•  

     

    Image001.jpg

    © Dona Gelsinger

     

    Ami(e)s lectrices, lecteurs,

     

    Bienvenue à l'année nouvelle, mêlée de blanc, de rouge et d'or, brodée de mille et une petites lumières qui enchantent la nuit...

     

    Je vous adresse, ainsi qu'à vos proches, mes Vœux de Bonheur, d'Amour, de Santé et de Prospérité afin que 2019 soit colorée de belles promesses, de savoureuses rencontres et de projets réussis!

     

    Peines et chaos ne peuvent être balayés facilement mais continuer à croire en quelque chose de meilleur et conserver l'Enthousiasme sont des atouts majeurs. En cette période festive, je n'oublie pas les personnes seules et démunies et les ami(e)s de la toile qui ont été rudement éprouvé(e)s en 2018. Je veux vous redire ma foi en l'avenir et vous remercier pour votre soutien et vos paroles d'amitié.

     

    Image002.jpg

     

    Je vous souhaite une très belle année 2019! Avec de gros bisous...

     

    Image003.jpg

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    34 commentaires
  •  

     

    Image001.jpg

    © Briar, La Reine de l'Aurore Hivernale

     

    Ami(e)s lectrices, lecteurs,

     

    Je vous remercie pour vos petits mots si gentiment déposés en mon espace et je vous souhaite le plus de bonheur possible en ce temps festif. Un temps qui n'est pas évident à vivre pour les personnes seules et/ou malades et démunies. Je souffle des pensées vers ceux qui souffrent et se sentent abandonnés...

     

    Que la magie de Noël rayonne dans vos foyers, sereine et généreuse aux portes de l'année nouvelle! Je vous embrasse bien affectueusement...

     

    Image002.jpg

    Jenny Nyström (1854-1946), L'Étoile de Noël.



    Image003.jpg

    © Joséphine Wall



    J'ai ajouté des illustrations à cet article que j'avais publié il y a plusieurs années. Je vous souhaite bonne lecture et n'oubliez pas que vous pouvez faire une moisson d'images, si vous le désirez...



    Image004.jpg

    Scène issue du film « A la croisée des mondes : La Boussole d'Or », 2007.

     

    La nuit du Solstice d'Hiver est une nuit magique, un passage entre les mondes célébré depuis des temps immémoriaux. Elle a métamorphosé les couleurs de l'automne pour créer sa propre féerie.

     

    Image005.jpg

    La Conteuse, 1906, par Édouard Jérôme Paupion (1854-1912). Photo RMN-Grand Palais, F. Vizzavona / D. Arnaudet.

     

    Jadis, on se réunissait devant l'âtre près de la tisseuse d'histoires, celle dont la pupille gauche révélait un croissant de lune énigmatique et dont le chant propageait le « vieux savoir » pour que la connaissance des récits fondateurs ne soit pas oubliée. Les émotions les plus vives naissaient dans la coupe de ses mots. Elle symbolisait l'âme de tout ce qui avait été et concentrait dans son regard le fascinant pouvoir des Parques. Elle contait les forêts légendaires, les fontaines, les mares et les sources enchantées, la force protectrice de la bûche de chêne, les arbres verts et le soleil en fusion dans le ciel glacé. Elle invoquait, dans les cendres du foyer, la Cailleach ou la « Vieille Épouse de Noël », mystérieuse déesse celtique associée à la chouette, emblème de sagesse et de clairvoyance...

     

    Image006.jpg

     

    Quand le vent glacé grondait à la cime des arbres, frappait aux fenêtres et s'engouffrait sous les toits, on savait, par les hypnotiques mouvements de ses lèvres, que les Grises chevauchaient, que Lucie la Blanche parcourait les chemins, sa couronne de lumière ouvrant l'obscurité, et que le Chasseur Sauvage menait son armée fantôme sous les nuages d'argent.

     

    Image007.jpg

    La Chasse Volante d'Odin, peinte en 1872 par le peintre norvégien Peter Nicolai Arbo (1831-1892).

     

    Image008.jpg

    La marche des lutins, par John Bauer (1882-1918), illustrateur suédois.

     

    Elle est devenue spectrale mais les braises de l'imagination rougeoient encore dans la mémoire de l'âtre. Sa magie chemine avec le Père Noël et les Dames de la Nuit (Holle, Holda, Berchta, Perchta, Aradia...), Grand-Père et Grand-Mère Hiver, les Rois Mages, la Sorcière Befana et toute une cour de personnages facétieux et fascinants.

     

    Image009.png

    Gustav ou Gustaf Fjaestad (1868-1948), peintre suédois de sensibilité associée au Symbolisme, Paysage hivernal.

     

    Pour célébrer les charmes de la période, je vous invite au cœur des contrées glacées, dans le monde merveilleux de l'illustratrice suédoise Jenny Eugenia Nyström (1854-1946), sur les traces de la Chèvre de Yule, du Julenisse et du Tomte...

     

    Image010.jpg

     

    Dans les pays du Nord de l'Europe et les régions situées près du Cercle Polaire, de sympathiques petits lutins apportent traditionnellement les cadeaux.

     

    Image011.jpg

     

    Image012.jpg

     

    Pendant la nuit du Solstice d'Hiver, la plus longue de l'année, on entend tinter des grelots enchantés dans l'air soyeux. Les lutins prennent place dans un traîneau conduit par des rennes ou des boucs ou chevauchent à travers la neige une chèvre sacrée, aux cornes recourbées, émanation des forces de fécondité.

     

    Image013.jpg

    Julbocken, (1912), par John Bauer (1882-1918).

     

    Image014.jpg

     

    Ils sont les avatars de l'Esprit du Foyer, le Lutin qui veille sur chaque habitation en échange de lait, de bière, de liqueur de myrtille ou d'airelle et de plaisirs sucrés.

     

    Image015.jpg

     

    Les illustrations de Jenny Nyström mettent en scène le Julenisse, personnage légendaire de la tradition suédoise,« héritier » du Nisse protecteur des fermes.

     

    Image016.jpg

     

    Image017.jpg

     

    Le Julenisse est un pourvoyeur en cadeaux, à l'instar de la Chèvre de Noël (Julbock) à laquelle il s'est peu à peu substitué. Dans l'imagerie traditionnelle, il apporte les cadeaux et présente des traits caractéristiques d'un autre personnage incontournable : le Père Noël. Il peut prendre place dans un traîneau conduit par des rennes mais la chèvre l'accompagne le plus souvent dans sa tournée.

     

    Image018.jpg

     

    Dans les pays scandinaves, le Julbock est considéré comme l’un des plus anciens symboles de Noël. Ses origines sont pré-chrétiennes et marquent, dans le Zodiaque, la venue de la Lune du Capricorne.

     

    Image019.jpg

    John Bauer, Chèvre de Jul et Nisse.

     

    Jul, terme issu du monde nordique, se dit Yule dans le monde anglo-saxon.

     

    Image020.jpg

     

    Deux boucs conduisaient le char du dieu Thor, divinité nordique du tonnerre qui créait la foudre avec son marteau Mjöllnir pour combattre les géants, forces du chaos. Pour nos ancêtres, la pluie tombait en raison de violentes querelles entre les dieux. Les dieux de la guerre jetaient leurs chars contre les nuages ou s'affrontaient en se lançant des myriades d'éclairs.

     

    Image021.jpg

     

    Le dieu Thor, peint en 1872 par l'artiste suédois Marten Eskil Winge (1825-1896). On aperçoit ses deux puissantes montures : Tanngnjost « Dents Grinçantes » et Tanngnsnir « Dents étincelantes » qui seraient, d'après les légendes nordiques, les ancêtres des rennes du Père Noël.

     

    Image022.jpg

     

    Attributs de Thor/Donar, le maître de la météorologie, les boucs et les chèvres furent hélas associés au Diable et aux sorcières à l'époque chrétienne mais pour les populations rurales, les petites chèvres en paille, confectionnées au moment du solstice d'hiver, étaient dotées de vertus apotropaïques.

     

    Image023.jpg

     

    Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les croyances populaires faisaient état de boucs-croquemitaines qui se glissaient dans les maisons pour effrayer et punir les enfants turbulents, à l'instar du Père Fouettard ou de Krampus (voir mon article sur la Saint-Nicolas).

     

    Image024.jpg

    Julbock, par Connie Lindqvist (1950-2002).

     

    Au cours du XIXe siècle, le Julbock devint la créature chargée de distribuer les cadeaux (tout comme le lièvre d'Ostara distribue les œufs de Pâques). Chaque enfant tressait son Julbock avec du blé séché car d'après la légende, pendant la nuit de Noël, la chèvre blanche et dorée voyageait dans les airs jusqu'au pays des cadeaux afin d'y quérir ce que l'enfant désirait.

     

    Image025.gif

    Chèvre de Yule/Jul (Image Norgska.fr)

     

    Le Julbock fut ensuite « remplacé » par le Julenisse mais il demeure un personnage incontournable des festivités de Noël et il accompagne le petit lutin à bonnet rouge dans ses tournées.

     

    Image026.jpg

     

    Dans la Suède ancienne, les jeunes gens se rendaient de ferme en ferme pour chanter des chansons de quête sur le thème de la chèvre de Noël. L'un d'eux, considéré comme le porteur de l'Esprit de Noël, arborait un masque blanc et de grandes cornes. On offrait volontiers de la nourriture et des boissons traditionnelles à ces visiteurs facétieux.

     

    Image027.jpg

    Illustration de John Bauer, 1910.

     

    Image028.jpg

     

    Dans la ville de Gävle, en Suède, on peut admirer chaque année, depuis 1966, une chèvre de paille géante (13 mètres) qui reproduit, de manière contemporaine, la tradition du Julbock. Érigée à l'initiative de Stig Gavlén, un consultant en publicité, dans l'espoir d'attirer les visiteurs vers les commerces du quartier de Slottstorget, elle est devenue une véritable institution.

     

    Image029.jpg

    Chèvre de Gävle, photographiée le 21 décembre 2009 par Tony Nordin/Apeshaft.

     

    Chaque année, certains essayent de brûler cette version inattendue du Julbock traditionnel. Des paris sont lancés pour tenter de savoir si elle sera consumée avant Noël ou la Nouvelle Année. En 2006, les autorités locales ont décidé de la faire revêtir de matériaux ignifugés et de placer des caméras tout autour. Il est de plus en plus difficile de brûler la chèvre ou le bouc de Gävle mais des esprits zélés, périodiquement, y arrivent.

     

    Image030.jpg

     

    Le Tomte, variante du Julenisse, apparut, en 1881, sous une forme illustrée dans le magazine suédois Ny Illustrerad Tidning.

     

    «Le froid de la nuit de la mi-hiver est intense,

    les étoiles scintillent et frissonnent.

    Ils dorment tous dans la ferme isolée,

    profondément à l'heure de minuit.

    La lune glisse sur sa trajectoire silencieuse,

    la neige poudre de blanc brillant pins et sapins,

    la neige poudre de blanc brillant les toits des maisons.

    Seul le tomte, dans l'obscure nuit, est éveillé. »

     

    « Midvinternattens köld är hård,

    stjärnorna gnistrar och glimmar.

    Alla sover i enslig gård

    djupt under midnattstimma.

    Månen vandrar sin tysta ban,

    snön lyser vit på fur och gran,

    snön lyser vit på taken.

    Endast tomten är vaken. »

    (...)

    Viktor Rydberg (1828-1895), Tomten

     

     

    Image031.jpg

     

    Protecteur du foyer et pourvoyeur en nourriture et en cadeaux, le Tomte voyage à pied ou à dos, le plus souvent, de chèvre ou de cheval. Il aime tantôt la solitude, tantôt la compagnie de ses congénères et de certains animaux comme les animaux à cornes et aussi les chats.

     

    Image032.jpg

    © Jan Bergerlind

     

    Image033.jpg

     

    Image034.jpg

     

    Image035.jpg

     

    Image036.jpg

    Les lutins s'affairent dans le paysage avec une vigueur facétieuse et la magie du Père Noël fait crépiter la nuit.

     

    Image037.jpg

     

    « Joulupukki », le nom finnois du Père Noël, vient de « Joulu » : « Noël » et de « Pukki », mot qui désigne le bouc et fait référence au « Nuuttipukki », un personnage mystérieux de l’ancienne Finlande qui se rendait de maison en maison, vêtu d'un costume de bouc. Il arborait de grandes cornes et un masque composé d'écorce de bouleau, l'arbre traditionnel des chamanes polaires et de la Déesse Blanche. On lui donnait de l'alcool et de la nourriture. Il distribuait des friandises aux enfants sages et des fagots tressés aux turbulents.

     

    Image038.jpg

     

    Le Père Noël vit en compagnie de son épouse, la Mère Noël (Joulumuori), des lutins (Joulutonttu) et des rennes, en Laponie finlandaise, à Korvatunturi, un mont de forme arrondie et doté, d'après la légende, de grandes oreilles qui lui permettent d'entendre ce que disent les enfants... Tout au long de l'année, avec la précieuse aide des lutins, il fabrique les cadeaux dans son atelier. A la date fatidique, il prend place dans un traîneau tiré par des rennes mais, à la différence du Santa Claus américain qui glisse dans les airs, il voyage par voie terrestre.

     

    Image039.jpg

     

    Image040.jpg

     

    Image041.jpg

    Arthur Rackham (1867-1939), Père Noël.

     

    Image042.jpg

     

    Profondément ancré dans le cœur et l'esprit des enfants et de ceux qui ont su préserver leur âme d'enfant, le Père Noël est l'émanation de traditions très anciennes dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Figure païenne assumée que l'Église tenta vainement d'annihiler -allant même jusqu'à brûler son effigie devant la cathédrale de Dijon en 1951- il est le chantre des mystères du Solstice d'Hiver et prolonge les célébrations de la Saint-Nicolas...

     

    Image043.jpg

     

    « ...Saint Nicolas qui fut abolie dans plusieurs pays d'Europe après la Réforme (XVIe siècle) mais qui survécut, pendant des décennies, aux Pays-Bas. Au XVIIe siècle, les traditions néerlandaises s'implantèrent aux États-Unis lors des arrivées massives d'immigrants. Les Hollandais fondèrent la colonie de Nieuw Amsterdam qui devint New York en 1664 et le traditionnel Sinter Klaas néerlandais devint Santa Claus, le Père Noël, qui accomplit sa tournée dans la nuit du 24 décembre.

     

    Image044.jpg

     

    La marque Coca Cola modela son apparence et le fit connaître d'un large public mais elle n'a en aucun cas créé le débonnaire personnage à barbe blanche. Il faut se méfier de ce qu'on peut lire sur de nombreux sites qui interprètent très mal les récits de folklore et l'histoire des traditions populaires. » Extrait de mon article intitulé Saint-Nicolas, le messager de l'hiver.

     

    Au fil du temps, je vous ferai découvrir les mythes qui ont présidé à la création du Père Noël et les procédés inventés par les Puritains pour tenter de le faire disparaître, sans oublier les auteurs (Washington Irving, William Gilley, Charles Dickens...) et les illustrateurs (Clément Moore, Thomas Nast, Haddon Sundbloom...) qui ont modelé l'iconographie de ce personnage indissociable de la magie hivernale.

     

    Image045.jpg

     

    En attendant, je vous souhaite de très belles fêtes. Amicalement vôtre et gros bisous !

     

    Image046.jpg

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    33 commentaires
  •  

    Image001.jpg

    © Christian Schloé

     

    Image002.gif

     

    INTERNET et ORDINATEUR indisponibles du 10 au 17 Décembre

     

    Merci de tout cœur, chers aminautes, pour vos pensées de réconfort et vos petits mots déposés sous mon précédent billet. Je reste en pause pendant quelques jours encore. J'ai demandé à Christophe de publier cet article que j'avais écrit le mois dernier. J'espère que cette touche de magie vous fera plaisir.

     

    La semaine prochaine, il y aura dans ma ville des coupures d'électricité dues à des travaux sur le réseau ERDF. Et mon ordinateur portable sera indisponible lui aussi. Je ne pourrai donc pas voir vos mails et missives pendant quelques jours. Surtout ne vous inquiétez pas.

     

    Merci encore pour votre sollicitude et votre fidélité. Je pense bien à vous !

     

    Image003.jpg

    © Christian Schloé, Wish upon a Star

     

    Dans les mondes de Christian Schloé, artiste autrichien contemporain, s'élabore une alchimie subtile entre peinture, illustration, photographie et possibilités numériques.

     

    Sur ce terreau de créativité, l'artiste sème des graines poétiques et des visions imprégnées d'un surréalisme très personnel.

     

    La lune, ardente déité, y est mise en scène d'une façon particulièrement remarquable. Il suffit qu'elle paraisse et chaque personnage peut accomplir des merveilles.

     

    Image004.jpg

    © Christian Schloé, Au-dessus de la ville

     

    Image005.jpg

    © Christian Schloé, Peindre la Lune

     

    Avec les nombreuses qualités de sa palette, elle éclaire ces œuvres fabuleuses où se déploient des motifs enchantés.

     

    Image006.jpg

    © Christian Schloé, Gouttes lunaires

     

    Sorcière opalescente, muse fantasmagorique, sibylle nacrée, elle se dévoile, au rythme de compositions énigmatiques et l'artiste tisse un réseau de fantaisies complexes autour de l'esprit du visiteur...

     

    Image007.jpg

    © Christian Schloé, La Lectrice

     

    Image008.jpg

    © Christian Schloé, La Rivière de Lune

     

    Image009.jpg

    © Christian Schloé, L'entrée secrète

     

    Image010.jpg

    © Christian Schloé, Floraison

     

    Luminaire accroché entre terre féconde et ciel infini des chimères étoilées...

     

    Image011.jpg

    © Christian Schloé, La Berceuse

     

    Image012.jpg

    © Christian Schloé, Nuit de Contes de Fées

     

    Beautés énigmatiques, à l'instar des dames de la Renaissance qui peuplent les tableaux des musées.

     

    Image013.jpg

    © Christian Schloé, Lady Midnight

     

    Image014.jpg

    © Christian Schloé, Nuit avec Vue

     

    Image015.jpg

    © Christian Schloé, Élans de plume

     

    Image016.jpg

    © Christian Schloé, L'instant précieux

     

    Visages « botticelliens », pureté que l'on croirait formelle et qui masque de séduisantes aspérités.

     

    Image017.jpg

    © Christian Schloé

     

    Sirène au sang de nacre...

     

    Les héroïnes de Christian Schloé se lovent dans des décors brodés de symboles comme le papillon, la rose, la clef...

     

    Image018.jpg

    © Christian Schloé, La Porte Secrète

     

    Image019.jpg

    © Christian Schloé, L'Offrande

     

    Image020.jpg

    © Christian Schloé, Inspiration

     

    Hypostases de déesses antiques, fiancées de la Nuit et mères universelles ayant des oiseaux pour familiers...

     

    Image021.jpg

    © Christian Schloé, Sur les toits de la ville

     

    Corneille, messagère d'Autre Monde, prophétesse aux plumes de jais, gardienne de la Triade Sacrée des Sorcières. Oiseau fétiche et incarnation de la Morrigan, la Triple Lune des Celtes qui « éveille et moissonne » à l'instar de la puissante Hécate des mondes gréco-romains.

     

    Image022.jpg

    © Christian Schloé, Sur mon épaule

     

    Image023.jpg

    © Christian Schloé, Le Messager

     

    Image024.jpg

    © Christian Schloé

     

    Image025.jpg

    © Christian Schloé, Élévation

     

    Image026.jpg

    © Christian Schloé, Le Voyage

     

    Cygne noir, dédoublement de la personnalité, image poétique de l'imprévu... Cygne de Nuit, émanation du désir sexuel et de la créativité sauvage de l'esprit.

     

    Image027.jpg

    © Christian Schloé, Un autre monde

     

    Image028.jpg

    © Christian Schloé, Le Roi de la Nuit

     

    Cerf aux ramures dressées... Avec son port altier, il est vénéré, dans les anciennes traditions, pour sa force et le renouvellement périodique de ses bois. Associé aux anciens cultes des arbres et au passage des saisons, incarnation du Soleil, il est considéré comme l'amant de la Déesse Lune.

     

    Image029.jpg

    © Christian Schloé, La forêt des souhaits

     

    Image030.jpg

    © Christian Schloé, Mon ami le jeune cerf

     

    Image031.jpg

    © Christian Schloé, La Dame de la Forêt

     

    Éléments météorologiques qui reflètent les émotions des personnages, entre ciel et terre...

     

    Image032.jpg

    © Christian Schloé, Les Amoureux

     

    Image033.jpg

    © Christian Schloé, La mélodie de la pluie

     

    Image034.jpg

    © Christian Schloé, L'ouverture du cœur

     

    Le papillon, seigneur des métamorphoses et des secrets, hante l’œuvre de l'artiste.

     

    Image035.jpg

    © Christian Schloé, Une lumière dans l'obscurité

     

    Maître des changements et compagnon des sorcières et des fées, le papillon est un symbole érotique impérieux dans les rêves. Sa trompe donne et aspire les sucs, à la croisée des mondes, entre mort et fécondité.

     

    Image036.jpg

    © Christian Schloé

     

    Image037.jpg

    © Christian Schloé, Leaving Wonderland

     

    Attribut de Somnus, le dieu des songes...

     

    Image038.jpg

    © Christian Schloé, Autre Monde

     

    Image039.jpg

    © Christian Schloé, Imagine...

     

    Image040.jpg

    © Christian Schloé, Métamorphoses du Papillon

     

    Les personnages de Christian Schloé caracolent souvent dans les airs...

     

    Image041.jpg

    © Christian Schloé

     

    Héroïne perchée sur un cheval céleste. Chevaux que l'on rencontre dans les mythes amérindiens et que l'on associait, selon la couleur de leur robe, aux différentes directions de l'espace.

     

    Chevaux magiques du Nord qui apportaient tantôt l'aurore « crinière brillante », Skinfaxi, tantôt le crépuscule « crinière de givre », Hrimfaxi. Animaux chamaniques, montures des divinités, des esprits et des âmes, symboles aiguisés de clairvoyance.

     

    Image042.jpg

    © Christian Schloé

     

    Chat noir, enfant de la lune en décours, gardien des mondes intermédiaires et veilleur des croisées de chemins.

     

    Image043.jpg

    © Christian Schloé, Le chat noir

     

    Image044.jpg

    © Christian Schloé, Le chat de la nuit

     

    Image045.jpg

    © Christian Schloé, La femme du marin

     

    Et l'Esprit hante avec un E majuscule ces contrées de songes si personnels où la logique chavire et devient voilier...

     

    Image046.jpg

    © Christian Schloé, Déesse des eaux

     

    Ainsi, par-delà les tempêtes et les mers de l'existence, s'accomplissent les destinées...

     

    Image047.jpg

    © Christian Schloé, Le cœur en mouvement (Longing)

     

    Image048.jpg

    © Christian Schloé, You

     

    Merci encore pour vos pensées et gentils petits mots associés. Je vous retrouve dans quelques jours. Prenez bien soin de vous, gros bisous !

     

    Image049.jpg

    © Christian Schloé, La rivière des secrets

     

    https://www.facebook.com/ChristianSchloeDigitalArt/

    Plume

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    42 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires