• Eleanor Fortescue-Brickdale, entre Préraphaélisme et « Fantasy »

     

    Image001.jpg

    L'invité inattendu et la fiancée de la nuit, 1906

     

     

    Image002.jpg

     

    Elle aimait les mondes féeriques de l'ancienne Angleterre, la poésie d'Alfred Tennyson (1809-1892), les œuvres de William Shakespeare (1564-1616), la littérature néo-gothique et les héroïnes qui ont nourri l'esprit des contes et des ballades populaires.

     

    Promenade à travers un univers subtilement enchanté, celui d'Eleanor (Mary) Fortescue-Brickdale (1872-1945), illustratrice, aquarelliste et peintre britannique de sensibilité Préraphaélite.

     

    Image003.jpg

    Le Monde des Amoureux

     

    L'inspiration d'Eleanor est associée au Préraphaélisme dit de la seconde génération ou Néo-Préraphaélisme, en vogue à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, qui s'est étendu, au-delà de la peinture, à des supports comme la tapisserie, le mobilier, la photographie... Artiste reconnue en son temps, passionnée par l'Esthétisme, elle rendit hommage, tout au long de sa vie, aux maîtres fondateurs du Cercle Préraphaélite, en l'occurrence Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), John Everett Millais (1829-1896) et William Holman Hunt (1827-1910).

     

    Image004.jpg

    Photo de l'artiste, réalisée vers 1900.

     

    Éléments biographiques :

     Eleanor Fortescue Brickdale naquit à Upper Norwood, dans le Surrey, un comté du sud-est de l'Angleterre, le 25 janvier 1872. Ses parents se nommaient Matthew et Sarah. Son père était avocat.

     A l'âge de 17 ans, elle fut élève à la Crystal Palace School of Art, Science and Litterature, établissement prestigieux ouvert en 1854 et elle étudia, entre 1896 et 1900, à la Royal Academy où elle se lia d'amitié avec le peintre et professeur Byam Shaw (1872-1919).

     En 1897, elle reçut un prix pour une composition intitulée Spring et en 1899, elle se fit connaître par une œuvre ambitieuse intitulée The Pale Complexion of True Love (Le pâle caractère du véritable amour). Le sujet du tableau étant associé à la pièce Comme il vous plaira, de William Shakespeare (1564-1616).

     

    Image005.jpg

    The Pale Complexion of True Love

     

    « Comme il vous plaira... » Une délicieuse comédie pastorale écrite en 1599 et fondée sur le travestissement et les surprises de l'amour. L'action se déroule dans une forêt luxuriante où chaque scène est profondément initiatique. Je garde d'excellents souvenirs de cette lecture...

     

    Image006.jpg

     

    Sur un grand nombre de thèmes shakespeariens mais pas seulement, Eleanor réalisa, tout au long de sa vie, des aquarelles qui connurent un grand succès (elle appréciait particulièrement La Tempête) et des huiles sur toile, imprégnées de puissance narrative, qui furent présentées à la Royal Academy.

     

    Image007.jpg

     

    Dans les années 1900, elle exposa des œuvres à la Galerie Préraphaélite Dowdeswell, un lieu artistique de renom ouvert en 1880 par le collectionneur Charles William Dowdeswell (1832-1915) et en 1902, elle fut la première femme à devenir membre de l'Institut des Peintres à l'Huile.

     

    Image008.jpg

    Parmi les fleurs

     

    Son exposition d'aquarelles se nommait « Such Stuff as Dreams Are Made of ! » soit « Les choses dont les rêves sont faits », un thème issu de La Tempête de William Shakespeare.

     

    Image009.jpg

    Allégorie de la Chance, 1901

     

    Dans la deuxième décennie du XXe siècle, elle dispensa des cours à la Byam Shaw School of Art qui avait été fondée par Byam Shaw en mai 1910 et en 1919, elle devint membre de la Royal Watercolor Society.

     

    Image010.jpg

    Allégorie de la Richesse

     

    Elle travailla dans le domaine de la littérature enfantine, réalisa des illustrations pour des ouvrages comme « A Cotswold Village » de Joseph Arthur Gibbs (1867-1899) et composa, en 1905, de ravissantes saynètes pour les poèmes d'Alfred Tennyson (1905) et de Robert Browning (1812-1889). Elle illustra aussi le Golden Treasury, une anthologie populaire de la poésie anglaise écrite par l'auteur et historien anglais Francis Palgrave (1788-1861).

     

     

    Image011.jpg

    Blush (Rougeur)

     

     A l'initiative des éditeurs londoniens Hodder et Stoughton, elle conçut, en 1915, des saynètes colorées pour Le Livre des Chansons et Ballades anciennes d'Angleterre et en 1919, pour les mêmes éditeurs, elle illustra Le Livre d'Or des Femmes Célèbres (Golden Book of Famous Women). Un recueil qui présente des portraits d'héroïnes de la mythologie, du folklore, de la littérature et de la poésie.

     

    Image012.jpg

     

    Pendant la Première Guerre Mondiale, elle élabora des affiches pour plusieurs administrations de Grande-Bretagne et quand la guerre fut terminée, elle créa une série de vitraux commémoratifs. Elle eut d'autant plus de mérite qu'elle était épuisée et confrontée à la cécité...

     

    Cette grande dame des arts repose à Londres, au cimetière de West Brompton.

     

    Image013.jpg

     

     

    Le Livre d'Or des Femmes Célèbres (Golden Book of Famous Women)

     

    Image014.jpg

    Titania et Bottom, personnages issus du Songe d'une Nuit d'Été de William Shakespeare (1564-1616).

     

    Titania, la reine des fées, est l'épouse d'Obéron, le roi du Petit Peuple. Ces deux-là s'aiment passionnément mais, dotés d'un caractère ombrageux et de grands pouvoirs magiques, ils se disputent souvent ! Ils se jouent des tours, se lancent des sortilèges puis se réconcilient, ce qui fait le bonheur des lutins et des fées.

     

    La scène illustrée par Eleanor Fortescue-Brickdale montre Titania, victime d'un sort orchestré par son coquin de mari ! Obéron a demandé au lutin Puck de verser sur les paupières de Titania endormie le suc d'une plante magique, substance ayant pour effet de rendre Titania temporairement amoureuse, à son réveil, du premier « mâle » qu'elle apercevrait. Pour pimenter son sort, Obéron a métamorphosé un voyageur de la forêt, un tisserand nommé Nick Bottom en homme à tête d'âne !

     

    L'âne... animal associé à la sorcellerie du terroir, aux divinités nordiques (dieux Ases) ou au dieu Priape dans l'Antiquité... Un initiateur au caractère érotique, maître de sarabandes endiablées et aussi un symbole de sottise et de paresse en fonction des traditions. Créature fort intéressante à étudier via l'ouvrage d'Apulée (125-170 après J.-C) intitulé Les Métamorphoses ou L'Âne d'Or...

     

    Shakespeare s'amuse par cette transformation à décrire le caractère facétieux et débridé du Petit Peuple, l'âne étant le plus souvent considéré comme un maître de l'énergie sexuelle. Obéron « offre » à Titania un amant qui incarne les forces satyriques, un substitut pour lui dire, à sa manière, qu'il la désire et qu'elle le rend fou.

     

    Quelques scènes plus tard, Obéron restitue sa tête humaine à Bottom et s'excuse auprès de Titania puis les époux se renouvellent leurs vœux d'amour...

     

     

    Image015.jpg

    Héloïse (1100-1164) et Abélard (1079-1142), célèbres et infortunés amants...

     

     

    Image016.jpg

    Béatrice Portinari (1265-1290) et Dante (1265-1321)

     

    Béatrice était la muse et le grand amour du poète florentin Dante. Ils tombèrent amoureux dans l'enfance. Béatrice avait huit ans et Dante, neuf ans...

     

    Image017.jpg

    Laure de Noves (1308 ou 1310-1348) et Pétrarque (1304-1374)

     

    Laure de Noves, dite la belle Laure, fut la muse du poète Pétrarque et l'aïeule du Marquis de Sade.

     

    Image018.jpg

    Jeanne d'Arc (1412-1431)

     

    Image019.jpg

     La reine Catherine d'Aragon (1485-1536)

     

    Image020.jpg

    Catherine Douglas, alias Kate Barlass, figure célèbre du monde anglo-saxon, tenta d'empêcher l'assassinat du roi James Ier d'Écosse, le 20 Février 1437.

     

    Image021.jpg

    Guenièvre/Guinevere, célèbre épouse du Roi Arthur et amante du Chevalier Lancelot...

     

    Image022.jpg

    Guenièvre

     

    Image023.jpg

    Viviane et Merlin

     

    Image024.jpg

    Jeune fille en train de coudre dans un intérieur Tudor pour l'Histoire d'Elaine d'Alfred Tennyson.

     

     

    Image025.jpg

    Rencontre avec le Petit Peuple de la Forêt

     

     

    Image026.jpg

    Petites Fées de l'ancienne Angleterre, cachées sous les digitales.

     

    Image027.jpg

     

    Dans l'univers d'Eleanor Fortescue-Brickdale, Le Petit Page, une œuvre datée de 1905 et conservée au National Museum de Liverpool, occupe une place privilégiée.

     

    Ce tableau plein de charme illustre un extrait d'une ballade anglo-écossaise intitulée « Burd Helen » « Helen de Kirkconnel » ou « Child Waters ». L’œuvre est issue des « Reliques de la Poésie anglaise ancienne » (1765) de Thomas Percy (1729-1811), évêque de Dromore en Irlande.

     

    Helen est enceinte d'un homme infidèle, considéré comme un amant sans cœur. Elle tente de suivre son « amour » en se déguisant en page et elle est représentée dans une forêt, parmi des fleurs à caractère magique comme des églantines et des sureaux...

     

    Elle s'apprête à couper sa superbe chevelure pour passer inaperçue.

     

    Image028.jpg

     

    La ballade connaît plusieurs versions... Dans certaines d'entre elles, Helen suit son amour en étant travestie en page et elle est soumise à de terribles aléas pour se rapprocher de lui. Dans d'autres versions, le cruel Child Waters la garde près de lui mais il l'oblige à revêtir des vêtements de garçon et à le servir, dans des conditions particulièrement difficiles, alors qu'elle est enceinte...

     

    En revanche, dès que Helen accouche de son enfant, Child Waters reconnaît sa paternité. Il propose le mariage à la jeune femme en lui promettant de pouvoir « porter les plus belles soies » et décide que le baptême de leur enfant sera célébré le même jour que le mariage.

     

    Helen avait été peinte par William Lindsay Windus (1822-1907), un artiste de Liverpool qui appartenait au mouvement Préraphaélite de la Première Génération. Eleanor Fortescue Brickdale lui a donné un charme bien particulier, au début de sa quête, le regard aux aguets... L'artiste fut plébiscitée par ses professeurs pour sa représentation du corps humain, son attention portée aux détails et à la beauté précieuse des couleurs. « Burd Helen » témoigne de ses magnifiques qualités.

     

    Ses autres œuvres aussi...

     

    Image029.jpg

    La princesse faisant l'école buissonnière

     

    A l'approche du Printemps, mes pensées fleuries d'amitié pour vous chers aminautes...

    Plume

    « Valentines GalantesÀ L'Arbre à Liège, une enseigne du Vieux Paris »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    56
    Lundi 8 Avril à 09:37

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    je viens de revoir ton article, il est bien plus complet que le mien...

    Bonne journée chère petite amie, gros bisous

    55
    Lundi 11 Mars à 09:10

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    j'espère que tu as passé un bon weekend, 

    Comme le temps était beau nous en avons profité pour promener Jade au bois..

    Bonne journée, gros bisous

    54
    Lundi 11 Mars à 00:38

    Je viens te souhaiter une douce semaine Cendrine 

    J'espère que tu vas bien , gros bisous

    53
    Dimanche 10 Mars à 10:09

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    c'est par une belle matinée ensoleillée que je te dépose cette photo prise il y a maintenant 8 jours..

    Bonne journée, gros bisous

    52
    Dimanche 10 Mars à 02:39

    Un coucou rapide chère Cendrine ( tu sais en ce moment c'est la cata ) 

    Enfin j'ai mis des nouvelles chez notre amie Lucette

    Gros bisous et prends soin de toi

    51
    Samedi 9 Mars à 14:45

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    un coucou tardif après une panne d'internet..

    Bonne journée, gros bisous

    50
    Vendredi 8 Mars à 10:36

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    un coucou vite fait pour te déposer cette photo et je file voir ton autre blog..

    Bonne journée, gros bisous

    49
    Vendredi 8 Mars à 07:01

    Hello Cendrine

    Les femmes ont toujours joué un rôle important dans la vie sociale, religieuse et politique du Pays de Nice. Des femmes vénérées tout d’abord comme Réparate, la sainte patronne de Nice. N’oublions pas non plus que le nom même de Nice vient d’une déesse : Nicea la déesse grecque de la victoire. La plus célèbre niçoise ayant marqué les esprits à travers les siècles, est bien évidement, Catarina Segurana, qui en 1543 sur le rempart Sincaïre eut la main lourde avec l'envahisseur franco-turc qui le méritait bien. On connaît moins Jeanne Verani qui en 1436 sonna le tocsin et souleva les Niçois, qui reprochaient justement au gouverneur savoisien Nicod de Menthon de violer leurs droits issus de la charte de Dédition de 1388. Le 6 juin 1705 l’intendant français Gayot fit pendre la jeune Catarina Ribauda qui avait eu le courage d’apporter de la nourriture aux assiégés du Château, pendant une période de trêve que les français n’ont pas respecté. Il y avait aussi les femmes ou parentes de Barbets durant l'occupation révolutionnaire puis impériale française de 1792 à 1814. Il y avait également les résistantes durant l'occupation, cette fois-ci allemande, comme Odette Rosenstock du « Réseau Marcel » qui cacha et sauva à Nice 527 enfants juifs de la déportation. Aussi comment ne pas parler de droit des femmes sans citer la niçoise Simone Veil qui nous a quitté récemment et dont le combat a permis à la femme française de disposer librement de son corps comme elle le souhaite, ce combat est toujours d’actualité encore aujourd’hui aussi bien en France qu’ailleurs dans le monde.

    Bonne journée à toutes les femmes qui viennent sur mon blog.

    Bizz

     

    Pat

    48
    Jeudi 7 Mars à 09:19

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    je suis contente que mon article d'aujourd'hui te rappelle de bons souvenirs...

    Merci pour la jolie image que tu as déposée avec ton commentaire

    Bonne journée, gros bisous

    47
    Jeudi 7 Mars à 06:21

    Merci de ton passage, je te souhaite un bon jeudi

    bizz

    Pat

    46
    Mercredi 6 Mars à 17:15

    Bonsoir ma Cendrine, j'admire ce nouvel article consacré à une grande dame de la peinture et les oeuvres que tu as choisies de nous présenter. Les tenues vestimentaires des personnages des époques Moyen-age, Renaissance sont interprétées par l'artiste de manière somptueuse et méritent que l'on s'attarde sur chaque tableau afin d'en admirer les détails. J'ai vraiment adoré la Rencontre avec le Petit Peuple de la forêt et les Petites Fées cachées parmi les digitales. Madame Eleanor Fortescue-Brickdale peint tout aussi bien un soyeux de robe, qu'un portrait délicat de jeune fille ou une mise en scène au sein de la nature. Vraiment quel talent, c'est fascinant ! Merci chère Cendrine pour cette nouvelle découverte, tu es une immense source d'enrichissement  pour tes lecteurs !

    J'espère que ta santé ne te pose pas trop de problèmes en ce moment et que tu as pu profiter de cette période printanière inattendue au possible en février ! On y a presque cru... mais il faut reconnaitre que c'était beaucoup trop tôt. Alors patience, le printemps reviendra bien un jour ! En attendant donc des jours meilleurs, je t'adresse mes pensées peuplées de fleurs et de mille couleurs en t'embrassant bien affectueusement, Shuki

     

     

    45
    Mercredi 6 Mars à 13:44

    Coucou ma Cendrine,

    Très bel article, on apprend toujours avec toi et ton savoir est bon à prendre, merci.

    J'aime ces peintures.

    Pour ce qui est du château dans ma créa, j'avoue que je ne sais pas car je l'ai pris en tube sur le net. Pas facile de dire d'ou il est, en tout cas pas de mon beau voyage en Irlande.

    Me voici, après une bonne période vacances et de très bons moments.
    J'espère que tu vas bien et que part chez toi il en est de même.
    Merci d'être toujours aussi fidèle, c'est bien chouette d'avoir de gentils amis.
    La routine à repris et bien sur pas une minute à moi.

    Le vent chez nous décoiffe tout et fait courber les arbres, c'est impressionnant. Surement les restes de cette tempête Freya...

    Je te souhaite un bon après midi en ce mercredi.

    A bientôt et gros bisous.

    Lolli

    44
    Mercredi 6 Mars à 13:05

    le bel article Cendrine j'adore la première photo pour l’encadré,j'espère que tu vas bien,nous avons du soleil mais du grand vent,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

     

    43
    Mercredi 6 Mars à 10:21

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de ta fidélité, j'aime bien lire tes commentaires..

    Le beau temps continue, il fait déjà 12° ce matin.

    Bonne journée, gros bisous

    42
    Mardi 5 Mars à 08:54

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    dommage que l'on ne puisse se rencontrer ... J'aimerai bien connaître tous les bloggeurs..

    Bonne journée, gros bisous

    41
    Lundi 4 Mars à 08:30

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    pas de soleil ce matin, le ciel est tout gris..

    Bonne journée, gros bisous

    40
    Dimanche 3 Mars à 12:13

    Passe un bon dimanche, Cendrine.

    Merci pour tout.

    39
    Dimanche 3 Mars à 09:32

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, 

    un petit coucou pour te déposer ces jolies jonquilles..

    Bonne journée, gros bisous

    38
    Samedi 2 Mars à 10:17

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de passer sur mon blog et d'y laisser un commentaire et de jolies images...

    Bonne journée, chez nous ensoleillée, gros bisous

    37
    Samedi 2 Mars à 02:13

    Un coucou chère Cendrine pour te souhaiter un bon week -end 

    De gros bisous et merci pour tes images délicieuses 

    ( Je ne sais pas où tu les trouves ) 

     

    36
    Vendredi 1er Mars à 19:02

    Cendrine , mon Amie ,

    Comment ne pas être troublée par l'univers magique de Eleanor Fortescue-Brickdale,  troublée per le charme de son art qui me parle tant. Je découvre une modernité dans ces toiles , dans son style , ses sujets , elle est intemporelle .

                      Troublée également par ton article mais troublée de bonheur de te lire . Je te remercie infiniment pour m'avoir fait connaitre plus en détail l'oeuvre complète de cette "féérique" artiste et découvrir sa biographie . La flore de ses tableaux correspond bien à mon actuelle envie de jardin , de ce fait, mon plaisir à la vue de ses tableaux que tu nous présentes en est encore accru. Ton blog est pour moi un vrai bonheur . 

    Un peu absente . Juste besoin, juste un peu de respirer sur les chemins . 

    Mars nous ouvrira les portes de la nouvelle saison . L'hiver nous a conté le printemps au cœur de février , baume de tendresse que Dame Nature nous a offert alors tout simplement , j'ai pris le temps de le savourer .

    Je te souhaite ainsi qu'à Christophe une pétillante fin de semaine au son des giboulées , des rafales de vent mais Mars est un diablotin et de son chapeau , il nous offre déjà primevères et jonquille .

    Je t'embrasse bien affectueusement 

    Véronique 

    Résultat de recherche d'images pour "fée de mars"  

     

    35
    Vendredi 1er Mars à 18:49

    Coucou Cendrine

    Quelle merveille poétique et fantastique ! J'aime bcp ton billet, cette artiste avait un talent fou... Le 1er tableau est vraiment d'une grande beauté... et quelle robe !!! La Richesse avec le petit chat est toute tendresse et finesse...  Et j'ai remarqué que certains portraits de femmes ont un visage allongé qui ressemble bcp à celui de l'artiste ... (Parmi les Fleurs, Rougeur et surtout The Pale Complexion of True Love...)

    Un grand merci pour ton billet très complet qui enchante

    Bisous

    34
    Vendredi 1er Mars à 09:59

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    le soleil est de retour ce matin, il fait 9°..

    Bonne journée, gros bisous

    33
    Vendredi 1er Mars à 01:57

    De gros bisous chère Cendrine en te souhaitant un bon WE

    Ici retour de la pluie après quelques jours de beau temps ( presque l'été ) 

    Enfin ce n'est pas un temps normal ni très sain car dans ma région nous n'avons pas eu de gelées .

    Prends bien soin de toi , tu es aussi dans mes pensées 

     

    32
    Jeudi 28 Février à 13:45

    Bonjour Cendrine,

    Tu as vu, le temps s'est bien rafraichit, dommage … Comment vas tu ? 

    Je te souhaite une bonne journée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

       

    31
    Jeudi 28 Février à 09:14

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    pas de soleil aujourd'hui, le ciel est gris..

    Bonne journée, gros bisous

    30
    Mercredi 27 Février à 17:14

    Bonsoir Cendrine,

    Tout d'abord, je tenais à te remercier personnellement, via ton blog, pour tes mots du coeur, de soutien, de réconfort, lors de la perte d'un être très proche de moi, au sein de ma famille. Tes mots chaleureux, réconfortants dans ces heures si difficiles à vivre m'ont fait du bien....il faut du temps au temps et continuer de vivre en ne cessant de faire vivre ceux et celles que l'on a aimé, profondément en notre coeur, la demeure de l'Amour et toujours honorer leur lumière, en ne les oubliant point...

    Je te remercie pour cet article qui m'a beaucoup plus, toujours un beau voyage à travers le temps, en cette artiste que je connais, dont j'ai reconnu certaines oeuvres, qui me plaisent énormément ! J'espère que tu vas bien, je sais que tu sais , ce qu'est, de traverser des heures sombres pour se battre et lutter pour vivre, pour aller toujours, malgré la douleur, vers la lumière, qui reflète, ta propre lumière intérieure. Celle d'une combattante face à la vie et ses aléas, pour vivre chaque instant présent, au plus près du bonheur, dans la chaleur, l'amour, l'amitié, et la joie de partager toutes tes richesses intellectuelles, humaines, partager ton amour de la vie et des autres, soit en remercier mon âmie.

    Très bel article Cendrine, prends soin de toi mon amie, je t'embrasse avec toute ma tendresse,affection.

    Ma rose d'amitié,

    CorpsRimes, gros bisous en parfum de roses.

    PS : Je n'arrive pas à aller sur ton autre blog, plateforme OVER BLOG, et cela existe aussi sur d'autres sites d'ami(e)s, qui sont sur cette même plate-forme. Mais je reviendrai te lire, c'est promis.

     

    Image associée 

    29
    Mercredi 27 Février à 16:06

    un magnifique article Cendrine avec de belles photos,j'espère que tu vas bien,,il fait un soleil magnifique hier j'ai tondu c'est presque le printemps,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    28
    Mercredi 27 Février à 09:32

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de ta visite et de la belle image que tu y a déposée,

    peut-être une idée de faire un article de ce peintre, je vais regarder sur internet ce que je trouve..

    Bonne journée, gros bisous

    27
    Mardi 26 Février à 10:38

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    le beau temps continue, déjà 16° ce matin...

    Bonne journée, gros bisous

    26
    Lundi 25 Février à 17:33

    Bonsoir Cendrine,

    Ah j'aime beaucoup Eleanor Fortescue-Brickdale. Elle avait un talent fou et ses œuvres nous font rêver … 

    Encore un excellent article et beaucoup de recherches. Merci … 

    Je  te souhaite une bonne soirée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

    25
    Lundi 25 Février à 12:37
    feelaure♥

    Coucou Cendrine,

    Des oeuvres qui me sont inconnues et que je découvre grâce à toi, merci pour ce très bel article riche en recherches.

    Les tableaux sont magnifiques, ceux qui ont retenu mon attention;  le premier qui est magnifique, celui de l'Allégorie de la richesse avec ses belles couleurs,  le portrait avec le chaton que je trouve adorable et d'une finesse exquise, Guenièvre,  j'aime le sourire sur le visage de la jeune fille qui rencontre le petit peuple, et heureusement que tu nous as dis que des fées se cachaient sous les digitales, je ne les aurais peut-être pas vues ! enfin concernant le livre d'or des femmes célèbres, on dirait une broderie  ?

    Je te souhaite une douce journée et une très belle semaine, j'espère que tu profiteras de ce beau soleil

    De gros bisous à vous partager, Amitié et tendresse

     

    24
    Lundi 25 Février à 11:30

    Je t'avouerais franchement que j'ai du mal avec ce genre de peinture.  

    Elle ne manquait pas d'inspiration ni de talent pour sûr mais je bloque avec ces thèmes 

    Merci Cendrine ,  tu fais beaucoup de recherches pour écrire tes articles et j'applaudis 

    bises et bonne journée 

    23
    Lundi 25 Février à 10:26

    La création du jour

    Bonjour Cenrine,

    je te dépose cette photo pour t'apporter un peu du bon air que je respire...

    Merci de tes visites et des images que tu déposes sur mon blog.

    J'espère que ta santé n'est pas trop mauvaise en ce moment..

    Bonne journée, gros bisous

    22
    Lundi 25 Février à 03:20

    Merci pour ce très bel exposé chère Cendrine 

    Je t'espère mieux , surtout moins fatiguée 

    De gros bisous et une douce nuit

    Je te mets un lien si tu veux pour mon dernier montage de créations sur l'hiver

     

    https://www.youtube.com/watch?v=naAe2f4EBu0

    21
    Dimanche 24 Février à 20:16

    Un univers qui transporte dans une dimension hors d'âge et touche au merveilleux. On est séduit, on y plonge aisément, et il est très difficile de se libérer de l'enchantement!

    20
    Dimanche 24 Février à 14:43

     

    Une bien curieuse peinture, légère, d’une grande finesse, dont le charme opère dès la première vision.

    Un mystère, quelque chose de mélancolique, imprègne chaque toile de cette femme de talent.

    Ce style de peinture de l’époque Victorienne est un régal que vous savez superbement mettre en valeur. 

    On en redemande. 

     

    19
    Dimanche 24 Février à 11:39

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, c'est avec plaisir que je parcoure ces jolies peintures..

    Bonne journée, gros bisous

    18
    Dimanche 24 Février à 08:29
    Magnifique !
    Merci Cendrine pour les belles images et les explications éclairées.
    Gros bisous
    17
    timilo
    Dimanche 24 Février à 05:55

    J'aime bien le tableau de la fille avec le petit chat ...

    Des peintures qui ont marqué une époque 

    Bon et doux Dimanche Cendrine

    Bisous

    timilo

    16
    verismo-lagardere
    Samedi 23 Février à 16:05

    voilà l'art dans sa pureté et sa finesse
    les réalisations fortes tout en finesse
    charment les yeux de la découverte
    une époque anglaise au coeur la fête
    le secret d'une fée cendrine
    qui a la création divine
    c'est un grand moment
    que de chez toi l'esprit vit au présent
    merci
    Je t'mbrasse affectueusement
    VL/Claude

    15
    Samedi 23 Février à 14:27

     

    Chere Cendrine, encore un beau post qui m'a beaucoup plus, j'ignorais ce mouvement artistique et je ne connais pas non plus cet femme peintre! c'est passionant , c'est beau, romantique, plein d'histoires et de beauté poétique, qui nous renvoient à un univers de légendes

    ta façon de raconter l'art est somptueuse :)

    bisous chere Cendrine,

    bon weekend,

    Angie 

     

    je suis allée en savoir un peu plus, et je transcris quelques notes d'Wikipedia:

    Préraphaélisme

    LL

    Le préraphaélisme est un mouvement artistique né au Royaume-Uni en 1848. Ce mouvement tient la peinture des maîtres italiens du <abbr class="abbr" style="border-bottom-color: #0645ad; border-bottom-style: none; border-bottom-width: 0px; cursor: help; text-decoration: none;" title="15ᵉ siècle">XVe</abbr> siècle, prédécesseurs de Raphaël, comme le modèle à imiter  

    Les préraphaélites avaient, entre autres, pour dessein de rendre à l’art un but fonctionnel et édifiant : leurs œuvres avaient pour fonction d’être morales. Mais cela n’excluait pas leur désir d’esthétisme. Le but de ces artistes était de s’adresser à toutes les facultés de l’Homme : son esprit, son intelligence, sa mémoire, sa conscience, son cœur… et non pas seulement à ce que l’œil voit.

    Les préraphaélites aspiraient à agir sur les mœurs d’une société qui, à leurs yeux, avait perdu tout sens moral depuis la révolution industrielle. Cependant, « il ne suffit pas que l’art soit suggestif, soit didactique, soit moral, soit populaire ; il faut encore qu’il soit national 

     

    14
    Samedi 23 Février à 11:12

    Coucou ma Cendrine.

    Quel plaisir de te lire au travers de ce magnifique billet. Je ne connaissais pas du tout les œuvres d'Eleanor Fortescue-Brickdale. Je viens d'enrichir ma culture générale et j'ai particulièrement apprécié ses illustrations. Un monde merveilleux et une inspiration préraphaélite, comme tu l'écris...  Chouette Cendrine, un terme que je ne connaissais pas et que je pourrais ressortir à l'occasion ! yes Cette artiste avait un sacré don pour continuer à produire, malgré sa presque cecité. Un grand merci pour ce magnifique partage, tellement instructif.

    Grand soleil encore et nous allons en profiter. Passe un bon weekend en compagnie de ton Christophe.Bises à vous deux.

     

    13
    Samedi 23 Février à 10:13

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci de nous faire découvrir cette artiste peintre,

    ces peintures sont remarquables de finesse et de détails, j'aime beaucoup..

    Voici la photo des petits ânes que nous avons rencontrés durant notre promenade..

    Bonne journée, gros bisous

    12
    Samedi 23 Février à 09:49

    Bonjour 

    ton billet est magnifique vraiment superbe bravo à toi bise r

    11
    Samedi 23 Février à 09:09

    Bonjour Cendrine, un article comme je les adore, avec des robes somptueuses, comme déjà la toute première, qui ressemble beaucoup à la robe de mariée de Lady Diana avec ses grandes manches bouffantes.
    Je reviendrai relire et revoir car vraiment, ce la m'intéresse beaucoup. Mon métier de couturière sans doute ! on s'inspire toujours de ce que l'on créait dans les temps d'avant.
    Une autre photo me fait penser à ces personnes du Moyen Age montant les marches ...


    A cette fête du Moyen Age à Amiens, des dames sont très bien costumées aussi, un régal pour moi.
    Bon début de week-end à tous les deux
    A bientôt et gros bisous

    10
    Samedi 23 Février à 08:44

    Bonjour Cendrine 

    Incroyable talent ..j'aime beaucoup ces peintures ,

    Je ne connaissais pas du tout 

    Ton article comme d'habitude est très precis , très riche avec tes explications et les legendes bien sur ..

    Bonne journée à toi 

    Gros bisous

    9
    Samedi 23 Février à 08:12

    Merci merci  pour cette page d'Histoire et d'art  et d'élégance 

    Un billet riche de son contenu 

    Bon weekend 

     

     

    8
    Samedi 23 Février à 07:38

    Hello Cendrine

    Wouah ! Magnifique billet, les oeuvres sur les derniers tableaux des jeunes filles sont remarquables.  Je comprends que tous ces artistes poètes du Préraphaelisme est été conquis par les maitres italiens du 15e siècle, d'autant plus que Rossetti bien qu'anglais soit d'origine italienne. 

    Bon week end

    Pat

    7
    Samedi 23 Février à 01:06

    Bonsoir Cendrine ! Une Saga formidable !!! Merci ! Bisous !

                                 

    6
    Vendredi 22 Février à 23:09

    Magnifique billet !

    Les tableaux sont très beaux, et j'aime que tu aies ajouté tous ces récits et légendes.

    Me voilà plongée dans une littérature et une période que j'aime énormément. Merci !

    Passe une douce soirée. Bises.

    5
    Promeneur75
    Vendredi 22 Février à 22:27

    Merci Plume Fée

    4
    Promeneur75
    Vendredi 22 Février à 22:24
    3
    Vendredi 22 Février à 22:20

    Bonsoir Cendrine, ah magnifique artiste peintre, de finesse, de coloris, de mise en scène, je ne puis qu'applaudir  !  Merci à toi, bonne soirée, bises, jill cool

    2
    Promeneur75
    Vendredi 22 Février à 22:18

    Magnifique exposé comme toujours

    Merci

    1
    Promeneur75
    Vendredi 22 Février à 22:16

    Bonsoir madame,

     

    Bel article comme toujours! Je suis particulièrement fasciné par cet univers coloré de cette artiste. Un univers féodal de fantasy dans le bon sens du terme et qui laisse rêver l'enfant qui est toujours au fond de moi rempli des histoires de Walter Scott, Tolkien et tant d'autres .

    Belles images, c'est certain. Mais je me demande toujours comme cela serait de vivre à cette époque pour uelqu'un de notre époque transposé dans ces temps anciens.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :