• Chioné, déesse grecque de la glace et de la neige

     

    Image001.jpg

    © Chris Ortega, Dancing in the snow

     

    Déesse qui règne sur les météores du froid, entité de la glace, du givre et de la neige, Chioné investit les paysages des villes et des champs, tissant de blanches dentelles et des soieries d'argent au gré de sa progression.

     

    Image002.jpg

    Déesse de la neige dite Chioné, nuit de Noël, 1905, par René-Jules Lalique (1860-1945).

     

    Dans la Grèce antique, Chioné/ Khiónê (Χιονη), principe féminin hivernal, déployait sa magie sur le corps ensommeillé de Dame Nature. Le terme Khiôn signifie la neige.

     

    Image003.jpg

     

    Trois Chioné sont connues dans la mythologie.

     

    La première Chioné est la fille de Borée, le dieu du vent du Nord et d'Orythie, séduisante princesse athénienne. Chioné eut un fils nommé Eumolphos avec Poséidon, le dieu de la mer. Un fils qu'elle n'éleva pas et qui fut confié à Benthésicymé, une princesse des eaux. (Les noms ne s'improvisent pas!)

     

    Des auteurs comme le poète Homère (fin du VIIIe siècle avant J.-C.), dans l'Odyssée ; le grammairien Hygin (64 avant J.-C-14 après J.-C), dans Les Fables ; le géographe Pausanias (115-180 après J.-C.), dans la Périégèse ou encore le mythographe et encyclopédiste Apollodore (actif à Athènes vers 150 avant J.-C), dans La Bibliothèque évoquent les « aventures » d'une autre Chioné.

     

    Image004.jpg

    Chioné par © Emily Balivet

     

    Cette Chioné là, que l'on nommait « Blanche-Neige », était la fille d'un guerrier appelé Dédalion, un guerrier révéré pour sa vaillance et sa force au combat.

     

    Dédalion était le fils d'Eosphoros, le « Porteur de la Lumière de l'Aurore » que l'on appelait également Étoile du Matin, Phosphoros, plus connu sous le nom de Lucifer. Eosphoros était le gardien du char de sa mère, la sublime Eos aux doigts de rose.

     

    Image005.jpg

    Aurore par © Joséphine Wall

     

    Image006.jpg

     Déesse de la glace et de la neige, Chioné ou Skadi (divinité nordique du froid) par ©Sébastien Grenier sur DeviantArt.

     

    A l'âge de quatorze ans, Chioné qui était déjà fort belle comptait de nombreux soupirants parmi lesquels se trouvaient les dieux Mercure et Apollon.

     

    « Apollon et le fils de Maïa, revenant l'un de Delphes, l'autre, du mont Cyllène, en même temps ont vu Chioné, en même temps ils sont atteints d'une flamme imprévue. Apollon jusqu'à la nuit diffère ses plaisirs. Mercure, plus impatient, touche Chioné de son caducée, et soudain à ce dieu le sommeil la livre sans défense. Déjà la nuit semait d'étoiles l'azur des cieux; Apollon, à son tour, paraît sous les traits d'une vieille femme, et sous cette forme, il trompe la fille de Dédalion ». (Ovide, Métamorphoses).

     

    Chioné fit l'amour la même nuit avec Apollon et avec Mercure. Neuf mois plus tard, elle donna naissance à des jumeaux qui n'avaient pas le même père : Autolycos (le fils de Mercure) et Philammon (le fils d'Apollon).

     

    Autolycos, « Loup Véritable », devint l'un des plus célèbres voleurs de l'Antiquité, une sorte de Robin de Bois connu pour ses ruses et son panache. Il reçut de son père le don de ne jamais se faire prendre et des pouvoirs magiques. Il pouvait notamment changer l'apparence des animaux (il dérobait souvent des troupeaux) qu'il convoitait.

    L'un des descendants d'Autolycos est le célèbre Ulysse, héros de l'Odyssée.

     

    Philammon, le fils d'Apollon était quant à lui un jeune homme « doué pour les arts ». Devenu un musicien talentueux, il créa un chœur de jeunes filles dont les voix étaient réputées pour leur tessiture « céleste ».

     

    Image007.jpg

    Chioné, Snow Bride par © Nene Thomas

     

    Chioné, encore embellie par la maternité, continua d'être désirée par les mâles qui croisaient son chemin. Fière de ses attraits et d'avoir été aimée par deux dieux, elle osa comparer ses charmes à ceux de la déesse Artémis et prétendre qu'elle était plus séduisante que la déesse de la Lune et de la Chasse.

     

    Artémis en prit ombrage. Elle mit en garde Chioné mais celle-ci persista dans ses dires. La déesse prit alors son arc d'argent et transperça d'une flèche la langue de Chioné.

     

    Image008.jpg

    Nicolas Poussin (1594-1665), La mort de Chioné, 1622. Musée des Beaux-Arts de Lyon.

     

    « Mais que sert à Chioné d’être mère de deux enfants, et d’avoir inspiré de l’amour à deux divinités ? Que lui sert d’avoir un père illustre et Jupiter pour aïeul ? Hélas ! la gloire elle-même n’est-elle pas fatale à plusieurs ? Ne le fut-elle pas à Chioné ? Elle osa se préférer à Diane et mépriser la beauté de la déesse. Diane irritée : « Peut-être, s’écrie-t-elle, ne mépriseras-tu pas mes flèches ». Aussitôt elle courbe son arc, tend la corde, et une flèche va traverser la langue de la criminelle Chioné. Elle veut parler ; sa langue est impuissante ; elle perd tout à la fois et son sang et sa vie. » Les Métamorphoses, Ovide, Livre onzième (441-442).

     

    Pour des auteurs comme Hygin et Ovide, on peut interpréter cette partie du mythe comme le retour des forces printanières. Chioné incarnant la blanche neige, le sang coulant de sa bouche favoriserait la naissance des fleurs sur la terre encore engourdie par le froid.

     

    Après la mort de Chioné, son père Dédalion, anéanti par le chagrin, se jeta du haut du Mont Parnasse mais le dieu Apollon décida de le sauver. Invoquant la lumière du soleil, il changea Dédalion en faucon ou en épervier.

     

    Image009.jpg

    Chioné par © Michael Whelan

     

    Une troisième Chioné associée à la neige était la fille du dieu fleuve Nil et de l'Océanide Callirhoé. Mariée à un époux brutal, un propriétaire terrien, elle fut délivrée par le dieu Mercure, sur l'ordre de Zeus, le seigneur des Olympiens. Emportée dans le ciel, elle fut transformée en un doux amas de nuages susceptibles d'apporter la neige.

     

    D'après certaines croyances, elle peut apparaître sous la forme d'une fée...

     

    Image010.jpg

    © Kat Mary

     

    En vous souhaitant de belles journées de février, je vous dis merci pour votre fidélité...

     

    Amicales pensées !

    Plume

    « Le monument à Jeanne Samary et Édouard PailleronBruno Cazarré, Galacticon »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    29
    Lundi 11 Février à 09:59

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    voici l'ouvrage que j'ai réalisé cet hiver, une broderie au point compté,

    environ 4 heures de travail par jour..

    Bon début de semaine, gros bisous

    28
    Lundi 11 Février à 08:18

    coucou Cendrine 

    Merci pour ce riche billet 

    Ce matin le ciel s'anime 

    La journée sera ensoleillée d'après la météo 

    Que ta semaine soit belle nourrie de mots, de jolies photos en partage wink2

    Bises 

     

    27
    Dimanche 10 Février à 10:44

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, 

    le temps a changé, plus de soleil mais un ciel tout gris et 7°...

    Bonne journée, gros bisous

    26
    Samedi 9 Février à 20:31

    Bonsoir,

    Merci pour votre commentaire. C'est une belle région que celle de Royan, dans les années 80 j'y suis allé en cyclomoteur avec mon chien, j'avais pris le Verdon je crois pour aller à la pointe de grâve, et je campais à Saint Georges de Didonne. J'ignore comme c'est maintenant, mais bon vers la fin des années 80 j'étais allé en cyclomoteur à la Rochelle, et lorsque j'ai voulu aller à Royan j'ai eu la désagréable surprise de constater qu'une partie du paysage avait changé au niveau des infrastructure routière car à la place de la route qui longerait la mer j'ai constaté qu'une voir rapide avait été construite et évidement réservé uniquement aux voitures, donc impossible d'aller à Royan depuis la Rochelle en longeant la mer. Je suis étonné par ce que vous me dites à propos du climat, je pensais que le climat de la côte était bon pour la santé, mais bon évidement l'humidité n'est pas particulièrement bien conseillé pour les os. Mais bon contrairement à Paris vous deviez respiré de l'air nettement plus pur à Royan et les paysages sont nettement plus agréables que des barres d'immeubles de la région parisienne. Si le climat de cette région de Royan n'est pas bon pour vous, j'imagine que vous n'y allez pas en vacances l'été...?...! Il doit faire moins froid sur Paris car dans ma région du Maine et Loire il fait moins froid par rapport à il y a quelques jours. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, en espérant que votre santé vous laisse un peu de répis compte-tenu de votre pathologie bien pénible. Merci pour votre sincère et fidèle amitié.

    25
    Samedi 9 Février à 09:45

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, un petit coucou pour te déposer cette jolie aquarelle.

    Bonne journée, gros bisous

    24
    Samedi 9 Février à 01:57
    Bonjour Cendrine,
    Encore de grandes recherches pour cet article complet. J'en apprend toujours avec toi. Merci ... Je présente mes condoléances pour le grand-père de ton mari. Des moments vraiment durs ... Bon début de week-end malgré tout, grosses bises Véronique
    23
    Vendredi 8 Février à 18:53

    Hello Cendrine

    J'en apprends avec toi sur la mythologie grecque.....je ne connaissais absolument pas. Pourtant avec Soso la Gréve a été notre premier voyage à l'étranger (je ne parle pas de l'Italie car l'Italie ce n'est pas l'étranger pour moi) parce qu'a l'école j'étais fan de mythologie. 

    Voila qu'Elka blog n'envoie pas ses newsletters ??? je n'ai pas reçu celle ci pour cet article ?

    En réponse au mien, je me prendrai à rêver d'être à la place de Cary Grant hi hi hi. A propos de livre, j'ai voulu me débarrasser d'un peu plus d'une cinquantaine de livre d'auteur du genre Hemingway le vieil homme et la mer, Stendhal le rouge et le noir, Guy de Maupassant, Victor Hugo, Jules Vernes,  Bel ami etc etc ......je pensais que la médiathèque de mon village allait les prendre . Et bien non, ils n'en ont pas voulu. Alors, je pense que je vais les apporter à l'hôpital de Grasse. Ca peut convenir aux malades longues durée ?

    Je te souhaite un bon week end

    bizz

    Pat

    22
    Vendredi 8 Février à 10:37

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    merci d'être passé sur mon blog et d'y avoir déposé une belle image..

    Bonne journée, gros bisous

    21
    Vendredi 8 Février à 09:20

    Juste pour te faire un coucou et te souhaiter une agréable fin de semaine 

    Bises :)

    20
    Jeudi 7 Février à 09:22

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, contente de te retrouver, reposes-toi bien , ce voyage a été éprouvant..

    Bonne journée, gros bisous

    19
    Mercredi 6 Février à 19:23

    De très belles légendes que l'hiver s'approprie de manière à éloigner les désagréments qui l'évoquent, rigueur, froid, nuit, gel. Ce n'est pas plus mal, autant lui lui ajouter légendes et romanesque!

    18
    Mercredi 6 Février à 15:15

    magnifique article Cendrine avec de belles photos,j'adore,,temps gris chez nous je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    17
    Mercredi 6 Février à 10:31

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, en attendant ton retour je te dépose cette aquarelle..

    Gros bisous

    16
    Mercredi 6 Février à 06:14
    Bonjour Cendrine,
    Merci pour cette jolie légende hivernale... ça réchauffe l'hiver !
    Bisous
    15
    Mardi 5 Février à 10:40

    Très très très intéressant,  je ne retiendrai pas tous ces noms , mais par contre j'aime cette idée que sa mort est annonciatrice du printemps , l'image est belle mais si elle est cruelle pour la pauvre chione ..

    Merci cendrine 

    bisous 

    14
    Mardi 5 Février à 10:39

    La création du jour

    Bonjour Cendrine, en attendant ton retour je te dépose cette peinture..

    Gros bisous

    13
    Lundi 4 Février à 20:06
    feelaure♥

    Coucou Cendrine,

    Merci pour la découverte de cette déesse dont j'ignorais tout. Triste fin pour elle quand même...

    Toujours de belles images pour accompagner tes écrits et nous faire voyager dans d'autres contrées lointaines

    On pense bien à vous, courage pour les deux jours à venir

    De gros bisous à vous partager, tendresse et Amitiés

    12
    Lundi 4 Février à 18:20

    Triste mort quand même pour Chioné, incroyables toutes ces illustrations, elles sont si belle, quelle imagination.
    De belles histoires les entourent et nous font mieux comprendre leur existence. Il y a de quoi rêver ...

    Merci Cendrine

    Gros bisous

    11
    Lundi 4 Février à 17:31

    Coucou, tu es magique ma petite fée Cendrine, légère comme une plume...

    Toujours des mots justes, plein d'empathie et ce qui dégage de toi, n'est perceptible que par les personnes que tu touches

    de ta grande générosité de coeur. Merci !

    Merci pour ce partage et Chioné, qui nous glace bien les os cet hiver Ha Ha Ha !!

    Le mois de février et ses 28 jours sont pour me ravir lol !
    Il fait froid c'est l'hiver donc tout va bien.

    Comment vas-tu ?
    Tu as passé un bon week end ?
    Merci pour ton amitié et toujours cette même fidélité.
    Super chouette toi.


    Les vacances approchent et pour ma part je m'octroie dix jours
    en Irlande à partir du 19, ça va faire du bien. Ben quoi ? Je le mérite un peu non ? Hi Hi !
    T'inquiète pas je ne vais pas t'oublier.

    Je te souhaite de la douceur et n'oublie pas de faire des crêpes c'est
    la saison lol !

    Gros bisous et toutes mes plus belles pensées pour toi.

    Lolli

    10
    Lundi 4 Février à 12:17

    Superbe billet ma Cendrine. Ces "Chioné", déesses du froid de la neige et de la glace sont magnifiques. J'ai aimé te suivre dans ce moment de mythologie. Des descriptions qui suscitent de beaux voyages d'antan au travers les récit et les lectures. Tes illustration sont franchement splendides. "Chioné" a déserté la Bretagne aujourd’hui pour laisser la place à Chac, le dieu de la pluie dans la civilisation maya. Il fait tellement sombre que je bosse dans mon bureau, toutes lumières allumées, et il est plus de midi.

    Bises et bon début de semaine à vous deux.

     

    9
    Lundi 4 Février à 11:52

    Coucou ma Cendrine ! Quel bel article sur la mythologie grecque qui évoque cette fois une magnifique divinité nordique...  Cette déesse, Chioné, si convoitée pour sa beauté, a connu selon les croyances bien des vicissitudes ! Elle a inspiré de nombreux artistes et les représentations qu'ils en ont laissé sont de vrais chefs-d'oeuvre... D'ailleurs comment ne pas associer la beauté des paysages de neige et de glace à cette entité imaginée il y a des siècles. Je ne connaissais pas du tout cette divinité et je savoure cette belle découverte, encore merci Petite Fée pour ta plume si savoureuse ! Je te souhaite un bon mois de février, souvent froid,  qui nous dirige tout doucement vers des  moments plus agréables à vivre.. En attendant,  prends soin de toi chère Cendrine et toutes mes amitiés à toi et ton cher Christophe, Je t'embrasse fort, Shuki

    8
    verismo-lagardere
    Lundi 4 Février à 11:37

    voilà un billet a rêver
    la beauté le froid et la neige de Chioné
    mais aussi cet esprit qui découvre une déesse d'antiquité
    ravi de découvrir cette réalité
    c'est toujours instructif ta créativité
    normal il y a la magie d'une fée
    merci de maintenir très haute cette quaité
    c'est unique et soit en remerciée
    je t'embrasse
    VL/Claude

    7
    Lundi 4 Février à 09:53

    La création du jour

    Bonjour Cendrine,

    ton article sur cette déesse de la glace est superbe, tu as su trouver les peintures qui la représente très bien...

    Je te présente toutes mes condoléances pour la perte que vient de subir ton mari...

    Bons baisers

    6
    Lundi 4 Février à 09:25

    Bonjour Cendrine 

    Merci encore pour ce bel article 

    J'aime relire cette mythologie grecque  et l'histoire de Chinoe je ne la connaissais pas ..

    Je me suis regalée 

    Bonne journée Cendrine 

    Bises 

    5
    timilo
    Lundi 4 Février à 06:30

    Trois représentations dans des climats différents  d'une entité, ou déesse venue du froid.

    J'aime beaucoup ton article

    Bon et doux Lundi CENDRINE

    Bisous

    timilo

    4
    Lundi 4 Février à 06:24

    Belle ton interprétation 

    Merci 

    Bonne semaine 

    à ma fenêtre dimanche matin Rose63 le 3 janvier 2019

     

    3
    Lundi 4 Février à 06:11

    Bonjour Plume ! Merci l'histoire de cette Déesse ! Bisous !

    2
    Dimanche 3 Février à 22:18

    Bonsoir Cendrine, alors c'est elle qui est venue quelques jours sur mon plat pays, et ce n'est pas pour déplaire, la neige, le givre et la glace nous font voir les paysages environnants sous un autre jour... merci pour cette belle découverte, bonne nuit, bises, JB

    1
    Promeneur75
    Dimanche 3 Février à 21:19

    Bonsoir plume Fée,

     

    Quel bel article pour terminer le week-end sur un fond de mythologie. Merci de nous faire découvrir cette déesse dont j'ignorais tout . Franchement je ne pensais pas qu'en Grèce il y avait de la neige. mais c'est vrai aussi que tout phénomène naturel est repris par la mythologie alors en effet pourquoi pas la neige .... même en Grèce!

    Vous nous faites découvrir la parenté d'Ulysse ( Autolycos fils de Chioné et voleur formidable) . On voit d'où le roi d'Itaque a trouvé la ruse qui le caractérisait.

    Quelle étonnante déesse petite fille de Lucifer c'est dire !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :