• Cap sur l'Observatoire de Paris

    Image1

     

     

    Cet angelot regarde en direction de l'avenue de l'Observatoire.

     

    Image2

     

    La majestueuse promenade fut créée en 1866 et aménagée par Gabriel Davioud en 1867. Elle relie le Jardin du Luxembourg à l'Observatoire de Paris, en passant par le Jardin des Grands Explorateurs, la Fontaine de l'Observatoire, la Place Camille Jullian et la Maison des Fontainiers.

     

     

    Image3

     

    Depuis la Place André Honnorat, on aperçoit la rue Auguste Comte.

     

    Image4

     

    Au numéro 7, cet immeuble, érigé par l'architecte Henri Delormel en 1923, ressemble à un gigantesque navire.

     

    Image5

     

    Réalisé en belle pierre de taille, il se pare d'un étonnant bestiaire.

     

    Image6

     

    Des éléphants et des lions encadrent les fenêtres. Des guirlandes de fleurs et des têtes d'angelots, des putti aux chevelures délicatement bouclées, des rinceaux et de fines palmettes ornent la façade.

     

    Image7

     

    L'École Nationale d'Administration Publique, de style néo-mauresque, se dresse face à cet imposant bâtiment.

     

    Image8

     

    Ancienne École Coloniale, elle se situe à l'angle de l'avenue de l'Observatoire et de la rue Auguste Comte.

     

    Image9

     

    Elle fut édifiée, entre 1895 et 1911, par l'architecte Maurice-Adolphe Yvon (1857-1911).

     

    Image10

    De grandes fenêtres aux arcs outrepassés sont insérées dans des mosaïques décorées de rinceaux.

     

    Un arc outrepassé désigne une variante de l'arc courant, dit en plein-cintre. Ses pointes s'accentuent et se rapprochent l'une de l'autre pour lui donner l'aspect d'un fer à cheval. Il est caractéristique de l'art hispano-mauresque et se retrouve aussi dans l'architecture préromane.

     

    Image11

     

    Image12

     

    En 1902, la Manufacture de Sèvres réalisa, d'après des dessins de Charles Lameire, de fines mosaïques en grès cérame ressemblant à de la faïence.

     

    Le grès cérame est constitué d'argile, de quartz et de feldspath. Il peut imiter la texture et la couleur de la pierre, du marbre, du bois, du métal et du cuir.

     

    Charles Lameire (1832-1910) conçut plusieurs décors pour des bâtiments religieux et civils comme l'Église de la Madeleine, l'Hôtel de Ville et le Palais du Trocadéro à Paris.

     

    Image13

     

     

     

    La Faculté de Pharmacie se situe à côté de l'École Coloniale.

     

    Image14

     

    Ce monument tout en longueur, décoré par de nombreux médaillons, fut construit en 1876 par l'architecte Charles Laisné (1819-1891) sur l'ancienne pépinière de l'enclos des Chartreux.

     

    Image15

     

    Il se compose d'un bâtiment principal, d'une aile consacrée aux travaux pratiques et d'un jardin botanique.

     

    Image16

     

    Image17

     

    Image18

     

     

    L'Institut National d'Histoire de l'Art

     

    Image19

     

    Construit par l'architecte Paul Bigot (1870-1942), il se présente comme une sorte de synthèse des grands styles et des arts de l'Antiquité, du Moyen-âge et de la Renaissance. Il mêle des références à de prestigieux monuments comme le Palais des Doges à Venise, le Palais Pitti à Florence, l'Alhambra de Grenade ainsi que des influences mauresques.

     

    Ses façades de briques rouges recréent « l'habillage » sobre et puissant de certaines demeures de la Renaissance Siennoise et Florentine et de l'Espagne Mudéjar (sous domination arabe).

     

    Image20

     

    On aperçoit de petites fenêtres géminées qui s'inspirent de l'architecture des églises romanes.

     

    Une frise luxuriante décore chaque pan de l'édifice. Elle est constituée de bas-reliefs qui font renaître des chefs-d'oeuvre de l'Histoire de l'Art, de l'Égypte ancienne à la Renaissance italienne.

     

     

    Image21

     

    La silhouette du dieu Anubisse dessine parmi les effets colorés et plastiques de la façade.

     

    Image22

     

    Image23

     

    Image24

     

    Une jeune femme joue de la double flûte ou aulos, un instrument de musique caractéristique de la Grèce antique. D'après la légende, cette flûte fut créée par la déesse Athéna.

     

     

    Image25

     

    Les pittoresques bucranes

     

    Ce sont des crânes de taureaux ou de boeufs. Leurs cornes sont attachées à des guirlandes végétales ou décorées de rubans et de couronnes de fleurs et de feuilles. Ils constituent des motifs récurrents dans les frises antiques et les décors de la Renaissance.

     

    Image26

     

    Image27

     

    Image28

     

    Image29

     

    Image30

     

    Image31

     

     

    La Maison du Génie de la Sculpture Décorative

     

    Image32

     

    Au numéro 4 de la rue des Chartreux, cette belle maison est appuyée contre la façade de l'Institut d'art et d'archéologie. Le Génie ou l'Ange tient dans la main gauche une branche feuillue et dans la main droite une colonne ionique et une tête de statue.

     

    Image33

     

    Image34

     

    Image35

    Un lion gardien de porte

     

     

    Le Jardin des Grands Explorateurs

     

    Il était réuni, à l'origine, avec le Jardin du Luxembourg, dans une zone peuplée de pépinières et de vergers.

     

    Comme je l'ai précédemment écrit, (voir l'article en question), quatre groupes sculptés en marbre blanc rythment la perspective qui se déroule vers l'Observatoire.

     

    Image36

     

    Image37

     

    Image38

     

    Image39

     

    Image40

     

    Le jardin s'étire vers le sud où se dresse, comme en apothéose, la Fontaine des Quatre Parties du Monde.

     

    Image41

     

    Conçue par Gabriel Davioud (1823-1881), elle se compose d'un bassin spacieux dans lequel se reflètent des chevaux marins, des dauphins et des tortues, oeuvres d'Emmanuel Fremiet (1824-1910).

     

    Au sommet, quatre figures féminines réalisées par Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) soutiennent un globe terrestre entouré par les signes du Zodiaque. Elles incarnent l'Europe, l'Afrique, l'Asie et l'Amérique.

     

     

    Image42

    Le Zodiaque de Pierre Legrain (1889-1929).

     

     

    Image43

     

     

    La Place Camille Jullian

     

    Espace de respiration et carrefour de nombreuses voies, elle accueille le monument qui contient les cendres de Francis Garnier.

     

    Image44

     

    Ce groupe sculpté par Denys Puech (1854-1942) rend hommage au célèbre explorateur et officier de marine assassiné au Vietnam par les Pavillons Noirs.

     

    Image45

     

    Image46

     

     

    La statue du Maréchal Michel Ney(1769-1815)

     

    Image47

     

    Figure historique du Premier Empire, il fut accusé de trahison pour s'être rallié à Napoléon, pendant l'épisode des Cent-Jours, alors qu'il devait exécuter les ordres du roi Louis XVIII. La statue qui lui rend hommage se dresse là où il fut fusillé, le 7 décembre 1815.

     

    Image48

     

     

    Le monument consacré à Stéphane Tarnier(1828-1897)

     

    Il se situe au coin de l'avenue de l'Observatoire et de la rue d'Assas.

     

    ImageA.jpg  

     

    Ce professeur émérite était « le pionnier de l'obstétrique moderne. » Préoccupé par l'hygiène et le bien-être des mères et des nourrissons, il mit au point des moyens de lutter contre les infections puerpérales. Il inventa plusieurs instruments dont le forceps qui porte son nom. Il créa un modèle de couveuse et écrivit un Traité de l'art des accouchements.

     

    Image49

     

     

    Le monument dédié à Théophile Roussel

     

    Image50

     

    Il fut érigé en 1906 à l'angle de l'avenue de l'Observatoire et de l'avenue Denfert-Rochereau.

     

    Image51

     

    Les figures empreintes d'émotion, réalisées par le sculpteur Jean-Baptiste Champeil (1866-1913), rendent hommage à ce médecin, parlementaire et philanthrope, auteur de lois destinées à protéger les enfants abandonnés et victimes de maltraitance.

     

    Son buste était représenté sur les diplômes des nourrices.

     

    Image52

     

    « Le mot d'ordre de toute vie c'est bienfaisance et bonté. Protéger l'enfance c'est aimer deux fois les hommes. » Ces mots, signés Théodore Tissier, décorent une des faces du monument.

     

    Au fil de notre marche vers l'Observatoire, se révèle une succession de façades raffinées.

     

    Image53

     

    De puissants immeubles semblent naviguer...

     

    Image54

     

    Le mariage élégant de la brique et de la pierre de taille.

     

    Image55

     

    Frontons jumeaux, agrafes ciselées, mascaron gracieux, l'ensemble crée une véritable symphonie ornementale.

     

    Image56

     

    Le travail du bois et de la pierre, la qualité de la ferronnerie sont remarquables.

     

    Image57

     

    Image58

     

     

    La Maison des Fontainiers (au numéro 42)

     

    Entre 1619 et 1623, Marie de Médicis (1575-1642) fit construire un aqueduc pour approvisionner en eau le Palais et le Jardin du Luxembourg ainsi que les habitants de la rive gauche de Paris.

     

    Au débouché du fameux aqueduc, un élégant bâtiment en pierre de taille fut érigé par les architectes Salomon de Brosse (1565 ou 1571-1626) et Louis Métezeau (1560-1615). L'ingénieur hydraulicien Thomas Francine (1571-1651) et ses héritiers y habitèrent et s'occupèrent, au XVIIe et au XVIIIe siècle, de la gestion des eaux de Paris, de Versailles et de Saint-Cloud.

     

     

    L'Observatoire de Paris (au numéro 61)

     

    Image59

     

    Cette sobre construction fut réalisée, entre 1667 et 1671, d'après les plans de Claude Perrault (1613-1688) et de François d'Orbay (1634-1697), sous la direction de Colbert (1619-1683). Le 21 juin 1667, jour du solstice d'été, les mathématiciens de l'Académie marquèrent le tracé de l'Observatoire et du Méridien de Paris.

     

    Image60

     

    Les quatre faces du bâtiment sont orientées vers les points cardinaux. Une tour carrée s'élève au nord. Au sud, deux tours octogonales ornées de coupoles livrent la position du soleil au moment des solstices et des équinoxes.

     

    Les plus prestigieux astronomes s'y succédèrent:

     

    Les Cassini: une brillante dynastie de scientifiques qui « régnèrent » sur l'Observatoire de 1671 jusqu'à la Révolution. Ils effectuèrent le tracé de la première carte topographique de la France ou Carte Cassini.

     

    François Arago (1786-1853): célèbre pour ses expériences sur l'optique, il fit placer en 1845 une coupole sur la tour orientale afin d'y installer une grande lunette astronomique.

     

    Léon Foucault (1819-1868): inventeur du gyroscope, il est particulièrement connu pour son fameux pendule.

     

    Urbain Le Verrier (1811-1877): il découvrit en 1846 la planète Neptune. Sa statue, réalisée par Henri Chapu, se dresse devant la façade nord de l'édifice.

     

     

    Au terme de cette riche promenade, je n'ai qu'une envie: explorer davantage ces rues chargées d'histoire qui nous offrent tant de beauté à contempler...

     

    Image61

     

     

    Bibliographie

     

    Emmanuel AMOUGOU: Architecture et ethnographie au XIXe siècle. Lecture des conférences de la Société centrale des architectes français. L'Harmattan: 2008.

     

    Pierre Thomas Nicole HURTAUT: Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs. Moutard, 1779.

     

    Antoine QUATREMÈRE DE QUINCY: Dictionnaire historique d'architecture.2 vol. Paris, 1832.

     

    Henri SAUVAL: Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris.3 tomes. Paris: Charles Moette et Jacques Chardon, 1724. Réédité sous le titre: Paris ancien et moderne.

     

    Plume4

    « En robes de DéessesParures d'Automne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    31
    zaza et zozo
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    merci

    30
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    superbe

    29
    zozo
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    merci

    28
    zaza
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    un petit dej en lisant ton article c'est plus sucré !

    27
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Magnifique endroit  tellement varié, Paris n'est pas une ville mais un voyage permanent tout autant musée ouvert sur la riche Histoire de France et de cette ville que l'occasion de se remplir les yeux pour peu que l'on veille bien les lever sur tout ce qui nous entoure. Non Paris ne se résume pas au Louvre ni à la Tour Eiffel. Il y a de tout pour chacun. Vous voulez rêver? Penchez-vous sur les fleurs et les couleurs de la végétation. Vous voulez vous émerveiller ? Regardez simplement les immeubles splendides des rues autour de vous ils recèlent des trésors accessibles à tous. Vous aimez le mystère ? Cette ville en est remplie entre "curiosités architecturales", témoignages visibles de sociétés secrètes actuelles ou passées ... Il y a de tout. Il suffit simplement de se promener simplement et d'écouter. La ville saura vous parler. Et puis si vous n'arrivez pas à saisir les sensations des lieux, faites un tour sur les articles de ce blog. La plume fée de Cendrine saura bien vous ouvrir les yeux. Chut , écoutez ses mots !

    26
    Jean Sauval
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Très belle promenade que vous nous faites partager là. Merci pour ce savoir si généreusement dispensé. Bonne soirée. Mr Sauval

    25
    Sylphia
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Un quartier que je ne connaissais pas et que j'ai du coup très envie de visiter.

    24
    Sylphia
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Un quartier que je ne connaissais pas et que j'ai du coup très envie de visiter.

    23
    Emeline
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Très belle promenade

    22
    Amélie
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Une très belle promenade que j'ai imprimée pour en profiter. Excellentes fêtes.Merci

    21
    Jean Sauval
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Passionnant!

    20
    Lilou Berger
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je cherchais des renseignements sur les statues de l'avenue et je découvre tous ces renseignements sur ton blog. C'est très bien! Ton travail est impressionnant, tu as un sacré sens des détails. Superbe! Bises et bonne soirée.

    19
    Promeneur75
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    C'est étonnant comme il est plaisant de voyager dans Paris avec vous. Vos articles toujours bien documentés sont fascinants car en outre, l'iconographie révélée dans chaque monument traversé sous votre regard est un moment d'intelligence. Le beau sous votre plume ne se contente pas d'être, il est révélé aux profanes que nous sommes.

    18
    Henri D
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Je découvre votre blog qui regorge d'informations.

    Les photos sont très belles. Votre texte est de qualité.

    Je reviendrai.

    Merci

    Henri

    17
    Maxime
    Dimanche 3 Mars 2013 à 03:16

    Un article qui a attisé ma curiosité par son titre et qui est remarquable en tous points.

    16
    Vendredi 20 Avril 2012 à 00:22
    Cendrine

    Je vous remercie Henri!

    Je serais enchantée de vous retrouver au fil de mes articles.

    Cendrine

    15
    Mercredi 11 Avril 2012 à 20:27
    Cendrine

    Bonsoir Line,

    Je suis ravie que tu explores mes premiers articles. Mon blog était un tout petit bébé quand j'ai écrit celui-là! (rires...)

    Tes messages me font très plaisir! Mais tu n'es pas sotte (rires bis...), voyons! Moi aussi, je suis heureuse d'en apprendre chaque jour, quand mes neurones ne font pas des noeuds psychédéliques!

    Je te souhaite une belle soirée et t'embrasse bien fort!

    Cendrine

    14
    Mercredi 11 Avril 2012 à 19:57

    Bonsoir Cendrine

     

    pour moi c'est un bonheur de lire tes artices, celui-ci renferme des trésors d'architecture et de nombreuses explications.

     

    J'apprends, je découvre et je suis ravie.

     

    gros bisous et merci je repars moins sotte et j'adore apprendre ... oui , oui tous les jours j'en sais un peu plus que la veille et la vie est belle

    13
    Lundi 9 Avril 2012 à 20:31
    Cendrine

    Merci beaucoup Martine,

    J'ai eu un coup de coeur pour cette avenue de l'Observatoire et tous les trésors qu'elle recèle.

    Je te souhaite une belle soirée et te remercie de ta visite.

    Bisous

    Cendrine

    12
    Lundi 9 Avril 2012 à 07:10
    Martine Eglantine

    De très beaux détails architecturaux : la porte de l'école coloniale, la fontaine des 4 parties du monde... Merci de ce beau partage. Bon lundi de Pâques. Bisous

    11
    Vendredi 9 Mars 2012 à 21:55
    Cendrine

    Je suis enchantée, une fois de plus, Promeneur75 par le raffinement et la beauté de vos propos... Merci de tout coeur! Cendrine

    10
    Mercredi 22 Février 2012 à 23:54
    Cendrine

    Merci beaucoup Lilou, tu me réjouis! Bises et à bientôt, j'espère!

    9
    Vendredi 3 Février 2012 à 18:16
    Cendrine

    Merci beaucoup Mr Sauval!

    8
    Samedi 24 Décembre 2011 à 12:36
    Cendrine

    Merci à vous et Joyeuses Fêtes! Cendrine

    7
    Dimanche 18 Décembre 2011 à 02:30
    Cendrine

    Merci

    6
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 21:35
    Cendrine

    Je suis ravie. Merci.

    5
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 21:34
    Cendrine

    Cela me fait très plaisir. Merci. Cendrine

    4
    Lundi 12 Décembre 2011 à 01:04
    Cendrine

    Merci à vous. C'est avec grand plaisir. Cendrine

    3
    Jeudi 8 Décembre 2011 à 14:03
    Cendrine

    Un immense merci, Promeneur 75! Je suis sous le charme de ce commentaire plein de verve. A très bientôt! Bises. Cendrine

    2
    Mardi 15 Novembre 2011 à 12:07
    Isa-Marie

    J'ai adoré te suivre dans cette ballade parisienne.

    Amitiés d'Isa-Marie

    1
    Mardi 15 Novembre 2011 à 10:32
    chaton

    Chère Cendrine

    Ce texte court,très riche en documentation est une merveille.

    Les sculptures pleines de finesses,de bon goût est un plaisir de voyager,de rêver

    tout en étant chez -soi      La bise      chaton

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :