon ce n'est pas sa place . . . 

     

    Je te fais de  gros bisous et te remercie de tes belles visites et ton image est superbe 

    Je te mets un lien de YouTube si tu veux regarder et si tu as un compte tu peux aussi t'abonner

     

    https://www.youtube.com/watch?v=XupvyP6405E&t=2s

    19
    Samedi 16 Février à 16:34

    Hello Chers Abonnés

    Suite à de nombreux abonnés supprimés par ob. J’ai fait une réclamation auprès de l’administration. Voici leur réponse

     

    Vous êtes plusieurs à remonter cette disparition d'abonnés. Un ticket d'incident est en cours auprès de l'équipe technique, je vais y ajouter votre blog. 

     

    On ne sait pas ce qu'il s'est produit et rassurez-vous, nous ne nous amusons pas à supprimer des abonnés par pur plaisir. 

     

    Merci de votre compréhension. 

    Julie C.

     

    Je vous conseille donc de vous réinscrire à la newsletters de mon blog

    Merci

    Bon Week end

     

    Pat

    18
    Samedi 16 Février à 15:46

    quel bel article Cendrine tu nous offre ,après une petite opération de grains de beauté me revoilà,j'espère que tu vas bien,  chez nous il fait un soleil magnifique ont dirait le printemps,je te souhaite un très bon Samedi,bises

    17
    Samedi 16 Février à 10:46

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, 

    c'est avec plaisir que j'ai regardé à nouveau toutes ces jolies cartes anciennes..

    Bonne journée, gros bisous

    16
    Samedi 16 Février à 10:09

    je me souviens l'année dernière que tu avais fait également un superbe article sur Valentin mais j'avoue que je n'avais pas tout retenu

    Là, en revanche je vais tâcher de me souvenir de ramasser une plume d'oiseau pour faire un voeu ! 

    merci pour toutes ces recherches 

    bonne journée et bon week end 

    je profite du beau temps , pas trop derrière l'ordi en ce moment 

    15
    Vendredi 15 Février à 10:30

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    un article magnifiquement illustré et documenté sur la Saint Valentin.

    Bonne journée, gros bisous

    14
    timilo
    Vendredi 15 Février à 05:56

    De bien jolies cartes , j'aime leur thème 

    Bravo pour ce travail ...

    Bon et doux Weekend Cendrine

    bisous

    timilo

    13
    Jeudi 14 Février à 20:05

    to my valentine
    tu es une fée divine
    tes cartes postales d'amour
    dans le coeur pour toujours
    pas de piége chez toi une chance
    merci pour ces moments doux et intense
    je t'embrasse
    VL/Claude


    12
    Jeudi 14 Février à 18:17
    Bonsoir Cendrine,
    Un article vraiment très instructif et bien complet. Pour moi la saint Valentin c'est le renouveau. C'est la préparation du printemps. Les animaux, les oiseaux s'accouplent, les bourgeons sont prêt à exploser. Et les jours rallongent, youpi !
    Ce matin j'ai vu ma première abeille et mon premier papillon.
    Je te souhaite une bonne soirée, prends soin de toi, grosses bises Véronique
    11
    Jeudi 14 Février à 18:11

    Bonsoir et bravo pour tes billets dont on ne voit pas la fin mais faut quand même s'arrêter ! Merci merci !

    Bisous !

    10
    Jeudi 14 Février à 17:50
    Véronique

    une belle illustration pour parler de l'amoureuse ! personnes nées le 6 du mois ou en juin ou ayant un chemin de vie 6.Cendrine , mon Amie

    Je t'écris alors que le soleil descend doucement sur l'horizon . Une belle journée s'efface peu à peu .La nature nous a offert son coeur ensoleillé aujourd'hui . Tout fourmille de vie autour de nous . Les oiseaux se mettent deux pas deux et ça gazouille le matin . Pas de doute , y'a d'lamour dans l'air wink2

    Je me suis promenée ce matin avec une amie au coeur d'un marais . L'amour était là , tapi dans chaque bourgeon prêt à éclore , dans chaque rayon de soleil qui se faufilait entre les branches encore nues des arbres , un écureuil nous a accompagnées et à sa vue , j'ai dit " Regarde , c'est notre Valentin" et nous avons ri . Un bon moment d'amitié partagé avec beaucoup d'amour .

    Tu nous offres un article d'une très grande richesse et même si les coutumes divergent et que le commercial a banalisé la fête de l'amour , Valentin vibre en nous .

    Alors Bonne fête aux amoureux ! Et comme on dit chez les lutins , «Les humains ont une fête de l’amour pour ne pas oublier qu’il existe. Alors que l’amour, ça se fête tous les jours ! » wink2

    Et ce soir , sur le rebord de ma fenêtre , j'allumerai une bougie , flamme d'amour .

    Je te souhaite une douce soirée gourmande ma Petite Fée et tout plein d'amour encore et toujours

    Véronique

    L’image contient peut-être : texte

    9
    Jeudi 14 Février à 17:40
    feelaure♥

    Coucou Cendrine,

    Oh là là quelle merveille ce billet Cendrine, tu te doutes bien que je me suis régalée avec toutes ces traditions, citations et images, un pur bonheur  

    Je connaissais certaines citations sur les oiseaux, et j'en découvre de nouvelles grâce à toi que je vais recopier dans mon petit carnet que je dédie aux citations et autres belles histoires sur les oiseaux que tu m'avais offert (celui avec le couple de mésanges bleues et leur nid 

    Je vous renouvelle tous mes souhaits pour une belle Saint Valentin, profitez bien de votre journée et de votre soirée

    De gros bisous à vous partager

    8
    Jeudi 14 Février à 17:40

    De très belles estampes , ton billet change de l'ordinaire et j'aime beaucoup 

    Cette année je n'ai pas pensé à ouvrir mon album de vielles cartes , trop tard ...

    Bonne fin de journée 

    Bises 

    7
    Jeudi 14 Février à 17:19

    Attention, les avis des articles de OB atterrissent dans les spams ou bien ne sont pas reçus correctement

    Merci

     

    @+ Pat

     

    6
    Jeudi 14 Février à 14:46

    Bonjour 

    Merci de ces jolies cartes et des rappels des croyances er coutumes delà St Valentin.

    bon soleil.

    Helene.

    5
    Jeudi 14 Février à 14:21

    Bonjour Cendrine 

    Qu'est ce que toutes ces cartes sont belles 

    Elles nous interpellent de par leur diversité à etre là a chaque fête ..c'est dommage que cela ne se fasse plus..

    Merci encore pour cette magnifique page 

    Bonne St Valentin a toi et ton epoux 

    Gros bisous

    4
    Jeudi 14 Février à 13:58

    Hello Cendrine

    Le proverbe du vieux Nice, ils étaient pratiquement sur de trouver du soleil sur le chemin en direction de la Promenade des Anglais hi hi hi

    Je te souhaite une bonne Saint Valentin. Pour nous cette date de 2019 va correspondre à nos 40 ans de mariage....

    bizz

    Pat

    3
    Promeneur75
    Jeudi 14 Février à 13:57

    Très chère Plume Fée !

    Merci pour ce superbe article très riche en images et en explications sur le folklore associé à cette période.

    Tous ces moments ont leurs importances dans l'année. Ils rythment le temps qui passe et la vie. Ils sont toujours l'occasion de fêter quelque chose. Et pour fêter c'est toujours mieux de le faire à plusieurs ( deux comme ici c'est déjà être plusieurs).

    D'ailleurs n'est-ce pas là le grand secret du chemin de la vie : partager!

    Partage ou recherche d'un sentiment . Bien évidemment nous avons tous (du moins les gens normaux, pas les grincheux) envie de matérialiser ce sentiment dans un symbole comme un cadeau. Témoignage de son amour et qui reste au delà de la période comme le souvenir de cet instant. Et un vrai cadeau, avant tout, doit être en adéquation avec ce que l'on connaît de la personne à qui on l'offre. Qu'importe le prix que l'on y met. Parfois une simple carte, quelques mots couchés sur le papier sont de beaux cadeaux quand ils sont écrits avec le cœur.

    Juste encore une fois tout cela pour vous dire un grand merci ô poétesse incomparable pour tous vos articles formidables.

     

    2
    Jeudi 14 Février à 13:48

    Coucou Cendrine.

    Superbe billet et que de "Valentine" toutes aussi belles les unes que les autres. Je te souhaite également une bonne Saint Valentin auprès de ton chéri ma toute belle. Le mien est parti faire la sieste et je m'apprête à descendre dans le bourg tellement il fait beau. Il ne faut pas que j'oublie mon APN.

    Je t'embrasse amicalement ma douce Cendrine. De gros bisous à vous deux.

    1
    Jeudi 14 Février à 13:35

    Oui aux cartes, comme pour la sainte Catherine ,-) j'ignorais qu'en Belgique il protège de la sorte, mon époux ayant été opéré de deux hernies en novembre suite à notre déménagement !! Merci Cendrine et heureux 14  février à vous deux et tous les amoureux, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :